| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(Financial Afrik 15/03/17)
Moderniser et rentabiliser la filiale rizicole mais aussi concrétiser le programme présidentiel de relance des cultures d’exportation ou de rentes, tel est l’objectif de la banque mondiale en Guinée Conakry. C’est pour matérialiser cet objectif que l’institution de Bretton Woods a accordé un prêt de 23 millions de dollars à ce pays. Signé lundi 13 mars en présence du représentent du bureau de la Banque mondiale en Guinée, Rachid B. Radji et le ministre guinéen de l’Economie et des Finances, Maladio Kaba, ce prêt constitue le deuxième volet du programme de productivité agricole financé par l’institution internationale. Le premier qui avait été financé à hauteur de 9 millions de dollars par la Banque mondiale durant les cinq dernières années, a...
(RFI 15/03/17)
C'est un verdict clément que le tribunal militaire permanent de Conakry a prononcé hier mardi contre trois des quatre militaires accusés de délits d'incitations à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline et de révolte. Le quatrième accusé, en fuite, a lui été condamné par défaut. Dans son réquisitoire le procureur militaire a requis des peines allant de 5 à 10 ans contre les sous-officiers auteurs des tirs nocturnes dans la nuit du 19 au 20 janvier dernier. Trois d’entre eux avaient alors été arrêtés. Le procureur a sollicité de la Cour la fermeté. « Monsieur le président, ce qui est possible ailleurs peut ne pas être possible en Guinée !... Monsieur le président, la comparaison n’est...
(Xinhua 15/03/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- La Banque mondiale a accordé un prêt de 23 millions de dollars au gouvernement guinéen pour soutenir le programme de productivité agricole dans le pays. Le protocole d'accord a été signé lundi, entre le représentent du bureau de la Banque mondiale en Guinée Rachid B. Radji et le ministre guinéen de l'Economie et des Finances Mme Maladio Kaba. Le prêt sera essentiellement orienté vers la modernisation et la rentabilité de la filière de riz dans le pays. De même, le montant sera utilisé pour la concrétisation du programme présidentiel de relance des cultures d'exportation ou cultures de rentes telles le café, le cacao, l'anacarde, le palmier à huile, l'élevage, la pisculture, etc. La vulgarisation des techniques et...
(RFI 15/03/17)
Un enfant a été tué mardi 14 mars à Guéckédou, en Guinée forestière, et quatre autres personnes ont été blessées, a confirmé le préfet. C’est le bilan de graves incidents qui ont éclaté à l'annonce de la condamnation de l'ancien maire de la ville de Koundou, Désiré Koundouno, qui avait refusé d'entrer au RPG, le parti du président Alpha Condé, avant d'être démis de ses fonctions. Il a été condamné mardi à trois ans de prison ferme pour détournement de fonds. Il y avait du monde au palais de justice de Guéckédou pour l'énoncé du jugement. Les forces de l'ordre ont lancé des gaz lacrymogènes. « Nous, nous sommes partis après le verdict, mais après ils ont commencé à tirer,...
(APA 15/03/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli national junior de Guinée a hérité d’un groupe relevé au terme du tirage au sort de la Coupe du monde réservée aux moins de 20 ans (U20), que la Corée du Sud abritera du 20 mai au 11 juin prochains. Troisièmes lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) de sa catégorie en Zambie, après une trentaine d’années d’absence, l’équipe nationale junior de Guinée défiera le pays hôte de la Coupe du monde, la Corée du Sud, le 20 mai prochain en match d’ouverture. Pour espérer atteindre les huitièmes de finale, les poulains du coach Mandjou Diallo, tenteront d’évincer deux gros morceaux du tournoi, notamment l’Argentine et l’Angleterre. Quant aux Chipolopolos Juniors de la...
(APA 15/03/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Horoya AC de Conakry (HAC) chez les dames et le SLAC chez les hommes ont remporté, mardi soir, la coupe de basketball de Guinée. Chez les dames, le HAC a raflé le trophée en battant le Centre Fédéral (55-30) en finale tandis que du côté des garçons le Horoya AC est tombé sous la suprématie du SLAC (75-68). Ces deux finales se sont jouées dans l’enceinte du Palais des sports du Stade du 28 Septembre de Conakry devant le secrétaire du Comité Olympique de Guinée et de l’ensemble des membres du comité de la Fédération guinéenne de basketball.
(RFI 14/03/17)
Il n'avait pas envie de rentrer au pays, mais c'est chose faite. Après sept ans de cavale, Aboubacar Sidiki Diakité, alias «Toumba», a bel et bien été extradé hier soir, 12 mars, de Dakar. Ce militaire guinéen était recherché pour le massacre d'opposants dans le stade de Conakry le 28 septembre 2009 où au moins 157 personnes avaient été tuées, selon une commission d'enquête de l'ONU et une centaine de femmes violées. «Toumba» Diakité est désormais à la prison de Kaloum. De l’aéroport de Conakry jusqu’à la prison centrale du centre-ville, Aboubacar Sidiki Diakité a été transféré sous haute surveillance.
