Jeudi 18 Janvier 2018

Guinée

(APA 28/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Deux médias privés, ayant relayé les propos du syndicaliste dissident Aboubacar Soumah, malgré les mises en garde des autorités, ont cessé d’émettre lundi à Conakry. Le premier média concerné est BTA FM, une radio privée basée à Labé, une ville située en Moyenne Guinée à plus de 400 km au Nord du pays. Les autorités locales ont suspendu les émissions du média en question pour avoir relayé les propos du syndicaliste dissident sur ses antennes. La deuxième sanction concerne le groupe de presse privé Gangan FM et Gangan TV, basé à Conakry. Il est reproché à cette radio-télévision d’avoir également relayé les propos du même syndicaliste banni. Juste après cette suspension, la Haute autorité de la communication...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Thème principal des 46e assises de la presse francophone, organisées en Guinée, le journalisme d’investigation est en train de disparaitre, selon les professionnels de la presse. « Nous sommes à une époque où l'information est gratuite et où on a perdu de vue l'importance du travail journalistique », explique Romaine Jean, rédactrice en chef du magazine TV à Radiotélévision Suisse (RTS). « L'investigation soutient la transparence, le devoir de recoupement de l'information par le journaliste. C'est cela le journalisme », renchérit Alpha Condé, le président de la république de Guinée. Pourtant, le constat est clair. La disparition progressive de l’intérêt pour l’investigation entraine les journalistes et les médias, plus préoccupés par la manne financière des budgets publicitaires, vers une paupérisation...
(AFP 27/11/17)
La grève dans le secteur de l'éducation se poursuivait lundi en Guinée, où de nouvelles échauffourées ont éclaté, malgré les sévères mises en garde des autorités visant les grévistes et les médias diffusant leurs messages. Les programmes d'une radio privée, BTA FM, ont été interrompus lundi après le passage à l'antenne d'un des principaux leaders de la grève déclenchée le 13 novembre, Aboubacar Soumah, selon les responsables de cette radio émettant depuis Labé, à 400 km au nord de Conakry. Les cours n'ont pas repris dans plusieurs établissements scolaires du pays en raison de l'absence des enseignants...
(RFI 27/11/17)
En Guinée, les 46e assises de l'Union de la presse francophone qui avaient lieu du 20 au 25 novembre, à Conakry, se sont clôturées samedi, en présence du président guinéen, Alpha Condé. Le chef de l'Etat a pointé ce qu'il a qualifié de « manque de professionnalisme » des journalistes guinéens et s’est également exprimé sur la crise qui secoue le secteur de l'éducation. Il a alors mis en garde la presse sur le traitement médiatique de cette grève. Lors de la clôture des Assises de l'Union de la presse francophone, le ton est dur et sévère. Devant un parterre de journalistes étrangers, le chef de l'Etat, Alpha Condé, cherche à remettre de l'ordre. S'exprimant sur la crise qui secoue...
(RFI 27/11/17)
Mi-novembre la Guinée est venue présenter à Paris son plan de développement économique et social et a reçu 21 milliards de dollars de promesses d’investissements. Depuis plusieurs années, la Guinée fait de gros efforts pour assainir le climat des affaires. Mais l’administration reste le point noir. Manque d’efficacité et corruption, des maux que les secteurs privé et public tentent de combattre. Mariama Dialo Sy est femme d’affaires, elle dirige une demi-douzaine d’entreprises dans le tourisme. Et si ses rapports avec l’administration s’améliorent, ils demeurent complexes. « Nous aimerions au niveau du secteur privé qu'il y ait plus de concertation avant de prendre certaines décisions. Parce que ça nous tombe dessus comme ça et après il faut se bagarrer pour que...
(Agence Ecofin 25/11/17)
La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de l’IFC (International Finance Corporation), la branche de la...
(Agence Ecofin 24/11/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de l’IFC (International Finance Corporation), la...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là, il en existe des centaines...
