Mercredi 23 Août 2017
(Vision Guinée 16/08/17)
A l’arrêt depuis le 1er octobre 2016, le train Conakry Express a repris les rails le mardi 16 aout 2017. Cette reprise est marquée par une hausse des tarifs de transport à bord dudit train. Comme le confirme Badra Yora, directeur de la Société nationale des chemins de fer de Guinée, désormais chargée de la gestion de Conakry Express. ‘’On a fait une légère augmentation. Du terminus Petit bateau jusqu’à Kagbelen, le tarif était de 4500 francs guinéens. On a rehaussé à 7000 francs’’, indique-t-il. ‘’Donc on n’a ajouté que 2000 francs. Ce qui ne fatigue pas les gens’’, affirme-t-il, précisant que ‘’ce tarif est au-dessous de tous les modes de transport urbains’’. Mis en circulation en 2010, le train...
(Le Jour Guinée 16/08/17)
Des propos ethniques récemment tenus par des politiciens guinéens de haut rang ne laissent pas indifférent Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile guinéenne (CNOSC-G). Il compte saisir la Cour constitutionnelle à propos. ‘‘C’est l’une des rares fois que je donne raison au Général Lansana Conté, qui a bien voulu le bipartisme en Guinée. Mais ces acteurs politiques n’ont pas voulu, chacun a créé un parti sur une base ethnique. A un certain moment, les partis ethniques se sont regroupés par région. La deuxième raison, c’est la mauvaise foi des acteurs politiques qui ne veulent pas respecter les dispositions constitutionnelles. Sinon la constitution guinéenne est très claire, elle condamne tout propos appelant à la haine,...
(Guinée News 16/08/17)
Les attaques terroristes récurrentes au Burkina Faso et au Mali sont dues à des politiques de décentralisation et d’administration du territoire mal menées et les Guinéens semblent prendre leur mauvais exemple pour modèle. Quand l’UFDG avait menacé de prendre d’assaut les mairies, les rues et autres symboles du pouvoir si les élections n’étaient pas organisées aux mois de mai et juin 2017, il était urgent de promulguer n’importe quel code électoral pour un apaisement, quitte à l’amender plus tard, après constat de son inefficacité. Dans une telle circonstance explosive, n’importe qui ferait d’accord qui était faisable dans l’urgence pour la paix, mais le temps pris dans les vétilles et tergiversations pour ne pas organiser les élections, a dépassé l’ultimatum de...
(Guinee Actu 16/08/17)
Les observateurs de la scène socio-politique guinéenne sont déjà habitués au discours cassant du ministre d'État en charge de la justice, Me Cheick Sako. Ce dernier, ne prend pas de gants pour se faire entendre sur certains sujets du moment. Récemment, lors d'une rencontre, il a laissé entendre qu'en regardant certains établissements judiciaires du pays, on a honte d'être Guinéen. Malgré cette situation qui ne fait pas bonne presse, les allocations budgétaires ne suivent pas le plus souvent conformément à la demande accrue. Selon le Garde des Sceaux guinéen, la Guinée a un véritable de problème d'infrastructures dans ce domaine. « Quand vous allez à Kaloum, on a un peu honte d'être Guinéen. Il faut dire les choses par leur...
(Guinee Actu 16/08/17)
Selon le calendrier de son procès, Mahmoud Thiam, ancien ministre des Mines sera fixé sur son sort à partir de ce 11 Août. En Mai dernier, il a été reconnu coupable par la justice américaine d'avoir blanchi 8,5 millions de $ de pots-de-vin qu'il avait perçus lors de son passage au gouvernement guinéen entre 2009 et 2010. Les jurés de la Cour fédérale de Manhattan après délibération, l'ont reconnu coupable de corruption. Il encourt une peine de 10 ans de prison. Selon un connaisseur du droit américain, « il y a deux phases dans le système judiciaire américain : il y a la phase de la détermination de la culpabilité ; et la sentence qui fait aussi l'objet d'une plaidoirie...
(Le Jour Guinée 16/08/17)
La secrétaire générale de la FIFA est arrivée le 14 aout dernier à Conakry en provenance d’Abidjan. Ancienne représentante du PAM, Fatma Samoura, a été accueillie à l’aéroport par Mamadou Antonio Souaré, le président de la Féguifoot. A sa descente d'avion, elle a déclaré: "L’objectif de ma visite en Guinée, c’est d’abord répondre à une invitation de la part du président Antonio Souaré. Et également renouveler mes amitiés au monde du football guinéen. Mais surtout retrouver mes racines puisque j’ai servi en Guinée comme représentante du PAM en 2009-2010. Et surtout, c’est le pays d’origine de mon mari ". Mme Samoura aoute qu’elle n’est pas étrangère en Guinée. "Je suis également venue pour voir les amies qui ne sont pas...
