Samedi 25 Novembre 2017

Guinée

(Agence Ecofin 24/11/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là, il en existe des centaines...
(AFP 24/11/17)
Plus de 500 victimes de traite des être humains, dont près de la moitié sont des mineurs, ont été secourus et 40 trafiquants présumés arrêtés lors d'une vaste opération de police dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé Interpol jeudi. L'opération Epervier, menée simultanément au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal entre le 6 et le 10 novembre, a permis l'arrestation de 40 trafiquants présumés qui seront poursuivis pour "traite d'êtres humains", "travail forcé" et...
(La Tribune 24/11/17)
Pour 2 millions de dollars, Idriss Deby, le président du Tchad aurait cédé une concession pétrolière à une entreprise chinoise. Pour moins (500.000 dollars), Yoweri Kaguta Musveni, le chef de l’Etat ougandais, aurait accordé des avantages commerciaux à la même société dans le secteur banquier et énergétique. Pourtant, bien avant ces deux présidents africains, certains de leurs pairs ou ex-pairs ont été éclaboussés par des scandales de corruption. La Tribune Afrique vous en dresse une liste non exhaustive. Dans le...
(Aminata 24/11/17)
La presse guinéenne a été très menacée ces trois dernières semaines. Des journalistes ont été bastonnés par des gendarmes, des medias suspendus, d’autres ont été menacés et un journaliste a été interpelé à la justice. Face cette situation difficile, le Réseau Convergence des Jeunes et Leaders pour la Paix et la Démocratie (CoJeLPaiD), hausse le ton et a condamné cet acte jusqu’à la dernière énergie à travers une conférence qu’il a animé jeudi 23 novembre 2017, à Conakry. Précisément c’est...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins,...
(RFI 23/11/17)
Après plusieurs jours de manifestations de jeunes dans les rues de Conakry, au cours desquelles deux adolescents ont été tués par balle, un calme précaire régnait mercredi 22 novembre dans la banlieue de la capitale guinéenne. Un calme mis à profit par le parquet de Kaloum pour demander aux syndicalistes enseignants de mettre un terme à leur grève, qui aurait servi de déclencheur à ces manifestations. Pour la seconde fois en quatre jours, les syndicalistes de l’éducation ont été présentés...
(RFI 23/11/17)
Emmanuel Macron a reçu mercredi après-midi 22 novembre, au palais de l'Elysée à Paris, son homologue guinéen et président de l'Union africaine, Alpha Condé. Au menu de leurs discussions : les relations bilatérales entre la France et la Guinée, le prochain sommet Union européenne-Union africaine à Abidjan, ou encore les crises qui traversent certains pays du continent. Les deux chefs d'Etat ont aussi évoqué, lors d'un point presse, la situation des migrants victimes de trafics humains en Libye. Le président français n'a pas mâché ses mots pour qualifier la vente de migrants africains comme esclaves en Libye.
(BBC 23/11/17)
Retour au calme en Guinée après des manifestations violentes qui ont fait deux morts cette semaine. Le parquet a demandé aux syndicalistes de l'enseignement d'arrêter leur mouvement de grève lancé le 13 novembre mais la grève se poursuit. Aboubacar Souma, secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée répond aux questions de Nicolas Négoce. Pour lui, le président guinéen Alpha Condé doit s'impliquer personnellement pour résoudre cette crise. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42091413
(Xinhua 23/11/17)
Des milliers de personnes dont des acteurs de la société civile guinéenne et des députés de l'Assemblée nationale ont protesté mardi à Conakry contre la traite inhumaine et l'esclavagisme des noirs en Libye. Cette marche de protestation a commencé devant le ministère des affaires étrangères et des Guinéens de l'étranger jusqu'au siège de l'Union africaine soit sur une distance de 500 mètres. La foule a scandé des slogans hostiles aux autorités libyennes en disant "l'esclavage non", "rendez-nous nos frères, ils ne sont pas à vendre"...
(Afrique sur 7 23/11/17)
Aboubacar Souma, secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, demande l’implication du président Alpha Condé pour résoudre la grève des enseignants qui paralyse l’école guinéenne. Aboubacar Souma interpelle le chef de l’État Condé L’école guinéenne est toujours dans la tourmente malgré la relative accalmie constatée. Enseignants et autorités ne sont toujours pas parvenus à un accord. Cette semaine,la grève des enseignants a donné lieu à de violentes manifestations qui ont occasionné la mort de deux...
(Le Monde 23/11/17)
Loin des artistes torturés chouchous des médias, le Guinéen a autoproduit un nouvel album généreux, « Fé Toki », qu’il présente sur la scène du New Morning, à Paris. C’est un petit mot glissé dans le livret qui accompagne son second album, Fé Toki (« point de vue », en soussou), sorti le 22 septembre et qu’il doit présenter sur la scène du New Morning, à Paris, vendredi 24 novembre : « Aujourd’hui, alors que la différence fait peur, j’ai...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la...
(AFP 22/11/17)
Le parquet guinéen a demandé mercredi à des syndicalistes de l'enseignement d'arrêter leur mouvement de grève lancé le 13 novembre, émaillé de manifestations violentes qui ont fait deux morts cette semaine, a-t-on appris auprès des intéressés. Le calme était revenu mercredi dans les rues de la capitale, Conakry, a constaté un correspondant de l'AFP, après deux jours de heurts entre jeunes manifestants et forces de l'ordre, qui ont coûté la vie à deux adolescents, lundi et mardi. Quatre responsables du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG)
(AFP 22/11/17)
Un adolescent guinéen, le deuxième en 24 heures, a été tué mardi à Conakry lors d'affrontements avec les forces de l'ordre en marge de manifestations dénonçant la situation dans l'éducation, a-t-on appris de sources concordantes. Saifoulaye Bah, un apprenti ferrailleur âgé de 15 ans, a été tué "par balle par un membre des forces de l'ordre" dans le quartier de Cosa, dans la banlieue de la capitale guinéenne, a expliqué un à l'AFP un témoin ayant souhaité conserver l'anonymat. Interrogé...
(APA 22/11/17)
APA Conakry (Guinée) - Les temps de coupure d’électricité en Guinée ont été réduits de 40%, ces deux dernières années, a-t-on appris mercredi, de bonne source. Ces résultats ont été rendus possibles grâce au partenariat conclu en 2015, entre le gouvernement guinéen, la Banque Mondiale et Veolia-Seureca. D’une durée de 4 an, le contrat de gestion entre Electricité de Guinée (EDG) et Veolia-Seureca vise notamment à faciliter l’amélioration de la performance commerciale, accroitre la performance technique et la transformation d'entreprise...
(AFP 21/11/17)
Une quinzaine de personnes au moins ont été blessées mardi à Conakry, où des affrontements ont opposé pour le deuxième jour consécutif, les forces de l'ordre à de jeunes manifestants dénonçant la situation dans l'éducation, ont rapporté des témoins et des journalistes. Au lendemain du décès d'un jeune de 17 ans, tué par balle lors d'une manifestation par la police, selon sa famille et un membre de la Croix Rouge, ces incidents violents ont éclaté dans plusieurs quartiers de la...