(Vision Guinée 14/03/17)
Grande discrétion sur la rencontre dimanche entre le président de la République et le chef de file de l’opposition. Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo ont eu un tête-à-tête nuitamment au palais présidentiel à l’abri des micros et caméras, apprend-on de sources bien introduites à Sékhoutouréyah. On ignore la teneur de l’échange entre ces deux personnalités. Peut-être qu’on saura davantage dans les heures qui vont suivre sur cette rencontre entre le président Condé et son principal rival. Faut-il rappeler que l’opposition républicaine avait demandé à Cellou Dalein Diallo de se rendre à la présidence de la République pour une audience avec le locataire des lieux. ‘’Nous de l’opposition républicaine, nous avons mandaté le chef de file de l’opposition pour qu’il...
(Dw-World 14/03/17)
L'extradition à Conakry du militaire guinéen Aboubakar Sidiki Diakité, recherché pour le massacre d'opposants en 2009, est "un grand pas vers un procès" dans ce dossier, selon des ONG de défense des droits de l'homme. En Guinée, c'est un nouveau feuilleton qui s'ouvre dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009. Depuis hier, Aboubacar Diakité alias Toumba est officiellement entre les mains de la justice guinéenne. L'ancien aide de camp qui avait tiré sur le chef de la junte guinéenne, Moussa Dadis Camara, a été arrêté à Dakar, au Sénégal, plus de sept ans après les tragiques événéments du stade du 28 septembre.
(Agence Ecofin 14/03/17)
(Agence Ecofin) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé qu’il achètera 1 166 tonnes de riz pour les cantines des écoles guinéennes. Evaluée à 5,6 milliards de francs guinéens (800 000 dollars), cette opération a le double avantage de venir en aide aux écoles guinéennes et aux femmes étuveuses de Guinée. En effet, le PAM achètera la céréale à des groupements de femmes étuveuses guinéennes afin d’augmenter leurs revenus sur la production du riz local. Selon le gouvernement guinéen, qui affirme avoir négocié cette modalité avec le PAM, les premiers groupements de femmes qui bénéficieront de cette action regroupent un total de 426 femmes. Environ 1600 écoles guinéennes seront concernées par cette aide du PAM. Claude Biao
(Guinee7 14/03/17)
Les frais de carburant qui constituent un gros budget pour les membres du gouvernement ont été gelés depuis plusieurs mois par le président Alpha Condé. Cette décision qui fait râler dans les départements ministériels, aurait pour but dit-on, de réduire le train de vie de l’État, en vue d’être en conformité avec les recommandations du Fonds monétaire international (FMI). Le président Alpha Condé a décidé de sevrer ses ministres des frais de carburant depuis plusieurs mois. Cette décision du chef de l’Etat obéirait à une orthodoxie financière dans le but de demeurer dans les bonnes grâces du FMI. Cela après que la Guinée ait réussi à conclure le 28 octobre 2016 la huitième et dernière revue de son programme économique...
(Guinee7 14/03/17)
Après avoir annoncé en grande pompe la construction et l’extension de quatre universités sur des sites dont celui de Sonfonia, Labé, Kankan et à N’Zérékoré, le gouvernement serait confronté à des difficultés dans la mobilisation des 350 millions de dollars usd nécessaires pour le financement de cet ambitieux projet. En effet, les banques sur lesquelles la Guinée mise pour accompagner le projet, notamment la China Industrial and Commercial Developpement Corporation « ICDC », une grande banque commerciale, ne seraient pas convaincues par la formule proposée par le gouvernement guinéen, et qui consisterait, d’après nos informations, à mettre les fonds à la disposition de l’Etat guinéen, quitte à lui d’en disposer à sa guise. Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de...
(Vision Guinée 14/03/17)
Me Baba Diop, avocat de Toumba Diakité, n’est pas content de l’extradition à Conakry de son client. L’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara est arrivé dimanche soir dans la capitale guinéenne en provenance de Dakar avant d’être conduit à la maison centrale de Coronthie où il est détenu. ‘’Il a été amené [à Conakry] hier vers 16h à ma grande surprise. Parce que nous avions attaqué le décret du président de la République qui avait ordonné son extradition, pour excès de pouvoir’’, a-t-il déclaré à Dakaractu. ‘’A partir du moment où la personne détenue introduit un recours à la chambre d’accusation de la cour suprême, on ne doit plus exécuter la mesure administrative’’, a-t-il précisé, estimant que Toumba...
