Mardi 24 Avril 2018

Guinée

(AFP 05/02/18)
Des responsables de l'opposition en Guinée ont dénoncé des fraudes massives lors des élections locales de dimanche, les premières depuis 2005 dans un pays marqué par plus de 50 ans de régimes autoritaires, "Il y a une fraude à l'échelle nationale", a déclaré après la fermeture des bureaux de vote à 18H00 GMT pour les quelque 5,9 millions d'électeurs inscrits, l'une des figures de l'opposition, l'ancien premier Ministre Sidya Touré (1996-1999). "Nous constatons des problèmes, notamment celui de l'encre, dans pas mal de bureaux de vote", a expliqué à la presse, sans expliciter, M. Touré, qui préside l'Union des Forces...
(RFI 05/02/18)
Des responsables de l'opposition en Guinée ont dénoncé des fraudes massives lors des élections locales de dimanche. Ils accusent notamment le pouvoir d'utiliser des votes par procuration pour bourrer les urnes et se proclamer vainqueur du scrutin. Six millions de Guinéens étaient appelés à voter pour ces élections locales, les premières depuis 2005. Fraudes massives, manipulations de votes, votes abusifs par procuration... L'opposition avait tous les arguments, vrais ou faux, pour dénoncer le comportement de certains chefs de quartier ou des administrateurs territoriaux. Jacques Gbonimy, au nom de la Céni, se défend : « Dans certaines préfectures, les on-dit disaient que le vote était prolongé jusqu'à 20h. La Céni n'a pas pris une telle décision. Le vote s'est bien déroulé...
(APA 05/02/18)
APA-Conakry (Guinée) - Le dépouillement a commencé dans les bureaux de vote dès après la fin des opérations du scrutin ce dimanche à 18h (GMT) sur l'ensemble du territoire national, alors que les candidats et les électeurs, scotchés aux radios, attendent avec impatience le verdict des urnes. Au niveau des états-majors des partis politiques ou des candidats indépendants, les responsables déployés sur le terrain informent des anomalies constatées sur le terrain et communiquent les premiers résultats provisoires. Deux principaux partis d'opposition, dirigés par les anciens premiers- ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Toure, mettent le pouvoir en garde contre toute fraude électorale. Tôt le matin, près de six (6) millions de Guinéens étaient appelés aux urnes dans tout le pays...
(Xinhua 05/02/18)
Plus de 5 millions d'électeurs en Guinée sont convoqués dimanche dans le cadre des élections communales et communautaires 2018, selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI, organe chargé des élections politiques). Dans certains bureaux de vote de la capitale guinéenne Conakry, un faible taux de participation a été enregistré en raison du manque d'engouement et de la faible mobilisation des électeurs, ont fait remarquer des observateurs locaux. Contrairement aux élections présidentielle et législatives, les populations accordent moins d'importance aux élections communales, compte tenu de l'absence d'un véritable enjeu de développement intégré et d'un programme efficace et efficient de gestion des ressources au niveau desdites communes urbaines et rurales du pays, d'après des observateurs. Amadou Donah Conté, président d'un bureau de...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, la campagne électorale des élections locales est terminée depuis vendredi 2 février. C'était donc ce samedi 3 février, le dernier jour de préparatif avant l'ouverture des bureaux de vote dimanche matin. A la Cépi, la Commission électorale préfectorale indépendante de Boké, c'est la course contre la montre pour acheminer le matériel électoral. C'est la cohue, dès 10 heures ce samedi dans la cour de la Commission préfectorale indépendante. Chacun cherche à interpeller le responsable. Comme Diallo Mamadou Oumar, président d'un bureau de vote. « Nous devons aller là-bas très tôt parce que la route n’est pas tellement praticable, explique-t-il. Nous allons certainement utiliser une moto car c’est le moyen de transport le plus accessible. Donc nous sommes là...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, quelque six millions d'électeurs sont appelés aux urnes, après une longue attente. Les dernières élections locales remontent à 2005 et celles qui devaient se tenir il y a huit ans ont connu plusieurs reports. Pas moins de 30 000 candidats briguent les sièges de conseillers municipaux des 342 mairies que compte la Guinée. A Conakry, depuis les premières heures de la matinée, les Guinéens ont commencé à rallier, en colonnes et à pied, les bureaux, la circulation étant interdite en ce jour de vote. Le vote se déroule globalement sans problèmes, avec une forte affluence par endroits. Il n’y a pas d’incidents majeurs, juste quelques motifs d’irritation comme par exemple à Lambanyi, au collège Hamas où des électeurs...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, quelque six millions d'électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche 4 février pour des élections municipales. Quelque 30 000 candidats sont en lice pour les sièges de conseillers municipaux des 342 mairies du pays. Le dépouillement a commencé et la CEPI, la commission préfectorale indépendante, calcule le taux de participation. Mais visiblement, les Guinéens ne se sont pas rués dans les bureaux de vote. Il n’y avait pas de grande affluence dans les bureaux de vote que RFI a visités cet après-midi à Conakry. La fièvre électorale, contrairement aux premières heures de la matinée, n’était pas au rendez-vous cet après-midi. Il n’y avait pratiquement pas de files d’attente devant les bureaux de vote. Quelques électeurs rencontrés sur place...
(AFP 04/02/18)
Les Guinéens ont commencé à voter dimanche pour désigner leurs conseillers municipaux, avec pour la première fois une compétition a priori ouverte dans un pays marqué par plus de 50 ans de régimes autoritaires. Devant l'école primaire publique de Simbaya, dans la banlieue de Conakry, de longues files se sont constituées dès 07H00 (GMT et locales) obligeant les responsables de ce bureau de vote à commencer les opérations avant 08H00, heure prévue du début du scrutin, a constaté un journaliste de l'AFP. Les bureaux doivent fermer à 18H00 GMT alors que 5,9 millions d'inscrits sont appelés aux urnes.
(RFI 03/02/18)
Selon la Commission électorale nationale indépendante (Céni), la campagne électorale s’arrête ce vendredi à minuit. Dans la région minière du nord-est du pays, chaque voix compte et chaque candidat tente de persuader ses électeurs à sa manière. Les deux partis politiques parmi les plus importants, le RPG et l'UFDG, développent chacun leur stratégie. Reportage. Au siège d’une radio locale, le candidat du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) pour la mairie de Boké participe à une émission...
(APA 03/02/18)
APA Rabat (Maroc) - Au total quinze (15) femmes actives du Réseau des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’Assainissement membres de l’Association Africaines de l’Eau (AAE), ont suivi du 29 janvier au 2 février 2018 un atelier de formation au profit des femmes africaines actives dans le domaine de l’eau. Cette formation a été organisée par l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et l’Institut International de l’Eau et de l’Assainissement (IIEA) relevant de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau (ONEE) avec l’appui de l’agence de coordination et d’exécution de la politique belge de développement (ENABEL). Les participantes à cette session sont originaires de sept (07) pays d’Afrique : Bénin, Burkina-Faso, Guinée, Mali, Niger, la République Démocratique du Congo,...
(AFP 02/02/18)
La campagne des élections locales en Guinée s'achève vendredi, avec pour la première fois une compétition a priori ouverte pour désigner les conseils municipaux, dans un pays marqué par plus de 50 ans de régimes autoritaires. Quelque 5,9 millions d'électeurs sont convoqués dimanche à ce scrutin, qui devait se tenir en 2010 mais a été constamment reporté depuis, malgré de nombreuses manifestations de protestation, souvent meurtrières. Juché sur le toit d'un immeuble surplombant l'autoroute "Fidel Castro", qui traverse Conakry, Mamady Diané accroche drapeaux et banderoles jaunes, la couleur du parti du président Alpha Condé...
(RFI 02/02/18)
En Guinée, les locales prévues ce dimanche sont les seules élections ouvertes aux candidats indépendants. Affiliées à aucun parti politique, les têtes de liste indépendantes sont en majorité des hommes, parfois issus de la société civile ou du secteur privé. Plus de proximité avec les habitants, plus de transparence pour une meilleure gestion, tous ambitionnent de faire de la politique autrement, avec souvent les moyens du bord, obligeant les citoyens à écouter leurs idées, et parfois même à s’engager. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180202-guinee-elections-locales-independant...
(Jeune Afrique 02/02/18)
S’il s’est engagé à racheter les parts de Rio Tinto sur le mont Simandou, le groupe chinois ralentit le mouvement. En attendant des jours meilleurs sur le marché du fer… Le numéro un mondial de la production d’aluminium prend son temps. Bien qu’annoncé en octobre 2016, l’accord que Chinalco a conclu avec Rio Tinto (dont il est le premier actionnaire avec 13,1 % du capital) pour reprendre ses parts dans le mégagisement de fer guinéen du Simandou n’était toujours pas effectif à la mi-janvier 2018. Selon Nava Touré, conseiller spécial au ministère des Mines, le transfert des actions n’avait pas encore reçu l’aval conjoint de la direction de Chinalco, de son holding Chalco et des autorités chinoises. « Pékin veut...
(Agence Ecofin 02/02/18)
La Guinéenne des Mines (GDM), compagnie d’exploitation de bauxite en Guinée, a annoncé qu’elle a expédié jeudi les premières tonnes du minerai produit à son projet situé dans la région de Boké. La première cargaison de 174 000 tonnes a été chargée sur des navires appartenant au Singapourien Winning Shipping et au Chinois Shadong Weiqiao, au port de Dapilon. Selon les détails rapportés par Reuters, la société prévoit d’exporter 2 à 4 millions de tonnes de bauxite, cette année. «Nous prévoyons, à court terme, de charger et d'expédier deux navires par mois. Nous voulons également explorer d’autres zones que nous n’avons pas encore touchées, mais pour lesquelles nous détenons des permis», commente Mori Diané (photo), PDG et principal actionnaire de...
(Le Monde 02/02/18)
Choisir de ne pas investir dans une éducation de qualité pour toutes les filles et tous les garçons du monde serait en réalité une économie très coûteuse. Une récente étude menée par l’organisation que je dirige, l’ONG One, montre que, chaque jour, dans les pays en développement, on pourrait éviter le décès de 2 800 personnes si on améliorait l’accès à une éducation de qualité. De plus, offrir le même niveau d’éducation aux filles et aux garçons pourrait rapporter plus de 308 millions de dollars par jour aux pays les plus pauvres. C’est pourquoi nous ne devons pas prendre à la légère les investissements à réaliser pour faire respecter le droit de chaque enfant à apprendre à lire, écrire, compter...