(AFP 21/11/17)
Un jeune homme de 17 ans a été tué par la police lors de heurts lundi à Conakry au cours de manifestations de milliers d'élèves du primaire et du secondaire dénonçant la situation de l'éducation en Guinée, ont indiqué un membre de sa famille et une source hospitalière. Le jeune homme, Souleymane Diakité, "revenait de son école (...) lorsqu'il a rencontré, en compagnie de ses camarades, un contingent de policiers qui avait du mal à contenir les furies d'autres manifestants...
(APA 21/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Des heurts violents enregistrés, lundi dans plusieurs quartiers de Conakry, entre des élèves et des forces de l’ordre, ont provoqué la mort d’un élève à Dabompa situé dans la plus grande commune de la capitale, Matoto. Selon les témoins, la victime était un jeune collégien, qui aurait reçu une balle à Dabompa. Depuis la semaine dernière, les cours sont perturbés dans plusieurs écoles publiques de Conakry, à la demande d’une partie du syndicat de l’éducation, qui appelle...
(La Tribune 21/11/17)
Les autorités guinéennes ont fait arrêter au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée à Conakry en fin de semaine. Détenus dans un lieu tenu secret, les sources gouvernementales et syndicales expliquent que leurs arrestations sont dues au "déclenchement d'une grève illégale". La grogne des acteurs de l'éducation en Guinée fait déjà des victimes. Ce samedi 18 novembre 2017, au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) ont été arrêtés et conduit dans un lieu inconnu. D'après les sources officielles et du syndicat, les trois syndicalistes sont écroués pour « déclenchement d'une grève illégale ».

Pages

(AFP 24/11/17)
Plus de 500 victimes de traite des être humains, dont près de la moitié sont des mineurs, ont été secourus et 40 trafiquants présumés arrêtés lors d'une vaste opération de police dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé Interpol jeudi. L'opération Epervier, menée simultanément au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal entre le 6 et le 10 novembre, a permis l'arrestation de 40 trafiquants présumés qui seront poursuivis pour "traite d'êtres humains", "travail forcé" et "exploitation d'enfants". "Ils sont accusés d'avoir forcé les victimes à s'adonner à des activités allant de la mendicité à la prostitution", explique Interpol sans préciser si la majorité était destinée à rester sur le sol...
(Aminata 24/11/17)
La presse guinéenne a été très menacée ces trois dernières semaines. Des journalistes ont été bastonnés par des gendarmes, des medias suspendus, d’autres ont été menacés et un journaliste a été interpelé à la justice. Face cette situation difficile, le Réseau Convergence des Jeunes et Leaders pour la Paix et la Démocratie (CoJeLPaiD), hausse le ton et a condamné cet acte jusqu’à la dernière énergie à travers une conférence qu’il a animé jeudi 23 novembre 2017, à Conakry. Précisément c’est dans l’enceinte du siège sociale dudit réseau que des cadres de la société civile et des juristes se sont retrouvés pour discuter sur les abus des autorités envers la presse guinéenne. Le coordinateur national du réseau, Abdoul Sacko a révélé...
(RFI 23/11/17)
Après plusieurs jours de manifestations de jeunes dans les rues de Conakry, au cours desquelles deux adolescents ont été tués par balle, un calme précaire régnait mercredi 22 novembre dans la banlieue de la capitale guinéenne. Un calme mis à profit par le parquet de Kaloum pour demander aux syndicalistes enseignants de mettre un terme à leur grève, qui aurait servi de déclencheur à ces manifestations. Pour la seconde fois en quatre jours, les syndicalistes de l’éducation ont été présentés...
(BBC 23/11/17)
Retour au calme en Guinée après des manifestations violentes qui ont fait deux morts cette semaine. Le parquet a demandé aux syndicalistes de l'enseignement d'arrêter leur mouvement de grève lancé le 13 novembre mais la grève se poursuit. Aboubacar Souma, secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée répond aux questions de Nicolas Négoce. Pour lui, le président guinéen Alpha Condé doit s'impliquer personnellement pour résoudre cette crise. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42091413
(Afrique sur 7 23/11/17)
Aboubacar Souma, secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, demande l’implication du président Alpha Condé pour résoudre la grève des enseignants qui paralyse l’école guinéenne. Aboubacar Souma interpelle le chef de l’État Condé L’école guinéenne est toujours dans la tourmente malgré la relative accalmie constatée. Enseignants et autorités ne sont toujours pas parvenus à un accord. Cette semaine,la grève des enseignants a donné lieu à de violentes manifestations qui ont occasionné la mort de deux...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la...
(AFP 22/11/17)
Le parquet guinéen a demandé mercredi à des syndicalistes de l'enseignement d'arrêter leur mouvement de grève lancé le 13 novembre, émaillé de manifestations violentes qui ont fait deux morts cette semaine, a-t-on appris auprès des intéressés. Le calme était revenu mercredi dans les rues de la capitale, Conakry, a constaté un correspondant de l'AFP, après deux jours de heurts entre jeunes manifestants et forces de l'ordre, qui ont coûté la vie à deux adolescents, lundi et mardi. Quatre responsables du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG)
(AFP 22/11/17)
Un adolescent guinéen, le deuxième en 24 heures, a été tué mardi à Conakry lors d'affrontements avec les forces de l'ordre en marge de manifestations dénonçant la situation dans l'éducation, a-t-on appris de sources concordantes. Saifoulaye Bah, un apprenti ferrailleur âgé de 15 ans, a été tué "par balle par un membre des forces de l'ordre" dans le quartier de Cosa, dans la banlieue de la capitale guinéenne, a expliqué un à l'AFP un témoin ayant souhaité conserver l'anonymat. Interrogé...
(APA 22/11/17)
APA Conakry (Guinée) - Les temps de coupure d’électricité en Guinée ont été réduits de 40%, ces deux dernières années, a-t-on appris mercredi, de bonne source. Ces résultats ont été rendus possibles grâce au partenariat conclu en 2015, entre le gouvernement guinéen, la Banque Mondiale et Veolia-Seureca. D’une durée de 4 an, le contrat de gestion entre Electricité de Guinée (EDG) et Veolia-Seureca vise notamment à faciliter l’amélioration de la performance commerciale, accroitre la performance technique et la transformation d'entreprise...
(AFP 21/11/17)
Une quinzaine de personnes au moins ont été blessées mardi à Conakry, où des affrontements ont opposé pour le deuxième jour consécutif, les forces de l'ordre à de jeunes manifestants dénonçant la situation dans l'éducation, ont rapporté des témoins et des journalistes. Au lendemain du décès d'un jeune de 17 ans, tué par balle lors d'une manifestation par la police, selon sa famille et un membre de la Croix Rouge, ces incidents violents ont éclaté dans plusieurs quartiers de la...
(AFP 21/11/17)
Un jeune homme de 17 ans a été tué par la police lors de heurts lundi à Conakry au cours de manifestations de milliers d'élèves du primaire et du secondaire dénonçant la situation de l'éducation en Guinée, ont indiqué un membre de sa famille et une source hospitalière. Le jeune homme, Souleymane Diakité, "revenait de son école (...) lorsqu'il a rencontré, en compagnie de ses camarades, un contingent de policiers qui avait du mal à contenir les furies d'autres manifestants...
