| Africatime
Samedi 25 Octobre 2014
(AFP 24/10/14)
La Chine va donner 82 millions de dollars pour lutter contre l'épidémie d'Ebola dans les trois pays ouest-africains les plus sévèrement atteints, a annoncé vendredi le président chinois Xi Jinping. Pékin donnera un total de 500 millions de yuans (82 millions de dollars) au Liberia, à la Sierra Leone et à la Guinée, ainsi qu'à des organisations internationales, a précisé l'agence de presse officielle Xinhua, citant le président chinois. "La Chine va aider financièrement, envoyer des experts de santé et aider à construire un centre de santé au Liberia", a notamment déclaré Xi Jinping au cours d'un meeting à Pékin, ajoutant: "C'est dans le besoin que l'on reconnait ses vrais amis". La Chine a déjà...
(AFP 24/10/14)
Des tests sur des vaccins contre la maladie Ebola seront menés si possible en décembre prochain en Afrique occidentale, a déclaré vendredi à Genève le Dr Marie-Paule Kieny, directrice-générale adjointe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au cours d'une conférence de presse virtuelle, le Dr Kieny a ajouté que des centaines de milliers de doses de vaccins sont prévues pour l'Afrique occidentale d'ici la fin du 1er semestre 2015. Des tests sont actuellement en cours aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali, a ajouté la scientifique française, et d'autres devraient commencer prochainement notamment en Suisse et en Allemagne. Dans...
(Le Figaro 24/10/14)
La Croix-Rouge française et l'Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) s'apprêtent à ouvrir, mi-novembre en Guinée forestière, un centre de traitement Ebola. Ils sont six, vêtus d'étranges combinaisons et coiffés d'une cagoule ventilée. Deux attendent à l'écart, en «zone propre» ; les quatre autres peinent à fermer le caisson de confinement où gît Anna. Après avoir vaporisé partout une eau javellisée à 0,5 %, ils transportent le caisson désinfecté vers leurs collègues de la zone propre,...
(Kaloumpresse 24/10/14)
La Guinée a enregistré un total de 949 décès confirmés, probables et suspects liés à Ebola à la date du jeudi 23 octobre 2014 à 18h, selon un rapport de la Cellule nationale de coordination de la riposte à Ebola. En comparaison au dernier rapport hebdomadaire daté du 17 octobre dans lequel le pays avait noté 887 morts, on constate une différence de 62 personnes qui n'ont pas survécu à la fièvre hémorragique. Ce rapport indique clairement, si besoin en...
(BBC 24/10/14)
. Mr Saa Saba Temessadounou, originaire de Guéckédou, au sud de la Guinée, a survécu au virus Ebola. Il explique à l’ONG Plan International comment il a d’abord contracté la maladie et comment ensuite il a cru qu’il allait mourir. Quel est votre nom et votre âge ? Je m’appelle M. Saa Saba Temessadounou, j’ai 41 ans. A quel moment avez-vous su que vous êtiez porteur du virus Ebola ? Lorsque j’ai développé une forte fièvre de 39,6 degrés. C’est...
(Xinhua 24/10/14)
CONAKRY, (Xinhua) -- Une importante délégation de personnalités africaines arrive vendredi à Conakry dans le cadre de la riposte mondiale contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, selon un communiqué officiel. Il s'agit de Nkosazama Dlamini Zuma, présidente de la Commission de l'Union Africaine, Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique des Nations Unies et Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement (BAD), qui viendront constater de visu les efforts menés sur le terrain par...
(AFP 24/10/14)
La Côte d'Ivoire, qui ne déplore aucun cas de fièvre Ebola, recherche un aide-soignant guinéen potentiellement infecté par le virus qui serait entré clandestinement dans le pays, ont annoncé jeudi à l'AFP les autorités sanitaires. L'homme, qui réside à N'Zérékoré, l'un des principaux foyers de l'épidémie en Guinée, a "pris peur" après avoir appris qu'"une personne venue le voir dans son cabinet pour des soins était décédée", vraisemblablement d'Ebola, a déclaré Daouda Coulibaly, le chef du service de surveillance épidémiologique de l'Institut national d'hygiène publique de Côte d'Ivoire (INHP).
(Les Afriques 24/10/14)
Le gouvernement guinéen vient d’attribuer le contrat d’importation des produits pétroliers d’une durée d’un an au trader nigérian Sahara Energy. Ses concurrents soumissionnaires perdants sont Addax, Trafigura et Stasco. Après plusieurs mois de pourparlers, l’appel d’offres du marché de fournitures des produits pétroliers au profit de l’État guinéen pour la période du 1er novembre 2014 au 31 octobre 2015 a été remporté par le trader nigérian, Sahara Energy. La compagnie de droit nigérian mais à capitaux mixtes était en compétition...
(Vision Guinée 24/10/14)
Ibrahima Kassory Fofana a été bombardé, en début de semaine par décret, ministre d’Etat chargé des investissements et des partenariats public-privé. La nomination à ce poste de l’ancien argentier et actuel président de Guinée Pour Tous (GPT) alimente les débats dans la cité. Du côté de l’opposition, Fodé Oussou Fofana se dit surpris par cette nomination. Il estime que Don Kass, surnom attribué à Kassory Fofana, est revenu à la case de départ puisqu’ayant soutenu la candidature d’Alpha Condé en...
(BBC 24/10/14)
Madame Kaba a reçu jeudi un chèque de 10 000 dollars. Elle fait partie des 42 familles d’agents de santé morts du virus recensées par les autorités guinéennes. C’est en essayant de sauver des vies à l’hôpital Donka de Conakry, la capitale guinéenne, que le docteur Kaba a contracté le virus Ebola. Il est décédé le 13 avril dernier. A la suite du décès de son mari, Mme Kaba et ses enfants sont tous tombés malades. Avec trois enfants en...