(RFI 01/02/18)
Dans les 342 communes de Guinée, la campagne électorale pour les élections locales bat son plein. A Boké, l'une des plus grandes préfectures de la région minière riche en bauxite, au nord du pays, les partis organisent leur dernier meeting. Les trois principaux candidats sont soutenus par les figures de leur parti respectif venu les soutenir et battre campagne avec eux. Avant Cellou Dalein Diallo pour l'UFDG ce jeudi, Sidya Touré, président de l'UFR (Union des forces républicaines) était en tournée ce mercredi dans la région de Boké. Reportage. En cette saison électorale, la place ...
(APA 01/02/18)
APA-Conakry (Guinée) - Le « Podha » est un genre musical local qui fait sensation en Guinée depuis fin 2009. Inspirée du folklore du Foutah Djallon, une des quatre régions de la Guinée, la rythmique est basée sur l’accordéon, d’où l’appellation de Podha (du peulh, instrument à tirer). Patrimoine musical du Foutah Djallon où, au temps colonial, il était joué pour les adultes et les mariés, le Podha berce aujourd’hui tous les Guinéens. Surtout les jeunes, lassés d’écouter les sonorités étrangères. A Conakry, le Podha est apprécié dans les boîtes de nuit de la banlieue comme dans celles des quartiers périphériques de la capitale : « Kaporo » derrière l’Ambassade des USA, « Chez les intimes » à Lambanyi ou...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(Xinhua 31/01/18)
En quatre ans, plus de 24.900 entreprises de toutes catégories ont été crées en Guinée, dont la plupart sont des entreprises individuelles (72%), selon un rapport de l'Agence pour la promotion de l'investissement privé (APIP), publié mardi. Ces données statistiques de l'APIP indiquent que les hommes ont occupé une place de choix dans la création des entreprises avec 84% contre 16% pour les femmes. Au point de vu de l'origine des entrepreneurs, les Guinéens occupent la première place (91%) contre les ressortissants africains (3,41%), asiatiques (2,21%), européens (1,12%), américains (0,33%) et océaniques (0,01%). La capitale Conakry a abrité le siège de plus de 84% des entreprises crées au détriment des zones semi-urbaines ou rurales. Par ailleurs, le rapport note que...
(RFI 31/01/18)
Plus de 5 millions d'électeurs sont appelés à voter dimanche prochain 4 février pour élire les conseils municipaux en Guinée, une élection attendue qui n'a été tenue depuis 13 ans. Malgré tout, la capitale Conakry semble moins animée qu'on pouvait le croire. Si la bataille fait rage à l’intérieur du pays à cause d’un déploiement massif des membres du gouvernement qui chacun dans sa région fait campagne pour le parti au pouvoir, ce que la loi selon un spécialiste n’interdit pas, Conakry reste étonnement calme. Et pourtant, l’enjeu ...

Pages

(AFP 12/10/17)
Deux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola se sont avérés prometteurs pour protéger de la fièvre hémorragique pendant au moins un an, selon les résultats d'un essai clinique publié mercredi. L'étude publiée dans le New England Journal of Medicine a porté sur 1.500 personnes à Monrovia, au Liberia. Les participants ont reçu l'un des deux vaccins en cours de test ou un placebo. Le premier vaccin, rVSV-ZEBOV, a été conçu par des scientifiques du gouvernement canadien et est maintenant sous licence des laboratoires Merck, Sharp et Dohme Corporation. Le deuxième vaccin, cAd3-EBOZ, a été développé par le Centre de recherche sur les vaccins de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et GlaxoSmithKline. Après un mois, 84%...
(Le Nouvel Observateur 11/10/17)
Hadja, Guinéenne de 18 ans, milite pour les droits des enfants et en particulier des filles. À l’occasion de la Journée internationale des filles, elle raconte son combat et fait l’état des lieux de la situation des femmes de demain dans son pays. Comment pourra-t-on respecter les droits des femmes de demain si l'on renie ceux des filles, dès leur enfance ? C'est l'un des combats majeurs de l'ONG Plan international qui "agit pour transformer la vie des millions de filles victimes d'inégalités et de discriminations dans le monde". Ce jeudi 11 octobre, Journée internationale des filles, Plan leur donne la parole. Sur cette ligne de front, Hadja, la présidente du Parlement des enfants de Guinée, qui milite sur le...
(Agence Ecofin 11/10/17)
A Kindia, une région de l’ouest de la Guinée, les aménagements clandestins prennent une proportion inquiétante. Une situation à laquelle les autorités préfectorales ont décidé de mettre un terme. « On ne peut pas décider soi-même pour dire je suis propriétaire d’un terrain, je décide de l’aménagement sans connaître les paramètres qui entrent en jeu. Etre propriétaire ne veut pas dire être aménageur, être urbaniste. Cette technique revient à l’Etat qui a lieu de porter assistance aux citoyens à travers les élus locaux pour un accompagnement conséquent. Il faut que les élus locaux nous accompagnent dans ce combat pour mettre un terme à ce phénomène qui est en train d’envahir Kindia.», a confié à cet effet Kalil Touré, le directeur...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(APA 06/10/17)
La communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) fait partie des institutions nominées pour le prix Nobel de la paix, pour son rôle dans la résolution de la crise politique en Gambie sans effusion de sang en début de cette année. Le comité du Nobel dévoilera le récipiendaire du prestigieux prix ce vendredi. Le prix Nobel de la paix est l'une des plus prestigieuses distinctions au monde qui récompense les contributions individuelles ou collectives pour un monde plus pacifique. La Cedeao a été fortement impliquée dans la résolution de la crise politique en Gambie, lorsque l’ex-président Yahya Jammeh a refusé de céder le pouvoir après avoir perdu la présidentielle de décembre 2016 devant l’actuel chef d’Etat, Adama Barrow...
(Guinée News 04/10/17)
L’information a été révélée ce matin dans l’émission »Les Grandes Gueules » de nos confrères d’Espace FM. Abdoulaye Djibril Barry, fils d’un des grands hommes d’affaires de la Guinée a été enlevé il y a de cela 72 heures dans le quartier Kipé. Les ravisseurs conditionneraient sa libération au paiement de la somme 200 000 dollars. Les enquêtes sont en cours en vue de libérer Barry, selon le commandant Mamadou Alpha Barry, porte-parole de la gendarmerie, qui a d’ailleurs évité de rentrer dans les détails de cette enquête. Convaincu que les ravisseurs l’écoutent, il leur a adressé : » libérez Abdoulaye Barry, on sait où vous êtes « . Selon le porte-parole de la gendarmerie, les ravisseurs utilisent le numéro...
(La Tribune 02/10/17)
La Guinée et l'Union européenne viennent de signer ce vendredi 29 septembre 2017, deux nouvelles conventions. Il s'agit d'accords visant à renforcer l'aide de l'instance européenne à destination de la Guinée dans les secteurs de la sécurité et du transport. Deux nouvelles conventions ont été signées entre l'Etat guinéen et l'Union européenne (UE). Portant sur l'aide de cette dernière au pays dans la réforme du secteur de la sécurité et de la gouvernance de son transport, à travers l'octroi de fonds, la signature des conventions a eu lieu dans les locaux du ministère guinéen de l'économie et des finances, entre Gerardus Gielen, chef de la délégation de l'UE en Guinée et Malado Kaba, ministre guinéenne de l'économie et des finances...
(Jeune Afrique 27/09/17)
« Elijah » accuse un religieux français, le frère Albert, de l’avoir violé quand il était mineur. Il livre son témoignage à Jeune Afrique. Nous l’appellerons « Elijah ». Mineur au moment des viols dont il dit avoir été victime, il a été auditionné fin mars par le service de sécurité de l’ambassade de France à Conakry. Une commission rogatoire doit arriver prochainement de Paris pour qu’Elijah soit à nouveau auditionné, cette fois par la justice française. Celui qu’il accuse, le frère Albert de la Congrégation des frères du Sacré-Cœur, a reconnu une partie des faits qui lui sont reprochés et a été mis en examen le 7 septembre pour des viols et agressions sexuelles commis en Guinée entre 1992...
(RFI 26/09/17)
La tension reste toujours vive en Guinée dans les zones minières de l'ouest du pays. Les barricades sont toujours présentes à Boké où la population est en colère devant le manque d'eau et d'électricité. Les autorités régionales ont bien tenté une réunion de conciliation à Kolaboui, une localité carrefour et passage obligé pour rejoindre les sites miniers, mais chacun campe sur ses positions. Au terme de l’ultimatum donné par les citoyens de Kolaboui afin que l’Etat trouve une solution pérenne à la crise d’eau et d’électricité qui frappe leur localité, les manifestants avaient très tôt lundi matin réoccupé les rues et le chemin de fer. Mais ils ont été vite délogés par les doyens de la localité qui ont demandé...
(Guinée News 26/09/17)
Dans la deuxième partie de notre entretien, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yero Baldé, visiblement à l’aise dans ses dossiers, aborde, sans langue de bois, les remous dans les universités privées, la non-orientation des étudiants dans le privé et en médecine, les perspectives de son département dans l’avenir et la vie sous pression du ministre. « Nous allons continuer toujours les réformes, comme je l’ai dit notre objectif, c’est de faire en sorte que l’éducation en Guinée dans son ensemble soit l’une des meilleures en Afrique », a-t-il martelé. Guinéenews : la question brûlante de l’actualité, c’est le bras de fer qui existe entre votre département et les universités privées. Concrètement, quel est le...
(Guinee7 26/09/17)
Pour le deuxième jour consécutif, ce mardi 26 septembre 2017, les jeunes du quartier de la Carrière, dans la commune de Matam, ont barricadé les routes du quartier, pour protester contre le manque de courant électrique. C’est à l’aide de pneus usés, de tas de bois, de grosses pierres et d’ordures, mais aussi avec les poteaux d’EDG (Electricité de Guinée) que les jeunes empêchent la circulation des véhicules. Si hier la manifestation était violente, ce qui a poussé les forces de sécurité à intervenir par des jets de gaz lacrymogènes, aujourd’hui seul les barrages sont visibles sur la route. « Aujourd’hui, il n’y aura de la pagaille, mais personne ne va circuler ici, tant que le courant n’est pas revenu...