(APA 21/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Des heurts violents enregistrés, lundi dans plusieurs quartiers de Conakry, entre des élèves et des forces de l’ordre, ont provoqué la mort d’un élève à Dabompa situé dans la plus grande commune de la capitale, Matoto. Selon les témoins, la victime était un jeune collégien, qui aurait reçu une balle à Dabompa. Depuis la semaine dernière, les cours sont perturbés dans plusieurs écoles publiques de Conakry, à la demande d’une partie du syndicat de l’éducation, qui appelle...
(Xinhua 21/11/17)
En Guinée, plus de 1,5 millions d'enfants et adolescents âgés de 6 à 16 ans n'ont jamais été à l'école pour apprendre à lire, écrire et compter, selon les statistiques du ministère de l'Enfance publiées ce lundi 20 novembre, à l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance. De même, 25% des enfants de moins de 5 ans n'ont pas été enregistrés à l'état civil en 2016 et seulement 26% des enfants âgés de moins de 5 ans ont reçu tous...
(APA 21/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Plusieurs jeunes manifestants guinéens ont protesté ce lundi à Conakry, devant l’ambassade de Libye en Guinée, pour dénoncer l’esclavage des migrants subsahariens en Libye. Cette mobilisation, la deuxième du genre à Conakry en trois jours, est consécutive à la diffusion d'une vidéo, tournée par la chaîne américaine CNN, montrant des migrants noirs vendus sur le sol libyen. Ce week-end, plusieurs activistes guinéens ont protesté devant l’ambassade de Libye à Conakry pour protester contre la vente des migrants...
(Xinhua 21/11/17)
La grève déclenchée ce lundi par une partie des enseignants guinéens réclamant une augmentation salariale a fait un mort (un élève) et plusieurs blessés graves, avec le viol d'une élève de dix ans dans une école en banlieue de Conakry. Cette information a été annoncée par le ministre guinéen de l'Enseignement pré-universitaire et de l'Alphabétisation Ibrahima Kalil Konaté, lors d'une conférence de presse. La victime a été touchée par balle et plusieurs autres ont été blessés dans le quartier de...
(AFP 20/11/17)
Des heurts se sont produits lundi à Conakry lors de manifestations de milliers d'élèves du primaire et du secondaire dénonçant la situation de l'éducation en Guinée, où des syndicalistes du secteur ont été arrêtés pour avoir lancé une grève il y a une semaine. Le mouvement était également assez largement suivi en province, notamment dans le nord du pays, à Koundara, Mali et Gaoual, ainsi qu'à Fria (ouest) et, dans une moindre mesure, dans l'est, à Kankan, Siguiri et Faranah,...
(RFI 20/11/17)
En Guinée s'ouvre une nouvelle semaine de tension dans l'éducation nationale. Une partie des enseignants maintiennent leur mot d'ordre de grève et entame ce lundi 20 novembre leur deuxième semaine d'action. Malgré les appels du pied du gouvernement et des principaux syndicats pour lever le mouvement et malgré l'arrestation de plusieurs syndicalistes ce week-end. Le bras de fer continue. Les grévistes, des syndicalistes du SLECG, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, réclament une augmentation de salaire et contestent l'accord sur la nouvelle grille salariale signé en février...
(Agence Ecofin 20/11/17)
Le 20 novembre, la Guinée accueillera la 46e édition des assisses de l’Union de la Presse Francophone (UPF). Environ 300 journalistes sont attendus pour cet évènement qui a pour objectif une réflexion sur les sujets de préoccupation pour la profession journalistique dans l’espace francophone et dans le monde. La première édition des assises de l’UPF date de 1950 et est donc aussi vieille que l’organisation. L’Union Internationale de la Presse Francophone (UPF) est, en fait, la plus ancienne association francophone...
(AFP 19/11/17)
Au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ont été arrêtés à Conakry pour "déclenchement d’une grève illégale" et sont détenus depuis dans un lieu tenu secret, apprend-on dimanche de sources syndicale et gouvernementale. Selon Aboubacar Soumah, membre du SLECG, ses "trois camarades ont été arrêtés samedi soir alors qu’ils sortaient d’une réunion de négociations au bureau de l’ancienne secrétaire générale de la CNTG (confédération nationale des travailleurs de Guinée), ex-centrale unique et présidente du Conseil économique et social...
(Aminata 16/11/17)
La grève qui touche le secteur de l’éducation occasionne régulièrement des soubresauts à Conakry depuis lundi 13 novembre 2017. Les autorités qui dénoncent une grève “illégitime” font face visiblement à une structure syndicale bien suivie par sa base. Aminata.com a joint par téléphone Aboubacar Soumah, premier secrétaire général du Syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée pour donner son point de vue sur la situation de la grève. Visiblement optimiste, le leader syndicaliste affirme que le mot d’ordre “est largement...

Pages

(Agence Ecofin 24/11/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là, il en existe des centaines...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins,...
(APA 18/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - La Commission européenne a annoncé, dans un communiqué transmis vendredi à APA, l’octroi d’un appui de 400 millions d'euros au Plan national de développement économique et social (PNDES) de la Guinée présenté à Paris lors du Groupe consultatif. Cette annonce intervient, alors que la Guinée cherche auprès de ses partenaires financiers des fonds estimés à 13,6 milliards de dollars pour financer son PNDES qui va de 2016 à 2020. Selon le communiqué, la Commissaire chargée de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica a rappelé, en signant l’octroi de financement, qu’il y a trois ans, la Guinée était frappée par l’épidémie Ebola.
(La Tribune 18/11/17)
Suite à la présentation du Plan national de développement économique et social de la Guinée ce jeudi 16 novembre 2017 à Paris lors du Groupe consultatif, l'Union européenne a décidé de mettre à la disposition du pays une enveloppe de 400 millions d'euros. Cet appui ira entre autres, à la consolidation de l'Etat de droit, le secteur de la santé, la création d'emploi, à la dynamisation du potentiel économique de la Guinée. Pour son développement socio-économique, la Guinée croit dur...
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le groupe consultatif organisé à Paris par le gouvernement guinéen en vue de lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 a été couronné d’un franc succès, a-t-on appris ce jeudi, d’un communiqué gouvernemental. D’un besoin de financement initial de 4,5 milliards $, le gouvernement guinéen a récolté plus de 20 milliards $ d’engagements de la part de l’ensemble des bailleurs de fonds, partenaires techniques et financiers ainsi que...
(AFP 17/11/17)
Le gouvernement guinéen a annoncé jeudi avoir levé plus de 20 milliards de dollars d'engagements pour financer un plan quinquennal de développement au cours d'une rencontre à Paris avec les partenaires publics et privés de la Guinée qui se poursuit vendredi. "Je tiens à remercier les investisseurs et bailleurs qui nous font confiance aujourd'hui: la Guinée leur garantit un développement qui profitera non seulement à toute la population guinéenne mais également à toute la grande région de l'Afrique de l'Ouest",...
(RFI 17/11/17)
Plus de 300 investisseurs publics et privés sont réunis à Paris jeudi et vendredi pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà, les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 5,5 milliards de dollars, et la France va contribuer à hauteur de 600 millions de dollars...