(AFP 24/11/17)
Plus de 500 victimes de traite des être humains, dont près de la moitié sont des mineurs, ont été secourus et 40 trafiquants présumés arrêtés lors d'une vaste opération de police dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé Interpol jeudi. L'opération Epervier, menée simultanément au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal entre le 6 et le 10 novembre, a permis l'arrestation de 40 trafiquants présumés qui seront poursuivis pour "traite d'êtres humains", "travail forcé" et "exploitation d'enfants". "Ils sont accusés d'avoir forcé les victimes à s'adonner à des activités allant de la mendicité à la prostitution", explique Interpol sans préciser si la majorité était destinée à rester sur le sol africain ou à partir en...
(La Tribune 24/11/17)
Pour 2 millions de dollars, Idriss Deby, le président du Tchad aurait cédé une concession pétrolière à une entreprise chinoise. Pour moins (500.000 dollars), Yoweri Kaguta Musveni, le chef de l’Etat ougandais, aurait accordé des avantages commerciaux à la même société dans le secteur banquier et énergétique. Pourtant, bien avant ces deux présidents africains, certains de leurs pairs ou ex-pairs ont été éclaboussés par des scandales de corruption. La Tribune Afrique vous en dresse une liste non exhaustive. Dans le sulfureux rôle d'entremetteur, Chi Ping Patrick Ho, ancien ministre de l'intérieur de Hongkong, aidé dans le cas tchadien par Cheikh Tidiane Gadio, ancien chef de la diplomatie sénégalaise, aurait réussi à obtenir des présidents tchadien et ougandais, des avantages commerciaux...
(Aminata 24/11/17)
La presse guinéenne a été très menacée ces trois dernières semaines. Des journalistes ont été bastonnés par des gendarmes, des medias suspendus, d’autres ont été menacés et un journaliste a été interpelé à la justice. Face cette situation difficile, le Réseau Convergence des Jeunes et Leaders pour la Paix et la Démocratie (CoJeLPaiD), hausse le ton et a condamné cet acte jusqu’à la dernière énergie à travers une conférence qu’il a animé jeudi 23 novembre 2017, à Conakry. Précisément c’est dans l’enceinte du siège sociale dudit réseau que des cadres de la société civile et des juristes se sont retrouvés pour discuter sur les abus des autorités envers la presse guinéenne. Le coordinateur national du réseau, Abdoul Sacko a révélé...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins, le pays d'Alpha Condé a choisi Paris, la capitale française, pour rassembler ses partenaires publics et privés venus aussi bien des États-Unis que de la Chine ou encore de la Russie et de l'Inde. L'objectif est de financer les grands...
(RFI 23/11/17)
Après plusieurs jours de manifestations de jeunes dans les rues de Conakry, au cours desquelles deux adolescents ont été tués par balle, un calme précaire régnait mercredi 22 novembre dans la banlieue de la capitale guinéenne. Un calme mis à profit par le parquet de Kaloum pour demander aux syndicalistes enseignants de mettre un terme à leur grève, qui aurait servi de déclencheur à ces manifestations. Pour la seconde fois en quatre jours, les syndicalistes de l’éducation ont été présentés au tribunal de Kaloum, à Conakry, suite à une plainte du ministre de l’Education nationale Ibrahima Kalil Konaté. Sorti de cette audience, le conseil des syndicalistes a expliqué à la presse qu’une nouvelle rencontre aurait lieu en début de semaine...
(RFI 23/11/17)
Emmanuel Macron a reçu mercredi après-midi 22 novembre, au palais de l'Elysée à Paris, son homologue guinéen et président de l'Union africaine, Alpha Condé. Au menu de leurs discussions : les relations bilatérales entre la France et la Guinée, le prochain sommet Union européenne-Union africaine à Abidjan, ou encore les crises qui traversent certains pays du continent. Les deux chefs d'Etat ont aussi évoqué, lors d'un point presse, la situation des migrants victimes de trafics humains en Libye. Le président français n'a pas mâché ses mots pour qualifier la vente de migrants africains comme esclaves en Libye.
