Jeudi 26 Avril 2018

Guinée

(Guinee Actu 03/09/13)
Le bouche-à-oreille étant le canal d’information le plus crédible à Conakry, on avait appris qu’avec le contrat conclu par EDG avec le groupe britannique Agreeko, les populations verraient un peu plus de lumière à la fin de ce mois d’août. Mais le mois d’août fini, les ténèbres demeurent. Très alerte et veillant au grain, la presse s’interroge et suscite le débat. Pour toute réponse, on apprend que dans les meilleurs cas, l’électricité provenant des 50 MW d’Agreeko n’alimentera les foyers de la capitale guinéenne qu’à partir de fin septembre. Autrement dit, alors que les élections se seront tenues. D’où la question de savoir si quelqu’un ne s’était pas trompé dans la planification ? En effet, c’est un secret de polichinelle...
(Kaba Bachir 03/09/13)
Visiblement, on n'en aura jamais fini avec les rebondissements à propos de la crise socio-économique qui a fini par mettre à genou l'usine de Fria. En effet, alors que dernièrement il était question d'une possible entente entre Rusal et Fria, on apprend désormais que la solution serait plutôt d'en chasser les Russes et de lancer un nouvel appel d'Offres en vue de trouver un autre repreneur. Ce seraient en tout cas les propositions faites par l'institution de Michel Kamano. Ce serait le gouvernement guinéen en général et le premier ministre Mohamed Saïd Fofana en particulier qui aurait sollicité du Conseil économique et social qu'il se penche sur cette épineuse crise en vue d'aider à y voir clair. A son tour,...
(Guinee24 03/09/13)
Depuis son avènement, le gouvernement de la troisième République fait de la modernisation de l'Administration une priorité. C'est dans ce cadre qu'une formation a été organisée en faveur des secrétaires généraux des ministères et directeurs de cabinet des régions. Sous le thème : "Le secrétaire général et la conduite du changement". Une initiative du ministère du Travail et de la Fonction publique, réalisée par le Centre de perfectionnement administratif en collaboration avec l’Institut Forhon à la Rochelle en France, sur financement du PNUD. La formation a débuté 28 août pour une durée de six jours. Le premier ministre Mohamed Saïd Fofana, Hadja Mariam Baldé, ministre du Travail et de la Fonction et d'autres membre du gouvernement étaient à la cérémonie...
(Aminata 03/09/13)
Le président du parti national pour le renouveau (PNR) a au cours d’une émission à la Radio Télévision Guinéenne (RTG) promis une meilleure condition de vie aux fonctionnaires guinéens lorsqu’il sera élu au poste de député à la future Assemblée Nationale et déjà des partis politiques souscrivent à la vision du PNR. Pour Alpha Bafisher, l’action phare du PNR est de faire en sorte que le salaire minimum des fonctionnaires et des travailleurs de Guinée passe de 450 000 GNF à 1 500 000 GNF. Car, estime t-il, avec 450 000 GNF de salaire minimum aucun guinéen ne peut vivre dignement et au de-là, la personne n’est pas à l’abri de la corruption. Donc, pour lutter effectivement contre la corruption,...
(Guineeconakry.info 03/09/13)
La nouvelle directrice de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) pour la Guinée et la Sierra Léone, Michelle Godette a pris fonction jeudi, 29 août à Conakry en République de Guinée. La mission de l’USAID est basée à Conakry, mais soutient des programmes en Guinée et en Sierra Leone dans les domaines de l’agriculture, la démocratie et les Droits de l’Homme (DH), l’environnement, l’égalité des genres et l’initiative de Santé mondiale, a-t-on indiqué. ‘’Avant cette affectation, Michelle Godette a occupé la fonction de directrice adjointe de la même institution au Nigéria, où elle a ‘’fortement’’ contribué à la mise en œuvre de l’un des portefeuilles les plus importants du gouvernement américain, consacré au développement économique et social en Afrique...
