Vendredi 20 Octobre 2017
(Aminata 16/10/17)
Une délégation de l’Union de la Presse Francophone (UPF) section Guinée, à leur tête le Président Ibrahima Koné a été reçue, le vendredi 13 octobre 2017, par l’Ambassadeur de la République populaire de la Chine en Guinée. Selon le Président de l’UPF, Ibrahima Koné : « cette rencontre avait pour objectif, d’abord de présenter à monsieur l’Ambassadeur de la Chine l’UPF. Ensuite, lui faire part de nos assises prévues au mois de novembre prochain ici en Guinée. Nous avons besoin de soutiens moral, financier ou matériel. Donc, la Chine qui soutient les médias ne restera pas en marge à nous venir en aide. Ça été un grand honneur pour la grande délégation de la section de l’UPF Guinée d’être reçue...
(RFI 13/10/17)
Longtemps en froid, le président guinéen et le Premier ministre de la Guinée-Bissau se sont rencontrés ce jeudi à Conakry. Un entretien à l'occasion d'une brève visite que Umaro Sissoco Embalo a effectuée dans la capitale. Une visite brève, mais significative et pleine d’espoir qui réchauffe les relations entre le président guinéen et le Premier ministre de Guinée-Bissau. Alpha Condé, médiateur de la Cédéao dans la crise bissau-guinéenne, et Umaro Sissoco Embalo ont eu dans la foulée un tête-à-tête au palais présidentiel situé au bout de la presqu’île de Kaloum. « Je suis venu voir monsieur le président Alpha Condé qui est président en exercice de l’Union africaine et médiateur aussi pour la crise bissau-guinéenne. C’est aussi des retrouvailles entre...
(Xinhua 13/10/17)
La CEDEAO réitère son engagement à accompagner le processus électoral en Guinée et le développement socioéconomique du pays, a déclaré jeudi la représente résidente du bureau de la CEDEAO en Guinée, Alapini Liliane. Lors d'une conférence de presse à Conakry, la représente résidente de la CEDEAO en Guinée a présenté des activités de la vision 2020 de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en Guinée et dans toute la sous-région ouest-africaine. Pour elle, le rôle de la CEDEAO dans la sous-région est primordial surtout dans la recherche du développement socio-économique, de la paix...
(Vision Guinée 13/10/17)
Faudrait-il recourir à la boule de cristal, au devin du village, au mystère de la rivière sacrée, pour lire dans le devenir de la Guinée ce qui, déjà, au regard des faits du jour, des agissements de nos hommes politiques, des gémissements des pauvres qui déambulent à la quête du quotidien, des lamentations de la jeunesse trompée, ne peut que frapper la vue, comme la lune dans un ciel sans nuage ? Que de mouvements sociaux, de revendications, de révoltes, de dénonciations, de condamnations, de crimes seront enregistrés, d’ici à 2020 ! Des faits l’ont déjà annoncé, tristement, et le destin s’accomplira irréversiblement, tel qu’écrit dans les faits et les actes des hommes. La Guinée a raté sa rentrée dans...
(Guinee Actu 13/10/17)
Lors de la dernière assemblée générale du parti au pouvoir, Bantama Sow, ministre en charge de la Culture, a rendu le chef de file de l'opposition responsable de la mort de plus de 80 militants lors de manifestations politiques. Face à un parterre de journalistes ce dimanche, dans les locaux de Mosaiqueguinee.com, le Président de l'Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH), a pris le contre-pied des affirmations de Bantama. « Jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons pas d'opposition armée en Guinée. La mort de quatre-vingt et quelques personnes dans les rangs de l'opposition dont une très bonne partie par balles, ne peut être de la responsabilité de l'opposition. Ce n'est pas possible, c'est même absurde ! Il est important...
(Vision Guinée 13/10/17)
Le chef de la diplomatie sénégalaise, Maitre Sidiki Kaba a été reçu mercredi par le président Alpha Condé au palais Sékhoutouréyah. Le ministre sénégalais des affaires étrangères, qui a eu un entretien avec le chef de l’Etat guinéen, s’est réjoui de l’accueil qui a été réservé à sa délégation. ‘’Nous avons été bien reçus, ma délégation et moi-même. C’est un accueil fraternel, chaleureux et enthousiaste’’, a déclaré Maitre Kaba. Il dit être porteur d’un message qui vise à magnifier l’excellence des relations entre ‘’le Sénégal et la Guinée, les deux présidents et les deux peuples frères’’. Selon le chef de la diplomatie sénégalaise, les liens historiques et culturels entre le Sénégal et la Guinée ne sont plus à démontrer. ‘’Le...