(Guinée News 14/03/17)
Conakry abrite du lundi 13 au 18 mars, le premier Symposium International des Secrétaires et Assistant(e)s Francophones, Anglophones et Lusophones (SISAFAL). Ce colloque international a pour thème : «Secrétaires-Assistant(e)s quelles responsabilités pour une meilleure efficacité des administrations publiques et parapubliques de l’Afrique». Tout en se réjouissant de voir son pays accueillir pour la première fois ce symposium, la présidente et fondatrice de l’ONG Réseau des Professionnels du Secrétariat en Guinée (REPROSEGUI) et présidente de la Fondation pour la Reconnaissance, la Revalorisation et la Promotion du Secrétariat en Guinée, Hadja Fatoumata Doumbouya a rappelé qu’elle s’est fixée l’objectif de redonner au métier de secrétariat une place de choix à travers les actions de sensibilisation, d’information, de formation et de perfectionnement. D’après...
(Agence Ecofin 14/03/17)
(Agence Ecofin) - A Conakry, Hyperdynamics, à travers sa filiale SCS Corp., a signé un protocole tripartite avec le gouvernement guinéen et SAPETRO pour mener à bien les travaux de forage du puits offshore Fatala-1. Les trois parties comptent ainsi unir leurs forces pour forer efficacement le prospect et, dans le cas d’une découverte, procéder au forage d’un nombre optimal de puits sur le domaine. Ceci, selon les termes du deuxième amendement de l’accord de partage de production (PSC) qui régit ce périmètre vaste de 5000 km2. Comme l’indique une note publiée par la compagnie, le document a été paraphé le 10 mars dernier par le DG de l'Office national du pétrole, Diakara Koulibaly, qui représentait le gouvernement, Dale Rollins,...
(AFP 13/03/17)
L'extradition à Conakry du militaire guinéen Aboubakar Sidiki Diakité, dit Toumba Diakité, recherché pour le massacre d'opposants en 2009, est "un grand pas vers un procès" dans ce dossier, se sont félicitées lundi des ONG de défense des droits de l'homme. Toumba Diakité, médecin militaire ayant le grade de commandant, a été l'aide de camp du chef de la junte qui a dirigé la Guinée pendant un an, en 2008-2009, le capitaine Moussa Dadis Camara, qu'il avait ensuite tenté de tuer. Arrêté en décembre au Sénégal, il a été extradé dimanche soir vers la Guinée et écroué après son arrivée à Conakry. "Il est en ce moment à la Maison centrale de Conakry depuis hier soir", a indiqué à l'AFP...
(Jeune Afrique 13/03/17)
Le lieutenant Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba a été extradé de Dakar vers Conakry dimanche soir. Cet ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara avait été interpellé en décembre 2016 par les services de sécurité sénégalais, après sept ans de cavale. « Effectivement, Toumba Diakité a bien été extradé. Il est arrivé à l’aéroport menotté », a confirmé à Jeune Afrique un travailleur de l’aéroport de Conakry. Poursuivi pour sa participation présumée dans le massacre du 28 septembre 2009 qui avait fait 150 morts selon des organisations de défense des droits de l’Homme, Aboubacar Sidiki Diakité aurait aussitôt été placé en détention à la Maison centrale de Conakry...
(AFP 13/03/17)
Le militaire guinéen Aboubakar Sidiki Diakité, dit Toumba Diakité, arrêté en décembre au Sénégal et recherché pour le massacre d'opposants en 2009 à Conakry, a été extradé dimanche soir vers la Guinée, a-t-on appris de sources concordantes. Toumba Diakité, médecin militaire ayant le grade de commandant, a été l'aide de camp de l'ex-chef de la junte qui a dirigé la Guinée pendant un an, en 2008-2009, le capitaine Moussa Dadis Camara, qu'il avait ensuite tenté de tuer. "Le prévenu a été récupéré à sa descente d'avion juste au bas de la passerelle par une équipe de la gendarmerie, de la police et de militaires
(Xinhua 13/03/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Un accident de circulation samedi en Guinée a causé 12 morts et 13 blessés dont trois dans un état critique, a rapporté la radio nationale dans son édition du soir. Le drame s'est produit à plus de 200 km au nord-est de Conakry, sur la route nationale No1, entre Kindia et Mamou. Selon les premiers constats dressés par les responsables de la sécurité routière, c'est un minibus qui est entré en collision avec un camion qui roulait en sens inverse. Le choc violent a provoqué la mort de 12 personnes sur place et de nombreux blessés graves. Les autorités régionales de kindia ont été sur les lieux du drame pour constater de visu l'ampleur de l'accident. L'état...
(Xinhua 13/03/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- A l'issue d'un recensement biométrique engagé par le gouvernement dans le secteur éducatif guinéen, plus de 46.000 étudiants fictifs ont été signalés dans les universités implantées dans la ville de Conakry, a révélé vendredi le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Abdoulaye Yéro Baldé. Au niveau de la seule région de Conakry, il y a 32 établissements d'enseignement supérieur privés, contre seulement 11 universités et institut publics, toutes filières confondues, a dit le ministre, dans une interview accordée à un journal guinéen. Pour M. Baldé, les données actuelles disponibles au ministère de l'Enseignement supérieur indiquent qu'il existe de nos jours 85.585 étudiants inscrits dans les établissements d'enseignement supérieurs privés et publics. Toutefois, ce nombre...

Pages