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller à la monnaie unique en 2020 », a martelé Marcel de Souza, président de la commission de la Communauté économique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au sortir de sa rencontre ce lundi 14 août à Niamey (Niger) avec...
(AFP 14/08/17)
L'attaque "terroriste" dimanche soir au Burkina Faso qui a fait au moins 18 morts "montre l'importance de rendre opérationnelle" la force des pays du G5 Sahel, a déclaré lundi le chef de l'Union africaine (UA), le président guinéen Alpha Condé. "Les terroristes s'attaquent aux restaurants fréquentés par les étrangers, non seulement pour porter atteinte à la vie de la population, mais aussi à l'économie du pays", a déclaré M. Condé à la télévision France 24. "Il faut qu'on accélère l'opérationalisation du G5 afin que les Africains soient en première ligne pour défendre la sécurité de leurs citoyens et des expatriés", a-t-il souligné, appelant ses partenaires européens à trouver "les 400 millions de fonds qui manquent". Les dirigeants des pays du...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Le milliardaire israélien Beny Steinmetz, bien connu en Guinée pour des affaires de corruption présumée dans le cadre du dossier Simandou, a été interpellé par la police israélienne avec plusieurs hommes d’affaires. Il est soupçonné de blanchiment d'argent. Cofondateur du groupe de société minières BSGR (Beny Steinmetz Group Resources), il aurait participé à de fausses transactions immobilières sur la base de faux documents, afin de blanchir des capitaux. En Guinée, M. Steinmetz est soupçonné par le gouvernement d’avoir versé de fortes sommes (des dizaines de millions $) à des fonctionnaires afin d’obtenir leurs soutiens dans le développement de ses licences minières. De son côté, M. Steinmetz nie ces faits et accuse en retour le gouvernement de Guinée...
(Vision Guinée 14/08/17)
L’opposition républicaine a suspendu ses manifestations de rue pour permettre aux candidats du hajj de rallier les lieux saints de l’islam. Cellou Dalein Diallo prévient que l’opposition reprendra les manifestations de rue si l’accord du 12 octobre n’est pas appliqué à la lettre. ‘’Il faut que les militants de l’UFDG et nos compatriotes épris de paix et de justice demeurent mobiliser pour reprendre les manifestations après le départ de nos pèlerins’’, lance-t-il devant ses militants et sympathisants. Parce que, soutient-il, ‘’vous savez que le pouvoir [d’Alpha Condé] ne bouge que sous la pression. Il n’a aucun égard pour les lois de notre pays, les accords politiques, les bonnes pratiques pour la gestion et l’organisation des processus électoraux’’. ‘’Il faut qu’on...
(Guinee Actu 14/08/17)
Dans une déclaration publiée récemment, le président de l'Institution nationale indépendante des droits humains (INIDH) a proposé la mise en place d'un gouvernement d'union nationale pour une sortie de crise, surtout pour l'application de l'accord du 12 Octobre 2016. Suite à cette proposition, notre reporter a recueilli les propos de quelques acteurs sociopolitiques. Bangaly Keita, Directeur de communication de l'UFC : « nous étudierons mieux cette idée de gouvernement d'union nationale proposée par le président de l'INIDH » « Pour toutes les bonnes solutions qui peuvent aller dans le sens de la mise en œuvre intégrale et à temps la disposition de l'accord du 12 Octobre, nous de l'UFC, nous sommes preneurs. Puisque nous œuvrons pour que la démocratie puisse...
(Vision Guinée 14/08/17)
La désignation de Kader Aziz Camara à la tête de la CENI ne plait pas à tout le monde. Le président de l’Union des forces du changement (UFC) a accusé samedi la cour constitutionnelle de violer la constitutionnelle. Aboubacar Sylla estime que la cour constitutionnelle qui est la gardienne de notre constitution est ‘’la première à violer certaines dispositions de cette constitution’’. ‘’L’arrêt qui a été rendu, permettant à une institution de désigner de façon intérimaire le président d’une autre institution constitutionnelle ne respecte pas les dispositions de la loi, notamment L016 portant composition, organisation et fonctionnement de la CENI’’, affirme-t-il. Selon le parlementaire, cette loi stipule en son article 10 que ‘’l’intérim de la CENI doit s’organiser en cas...
(Guinee7 14/08/17)
La présence dans certains champs agricoles du pays d’une nouvelle espèce de chenilles qui attaque les graminées (cannes à sucre, maïs etc.), mobilise la ministre de l’Agriculture, Mme Jacqueline Marthe Sultan, et l’ensemble des cadres techniques de son département. Au regard de la menace que constitue l’invasion des champs de maïs en Basse-Guinee et en Moyenne-Guinee par cette « chenille légionnaire d’automne » ou encore appelé Spodoptera frugiperda, moins fréquente dans notre pays, une forte délégation du ministère de l’Agriculture a eu une séance de travail cet après midi avec le Premier Ministre, Mamady Youla. La ministre de l’Agriculture, Mme Jacqueline Marthe Sultan, entourée des hauts cadres de son département dont les experts de la Protection des végétaux, a expliqué...
