Jeudi 22 Février 2018

Guinée

(Guinee Actu 04/01/18)
Le procès du 28 Septembre peine toujours à s'ouvrir, nonobstant les multiples promesses du ministre de la Justice, Cheik Sako. Après 2016, le ministre avait promis au début de cette année, l'ouverture du procès avant la fin de l'année 2017. Ces multiples promesses non tenues de Cheik Sako, préoccupent les victimes, même si l'instruction judiciaire est clôturée, et que l'ancien aide camp du capitaine Dadis Camara est arrêté après une longue cavale. Même si l'Avipa s'en tient toujours aux promesses du ministre, sa présidente regrette le temps qui est en train d'être pris dans l'ouverture du procès. D'ailleurs, elle menace de saisir les juridictions supranationales. « Nous sommes contents que l'instruction judiciaire soit clôturée. Mais nous regrettons le retard de...
(Guinee7 04/01/18)
Ce mardi 2 janvier 2018, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a organisé un déjeuner de presse pour la première fois à son domicile, à Dixinn. Au cours de ce diner, quelques patrons de presse, journalistes, leaders de partis politiques et cadres du parti ont pris part à la cérémonie. Après avoir souhaité la bienvenue aux invités, au nom du couple Diallo, Cellou Dalein Diallo a renouvelé le soutien et la solidarité de l’UFDG face aux épreuves que traverse la presse, avant d’affirmer : « Je suis convaincu que vous vous défendrez victorieusement, pour que notre pays dispose d’une presse indépendante et responsable. Vous avez apporté une contribution non négligeable à l’avènement de cette démocratie encore...
(Guinee7 04/01/18)
Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo a offert ce mardi 2 janvier 2018, un déjeuner à plusieurs journalistes de la presse nationale. En introduisant la cérémonie, le président de l’UFDG n’a pas manqué de rappeler les périodes « troubles » que les médias ont traversé en 2017. En invitant les journalistes à son domicile privé pour un déjeuner, Cellou Dalein s’est présenté en défenseur de ces derniers. Disons en grand ami de la presse. « Vous avez apportez une contribution non négligeable à l’avènement de cette démocratie qui reste encore fragile. Nous avons encore besoin de vous. La Guinée a besoin de vous », dit-il, avant d’assurer que son parti défendra la presse dans toutes les...
(APA 04/01/18)
APA- Conakry (Guinée) - L'ancienne gloire du football guinéen, Naby Laye Camara alias Papa Camara, est décédée ce jeudi matin à l’âge 65 ans des suites d’une longue maladie qui avait nécessité son hospitalisation dans une clinique de Conakry. Joueur très talentueux doté d’une technique hors pair, il fut l'auteur du but qui permit au Hafia de remporter la finale retour de la Coupe d'Afrique des clubs champions, disputée à Conakry en 1977 face au Hearst Of Oak du Ghana (3-2). Ce sacre continental était le troisième remporté par Papa Camara avec le Hafia après ceux gagnés en 1972 et en 1975. Outre ces trois coupes, Papa Camara fut finaliste avec l'équipe nationale de Guinée de la coupe d'Afrique des...
(Vision Guinée 03/01/18)
En Guinée, 2018 est l’année de deux grands défis électoraux : les municipales du 4 février et les législatives à réaliser avant la fin de l’année par le régime Alpha Condé, pris aux travers de la gorge par un front social porté par un nouveau leadership qui a montré courant novembre de quel bois il s’échauffe. L’instabilité contractuelle et l’insécurité des hommes d’affaires restés au pays malgré les tentatives de sape et d’incendie de leurs commerces, constituent un autre défi majeur à relever. Bien que le régime soit plutôt préoccupé à trouver des moyens d’absorption de fonds chinois pour le développement de sa Zone économique spéciale (ZES), après le coup de pied historique administré aux seniors des mines et qui...
(Vision Guinée 03/01/18)
Les négociations et les marchandages politiques n’ont à ce jour profité politiquement qu’à Alpha Condé. Pour stopper son rêve, l’opposition devrait revoir la copie. En politique, il n’y a pas de cadeau. On ne négocie pas pour renforcer son adversaire. On négocie pour tirer partie ou parvenir à un juste équilibre de choses. La recette politique de Alpha Condé a toujours été l’intransigeance, l’usure de temps et le mépris à ses adversaires du moment. L’opposition qui entame le dernier virage menant à 2020, doit revoir la copie. Il s’agit pour les uns et les autres d’être plus ferme, plus cohérent, plus persévérant face au défi que leur lance M. Alpha Condé. 2020, c’est demain. Laisser le temps et le champ...
(RFI 02/01/18)
En Guinée, le président Alpha Condé n'a pas failli à la tradition. Il a présenté ses vœux à sa population et aux étrangers vivants en Guinée, sans oublier les soldats guinéens déployés au Mali dans le cadre de la Minusma, la force onusienne sur place. Il a évoqué un pays aux immenses ressources naturelles qu'il compte bien faire exploiter pour le bien de ses concitoyens, tandis que des élections locales sont prévues dans quelques semaines. Pour la huitième fois, Alpha Condé s’est prêté à cet exercice annuel de présentation de vœux du Nouvel An à ses compatriotes.
(AFP 02/01/18)
L'enquête sur le massacre de septembre 2009 dans un stade de Conakry est terminée et les prévenus renvoyés devant un tribunal criminel, a affirmé le ministre guinéen de la Justice, Cheick Sako. "Je suis heureux de vous annoncer que l'instruction judiciaire sur le massacre du stade de Conakry en 2009 est terminée ce 29 décembre 2017. (Elle) a pris presque sept ans", a déclaré vendredi soir à la presse M. Sako. "L'ordonnance de renvoi devant le tribunal criminel a été prise en même temps ce vendredi, ouvrant la voie à un procès", a-t-il ajouté. Il a annoncé avoir déjà pris un arrêté créant un comité de pilotage en vue de la "préparation matérielle du procès à venir". Pour "une affaire...
(RFI 02/01/18)
Il y a un peu plus de huit ans en Guinée, des soldats massacraient plus de 150 opposants dans un stade de Conakry, la capitale. L'instruction judiciaire ouverte à cet effet vient officiellement de prendre fin ce vendredi 29 décembre 2017. L'instruction judiciaire dans le massacre des 150 opposants dans un stade de Conakry en Guinée le 28 septembre 2009 aura duré sept ans. Pendant ces longues années, plus de 500 personnes, témoins et victimes, ont été entendues par le juge d’instruction. « Je suis heureux de vous annoncer que cette instruction a pris fin aujourd’hui, a annoncé le ministre guinéen de la Justice, Maître Cheick Sako, lors d'une conférence de presse ce 29 décembre. L'ordonnance de renvoi devant le...
(APA 02/01/18)
APA-Conakry (Guinée) - La presse électronique guinéenne a abordé un menu politique diversifié, axé, principalement, sur les vœux du nouvel an de la classe politique guinéenne comme celui du chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. « Cellou Dalein Diallo : depuis 7 ans, les promesses se succèdent sans aucune réalisation dans un mépris total du corps enseignant », écrit Visionguinée, qui reprend ainsi le discours de vœu du nouvel an du chef de file de l’opposition guinéenne. C’est pourquoi, continue l’ancien premier ministre guinéen, conscient de l’importance vitale de l’éducation dans l’émergence de la Guinée, M. Diallo promet de faire de la revalorisation du système éducatif sa première priorité, s’il est élu en 2020. Pour sa part, le site...
(Jeune Afrique 02/01/18)
La directrice générale de Guinea Alumina Corporation (GAC), Diallo Aissata Beavogui concentre toute son énergie pour voir l'usine de Kamsar entrée en fonction en 2019 pour transformer le bauxite. Quand Conakry fait la promotion des réformes économiques entreprises en faveur des investissements en Guinée, les autorités n’oublient pas de citer le projet d’Emirates Global Aluminium (EGA). À Kamsar, le groupe dubaïote s’est engagé à construire une usine pour transformer la bauxite en alumine. Pour l’heure, Diallo Aissata Beavogui, directrice générale de Guinea Alumina Corporation (GAC), filiale d’EGA, travaille d’arrache-pied pour construire les infrastructures nécessaires à l’entrée en production de la mine en 2019. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/502396/economie/mines-diallo-aissata-bea...
(APA 02/01/18)
APA-Conakry (Guinée) - La presse électronique guinéenne a décortiqué le discours de vœu du nouvel an du chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, sept ans après son élection. « Nouvel an 2018 : Le président Alpha Condé s’adresse à la Nation », titre Guinéenews, tout en saluant le « bilan économique prometteur » de la Guinée en 2017. « Notre économie a progressé de 10 points dans le classement du doing business, elle est également classée par la Banque Mondiale, parmi les cinq pays qui se distinguent sur le plan de la compétitivité. Avec un taux de croissance économique de plus de 6%, un déficit budgétaire contenu, le taux d’inflation est aujourd’hui passé de 21 % à 8%. Cette année,...
(APA 30/12/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli local de Guinée procède aux derniers réglages avant de rallier le Maroc où se disputera du 13 janvier au 4 février 2018 le championnat d’Afrique des nations (CHAN). Quatrième lors de la précédente édition au Rwanda en 2016, la Guinée se fixe comme objectif, cette année, de disputer la finale et de soulever le trophée, espèrent les autorités. Cependant, pour permettre au sélectionneur, Kanfory Lappé Bangoura, de mieux se préparer, la ligue professionnelle de football a déjà mis en veilleuse le championnat national. Une décision qui tombe à pic puisque Kanfory Lappé Bangoura avait du mal à mettre la main sur ses 38 joueurs pré- sélectionnés depuis le début des séances d’entrainement. Mais deux jours...
(Guinée News 29/12/17)
C’était visible. Les élections communales n’étant pas cumulées avec les communautaires, les chances sont minces pour les candidats indépendants dont certains sont peu connus sur le plan communal, mais bien connus au niveau de leur quartier de résidence. «Les vaches connaissent leur place dans l’étable », nous disait monsieur Dori, notre professeur de français qui était Français, à Kindia. Cela s’explique par le fait qu’en Guinée, les fiefs des partis politiques principaux sont bien connus et aucun imposteur ou aventurier politique ne veut se faire plumer, il y a eu désistements à tous les niveaux. D’abord, les tractations sur les documents administratifs compliquaient bien déjà les choses, ensuite la caution était rébarbative, enfin les frais de campagne qui vont crever...
