| Africatime
Mardi 21 Février 2017
(AFP 21/02/17)
Au moins cinq personnes ont été tuées lundi à Conakry dans des violences ayant éclaté lors de manifestations pour réclamer la réouverture des classes, closes depuis trois semaines en Guinée, a annoncé le gouvernement guinéen. "Notre capitale a été le théâtre (lundi) de manifestations non déclarées et interdites par le gouverneur de la ville de Conakry" pour réclamer la réouverture des classes, des manifestations marquées par des "actes de violence, de vandalisme" alors que, la veille, un accord avait été obtenu "avec les syndicats après plusieurs jours de négociations", a ajouté le gouvernement dans un communiqué.
(BBC 21/02/17)
De jeunes manifestants ont affronté lundi les forces de l'ordre à l'aide de jets de pierres et de bombes lacrymogènes, paralysant les axes routiers de Conakry, la capitale guinéenne. La majorité des routes sont restés fermées, la circulation et les commerces clos suite à un appel à manifester lancé par un collectif d'étudiants. De nombreuses sources locales ont fait état de plusieurs victimes et de blessés mais aucune information n'a pu être confirmée par les autorités. La situation a suscité de vives indignations, notamment sur les réseaux sociaux où de violentes images se sont propagées toute la journée. Mouvement de grève Les syndicats des enseignants ont lancé un mot d'ordre de grève il y a environ 13 jours pour dénoncer...
(RFI 20/02/17)
Des fumées noires visibles dans la banlieue de Conakry. Depuis ce lundi matin, en Guinée, des affrontements opposent des jeunes aux forces de l'ordre. Des barricades ont été érigées, des véhicules brûlés. Les manifestants réclament la reprise des cours alors que les enseignants sont en grève depuis deux semaines. Les écoles sont fermées, mais un accord a été trouvé dimanche soir entre les syndicats et le gouvernement. Dans la capitale, aucun élève n’est allé en classe ce lundi. Quasi tous les alentours des écoles et des lycées sont restés déserts en centre-ville.
(La Tribune 20/02/17)
Les mouvements sociaux s’amplifient en Guinée où les organisations syndicales des enseignants mènent actuellement la danse. Après la série de grève générale notamment des commerçants, les étudiants menacent aussi de redescendre dans la rue. Les promesses des autorités n’ont pas encore pu contenir la fronde sociale, un défi majeur pour le président Condé qui va devoir se consacrer cette année à la résolution de crises extérieures en sa qualité de président en exercice de l’Union Africaine (UA). L'euphorie populaire qui a suivie, en début février, l'élection du chef de l'Etat guinéen comme président de l'UA quelques jours après une médiation réussie en Gambie, n'a pas fait long feu.
(Jeune Afrique 20/02/17)
Selon les avocats du reggaeman guinéen Elie Kamano, leur client a été déféré lundi matin devant le Tribunal de première instance de Mafanco, en banlieue de Conakry. Il a obtenu la libération conditionnelle mais doit se présenter devant le juge mercredi. Le reggaeman guinéen Elie Kamano a été appréhendé dimanche 19 février aux environs de 13h, « sans convocation », explique son épouse. Avant de préciser que son mari a été interpellé de force quand il a exigé le document...
(APA 20/02/17)
APA-Conakry (Guinée) - La capitale guinéenne est paralysée ce lundi par des manifestations de rue consécutives à une grève des enseignants qui a conduit à la fermeture des écoles depuis le 1er février dernier dans tout le pays, a-t-on constaté sur place. Des jeunes gens en colère ont érigé des barricades dans plusieurs rues pour empêcher la circulation. Beaucoup de commerces sont fermés et la plupart des travailleurs ont préféré rester chez eux. Le gouvernement guinéen a fait savoir tard...
(Guinee7 20/02/17)
Selon des témoins, au moins trois personnes auraient été tuées pendant les manifestations de ce matin à Conakry. Une première victime, un homme âgé, aurait reçu une balle devant sa boutique à Gbessia ; une deuxième, une femme aurait reçu une balle perdue à Dabondy et une autre victime, un homme aurait reçu une balle à Ratoma. D’importants dégâts matériels ont été aussi signalés. Le véhicule du directeur général adjoint de la Douane et celui du directeur régional de douane...
(APA 20/02/17)
Des manifestants ont paralysée la capitale Conakry ce lundi pour protester contre l’arrêt des cours dans les établissements d’enseignement. Plusieurs axes stratégiques de la capitale ont été occupés très tôt par des jeunes, qui y ont érigé des barricades. Des magasins et boutiques sont restés fermés et la circulation perturbée. Ces protestations interviennent quelques heures après l’annonce d’un accord entre le gouvernement et les syndicats de l’éducation, devant aboutir à la reprise effective des cours. En dépit de la présence...
(Vision Guinée 20/02/17)
Alors qu’une déclaration a été faite tard dans la nuit du dimanche, la cellule de communication de l’Intercentrale de l’éducation FSPE-SLECG annonce le maintien de la grève. Dans une déclaration transmise à la presse, ladite cellule de communication rappelle que toute levée ou maintien de la grève relève d’un consensus des structures à la base. A cet effet, lit-on dans le document, les déclarations faites dimanche sur les antennes nationales et internationales restent nulles et sans effet. Elles n’engagent que...
