Dimanche 22 Octobre 2017
(Afrique sur 7 11/10/17)
L’opposant Bah Oury était devant la justice le lundi 9 octobre. Au procès des assassins du journaliste Mohammed Koula Diallo, tué par balle lors des affrontements entre militants au siège de l’UFDG, le 5 février 2016. Constitué partie civile dans cette affaire, il dit être la cible ce jour-là, déplorant par ailleurs le manque de solidarité de Cellou Dalein Diallo, président du parti. Bah Oury accuse les membres de son ex-parti Lundi 9 octobre, c’est dans un tribunal hostile à l’opposant Bah Oury que s’ouvre le procès des deux gardes du corps de Cellou Dalein Diallo, présumés assassins du journaliste Mohammed Koula Diallo. Présent à la barre en qualité de partie civile, Bah Oury est venu faire des révélations sur...
(Guinée News 11/10/17)
Le chef de file de l’opposition a rendu public les noms des membres qui composent son cabinet. Mais, à la grande surprise, certains noms comme celui de Mouctar Diallo ou de Dr Faya Millimono ou encore d’Aboubacar Sylla ne figurent pas sur la liste. Interpellé sur la question, le leader des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a déclaré au téléphone de Guinéenews que son parti n’a pas été consulté. Mais, dira Mouctar Diallo, son parti n’a pas d’objection sur cette décision du chef de file de l’opposition « qui est libre de constituer son cabinet comme il l’entend. Nous lui souhaitons bonne chance, a-t-il lancé au bout du fil. Pour Mouctar Diallo, l’ambition des NFD est de diriger la Guinée et...
(Le Nouvel Observateur 11/10/17)
Hadja, Guinéenne de 18 ans, milite pour les droits des enfants et en particulier des filles. À l’occasion de la Journée internationale des filles, elle raconte son combat et fait l’état des lieux de la situation des femmes de demain dans son pays. Comment pourra-t-on respecter les droits des femmes de demain si l'on renie ceux des filles, dès leur enfance ? C'est l'un des combats majeurs de l'ONG Plan international qui "agit pour transformer la vie des millions de filles victimes d'inégalités et de discriminations dans le monde". Ce jeudi 11 octobre, Journée internationale des filles, Plan leur donne la parole. Sur cette ligne de front, Hadja, la présidente du Parlement des enfants de Guinée, qui milite sur le...
(Agence Ecofin 11/10/17)
A Kindia, une région de l’ouest de la Guinée, les aménagements clandestins prennent une proportion inquiétante. Une situation à laquelle les autorités préfectorales ont décidé de mettre un terme. « On ne peut pas décider soi-même pour dire je suis propriétaire d’un terrain, je décide de l’aménagement sans connaître les paramètres qui entrent en jeu. Etre propriétaire ne veut pas dire être aménageur, être urbaniste. Cette technique revient à l’Etat qui a lieu de porter assistance aux citoyens à travers les élus locaux pour un accompagnement conséquent. Il faut que les élus locaux nous accompagnent dans ce combat pour mettre un terme à ce phénomène qui est en train d’envahir Kindia.», a confié à cet effet Kalil Touré, le directeur...
(La Voix de l'Amérique 11/10/17)
En Guinée, plusieurs marques de vêtement sont créées grâce à la maîtrise des logiciels informatiques, mais pour la plupart, l'impression se fait avec de petits moyens financiers. Ces T-shirt et des casquettes, qui portent différents noms, sont proposés mais sans connaître un grand succès. "On a pas beaucoup d'équipement, mais nous avons une machine, que l'on appelle la machine de presse", explique Kabonet Diawara, créateur 2KD. "On a pas tout ce qu'il faut pour travailler". C'est l'envie de vendre la Guinée, en tant que patriote, qui a poussé les créateurs de faire une marque guinéenne. Chez les jeunes, ces marques sont populaires, car "cela peut donner de l'emploi à la jeunesse". Les marques ne sont pas encore connues du grand...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(AFP 10/10/17)
Le groupe français Total et les autorités guinéennes ont annoncé lundi que le groupe pétrolier et gazier français allait évaluer le potentiel en hydrocarbures au large de la Guinée. Total et l'Office national des pétroles de Guinée (Onap) "ont signé une convention d'étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55.000 kilomètres carrés", selon un communiqué de Total. Total aura un an pour évaluer le potentiel du bassin à partir de données existantes. L'évaluation sera partagée avec l'Onap et servira "à mieux apprécier les potentialités en hydrocarbures du pays"...