(Aminata 29/12/17)
Des jeunes en colère qui dénonçaient des fausses promesses du gouvernement guinéen ont été dispersés ce jeudi 28 décembre 2017 à quelques mètres de la présidence de la République de Guinée. Selon nos informateurs, les manifestants, tous certifiés du projet rajeunir et féminiser l’administration dénoncent le non-respect de l’engagement de l’Etat sur la réévaluation de leurs conditions de vie et de travail. Les protestataires ont choisi de faire un sit-in devant la présidence pour dit-on attirer l’attention du président Condé. A en croire les manifestants, le gouvernement avait pris l’engagement de bonifier et valoriser tous les 750 certifiés dès après leur formation. Après de longues attentes, ces jeunes qui devaient occuper des postes administratives pour booster l’administration guinéenne selon les...
(Afrique sur 7 28/12/17)
Après près de 5 ans d’investigations et de reports, le procès d'Aissatou Boiro, ex-directrice nationale du Trésor public de Guinée tuée par balles, s’est ouvert ce mardi 26 décembre. Cette audience n'aura duré que quelques minutes avant que la Justice guinéenne ne renvoie l’affaire au 19 février prochain. La date du 9 novembre 2012 fut un jour particulièrement dramatique à Conakry, la capitale guinéenne. Car l'ancienne directrice nationale du Trésor public, Mme Aïssatou Boiro, a été assassinée ce jour-là par des individus encagoulés, alors qu'elle rentrait du boulot. Un "crime crapuleux" qui a ému toute la Guinée, si bien que le Chef de l’État, son excellence M. Alpha Condé a décrété une journée de deuil national le 13 novembre 2012...
(RFI 27/12/17)
Cela fait 5 ans que la famille Boiro attendait justice pour leur proche Aïssatou Boiro, assassinée le 9 novembre 2012. La directrice nationale du Trésor public de Guinée avait été tuée de deux balles dans la poitrine à bord de sa voiture par des inconnus armés ce soir-là, peu avant 21h. Le procès qui s'est ouvert mardi 26 décembre a été renvoyé au 19 février 2018. Après une première audience, ce procès a repris ce mardi 26 décembre avec une nouvelle composition puisque l’ancienne équipe avait beaucoup tâtonné avec les règles de procédures et a été dessaisie.
(AfricaNews 27/12/17)
La justice guinéenne a renvoyé mardi, l’affaire Aïssatou Boiro au 19 février prochain. La soif de vérité de son époux en passe d‘être étanchée, car le professeur Ibrahima Boiro, enseignant de biologie à l’université de Conakry, a fourni de gros efforts pour obtenir ce procès. Aïssatou Boiro, c’est la directrice nationale du Trésor guinéen qui a été tuée de deux balles dans la poitrine dans sa propre voiture ce soir du 9 novembre 2012 à Conakry, capitale de la Guinée. Un assassinat qui a ému toute la Guinée ou presque, si bien que le Chef de l’Etat, Alpha Condé avait décrété une journée de deuil national le 13 novembre 2012. Née en 1954 à Conakry, Aïssatou Boiro a été nommée...
(BBC 26/12/17)
En Guinée les élections locales sont prévues pour le 4 février prochain. La date de clôture du dépôt des candidatures est fixée au 26 décembre. Ce délai avait déjà été prolongé d'une semaine. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a obtenu de l'Administration l'allègement de la procédure d'acquisition de certains documents nécessaires pour les dossiers de candidature comme les casiers judiciaires et les actes de naissance. Malgré ces mesures, il y a encore des circonscriptions qui n'ont enregistré aucun dossier de candidature. Etienne Soropogui est le directeur des opérations de la CENI. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42476642
(Le Monde 26/12/17)
S’il reste très difficile pour ces jeunes Africaines d’accéder aux études supérieures – 30 % d’entre elles accèdent à l’université –, la politique volontariste de Conakry en faveur de l’égalité hommes-femmes encourage le changement. Rabiatou a 25 ans, un large sourire, un métier, et une conviction chevillée au corps : elle est une exception dans son pays. A sa naissance, dans la province de ­Lélouma, dans le nord de la Guinée, cette petite fille, qui est la sixième de sa fratrie, n’avait quasiment aucune chance de se retrouver, dix-huit ans après, en licence de journalisme à plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la capitale du pays, Conakry. Il aura fallu toute la force de ses parents, notamment de sa...

Pages

(APA 18/09/17)
APA-Conakry (Guinée) - La fourniture de l’électricité a repris dans certains quartiers de Boké, ville minière en Guinée, où des heurts entre les forces de l’ordre et des manifestants ont fait, en quatre jours, deux morts, 78 blessés et d’importants dégâts matériels. Selon des sources hospitalières, parmi ces 78 blessés figurent 21 du côté des forces de l’ordre, dont 7 policiers et 14 gendarmes et dix jeunes manifestants atteints par balles, alors que le gouvernement guinéen parle de deux morts, une quarantaine de blessés et avec énormément d’édifices abimés, de véhicules et de matériels endommagés. Concernant les dégâts, le siège de la gendarmerie locale et les locaux du parti au pouvoir ont, par exemple, été vandalisée, un hôtel privé a...
(AFP 16/09/17)
La ville minière de Boké, en Guinée, était "occupée" vendredi par des manifestants, qui ont notamment saccagé le siège local du parti au pouvoir, au quatrième jour de protestations contre l'absence d'eau et d'électricité, ont rapporté des témoins. "Les jeunes armés de gourdins, de cailloux et d'armes blanches ont érigé des barricades dans le centre-ville et dans les périphéries, obligeant les forces de sécurité venues notamment de Conakry à se retirer dans une caserne", a expliqué à l'AFP un témoin, Adama Doumbouya, un gendarme à la retraite joint par téléphone. Lors d'une réunion vendredi à la mosquée, le commissaire de police de la ville, le colonel Hassane Tounkara...
(RFI 16/09/17)
Le bilan s'alourdit à Boké, à quelques centaines de kilomètres de la capitale guinéenne. Au moins deux manifestants sont décédés et plus d'une cinquantaine de personnes sont blessées, dont plusieurs par balle. Les manifestants réclament toujours les services sociaux de base. Des bâtiments ont été saccagés dont le siège local du RPG, le parti présidentiel. Depuis que des heurts ont éclaté entre manifestants et forces de sécurité mardi soir 12 septembre, les jeunes ne décolèrent pas. Ce vendredi, ils ont mis à sac le siège du RPG, le parti au pouvoir. Pourtant, au départ de ce mouvement, une seule motivation pacifique et apolitique : exiger le retour de l'électricité, quasiment coupée suite à une panne d'un générateur depuis une dizaine...
(AFP 15/09/17)
Un adolescent de 17 ans blessé pendant de violentes manifestations mercredi dans la ville minière de Boké, en Guinée, est mort jeudi à l'hôpital, portant à deux le nombre des personnes tuées, ont annoncé sa famille et une source hospitalière. Boké, à quelque 300 km au nord-ouest de la capitale Conakry, a été le théâtre mardi et mercredi de manifestations organisées pour protester contre le manque d'eau potable et réclamer le rétablissement de l'électricité, absente en raison d'une panne survenue dans la nuit du 4 au 5 septembre.
(RFI 15/09/17)
En Guinée, la compagnie de transports publics est à l'arrêt depuis quatre mois et demi. Aucun bus de la Sotragui ne circule dans la capitale. Le directeur est introuvable, il a été suspendu suite à une mauvaise gestion des fonds publics, reconnaissent les autorités. Les subventions de l'Etat ont été coupées. En conséquence, les 700 travailleurs ne sont pas payés depuis presque cinq mois. Ce jeudi, ils étaient dans la rue en centre-ville de Conakry. Face au palais présidentiel, des travailleurs de la Sotragui réclament leurs arriérés de salaire. Ils n'ont pas été rémunérés depuis presque cinq mois et pour tous l'attente est longue : « Nous sommes au chômage ». « Il y a quelques heures qui nous séparent...
(Xinhua 15/09/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Une manifestation violente survenue mercredi dans la zone minière de Boké, située à plus de 300 km au nord de Conakry, capitale guinéenne, a fait un mort et plus de 40 blessés dont dix par balles, a-t-on appris jeudi de source officielle. Parmi les blessés, il aurait environ six agents de sécurité déployés pour le maintien de l'ordre dans la citée, qui fait face à cette violence incontrôlée. Des installations des sociétés et le local qui abrite la gendarmerie départementale de Boké ont été saccagés par la foule en colère. Les manifestants de la région administrative de Boké réclament le courant et l'eau, après plusieurs mois de dégradation dans l'adduction d'eau et dans la fourniture de l'électricité...
(APA 15/09/17)
APA Conakry (Guinée) - Plusieurs employés de la Société des transports de Guinée (SOTRAGUI), ont manifesté, ce jeudi devant la présidence guinéenne, le palais Sékhoutoureya, situé au centre de Conakry, pour réclamer cinq mois d’arriérés de salaires. Les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait y lire : « Sauvez la SOTRAGUI ! », « SOTRAGUI sans salaire, nos familles sont disloquées » ou encore « nos enfants n’iront pas à l’école », « nos familles sont délogées ». Cette manifestation s’est déroulée dans le calme, alors que le locataire des lieux, Alpha Condé, est en déplacement à l’Est du pays pour des affaires sociales. Interrogé, le porte-parole des employés, Algassimou Bangoura, dit avoir tapé à toutes les portes,...
(Guinee7 15/09/17)
Prévue par le nouveau ministre de l’Enseignement pré universitaire et de l’Alphabétisation, M. Ibrahima Kalil Konaté dit ‘’K²’’, ce vendredi 15 septembre, et bien qu’ayant eu lieu, la réouverture des classes du primaire et du secondaire peine à se faire effectivement. Cela se remarque par le manque d’élèves dans les établissements. C’est à cet effet que nous avons sillonné quelques écoles de la commune de Matoto, où nous avons pu recueillir la lecture des responsables et aussi d’un parent d’élèves sur le sujet. Contrairement aux précédentes années, la rentrée de la session 2017-2018 présente un visage des plus timides, pas d’élèves en tenue dans les rues de Conakry, moins d’élèves dans les classes que nous avons visitées, même si le...
(Vision Guinée 15/09/17)
L’Union pour le développement de Kakandé, regroupant des ressortissants de Boké, a rencontré jeudi le Premier ministre Mamady Youla. Les heurts qu’enregistre le Kakandé depuis lundi étaient au menu de la rencontre. Selon le général Marturin Bangoura, membre de ladite structure, les ressortissants de Boké ont exprimé au chef du gouvernement leur volonté de ‘’contribuer à apaiser la situation et à tout mettre en œuvre pour mettre un climat de quiétude sociale et de paix à Boké’’. Le Premier ministre a salué l’initiative et rassuré que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour satisfaire la demande sociale de la population guinéenne en général et celle de Boké en particulier, rapporte le gouverneur de la ville de Conakry. Pour permettre l’instauration...