(RFI 20/02/17)
En Guinée, un accord entre les représentants des enseignants et le gouvernement a été trouvé ce dimanche 19 février tard dans la soirée. Après deux semaines de grève et un week-end de négociations houleuses, les syndicats ont donné rendez-vous à leur militant ce lundi pour les détails des acquis obtenus. Dans les locaux du ministère de la Fonction publique, syndicalistes, équipe gouvernementale et ministres entrent et sortent. Ils sont environ une trentaine à s'être relayés tout le week-end. Quarante-huit heures...
(Guineeconakry.info 20/02/17)
Apres les énormes blocages, les embouteillages monstres, la plupart des Conakrykaé ont pu se blottir quelque part, en attendant de voir la suite… de nombreux travailleurs n’ont pas rejoindre ce jour leurs lieux de travail. Ils ont été exceptionnellement autorisés à faire du télétravail par leurs différentes sociétés, là où internet le permet. Une ambiance globalement avec un déficit de flux communicatifs positifs. Tensions sur tensions, rumeurs sur rumeurs, chacun tente de s’informer comme il peut, pour ne point risquer...
(Guineeconakry.info 20/02/17)
"Nous allons faire des efforts pour être proactifs afin que vous n’alliez pas sur des rumeurs, mais vers l’information correcte, en espérant que si vous êtes bien informés, vous donneriez l’information correcte. j’ai fait un pacte avec les paysans en 2011, j’ai fait la même chose avec les orpailleurs, nous allons faire la même chose avec les éleveurs. La presse doit être non seulement un élément d’information mais un élément d’éducation. C’est ça les deux rôles de la presse. Je...
(APA 20/02/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Roi Mohamed VI est attendu ce mardi à Conakry pour une visite de travail de 48h, dans le cadre du raffermissement des relations entre la Guinée et le Maroc, a-t-on appris de source officielle. Prévue le 16 février, cette visite avait dû être repoussée pour des raisons de calendrier du souverain chérifien. Selon des sources diplomatiques indiquent que le souverain chérifien vient remercier le président Alpha Condé pour « l’important rôle » qu’il aurait joué dans...
(Agence Ecofin 20/02/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie aurifère russe Nordgold a investi plus de 1 milliard $ en Guinée et au Burkina-Faso depuis le début de ses opérations en Afrique de l’Ouest en 2008. L’information a été donnée par le PDG, Nikolai Zelenski, dans une interview accordée au Point Afrique. « Nordgold est un investisseur majeur au Burkina Faso et en Guinée, et génère de revenus significatifs pour les États, à travers les investissements directs, les salaires, les taxes et les redevances...
(AFP 20/02/17)
L'Espérance de Tunis, double vainqueur de la compétition, devra rester sur ses gardes à l'occasion de son déplacement en Guinée face à Horoya, pour le compte des seizièmes de finale de la Ligue des champions. De son côté, le tenant du titre, les Sud-Africains du Mamelodi Sundowns, a hérité des Ougandais de Kampala Capital City Authority FC tandis que le TP Mazembe affronte CAPS United du Zimbabwe. Les vainqueurs de chaque confrontation participeront à la phase de poules de la...
(Jeune Afrique 18/02/17)
La grève déclenchée le 6 février dernier par l’intersyndicale de l’éducation se poursuit en Guinée. Le tête-à-tête de cette semaine, entre le président Alpha Condé et les délégués syndicaux, n’a pas fait bouger les lignes. Que demandent-ils ? « Le président de la République a dit qu’il n’était pas question d’augmenter les salaires. Il est opposé à toute grève qui concourt dans ce sens », relate Soumah Aboubacar, membre de la commission qui a rencontré Alpha Condé mercredi 15 février. Les enseignants réunis à la Bourse du travail (siège des centrales syndicales) cette fin de semaine, pour l’écouter raconter la rencontre...
(RFI 18/02/17)
En Guinée, la grève des enseignants se poursuit. Les élèves ne sont pas allés en classe depuis plus de deux semaines. La majorité d'entre eux reste à la maison. Pour ne pas cumuler de retard, certaines alternatives sont proposées aux enfants. A la maison des jeunes de Coléah, des cours de lectures sont organisés. Cissé a 15 ans, il y participe tous les jours. « Je viens pour lire, pour chercher les mots difficiles », explique-t-il. Nabib lit un Bescherelle à disposition. « Je viens réviser ici la conjugaison, je n’ai rien à faire à la maison, l’école me manque », avoue-t-il.
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et...
(RFI 18/02/17)
Lorsque la Guinée accède à l’indépendance, les fanfares chantent les louanges du premier président, Ahmed Sékou Touré. Les musiciens sont alors des fonctionnaires et participent à la révolution socialiste chère au chef de l’État. Cinquante ans plus tard, les orchestres nationaux et régionaux ont quasiment disparu, mais certains artistes, comme Maître Barry, marquent toujours la scène guinéenne. En bord de mer, dans un maquis de la capitale, les guitares d’Afro Groove entonnent des tubes internationaux. Les airs de Petit pays...
(APA 18/02/17)
APA-Conakry Guinée) - La Guinée sera représentée par sept patineurs à la Coupe du monde de Rollball, qui s’ouvre ce vendredi à Dahka (Bangladesh). Selon un membre de la délégation, les sportifs guinéens, après leur départ à Conakry, ont été bloqués, 24 heures durant, à leur arrivée au Bangladesh faute de visas. Il a fallu d’intenses négociations entre les deux parties pour débloquer la situation. Prévue jusqu’au 24 février, la Coupe du monde de Rollball qui en est à sa...

Pages