(Le Jour Guinée 03/09/13)
Le président de la République de la Guinée Bissau est attendu à Conakry ce mardi. A cet effet, le Bureau de Presse de la Présidence a publié un communiqué. « Dans le cadre du raffermissement des liens d’amitié et de fraternité existant entre la République de Guinée et la République sœur de Guinée-Bissau, son Excellence, Serifo Nhamadjo, Président par intérim de la Guinée-Bissau, effectuera à compter du mardi 3 septembre 2013, une visite de travail et d’amitié à Conakry » indique que le communiqué du Bureau de presse de la présidence. C’est la première fois que SEM Serifo Nhamadjo vient à Conakry depuis son arrivée à la magistrature de ce pays voisin. Il faut noter que le Président guinéen, Alpha...
(Sidwaya 03/09/13)
L’objectif principal de la politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) est d’assurer la stabilité des prix. Quand on sait que cette stabilité des prix correspond à une progression assez faible du niveau général des prix, on peut dire que l’institution bancaire ouest-africaine a réussi son pari. Le Comité de politique monétaire au niveau de l’UEMOA a défini la stabilité des prix comme un taux d’inflation compris entre 1% et 3%, sur une période de 8 trimestres, soit 2 ans. Sur cette base, on peut affirmer que la zone UEMOA jouit d’une certaine stabilité, favorable à la croissance économique. En effet, la tendance à la baisse de l’inflation au niveau de l’espace UEMOA constatée...
(Pressafrik 03/09/13)
« Appuyer la CSRP (Commission sous régionale des pêches) pour le développement d’initiatives de cogestions et pour l’intégration des aires marines protégées dans la gestion des pêches en Afrique du Nord-Ouest», tel est le projet du comité consultatif régional pour la promotion de l’exploitation durable et la gestion coopérative des petits pélagiques en Afrique du Nord-Ouest.Organisation inter gouvernementale créée par voie de convention en mars 1985, la commission sous régionale des pêches est composée de sept états côtiers souverains, à savoir Cap Vert, Guinée, Gambie, Guinée- Bissau, Mauritanie, Sénégal et Sierra Leone. Elle a été créée pour favoriser la collaboration et la coopération entre les Etats dans le but ultime d’harmoniser les politiques nationales de pêche et la coordination des...
(AFP 03/09/13)
JOHANNESBURG, 3 septembre 2013 (AFP) - Le président sud-africain Jacob Zuma a salué le retour à son domicile de Nelson Mandela, dimanche, après trois mois hospitalisation, estimant que cette décision démontre les "progrès" de l'illustre malade. "Nous sommes très heureux qu'il ait pu quitter l'hôpital, ce qui indique des progrès", a déclaré le chef de l'Etat au cours d'une rencontre avec des journalistes mardi matin, reprenant ensuite une formule cent fois répétée: "Il reste dans un état critique mais stable, et réagit au traitement". "Nous sommes bien conscients qu'il est âgé, et qu'il ne va pas bien, mais nous sommes très heureux qu'il soit rentré chez lui", a ajouté M. Zuma. Le héros de la lutte contre l'apartheid, 95 ans,...
(Tam-tam Guinee 02/09/13)
Comment sécuriser le processus électoral ? Cette question était au cœur d’une rencontre entre les observateurs de l’Union Européenne et le commandant de la FOSSEL entendez forces spéciales de sécurisation des élections législatives. La mission de l’Union Européenne a rencontré ce lundi 02 septembre 2013 cette nouvelle force de sécurisation, pour discuter du dispositif sécuritaire que la FOSSEL est en passe de déployer par rapport aux élections. Plis que 22 jours nous séparent de la date prévue pour les élections législatives. Déjà, les dispositions sont en train d’être prises pour sécuriser les acteurs de cet important évènement. C’est dans ce cadre que l’Union Européenne a détaché une mission spéciale pour assister la force spéciale de sécurisation des élections législatives (FOSSEL)...