(AFP 14/09/17)
Un jeune homme a été tué et une trentaine d'autres personnes blessées mercredi dans une ville du nord-ouest de la Guinée au cours de heurts entre des manifestants réclamant le raccordement à l'eau et à l'électricité et les forces de l'ordre, ont annoncé des témoins et des sources hospitalières. Le jeune homme tué, Etienne Kamano, 25 ans, "a reçu une balle dans la tête" pendant cette manifestation qui a viré à l'émeute à Boké, a raconté le Dr Bernard Léno, le chef du service des urgences de l'hôpital de cette ville située à quelque 300 km au nord-ouest de la capitale Conakry. Vingt-neuf autres personnes, blessées, dont deux policiers et trois gendarmes, étaient soignées au même endroit, selon une source...
(RFI 14/09/17)
L'abondance des mines et la multitude des sociétés minières qui exploitent la bauxite dans la région de Boké, dans le nord-ouest de la Guinée, ne font pas le bonheur des populations locales. Cette semaine, il y a eu une seconde manifestation meurtrière depuis le début de l'année pour exiger le rétablissement des services sociaux de base. Les soldats ont fait usage de leurs armes à feu faisant au moins un mort et de nombreux blessés. C’est une accumulation de promesses non tenues qui a mis le feu aux poudres et jeté des centaines de personnes dans les rues de Boké. Une ville qui se relève peu à peu d’autres violences enregistrées en avril 2017, qui avaient fait cinq morts et...
(APA 14/09/17)
Un mort, plusieurs blessés et des dégâts ont été enregistrés ce mercredi à Boké, ville minière située à 300 km au Nord du pays, suite à une manifestation des populations contre les délestages dans la fourniture du courant électrique. Depuis le week-end, des jeunes manifestants investissent les rues de Boké pour protester contre les coupures intempestives de l’électricité depuis dix jours. Partout dans cette ville minière, les activités économiques sont au ralenti, la circulation routière quasi inexistante et les magasins de commerce fermés. La situation est si tendue que les autorités locales ont déployé les forces de l’ordre un peu partout, provoquant des heurts avec les jeunes manifestants qui ont fait un mort, une vingtaine de blessés et d’énormes dégâts...
(Jeune Afrique 14/09/17)
Excisée à 8 ans, mariée à 13, la Guinéenne Diaryatou Bah a converti ses traumatismes en énergie militante. Portrait. «Quand vous écrirez, ne vous concentrez pas sur moi », dicte Diaryatou Bah avec assurance. Si cette battante de 31 ans raconte son histoire depuis dix ans déjà, c’est pour mettre en avant son combat : la lutte contre les mutilations sexuelles et les violences faites aux femmes. Une histoire qui commence en Guinée, au sein d’une famille peule de 32 enfants, marquée par plusieurs terribles chapitres. À 8 ans, Diaryatou Bah subit l’excision. Un passage obligé, un grand moment qu’elle attendait. Mais sans imaginer ces femmes qui lui maintiendraient les bras et les jambes, ces feuilles d’arbre posées sur son visage...
(Vision Guinée 14/09/17)
Depuis lundi, la ville de Boké est secouée par des manifestations pour exiger le retour du courant électrique. Les populations locales, lassées de broyer le noir depuis plus d’une semaine, ont opté pour la rue pour se faire entendre. Face à cette situation, l’administrateur général de l’Electricité de Guinée (EDG) a rencontré la presse au siège de l’entreprise à Kaloum. Selon Abdenbi Attou, la centrale de Boké a enregistré une panne dans la nuit du 4 au 5 septembre suite à un défaut sur le circuit d’excitation. Il précise qu’une équipe technique d’EDG a été dépêchée à Boké dans la matinée du 5 septembre pour établir un diagnostic précis afin d’évaluer l’ampleur des réparations à faire. Après plusieurs tentatives de...
(Aminata 14/09/17)
Une querelle d’intérêt règne actuellement entre les enseignants de l’enseignement supérieur. Le collectif des enseignants chercheurs et diplômés pour l’appui des réformes au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a animé une conférence mardi 12 septembre 2017 à Conakry pour faire le point sur l’arrêté sur des reformes engagés par le département. L’initiative de ce collectif vise à se prononcer sur une division entre lui et le collectif des enseignants assistants de Guinée. Les deux parties sont opposées au tour de l’arrêté du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique concernant certaines reformes dudit département. Précisément, c’est le point sur l’augmentation de la prime des assistants. Le président du collectif des enseignants chercheurs et diplômés...
(Guinee Actu 14/09/17)
Une des valeurs cardinales que soutient notre Constitution réside dans la laïcité de l'État guinéen. C'est dire que l'État se doit d'exclure les organisations religieuses de l'exercice du pouvoir politique et administratif. En dépit de ce principe constitutionnel la Guinée reste confrontée à deux problèmes majeurs que sont l'insertion de la religion dans la structure gouvernementale et le manque de vigilance vis-à-vis de la prolifération des sectes religieuses tant musulmanes que chrétiennes. Relativement au premier problème, il est aisé de constater l'existence d'un Secrétariat d'État aux affaires religieuses dont les cadres émargent à la fonction publique. En plus de nombreux chefs religieux bénéficient de subventions de l'État pour la construction d'édifices de prière, la célébration de cérémonies religieuses ou l'accomplissement...
(Guinee7 14/09/17)
C’est à travers une conférence de presse qui a eu lieu, ce mardi 12 septembre, dans la salle Mohamed Koula Diallo de la Maison de la Presse, que la section guinéenne de l’Union de la Presse Francophone, à travers son président, M. Ibrahima Koné, et M. Jean Kouchner, secrétaire général de l’UPF internationale, a annoncé la tenue à Conakry, du 20 au 25 novembre prochain, de ses 46èmes assises, sous le thème, «Journalisme ; Investigation ; Transparence ». Expliquant le contexte de l’évènement, M. Jean Kouchner a estimé : « Nous sommes avec la bureau guinéen pour avancer dans l’organisation des assises internationales de l’UPF, qui se tiendront à Conakry du 20 au 25 novembre. Il y aura 300 journalistes...
(Conakry Infos 14/09/17)
Apres la 43e assise de l’Union de la presse francophone (UPF) qui s’est tenue à Dakar au Sénégal en 2014, avec l’absence de la Guinée pour cause de l’épidémie Ebola, le président de l’UPF-Guinée, Ibrahima Koné a annoncé mardi 12 septembre, au cours d’une conférence de presse, la tenue à Conakry de la 46e session des travaux de cette organisation internationale du 20 au 27 Septembre à Conakry. Selon M. Koné, c’est une occasion que les journalistes guinéens doivent mettre à profit pour tirer les riches expériences des personnalités qui viendront des autres pays, dans le but de redorer l’image de la presse guinéenne. « Je suis heureux que notre pays abrite cette 46e édition de l’Union de la presse...
(Agence Ecofin 13/09/17)
A compter de ce mercredi 13 septembre 2017, les officiels guinéens ne pourront plus obtenir de visa américain. Les Etats-Unis ont mis à exécution les menaces de sanction contre la Guinée à qui Washington reproche de ne pas avoir assez coopéré pour rapatrier ses ressortissants se trouvant en situation illégale sur le sol américain. « A compter du 13 septembre 2017, l’ambassade des Etats-Unis met un terme à la délivrance des visas B, F, J et M aux officiels guinéens ainsi qu’aux membres de leurs familles proches avec quelques exceptions limitées », a annoncé l’Ambassade des Etats-Unis à Conakry, dans un communiqué. Il y a quelques mois, Mamady Condé, l’ambassadeur de la République de Guinée près les Etats-Unis, avait révélé...
(Aminata 13/09/17)
Des sources citées par les médias publics nous apprennent que des jeunes ont attaqué et vandalisé le poste de police de la commune rurale de Foumbadou, préfecture de Lola en Guinée forestière. Aux dires de nos sources, les jeunes ont blessé grièvement l’Inspecteur de police, Ibrahima Sylla avant d’eporter plusieurs motos dont certaines étaient confiées par des citoyens de la localité. « Parmi ces motos figurent celles du Secrétaire général de la jeunesse de Foumbadou, du Directeur sous-préfectoral de la jeunesse et une nouvelle moto offerte par l’UNICEFF à la communauté. Selon le sous-préfet de la localité Ibrahima Milla Camara, sa voiture était aussi visée dans cette opération de vandalisme et de vol », explique un confrère de l’agence guinéenne...

Pages

(La Tribune 18/08/17)
Le Fonds monétaire international qui vient de boucler une mission d’évaluation de deux semaines en Guinée Conakry salue les performances économiques de ce pays d'Afrique de l'ouest. Optimiste par rapport aux perspectives économiques du pays, le FMI prévoit un nouvel accord de prêt pour la Guinée d’Alpha Condé. L'activité économique rebondit en Guinée. C'est la conclusion du bureau d'évaluation indépendante du Fonds monétaire international au terme d'une mission de deux semaines du 31 juillet au 15 août dans le pays de l'Afrique de l'ouest. Les perspectives économiques du pays sont bonnes, a annoncé le FMI indiquant que la croissance réelle de la Guinée est attendue à 6,7% en 2017.
(Financial Afrik 18/08/17)
Un groupe de travail interministériel vient d’être mis en place ce mercredi 16 août 2017 à Conakry entre les ministères des Mines et de la géologie, celui de l’Économie et des finances et celui du budget. Objectif, assurer une coordination efficace et un échange d’informations entre ces différents départements pour arriver à un meilleur suivi des recettes issues des activités extractives afin de mobiliser, accroître et sécuriser les recettes de l’État. Au delà, il s’agit aussi d’améliorer la conformité des sociétés minières avec leurs obligations fiscales et celle des comptoirs d’achat et d’exploitation d’or et de diamants. Cette Task force interministérielle « Mines et Revenus » baptisée TFMR est, d’après les officiels du ministère des Mines, un projet pilote de...
(Agence Ecofin 17/08/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie chinoise Chinalco prévoit d’investir 500 millions $ pour développer un projet de bauxite dans la région de Boffa en Guinée. L’information a été annoncée par le ministre guinéen des mines Abdoulaye Magassouba, qui a récemment effectué un voyage dans l’empire du milieu. Le projet devrait porter, apprend-on, sur les réserves abandonnées à Boffa par le géant minier BHP Billiton. L’exploitation desdites réserves devrait commencer en 2018. Si ce projet d’investissement devient effectif, Chinalco élargira son empreinte dans le secteur minier guinéen, puisqu’elle qui est déjà présente sur le fer de Simandou.