(Guinée News 13/10/17)
Le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a reçu en audience dans la soirée de ce jeudi, 12 octobre 2017 au Palais Sékhoutouréya, le Premier ministre de la Guinée Bissau, Monsieur Umaro El Mokhtar Sissoco EMBALO. Les entretiens entre le Président Alpha Condé, médiateur de la CEDEAO dans la crise en Guinée Bissau et Monsieur Umaro El Mokhtar Sissoco EMBALO, ont porté sur les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays et la situation qui prévaut dans ce pays frère. A l’issue des entretiens, le Premier ministre bissau-guinéen a déclaré : « Je suis venu présenter au Président Alpha Condé mes excuses pour certains malentendus qui ont existé entre lui et moi. Vous savez, le Président...
(Financial Afrik 13/10/17)
La toute nouvelle société d’Assurance en Guinée a officiellement lancé ses activités ce Mercredi 11 octobre 2017 à Conakry. Lanala Assurances SA au capital de 10.000.000.000 GNF (dix milliards Francs Guinéens) entièrement libéré selon ses responsables est une compagnie d’assurance de droit guinéen. Cette nouvelle société vient donc grossier le rang des sociétés d’assurances guinéennes et des filiales des groupes africains sur le marché guinéen. Lanala propose des services pour particuliers dans l’assurance automobile, l’habitation, l’assistance voyage, décès emprunteur, individuel accident et entreprises avec l’assurance pour flotte automobile, IARD, Santé et transport ainsi que la Banque et microfinance. Le Directeur Général de Lanala Assurance, Bernard Gomou, a, en substance, déclaré au cours de la cérémonie solennelle de lancement que le...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(RFI 12/10/17)
En Guinée, l'intégralité de l'accord politique n'est toujours pas mise en oeuvre. Le 12 octobre 2016, le pouvoir et l'opposition signaient le quatrième accord politique depuis 2010. Un an après, jour pour jour, l'opposition réclame toujours l'application de ce texte. En témoignent les récentes manifestations ces dernières semaines. Début octobre, en septembre, ou en août, de manifestations en meeting, l'opposition multiplie les démonstrations de force. Emmenés par leur chef de file, Cellou Dalein Diallo, les militants réclament l'application de l'accord du 12 octobre 2016. Car à ce jour, et contrairement aux points 6 et 9, aucune enquête pour poursuivre les auteurs des violences pendant les manifestations n'a été ouverte...
(AFP 12/10/17)
Deux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola se sont avérés prometteurs pour protéger de la fièvre hémorragique pendant au moins un an, selon les résultats d'un essai clinique publié mercredi. L'étude publiée dans le New England Journal of Medicine a porté sur 1.500 personnes à Monrovia, au Liberia. Les participants ont reçu l'un des deux vaccins en cours de test ou un placebo. Le premier vaccin, rVSV-ZEBOV, a été conçu par des scientifiques du gouvernement canadien et est maintenant sous licence des laboratoires Merck, Sharp et Dohme Corporation. Le deuxième vaccin, cAd3-EBOZ, a été développé par le Centre de recherche sur les vaccins de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et GlaxoSmithKline. Après un mois, 84%...
(Xinhua 12/10/17)
L'économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Afrique, Albert Zeufack, a invité mercredi les pays africains à freiner leurs niveaux d'endettement pour pouvoir assurer le service de la dette. Albert Zeufack s'exprimait en vidéo conférence face aux journalistes de six pays d'Afrique francophone, lors de la publication de la dernière édition d'Africa's Pulse, un rapport semestriel de son institution qui analyse l'état des économies africaines. Depuis 2014, a indiqué l'économiste, de nombreux pays africains ont multiplié leurs dettes par trois et leur taux d'endettement a été accéléré surtout avec la baisse des prix de leurs matières premières. "Nous avons vu de nombreux pays passer de faible risque à un taux modéré. Les pays se doivent de freiner leur endettement,...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Amadou Bah Oury, vice-président - exclu - de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), est la seule partie civile représentée au procès des deux assassins présumés du journaliste Mohammed Koula Diallo, tué par balle lors des affrontements entre militants de l’UFDG, le 5 février 2016. Lors de son passage à la barre, lundi 9 octobre, il a accusé les partisans de Cellou Dalein Diallo d’avoir voulu lui « tendre un guet-apens ». Vêtu d’une veste noire et d’un pantalon en jeans bleu-ciel, c’est en qualité de partie civile qu’Amadou Bah Oury a comparu lundi 9 octobre devant le Tribunal de première instance...