(Le Monde 22/09/17)
Dans la région du Fouta-Djalon, la confrérie soufie des tidjanes est confrontée à la montée d’un islam rigoriste émanant des pays du golfe Arabo-Persique. Une querelle de minarets ébranle Labé. L’ancienne capitale du défunt royaume théocratique du Fouta-Djalon, en Guinée, est le théâtre d’une sourde lutte d’influences religieuses, « bras ballants » contre « bras croisés ». Les premiers, musulmans malékites priant les bras le long du corps et réunis dans la confrérie soufie des tidjanes, détenaient sans trop de partage le pouvoir terrestre, avec ses marchés et ses troupeaux de bœufs, l’administration aussi, mais également le domaine spirituel et religieux. Depuis quelques années toutefois, ce vieil ordre vacille sous les assauts d’un concurrent chassant sur les terres d’islam et...
(Financial Afrik 22/09/17)
Cela fait maintenant une dizaine de jours que le Corridor minier nord-ouest de la Guinée est en ébullition. Pour cause, les populations de cette région abritant les moitiés des réserves mondiales de bauxites estimées à environ 25 milliards de tonnes sont dans les rues pour réclamer le courant électrique. C’est la préfecture centrale de la région de Boké qui a donné le ton. Comme en avril dernier, les violences qui ont suivi les manifestations pour réclamer le courant ont été aussi violentes que généralisées, car en l’espace d’une semaine, les revendications se sont vite propagées vers les localités de kamsar et Kolaboui qui abritent respectivement la CBG (compagnie des bauxites de Guinée) et la chinoise SMB (société minière de Boké)...
(Guinée News 22/09/17)
La plupart des marchés de Conakry se trouvent aux abords des routes. Les vendeurs laissent les tables à l’intérieur du marché et viennent s’installer sur la route. Ainsi, le ministre de la sécurité et de la protection civile Abdoul Kabelé Camara a pris la décision de dégager les voiries les jours à venir. Une annonce faite lors de sa dernière sortie médiatique. Suite à cette décision, des citoyens rencontrés apprécient diversement la décision au micro de Guinéenews©. « Une fois que les emprises de la route sont libérées, les véhiculent pourront bien circuler et il n’y aura plus d’embouteillages. Je dirais aux femmes qui sont assises sur la route d’accepter de quitter c’est pour leur sécurité. Il y a des...
(Vision Guinée 21/09/17)
Un manifestant vient de rendre l’âme après avoir été blessé mercredi soir par balle lors d’affrontements avec les forces de l’ordre et des jeunes dans la banlieue de Conakry. Ismaël Bah, la victime, a succombé à ses blessures moins de 24 heures après son admission dans un hôpital pour des soins. Au moins de deux cas de blessés par balles ont été enregistrés mercredi soir au terme de la manifestation de l’opposition. Des heurts ont éclaté à Hamdallaye entre forces de l’ordre et manifestants. Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
(Conakry Infos 21/09/17)
Après les membres de suivi du code de bonne conduite, le National democratic Institute (NDI) avec l’appui de l’USAID, a procédé le mercredi 20 septembre, au lancement officiel d’un atelier de formation sur le renforcement des capacités des femmes des partis politiques et celles des organisations de la société civile, sur les techniques de communication en public, le développement d’un plan de communication et la messagerie multimédia. Cette rencontre qui se tient à Conakry va se poursuivre jusqu’au 23 Septembre. Dans son discours, Mme Vendetta Bernard Jones, gestionnaire supérieure de l’administration et finances du NDI, a exhorté les femmes des partis politiques à œuvrer plus que par le passé à travers cette formation dans le sens du renforcement de la...
(Agence Ecofin 21/09/17)
(Agence Ecofin) - Réuni en session depuis le 19 septembre, le Conseil économique et social (CES) guinéen réfléchit à des thématiques majeures, notamment aux enjeux du foncier urbain et rural. C’est ce que rapporte Mosaique Guinée. Cette thématique a été confiée à la commission chargée des Infrastructures, de la Décentralisation, du développement local et de l’aménagement du Territoire. « En s’attaquant à ce sujet, la commission No2 a voulu s’attaquer à une des préoccupations majeures des populations guinéennes, relative à leur bien-être à travers un accès facile au foncier, à la réalisation d’infrastructures d’habitation, d’industrie, de commerce et dans un environnement sain.», a expliqué la présidente de l’institution, Hadja Rabiatou Serah Diallo (photo). La question foncière semble au cœur des...
(BBC 21/09/17)
En Guinée, un voleur arrêté samedi par les forces de sécurité, n'a pas tari d'éloges sur la police qu'il a vivement félicitée. Boubacar Diallo, étudiant à l'Institut Supérieur de Technologie de Mamou, et son présumé complice Thierno Amadou Sow, mécanicien, ont avoué sans ambages avoir volé la somme de 50 millions de GNF dans une boutique de téléphonie à Mamou, dans le nord-ouest de la Guinée. Devant la presse, l'étudiant présumé voleur a plaidé pour l'octroi de moyens à la police. "La direction nationale de la police judiciaire doit être félicitée. Je voulais aussi dire que la DPJ mérite d'être équipée parce qu'ils ont des agents qui sont bien formés. Franchement", a indiqué Diallo face aux journalistes quelques minutes après...
(Xinhua 20/09/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- La capitale guinéenne Conakry abrite depuis mardi, une réunion sous-régionale de 72 heures axée sur la sécurité alimentaire et les perspectives agricoles en Afrique de l'Ouest et au Sahel. Les participants à la réunion sont venus de 17 pays africains, dont les pays du Sahel, confrontés à un problème de sécurité alimentaire et au changement climatique dû aux phénomènes environnementaux et à l'effet de l'homme sur la nature. Ces pays comptent ainsi développer une synergie d'action dans le domaine agropastoral pour faire face à la menace de l'insécurité alimentaire et à la famine qui quête les Etat fragiles. Pour Adoum Djimé, secrétaire permanent du Comité inter-état de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), il s'agit d'avoir...
(Guinee Actu 20/09/17)
Certains observateurs ont constaté les prémices dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 Septembre dernier. La journée du mardi, elle a été la marche forcée pour toute personne qui aimerait se déplacer d'un point A à un point B au centre ville de Boké. Les manifestants réclament toujours encore la desserte en électricité et en eau. L'on se rappelle, il y a quelques semaines la population de Boké avait violemment manifesté en vandalisant certains engins roulants des sociétés minières qui exploitent les carrières minières de cette localité. La coupure d'électricité de deux semaines serait à l'origine de cette énième sortie dans les rues. Si les revendications restent les mêmes (eau et électricité), le mode de se faire entendre...

Pages

(RFI 11/09/17)
La Guinée vient de signer avec la Chine un accord-cadre historique de 20 milliards de dollars. Les conditions, notamment du remboursement du prêt, restent floues, le texte n’a pas été rendu public. L’opposition s’inquiète des retombées négatives et non avantageuses pour la Guinée. L’opposition réclame toujours des élections locales, qui n’ont pas été organisées depuis plus de 10 ans. En cette rentrée gouvernementale, le Premier ministre guinéen Mamady Youla dirige une équipe fraîchement remaniée. Mamady Youla est l’invité de la rédaction Afrique de RFI. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170911-guinee-premier-ministre-mamady-youla
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - L’homme qui a ramené la lumière dans les ténèbres de Bollodou. C’est ainsi que l’ensemble des habitants de cette localité guinéenne appelle désormais Ibrahima Tounkara. Le professeur de mathématiques a en effet construit un micro-barrage sur le marigot de Gbasso afin d’électrifier sa communauté. « Quand j’ai dit aux villageois que je comptais réaliser un mini barrage hydroélectrique, personne ne m’a cru. J’ai commencé par vendre des panneaux solaires et économiser assez d’argent pour financer mon projet.» confie-t-il. C’est ainsi qu’il mobilise les 50 millions de francs guinéens (environ 5 500 $) nécessaires pour sortir 90 des 94 ménages que compte le village de l’obscurité. Ibrahima Tounkara se charge également de la construction du mini barrage, à...
(BBC 11/09/17)
Certains disent de lui qu'il a "ramené la lumière dans les ténèbres de Bolodou", une localité située dans la préfecture de Guéckédou (une subdivision de la région de Nzérékoré) dans le Sud-Est de la Guinée. Excédé par la situation dans sa localité, Ibrahima Tounkara, enseignant de Mathématiques, a construit un micro-barrage hydroélectrique sur le marigot Gbasso, l'un des cours d'eau qui arrosent cette commune rurale. Son projet a été réalisé sur fonds propres. Les travaux lui ont couté environ 50 millions de francs guinéens (environ 3 millions de FCFA). "Quand j'ai dit aux villageois que je comptais réaliser un mini-barrage hydroélectrique, personne ne m'a cru. J'ai commencé par vendre des panneaux solaires. J'ai économisé assez d'argent pour financer mon projet,...
(Aminata 11/09/17)
L’annonce a été faite ce vendredi 8 septembre 2017 à travers un communiqué transmis par la Cellule de communication du gouvernement guinéen. « L’Office National des Pétroles (ONAP) informe l’opinion nationale que les partenaires Hyperdynamics et SAPETRO, engagés dans l’exploration pétrolière au large des côtes guinéennes, viennent d’annoncer au Gouvernement la fin des travaux du forage du puits FATALA ce vendredi 8 septembre 2017. Le puits a été foré à une profondeur totale de 5 117 m et n’a pas permis d’établir à ce stade la présence d’hydrocarbures dans le réservoir », peut-on lire dans le communiqué. A l’en croire, les travaux d’études et d’analyse se poursuivront pour une meilleure appréciation des données géologiques. Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(Jeune Afrique 09/09/17)
Les ports africains rivalisent d’innovations pour accueillir les plus gros navires. Volumes, transbordement, corridors vers l’hinterland, JA livre les clés de cette compétition. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Si la chute des prix du pétrole a porté un mauvais coup aux mégaprojets portuaires nigérians (Lekki et Badagry), actuellement en sommeil, il n’en est pas de même pour les autres sites de la façade ouest. De Conakry à Kribi en passant par San Pedro, Abidjan ou Tema, tous rivalisent de volonté d’extension et de modernisation. « La mise à niveau concerne des installations des années 1970. Elle a débuté en 2010 avec Lomé et Pointe-Noire, et vise à les élever au standard mondial de la conteneurisation »,...