(Jeune Afrique 17/11/17)
12,6 milliards de dollars d'engagements fermes ont été pris durant les deux jours de discussions entre le gouvernement guinéen et ses partenaires à Paris. Avec les appuis du FMI et de l'IFC, ainsi que les 6 milliards promis par la Chine dans un autre cadre, les financements dépasseront les 20 milliards de dollars, quand la Guinée en espérait 14,6. L’objectif d’Alpha Condé, venu à Paris avec dix de ses ministres les 16 et 17 novembre pour rencontrer les partenaires bilatéraux...
(RFI 17/11/17)
Plus de trois cents investisseurs publics et privés sont réunis à Paris ces jeudi 16 et vendredi 17 novembre, pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 4,5 milliards de dollars, la France va contribuer à hauteur de...
(La Tribune 16/11/17)
La Guinée lance une opération séduction auprès de ses partenaires techniques et financiers réunis aujourd'hui et demain au Pavillon Chesnaie du Roy à Paris, en présence du président Alpha Condé. Entretien avec Kanny Diallo, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, véritable figure de proue de cette initiative. LA TRIBUNE Afrique : Qu'est-ce qui justifie la tenue d'un Groupe consultatif aujourd'hui à Paris ? Kanny Diallo : Le Groupe consultatif va permettre au gouvernement de nouer des partenariats stratégiques autour du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 mais aussi de lever des fonds...
(Les Echos 16/11/17)
La Banque mondiale se penche ce jeudi à Paris sur les difficultés de ce pays pauvre d'Afrique, dont les besoins de financement sont considérables pour multiplier la valeur de sa production agricole ou de bauxite. La Guinée était jadis le principal exportateur mondial d'ananas, « elle n'en a pas vendu une tonne à l'étranger l'an dernier », peste dans sa plantation Moussa Camara, président de la fédération des planteurs d'ananas de Basse Guinée. Tandis qu'à quelques heures de routes défoncées de là un barrage hydroélectrique en construction est censé contribuer à la réduction des coupures de courant, quasi quotidiennes...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Alors qu'Alpha Condé et dix de ses ministres sont à Paris afin d'y rencontrer des partenaires financiers et opérationnels, J.A. s'est entretenu avec Kanny Diallo, ministre guinéenne du Plan. Conakry organise ces 16 et 17 novembre à Paris une conférence en vue de trouver des partenaires financiers et opérationnels pour la mise en place de son Plan national de développement économique et social (PNDES), pour un besoin de financement total estimé à 14,6 milliards de dollars. Plus de 300 participants...
(La Tribune 16/11/17)
A partir du 16 novembre, la Guinée Conakry organise une table ronde de deux jours à Paris pour convaincre ses partenaires financiers à lever des fonds pour financer son Plan national de développement économique et social ( PNDES) qui vise à doper la croissance guinéenne à l’horizon de 2020. Conakry saura-t-elle réussir ce pari si ambitieux à Paris ? Organisé par la Guinée à Paris ce jeudi en présence du président Alpha Condé, le groupe consultatif ressemblera plus de 400...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Le chinois Chinalco prévoit de commencer la production sur son projet de bauxite situé dans la région de Boffa (Guinée) au plus tard début 2018. Le développement du projet devrait nécessiter un investissement total de 500 millions $, selon les propos du ministre guinéen des mines rapportés en août dernier. «Le lancement (de l’exploitation, ndlr) est prévu pour la fin de cette année ou au début de l’année prochaine», a déclaré Lu Dongliang, le vice-président principal de la branche de...
(RFI 16/11/17)
La Guinée terre d’investissement. C’est le mot d’ordre des autorités guinéennes qui durant deux jours, ce jeudi 16 novembre et vendredi, réunissent à Paris partenaires publics et privés afin de trouver des financements pour le Plan national de développement économique et social et pour une cinquantaine de projets inclus dans la Plan national d’investissements. Plus de trois cents participants sont attendus. On connaît le potentiel de la Guinée. Un tiers des réserves mondiales de bauxite, du fer, de l’or, des terres arables et de l’eau. On connaît ses handicaps.
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or...
(Agence Ecofin 06/11/17)
La Mauritanie, le Sénégal, les Seychelles et la Guinée souhaitent s’associer à l’Initiative pour la Transparence des Pêches (The Fisheries Transparency Initiative-FiTI), a annoncé hier, la Banque africaine de développement (BAD). Cette initiative multipartite vise à promouvoir une pêche plus responsable et durable par le biais d’un renforcement de la transparence et de la participation au sein de la gouvernance des pêches. Pour les quatre pays concernés qui disposent d’un important potentiel en ressources halieutiques, cette adhésion devrait stimuler les investissements grâce à la vulgarisation des informations sur le secteur de la pêche. Il s’agit entre autres, des estimations de stocks halieutiques et des écosystèmes marins, des statistiques relatives aux captures de poissons...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a espéré que le projet de monnaie unique de la CEDEAO, l’Eco, se mette en place rapidement, à l’occasion du sommet des chefs d’Etat de cette sous-région, qui s’y est récemment tenu à Niamey. Volontariste, le chef de l’Etat nigérien a proposé la mise en circulation de l’Eco à partir de 2020 au sein des pays qui sont « techniquement prêts », suivant processus européen qui a conduit à l'Euro. L'adhésion des autres Etats...

Pages

(APA 17/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - L'ancien secrétaire général de la Fédération guinéenne de football, Ibrahima Blasco Barry, et l’ex comptable de l’instance, Aboubacar Morthon Soumah, sont placés en garde à vue à la maison centrale de Conakry, dans le cadre de l’enquête sur le détournement des fonds de la FIFA, alloués à la Guinée. Depuis deux jours, tous les numéros de téléphone de Blasco Barry sont injoignables. Interrogé, un de ses proches a confirmé la mise en garde à vue de M. Barry à la maison centrale de Coronthie, la plus grande prison du pays. Quant à la troisième personnalité citée dans cette affaire, Salifou Camara ‘’Super V’’, il a quitté le pays depuis quelques semaines sans...
(Vision Guinée 10/11/17)
L’ambassadeur des États-Unis en Guinée, Dennis Hankins et son conseiller économique, John R. Stark ont été reçus, ce jeudi 09 novembre 2017, par le président de la Fédération guinéenne de football, Antonio Souaré, président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, entouré de ses collaborateurs. Le président Antonio Souaré a remercié le diplomate américain d’avoir fait ce déplacement vers lui et fait un long exposé détaillé sur le football guinéen, en général, et les enjeux de l’organisation de la CAN 2023. Dans cette perspective, le président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 souhaite l’assistance de la première puissance mondiale, surtout en matière d’expertise et d’expérience. Pour le président Antonio Souaré, en plus de...
(APA 08/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le milieu international guinéen, Naby Keita, qui évolue à Leipzig en division 1 allemande, est sommé de payer 415 000 euros d’amende pour avoir tenté de faire authentifier en Allemagne un faux permis de conduire guinéen. Les faits remontent en décembre 2016 et en janvier 2017, quand le jeune guinéen de 22 ans, un des trente nominés du Ballon d’Or Africain 2017, aurait tenté d’avoir un nouveau permis de conduire en Allemagne, en présentant des faux papiers...