(Kaba Bachir 02/09/13)
Un ensemble de 24 observateurs européens de longue durée ont été déployés ce samedi, 31 août 2013 vers leurs zones de responsabilité dans l'ensemble du pays. Les observateurs sont arrivés le mardi 27 août à Conakry pour rejoindre la Mission d'observation électorale de l'Union européenne (MOE UE) en République de Guinée, qui est depuis le 22 août présente en Guinée afin d'observer les élections législatives prévues le 24 septembre 2013. Les observateurs ont suivi à Conakry trois journées de formation avant leur déploiement dans les différentes régions où ils travailleront par équipes de deux personnes au cours des prochaines semaines en vue de suivre l'ensemble du processus, y compris la campagne électorale. Les observateurs de longue durée examineront les préparatifs...
(Xinhua 02/09/13)
Les élections législatives de Guinée se profilent à l'horizon, et les électeurs guinéens pourront se rendre aux urnes dans trois semaines, comme prévu dans le chronogramme électorat, sauf cas de force majeure. La campagne électorale suit son cours, dans une ambiance certes morose, sur fond d'optimisme mesuré de certains leaders de l'opposition, qui tout en étant engagés dans le processus électoral, émettent des réserves sur les préparatifs du scrutin, accusant la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de ne pas être à la hauteur dans sa tâche. Ils vont jusqu'à proférer des menaces d'intenter des actions de désobéissance civiles, si jamais les conditions pour l'organisation d'un vote "transparent" n'étaient pas réunies. La récente sortie de l'ancien Premier ministre Sidya Touré, président...
( 02/09/13)
Une mission d'observateurs de l'Union européenne a quitté Conakry samedi pour les chefs-lieux des régions administratives où ils doivent superviser les préparatifs des élections législatives du 24 septembre. Cette mission visite la Guinée dans un contexte de protestation des opposants qui menacent de redescendre dans la rue dès le 5 août si la Commission nationale électorale indépendante (Céni) ne corrige pas, les incohérences, selon eux, constatés sur les listes électorales. Les vingt-quatre observateurs de l'Union européenne de diverses nationalités ont quitté Conakry pour se rendre dans les villes de provinces. Avant le départ Toomazo Caprioglio, le chef de la délégation, a exprimé sa satisfaction de pouvoir déployer les observateurs. "On est préparé. On est prêt", a-t-il déclaré. Il a rappelé...
(Tam-tam Guinee 02/09/13)
Le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’éducation civique a présenté ce samedi, 31 août à la presse, une quantité suffisante des nouveaux diplômes sécurisés à l’intention des candidats admis au BEPC et au baccalauréat unique session 2012-2013 et ceux de la session 2010-2011. Cette innovation permettra à l’école guinéenne de devenir une école de qualité à l’image des autres pays de la sous région. La conception de ces diplômes infalsifiables est une œuvre d’une entreprise sud-africaine en partenariat avec le gouvernement guinéen. L’école guinéenne vers la perfection. C’est pour joindre l’acte à la parole que le département en charge de l’enseignement pré-universitaire et de l’éducation civique s’active d’arrachepied pour apporter certaines reformes au sein de ce département stratégique. Ces...
(Tam-tam Guinee 02/09/13)
Le ministre de l’Enseignement Pré universitaire et de l’Education Civique a effectué dimanche à la visite de nouveaux édifices scolaires pour la rentrée 2013-2014 dans les localités de Boffa, Coyah et Forécariah. Cette mission consistait à s’enquérir de l’état d’avancement des travaux pour une rentrée scolaire réussie dans ces localités. L’école guinéenne dans l’élan du renouveau. Pour cette rentrée scolaire 2013-2014 le département en charge de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Education Civique compte mettre à la disposition des parents d’élèves et encadreurs sur l’étendue du territoire nationale près de 3000 nouvelles salles de classes aussi bien à l’élémentaire qu’au secondaire. Ces bâtiments sont composés de 3 salles de classes, deux blocs de latrines, un puits amélioré pour le primaire. Au...
