Samedi 18 Novembre 2017
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le groupe consultatif organisé à Paris par le gouvernement guinéen en vue de lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 a été couronné d’un franc succès, a-t-on appris ce jeudi, d’un communiqué gouvernemental. D’un besoin de financement initial de 4,5 milliards $, le gouvernement guinéen a récolté plus de 20 milliards $ d’engagements de la part de l’ensemble des bailleurs de fonds, partenaires techniques et financiers ainsi que les pays amis. Soit plus de quatre fois l’objectif initial. Selon le communiqué, la Banque mondiale s’engage à soutenir le PNDES, à hauteur de 1,6 milliard $, à travers sa branche consacrée aux pays en...
(AFP 17/11/17)
Le gouvernement guinéen a annoncé jeudi avoir levé plus de 20 milliards de dollars d'engagements pour financer un plan quinquennal de développement au cours d'une rencontre à Paris avec les partenaires publics et privés de la Guinée qui se poursuit vendredi. "Je tiens à remercier les investisseurs et bailleurs qui nous font confiance aujourd'hui: la Guinée leur garantit un développement qui profitera non seulement à toute la population guinéenne mais également à toute la grande région de l'Afrique de l'Ouest", a réagi le président guinéen Alpha Condé dans un communiqué annonçant que l'objectif initial a été largement dépassé. "Nous voulons montrer qu'il y a une nouvelle Guinée, les progrès qui ont été faits sont très mal connus", avait lancé Alpha...
(Le Monde 17/11/17)
En visite à Paris, le chef d’Etat guinéen, président de l’Union africaine, estime que la nouvelle force régionale du G5 Sahel est bien plus adéquate que les casques bleus. Sept ans qu’il préside aux destinées de la Guinée et pourtant Alpha Condé continue de détonner parmi ses pairs. Le protocole, il s’en fiche. Indexer en public ses ministres ne le gêne pas le moins du monde. A 79 ans, il demeure un chef d’Etat à nul autre pareil. Un hyperprésident...
(RFI 17/11/17)
Plus de 300 investisseurs publics et privés sont réunis à Paris jeudi et vendredi pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà, les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 5,5 milliards de dollars, et la France va contribuer à hauteur de 600 millions de dollars...
(Jeune Afrique 17/11/17)
12,6 milliards de dollars d'engagements fermes ont été pris durant les deux jours de discussions entre le gouvernement guinéen et ses partenaires à Paris. Avec les appuis du FMI et de l'IFC, ainsi que les 6 milliards promis par la Chine dans un autre cadre, les financements dépasseront les 20 milliards de dollars, quand la Guinée en espérait 14,6. L’objectif d’Alpha Condé, venu à Paris avec dix de ses ministres les 16 et 17 novembre pour rencontrer les partenaires bilatéraux...
(RFI 17/11/17)
Plus de trois cents investisseurs publics et privés sont réunis à Paris ces jeudi 16 et vendredi 17 novembre, pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 4,5 milliards de dollars, la France va contribuer à hauteur de...
(APA 17/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Six cabinets internationaux ont soumissionné auprès de la direction nationale des marchés publics pour le marché de l’audit du fichier électoral devant aboutir à l’organisation des élections locales et communales du 4 février 2018 en Guinée, a appris APA ce vendredi, de sources concordantes. Parmi les postulants, trois sont africains, selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il s’agit de : Bigradab Technology group (Afrique du Sud), Innova SCASSI group (Côte d’Ivoire), Power consulting et société consulting...
(APA 17/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - L'ancien secrétaire général de la Fédération guinéenne de football, Ibrahima Blasco Barry, et l’ex comptable de l’instance, Aboubacar Morthon Soumah, sont placés en garde à vue à la maison centrale de Conakry, dans le cadre de l’enquête sur le détournement des fonds de la FIFA, alloués à la Guinée. Depuis deux jours, tous les numéros de téléphone de Blasco Barry sont injoignables. Interrogé, un de ses proches a confirmé la mise en garde à vue de M...
(La Tribune 16/11/17)
La Guinée lance une opération séduction auprès de ses partenaires techniques et financiers réunis aujourd'hui et demain au Pavillon Chesnaie du Roy à Paris, en présence du président Alpha Condé. Entretien avec Kanny Diallo, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, véritable figure de proue de cette initiative. LA TRIBUNE Afrique : Qu'est-ce qui justifie la tenue d'un Groupe consultatif aujourd'hui à Paris ? Kanny Diallo : Le Groupe consultatif va permettre au gouvernement de nouer des partenariats stratégiques autour du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 mais aussi de lever des fonds...