(BBC 23/11/17)
Retour au calme en Guinée après des manifestations violentes qui ont fait deux morts cette semaine. Le parquet a demandé aux syndicalistes de l'enseignement d'arrêter leur mouvement de grève lancé le 13 novembre mais la grève se poursuit. Aboubacar Souma, secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée répond aux questions de Nicolas Négoce. Pour lui, le président guinéen Alpha Condé doit s'impliquer personnellement pour résoudre cette crise. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42091413
(Xinhua 23/11/17)
Des milliers de personnes dont des acteurs de la société civile guinéenne et des députés de l'Assemblée nationale ont protesté mardi à Conakry contre la traite inhumaine et l'esclavagisme des noirs en Libye. Cette marche de protestation a commencé devant le ministère des affaires étrangères et des Guinéens de l'étranger jusqu'au siège de l'Union africaine soit sur une distance de 500 mètres. La foule a scandé des slogans hostiles aux autorités libyennes en disant "l'esclavage non", "rendez-nous nos frères, ils ne sont pas à vendre"...
(Afrique sur 7 23/11/17)
Aboubacar Souma, secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, demande l’implication du président Alpha Condé pour résoudre la grève des enseignants qui paralyse l’école guinéenne. Aboubacar Souma interpelle le chef de l’État Condé L’école guinéenne est toujours dans la tourmente malgré la relative accalmie constatée. Enseignants et autorités ne sont toujours pas parvenus à un accord. Cette semaine,la grève des enseignants a donné lieu à de violentes manifestations qui ont occasionné la mort de deux adolescents tués par balle. Aboubacar Souma, Secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs pensent qu’il est temps que le président Condé s’investisse pour trouver une solution au problème. Le 22 novembre profitant du calme, le parquet de...
(Le Monde 23/11/17)
Loin des artistes torturés chouchous des médias, le Guinéen a autoproduit un nouvel album généreux, « Fé Toki », qu’il présente sur la scène du New Morning, à Paris. C’est un petit mot glissé dans le livret qui accompagne son second album, Fé Toki (« point de vue », en soussou), sorti le 22 septembre et qu’il doit présenter sur la scène du New Morning, à Paris, vendredi 24 novembre : « Aujourd’hui, alors que la différence fait peur, j’ai tenté d’exprimer à ma façon combien la vérité est relative. En acceptant de vivre ensemble, nous pouvons nous influencer positivement car nous avons tous du bon à donner. Ensemble, cultivons ce que nous avons de meilleur. » C’est vrai, Moh...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(AFP 22/11/17)
Le parquet guinéen a demandé mercredi à des syndicalistes de l'enseignement d'arrêter leur mouvement de grève lancé le 13 novembre, émaillé de manifestations violentes qui ont fait deux morts cette semaine, a-t-on appris auprès des intéressés. Le calme était revenu mercredi dans les rues de la capitale, Conakry, a constaté un correspondant de l'AFP, après deux jours de heurts entre jeunes manifestants et forces de l'ordre, qui ont coûté la vie à deux adolescents, lundi et mardi. Quatre responsables du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG)

Pages

(Xinhua 15/09/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Une manifestation violente survenue mercredi dans la zone minière de Boké, située à plus de 300 km au nord de Conakry, capitale guinéenne, a fait un mort et plus de 40 blessés dont dix par balles, a-t-on appris jeudi de source officielle. Parmi les blessés, il aurait environ six agents de sécurité déployés pour le maintien de l'ordre dans la citée, qui fait face à cette violence incontrôlée. Des installations des sociétés et le local qui abrite la gendarmerie départementale de Boké ont été saccagés par la foule en colère. Les manifestants de la région administrative de Boké réclament le courant et l'eau, après plusieurs mois de dégradation dans l'adduction d'eau et dans la fourniture de l'électricité...