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(Vision Guinée 16/08/17)
A l’arrêt depuis le 1er octobre 2016, le train Conakry Express a repris les rails le mardi 16 aout 2017. Cette reprise est marquée par une hausse des tarifs de transport à bord dudit train. Comme le confirme Badra Yora, directeur de la Société nationale des chemins de fer de Guinée, désormais chargée de la gestion de Conakry Express. ‘’On a fait une légère augmentation. Du terminus Petit bateau jusqu’à Kagbelen, le tarif était de 4500 francs guinéens. On a rehaussé à 7000 francs’’, indique-t-il. ‘’Donc on n’a ajouté que 2000 francs. Ce qui ne fatigue pas les gens’’, affirme-t-il, précisant que ‘’ce tarif est au-dessous de tous les modes de transport urbains’’. Mis en circulation en 2010, le train...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Le milliardaire israélien Beny Steinmetz, bien connu en Guinée pour des affaires de corruption présumée dans le cadre du dossier Simandou, a été interpellé par la police israélienne avec plusieurs hommes d’affaires. Il est soupçonné de blanchiment d'argent. Cofondateur du groupe de société minières BSGR (Beny Steinmetz Group Resources), il aurait participé à de fausses transactions immobilières sur la base de faux documents, afin de blanchir des capitaux. En Guinée, M. Steinmetz est soupçonné par le gouvernement d’avoir versé de fortes sommes (des dizaines de millions $) à des fonctionnaires afin d’obtenir leurs soutiens dans le développement de ses licences minières. De son côté, M. Steinmetz nie ces faits et accuse en retour le gouvernement de Guinée...
(Xinhua 11/08/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Les représentants de plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine sont réunis à Conakry pour réfléchir sur les possibilités de mise en place d'une intégration numérique dans l'espace CEDEAO (Communauté économique des pays de l'Afrique de l'Ouest). Les délégués venus du Burkina Fasso, de la Côte D'Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Togo, de la Serra Léone et de la Guinée doivent se concerter pendant deux jours sur l'ensemble des paramètres pouvant aboutir à la création d'un marché intégré des télécommunications. Entre la Guinée et le Sénégal, cette volonté des autorités politiques a atteint des résultats encourageants et probants, car on enregistre de nos jours plus de 60% de réduction des coûts téléphoniques à l'émission et une réduction...
(Financial Afrik 11/08/17)
Face aux dommages causés par la surexploitation minière, tous les pays ne sont pas égaux. Alors que la Zambie a décidé d’améliorer sa législation pour protéger l’environnement, la Guinée continue de courir après les retombées économiques d’une exploitation déréglementée et dangereuse. Érosion des sols, déboisement de forêts, eaux contaminées, air pollué… En janvier 2016, la Malaisie annonce qu’elle suspend officiellement sa production de bauxite (le minerai naturel qui permet la fabrication d’aluminium). Dépassé par la surexploitation des entreprises chinoises sur son sol, Kuala Lumpur a préféré mettre fin au désastre. En Afrique, la Zambie et la Guinée, respectivement productrices de cuivre et de bauxite, commencent à être confrontées aux mêmes problèmes économiques, sociaux et environnementaux. Mais le gouvernement zambien s’efforce...
(Autre média 10/08/17)
Désormais toute société minière qui désire s’installer en Guinée doit nécessairement s’engager á transformer le minerai sur place pour favoriser un décollage économique rapide. C’est l’ambition affichée par les autorités à tous les niveaux. La Guinée est l’un des pays les plus riches d’Afrique, il est détenteur de 2/3 des réserves mondiales en bauxite (minerai d’aluminium), estimées à plus de 20 milliards de tonnes avec des teneurs de 42 à 60 % en aluminium et deuxième exportateur dans le monde. Il possède le plus grand gisement de minerai de Fer non exploité dans le monde á travers le Simandou. La gouvernance minière des autorités actuelles en Guinée est axée sur la transformation locale, pour permettre à la Guinée, de devenir...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(Xinhua 09/08/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Le forage d'un puits pour la recherche du pétrole dans les eaux guinéennes va coûter plus de 46 millions de dollars américains, a annoncé mardi à la télévision nationale, le directeur général de l'officie national des pétroles (ONAP) Diakaria Koulibaly. La plateforme de forage dénommée "pacific Scirocco" dans les eaux territoriales guinéennes va débuter officiellement les travaux de forages du puits pétrolier "Fatala", dans une synergie d'action entre la Guinée et son partenaire américain à l'occurrence la société américain dénommée Hyperdinamics.
(Conakry Infos 09/08/17)
Dans le cadre des objectifs fixés par le Gouvernement, le Ministère du Budget, organise la Première Réunion Annuelle des Etablissements Publics à caractère Administratifs (EPA). Pour une meilleure organisation de ces journées prévues du 4 au 6 Septembre prochain, le Ministre Docteur Mohamed Lamine Doumbouya a rencontré ce lundi les responsables des EPA pour une réunion d’information. En introduction, le Président du Comité d’Organisation est revenu sur l’état d’avancement des travaux préparatoires. Abraham Bouré dira qu’un comité d’organisation de 13 membres travaille pour l’atteinte des objectifs visés. C’est en cela précisera-t-il, qu’une mission s’est rendue au Burkina Faso pour s’approprier de son expérience sur la tenue des Assemblées Générales des établissements publics de l’Etat. Une expérience riche de 17 ans...
(Financial Afrik 09/08/17)
L’annonce a été faite ce mardi 08 Juillet 2017 par la Direction Générale de l’office national des pétroles (ONAP) qui fait suite selon cet organisme à l’arrivée de la plateforme de forage dénommée Pacific Scirocco dans les eaux territoriales guinéennes le 21 mai 2017. C’est le moment de vérité pourrait-on dire, car après plusieurs années de recherches et d’exploration, les hypothèses des Géologues sur les indices de pétrole dans le sous-sol guinéen sont sur le point d’être confirmés ou informés. Les partenaires Hyperdynamics et Sapetro après avoir investi plusieurs millions de dollars retiennent leur souffle. Pour le Directeur Général de l’Office National des Pétroles (ONAP), c’est un évènement économique majeur pour la Guinée. Diakaria Koulibaly, a dit espérer une découverte...
(Jeune Afrique 08/08/17)
L'Indice annuelle de gouvernance des ressources naturelles, publié le 13 juillet par l'ONG américaine Natural Resource Governance Institute, classe la Guinée 63e sur 89 pays dans le monde. Ce que Conakry, estimant la notation lacunaire, a vivement contesté. Au point de ramener l'organisation new yorkaise à de meilleurs sentiments après un déplacement de deux de ses représentations dans la capitale guinéenne début août. Rendu public le 13 juillet, la dernière mouture du rapport de l’ONG américaine NRGI n’est pas bien passée à Conakry. Le gouvernement de la Guinée n’a en effet pas bien digéré les notes qui lui ont été attribuées sur les points que l’organisation américaine...
(Autre média 04/08/17)
Le président de la Guinée a récemment dit que son pays est « en train de devenir le premier producteur mondial » de bauxite dont il détient la moitié des réserves mondiales. Qu’en est-il réellement ? «Nous sommes en train de devenir le premier producteur mondial de bauxite. Nous faisions à peine 20 millions de tonnes de bauxite. Nous avons la moitié des réserves mondiales de bauxite », a affirmé Alpha Condé, dans un entretien à la BBC, le 30 juin 2017. Le chef de l’Etat guinéen répondait à une question relative à l’évolution économique de son pays à son arrivée au pouvoir et aujourd’hui. Mais ses propos sur la production et les réserves de bauxite de la Guinée sont-ils...
(Agence Ecofin 04/08/17)
(Agence Ecofin) - L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de Guinée a réussi à éviter une bataille judiciaire entre les consommateurs et l’opérateur de téléphonie mobile Orange Guinée, au sujet des nouveaux forfaits Internet dévoilés par la société télécoms en juillet 2016. Le régulateur télécoms indique que grâce à une médiation de plusieurs mois, il a réussi à convaincre l’Union des consommateurs de Guinée (UCG), qui avait assigné Orange Guinée en justice, en réparation de présumés dommages causés aux consommateurs par son augmentation de prix, d’accepter un arrangement à l’amiable avec l’opérateur télécoms. Selon l’ARPT, cet arrangement se traduira, entre autres, par des dépôts de crédit de communication sur les lignes téléphoniques des clients qui avaient acheté des...
(Vision Guinée 04/08/17)
Les plantations laissées par le général Lansana Conté sont en passe d’être reprises par des investisseurs étrangers en commun accord avec la famille du défunt président de la République. L’annonce a été faite par Alpha Condé lors d’une rencontre au siège du parti au pouvoir. Selon le chef de l’Etat, la Guinée ne peut pas aller de l’avant sans des unités industrielles. ‘’Les gens qui crient ‘ah, il n’y a pas d’emplois pour les jeunes’. Mais comment peut-on avoir d’emplois pour les jeunes s’il n’y a pas d’usines ?’’, s’interroge-t-il. Le pensionnaire de Sékhoutouréyah de rappeler que le président Conté a laissé des plantations ainsi qu’une unité de production d’huile de palme. ‘’Ça a disparu. Aujourd’hui, il y a des...
(Financial Afrik 03/08/17)
Depuis la publication du rapport sur l’indice de gouvernance des ressources naturelles le 28 juin dernier, classant la Guinée en 63ème position sur 81 pays évalués, et seulement 20 e sur 31 pays en Afrique subsaharienne, l’État guinéen, via le ministère en charge des Mines et de la Géologie, est monté au créneau pour protester. D’abord à travers un communiqué, puis lors d’un point de presse tenu le 13 juillet dernier où il a vivement désapprouvé la démarche adoptée par Natural Resources Governance Institute (NRGI) et dont les données publiées comportent, selon lui, des informations en net déphasage avec la réalité du secteur minier guinéen à la période de collecte de 2015/2016. Après ces séries de sorties médiatiques demandant des...
(Xinhua 28/07/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Pour accompagner le gouvernement guinéen dans son programme de renforcement des capacités dans la gestion des finances publiques et soutenir le projet d'adduction d'eau potable, la Banque mondiale (BM) offre 52 millions de dollars à la Guinée, a annoncé jeudi à la télévision nationale, la ministre guinéenne de l'Economie et des Finances, Malado Kaba. Les deux accords de don portant sur le financement du projet urbain en eau pour 30 millions de dollars et le financement additionnel du projet d'assistance technique sur la gouvernance en Guinée pour 22 millions de dollars, ont été signés entre Mme Kaba et le représentant résident de la BM en Guinée, Rachidi Radji.