(La Tribune 10/10/17)
Le groupe pétrolier français Total va évaluer le potentiel de l’offshore guinéen dans une zone encore peu explorée. Une convention d’étude vient d’être signée à cet effet avec la compagnie pétrolière publique en vue de lancer des travaux qui dureront une année et en cas de succès, la «major» française pourrait se porter candidate pour des permis d’exploration. Jusque-là cantonnée dans la distribution des produits pétroliers en Guinée, la multinationale française Total compte renforcer sa présence dans le pays sur d'autres segments, notamment celui de l'exploration où elle est déjà présente dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest. Le groupe pétrolier vient en effet d'annoncer avoir signé une convention avec l'Office national des pétroles de Guinée (ONAP) avec comme principal objet,...
(RFI 10/10/17)
Une nouvelle étape du procès du meurtre de Koula Diallo se tenait lundi 9 octobre en Guinée. En février 2016, ce journaliste avait été tué d'une balle dans la poitrine lors d'une réunion du bureau exécutif de l'UFDG, le principal parti d'opposition. Une réunion sous tension, organisée 24 heures après l'exclusion contestée de Bah Oury, l'ancien vice-président de ce parti. Un an et demi après les faits, il a été auditionné toute la journée. Il s'est constitué partie civile dans ce dossier et s'estime victime d'une tentative d'assassinat. « Le 5 février 2016, j'étais la cible des coups de feu qui par accident ont coûté la vie au journaliste Koula Diallo ». A la barre un an et demi plus...
(RFI 10/10/17)
Contre les troisièmes mandats de chefs d'Etat en Afrique, voici une nouvelle coalition. Il s'agit du Front international des sociétés civiles panafricaines (Fispa), qui regroupe une quinzaine d'organisations de la société civile d'Afrique de l'ouest. Ce front a été créé le week-end dernier à Bamako. A sa tête, il y a un grand nom de la musique, l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly, mais aussi le rappeur sénégalais Simon Kouka et le reggaeman guinéen Elie Kamano. En ligne de Conakry, Elie Kamano, auteur du livre « Malaya » aux éditions l'Harmattan, répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171010-togo-elie-kamano-fispa-simon-kouka-t...
(Agence Ecofin 10/10/17)
Le pétrolier français Total et l’Office National des Pétroles de Guinée (ONEP), viennent de signer un accord d’évaluation technique (TEA) relative à une superficie d’environ 55 000 m2 dans les eaux profondes au large de la Guinée, rapporte un communiqué du groupe français en date du 9 octobre. Selon les termes de l’accord, Total a un an pour opérer une évaluation du réel potentiel de la zone à partir des données existantes. Il pourra ensuite sélectionner trois permis pour y engager un programme d’exploration. Par ailleurs, il procèdera à un renforcement des capacités techniques de l’ONAP en formant ses agents pour qu’ils développent leurs compétences techniques dans l’E&P. « En prenant position sur une nouvelle zone peu explorée, Total poursuit...
(AFP 10/10/17)
Un policier a été blessé au stade du 28-septembre à Conakry par des jets de projectiles après la défaite (1-4) samedi de la Guinée face à la Tunisie lors de la 5e journées des qualifications au Mondial-2018, a-t-on appris dimanche de source officielle. A la fin du match, des supporteurs ont manifesté leur mécontentement en direction des joueurs guinéens, qui ont quitté le terrain sous forte escorte des forces de l'ordre. Un policier a été touché à la tête et a été transporté d'urgence vers un centre médical. Ses jours ne seraient pas en danger. Le public du stade du 28-septembre s'était déjà manifesté par des actes de violence lors du match Guinée-RD Congo (défaite 1-2 de la Guinée) comptant...
(Aminata 09/10/17)
La Fédération Syndicale Autonome des Banques et micro finances de Guinée (FESABAG), risque de se diviser dans la mesure où les responsables se contredisent sur le retrait de la plainte portée par L’Association du patronat des Banques (l’APB), contre 8 employés de Banque en Guinée. Lors d’un entretien accordé à Aminata.com le vendredi 6 octobre 2017, le secrétaire général de la FESABAG, Abdoulaye Sow, a affirmé que la plainte déposée par l’APB, a été retirée jeudi 5 octobre grâce à l’implication de l’inspection générale du travail et le gouverneur de la Banque centrale. « De paris, où j’étais parti avec trois de nos éléments pour assister à la rencontre de la CGT, je me suis adressé à l’ensemble de me...