(APA 15/09/17)
APA Conakry (Guinée) - Plusieurs employés de la Société des transports de Guinée (SOTRAGUI), ont manifesté, ce jeudi devant la présidence guinéenne, le palais Sékhoutoureya, situé au centre de Conakry, pour réclamer cinq mois d’arriérés de salaires. Les manifestants brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait y lire : « Sauvez la SOTRAGUI ! », « SOTRAGUI sans salaire, nos familles sont disloquées » ou encore « nos enfants n’iront pas à l’école », « nos familles sont délogées ». Cette manifestation s’est déroulée dans le calme, alors que le locataire des lieux, Alpha Condé, est en déplacement à l’Est du pays pour des affaires sociales. Interrogé, le porte-parole des employés, Algassimou Bangoura, dit avoir tapé à toutes les portes,...
(Guinee7 15/09/17)
Prévue par le nouveau ministre de l’Enseignement pré universitaire et de l’Alphabétisation, M. Ibrahima Kalil Konaté dit ‘’K²’’, ce vendredi 15 septembre, et bien qu’ayant eu lieu, la réouverture des classes du primaire et du secondaire peine à se faire effectivement. Cela se remarque par le manque d’élèves dans les établissements. C’est à cet effet que nous avons sillonné quelques écoles de la commune de Matoto, où nous avons pu recueillir la lecture des responsables et aussi d’un parent d’élèves sur le sujet. Contrairement aux précédentes années, la rentrée de la session 2017-2018 présente un visage des plus timides, pas d’élèves en tenue dans les rues de Conakry, moins d’élèves dans les classes que nous avons visitées, même si le...
(Vision Guinée 15/09/17)
L’Union pour le développement de Kakandé, regroupant des ressortissants de Boké, a rencontré jeudi le Premier ministre Mamady Youla. Les heurts qu’enregistre le Kakandé depuis lundi étaient au menu de la rencontre. Selon le général Marturin Bangoura, membre de ladite structure, les ressortissants de Boké ont exprimé au chef du gouvernement leur volonté de ‘’contribuer à apaiser la situation et à tout mettre en œuvre pour mettre un climat de quiétude sociale et de paix à Boké’’. Le Premier ministre a salué l’initiative et rassuré que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour satisfaire la demande sociale de la population guinéenne en général et celle de Boké en particulier, rapporte le gouverneur de la ville de Conakry. Pour permettre l’instauration...
(AFP 14/09/17)
Un jeune homme a été tué et une trentaine d'autres personnes blessées mercredi dans une ville du nord-ouest de la Guinée au cours de heurts entre des manifestants réclamant le raccordement à l'eau et à l'électricité et les forces de l'ordre, ont annoncé des témoins et des sources hospitalières. Le jeune homme tué, Etienne Kamano, 25 ans, "a reçu une balle dans la tête" pendant cette manifestation qui a viré à l'émeute à Boké, a raconté le Dr Bernard Léno, le chef du service des urgences de l'hôpital de cette ville située à quelque 300 km au nord-ouest de la capitale Conakry. Vingt-neuf autres personnes, blessées, dont deux policiers et trois gendarmes, étaient soignées au même endroit, selon une source...
(RFI 14/09/17)
L'abondance des mines et la multitude des sociétés minières qui exploitent la bauxite dans la région de Boké, dans le nord-ouest de la Guinée, ne font pas le bonheur des populations locales. Cette semaine, il y a eu une seconde manifestation meurtrière depuis le début de l'année pour exiger le rétablissement des services sociaux de base. Les soldats ont fait usage de leurs armes à feu faisant au moins un mort et de nombreux blessés. C’est une accumulation de promesses non tenues qui a mis le feu aux poudres et jeté des centaines de personnes dans les rues de Boké. Une ville qui se relève peu à peu d’autres violences enregistrées en avril 2017, qui avaient fait cinq morts et...