(Le Jour Info 02/09/13)
Une source proche de la présidence de la République, le chef de l’Etat est à la recherche d’un premier ministre pour remplacer Mohamed Said Fofana après les législatives. A cet effet, il ne se dérobe pas de son ethno-stratégie. Estimant que la Basse Guinée peut toujours lui servir de levier pour finir son mandat de cinq ans tout en espérant d’être reconduit en 2015. Ainsi, il mise sur trois personnes. Kiridi Bangoura, son actuel ministre secrétaire général à la présidence de la République, Makalé Traoré, universitaire, celle qui a été sa directrice de campagne en 2010 et surtout l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Cheikh Amadou Camara. Ce dernier dirige la coordination de la Basse Guinée. Avec Elhadj Sékouna,...
(Guinee Actu 02/09/13)
Le président Alpha Condé a reçu dans la journée du vendredi 30 août le conseil d’administration de l’association des magistrats de Guinée, allé lui remettre leurs doléances qui tournent autour de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Les magistrats guinéens, pour rappel, menacent de ne pas siéger dans les commissions administratives de centralisations des votes du 24 septembre si d’ici le 20 septembre les décrets d’applications des lois portant statut particulier des magistrats et création du Conseil supérieur de la magistrature ne sont pas signés. Après l’énumération des différents points de revendication de l’association des magistrats de Guinée dont le principal cité ci-dessus, par son président, Kèlèfa Sall, Alpha Condé, comme à l’accoutumée, a apprécié l’esprit de...
(Conakry Infos 02/09/13)
Contrairement aux promesses du gouvernement, les populations des différents quartiers de la capitale guinéenne doivent encore prendre leur mal en patience dans le cadre de la fourniture du courant électrique à travers un projet que va gérer l’Électricité de Guinée (EDG). Et pour cause ! L'arrivée des groupes électrogènes que le gouvernement guinéen a loué à l’entreprise britannique Aggreko pour desservir en électricité les quartiers de la capitale et ses environs, à partir de la fin du mois d’août, a été ajournée, appris Conakryinfos de sources proches du projet qui s'est asbtenu de donner les raisons sur le retard du bateau qui devrait convoyer les groupes au port autonome de Conakry. Selon nos sources, les groupes électrogènes du géant britannique...
(Guinee7 02/09/13)
Les travaux de génie civil se font sur le site de Yimbaya Tannerie (photo) devant abriter les groupes de Aggreko. Selon nos informations, le site sera rendu à Aggreko courant cette semaine. Les groupes d’Aggreko doivent, eux être à Conakry, le 13 septembre. Selon des techniciens, une dizaine de jours nécessaires pour leur installation. ‘‘Ce qui signifie qu’il faut compter pour la fin du mois, l’opérationnalisation des groupes’’, nous dit une source proche du dossier. Electricité de Guinée (EDG) et le leader mondial des services d'alimentation électrique temporaire, Aggreko, ont signé, le 8 août, un contrat portant sur la fourniture de 50 mégawatts (MW) supplémentaires de courant électrique à Conakry durant six mois. Le montant de ce contrat s’élève à...
(Guinee Actu 02/09/13)
En se fiant à certains passages de sa conférence de presse d’hier, on peut penser que le président de la Nouvelle génération pour la République (NGR) est de ceux qui sont tendres avec le président Alpha Condé. Il est vrai qu’Ibrahima Abé Sylla n’est pas aussi percutant avec le chef de l’Etat que le sont les Mouctar Diallo ou encore Faya Millimouno. Mais en dépit de cette relative mollesse dans ses propos, il a dû constater certaines dimensions de l’homme qui ne donnent pas du président de la République une bonne image. Loin s’en faut. Il en est ainsi que ces quatre conteneurs qu’Abé Sylla dit avoir affrétés pour les populations guinéennes et que les autorités actuelles auraient bloqués au...

Pages