(Les Echos 16/11/17)
La Banque mondiale se penche ce jeudi à Paris sur les difficultés de ce pays pauvre d'Afrique, dont les besoins de financement sont considérables pour multiplier la valeur de sa production agricole ou de bauxite. La Guinée était jadis le principal exportateur mondial d'ananas, « elle n'en a pas vendu une tonne à l'étranger l'an dernier », peste dans sa plantation Moussa Camara, président de la fédération des planteurs d'ananas de Basse Guinée. Tandis qu'à quelques heures de routes défoncées de là un barrage hydroélectrique en construction est censé contribuer à la réduction des coupures de courant, quasi quotidiennes...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Alors qu'Alpha Condé et dix de ses ministres sont à Paris afin d'y rencontrer des partenaires financiers et opérationnels, J.A. s'est entretenu avec Kanny Diallo, ministre guinéenne du Plan. Conakry organise ces 16 et 17 novembre à Paris une conférence en vue de trouver des partenaires financiers et opérationnels pour la mise en place de son Plan national de développement économique et social (PNDES), pour un besoin de financement total estimé à 14,6 milliards de dollars. Plus de 300 participants...
(La Tribune 16/11/17)
A partir du 16 novembre, la Guinée Conakry organise une table ronde de deux jours à Paris pour convaincre ses partenaires financiers à lever des fonds pour financer son Plan national de développement économique et social ( PNDES) qui vise à doper la croissance guinéenne à l’horizon de 2020. Conakry saura-t-elle réussir ce pari si ambitieux à Paris ? Organisé par la Guinée à Paris ce jeudi en présence du président Alpha Condé, le groupe consultatif ressemblera plus de 400...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Programme diplomatique chargé pour le président guinéen Alpha Condé dans les prochains jours. Le président guinéen Alpha Condé devrait être reçu pour la première fois à l’Élysée par son homologue français, Emmanuel Macron, le 22 novembre à 15 heures. C’est du moins la date qui a été retenue lors de l’audience que celui qui est également président en exercice de l’UA a accordée à Franck Paris, le conseiller Afrique de Macron, le 2 novembre à Conakry. Pour cet entretien, Paris...
(Aminata 16/11/17)
La grève qui touche le secteur de l’éducation occasionne régulièrement des soubresauts à Conakry depuis lundi 13 novembre 2017. Les autorités qui dénoncent une grève “illégitime” font face visiblement à une structure syndicale bien suivie par sa base. Aminata.com a joint par téléphone Aboubacar Soumah, premier secrétaire général du Syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée pour donner son point de vue sur la situation de la grève. Visiblement optimiste, le leader syndicaliste affirme que le mot d’ordre “est largement...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Le chinois Chinalco prévoit de commencer la production sur son projet de bauxite situé dans la région de Boffa (Guinée) au plus tard début 2018. Le développement du projet devrait nécessiter un investissement total de 500 millions $, selon les propos du ministre guinéen des mines rapportés en août dernier. «Le lancement (de l’exploitation, ndlr) est prévu pour la fin de cette année ou au début de l’année prochaine», a déclaré Lu Dongliang, le vice-président principal de la branche de...
(RFI 16/11/17)
La Guinée terre d’investissement. C’est le mot d’ordre des autorités guinéennes qui durant deux jours, ce jeudi 16 novembre et vendredi, réunissent à Paris partenaires publics et privés afin de trouver des financements pour le Plan national de développement économique et social et pour une cinquantaine de projets inclus dans la Plan national d’investissements. Plus de trois cents participants sont attendus. On connaît le potentiel de la Guinée. Un tiers des réserves mondiales de bauxite, du fer, de l’or, des terres arables et de l’eau. On connaît ses handicaps.
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or...
(AFP 15/11/17)
Le chef de l'Etat guinéen Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine (UA), a dénoncé mercredi "ce qui apparaît comme un coup d'Etat" au Zimbabwe, sommant les militaires de "se soumettre à la légalité constitutionnelle", selon un communiqué officiel. "L'Union africaine exprime sa grande préoccupation face à la situation qui se déroule au Zimbabwe, où manifestement des soldats tentent de prendre le pouvoir par la force", indique ce communiqué de la présidence guinéenne. L'UA "condamne avec la plus grande...
(RFI 14/11/17)
Le 23 octobre 2010, plusieurs personnes étaient arrêtées, détenues et torturées dans la cour de la gendarmerie d'Hamdallaye dans la banlieue de Conakry, accusées de caillassage du cortège du président de la junte au pouvoir le général Sékouba Konaté. Une plainte avait été déposée dès 2012 et le procès qui devait commencer hier, lundi 13 novembre, a été reporté au 12 février 2018 parce que l'un des accusés majeurs l'ancien gouverneur de Conakry le commandant Sékou Resco Camara est absent...
(APA 14/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le ministre d'État, ministre de la Défense nationale de la République de Guinée, Mohamed Diané, a préconisé mardi à Dakar de s'attaquer aux germes de la radicalisation si on veut éradiquer le terrorisme. « Les inégalités sociales, la pauvreté et le sous-emploi des jeunes sont les germes du terrorisme auxquels il faut s'attaquer. Si on gagne la bataille du développement et de la distribution équitable de nos ressources on va gagner cette bataille que nous imposent les...

Pages