(APA 07/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a réitéré sa volonté ce lundi à Conakry, d’accompagner la Guinée à organiser la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2023. « On a aussi réaffirmé au président Alpha Condé notre volonté d’accompagner la Guinée à organiser la CAN 2023 », a affirmé le président Ahmad au cours de sa conférence de presse, ajoutant que la Guinée est une grande nation de football. Pourtant, peu après...
(APA 06/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli national de Guinée, en route pour Kinshasa, est confronté à une série de défections alors qu’il est en regroupement de quatre jours au Maroc. Dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, la Guinée défie le 11 novembre 2017 les Léopards de la RD Congo à Kinshasa. Parmi les 22 joueurs convoqués par le sélectionneur national, Kanfory Lappé Bangoura, quatre seront absents du voyage. Il s’agit du capitaine...
(APA 06/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le milieu international guinéen, Naby Keita, qui évolue à Leipzig en division 1 allemande, est dans le viseur de la justice allemande pour avoir tenté de faire authentifier en Allemagne un faux permis de conduire guinéen, a appris APA samedi de sources sportives. Selon la presse allemande, le joueur guinéen de 22 ans et nominé pour le ballon d'Or africain 2017, aurait tenté par deux fois d'obtenir un permis allemand en présentant de faux permis guinéens. Interrogé,...
(AFP 28/10/17)
Le Horoya AC a remporté la Supercoupe de Guinée en battant le Hafia FC 1 à 0, vendredi, au stade du 28 septembre à Conakry. Le but victorieux a été marqué dès la 3e minute par l'attaquant nigérian Siméon Bolaji Sakin.0 Le Horoya AC, champion en titre, avait été battu par le Hafia FC en finale de la Coupe nationale.
(Jeune Afrique 26/10/17)
Le Horoya AC, un des trois clubs les plus titrés de Guinée, a ouvert au début du mois d’octobre une boutique de produits dérivés à Conakry. Une première dans le pays, alors que le merchandising reste très confidentiel en Afrique subsaharienne. Depuis qu’il a accédé à la présidence du Horoya Athletic Club (HAC), Antonio Souaré n’est pas seulement obnubilé par la conquête de titres nationaux, en attendant de devenir un poids lourd du football africain. L’homme d’affaires, qui est également...
(APA 20/10/17)
APA-Conakry (Guinée) - La nouvelle équipe dirigeante du football guinéen a publié le rapport d’audit de gestion des ressources financières allouées par la FIFA à la Guinée, sous l’ère Salifou Camara « Super V » emporté en mars 2016 par une fronde. Au lendemain de son élection, le nouveau président de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT), Antonio Souaré, a engagé un cabinet d’audit chargé de faire la lumière sur la destination des fonds alloués par la FIFA à l’ancienne...
(Xinhua 16/10/17)
Des dirigeants de l'actuelle fédération guinéenne de football (Féguiffot) sont accusés de malversation financière des fonds destinés à la promotion et au développement du football guinéen. Selon les résultats d'un audit commandité par l'actuelle équipe dirigeante de la Féguifoot et la FIFA, les montants qui ont détournés par lesdits responsables au cours de leur gestion sont estimés à plus de 20 milliards de francs guinéens (GNF, deux millions de dollars). A présent, trois noms sont cités dans le rapport d'audit...
(AFP 10/10/17)
Un policier a été blessé au stade du 28-septembre à Conakry par des jets de projectiles après la défaite (1-4) samedi de la Guinée face à la Tunisie lors de la 5e journées des qualifications au Mondial-2018, a-t-on appris dimanche de source officielle. A la fin du match, des supporteurs ont manifesté leur mécontentement en direction des joueurs guinéens, qui ont quitté le terrain sous forte escorte des forces de l'ordre. Un policier a été touché à la tête et...
(AFP 27/09/17)
Le Hafia FC a remporté la 58e édition de la Coupe de Guinée, la 4e de son histoire, en battant le Horoya AC (0-0, 4-1 tab) lors de la finale disputée mardi au stade du 28 septembre à Conakry. Le Hafia FC, ancienne gloire du football africain avec trois sacres en Ligue des champions (1972, 1975, 1977), prive ainsi le Horoya AC d'un doublé Coupe-Championnat cette saison.
(Guinée News 26/09/17)
Le sélectionneur du Syli national, Lappé Bangoura, a dévoilé sa liste pour le match Guinée-Tunisie le 7 octobre prochain à Conakry (stade du 28 septembre). Le Syli qui n’a plus rien à gagner dans cette poule A des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, veut sauver l’honneur à Conakry. Et pour y parvenir Lappé mise sur 23 joueurs dont des nouveaux par rapport aux 22 convoqués pour la double confrontation contre la Lybie, le 31 août et le...
(AFP 19/09/17)
L’arbitre fédéral guinéen Etienne Farah Kamano est décédé dimanche d'un arrêt cardiaque lors de tests physiques, a-t-on appris lundi de source officielle. Etienne Kamano s'est écroulé après dix tours de piste effectués au stade du 28 septembre à Conakry et n'a pu être ranimé malgré les premiers soins des médecins sur place et son transport d'urgence en ambulance vers un hôpital local. Les tests physiques pour les arbitres sont organisés tous les ans par la Fédération guinéenne de football (Féguifoot)...
(Vision Guinée 14/09/17)
Le tête-à-tête d’avant déjeuner et réunion de la Commission du Statut du Joueur, entre le Président de la Fédération guinéenne de Football, Antonio Souaré et le Directeur Développement pour l’Afrique et les Caraïbes de la FIFA, Véron Mosengo-Omba vient de prendre fin. Il a duré 2 heures et a porté sur la libération des fonds alloués à la Fédération guinéenne de Football par la FIFA dans le cadre de la subvention annuelle au fonctionnement et à l’investissement et la perception...
(Autre média 08/09/17)
Le Syli Espoir de Guinée prendra part du 9 au 24 septembre à la première édition du tournoi de l’Union des fédérations Ouest-africaines de football (UFOA), dont le pays hôte est le Ghana avec seize pays en lice. Deux sites sont retenus : Takoradi et Cape Coast. Premier adversaire du Syli, la Guinée Bissau. En marge d’une conférence de presse qu’il a tenue à Conakry, le coach de l’équipe nationale des 23 ans, Hamidou Camara, a dévoilé la liste des...
(Star Africa 05/09/17)
Après avoir repris confiance en venant à bout de la Libye à Conaky, la Guinée se fait de nouveau distancer après sa défaite ce mardi à l’occasion de la quatrième journée des éliminatoires du groupe E du Mondial 2018. Triste défaite pour les hommes de Lappé, qui ont chuté à Monastir ( Tunisie ), face à la Libye sur le score de un but à zéro, inscrit par Ahmed Hamoud à la 36′. Un revers qui bloque le compteur du...
(RFI 31/08/17)
L'enfant du pays revient en superstar. Le footballeur Naby Keita est à Conakry. Il joue ce jeudi 31 août 2017 en équipe nationale contre la Libye, un match de qualification pour la Coupe du monde. Le jeune Guinéen de 22 ans a été vendu 52 millions d'euros à Liverpool, le record pour un joueur africain. Avec ses coéquipiers du Syli national, ils étaient réunis dans un grand hôtel de la capitale mercredi. C'est un Syli national nouvelle génération. L'équipe au...