(Financial Afrik 08/09/17)
Malgré les sonnettes d’alarmes tirées par les spécialistes de la coopération internationale, malgré les inquiétudes et les réserves soulevées par les organisations de la société civile guinéenne, le pouvoir de Conakry semble inexorablement captivé par l’empire du milieu sur qui elle mise plus que jamais pour sortir le pays de l’ornière. Sa dernière trouvaille en date, se nomme « ressources minières, contre prêts financiers ». Pour attirer l’attention des autorités guinéennes sur l’influence et l’inquiétante montée en puissance de la chine dans l’économie guinéenne, notamment dans le secteur minier, nous avions lors d’une tribune publiée en juillet dernier sur Financial Afrik, mis en garde sur les risques environnementaux encourus par la Guinée par la surexploitation de ses ressources bauxitiques par...
(RFI 07/09/17)
Un chiffre à la Une de la presse guinéenne : 20 milliards de dollars américains seront prêtés sur 20 ans à la Guinée par la Chine pour financer la construction d'infrastructures. En échange et pour rembourser, les entreprises chinoises se verront accorder des permis et des concessions minières. Un accord de financement dont certains contours n'ont pas été encore dévoilés. Parmi les concessions minières accordées aux entreprises chinoises par le gouvernement guinéen, un premier lot concerne la bauxite au nord du pays, indique un communiqué. « Mais aucune précision n'est faite sur la quantité de ressources attribuée », s'inquiète Amadou Bah de l'ONG Action mine Guinée.
(Agence Ecofin 07/09/17)
(Agence Ecofin) - De 2017 à 2036, la Chine allouera à la Guinée des prêts d’un total de 20 milliards $ pour financer des projets d’infrastructures. C’est ce qu’a annoncé le ministre d’Etat chargé du partenariat public-privé, Ibrahima Kassory Fofana, qui indique qu’un accord de partenariat a été conclu entre les deux gouvernements, le 5 septembre. Selon les termes de l’accord, Conakry, en échange de ce financement, mettra progressivement à disposition de compagnies chinoises ses ressources minières. Celles-ci recevront des permis miniers et les revenus qui seront générés par l’exploitation des mines serviront, apprend-on, à rembourser les prêts. Reuters qui cite le ministre des mines, Abdoulaye Magassouba, précise que les projets miniers concernés comprennent une raffinerie d’alumine de China Power...
(Aminata 06/09/17)
C’est à Xiam, l’une des plus importantes villes de l’empire du milieu que la Guinée et la Chine ont procédé à la signature des accords de coopération « stratégiques », ce mardi 5 septembre. Un contrat de financement de 20 milliards de dollars figure parmi les accords signé par les deux parties. En retour, la Guinée va fournir à la Chine ses ressources minières pendant 20 ans. C’est-à-dire, un milliard de dollars chaque année (2017-2037). En clair, c’est du troc: ressources naturelles contre financement des infrastructures. Kassory Fofana, signataire guinéen jubile et assure qu’à travers ces financements, la Guinée est en mesure d’enregistrer une croissance à deux chiffres d’ici 2020. La reconstruction de la route Coyah-Mamou Dabola, l’assainissement de la...
(Guinee7 06/09/17)
De longs mois de négociations entre le gouvernement guinéen et la Chine ont abouti, ce 5 septembre, à Xiamen (Chine) à la signature des accords économiques. Le plus important est celui qui vaut 20 milliards de dollars pour les prochains 20 mois. Il est un accord-cadre: ressources minières contre le financement des infrastructures. Le signataire, côté Guinée est Ibrahima Kassory Fofana, ministre d’Etat, chargé du partenariat public-privé. Nous lui avons posé quelques questions pour mieux comprendre cet accord qui pourrait aider la Guinée à se tirer d’affaires. Vous avez signé sous les regards des présidents chinois et guinéen, des accords. De quoi s’agit-réellement ? Ibrahima Kassory Fofana : Les accords d’aujourd’hui concrétisent le programme de coopération stratégique, convenu entre les...
(Guinée News 06/09/17)
Le premier Ministre Chef du gouvernement, Mamady Youla, a lancé la revue annuelle des Etablissements Publics Administratifs (EPA) 2017, le lundi, 04 septembre 2017, à Conakry. Elle a regroupée, plus de 150 participants venus des Etablissements Publics Administratifs du pays, la revue annuelle des EPA 2017 qui se tient du 04, 05 et 06 septembre, est la première en Guinée. Elle s’inscrit dans le cadre de pouvoir identifier tous les EPA et les responsables des EPA , accéder à la totalité des informations relatives aux activités des établissements publics et à leurs finances ; améliorer la gouvernance et la gestion des établissements publics en Guinée. Selon le Directeur national du budget, Abraham Richard Kamano, les EPA sont des personnes morales...
(Guinee Actu 05/09/17)
La session extraordinaire du Parlement guinéen s'est tenue, le lundi 28 Août 2017, dans un complexe hôtelier de la place. A cette occasion, le président de l'assemblée nationale a déploré l'attitude de certaines régies financières de l'État. Claude Kory Kondiano souhaite que des solutions soient trouvées pour sécuriser les recettes publiques. La session sur les examens et l'adoption de la loi de finance rectificative 2017 a connu la présence de 70 députés sur 113. Cette session extraordinaire va durer une quinzaine de jours durant les quels les députés vont examiner la loi des finances rectificative. Selon le président de l'assemblée nationale guinéenne, Claude Kory Kondiano, l'objectif de cette session est de corriger les insuffisances soulevées. « Notre démarche vise à...
(Jeune Afrique 04/09/17)
Depuis sa découverte, le gisement de Simandou, qui contient des milliards de tonnes de minerais de fer parmi les plus concentrés du monde, suscite des convoitises telles que le droit est mi à rude épreuve. Jeune Afrique a passé en revue les personnages clefs et les affaires judiciaires liés à ce méga-gisement. Certaines figures sont régulièrement citées -voire impliquées- dans les nombreuses affaires judiciaires qui entourent le méga-gisement guinéen de Simandou. Les décideurs Lansana Conté Président de la Guinée de 1984 à 2008. Quelques semaines avant sa mort en décembre 2008, un décret présidentiel retire à Rio Tinto les titres miniers d’une partie du gisement (blocs 1 et 2) de Simandou, et les octroie à BSGR.
(RFI 31/08/17)
Bolloré se renforce dans la logistique et le transport portuaire en Afrique. Epaulé par un consortium de trois groupes internationaux, le groupe français a repris une partie des activités de l'un de ses concurrents en difficulté, le groupe Necotrans placé en redressement judiciaire il y a deux mois. Bolloré est donc davantage présent sur ses marchés traditionnels : Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Cameroun et Burkina Faso. En affaires plus qu'ailleurs, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le groupe Bolloré vient de le démontrer en rachetant une grande partie des activités de son concurrent Necotrans sur le continent africain. Necotrans, groupe familial français, avait été placé en redressement judiciaire il y a deux mois, étranglé par sa dette...
(Aminata 31/08/17)
Comme par le passé, cette année encore, les guinéens se plaignent de la cherté du bétail à la veille de la fête de l’Aïd-el-Kebir ou fête de Tabaski. A quelques jours de la fête, le mouton se négocie entre 1 million et 1 million 600 GNF à Conakry. Tandis que le bœuf varie entre 4 et 12 millions GNF. Interpellé par rapport à cette situation, le ministre du Commerce, Marc Yombouno justifie cette cherté en ces termes: «De plus en plus, les guinéens ne veulent pas acheter les moutons locaux. Ils préfèrent les moutons maliens. Selon les informations recueillies auprès de vendeurs, si le prix est élevé c’est dû aux taxes auxquelles ils font face et d’autres aspects liés à...
(La Tribune 30/08/17)
Considéré comme un maillon clé du développement économique poursuivi par la Guinée, le secteur des mines bénéficie récemment d’une attention particulière des autorités du pays. Après le Symposium Mines Guinée en mai dernier avec pour principale objet d’encourager la transformation locale des produits miniers, le gouvernement jette les bases d’un programme de formation destiné aux jeunes diplômés. Objectif : promouvoir l’expertise minière des citoyens guinéens. Non seulement la Guinée milite de plus en plus pour la transformation locale des produits miniers, mais le pays d'Alpha Condé veut également plus d'experts guinéens dans ce secteur clé de son économie. L'unité de prestation du gouvernement guinéen (UA) relevant de la Primature a annoncé ce mardi 29 août le plan de déploiement du...
(Financial Afrik 29/08/17)
Les recettes liées à l’exportation de l’or se chiffrent, selon les officiels guinéens, à plus de 470 millions de dollars us au premier semestre 2017 ? contre 304 millions de dollars us pour l’année précédente. Selon le ministère Guinéen des Mines, la valeur des exportations d’or par les comptoirs au cours du second trimestre 2017 se chiffre à 335 millions de dollars US, soit près du double de l’exportation du premier trimestre. La quasi-totalité des recettes des ventes de l’or expédié par les comptoirs (99,2%) a été rapatriée dans les délais requis au premier trimestre. Cette performance s’est améliorée au cours du deuxième trimestre, période durant laquelle la totalité des recettes a été rapatriée. Le contrôle des comptoirs d’achat et...
(BBC 29/08/17)
L'ancien ministre des Mines de la junte militaire guinéenne CNDD, Mahmoud Thiam, a été condamné à sept ans de prison ferme. L'ancien ministre guinéen des Mines, Mahmoud Thiam, accusé de corruption et de blanchiment d'argent par la justice américaine, a été condamné à sept ans de prison ferme par un tribunal américain. Il a été reconnu coupable de corruption pour son rôle dans les transactions minières. Il était soupçonné d'avoir reçu plusieurs millions de dollars d'une compagnie chinoise qui recherchait un contrat avantageux dans le secteur minier. M. Thiam, qui a une double nationalité guinéenne et américaine, était ministre des Mines de 2009 et 2010, sous les régimes successifs de Dadis Camara et de Sékouba Konaté.
(La Tribune 28/08/17)
Les recettes découlant de l'exportation de l'or en Guinée au terme des six premiers mois de l'année 2017 sont évaluées à 470 millions de dollars, a-t-on appris du ministère guinéen des mines et de la géologie ce vendredi 25 août 2017. Le département gouvernemental a précisé que ce montant dépasse de loin celui de l'année 2016. Le secteur guinéen de l'or se porte à merveille. D'après un communiqué du ministère guinéen des mines et de la géologie, les recettes issues de l'exportation de l'or pour le pays au premier semestre de l'année 2017 dépassent les 470 millions de dollars. Ce qui dépasse largement les recettes pour toute l'année 2016 qui s'élevaient à 304 millions de dollars. Cette performance se justifient...