(APA 14/09/17)
Un mort, plusieurs blessés et des dégâts ont été enregistrés ce mercredi à Boké, ville minière située à 300 km au Nord du pays, suite à une manifestation des populations contre les délestages dans la fourniture du courant électrique. Depuis le week-end, des jeunes manifestants investissent les rues de Boké pour protester contre les coupures intempestives de l’électricité depuis dix jours. Partout dans cette ville minière, les activités économiques sont au ralenti, la circulation routière quasi inexistante et les magasins de commerce fermés. La situation est si tendue que les autorités locales ont déployé les forces de l’ordre un peu partout, provoquant des heurts avec les jeunes manifestants qui ont fait un mort, une vingtaine de blessés et d’énormes dégâts...
(Jeune Afrique 14/09/17)
Excisée à 8 ans, mariée à 13, la Guinéenne Diaryatou Bah a converti ses traumatismes en énergie militante. Portrait. «Quand vous écrirez, ne vous concentrez pas sur moi », dicte Diaryatou Bah avec assurance. Si cette battante de 31 ans raconte son histoire depuis dix ans déjà, c’est pour mettre en avant son combat : la lutte contre les mutilations sexuelles et les violences faites aux femmes. Une histoire qui commence en Guinée, au sein d’une famille peule de 32 enfants, marquée par plusieurs terribles chapitres. À 8 ans, Diaryatou Bah subit l’excision. Un passage obligé, un grand moment qu’elle attendait. Mais sans imaginer ces femmes qui lui maintiendraient les bras et les jambes, ces feuilles d’arbre posées sur son visage...
(Vision Guinée 14/09/17)
Depuis lundi, la ville de Boké est secouée par des manifestations pour exiger le retour du courant électrique. Les populations locales, lassées de broyer le noir depuis plus d’une semaine, ont opté pour la rue pour se faire entendre. Face à cette situation, l’administrateur général de l’Electricité de Guinée (EDG) a rencontré la presse au siège de l’entreprise à Kaloum. Selon Abdenbi Attou, la centrale de Boké a enregistré une panne dans la nuit du 4 au 5 septembre suite à un défaut sur le circuit d’excitation. Il précise qu’une équipe technique d’EDG a été dépêchée à Boké dans la matinée du 5 septembre pour établir un diagnostic précis afin d’évaluer l’ampleur des réparations à faire. Après plusieurs tentatives de...
(Aminata 14/09/17)
Une querelle d’intérêt règne actuellement entre les enseignants de l’enseignement supérieur. Le collectif des enseignants chercheurs et diplômés pour l’appui des réformes au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a animé une conférence mardi 12 septembre 2017 à Conakry pour faire le point sur l’arrêté sur des reformes engagés par le département. L’initiative de ce collectif vise à se prononcer sur une division entre lui et le collectif des enseignants assistants de Guinée. Les deux parties sont opposées au tour de l’arrêté du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique concernant certaines reformes dudit département. Précisément, c’est le point sur l’augmentation de la prime des assistants. Le président du collectif des enseignants chercheurs et diplômés...
(Guinee Actu 14/09/17)
Une des valeurs cardinales que soutient notre Constitution réside dans la laïcité de l'État guinéen. C'est dire que l'État se doit d'exclure les organisations religieuses de l'exercice du pouvoir politique et administratif. En dépit de ce principe constitutionnel la Guinée reste confrontée à deux problèmes majeurs que sont l'insertion de la religion dans la structure gouvernementale et le manque de vigilance vis-à-vis de la prolifération des sectes religieuses tant musulmanes que chrétiennes. Relativement au premier problème, il est aisé de constater l'existence d'un Secrétariat d'État aux affaires religieuses dont les cadres émargent à la fonction publique. En plus de nombreux chefs religieux bénéficient de subventions de l'État pour la construction d'édifices de prière, la célébration de cérémonies religieuses ou l'accomplissement...