(Jeune Afrique 29/08/17)
Liverpool a officialisé mardi 29 août le transfert du milieu de terrain guinéen du RB Leipzig Naby Keita, qui jouera sur la pelouse des Reds à partir de juillet 2018. Pour s’offrir l’international guinéen Naby Keita, Liverpool aurait déboursé un montant avoisinant 52 millions d’euros, selon la presse anglaise. Ce qui en ferait le joueur africain (né en Afrique et évoluant pour une sélection du continent) le plus cher de l’histoire. Auteur de huit buts et sept passes décisives, Naby...
(RFI 29/08/17)
Naby Keita jouera pour Liverpool à partir de juillet 2018, a confirmé le club anglais de football, ce 29 août 2017. Les « Reds » et le club allemand Red Bull Leipzig ont trouvé un accord pour le transfert du Guinéen âgé de 22 ans. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais la presse britannique évoque une somme de 51,9 millions d’euros environ. Ce qui fera du milieu de terrain le joueur africain le plus cher de...

Pages

(Le Monde 23/11/17)
Loin des artistes torturés chouchous des médias, le Guinéen a autoproduit un nouvel album généreux, « Fé Toki », qu’il présente sur la scène du New Morning, à Paris. C’est un petit mot glissé dans le livret qui accompagne son second album, Fé Toki (« point de vue », en soussou), sorti le 22 septembre et qu’il doit présenter sur la scène du New Morning, à Paris, vendredi 24 novembre : « Aujourd’hui, alors que la différence fait peur, j’ai tenté d’exprimer à ma façon combien la vérité est relative. En acceptant de vivre ensemble, nous pouvons nous influencer positivement car nous avons tous du bon à donner. Ensemble, cultivons ce que nous avons de...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Il y a quelques jours, le bureau sous-régional ouest africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA) a créé, en collaboration avec la Cedeao et l’Uemoa, un Réseau de journalistes spécialisés sur les questions de développement économique, social et environnemental. Présenté à l’occasion d’une rencontre tenue à Dakar, du 28 au 29 septembre 2017, ce réseau a pour objectif de favoriser la collaboration entre les médias de la sous-région pour informer efficacement les populations des Etats membres des efforts consentis par ceux-ci pour transformer leurs économies. Pour Dimitri Sanga (photo), le Directeur du BSR-AO/CEA, « l’institution parle un langage qui n’est compris que des décideurs politiques et spécialistes des questions de politiques publiques. Les spécialistes des médias...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Olivier Rogez, grand reporter à RFI a sorti son premier roman, "L'ivresse du Sergent Dida". Une fiction dont le personnage principal n’est pas sans rappeler le capitaine Moussa Dadis Camara, qui dirigea la Guinée en 2009. Un pays africain, un despote mourant, un jeune militaire avide de pouvoir. Voilà les ingrédients du cocktail explosif concocté par Olivier Rogez. Pour son premier roman, le grand reporter de RFI utilise la fiction pour mieux dépeindre une réalité qu’il a eu maintes fois...
(Guinee7 13/09/17)
Depuis le 7 Septembre, le Centre culturel franco-guinéen (CCFG) abrite l’exposition des œuvres de Sékou Oumar Thiam, artiste plasticien guinéen qui s’est résolument inscrit dans le créneau très osé de l’art contemporain. En effet, ce genre est très peu abordé par les artistes guinéens ; le public en lui-même n’est pas encore très porté sur cette forme d’expression et les lieux d’exposition manquent à Conakry. Dire donc que c’est courageux de la part de ce jeune artiste d’aller dans cette...
(Jeune Afrique 11/09/17)
Né en Guinée, ce dandy noir dirige le studio créatif de Louboutin, la griffe de chaussures de luxe à l’iconique semelle rouge. Le trentenaire en impose sur la terrasse du Café Marly, face à la pyramide du Louvre. Son arrivée au sein de ce très chic établissement, situé à quelques encablures des bureaux de l’enseigne Louboutin, où il travaille depuis dix ans, a fait tourner quelques têtes. Et son look, qu’il décrit lui-même comme « classique » mais toujours agrémenté...
(Jeune Afrique 30/08/17)
Ancien prisonnier, ex-ministre et dernièrement cheville ouvrière de "Conakry, Capitale mondiale du livre de l'Unesco", l'auteur guinéen Lamine Kamara a récemment publié un roman, "Mariame Waraba ou le destin d'une femme", écrit en prison il y a plusieurs décennies. « Auteur, ancien ministre, j’ai commencé à gauche avant que des gens de gauche ne me mettent en prison et que je revoie un peu mon jugement… » Lamine Kamara a le sens des présentations. À 78 ans, cet ancien ministre...
(Le Monde 29/08/17)
Entretien avec Olivier Rogez, auteur de « L’Ivresse du sergent Dida », inspiré aussi bien du dictateur guinéen Dadis Camara que de Thomas Sankara, figure visionnaire et libératrice du peuple burkinabé. Grand reporter à Radio France internationale (RFI) dès 1990, Olivier Rogez couvre l’actualité africaine depuis près de vingt ans. Avec L’Ivresse du sergent Dida, qui doit paraître jeudi 31 août aux éditions du Passage, il signe son premier roman. Une fiction réussie à l’écriture tantôt efficace tantôt poétique, tout...
(Jeune Afrique 23/08/17)
Si le théâtre a toujours été l’un des principaux rouages de la machine culturelle en Guinée, ce sont désormais de véritables as du stand-up qui sillonnent les scènes du pays. En première ligne, le collectif Serials Rieurs, mené par l’humoriste et comédien Pedro Sow. Depuis sa création en 2013, cette troupe a produit près d’une trentaine de spectacles autour de sujets de société, politiques ou d’actualité. Plusieurs membres se sont lancés en solo, parmi lesquels Oumar Manet, Mamadou Thug, Zebal...
(RFI 14/08/17)
Conakry et la Guinée vivent au rythme d'une musique qui fait un tabac dans les cafés, les restaurants et les grandes surfaces, qui ne se privent pas de la diffuser. Maïmouna Seck, grâce à son «tour tour», est devenue l'espace d'une chanson l'artiste la plus populaire du pays. Mais sa chanson est largement commentée, notamment par les femmes... C'est une chanson peule, au rythme endiablé qui donne envie de danser à tous les Guinéens, toute catégories sociales confondues. Mais son contenu fait réagir les femmes: c'est l'histoire d'un homme qui se partage entre sa femme légitime...
(APA 31/07/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le célèbre groupe de chanteurs nigérians, P Square, composé des frères jumeaux Peter et Paul Okoye, est attendu prochainement à Conakry pour un concert à l’intention de la jeunesse guinéenne, après une brève visite en Guinée. [Img : Le groupe nigérian P Square attendu à Conakry pour un concert] Initialement annoncée en novembre 2014, puis reportée en raison de la propagation de l’épidémie d’Ebola en Guinée, la venue de P Square a été confirmée par le manager...