(La Tribune 28/07/17)
La Guinée va bénéficier d'une enveloppe de 47 millions de dollars de la Banque islamique de développement destinée au développement des filières agricoles et à la commercialisation des produits agricoles du pays. Une délégation de l'institution financière est actuellement à Conakry pour finaliser les détails de l'accord. Les composantes du projet restent encore à déterminer mais la Guinée est déjà sûr de pouvoir l'exécuter. La Banque islamique de développement (BID) vient d'accorder au pays une enveloppe de 47 millions de dollars pour un projet de développement des filières agricoles et la commercialisation des produits de ce secteur.

Pages

(Afrik.com 10/06/16)
La FIFA et la CAF ont dévoilé jeudi la composition des 4 pots qui vont être utilisés pour le tirage au sort de la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018. Si la Tunisie réalise un bond qui lui permettra d’éviter un cador, le Cameroun et la Guinée ont chuté au classement FIFA et pourraient bien tomber dans un groupe très relevé... Il était attendu, le voilà désormais officiel. Comme indiqué, la FIFA et la CAF ont dévoilé ce jeudi un classement spécial pour l’Afrique. C’est cette hiérarchie, qui actualise le classement FIFA de mai en tenant compte des résultats de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017 disputée ce week-end, qui va servir de base pour...
(Autre média 08/06/16)
Le Syli national féminin de Handball a remporté le Trophée de la première édition du Tournoi International Zoulkha Nasri, qui s’est joué à Oujda (Maroc) avec cinq pays en lice. Ce tournoi féminin organisé par l’Union Sportive Musulmane d’Oujda, sous l’égide de la fédération royale marocaine de Handball, avait un double objectif : tester le niveau des équipes africaines qualifiées à la prochaine CAN prévue fin 2016 en Angola d’une part. Guinée D’autre part, rendre hommage à Zoulikha Nasri, native d’Oujda, et première dame conseillère du roi Mohamed VI dans l’histoire du Maroc, mais qui est décédée fin 2015.
(Xinhua 06/06/16)
CONAKRY, (Xinhua) -- L'équipe guinéenne (Syli de Guinée) a quitté définitivement les compétitions de la coupe d'Afrique des nations (CAN 2017), a annoncé dimanche la télévision nationale dans son édition de 20 heures GMT. En déplacement pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 au Swaziland, le Syli de Guinée a été battu par le score d'un but à zéro (1-0), face à son adversaire du Swaziland. Après un match nul durant la première mi-temps, l'équipe guinéenne s'est fait battre en seconde période par son homologue de Swaziland en encaissant un but dès le retour sur le terrain. Cette défaite signifie de facto l'élimination du onze national de Guinée (Conakry). La participation de l'équipe guinéenne...
(APA 06/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - Le président du comité de normalisation du football guinéen, Mohamed Lamine Nabé, a vivement déploré l’élimination du Syli national de Guinée à la prochaine CAN prévue en 2017, promettant d’en « tirer les leçons » pour éviter pareil scénario à l’avenir. En séjour au Swaziland avec l’équipe nationale senior, M. Nabé a déploré la défaite de ses poulains face à l’équipe locale (1- 0), qui est synonyme d’élimination de la fête. Pour le nouveau dirigeant du football guinéen, l’élimination du Syli est une grosse déception. « On ne s’attendait pas à la défaite. L’équipe était à notre portée. Si on n’a pas gagné c’est que ça n’a pas marché quelque part », a confié M. Nabé à...
(RFI 06/06/16)
Quart de finaliste de la CAN 2015, l’équipe de Guinée ne disputera pas l’édition 2017. Les Guinéens ont subi une nouvelle défaite humiliante (1-0) face au Swaziland, en éliminatoires. Du coup, les Zimbabwéens finissent premiers du groupe L, grâce à leur victoire face au Malawi, et joueront leur première Coupe d’Afrique des nations depuis 2006. Triste issue pour l’équipe de Guinée en éliminatoires de la CAN 2017. Il reste un match à jouer au Sily, en septembre. Mais les Guinéens, lâchés en pleine campagne par leur ex-sélectionneur Luis Fernandez...
(Star Africa 06/06/16)
Comment un pays bourré de talents comme la Guinée peut se permettre de rater la prochaine CAN 2017, en se faisant éliminer dans une poule qui était à sa portée? Grand point d’interrogation. Le quart de finaliste de la CAN 2017 est tombé, encore une fois, face au Swaziland, qui l’a battu deux fois lors de ces éliminatoires! Battus 1-0, ils pointent à trois points de leur adversaire du jour qu’ils ne pourront pas dépasser lors de la dernière journée, puisque ce sont les confrontations directes qui trancheront, en cas d’égalité de points. Le Swaziland, pour sa part, devra impérativement gagner lors du prochain match pour espérer finir parmi les deux meilleurs deuxièmes. Dans l’autre rencontre du groupe, c’est le...
(Guinée News 02/06/16)
Après cinq jours de regroupement au centre Léonard de Vinci situé en banlieue parisienne, le Syli national de Guinée est arrivé en Afrique du Sud, avant-dernière étape de son déplacement au Swaziland où il affrontera l’équipe locale le 5 juin, en match comptant pour la cinquième et avant-dernière des éliminatoires de la CAN 2017. Sur la vingtaine de joueurs convoqués, seulement une quinzaine de joueurs ont foulé le sol sud-africain pour y poursuivre leur préparation avant la sortie décisive du 5 juin. Ce premier groupe sera renforcé par l’arrivée d’un second, complétant l’équipe à 18 joueurs. Ce sont entre autres Naby Yattara, Issiaga Sylla, Baissama Sankoh, Fodé Camara, Sékou Condé, Guy Michel Landel, Naby Kéita, Ibrahima Traoré, François Kamano, Tafsir...
(Afrik.com 25/05/16)
Confrontée au départ de Luis Fernandez, la Guinée vient de désigner son successeur provisoire. "La Fédération Guinéenne de Football (FGF), informe que Monsieur Mohamed Kanfory Bangoura, entraîneur national et instructeur CAF de la licence A, est nommé dans les fonctions d’entraîneur/sélectionneur par intérim de l’équipe nationale A de Guinée", a annoncé la FGF dans un communiqué ce mardi. Déjà passé sur le banc du Syli en 2009, le sélectionneur des locaux devra gérer le périlleux déplacement au Swaziland le 5 juin prochain lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Distancée de 3 points par le Zimbabwe en tête du groupe, la Guinée devra s’imposer pour conserver des chances de qualification. "Lappé" Bangoura conservera le staff technique de...
(Autre média 25/05/16)
En pleine préparation de son déplacement crucial au Swaziland le 3 juin prochain à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, la Guinée devra faire sans Mohamed Yattara. Auteur d’une fin de saison encourageante avec Angers, l’attaquant a dû se résoudre à déclarer forfait. "Après une semaine de réflexion pour savoir l’évolution de ma blessure, je suis désolé de vous annoncer que je serai forfait pour notre match de qualification contre le Swaziland suite à une entorse de la cheville droite", a regretté le joueur prêté par le Standard de Liège sur son compte Instagram. L’attaquant de l’AS Kaloum, Alsény Camara "Agogo", a été appelé en renfort pour pallier son forfait. Sans sélectionneur depuis le départ...
(Afrik.com 24/05/16)
Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Luis Fernandez a annoncé ce lundi son départ du poste de sélectionneur de la Guinée d’un commun accord. Treize mois après son arrivée, le technicien français quitte donc le Syli National en le laissant dans une posture compliquée pour la qualification à la CAN 2017… C’était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel. Arrivé en avril 2015, Luis Fernandez a annoncé ce lundi qu’il n’est plus le sélectionneur de la Guinée, évoquant une séparation d’un commun accord. "Je mets un terme à mon poste de sélectionneur de la Guinée, on se quitte en bons amis", a indiqué le technicien français sur les ondes de RMC. "Il y a eu pas mal de bouleversements,...
(Guinée News 24/05/16)
C’est désormais officiel, la Guinée va finalement se séparer à l’amiable d’avec l’entraîneur du Syli national, Luis Fernandez. En effet, les deux parties sont tombées d’accord sur les modalités de leur séparation. Selon le comité de normalisation du football guinéen, après d'intenses tractations, le coach français a enfin accepté de quitter à la tête du Syli A. Cela veut dire que les dernières annonces n'étaient que de simples menaces. En conséquence, le technicien Basque a fait parvenir à la Guinée un protocole d’accord de séparation qu’il a signé de lui-même. Aussitôt reçue, la nouvelle équipe dirigeante du football guinéen compte, elle aussi, se réunir ce mardi à Conakry pour signer à son tour ce protocole d’accord de séparation à l’amiable...
(Afrik.com 19/05/16)
Le sélectionneur de la Guinée, Luis Fernandez, a reconnu qu’un différend l’oppose à la Fédération et qu’il négocie actuellement avec l’instance, n’excluant pas un départ dans les "deux ou trois jours". Un an après son arrivée, Luis Fernandez pourrait déjà quitter son poste de sélectionneur de la Guinée. Après avoir longtemps démenti les rumeurs, le technicien français a reconnu que les problèmes d’ordre contractuel qui l’opposent à la Fédération guinéenne (FGF) pourraient déboucher sur une séparation. "Je suis en discussion avec la Fédé, peut-être pour arrêter", a reconnu le consultant sur les ondes de RMC. Une décision devrait intervenir très rapidement. "Dans les deux ou trois jours", a précisé l’ancien international français à L’Equipe. "Je peux partir mais je peux...
(Autre média 19/05/16)
Indécis encore, tout porte à croire que le jeune Amadou Diawara ne sera pas avec le syli pour le match du 5 juin face au Swaziland. Pour pallier à son absence le joueur de Bologne est remplacé par Alseny Bangoura Thomasi. Touché à la cheville, Mohamed Lamine Yattara ne sera pas aussi de la partie. Alseny Camara Agogo est appelé pour son remplacement. Source: guinee7.com
(Afrik.com 13/05/16)
Afin de préparer au mieux son déplacement décisif au Swaziland le 5 juin prochain dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, la Guinée affrontera le Ghana en match amical le 28 mai. La rencontre aura lieu au Stade de la Licorne, à Amiens (France). Le sélectionneur Luis Fernandez a déjà dévoilé la liste des 20 joueurs convoqués pour ces échéances.