(Vision Guinée 28/08/17)
Que tu aies raison ou pas, tu subis la loi du Far west. Et ça se passe comme ça depuis l’arrêt des travaux de construction du chemin de fer Conakry-Kankan suivi de l’affaire Zogota à l’origine du crime contre l’humanité perpétré sur les paisibles populations de cette zone minière de Nzérékoré au Sud du pays. Puis, du sulfureux dossier Simandou qui met aux prises deux géants du business transatlantique: George Soros et Beny Steinmetz. Le verdict de la justice américaine est prononcé un vendredi 25 août 2017. Dura lex, sed lex. L’on ne cherche pas le sexe des anges mais à exercer le devoir de mettre les points sur les ‘‘i’’ suite à cette condamnation de l’ancien ministre des Mines,...

Pages

(APA 21/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - La Guinée est en quête un entraîneur de haut niveau pour succéder à Luis Fernandez, a-t-on appris mardi, de sources sportives. A cet effet, les autorités sportives guinéennes ont lancé le processus de recrutement d'un entraîneur de haut niveau, qui jouera le rôle d'entraîneur-sélectionneur du Syli national A de Guinée. Parmi les six tâches qui lui seront assignées, le nouveau coach s’occupera entre autres de l'organisation des entraînements, de la préparation tactique, technique et physique des joueurs, de la bonne tenue des joueurs sur le terrain et hors du terrain et de rendre compte à son employeur. Parmi ses missions essentielles, il assurera la qualification de la Guinée aux différentes compétitions majeures, notamment la coupe du monde...
(APA 16/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - Les deux ténors de la ligue 1 professionnelle de football de Guinée, le Horoya AC, le champion en titre et son grand rival, l’AS Kaloum, le vice-champion, sont en tête du classement général, à six journées de la fin du championnat. Jusque-là seul leader de la Ligue 1 avec une légère avance, le Horoya AC s’est fait rattraper par l’AS Kaloum, qui mettait la pression derrière avec l’autre ténor le Fello Stars. En match comptant pour la seizième journée, le Horoya AC a pris sa revanche en dominant le Hafia FC, la légende du football guinéen (2- 1), pourtant vainqueur à l’aller. Dans la deuxième rencontre, l’AS Kaloum a fait d’une bouchée le FC Soumba de Dubréka,...
(Autre média 14/06/16)
Les footballeurs guinéens des moins de 20 ans (U20) ont obtenu, non sans peine, leur ticket de qualification pour le 3ème et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de leur catégorie. Les Juniors Guinéens ont certes été battus, hier dimanche 12 juin 2016, à domicile par les ivoiriens, mais ils avaient fait l’essentiel au match aller, disputé le 21 mai dernier à Abidjan. La rencontre de ce dimanche a été remportée par les éléphanteaux sur le score étriqué de 1 à 0. La première mi-temps n’a pas été attrayante entre les deux formations qui n’auront eu que peu d’occasions à se mettre sous la dent. Mais en seconde période, ce sont les visiteurs qui vont se...
(Xinhua 13/06/16)
CONAKRY, (Xinhua) -- L'équipe guinéenne s'est qualifiée dimanche pour la 3ème phase du tour des éliminatoires de la CAN réservée aux joueurs de moins de 20 ans (U-20), malgré sa défaite face à son homologue ivoirien. Sur son stade du 28 septembre à Conakry, l'équipe guinéenne a été battue par les éléphanteaux de la Côte d'Ivoire avec un score d'un but à zéro (1-0) en match retour de l'éliminatoire des coupes d'Afrique des moins de 20 ans dont les phases finales sont prévues en Zambie en 2017. Pour le compte du match allé joué à Abidjan récemment entre l'équipe junior de la Guinée et celle de la Côte d'Ivoire, les Guinéens avaient gagné sur le score de deux buts à...
(Afrik.com 10/06/16)
La FIFA et la CAF ont dévoilé jeudi la composition des 4 pots qui vont être utilisés pour le tirage au sort de la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018. Si la Tunisie réalise un bond qui lui permettra d’éviter un cador, le Cameroun et la Guinée ont chuté au classement FIFA et pourraient bien tomber dans un groupe très relevé... Il était attendu, le voilà désormais officiel. Comme indiqué, la FIFA et la CAF ont dévoilé ce jeudi un classement spécial pour l’Afrique. C’est cette hiérarchie, qui actualise le classement FIFA de mai en tenant compte des résultats de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017 disputée ce week-end, qui va servir de base pour...
(Autre média 08/06/16)
Le Syli national féminin de Handball a remporté le Trophée de la première édition du Tournoi International Zoulkha Nasri, qui s’est joué à Oujda (Maroc) avec cinq pays en lice. Ce tournoi féminin organisé par l’Union Sportive Musulmane d’Oujda, sous l’égide de la fédération royale marocaine de Handball, avait un double objectif : tester le niveau des équipes africaines qualifiées à la prochaine CAN prévue fin 2016 en Angola d’une part. Guinée D’autre part, rendre hommage à Zoulikha Nasri, native d’Oujda, et première dame conseillère du roi Mohamed VI dans l’histoire du Maroc, mais qui est décédée fin 2015.
(Xinhua 06/06/16)
CONAKRY, (Xinhua) -- L'équipe guinéenne (Syli de Guinée) a quitté définitivement les compétitions de la coupe d'Afrique des nations (CAN 2017), a annoncé dimanche la télévision nationale dans son édition de 20 heures GMT. En déplacement pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 au Swaziland, le Syli de Guinée a été battu par le score d'un but à zéro (1-0), face à son adversaire du Swaziland. Après un match nul durant la première mi-temps, l'équipe guinéenne s'est fait battre en seconde période par son homologue de Swaziland en encaissant un but dès le retour sur le terrain. Cette défaite signifie de facto l'élimination du onze national de Guinée (Conakry). La participation de l'équipe guinéenne...
(APA 06/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - Le président du comité de normalisation du football guinéen, Mohamed Lamine Nabé, a vivement déploré l’élimination du Syli national de Guinée à la prochaine CAN prévue en 2017, promettant d’en « tirer les leçons » pour éviter pareil scénario à l’avenir. En séjour au Swaziland avec l’équipe nationale senior, M. Nabé a déploré la défaite de ses poulains face à l’équipe locale (1- 0), qui est synonyme d’élimination de la fête. Pour le nouveau dirigeant du football guinéen, l’élimination du Syli est une grosse déception. « On ne s’attendait pas à la défaite. L’équipe était à notre portée. Si on n’a pas gagné c’est que ça n’a pas marché quelque part », a confié M. Nabé à...
(RFI 06/06/16)
Quart de finaliste de la CAN 2015, l’équipe de Guinée ne disputera pas l’édition 2017. Les Guinéens ont subi une nouvelle défaite humiliante (1-0) face au Swaziland, en éliminatoires. Du coup, les Zimbabwéens finissent premiers du groupe L, grâce à leur victoire face au Malawi, et joueront leur première Coupe d’Afrique des nations depuis 2006. Triste issue pour l’équipe de Guinée en éliminatoires de la CAN 2017. Il reste un match à jouer au Sily, en septembre. Mais les Guinéens, lâchés en pleine campagne par leur ex-sélectionneur Luis Fernandez...
(Star Africa 06/06/16)
Comment un pays bourré de talents comme la Guinée peut se permettre de rater la prochaine CAN 2017, en se faisant éliminer dans une poule qui était à sa portée? Grand point d’interrogation. Le quart de finaliste de la CAN 2017 est tombé, encore une fois, face au Swaziland, qui l’a battu deux fois lors de ces éliminatoires! Battus 1-0, ils pointent à trois points de leur adversaire du jour qu’ils ne pourront pas dépasser lors de la dernière journée, puisque ce sont les confrontations directes qui trancheront, en cas d’égalité de points. Le Swaziland, pour sa part, devra impérativement gagner lors du prochain match pour espérer finir parmi les deux meilleurs deuxièmes. Dans l’autre rencontre du groupe, c’est le...
(Guinée News 02/06/16)
Après cinq jours de regroupement au centre Léonard de Vinci situé en banlieue parisienne, le Syli national de Guinée est arrivé en Afrique du Sud, avant-dernière étape de son déplacement au Swaziland où il affrontera l’équipe locale le 5 juin, en match comptant pour la cinquième et avant-dernière des éliminatoires de la CAN 2017. Sur la vingtaine de joueurs convoqués, seulement une quinzaine de joueurs ont foulé le sol sud-africain pour y poursuivre leur préparation avant la sortie décisive du 5 juin. Ce premier groupe sera renforcé par l’arrivée d’un second, complétant l’équipe à 18 joueurs. Ce sont entre autres Naby Yattara, Issiaga Sylla, Baissama Sankoh, Fodé Camara, Sékou Condé, Guy Michel Landel, Naby Kéita, Ibrahima Traoré, François Kamano, Tafsir...
(Afrik.com 25/05/16)
Confrontée au départ de Luis Fernandez, la Guinée vient de désigner son successeur provisoire. "La Fédération Guinéenne de Football (FGF), informe que Monsieur Mohamed Kanfory Bangoura, entraîneur national et instructeur CAF de la licence A, est nommé dans les fonctions d’entraîneur/sélectionneur par intérim de l’équipe nationale A de Guinée", a annoncé la FGF dans un communiqué ce mardi. Déjà passé sur le banc du Syli en 2009, le sélectionneur des locaux devra gérer le périlleux déplacement au Swaziland le 5 juin prochain lors de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Distancée de 3 points par le Zimbabwe en tête du groupe, la Guinée devra s’imposer pour conserver des chances de qualification. "Lappé" Bangoura conservera le staff technique de...
(Autre média 25/05/16)
En pleine préparation de son déplacement crucial au Swaziland le 3 juin prochain à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, la Guinée devra faire sans Mohamed Yattara. Auteur d’une fin de saison encourageante avec Angers, l’attaquant a dû se résoudre à déclarer forfait. "Après une semaine de réflexion pour savoir l’évolution de ma blessure, je suis désolé de vous annoncer que je serai forfait pour notre match de qualification contre le Swaziland suite à une entorse de la cheville droite", a regretté le joueur prêté par le Standard de Liège sur son compte Instagram. L’attaquant de l’AS Kaloum, Alsény Camara "Agogo", a été appelé en renfort pour pallier son forfait. Sans sélectionneur depuis le départ...