(Guinee7 14/08/17)
Ce numéro de votre Le Bulletin du Gouvernement reçoit Me Abdoul Kabèlè Camara et au cours de cet entretien, il a été question de sécurité et de protection de la population, de la mise en place de service de visite technique pour les automobiles, ainsi que de formation des agents de police, et de stratégies de fonctionnement de l’ensemble des services du département de la sécurité. Votre passage, du Ministère de la Défense à celui de la sécurité, a été hautement salué par les citoyens au regard des réformes que vous avez bien menées ailleurs. Depuis 15 mois donc, vous êtes à la tête du Ministère de la sécurité et de la Protection Civile ! Quelle lecture y faites-vous de...
(Vision Guinée 14/08/17)
Ce sont 7 compagnons de bagne qui ont été envoyés en détention préventive à la Maison centrale de Coronthie un 21 décembre 2016. Depuis, ils n’ont jamais été trimbalés devant un juré pour s’exprimer, voire répondre pour la première fois des accusations formulées à leur encontre. Il est reproché à ces prévenus de justice plusieurs délits financiers dont des malversations au cours de leurs services respectifs dans les agences de la banque UBA de Kaloum, Madina, Kipé, à Conakry et de Kagbélen dans la préfecture de Dubréka. Selon un proche du dossier, les montants incriminés sont estimés à plusieurs milliards de FG. Tenez-vous bien, dans le silence de leurs cellules de prison, ils réclament que justice soit faite afin d’être...
(APA 14/08/17)
APA-Conakry (Guinée) - La secrétaire générale de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samoura, est attendue ce lundi à Conakry pour une visite de trois jours, à l’invitation du président de la fédération guinéenne de football, Antonio Souaré. C’est la première visite de la Sénégalaise en Guinée depuis sa nomination au sein de la FIFA. Selon l’agenda établi, peu après son arrivée à l’aéroport de Conakry, elle s’adressera sur place à la presse, avant de rallier son hôtel. Au deuxième jour de sa visite, la SG de la FIFA sera reçue en audience par le président de la république...
(RFI 14/08/17)
Conakry et la Guinée vivent au rythme d'une musique qui fait un tabac dans les cafés, les restaurants et les grandes surfaces, qui ne se privent pas de la diffuser. Maïmouna Seck, grâce à son «tour tour», est devenue l'espace d'une chanson l'artiste la plus populaire du pays. Mais sa chanson est largement commentée, notamment par les femmes... C'est une chanson peule, au rythme endiablé qui donne envie de danser à tous les Guinéens, toute catégories sociales confondues. Mais son contenu fait réagir les femmes: c'est l'histoire d'un homme qui se partage entre sa femme légitime...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Lynchages publics, immolations par le feu, mutilations... les Guinéens se rendent de plus en plus justice eux-mêmes. En cause, le manque de crédit qu'ils accordent à leur justice. Le procureur général près de la Cour d'appel de Kankan (Est), Me William Fernandez, insiste sur la nécessité d'une sensibilisation massive sur la question. Jeune Afrique : Les vindictes populaires meurtrières ont toujours existé en Guinée. Mais on a l’impression que le phénomène s’accroît… William Fernandez : Il prend effectivement de l’ampleur.
(Jeune Afrique 11/08/17)
Le ministre d’État conseiller personnel d’Alpha Condé, Tibou Kamara, a été entendu par la justice guinéenne jeudi, en qualité de témoin dans l'enquête sur le massacre du 28 septembre 2009, qui avait fait au moins 157 morts au stade de Conakry. Son audition par le pool de juges d’instruction, dont le bureau se trouve dans l’enceinte de la Cour d’appel de Conakry, au centre-ville de Kaloum, a duré deux heures, jeudi 10 août. À sa sortie, Tibou Kamara, vêtu d’un costume noir, s’est dit serein et heureux de répondre à l’appel de la justice guinéenne. « La démocratie exige la transparence et l’autorité de la justice, a-t-il rappelé. J’avais dit que si je recevais une convocation de la justice de...
(Guinee7 11/08/17)
Une semaine après que les maîtres-assistants ; les maîtres de conférence et les professeurs aient bénéficié d’une valorisation des primes accordées par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, les enseignants assistants, se sentant exclus de cette décision, se sont rencontrés, jeudi 10 août, à Conakry, pour dénoncer cette décision du ministre Yéro Baldé, dont ils n’excluent pas de demander le départ, si toutefois leurs réclamations restent sans suite favorable. Lors d’une rencontre avec les cadres de son ministère, qui a eu lieu la semaine dernière, Yéro Baldé, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, avait annoncé une augmentation des primes des enseignants passant ainsi de 30 mille GNF à 6 millions GNF pour...

Pages