(Le Jour Guinée 12/05/16)
Louis Fernandez, l’entraineur du Syli National de Guinée a publié mercredi une liste de 22 joueurs dans le cadre du match qui oppose son équipe et celle du Swaziland. Ce match aura lieu en juin prochain au compte de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017. Gardiens : Naby Yattara (sans club), Abdoul Aziz Keita (AS Kaloum/Guinée). Défenseurs : Issiaga Sylla (Ajaccio/France), Florentin Pogba (Saint-Etienne/France), Sékou Condé (Olympique Donestk/Ukraine), Fodé Camara (HUSA Agadir/Maroc), Alseny Camara (AS Kaloum/Guinée), Bassama Sankhon (Brest/France). Milieux : Amadou Diawara (Bologne/Italie), Guy Michel Landel (Genclerbirlig/Turquie), Ibrahima Conté (Anderlech/Belgique), Ibrahima Sory Sankhon (Horoya/Guinéed), Ibrahima Traoré (Borussa M’Galdbach/Allemagne), Alkhaly Bangoura (Etoile du Sahel (Tunisie), Naby Keita (Red Bull Salzbourg/Autriche). Attaquants : François...
(Autre média 12/05/16)
La cinquième et avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 est cruciale pour le syli national. L’équipe de Luis Fernandez préparera cette échéance avec un match amical face au Ghana en France en fin mai. Après quatre journées, la Guinée est à 3 points du Zimbabwe, leader, et à égalité de points (5) avec le Swaziland qui est son prochain adversaire en éliminatoires de la CAN 2017. Dans cette configuration, le syli est condamné à remporter ses deux derniers matchs pour décrocher une place lors de la phase finale de la CAN gabonaise. Après avoir rejeté l’offre de l’Egypte, Luis Fernandez et son staff technique ont privilégié la piste du Ghana. Ce mercredi, la FGF a indiqué que la...
(Autre média 11/05/16)
En prélude à la 5ème journée des éliminatoires de la CAN /2017, le sélectionneur national, Luis Fernandez, a dévoilé ce mercredi 11 Mai 2016, la liste des 20 joueurs devant affronter le Swaziland, au début du mois de juin prochain. On y note toujours l’absence de Kevin Constant, sociétaire du club Italie de Bologne. Par contre sur cette liste on retrouve le jeune espoir Amadou Diawara, évoluant au même club que Constant, crédité d’une belle prestation cette saison en série A (le championnat d’Italie). Autre nouveauté, c’est la sélection de Bangoura Alkhaly, talentueux attaquant évoluant au club tunisien de l’Etoile du Sahel. Le championnat de Guinée compte 3 représentants dans la liste du technicien français, à savoir deux joueurs de...
(APA 06/05/16)
APA-Conakry (Guinée) - La Ligue 1 professionnelle de football guinéen, en arrêt depuis le mois de mars à cause d’une forte crise, reprend ses droits ce week-end, avec deux matches en ouverture de la 12e journée. Ainsi, l'Atletico de Coléah (11e, 8 points) va recevoir à Conakry, le Club Industriel de Kamsar (10e, 8 points) et l'ASFAG (6e, 14 points) accueillera l'Ashanti, la lanterne rouge, (12é, 4 points). Le lendemain, dimanche, quatre matches sont programmés à Conakry et en provinces. A Conakry, le FC Satellite (7e, 14 points) reçoit le vice-champion, l'AS Kaloum (3e, 19 points) et le Hafia FC (4e, 17 points) reçoit la Flamme Olympique (9e, 9 points). A Labé sur les hauteurs du Foutah Djallon, le Fello...
(BBC 30/04/16)
La Fifa a nommé un comité de normalisation pour prendre en charge la Fédération de football de Guinée (FGF). La décision de l'instance dirigeante mondiale du football intervient suite à des "querelles internes affectant le FGF qui ont eu pour conséquences d’interrompre toutes les compétitions de football en Guinée". Une délégation de la FIFA et de la CAF se rendra dimanche à Conakry, la capitale, pour installer le comité pour une période de transition de 09 mois. Le comité, dont les membres seront choisis par la Fifa et la Confédération africaine de football (CAF), sera chargé d'organiser des élections au sein du FGF en février. Jusque-là, le comité se chargera des affaires courantes de la FGF.
(Autre média 28/04/16)
Contrairement à ce qu’ont annoncé nos confrères de Guineenews, Luis Fernandez n’a pas démissionné. Le sélectionneur du syli national a démenti cette information. Tout est parti d’une lettre adressée par l’avocat de Fernandez au ministère des sports et à la FGF. Les spéculations sur la démission de Fernandez resurgissent. Alors que les rumeurs sur son départ commencent à se répandre sur la toile, nous avons joint le sélectionneur guinéen qui a apporté un démenti catégorique. « Je n’ai pas démissionné moi. Mes conseillers ont adressé une lettre à la Fédération pour régler quelques détails. Je ne vais pas vous dire le contenu d’une lettre que je n’ai pas rédigée. Ce sont mes conseillers qui s’en chargent » a-t-il martelé. En...

Pages

(RFI 04/08/14)
Le metteur en scène guinéen Souleymane Koly est décédé ce vendredi 1er août, à 70 ans, d'une crise cardiaque à son domicile de Lambandji, dans la banlieue de Conakry. Réalisateur, chorégraphe, musicien et scénariste, Souleymane Koly fut, entre autres, le fondateur de l'Ensemble le Kotéba d'Abidjan, et du groupe les « 3 GO », l’une des compagnies théâtrales les plus connues d’Afrique. Pendant plus de quarante ans, Souleymane Koly a participé à la formation de beaucoup d'artistes ouest-africains. Le chanteur guinéen Kabi Kouyaté fut l'un de ses élèves : « J’ai décidé de quitter la France pour me rendre à Abidjan, pour rester à côté de ce monsieur. Il était étonné : "Toi, tu décides de quitter ici pour aller...
(AFP 02/08/14)
Le chorégraphe, metteur en scène et producteur guinéen et ivoirien Souleymane Koly, une figure de la culture en Afrique, célèbre notamment pour ses créations mêlant théâtre, musique et danse, est décédé vendredi à Conakry, à l'âge de 69 ans, a appris l'AFP auprès de ses proches. "Il a eu une soudaine attaque cardiaque après avoir fini de prendre son petit déjeuner" vendredi matin à son domicile, dans le quartier de Lambadji (banlieue), a affirmé son neveu, Fidel Momou, selon qui il est décédé "quelques minutes" après son malaise. Son corps a été "transféré à l'hôpital sino-guinéen de Kipé qui ne désemplit pas depuis vendredi matin", a affirmé Fidel Momou. Jusqu'à vendredi soir, aucune indication n'était disponible sur la date de...
(RFI 02/08/14)
Le metteur en scène guinéen Souleymane Koly est décédé ce vendredi 1er août, à 70 ans, d'une crise cardiaque à son domicile de Lambandji, dans la banlieue de Conakry. Réalisateur, chorégraphe, musicien et scénariste, Souleymane Koly fut, entre autres, le fondateur de l'Ensemble le Kotéba d'Abidjan, et du groupe les « 3 GO », l’une des compagnies théâtrales les plus connues d’Afrique. Pendant plus de quarante ans, Souleymane Koly a participé à la formation de beaucoup d'artistes ouest-africains. Le chanteur guinéen Kabi Kouyaté fut l'un de ses élèves : « J’ai décidé de quitter la France pour me rendre à Abidjan, pour rester à côté de ce monsieur. Il était étonné : "Toi, tu décides de quitter ici pour aller...
(APA 01/08/14)
Le célèbre metteur en scène, auteur et producteur, Souleymane Koly est décédé, vendredi, en Guinée son pays natal à l’âge de 70 ans des suites d’une crise cardiaque, a appris APA de source proche de sa famille. Selon cette source, Souleymane Koly, fondateur et dirigeant, depuis 1974, de l'une des compagnies de danse théâtrale les plus populaires d'Afrique de l'Ouest, l'Ensemble Kotéba d'Abidjan, est décédé « à l'hôpital Sino-guinéen» de Conakry, la capitale guinéenne. Né à N'Zérékoré (Guinée) en 1944, M. Koly a notamment à son actif la production de deux jeunes groupes issus du Kotéba. Il s'agit des Go, un trio musical féminin et le Jeune ballet d'Afrique Noire (J-Ban). Depuis quelques mois, il était Conseiller spécial du Ministre...
(Afrique Actualité 22/07/14)
Le festival international pour la paix vise à contribuer à l'instauration de la paix et de la quiétude sociale en Guinée, à travers la musique et des créations artistiques. Tidiane Soumah, directeur général de la structure organisatrice, indique que ce rendez-vous culturel entend allier, la musique et les danses traditionnelles et contemporaines, dans une dynamique de valorisation de la culture guinéenne. L'idée d'organiser un FIPA à Conakry, est venue depuis que M. Soumah a décidé de rentrer en Guinée, après un long séjour à Montréal au Canada. ''Nous avons commencé à faire la promotion de la paix en 2011 par le concept ''Bouger dans la Paix'', se souvient-t-il. Un événement qui avait enregistré la participation du groupe Magic System, Gohou...
(Kaloumpresse 25/06/14)
Les opérateurs culturels sont mécontents du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana. Ils l'ont fait savoir mardi pendant une conférence de presse qu'ils ont organisée au musée national de Sandervallia. Les managers, opérateurs culturelles, artistes et journalistes animateurs culturels ne digèrent toujours pas que le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana ait tenu son discours de politique générale de 2h10mn le mardi 17 juin devant l'Assemblée nationale, sans parler de leur département de tutelle, le ministère de la Culture. Par sa présidente Hadja Maciré Camara, la Fédération des opérateurs culturels en Guinée se dit écœurée du comportement et de la démarche du Chef du gouvernement Said Fofana qui a ignoré le département de la Culture dans son discours programme. Oubli monumental Selon...
(APA 20/06/14)
APA-Conakry (Guinée) - L'opérateur culturel guinéen, Tidjane Soumah, envisage d'organiser pour la première fois le festival international pour la paix (FIPA), prévu du 2 au 8 novembre prochains à Conakry avec la participation de 92 groupes de chanteurs et de danseurs, a appris APA vendredi auprès des organisateurs. Selon le comité d'organisation, ce festival, qui se tiendra en deux volets, verra notamment la participation du groupe ‘'Conscience de la Jamaïque'', qui ouvrira le festival et de ‘'P- Square du Nigeria'' qui assurera la clôture. Selon le programme, parallèlement à la foire de danses, qui se tiendra du 3 au 7 novembre prochains sur l'esplanade du palais du peuple de Conakry, les organisateurs prévoient également un atelier de formation sur la...
(APA 17/06/14)
APA-Conakry (Guinée) - Le Comité Miss Guinée (COMIGUI), présidé par la chanteuse Johanna Barry, a procédé au lancement de la 7ème édition de l’élection Miss Guinée 2015, a appris APA mardi après-midi auprès du comité d'organisation. Selon la même source, l'évènement se déroulera dans les huit gouvernorats du pays pendant six mois. Selon l'agenda, la présélection dans la zone spéciale Conakry est prévue le 23 août prochain, celle dans la Zone de N'Zérékoré en région forestière fixée à la Maison des Jeunes le 30 Août, alors que la présélection dans la Zone de Faranah est annoncée le 5 septembre prochain. Miss Guinée est un concours de beauté annuel organisé par le Comité d'Organisation de Miss Guinée en abrégé "COMIGUI". L'actuelle...
