Jeudi 18 Janvier 2018
(La Tribune 18/01/18)
Une délégation de la coalition de l'opposition togolaise a rencontré, ce début de semaine à Conakry, le président guinéen Alpha Condé, considéré comme suffisamment impliqué dans la résolution de la crise politique que traverse le Togo. A l'issue des échanges, Condé a proposé les dates du 23 et du 26 janvier pour la reprise du dialogue entre pouvoir et la coalition. On en sait désormais plus sur le sort du dialogue préconisé pour résoudre la crise politique au Togo. D'après un communiqué transmis à la presse, une délégation de la coalition des quatorze partis politiques de l'opposition s'est rendue ce début de semaine chez le président guinéen et président en exercice de l'Union...
(RFI 18/01/18)
Après la Guinée, les représentants de l'opposition togolaise font étape au Ghana pour tenter de trouver des solutions à la crise politique qui agite le pays depuis le mois d'août dernier. Les opposants ont rendez-vous ce mercredi 17 janvier avec le président Nana Akufo-Addo, médiateur comme son homologue guinéen Alpha Condé, qui a proposé une date pour que le pouvoir et l'opposition se retrouvent au Togo afin de sortir de la crise. Le président guinéen Alpha Condé, rencontré lundi et mardi par l'opposition togolaise à Conakry, a proposé que les opposants et le pouvoir togolais ...
(La Voix de l'Amérique 18/01/18)
En guinée, les déchets plastiques envahissent les rues et autres places publiques de la capitale Conakry. Le pays n’interdit pas la production, l’importation et la commercialisation de cette matière utilisée au quotidien par les Guinéens. La prolifération des sacs plastiques inquiète chercheurs et défenseurs de l’environnement. Des emballages plastiques, il y en a en quantité sur tous les marchés de la capitale. Les guinéens les utilisent pour la nourriture, les habits, les médicaments et bien d’autres gardés dans ces sacs...
(AfricaNews 18/01/18)
N’na Fanta, une tradipraticienne guinéenne est aux mains de la police après des accusations d’un collectif de femmes qui l’accusent de leur avoir fait croire qu’elles étaient enceintes. Quelque 200 femmes de la région de Dabompa, à la périphérie de la capitale, Conakry, sont désillusionnées. Elles avaient placé leur confiance dans le traitement traditionnel auquel les avait soumis la tradipraticienne N’na Fanta pour les guérir de la stérilité. En effet, elles avaient bien de raisons d’espérer des effets miracles du...
(APA 18/01/18)
APA-Conakry (Guinée) - L’entraineur du Syli local de Guinée, Kanfory Lappé Bangoura, a été démis de ses fonctions, peu après la deuxième défaite consécutive de ses poulains au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football, qui se joue au Maroc. Considérée comme l’un des favoris du tournoi, pour avoir terminé quatrième lors de la précédente édition au Rwanda en 2016, la Guinée a été battu (1-3), mercredi à Casablanca, par le Maroc, pays hôte. Cette défaite est venue s’ajouter au...
(APA 18/01/18)
APA-Casablanca (Maroc) - Les Lions de l'Atlas se sont imposés 3-1 face à la Guinée, mercredi à Casablanca pour le compte de la 2e journée du CHAN 2018 (groupe A), qui se déroule sur terre marocaine. L'équipe marocaine n'a pas été aussi brillante que lors du match d'ouverture, mais les Lions de l'Atlas ont assuré l'essentiel en battant 3-1 la Guinée qui a montré pas mal de belles choses. Si les locaux n'ont pas été aussi tranchants que face à...
(AFP 17/01/18)
Un prédicateur saoudien a été tué par balles mardi soir dans l'est de la Guinée, a t-on appris mercredi de sources de sécurité et médicale. Le défunt, dont l'âge et l'identité exacte n'ont pas été révélés, était membre d'une mission de prédication et de construction de mosquées en Haute-Guinée, région frontalière du Mali et de la Côte d'Ivoire. Il a été tué dans le village de Kantébalandougou, situé entre les villes de Kankan, capitale de la Haute-Guinée, et Kérouané. Il...
(APA 17/01/18)
APA-Lomé (Togo) - Le président guinéen, Alpha Condé, a proposé, après consultation des parties prenantes, un dialogue intertogolais entre le 23 et le 26 janvier, indique un communiqué de la coalition des 14 partis politiques de l'opposition togolaise. Arrivée à Conakry le lundi 15 janvier sur invitation du président de l'Union africaine (UA), une délégation de l'opposition a été reçue dans la soirée par M. Condé et ce mardi matin pour « des séances de travail très fructueuses relatives aux...
(RFI 17/01/18)
Au Togo, le dialogue politique se fait toujours attendre, mais peut-être plus pour longtemps. L'opposition togolaise était à Conakry mardi 17 janvier et avant-hier lundi, à l'invitation du président guinéen, Alpha Condé, qui joue un rôle de médiateur dans cette crise politique au Togo. Objectif de la rencontre : essayer de lancer le dialogue entre le gouvernement togolais et l’opposition. « Nous sommes préoccupés par la situation au Togo », a indiqué le président guinéen à l’issue de la rencontre...