(Afrik.com 24/05/16)
Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Luis Fernandez a annoncé ce lundi son départ du poste de sélectionneur de la Guinée d’un commun accord. Treize mois après son arrivée, le technicien français quitte donc le Syli National en le laissant dans une posture compliquée pour la qualification à la CAN 2017… C’était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel. Arrivé en avril 2015, Luis Fernandez a annoncé ce lundi qu’il n’est plus le sélectionneur de la Guinée, évoquant une séparation d’un commun accord. "Je mets un terme à mon poste de sélectionneur de la Guinée, on se quitte en bons amis", a indiqué le technicien français sur les ondes de RMC. "Il y a eu pas mal de bouleversements,...
(Guinée News 24/05/16)
C’est désormais officiel, la Guinée va finalement se séparer à l’amiable d’avec l’entraîneur du Syli national, Luis Fernandez. En effet, les deux parties sont tombées d’accord sur les modalités de leur séparation. Selon le comité de normalisation du football guinéen, après d'intenses tractations, le coach français a enfin accepté de quitter à la tête du Syli A. Cela veut dire que les dernières annonces n'étaient que de simples menaces. En conséquence, le technicien Basque a fait parvenir à la Guinée un protocole d’accord de séparation qu’il a signé de lui-même. Aussitôt reçue, la nouvelle équipe dirigeante du football guinéen compte, elle aussi, se réunir ce mardi à Conakry pour signer à son tour ce protocole d’accord de séparation à l’amiable...
(Afrik.com 19/05/16)
Le sélectionneur de la Guinée, Luis Fernandez, a reconnu qu’un différend l’oppose à la Fédération et qu’il négocie actuellement avec l’instance, n’excluant pas un départ dans les "deux ou trois jours". Un an après son arrivée, Luis Fernandez pourrait déjà quitter son poste de sélectionneur de la Guinée. Après avoir longtemps démenti les rumeurs, le technicien français a reconnu que les problèmes d’ordre contractuel qui l’opposent à la Fédération guinéenne (FGF) pourraient déboucher sur une séparation. "Je suis en discussion avec la Fédé, peut-être pour arrêter", a reconnu le consultant sur les ondes de RMC. Une décision devrait intervenir très rapidement. "Dans les deux ou trois jours", a précisé l’ancien international français à L’Equipe. "Je peux partir mais je peux...
(Autre média 19/05/16)
Indécis encore, tout porte à croire que le jeune Amadou Diawara ne sera pas avec le syli pour le match du 5 juin face au Swaziland. Pour pallier à son absence le joueur de Bologne est remplacé par Alseny Bangoura Thomasi. Touché à la cheville, Mohamed Lamine Yattara ne sera pas aussi de la partie. Alseny Camara Agogo est appelé pour son remplacement. Source: guinee7.com
(Afrik.com 13/05/16)
Afin de préparer au mieux son déplacement décisif au Swaziland le 5 juin prochain dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, la Guinée affrontera le Ghana en match amical le 28 mai. La rencontre aura lieu au Stade de la Licorne, à Amiens (France). Le sélectionneur Luis Fernandez a déjà dévoilé la liste des 20 joueurs convoqués pour ces échéances.
(Le Jour Guinée 12/05/16)
Louis Fernandez, l’entraineur du Syli National de Guinée a publié mercredi une liste de 22 joueurs dans le cadre du match qui oppose son équipe et celle du Swaziland. Ce match aura lieu en juin prochain au compte de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017. Gardiens : Naby Yattara (sans club), Abdoul Aziz Keita (AS Kaloum/Guinée). Défenseurs : Issiaga Sylla (Ajaccio/France), Florentin Pogba (Saint-Etienne/France), Sékou Condé (Olympique Donestk/Ukraine), Fodé Camara (HUSA Agadir/Maroc), Alseny Camara (AS Kaloum/Guinée), Bassama Sankhon (Brest/France). Milieux : Amadou Diawara (Bologne/Italie), Guy Michel Landel (Genclerbirlig/Turquie), Ibrahima Conté (Anderlech/Belgique), Ibrahima Sory Sankhon (Horoya/Guinéed), Ibrahima Traoré (Borussa M’Galdbach/Allemagne), Alkhaly Bangoura (Etoile du Sahel (Tunisie), Naby Keita (Red Bull Salzbourg/Autriche). Attaquants : François...
(Autre média 12/05/16)
La cinquième et avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 est cruciale pour le syli national. L’équipe de Luis Fernandez préparera cette échéance avec un match amical face au Ghana en France en fin mai. Après quatre journées, la Guinée est à 3 points du Zimbabwe, leader, et à égalité de points (5) avec le Swaziland qui est son prochain adversaire en éliminatoires de la CAN 2017. Dans cette configuration, le syli est condamné à remporter ses deux derniers matchs pour décrocher une place lors de la phase finale de la CAN gabonaise. Après avoir rejeté l’offre de l’Egypte, Luis Fernandez et son staff technique ont privilégié la piste du Ghana. Ce mercredi, la FGF a indiqué que la...

Pages

(Afrique Actualité 08/08/14)
L'homme de culture est rentré en Guinée pour répondre à l'appel de son ami, Ahmed Tidjani Cissé, ministre de la Culture et du Patrimoine historique. Il l'avait nommé au poste de conseiller spécial chargé du développement culturel. Souleymane Koly Kourouma, plus connu sous le nom de Souleymane Koly, est de ceux qui ont consacré leur vie à la promotion des valeurs culturelles du continent africain. Il était chorégraphe, danseur, auteur, metteur en scène et producteur. Il a fondé et dirigeait, depuis 1974, l'une des compagnies les plus populaires d'Afrique de l'ouest: ''l'Ensemble Kotéba d'Abidjan''. Un vibrant hommage lui a été rendu , au palais du Peuple à Conakry, par ses parents, amis, fans, membres du gouvernement et plusieurs artistes et...
(APA 04/08/14)
Le porte-parole du Gouvernement guinéen, Damantang Albert CAMARA a rendu hommage à Souleymane Koly Kourouma, homme de culture décédé le 1er août 2015 à Conakry, soulignant que le défunt a fait rayonner la culture guinéenne au niveau international. La Guinée, cite un communiqué officiel, « reste reconnaissante vis-à-vis de ce fils engagé qui a décidé de revenir servir son pays après avoir fait rayonner la culture guinéenne au niveau international ». En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement guinéen a adressé ses « sincères condoléances » à la famille éplorée, au monde des arts et de la culture, ainsi qu’au peuple de Guinée. Fondateur de la célèbre troupe KOTEBA et Conseiller du ministre de la Culture, Koly Kourouma s’apprêtait à réorganiser...
(RFI 04/08/14)
Le metteur en scène guinéen Souleymane Koly est décédé ce vendredi 1er août, à 70 ans, d'une crise cardiaque à son domicile de Lambandji, dans la banlieue de Conakry. Réalisateur, chorégraphe, musicien et scénariste, Souleymane Koly fut, entre autres, le fondateur de l'Ensemble le Kotéba d'Abidjan, et du groupe les « 3 GO », l’une des compagnies théâtrales les plus connues d’Afrique. Pendant plus de quarante ans, Souleymane Koly a participé à la formation de beaucoup d'artistes ouest-africains. Le chanteur guinéen Kabi Kouyaté fut l'un de ses élèves : « J’ai décidé de quitter la France pour me rendre à Abidjan, pour rester à côté de ce monsieur. Il était étonné : "Toi, tu décides de quitter ici pour aller...
(AFP 02/08/14)
Le chorégraphe, metteur en scène et producteur guinéen et ivoirien Souleymane Koly, une figure de la culture en Afrique, célèbre notamment pour ses créations mêlant théâtre, musique et danse, est décédé vendredi à Conakry, à l'âge de 69 ans, a appris l'AFP auprès de ses proches. "Il a eu une soudaine attaque cardiaque après avoir fini de prendre son petit déjeuner" vendredi matin à son domicile, dans le quartier de Lambadji (banlieue), a affirmé son neveu, Fidel Momou, selon qui il est décédé "quelques minutes" après son malaise. Son corps a été "transféré à l'hôpital sino-guinéen de Kipé qui ne désemplit pas depuis vendredi matin", a affirmé Fidel Momou. Jusqu'à vendredi soir, aucune indication n'était disponible sur la date de...
(RFI 02/08/14)
Le metteur en scène guinéen Souleymane Koly est décédé ce vendredi 1er août, à 70 ans, d'une crise cardiaque à son domicile de Lambandji, dans la banlieue de Conakry. Réalisateur, chorégraphe, musicien et scénariste, Souleymane Koly fut, entre autres, le fondateur de l'Ensemble le Kotéba d'Abidjan, et du groupe les « 3 GO », l’une des compagnies théâtrales les plus connues d’Afrique. Pendant plus de quarante ans, Souleymane Koly a participé à la formation de beaucoup d'artistes ouest-africains. Le chanteur guinéen Kabi Kouyaté fut l'un de ses élèves : « J’ai décidé de quitter la France pour me rendre à Abidjan, pour rester à côté de ce monsieur. Il était étonné : "Toi, tu décides de quitter ici pour aller...
(APA 01/08/14)
Le célèbre metteur en scène, auteur et producteur, Souleymane Koly est décédé, vendredi, en Guinée son pays natal à l’âge de 70 ans des suites d’une crise cardiaque, a appris APA de source proche de sa famille. Selon cette source, Souleymane Koly, fondateur et dirigeant, depuis 1974, de l'une des compagnies de danse théâtrale les plus populaires d'Afrique de l'Ouest, l'Ensemble Kotéba d'Abidjan, est décédé « à l'hôpital Sino-guinéen» de Conakry, la capitale guinéenne. Né à N'Zérékoré (Guinée) en 1944, M. Koly a notamment à son actif la production de deux jeunes groupes issus du Kotéba. Il s'agit des Go, un trio musical féminin et le Jeune ballet d'Afrique Noire (J-Ban). Depuis quelques mois, il était Conseiller spécial du Ministre...
(Afrique Actualité 22/07/14)
Le festival international pour la paix vise à contribuer à l'instauration de la paix et de la quiétude sociale en Guinée, à travers la musique et des créations artistiques. Tidiane Soumah, directeur général de la structure organisatrice, indique que ce rendez-vous culturel entend allier, la musique et les danses traditionnelles et contemporaines, dans une dynamique de valorisation de la culture guinéenne. L'idée d'organiser un FIPA à Conakry, est venue depuis que M. Soumah a décidé de rentrer en Guinée, après un long séjour à Montréal au Canada. ''Nous avons commencé à faire la promotion de la paix en 2011 par le concept ''Bouger dans la Paix'', se souvient-t-il. Un événement qui avait enregistré la participation du groupe Magic System, Gohou...