(Kaba Bachir 05/06/14)
L'on ne sait qui a fait le choix de programmer une troupe Baga dans l'animation de la cérémonie d'inauguration de la station d'atterrissement du câble sous-marin, le lundi dernier. On imagine que c'était en rapport avec l'historique du peuplement du quartier de Kipé qui abrite la dite station. En tous les cas, l'intéressé aura plutôt réussi son coup. Dans la mesure où le chef de l'Etat particulièrement intéressé. Au point où il a réservé un pan important de son discours à la culture baga dont il dit souhaiter la renaissance et la revalorisation. Estimant que la culture Baga est l'une des plus riches du pays, le président Alpha Condé a paru particulièrement affecté par la disparition progressive qui la hante...
(APA 12/05/14)
APA-Conakry (Guinée) - Une vingtaine de managers évoluant dans l’industrie culturelle guinéenne sont en recyclage du 12 au 26 mai prochain, au Centre Culturel franco-guinéen (CCFG) de Conakry, a appris APA lundi à Conakry. Durant deux semaines, les managers guinéens vont, sur le thème : "le rôle du manager dans le développement de la carrière artistique", renforcer leur capacité à travers des échanges d'expérience avec des professionnels guinéens et étrangers. Organisée par le Réseau des managers d'artistes de Guinée, cette formation vise à professionnaliser ce métier et améliorer les aptitudes des managers face au défi du développement de carrière des artistes. En deux semaines, les participants à la formation aborderont des aspects liés entre autres au rôle du manager dans...
(APA 29/04/14)
APA-Conakry (Guinée) - La 9-ème édition du Festival de la musique traditionnelle et du conte de Guinée (FEMUTRAG) sera lancée jeudi prochain à Faranah (plus de 500 km de Conakry) avec près de 500 musiciens locaux annoncés, a appris APA mardi dans la capitale guinéenne. Selon l'organisatrice de la manifestation, Hadja Fatoumata Doubaya Camara, 500 artistes traditionnels en provenance des quatre régions du pays et des pays voisins ont postulé sur 700 artistes prévisionnels. Cette revue à la baisse des participants s'explique en grande partie par l'apparition de la fièvre hémorragique virale Ebola, qui a fait plus de 70 victimes en Guinée, selon les chiffres officiels. Avant son report au jeudi 1-er mai, la manifestation était initialement prévue du 26...
(Xinhua 24/04/14)
CONAKRY (Xinhua) - A l'occasion de la célébration de la journée mondiale du livre et des droits d'auteurs qui coïncide aux 72 heures du livre en Guinée, le Premier ministre Mohamed Said Fofana a annoncé mercredi l'ouverture d'une ligne budgétaire pour la promotion du livre et de la lecture en Guinée. Cette stratégique répond aux attentes des formateurs et encadreurs d'école ainsi qu'à celles de la jeunesse guinéenne confrontée à un énorme besoin d'accès aux livres et aux centres de savoir pour leur formation académique et culturelle. Pour le Premier ministre, le livre est un outil de démocratisation du savoir et demeurer pour cela un fidèle compagnon des apprenants et des formateurs, soucieux du développement de leur pays. Eu égard...
(Conakry Infos 24/04/14)
La 6è édition des 72 heures du livre de Conakry a ouvert ses portes ce 23 avril au Centre culturel franco-guinéen en présence sous la présidence d'honneur du Premier ministre Mohamed Said Fofana, des membres du gouvernement, des représentants des institutions diplomatiques et internationales en Guinée,a constaté Conakryinfos. L'ouverture de ce grand salon du livre coïncide à la journée mondiale du livre célébrée le 23 avril de chaque année. L’espace Sory Kandia devient ainsi pendant trois jours, un espace d’échanges et de débats entre auteurs, éditeurs, lecteurs, bibliothécaires, libraires, journalistes, professeurs et étudiants sur leur rôle et leur responsabilité face à l’avenir du livre. Le thème de cette 6ème édition est ‘’Livre et Développement Local’’, une façon de permettre à...
(APA 23/04/14)
APA - Conakry (Guinée) - Le directeur général de la maison d'édition Harmattan-Guinée, Sansy Kaba Diakité, affirme que « tout est au point » pour un bon déroulement du festival des "72 heures du livre", événement culturel prévu du 23 au 25 Avril à Conakry. La manifestation va réunir durant 72 heures 18 pays, 100 éditeurs, 400 auteurs, précise l'organisateur. Au total 40 nouveaux livres seront présentés lors des 150 rencontres prévues à cet effet. Au menu des festivités, des expositions, des ventes, des colloques, des débats, des séances de dédicaces. Cette année, ce rendez-vous littéraire est parrainé par Denis Pryen, fondateur des Éditions L'Harmattan avec la participation de Lilian Thuram, ex international français de football et écrivain. Selon l'agenda,...
(Jeune Afrique 22/04/14)
La 6e édition des "72 h du livre" de Conakry aura bien lieu à la fin du mois dans la capitale guinéenne et à Kindia. Interview de son promoteur, Sansy Kaba Diakité. Malgré l’épidémie d’Ebola qui touche leur pays depuis quelques semaines, les organisateurs de la 6è édition des "72h du livre" de Conakry ont décidé de maintenir leur manifestation. Celle-ci aura lieu du 23 au 25 avril dans la capitale guinéenne et du 26 au 27 avril à Kindia (130 km à l'est de Conakry). Expositions, ventes, colloques, débats, séances de dédicaces ou encore concours d’épellation rythmeront ce qui est devenu un rendez-vous littéraire important en Afrique de l’Ouest, parrainé cette année par Denis Pryen, fondateur des Editions L’Harmattan...
(APA 15/04/14)
APA-Conakry (Guinée) - Les Amazones, groupe musical féminin issu de la gendarmerie nationale de Guinée, séjournent à Cuba où elles donneront deux concerts dans le cadre de la treizième conférence internationale de la culture africaine et afro-américaine, a appris APA mardi auprès du milieu des artistes guinéens. Accompagnées du directeur national des arts, Jean Baptiste Williams, les Amazones participeront pour leur première sortie à la matinée des orchestres féminins de Santiago de Cuba et de Guinée, prévue au Théâtre Heredia, dans le cadre d'un spectacle d'acclimatation. Le second concert aura lieu à l'occasion du Gala de clôture de la XIIIème Conférence internationale africaine, qui sera exclusivement animé par Les Amazones de Guinée. Avant son départ, le groupe musical de la...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(Le Monde 02/04/14)
C’est un grand masque au faciès terrifiant, mi-homme mi-bête. Percé d’orbites ténébreuses et d’une cavité buccale qui semble exhaler une sourde menace, encadré d’une épaisse crinière végétale, le visage est un indéchiffrable agrégat de cornes de gazelle et de buffle, de coquillages, de noix, de poils, de peau, de terre, de résine et de sang animal. Un assemblage hybride dont seule l’imagerie médicale est parvenue à révéler une partie – et une partie seulement – du mystère. La pièce est l’une des plus saisissantes de la soixantaine réunies par l’exposition « Bois sacré. Initiation dans les forêts guinéennes », présentée jusqu’au 18 mai au Musée du quai Branly, à Paris. On y trouve, à côté de masques rituels, des statuettes...
(Pressafrik 31/03/14)
Le chanteur Youssou Ndour ne s’est pas finalement produit au Palais du peuple à Conakry. Le concert que le roi du mbalax devait animer dans la capitale guinéenne a été reporté à une date ultérieure. Le virus Ebola qui a atteint Bamako est passé par là, même si la société Orange qui devait organiser ce concert pour célébrer son leadership dans la région ne mentionne pas les raisons. « Le concert de Youssou Ndour du 29 mars est reporté à une date ultérieure. Orange s’excuse et vous prie de conserver vos billets », lit-on dans le Sms transmis par Orange à ses abonnés qui étaient invités au concert. Orange et Youssou Ndour ne veulent manifestement pas que leur image soit...
(AFP 12/03/14)
CONAKRY, 12 mars 2014 (AFP) - Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a quitté Conakry mercredi, après une visite de trois jours marquée par la signature de plusieurs accords entre son pays et la Guinée dans différents secteurs, a constaté un journaliste de l'AFP. Les deux pays ont signé une dizaine de conventions "dans les domaines de la sécurité, de la douane, de l'énergie, de l'hydraulique, des transports, de l'agriculture, de l'élevage et la culture", selon le communiqué conjoint lu avant le départ du président Keïta par le chef de la diplomatie guinéenne, François Lonsény Fall.

Pages

(RFI 24/10/17)
Le chef de file de l'opposition guinéenne ne sera pas entendu par la justice dans le procès de l'assassinat du journaliste Koula Diallo au siège de son parti, l'UFDG. En effet, il y a 15 jours, les avocats de l'accusation avaient sollicité, entre autres, le témoignage de Cellou Dalein Diallo et de sa femme. Le couple est soupçonné par la partie civile d'avoir planifié une tentative d'assassinat à l'encontre de Bah Oury, un ancien allié et cadre du parti. Le procès du meurtre du journaliste oppose désormais catégoriquement deux camps et fait resurgir de profondes divisions politiques au sein de l'opposition. Retour sur cette journée d'audience.
(Guinée News 24/10/17)
Le camp Alpha Yaya a l’habitude de faire très peur. En 1996, un vendredi 2 février, une mutinerie suite à l’augmentation des salaires et primes des policiers par Alsény Réné Gomez avait fait sortir les bidasses de ce camp. Les négociations ayant piétiné pendant deux ou trois jours, c’est Lansana Conté qui avait été pris pour cible, mais c’est le Palais des Nations qui a fait les frais des mutins. C’était si évident qu’on n’a pas hésité une seconde de parler de mutinerie. En 2001, si on ne se trompe, des explosions accidentelles avaient provoqué des déflagrations en chaîne pendant des heures et des heures, si bien que le colonel Chérif du CNDD, qui était lieutenant à l’époque, nous avait...
(RFI 23/10/17)
En Guinée, le réveil a été brutal, ce dimanche 22 octobre, pour les riverains du camp militaire Alpha Yaya Diallo, la plus grosse caserne du pays, dans la banlieue de Conakry. Un incendie d'origine électrique a provoqué une série d'explosions de munitions dans un des magasins d'armement du camp. Le sinistre a toutefois été maîtrisé grâce à l'intervention rapide des agents de la protection civile. On ne déplore aucune victime. Cet incendie, enregistré peu après 4h30, heure locale, a provoqué de puissantes détonations à intervalles rapprochés, entendues à plusieurs kilomètres à la ronde provoquant une panique générale, surtout chez les riverains des camps militaires. En l’absence d’information à cette heure, laissant ainsi libre cours...