(Aminata 09/10/17)
Après la manifestation pacifique du 4 octobre, l’opposition républicaine était en conclave ce vendredi 06 octobre 2017, au quartier général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), il était question de tirer les leçons de la dernière marche. Au sortir de cette rencontre, les opposants au régime d’Alpha Condé, se sont réjouit de certaines avancées issues de l’accord du dialogue politique du 12 octobre. Devant les medias l’ex-ministre de la communication Alousseny Makanera Kaké , déclare « l’opposition Républicaine constate certaines avancées de l’application des accords . C’est comme la discussion et la validation du chronogramme fixant la date des élections locales le 4 février 2018, la mise en disposition de 91 milliards à la CENI et l’engagement du...
(Autre média 09/10/17)
A la suite de la suspension du dernier mot d’ordre de ville-morte que ses partisans auraient pu observer le jeudi dernier, l’opposition guinéenne annonce le gel de sa série de manifestations rue qu’elle avait lancée le 20 septembre 2017. Cette décision de détente, elle l’a annoncée hier à l’issue d’une plénière qu’elle a tenue au QG de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), sis à Hamdallaye CBG, dans la commune de Ratoma. Sans doute, cette décision est en lien avec le chronogramme récemment rendu public par la CENI et qui fixe les élections communales au 4 février 2018. L’opposition voudrait se donner le temps d’évaluer «le sérieux que la CENI va mettre au respect du chronogramme, s’il y a...
(L'Express 09/10/17)
Total a rapporté ce lundi matin avoir signé avec l'Office National des Pétroles de Guinée (ONAP) une convention d'étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde ... Total a rapporté ce lundi matin avoir signé avec l'Office National des Pétroles de Guinée (ONAP) une convention d'étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55.000 kilomètres carrés. Selon les termes de cet accord, le géant pétrolier français disposera d'un an pour effectuer l'évaluation du potentiel du bassin à partir de données existantes. A l'issue de cette période, il aura la possibilité de sélectionner 3 permis en vue d'engager un programme...
(Dw-World 06/10/17)
L'accord entre la Chine et la Guinée passe mal auprès de la population. Pékin va financer la construction d'infrastructures en échange de six milliards de tonne de bauxite sur 20 ans. Pour désamorcer les critiques, le gouvernement a s’est lancé dans une tournée visant à expliquer le bien fondé de cet accord. Pékin va financer un programme de constructions d'infrastructures routières pour une valeur de 20 milliards de dollars. En échange de quoi la Guinée s'est engagée à livrer aux Chinois, six milliards de tonne de bauxite sur 20 ans. Que prévoit l'accord cadre? L’accord signé le 6 septembre dernier doit être exécuté en trois phases. La première phase prévoit la construction du tronçon routier Coyah-Dabola sur la route nationale...
(Vision Guinée 06/10/17)
Le numéro un guinéen a fait un reproche aux enseignants de Guinée. Alpha Condé trouve qu’ils n’ont pas assez pour enseigner aux élevés et étudiants l’histoire de notre pays. Il l’a dit ce jeudi 5 octobre au Palais du peuple lors de la célébration de la journée mondiale des enseignants. S’adressant à des enseignants dans la salle de congrès du Palais du palais, le chef de l’Etat a rappelé qu’une de leurs premières responsabilités, ‘’c’est d’éduquer les enfants, mais aussi en les disant la vérité sur l’histoire de la Guinée et de l’Afrique’’. Très souvent, selon Alpha Condé, les gens sont amnésiques. ‘’Vous devez expliquer aux enfants l’évolution de ce pays. C’est votre premier devoir, mais vous ne le faites...
(Vision Guinée 06/10/17)
Lors de la marche du 4 octobre qui s’est déroulée de la Tannerie au rond-point de Bambeto, notre reporter a tendu son micro à des responsables des formations politiques membres de l’opposition. Parmi eux figure l’ancien ministre de l’agriculture devenu l’un des farouches opposants au régime d’Alpha Condé qu’il a servi. Pour Jean Marc Telliano, la mobilisation du mercredi 4 octobre prouve à suffisance que ‘’le peuple de Guinée a en marre de ce gouvernement fantôme et de ce président criminel’’. ‘’Un président qui n’intente pas une action judiciaire contre les tueries, la gabegie, le vol et tous les maux qui les accompagnent, je dirai que c’est un criminel. On ne peut pas comprendre qu’on tue vos citoyens, vos compatriotes...
(BBC 06/10/17)
Des milliers de partisans de l'opposition guinéenne ont manifesté mercredi à Conakry et dans certaines villes de l'intérieur pour dénoncer l'usage des armes à feu par les forces de l'ordre lors des manifestations politiques. Ils ont aussi dénoncé "l'impunité dans le pays et la mauvaise gouvernance". L'opposition exige également que les autorités fassent la lumière sur les tueries de ses militants lors des manifestations politiques. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41512113

Pages