(Kaloumpresse 25/06/14)
Les opérateurs culturels sont mécontents du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana. Ils l'ont fait savoir mardi pendant une conférence de presse qu'ils ont organisée au musée national de Sandervallia. Les managers, opérateurs culturelles, artistes et journalistes animateurs culturels ne digèrent toujours pas que le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana ait tenu son discours de politique générale de 2h10mn le mardi 17 juin devant l'Assemblée nationale, sans parler de leur département de tutelle, le ministère de la Culture. Par sa présidente Hadja Maciré Camara, la Fédération des opérateurs culturels en Guinée se dit écœurée du comportement et de la démarche du Chef du gouvernement Said Fofana qui a ignoré le département de la Culture dans son discours programme. Oubli monumental Selon...
(APA 20/06/14)
APA-Conakry (Guinée) - L'opérateur culturel guinéen, Tidjane Soumah, envisage d'organiser pour la première fois le festival international pour la paix (FIPA), prévu du 2 au 8 novembre prochains à Conakry avec la participation de 92 groupes de chanteurs et de danseurs, a appris APA vendredi auprès des organisateurs. Selon le comité d'organisation, ce festival, qui se tiendra en deux volets, verra notamment la participation du groupe ‘'Conscience de la Jamaïque'', qui ouvrira le festival et de ‘'P- Square du Nigeria'' qui assurera la clôture. Selon le programme, parallèlement à la foire de danses, qui se tiendra du 3 au 7 novembre prochains sur l'esplanade du palais du peuple de Conakry, les organisateurs prévoient également un atelier de formation sur la...
(APA 17/06/14)
APA-Conakry (Guinée) - Le Comité Miss Guinée (COMIGUI), présidé par la chanteuse Johanna Barry, a procédé au lancement de la 7ème édition de l’élection Miss Guinée 2015, a appris APA mardi après-midi auprès du comité d'organisation. Selon la même source, l'évènement se déroulera dans les huit gouvernorats du pays pendant six mois. Selon l'agenda, la présélection dans la zone spéciale Conakry est prévue le 23 août prochain, celle dans la Zone de N'Zérékoré en région forestière fixée à la Maison des Jeunes le 30 Août, alors que la présélection dans la Zone de Faranah est annoncée le 5 septembre prochain. Miss Guinée est un concours de beauté annuel organisé par le Comité d'Organisation de Miss Guinée en abrégé "COMIGUI". L'actuelle...
(Kaba Bachir 05/06/14)
L'on ne sait qui a fait le choix de programmer une troupe Baga dans l'animation de la cérémonie d'inauguration de la station d'atterrissement du câble sous-marin, le lundi dernier. On imagine que c'était en rapport avec l'historique du peuplement du quartier de Kipé qui abrite la dite station. En tous les cas, l'intéressé aura plutôt réussi son coup. Dans la mesure où le chef de l'Etat particulièrement intéressé. Au point où il a réservé un pan important de son discours à la culture baga dont il dit souhaiter la renaissance et la revalorisation. Estimant que la culture Baga est l'une des plus riches du pays, le président Alpha Condé a paru particulièrement affecté par la disparition progressive qui la hante...
(APA 12/05/14)
APA-Conakry (Guinée) - Une vingtaine de managers évoluant dans l’industrie culturelle guinéenne sont en recyclage du 12 au 26 mai prochain, au Centre Culturel franco-guinéen (CCFG) de Conakry, a appris APA lundi à Conakry. Durant deux semaines, les managers guinéens vont, sur le thème : "le rôle du manager dans le développement de la carrière artistique", renforcer leur capacité à travers des échanges d'expérience avec des professionnels guinéens et étrangers. Organisée par le Réseau des managers d'artistes de Guinée, cette formation vise à professionnaliser ce métier et améliorer les aptitudes des managers face au défi du développement de carrière des artistes. En deux semaines, les participants à la formation aborderont des aspects liés entre autres au rôle du manager dans...
(APA 29/04/14)
APA-Conakry (Guinée) - La 9-ème édition du Festival de la musique traditionnelle et du conte de Guinée (FEMUTRAG) sera lancée jeudi prochain à Faranah (plus de 500 km de Conakry) avec près de 500 musiciens locaux annoncés, a appris APA mardi dans la capitale guinéenne. Selon l'organisatrice de la manifestation, Hadja Fatoumata Doubaya Camara, 500 artistes traditionnels en provenance des quatre régions du pays et des pays voisins ont postulé sur 700 artistes prévisionnels. Cette revue à la baisse des participants s'explique en grande partie par l'apparition de la fièvre hémorragique virale Ebola, qui a fait plus de 70 victimes en Guinée, selon les chiffres officiels. Avant son report au jeudi 1-er mai, la manifestation était initialement prévue du 26...
(Xinhua 24/04/14)
CONAKRY (Xinhua) - A l'occasion de la célébration de la journée mondiale du livre et des droits d'auteurs qui coïncide aux 72 heures du livre en Guinée, le Premier ministre Mohamed Said Fofana a annoncé mercredi l'ouverture d'une ligne budgétaire pour la promotion du livre et de la lecture en Guinée. Cette stratégique répond aux attentes des formateurs et encadreurs d'école ainsi qu'à celles de la jeunesse guinéenne confrontée à un énorme besoin d'accès aux livres et aux centres de savoir pour leur formation académique et culturelle. Pour le Premier ministre, le livre est un outil de démocratisation du savoir et demeurer pour cela un fidèle compagnon des apprenants et des formateurs, soucieux du développement de leur pays. Eu égard...
(Conakry Infos 24/04/14)
La 6è édition des 72 heures du livre de Conakry a ouvert ses portes ce 23 avril au Centre culturel franco-guinéen en présence sous la présidence d'honneur du Premier ministre Mohamed Said Fofana, des membres du gouvernement, des représentants des institutions diplomatiques et internationales en Guinée,a constaté Conakryinfos. L'ouverture de ce grand salon du livre coïncide à la journée mondiale du livre célébrée le 23 avril de chaque année. L’espace Sory Kandia devient ainsi pendant trois jours, un espace d’échanges et de débats entre auteurs, éditeurs, lecteurs, bibliothécaires, libraires, journalistes, professeurs et étudiants sur leur rôle et leur responsabilité face à l’avenir du livre. Le thème de cette 6ème édition est ‘’Livre et Développement Local’’, une façon de permettre à...
(APA 23/04/14)
APA - Conakry (Guinée) - Le directeur général de la maison d'édition Harmattan-Guinée, Sansy Kaba Diakité, affirme que « tout est au point » pour un bon déroulement du festival des "72 heures du livre", événement culturel prévu du 23 au 25 Avril à Conakry. La manifestation va réunir durant 72 heures 18 pays, 100 éditeurs, 400 auteurs, précise l'organisateur. Au total 40 nouveaux livres seront présentés lors des 150 rencontres prévues à cet effet. Au menu des festivités, des expositions, des ventes, des colloques, des débats, des séances de dédicaces. Cette année, ce rendez-vous littéraire est parrainé par Denis Pryen, fondateur des Éditions L'Harmattan avec la participation de Lilian Thuram, ex international français de football et écrivain. Selon l'agenda,...
(Jeune Afrique 22/04/14)
La 6e édition des "72 h du livre" de Conakry aura bien lieu à la fin du mois dans la capitale guinéenne et à Kindia. Interview de son promoteur, Sansy Kaba Diakité. Malgré l’épidémie d’Ebola qui touche leur pays depuis quelques semaines, les organisateurs de la 6è édition des "72h du livre" de Conakry ont décidé de maintenir leur manifestation. Celle-ci aura lieu du 23 au 25 avril dans la capitale guinéenne et du 26 au 27 avril à Kindia (130 km à l'est de Conakry). Expositions, ventes, colloques, débats, séances de dédicaces ou encore concours d’épellation rythmeront ce qui est devenu un rendez-vous littéraire important en Afrique de l’Ouest, parrainé cette année par Denis Pryen, fondateur des Editions L’Harmattan...
(APA 15/04/14)
APA-Conakry (Guinée) - Les Amazones, groupe musical féminin issu de la gendarmerie nationale de Guinée, séjournent à Cuba où elles donneront deux concerts dans le cadre de la treizième conférence internationale de la culture africaine et afro-américaine, a appris APA mardi auprès du milieu des artistes guinéens. Accompagnées du directeur national des arts, Jean Baptiste Williams, les Amazones participeront pour leur première sortie à la matinée des orchestres féminins de Santiago de Cuba et de Guinée, prévue au Théâtre Heredia, dans le cadre d'un spectacle d'acclimatation. Le second concert aura lieu à l'occasion du Gala de clôture de la XIIIème Conférence internationale africaine, qui sera exclusivement animé par Les Amazones de Guinée. Avant son départ, le groupe musical de la...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(Le Monde 02/04/14)
C’est un grand masque au faciès terrifiant, mi-homme mi-bête. Percé d’orbites ténébreuses et d’une cavité buccale qui semble exhaler une sourde menace, encadré d’une épaisse crinière végétale, le visage est un indéchiffrable agrégat de cornes de gazelle et de buffle, de coquillages, de noix, de poils, de peau, de terre, de résine et de sang animal. Un assemblage hybride dont seule l’imagerie médicale est parvenue à révéler une partie – et une partie seulement – du mystère. La pièce est l’une des plus saisissantes de la soixantaine réunies par l’exposition « Bois sacré. Initiation dans les forêts guinéennes », présentée jusqu’au 18 mai au Musée du quai Branly, à Paris. On y trouve, à côté de masques rituels, des statuettes...

Pages

(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(RFI 04/12/17)
Ils étaient au départ une vingtaine de jeunes actifs urbains guinéens. En un an, une plateforme regroupe aujourd’hui plus de 300 agripreneurs (contraction d’agriculteurs et d’entrepreneurs). Pour être agripreneur guinéen, rien de plus simple : il suffit de frapper à la porte de l’incubateur de startup Jatropha Hub à Conakry, qui a vu naître cette plateforme. Elle met en relation des exploitants agricoles déjà installés ou en cours d’installation avec des propriétaires terriens, des investisseurs, des formateurs… Déjà une dizaine de projets actifs ont été lancés. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171203-le-developpement-agripreneurs-guinee
(RFI 04/12/17)
Au sommet UA-UE d'Abidjan, il a beaucoup été question d'émigration et d'opportunités d'emploi et d'avenir pour la jeunesse lors des sessions plénières ou à huis clos. Mais la sécurité et la lutte antiterroriste n'ont pas été oubliées. Ainsi lors d'une rencontre en tête à tête entre les chefs d'Etat français et ivoirien, il a été décidé de créer un centre d'excellence pour la formation des forces anti-terroristes. Il s'agit d'ENVR : des écoles nationales à vocation régionale. Il en existe dejà 14 en Afrique, dans dix pays, comme par exemple le CPASDD à Ouidah, au Bénin, spécialisé dans le déminage ou bien à Libreville, au Gabon, l'école de formation de cadres de l'armée. Avec cette future structure, qui devrait voir...