(Guinée News 21/07/17)
La 8ème édition des jeux de la Francophonie se tiendra du 21 au 30 juillet 2017 en Côte d’Ivoire, à Abidjan. La délégation guinéenne a effectué le déplacement ce 20 juillet 2017, a-t-on appris de bonnes sources. Représentée dans cinq disciplines sportives à savoir le football, le cyclisme, le basket-ball, l’athlétisme et le judo, la Guinée participera également à l’épreuve des arts de la scène. Dans la catégorie chanson, c’est l’artiste King Mafoudia qui portera le drapeau guinéen dont sa...
(Conakry Infos 17/07/17)
Le reggeaman Élie Kamano et certains compagnons ont été arrêtés lundi au Carrefour Tannerie à Matoto par des agents de la gendarmerie nationale postés à cet endroit stratégique de la capitale guinéenne. Le chanteur et ses amis ont été interpellés alors qu’ils voulaient faire « marche pacifique » pour protester contre un troisième mandat en 2020 du président Alpha Condé au pouvoir depuis 2010. Après l’arrestation leaders de la manifestation, les autres membres du groupe ont été dispersés par des...
(Guinee7 17/07/17)
Le ministère public a requis ce lundi 17 juillet, 10 ans de réclusion criminelle contre Abdoulaye Aziz Bangoura alias Marcus, leader du groupe Banlieuz’art et un certain Koulako Kourouma. Tous accusés de viol et séquestration sur la personne de Fatoumata Diaraye Barry. Le procureur a, en outre placé, Marcus, jusque-là libre, sous mandat d’arrêt. Il base ses réquisitoires sur la disposition 268 du code pénale qui réprime les faits de viol sur mineur. Réagissant au réquisitoire du procureur, Me Kourouma,...
(Vision Guinée 17/07/17)
Le reggaeman Elie Kamano, accompagné de plusieurs autres activistes, est descendu dans la rue ce lundi 17 juillet. Le chanteur tenait à organiser sa marche en dépit du courrier du gouverneur de la ville de Conakry lui notifiant la non-autorisation de la protestation. Lundi matin, l’artiste a bravé la décision du général Mathurin Bangoura en descendant dans la rue. Selon Mohamed Lamine Kaba du parti FIDEL qui fait partie des manifestants, Elie Kamano a été mis aux arrêtés par des...
(Jeune Afrique 23/06/17)
L'écrivain guinéen Tierno Monénembo a été distingué jeudi 22 juin 2017 par l'Académie française, qui lui a décerné le prestigieux Grand prix de la francophonie. Le Grand prix de la francophonie a été décerné jeudi 22 juin à Tierno Monénembo, auteur guinéen engagé, pour l’ensemble de son œuvre. Le romancier est notamment l’auteur du Terroriste noir. Son dixième roman paru en 2012 fait le récit de la vie d’Addi Bâ, un Peul de Guinée, héros de la Résistance française, membre...
(Guinee7 23/06/17)
C’est devant une foule inconsolable que la levée des corps du groupe Force Tranquille, à sa tête Yamoussa Dioumessy, a eu lieu ce vendredi 23 juin 2017 à la morgue du Centre hospitalo-universitaire de Ignace Deen. Ce, en présence de Siaka Barry, ministre de la Culture, du Sport et du Patrimoine historique et de Jean Baptiste Williams, directeur national de la Culture. ‘‘C’est toute la jeunesse guinéenne qui est en deuil, toute la jeunesse guinéenne est meurtrie dans sa chaire,...
(APA 23/06/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le jeune artiste guinéen de RNB, Dioumessy, et cinq de ses compagnons sont morts dans un accident de circulation survenu mercredi soir à Kouroussa, ville située au centre du pays, alors qu’ils partaient en concert à Kankan. Selon des témoins, le drame s’est produit lorsqu’un gros camion est entré en collision avec le véhicule transportant Dioumessy, ses musiciens, son manager et quatre collègues. Aux dernières nouvelles, le chauffeur du camion est dans les mains des gendarmes pour...
(Guinée News 19/06/17)
A la faveur du mandat “Conakry, capitale mondiale du livre”, deux monuments d’aluminium ont été inaugurés le vendredi 16 juin des deux côtés du pont du 8 novembre (Conakry) par le commissariat général dudit événement et par le gouvernement guinéen, a constaté sur place Guinéenews©. Sur le premier monument de six tonnes et demi sur six mètres le premier appelé “I have a dream”, l’on découvre l’effigie d’Alpha Condé, la statue Nimba et un livre ouvert avec des citations de...
(Jeune Afrique 15/06/17)
Il ya 74 ans, le tirailleur d'origine guinéenne Addi Bâ Mamadou, surnommé " le terroriste noir" par les naizis, était exécuté à Epinal. Le film « Nos patriotes » retrace une partie de sa vie. Le 18 décembre 1943, un certain Addi Bâ Mamadou, « le terroriste noir », comme le surnommaient les nazis et leurs alliés, était exécuté à Épinal. Malgré un parcours hors norme, le résistant d’origine guinéenne tombait dans l’oubli. Et ce n’est qu’aux alentours des années...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Lauréat 2016 du prix Découvertes de RFI, l'artiste guinéen Soul Bang's, 24 ans, marque une pause dans sa tournée africaine pour raconter son premier Ramadan à Jeune Afrique. Mon tout premier jeûne, je devais avoir 9 ou 10 ans, peut-être 11. À l’époque, je vivais en banlieue de Conakry, à Simbaya 1, le quartier où j’ai grandi. Honnêtement, j’ai à peine tenu deux jours. Mon père m’a alors sommé de ne pas faire le Ramadan pour le moment car j’étais...

Pages

(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là,...
(La Tribune 24/11/17)
Pour 2 millions de dollars, Idriss Deby, le président du Tchad aurait cédé une concession pétrolière à une entreprise chinoise. Pour moins (500.000 dollars), Yoweri Kaguta Musveni, le chef de l’Etat ougandais, aurait accordé des avantages commerciaux à la même société dans le secteur banquier et énergétique. Pourtant, bien avant ces deux présidents africains, certains de leurs pairs ou ex-pairs ont été éclaboussés par des scandales de corruption. La Tribune Afrique vous en dresse une liste non exhaustive. Dans le sulfureux rôle d'entremetteur, Chi Ping Patrick Ho, ancien ministre de l'intérieur de Hongkong, aidé dans le cas tchadien par Cheikh Tidiane Gadio, ancien chef de la diplomatie sénégalaise, aurait réussi à obtenir des présidents tchadien et ougandais, des avantages commerciaux...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins,...
(RFI 23/11/17)
Après plusieurs jours de manifestations de jeunes dans les rues de Conakry, au cours desquelles deux adolescents ont été tués par balle, un calme précaire régnait mercredi 22 novembre dans la banlieue de la capitale guinéenne. Un calme mis à profit par le parquet de Kaloum pour demander aux syndicalistes enseignants de mettre un terme à leur grève, qui aurait servi de déclencheur à ces manifestations. Pour la seconde fois en quatre jours, les syndicalistes de l’éducation ont été présentés...
(RFI 23/11/17)
Emmanuel Macron a reçu mercredi après-midi 22 novembre, au palais de l'Elysée à Paris, son homologue guinéen et président de l'Union africaine, Alpha Condé. Au menu de leurs discussions : les relations bilatérales entre la France et la Guinée, le prochain sommet Union européenne-Union africaine à Abidjan, ou encore les crises qui traversent certains pays du continent. Les deux chefs d'Etat ont aussi évoqué, lors d'un point presse, la situation des migrants victimes de trafics humains en Libye. Le président français n'a pas mâché ses mots pour qualifier la vente de migrants africains comme esclaves en Libye.