(Afrique sur 7 11/10/17)
L’opposant Bah Oury était devant la justice le lundi 9 octobre. Au procès des assassins du journaliste Mohammed Koula Diallo, tué par balle lors des affrontements entre militants au siège de l’UFDG, le 5 février 2016. Constitué partie civile dans cette affaire, il dit être la cible ce jour-là, déplorant par ailleurs le manque de solidarité de Cellou Dalein Diallo, président du parti. Bah Oury accuse les membres de son ex-parti Lundi 9 octobre, c’est dans un tribunal hostile à l’opposant Bah Oury que s’ouvre le procès des deux gardes du corps de Cellou Dalein Diallo, présumés assassins du journaliste Mohammed Koula Diallo. Présent à la barre en qualité de partie civile, Bah Oury est venu faire des révélations sur...
(Guinée News 11/10/17)
Le chef de file de l’opposition a rendu public les noms des membres qui composent son cabinet. Mais, à la grande surprise, certains noms comme celui de Mouctar Diallo ou de Dr Faya Millimono ou encore d’Aboubacar Sylla ne figurent pas sur la liste. Interpellé sur la question, le leader des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a déclaré au téléphone de Guinéenews que son parti n’a pas été consulté. Mais, dira Mouctar Diallo, son parti n’a pas d’objection sur cette décision du chef de file de l’opposition « qui est libre de constituer son cabinet comme il l’entend. Nous lui souhaitons bonne chance, a-t-il lancé au bout du fil. Pour Mouctar Diallo, l’ambition des NFD est de diriger la Guinée et...
(Le Nouvel Observateur 11/10/17)
Hadja, Guinéenne de 18 ans, milite pour les droits des enfants et en particulier des filles. À l’occasion de la Journée internationale des filles, elle raconte son combat et fait l’état des lieux de la situation des femmes de demain dans son pays. Comment pourra-t-on respecter les droits des femmes de demain si l'on renie ceux des filles, dès leur enfance ? C'est l'un des combats majeurs de l'ONG Plan international qui "agit pour transformer la vie des millions de filles victimes d'inégalités et de discriminations dans le monde". Ce jeudi 11 octobre, Journée internationale des filles, Plan leur donne la parole. Sur cette ligne de front, Hadja, la présidente du Parlement des enfants de Guinée, qui milite sur le...
(Agence Ecofin 11/10/17)
A Kindia, une région de l’ouest de la Guinée, les aménagements clandestins prennent une proportion inquiétante. Une situation à laquelle les autorités préfectorales ont décidé de mettre un terme. « On ne peut pas décider soi-même pour dire je suis propriétaire d’un terrain, je décide de l’aménagement sans connaître les paramètres qui entrent en jeu. Etre propriétaire ne veut pas dire être aménageur, être urbaniste. Cette technique revient à l’Etat qui a lieu de porter assistance aux citoyens à travers les élus locaux pour un accompagnement conséquent. Il faut que les élus locaux nous accompagnent dans ce combat pour mettre un terme à ce phénomène qui est en train d’envahir Kindia.», a confié à cet effet Kalil Touré, le directeur...
(La Voix de l'Amérique 11/10/17)
En Guinée, plusieurs marques de vêtement sont créées grâce à la maîtrise des logiciels informatiques, mais pour la plupart, l'impression se fait avec de petits moyens financiers. Ces T-shirt et des casquettes, qui portent différents noms, sont proposés mais sans connaître un grand succès. "On a pas beaucoup d'équipement, mais nous avons une machine, que l'on appelle la machine de presse", explique Kabonet Diawara, créateur 2KD. "On a pas tout ce qu'il faut pour travailler". C'est l'envie de vendre la Guinée, en tant que patriote, qui a poussé les créateurs de faire une marque guinéenne. Chez les jeunes, ces marques sont populaires, car "cela peut donner de l'emploi à la jeunesse". Les marques ne sont pas encore connues du grand...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(AFP 10/10/17)
Le groupe français Total et les autorités guinéennes ont annoncé lundi que le groupe pétrolier et gazier français allait évaluer le potentiel en hydrocarbures au large de la Guinée. Total et l'Office national des pétroles de Guinée (Onap) "ont signé une convention d'étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55.000 kilomètres carrés", selon un communiqué de Total. Total aura un an pour évaluer le potentiel du bassin à partir de données existantes. L'évaluation sera partagée avec l'Onap et servira "à mieux apprécier les potentialités en hydrocarbures du pays"...

Pages