(RFI 04/12/17)
La Jordanie, petit pays du Moyen-Orient, s'intéresse de plus en plus aux pays africains, y compris les pays d'Afrique de l'Ouest. Le roi Abdallah II de Jordanie recevait en cette fin de semaine, sur la mer Rouge, les présidents nigérian, guinéen, nigérien et malien. Ces rencontres d'Aqaba doivent permettre à ces pays d'échanger des informations pour la lutte contre le terrorisme. La Jordanie, qui a l'expérience de la lutte contre les groupes islamistes, espère développer de nouvelles relations commerciales en Afrique. Avec notre correspondant à Amman, Jérôme Boruszewski Les marchés africains sont une nouvelle cible pour la Jordanie. Amman espère ouvrir des ambassades en Guinée et au Nigeria pour dynamiser ses relations avec l'Afrique de l'Ouest. Le président guinéen Alpha...
(BBC 30/11/17)
Suite à un différend au sujet de la paternité d'une zone minière, des affrontements entre Guinéens et Maliens à la frontière des deux pays, ont fait 22 victimes lundi. De nombreux blessées sont à déplorer. Selon les autorités de la Guinée et du Mali, il est impossible dans l'immédiat d'établir le bilan définitif de ces affrontements, qui ne sont pas une première dans cette zone riche en or à cheval sur le nord-est de la Guinée et le sud-ouest du Mali. D'après un communiqué des Forces armées maliennes (Fama), "quatre membres de la gendarmerie, dont l'adjoint au commandant de compagnie de Kati" (près de Bamako) ont trouvé la mort lors d'une opération de sécurisation des populations sur le site d'exploitation...
(RFI 29/11/17)
C'est l'ouverture aujourd’hui du cinquième sommet de l’Union africaine et de l’Union européenne à Abidjan. Un rendez-vous de deux jours durant lesquels l’immigration et la sécurité seront au cœur des débats. A ce sommet, sont attendus 83 chefs d’Etat et de gouvernement et quelque 5 000 participants de 55 pays d’Afrique et de 28 pays d’Europe. Le Guinéen Alpha Condé est le président en exercice de l’Union africaine (UA). Il répond aux questions de Frédéric Garat. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171129-alpha-conde-probleme-entre-jeunesse-...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(RFI 29/11/17)
Ce mercredi s’ouvre le sommet Union européenne/Union africaine à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Comment investir dans la jeunesse africaine pour un avenir durable ? C’est la question qui sera au centre des débats durant ce sommet. En Guinée où le chômage des moins de 25 ans est estimé à 70% selon l’APIP, l’Agence guinéenne de promotion des investissements privés. Parmi ces jeunes chômeurs, il y a pourtant de nombreux diplômés, souvent fraîchement sortis de l’université. Car en Guinée, la formation universitaire a été renforcée au détriment de la formation professionnelle technique. Et l’écart se creuse de plus en plus entre le marché de l’emploi et les jeunes. A Conakry, c’est le reportage de Coralie Pierret. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171129-guinee-assurer-avenir-jeunes-grace-f...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Le chef de l’État guinéen, Alpha Condé, a mis en garde samedi les médias leur demandant sur un ton sec de ne pas relayer les déclarations de l'un des principaux représentants d'un syndicat d'enseignants, accusé d'avoir organisé une grève "illégale" qui paralyse le secteur de l’éducation depuis le 13 novembre. Les médias guinéens traversent une période de turbulence : des journalistes récemment molestés et leurs équipements détruits par des gendarmes, un autre frappé ce samedi au siège du parti au pouvoir par la garde rapprochée du président de la République, Aboubacar Camara du groupe RTV Gangan et Moussa Moise Sylla de Hadafo médias poursuivis par la justice… Et voilà que Alpha Condé enjoint aux radios de fermer leur micro à...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Après Ebola et la chute des cours des matières premières, le pays renoue avec la croissance. Agriculture, nouvelles infrastructures et accroissement de la transformation locale, Conakry veut voir loin. À Conakry, le gouvernement guinéen a tenu pour la deuxième fois, du 9 au 11 novembre, son Forum international sur l’efficacité des politiques publiques et la transparence budgétaire. Est-ce le signe d’un changement positif en matière de gestion des comptes publics du pays ? Une certitude, en tout cas : aujourd’hui, les autorités travaillent en étroite collaboration avec le FMI et la Banque mondiale, qui, même s’ils exigent davantage de transparence et de rigueur, reconnaissent tout de même les progrès accomplis. Ainsi, passés les chocs occasionnés par la crise sanitaire d’Ebola en 2014...
(RFI 27/11/17)
En Guinée, les 46e assises de l'Union de la presse francophone qui avaient lieu du 20 au 25 novembre, à Conakry, se sont clôturées samedi, en présence du président guinéen, Alpha Condé. Le chef de l'Etat a pointé ce qu'il a qualifié de « manque de professionnalisme » des journalistes guinéens et s’est également exprimé sur la crise qui secoue le secteur de l'éducation. Il a alors mis en garde la presse sur le traitement médiatique de cette grève. Lors de la clôture des Assises de l'Union de la presse francophone, le ton est dur et sévère. Devant un parterre de journalistes étrangers, le chef de l'Etat, Alpha Condé, cherche à remettre de l'ordre. S'exprimant sur la crise qui secoue...
(RFI 27/11/17)
Mi-novembre la Guinée est venue présenter à Paris son plan de développement économique et social et a reçu 21 milliards de dollars de promesses d’investissements. Depuis plusieurs années, la Guinée fait de gros efforts pour assainir le climat des affaires. Mais l’administration reste le point noir. Manque d’efficacité et corruption, des maux que les secteurs privé et public tentent de combattre. Mariama Dialo Sy est femme d’affaires, elle dirige une demi-douzaine d’entreprises dans le tourisme. Et si ses rapports avec l’administration s’améliorent, ils demeurent complexes. « Nous aimerions au niveau du secteur privé qu'il y ait plus de concertation avant de prendre certaines décisions. Parce que ça nous tombe dessus comme ça et après il faut se bagarrer pour que...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là, il en existe des centaines...
(La Tribune 24/11/17)
Pour 2 millions de dollars, Idriss Deby, le président du Tchad aurait cédé une concession pétrolière à une entreprise chinoise. Pour moins (500.000 dollars), Yoweri Kaguta Musveni, le chef de l’Etat ougandais, aurait accordé des avantages commerciaux à la même société dans le secteur banquier et énergétique. Pourtant, bien avant ces deux présidents africains, certains de leurs pairs ou ex-pairs ont été éclaboussés par des scandales de corruption. La Tribune Afrique vous en dresse une liste non exhaustive. Dans le sulfureux rôle d'entremetteur, Chi Ping Patrick Ho, ancien ministre de l'intérieur de Hongkong, aidé dans le cas tchadien par Cheikh Tidiane Gadio, ancien chef de la diplomatie sénégalaise, aurait réussi à obtenir des présidents tchadien et ougandais, des avantages commerciaux...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins, le pays d'Alpha Condé a choisi Paris, la capitale française, pour rassembler ses partenaires publics et privés venus aussi bien des États-Unis que de la Chine ou encore de la Russie et de l'Inde. L'objectif est de financer les grands...
(RFI 23/11/17)
Après plusieurs jours de manifestations de jeunes dans les rues de Conakry, au cours desquelles deux adolescents ont été tués par balle, un calme précaire régnait mercredi 22 novembre dans la banlieue de la capitale guinéenne. Un calme mis à profit par le parquet de Kaloum pour demander aux syndicalistes enseignants de mettre un terme à leur grève, qui aurait servi de déclencheur à ces manifestations. Pour la seconde fois en quatre jours, les syndicalistes de l’éducation ont été présentés au tribunal de Kaloum, à Conakry, suite à une plainte du ministre de l’Education nationale Ibrahima Kalil Konaté. Sorti de cette audience, le conseil des syndicalistes a expliqué à la presse qu’une nouvelle rencontre aurait lieu en début de semaine...
(RFI 23/11/17)
Emmanuel Macron a reçu mercredi après-midi 22 novembre, au palais de l'Elysée à Paris, son homologue guinéen et président de l'Union africaine, Alpha Condé. Au menu de leurs discussions : les relations bilatérales entre la France et la Guinée, le prochain sommet Union européenne-Union africaine à Abidjan, ou encore les crises qui traversent certains pays du continent. Les deux chefs d'Etat ont aussi évoqué, lors d'un point presse, la situation des migrants victimes de trafics humains en Libye. Le président français n'a pas mâché ses mots pour qualifier la vente de migrants africains comme esclaves en Libye.
(Le Monde 23/11/17)
Loin des artistes torturés chouchous des médias, le Guinéen a autoproduit un nouvel album généreux, « Fé Toki », qu’il présente sur la scène du New Morning, à Paris. C’est un petit mot glissé dans le livret qui accompagne son second album, Fé Toki (« point de vue », en soussou), sorti le 22 septembre et qu’il doit présenter sur la scène du New Morning, à Paris, vendredi 24 novembre : « Aujourd’hui, alors que la différence fait peur, j’ai tenté d’exprimer à ma façon combien la vérité est relative. En acceptant de vivre ensemble, nous pouvons nous influencer positivement car nous avons tous du bon à donner. Ensemble, cultivons ce que nous avons de meilleur. » C’est vrai, Moh...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(La Tribune 21/11/17)
Les autorités guinéennes ont fait arrêter au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée à Conakry en fin de semaine. Détenus dans un lieu tenu secret, les sources gouvernementales et syndicales expliquent que leurs arrestations sont dues au "déclenchement d'une grève illégale". La grogne des acteurs de l'éducation en Guinée fait déjà des victimes. Ce samedi 18 novembre 2017, au moins trois responsables du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) ont été arrêtés et conduit dans un lieu inconnu. D'après les sources officielles et du syndicat, les trois syndicalistes sont écroués pour « déclenchement d'une grève illégale ».

Pages