(Le Monde 23/11/17)
Loin des artistes torturés chouchous des médias, le Guinéen a autoproduit un nouvel album généreux, « Fé Toki », qu’il présente sur la scène du New Morning, à Paris. C’est un petit mot glissé dans le livret qui accompagne son second album, Fé Toki (« point de vue », en soussou), sorti le 22 septembre et qu’il doit présenter sur la scène du New Morning, à Paris, vendredi 24 novembre : « Aujourd’hui, alors que la différence fait peur, j’ai...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la...
(La Tribune 21/11/17)
Les autorités guinéennes ont fait arrêter au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée à Conakry en fin de semaine. Détenus dans un lieu tenu secret, les sources gouvernementales et syndicales expliquent que leurs arrestations sont dues au "déclenchement d'une grève illégale". La grogne des acteurs de l'éducation en Guinée fait déjà des victimes. Ce samedi 18 novembre 2017, au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) ont été arrêtés et conduit dans un lieu inconnu. D'après les sources officielles et du syndicat, les trois syndicalistes sont écroués pour « déclenchement d'une grève illégale ».
(RFI 20/11/17)
En Guinée s'ouvre une nouvelle semaine de tension dans l'éducation nationale. Une partie des enseignants maintiennent leur mot d'ordre de grève et entame ce lundi 20 novembre leur deuxième semaine d'action. Malgré les appels du pied du gouvernement et des principaux syndicats pour lever le mouvement et malgré l'arrestation de plusieurs syndicalistes ce week-end. Le bras de fer continue. Les grévistes, des syndicalistes du SLECG, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, réclament une augmentation de salaire et contestent l'accord sur la nouvelle grille salariale signé en février...
(La Tribune 18/11/17)
Suite à la présentation du Plan national de développement économique et social de la Guinée ce jeudi 16 novembre 2017 à Paris lors du Groupe consultatif, l'Union européenne a décidé de mettre à la disposition du pays une enveloppe de 400 millions d'euros. Cet appui ira entre autres, à la consolidation de l'Etat de droit, le secteur de la santé, la création d'emploi, à la dynamisation du potentiel économique de la Guinée. Pour son développement socio-économique, la Guinée croit dur...
(Le Monde 17/11/17)
En visite à Paris, le chef d’Etat guinéen, président de l’Union africaine, estime que la nouvelle force régionale du G5 Sahel est bien plus adéquate que les casques bleus. Sept ans qu’il préside aux destinées de la Guinée et pourtant Alpha Condé continue de détonner parmi ses pairs. Le protocole, il s’en fiche. Indexer en public ses ministres ne le gêne pas le moins du monde. A 79 ans, il demeure un chef d’Etat à nul autre pareil. Un hyperprésident...
(RFI 17/11/17)
Plus de 300 investisseurs publics et privés sont réunis à Paris jeudi et vendredi pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà, les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 5,5 milliards de dollars, et la France va contribuer à hauteur de 600 millions de dollars...
(Jeune Afrique 17/11/17)
12,6 milliards de dollars d'engagements fermes ont été pris durant les deux jours de discussions entre le gouvernement guinéen et ses partenaires à Paris. Avec les appuis du FMI et de l'IFC, ainsi que les 6 milliards promis par la Chine dans un autre cadre, les financements dépasseront les 20 milliards de dollars, quand la Guinée en espérait 14,6. L’objectif d’Alpha Condé, venu à Paris avec dix de ses ministres les 16 et 17 novembre pour rencontrer les partenaires bilatéraux...
(RFI 17/11/17)
Plus de trois cents investisseurs publics et privés sont réunis à Paris ces jeudi 16 et vendredi 17 novembre, pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 4,5 milliards de dollars, la France va contribuer à hauteur de...
(La Tribune 16/11/17)
La Guinée lance une opération séduction auprès de ses partenaires techniques et financiers réunis aujourd'hui et demain au Pavillon Chesnaie du Roy à Paris, en présence du président Alpha Condé. Entretien avec Kanny Diallo, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, véritable figure de proue de cette initiative. LA TRIBUNE Afrique : Qu'est-ce qui justifie la tenue d'un Groupe consultatif aujourd'hui à Paris ? Kanny Diallo : Le Groupe consultatif va permettre au gouvernement de nouer des partenariats stratégiques autour du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 mais aussi de lever des fonds...
(Les Echos 16/11/17)
La Banque mondiale se penche ce jeudi à Paris sur les difficultés de ce pays pauvre d'Afrique, dont les besoins de financement sont considérables pour multiplier la valeur de sa production agricole ou de bauxite. La Guinée était jadis le principal exportateur mondial d'ananas, « elle n'en a pas vendu une tonne à l'étranger l'an dernier », peste dans sa plantation Moussa Camara, président de la fédération des planteurs d'ananas de Basse Guinée. Tandis qu'à quelques heures de routes défoncées de là un barrage hydroélectrique en construction est censé contribuer à la réduction des coupures de courant, quasi quotidiennes...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Alors qu'Alpha Condé et dix de ses ministres sont à Paris afin d'y rencontrer des partenaires financiers et opérationnels, J.A. s'est entretenu avec Kanny Diallo, ministre guinéenne du Plan. Conakry organise ces 16 et 17 novembre à Paris une conférence en vue de trouver des partenaires financiers et opérationnels pour la mise en place de son Plan national de développement économique et social (PNDES), pour un besoin de financement total estimé à 14,6 milliards de dollars. Plus de 300 participants...
(La Tribune 16/11/17)
A partir du 16 novembre, la Guinée Conakry organise une table ronde de deux jours à Paris pour convaincre ses partenaires financiers à lever des fonds pour financer son Plan national de développement économique et social ( PNDES) qui vise à doper la croissance guinéenne à l’horizon de 2020. Conakry saura-t-elle réussir ce pari si ambitieux à Paris ? Organisé par la Guinée à Paris ce jeudi en présence du président Alpha Condé, le groupe consultatif ressemblera plus de 400...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Programme diplomatique chargé pour le président guinéen Alpha Condé dans les prochains jours. Le président guinéen Alpha Condé devrait être reçu pour la première fois à l’Élysée par son homologue français, Emmanuel Macron, le 22 novembre à 15 heures. C’est du moins la date qui a été retenue lors de l’audience que celui qui est également président en exercice de l’UA a accordée à Franck Paris, le conseiller Afrique de Macron, le 2 novembre à Conakry. Pour cet entretien, Paris...
(RFI 16/11/17)
La Guinée terre d’investissement. C’est le mot d’ordre des autorités guinéennes qui durant deux jours, ce jeudi 16 novembre et vendredi, réunissent à Paris partenaires publics et privés afin de trouver des financements pour le Plan national de développement économique et social et pour une cinquantaine de projets inclus dans la Plan national d’investissements. Plus de trois cents participants sont attendus. On connaît le potentiel de la Guinée. Un tiers des réserves mondiales de bauxite, du fer, de l’or, des terres arables et de l’eau. On connaît ses handicaps.

Pages