(Xinhua 24/10/14)
CONAKRY, (Xinhua) -- Les préfectures de N'Zérékoré et Kérouané, situées dans le sud-est de la Guinée, sont devenues les nouveaux foyers actifs de l'épidémie de fièvre Ebola, détenant le gros des 40 cas confirmés hospitalisés à ce jour dans le centre de traitement de Gueckédou (sud-est), a révélé jeudi le coordinateur de la lutte contre le virus basé en Guinée forestière, Dr Abdourahamane Batchily. L'essentiel de ces 40 patients confirmés au virus Ebola admis dans le centre de traitement de...
(AFP 24/10/14)
Une petite société japonaise a annoncé vendredi avoir décidé d'offrir 10.000 masques de protection aux trois pays ouest-africains principalement touchés par l'épidémie Ebola. "Nous avions reçu un appel du gouvernement de Guinée qui voulait nous acheter des masques. Mais les procédures d'achat prennent des mois, alors nous avons décidé d'offrir ces masques" (59 euros pièce) pour le personnel qui traite des malades, a déclaré Tsuyoshi Nakagawara, un des dirigeants de l'entreprise Clever. L'offre bénéficiera également au Libéria et à la République démocratique du Congo. Les responsables guinéens, a-t-il précisé, cherchaient un masque qui ne retiennent pas de virus par l'électricité...
(RFI 24/10/14)
Selon le dernier bilan publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 4 900 personnes ont à ce jour succombé à la fièvre Ebola, sur près de 10 000 cas recensés. Pour l’institution, dont le comité d’urgence siégeait à Genève ce jeudi 23 octobre, l’état d’urgence sanitaire mondiale reste de mise, la situation dans les trois pays les plus touchés d’Afrique de l’Ouest étant « très inquiétante ». La progression de la fièvre Ebola se poursuit de façon exponentielle en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Une situation qui préoccupe vivement l’Organisation mondiale de la santé. Si les risques de propagation dans les Etats frontaliers semblent minces...
(Xinhua 24/10/14)
HARARE, (Xinhua) -- L'épidémie Ebola qui sévi en Afrique de l'ouest nuira considérablement à l'économie du Libéria, de la Guinée et de la Sierra Leone, mais aura un impact minime sur la croissance globale du continent, a déclaré jeudi un haut responsable du Fonds monétaire international (FMI) en Afrique. Lors d'une conférence de presse après la présentation des Perspectives économiques régionales 2014 du FMI pour l'Afrique subsaharienne à Harare, le directeur du FMI pour l'Afrique, Antoinette Sayeh, a affirmé que...
(Vision Guinée 24/10/14)
Le feuilleton judiciaire qui oppose Elie Kamano aux autorités guinéennes est en passe de connaitre un dénouement heureux. Après son audition de mercredi qui a duré plus de 5 heures d’horloge, l’audition du reggaeman Elie Kamano a été reportée à une date ultérieure. Accompagné de ses avocats, le reggaeman s’est présenté à 9h 30 ce jeudi à la direction centrale de la Police judiciaire (DPJ) de Kaloum pour la suite de son audition. Mais celle-là a plutôt été éclaire, -puisqu’elle...
(Guineeconakry.info 24/10/14)
C’est la Maison des jeunes de la préfecture de Coyah , ville située à 50 kilomètres de la capitale Conakry , qui a service de cadre ce jeudi, 23 octobre 2014, au lancement du premier projet de la campagne nationale de lutte contre Ebola qui est une initiative de l’ONG internationale Plan Guinée en collaboration avec la Coordination Nationale chargée de combattre ce fléau viral en République de Guinée, avec l’appui de plusieurs autres organisations et organismes internationaux notamment, l’UNICEF...
(AFP 23/10/14)
Les pays africains se sont engagés à envoyer plus d'un millier de personnels de santé pour lutter contre Ebola dans trois pays de l'ouest du continent, a annoncé jeudi à Freetown la présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. "Plusieurs Etats membres africains se sont engagés à envoyer des personnels de santé au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, y compris la RD Congo (République démocratique du Congo) qui en enverra 1.000 en trois groupes", en...
(France TV Info 23/10/14)
En Guinée, la crise économique fait rage. Pire, depuis l'arrivée d'Ebola, la croissance du pays est en chute libre. Elle pourrait diminuer de moitié d'ici la fin de l'année si l'épidémie n'est pas endiguée. Et pour cause, le virus menace sérieusement le secteur agricole. Une équipe de France 3 s'est rendue dans le pays. Le prix des pommes de terre a diminué de 25 % Parmi les victimes d'Ebola : les producteurs de pommes de terre. Ici, leur production est...
(Reuters 23/10/14)
PARIS, (Reuters) - La France va mobiliser des moyens financiers à hauteur de 100 millions d'euros pour faire face à l'épidémie de fièvre Ebola qui a "pris une ampleur inédite en Afrique de l'Ouest" et notamment en Guinée, a annoncé l'Elysée, mercredi soir, à l'issue d'un conseil restreint de défense. François Hollande a décidé lors de ce conseil de "renforcer encore le soutien" déjà apporté à la Guinée, pays dans lequel est apparue la maladie, précise le communiqué de la...
(AFP 23/10/14)
Les pays affectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest peinent à trouver des soignants pour combattre cette épidémie, responsable de quelque 4.900 morts depuis décembre 2013, a indiqué jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au cours d'une conférence de presse organisée après une réunion du comité d'urgence de l'OMS consacrée à la maladie, le Dr Keiji Fukuda, directeur général adjoint de l'OMS, a déclaré qu'il était "terriblement difficile de trouver assez de personnels soignants" qui acceptent de...

Pages