(BBC 23/10/17)
Les autorités guinéennes ont expliqué qu'un incident au camp Alpha Yaya Diallo était à l'origine des explosions entendues dimanche matin à Conakry, la capitale. Selon elles, un court-circuit serait à l'origine de l'incendie. Le ministre de la Défense est descendu sur les lieux, où l'accès des médias n'était pas autorisé. Aucune perte en vie humaine n'a été enregistrée, rapporte le correspondant de BBC Afrique, citant les autorités guinéennes. Les explosions ont provoqué la panique dans les quartiers environnants, où des familles entières ont fui de leurs maisons pour se mettre à l'abri. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41712652
(La Tribune 20/10/17)
La Guinée et le FMI sont parvenus à un accord au terme de plusieurs mois de négociation. Le Fonds va aider le pays à mettre en œuvre un programme de réformes et de politiques économiques qui pourrait être appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC). Une bonne nouvelle pour les autorités du pays qui pourront ainsi renforcer l’exécution de leur stratégie de développement économique et social dans un contexte marqué par une situation économique plutôt satisfaisante. L'essentiel est fait, même s'il va falloir encore attendre la réunion du conseil d'administration du FMI de novembre prochain avant d'avoir une idée du montant auquel sera adossé l'accord. La Guinée et les services du FMI viennent en effet de parvenir à un...
(La Tribune 19/10/17)
La Guinée Conakry met les petits plats dans les grands à l’approche du 16 et 17 novembre date où sera organisé un Groupe consultatif visant à financer les plans de développement du pays. Une levée de fonds qui aura lieu à Paris et compte sur le soutien d’une grande partie des institutions financières internationales, avec le FMI et la Banque mondiale en tête de file. Le gouvernement guinéen s'apprête à organiser une levée de fonds les 16 et 17 novembre prochain à Paris. Une initiative qui compte sur le soutien d'institutions comme la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(La Croix 18/10/17)
En marge de l’inauguration d’un centre de santé, le chef de l’État guinéen a, de nouveau, interpellé les guides religieux. « L’État n’acceptera plus que des imams prononcent dans les mosquées, des prêches de division. Tout imam qui le ferait à nouveau sera immédiatement démis et remplacé par un autre », a prévenu, samedi 7 octobre, le président guinéen Alpha Condé. Le chef de l’État de Guinée, qui inaugurait un centre de santé à Gouécké, dans le sud-est du pays, a vivement interpellé les guides religieux sur leur rôle auprès des populations. « Je m’adresse aux imams, évêques et prêtres : vous êtes les hommes de Dieu, les bergers. Un berger doit bien s’occuper de ses moutons, et vos moutons sont...
(RFI 16/10/17)
Ce lundi, c’est la rentrée pour les étudiants guinéens. Les 23 000 bacheliers de 2017 prendront le chemin des bancs universitaires. Et cette année, une nouveauté, aucun d’entre eux n’a été orienté vers les universités privées. Tous iront dans les établissements publics. La première année de médecine dans le public comme dans le privé reste fermée pour la deuxième année consécutive. Nombreux sont ceux qui ne cachent pas leur déception. Dans la cour de sa maison, le bachelier Salif se console, entouré de quelques amis. Son orientation universitaire n’est pas à la hauteur de ses espérances. Il part étudier la chimie à une centaine de kilomètres de Conakry. « Je suis abattu moralement. D’abord, mon premier choix, c’était d’aller faire...
(RFI 13/10/17)
Longtemps en froid, le président guinéen et le Premier ministre de la Guinée-Bissau se sont rencontrés ce jeudi à Conakry. Un entretien à l'occasion d'une brève visite que Umaro Sissoco Embalo a effectuée dans la capitale. Une visite brève, mais significative et pleine d’espoir qui réchauffe les relations entre le président guinéen et le Premier ministre de Guinée-Bissau. Alpha Condé, médiateur de la Cédéao dans la crise bissau-guinéenne, et Umaro Sissoco Embalo ont eu dans la foulée un tête-à-tête au palais présidentiel situé au bout de la presqu’île de Kaloum. « Je suis venu voir monsieur le président Alpha Condé qui est président en exercice de l’Union africaine et médiateur aussi pour la crise bissau-guinéenne. C’est aussi des retrouvailles entre...
(RFI 12/10/17)
En Guinée, l'intégralité de l'accord politique n'est toujours pas mise en oeuvre. Le 12 octobre 2016, le pouvoir et l'opposition signaient le quatrième accord politique depuis 2010. Un an après, jour pour jour, l'opposition réclame toujours l'application de ce texte. En témoignent les récentes manifestations ces dernières semaines. Début octobre, en septembre, ou en août, de manifestations en meeting, l'opposition multiplie les démonstrations de force. Emmenés par leur chef de file, Cellou Dalein Diallo, les militants réclament l'application de l'accord du 12 octobre 2016. Car à ce jour, et contrairement aux points 6 et 9, aucune enquête pour poursuivre les auteurs des violences pendant les manifestations n'a été ouverte...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Amadou Bah Oury, vice-président - exclu - de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), est la seule partie civile représentée au procès des deux assassins présumés du journaliste Mohammed Koula Diallo, tué par balle lors des affrontements entre militants de l’UFDG, le 5 février 2016. Lors de son passage à la barre, lundi 9 octobre, il a accusé les partisans de Cellou Dalein Diallo d’avoir voulu lui « tendre un guet-apens ». Vêtu d’une veste noire et d’un pantalon en jeans bleu-ciel, c’est en qualité de partie civile qu’Amadou Bah Oury a comparu lundi 9 octobre devant le Tribunal de première instance...
(Le Nouvel Observateur 11/10/17)
Hadja, Guinéenne de 18 ans, milite pour les droits des enfants et en particulier des filles. À l’occasion de la Journée internationale des filles, elle raconte son combat et fait l’état des lieux de la situation des femmes de demain dans son pays. Comment pourra-t-on respecter les droits des femmes de demain si l'on renie ceux des filles, dès leur enfance ? C'est l'un des combats majeurs de l'ONG Plan international qui "agit pour transformer la vie des millions de filles victimes d'inégalités et de discriminations dans le monde". Ce jeudi 11 octobre, Journée internationale des filles, Plan leur donne la parole. Sur cette ligne de front, Hadja, la présidente du Parlement des enfants de Guinée, qui milite sur le...
(La Voix de l'Amérique 11/10/17)
En Guinée, plusieurs marques de vêtement sont créées grâce à la maîtrise des logiciels informatiques, mais pour la plupart, l'impression se fait avec de petits moyens financiers. Ces T-shirt et des casquettes, qui portent différents noms, sont proposés mais sans connaître un grand succès. "On a pas beaucoup d'équipement, mais nous avons une machine, que l'on appelle la machine de presse", explique Kabonet Diawara, créateur 2KD. "On a pas tout ce qu'il faut pour travailler". C'est l'envie de vendre la Guinée, en tant que patriote, qui a poussé les créateurs de faire une marque guinéenne. Chez les jeunes, ces marques sont populaires, car "cela peut donner de l'emploi à la jeunesse". Les marques ne sont pas encore connues du grand...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(RFI 10/10/17)
Une nouvelle étape du procès du meurtre de Koula Diallo se tenait lundi 9 octobre en Guinée. En février 2016, ce journaliste avait été tué d'une balle dans la poitrine lors d'une réunion du bureau exécutif de l'UFDG, le principal parti d'opposition. Une réunion sous tension, organisée 24 heures après l'exclusion contestée de Bah Oury, l'ancien vice-président de ce parti. Un an et demi après les faits, il a été auditionné toute la journée. Il s'est constitué partie civile dans ce dossier et s'estime victime d'une tentative d'assassinat. « Le 5 février 2016, j'étais la cible des coups de feu qui par accident ont coûté la vie au journaliste Koula Diallo ». A la barre un an et demi plus...
(RFI 10/10/17)
Contre les troisièmes mandats de chefs d'Etat en Afrique, voici une nouvelle coalition. Il s'agit du Front international des sociétés civiles panafricaines (Fispa), qui regroupe une quinzaine d'organisations de la société civile d'Afrique de l'ouest. Ce front a été créé le week-end dernier à Bamako. A sa tête, il y a un grand nom de la musique, l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly, mais aussi le rappeur sénégalais Simon Kouka et le reggaeman guinéen Elie Kamano. En ligne de Conakry, Elie Kamano, auteur du livre « Malaya » aux éditions l'Harmattan, répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171010-togo-elie-kamano-fispa-simon-kouka-t...
(L'Express 09/10/17)
Total a rapporté ce lundi matin avoir signé avec l'Office National des Pétroles de Guinée (ONAP) une convention d'étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde ... Total a rapporté ce lundi matin avoir signé avec l'Office National des Pétroles de Guinée (ONAP) une convention d'étude portant sur des zones en mer profonde et très profonde situées au large des côtes de la Guinée Conakry, couvrant une superficie de près de 55.000 kilomètres carrés. Selon les termes de cet accord, le géant pétrolier français disposera d'un an pour effectuer l'évaluation du potentiel du bassin à partir de données existantes. A l'issue de cette période, il aura la possibilité de sélectionner 3 permis en vue d'engager un programme...
(Dw-World 06/10/17)
L'accord entre la Chine et la Guinée passe mal auprès de la population. Pékin va financer la construction d'infrastructures en échange de six milliards de tonne de bauxite sur 20 ans. Pour désamorcer les critiques, le gouvernement a s’est lancé dans une tournée visant à expliquer le bien fondé de cet accord. Pékin va financer un programme de constructions d'infrastructures routières pour une valeur de 20 milliards de dollars. En échange de quoi la Guinée s'est engagée à livrer aux Chinois, six milliards de tonne de bauxite sur 20 ans. Que prévoit l'accord cadre? L’accord signé le 6 septembre dernier doit être exécuté en trois phases. La première phase prévoit la construction du tronçon routier Coyah-Dabola sur la route nationale...
(BBC 06/10/17)
Des milliers de partisans de l'opposition guinéenne ont manifesté mercredi à Conakry et dans certaines villes de l'intérieur pour dénoncer l'usage des armes à feu par les forces de l'ordre lors des manifestations politiques. Ils ont aussi dénoncé "l'impunité dans le pays et la mauvaise gouvernance". L'opposition exige également que les autorités fassent la lumière sur les tueries de ses militants lors des manifestations politiques. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41512113

Pages