(Jeune Afrique 17/01/18)
Le nouveau procès des accusés de l’attaque du domicile privé du chef de l'État guinéen s’est ouvert ce mardi 16 janvier devant le Tribunal de première instance de Dixinn. Leur condamnation en juillet 2013 à de lourdes peines de prison par la Cour d’assises avait été cassée par la Cour suprême, qui avait relevé des irrégularités dans l’enquête. Le nouveau procès dans l’affaire de l’attaque du 19 juillet 2011 contre la résidence privée du président guinéen doit s’ouvrir ce mardi matin. A 11h GMT, les avocats et les accusés étaient dans la salle d’audience du tribunal de Dixinn, dans la banlieue de Conakry...
(La Tribune 17/01/18)
Crise diplomatique ouverte entre Conakry et Alger ? Simple mouvement habituel de remplacement du personnel des chancelleries de Guinée à l’étranger ? Dans l’un ou l’autre des cas, aucun des deux pays ne s’est risqué à évoquer les raisons précises du rappel ce 15 janvier d’Ousmane Diao Baldé, l’ambassadeur guinéen en poste à Alger. Explications. En matière de diplomatie, cela s'apparente à une protestation d'Etat à Etat. Contre quoi ? Comme cette question, beaucoup d'interrogations escortent le rappel sans bruit...
(Agence Ecofin 17/01/18)
L’énergéticien français Engie, à travers sa branche Afrique, vient d’acquérir les compagnies énergétiques Afric Power et Tieri, spécialisées dans les services énergétiques. Les organisations qui sont présentes en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali et au Niger proposent des services d’assemblage d’armoires électriques, de mécanismes automatisés de contrôle ainsi que d’installation, de maintenance et de couverture de garantie d’équipements électriques. Elles disposent déjà d’une base clientèle solide dans divers domaines tels que l’agro-industrie, l’agroalimentaire, les mines, les entreprises de...
(Vision Guinée 16/01/18)
En sortant de Kankan Nabaya, après les festivités reportées de la fête des indépendances, le Professeur Alpha Condé doit rapidement convoquer l’ambassadeur des États Unis d’Amérique auprès de la République de Guinée pour des explications et des excuses sérieuses. Le Professeur Alpha Condé doit parler au nom des guinéens et au nom de tous les africains et même au nom de la Nation sœur d’Haïti. Il doit le faire en tant que Président d’une Nation souveraine qui a vu son...
(Vision Guinée 16/01/18)
Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) accuse des opérateurs économiques de soutenir le président Alpha Condé pour déstabiliser l’UFDG en Moyenne Guinée. Cellou Dalein Diallo invite ses partisans à combattre ces hommes d’affaires. ‘’Pour parvenir à ses fins, il (Alpha Condé) a mobilisé des opérateurs économiques véreux, originaires du Foutah. Ils ont promis d’aller investir la moyenne Guinée, pour, disent-il, barrer la route à l’UFDG. Mais ce n’est pas possible’’, estime l’ancien Premier ministre. Mais qui...
(Aminata 16/01/18)
Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a expliquer les raisons de son combat depuis plusieurs années à devenir le Président de la République de Guinée. C’était à l’occasion d’une invitation des ressortissants de Dinguiraye résidents à Conakry. Le chef de file de l’opposition guinéenne dit mener son combat pour que tous les Guinéens soient égaux en droits et en devoirs. « Les citoyens sont confrontés à des problèmes de droit, de sécurité, de bien-être. Nous voulons...
(Vision Guinée 16/01/18)
Le reggaeman Elie Kamano est contre un troisième mandat pour Alpha Condé. Le chanteur avait promis d’interpeller le numéro un guinéen sur cette question qui défraie la chronique depuis des mois. Seulement voilà, en se rendant à Sékhoutouréyah, Elie n’a pas pu évoquer le sujet avec le locataire des lieux. ‘’Je n’ai pas parlé de 3e mandat avec le président. Dans mes interviews, j’ai été clair. Le président le sait. Quand je suis venu le voir, il a évité qu’on...
(Jeune Afrique 13/01/18)
L’information judiciaire sur le massacre du 28 septembre 2009 a été clôturée le 29 décembre. Le procès tant attendu devrait donc se tenir devant le tribunal de Dixinn, en banlieue de Conakry. Selon nos informations, deux hauts cadres de l’armée guinéenne ont finalement bénéficié d’un non-lieu, au grand dam des parties civiles. Le premier est l’actuel gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura. Ancien ministre des Transports, il est perçu comme un « membre influent » du...
(RFI 13/01/18)
On vient de l'apprendre hier, vendredi 12 janvier, deux inculpés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 en Guinée ont bénéficié d'un non-lieu décidé par le pool des juges d'instructions. L'information a été révélée par nos confrères de « Jeune Afrique ». Il s'agit du général Mathurin Bangoura, aujourd'hui gouverneur de Conakry, membre influent de la junte au pouvoir au moment des faits, et de Bienvenue Lamah, capitaine de gendarmerie, soupçonné d'avoir été à l'époque responsable d'une milice qui aurait participé au massacre. Les avocats des parties ...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Les coupures d’électricité intempestives que subissent les citoyens africains font également transpirer les chefs d’État. Ce mercredi, un président a vu sa parole coupée, tandis qu’un autre se voyait obligé de s’exprimer crûment… La problématique des délestages électriques est à ce point récurrente que Youssou Ndour, à l’approche de sa candidature avortée à une présidentielle, avait consacré au sujet une adaptation wolof et satirique du titre des Beatles «Ob-la-di, Ob-la-da». Face à des programmes d’investissements énergétiques généralement dépassés avant d’être opérationnels, c’est sans envie de rire que l’Africain moyen doit régulièrement se résigner à la pénombre.
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont...

Pages