(Guinee7 14/09/17)
C’est à travers une conférence de presse qui a eu lieu, ce mardi 12 septembre, dans la salle Mohamed Koula Diallo de la Maison de la Presse, que la section guinéenne de l’Union de la Presse Francophone, à travers son président, M. Ibrahima Koné, et M. Jean Kouchner, secrétaire général de l’UPF internationale, a annoncé la tenue à Conakry, du 20 au 25 novembre prochain, de ses 46èmes assises, sous le thème, «Journalisme ; Investigation ; Transparence ». Expliquant le contexte de l’évènement, M. Jean Kouchner a estimé : « Nous sommes avec la bureau guinéen pour avancer dans l’organisation des assises internationales de l’UPF, qui se tiendront à Conakry du 20 au 25 novembre. Il y aura 300 journalistes...
(Conakry Infos 14/09/17)
Apres la 43e assise de l’Union de la presse francophone (UPF) qui s’est tenue à Dakar au Sénégal en 2014, avec l’absence de la Guinée pour cause de l’épidémie Ebola, le président de l’UPF-Guinée, Ibrahima Koné a annoncé mardi 12 septembre, au cours d’une conférence de presse, la tenue à Conakry de la 46e session des travaux de cette organisation internationale du 20 au 27 Septembre à Conakry. Selon M. Koné, c’est une occasion que les journalistes guinéens doivent mettre à profit pour tirer les riches expériences des personnalités qui viendront des autres pays, dans le but de redorer l’image de la presse guinéenne. « Je suis heureux que notre pays abrite cette 46e édition de l’Union de la presse...
(Agence Ecofin 13/09/17)
A compter de ce mercredi 13 septembre 2017, les officiels guinéens ne pourront plus obtenir de visa américain. Les Etats-Unis ont mis à exécution les menaces de sanction contre la Guinée à qui Washington reproche de ne pas avoir assez coopéré pour rapatrier ses ressortissants se trouvant en situation illégale sur le sol américain. « A compter du 13 septembre 2017, l’ambassade des Etats-Unis met un terme à la délivrance des visas B, F, J et M aux officiels guinéens ainsi qu’aux membres de leurs familles proches avec quelques exceptions limitées », a annoncé l’Ambassade des Etats-Unis à Conakry, dans un communiqué. Il y a quelques mois, Mamady Condé, l’ambassadeur de la République de Guinée près les Etats-Unis, avait révélé...
(Aminata 13/09/17)
Des sources citées par les médias publics nous apprennent que des jeunes ont attaqué et vandalisé le poste de police de la commune rurale de Foumbadou, préfecture de Lola en Guinée forestière. Aux dires de nos sources, les jeunes ont blessé grièvement l’Inspecteur de police, Ibrahima Sylla avant d’eporter plusieurs motos dont certaines étaient confiées par des citoyens de la localité. « Parmi ces motos figurent celles du Secrétaire général de la jeunesse de Foumbadou, du Directeur sous-préfectoral de la jeunesse et une nouvelle moto offerte par l’UNICEFF à la communauté. Selon le sous-préfet de la localité Ibrahima Milla Camara, sa voiture était aussi visée dans cette opération de vandalisme et de vol », explique un confrère de l’agence guinéenne...
(Aminata 12/09/17)
Le mouvement social la Troisième Dynamique 2020 fait sa parution en Guinée. Il a tenu une rencontre samedi 9 septembre 2017, à Conakry avec des jeunes venant de différentes structures récemment formé en leadership, l’unité nationale et de l’emploi jeune. Dans le cadre de changer les idéaux des jeunes guinéens de la mauvaise perception de certaines réalités du pays causer par des politiciens, cette jeune structure compte conscientisée la jeunesse de la remise en cause de l’unité nationale. Pour cela, elle a effectué récemment une formation de deux jours en leadership, de l’unité nationale et de l’emploi aux différents jeunes venant de diverses structures. Le formateur, Ibrahima Kalil Diané, a profité de cette rencontre pour inviter l’Etat de s’investir dans...
(AFP 11/09/17)
Un religieux de 74 ans, appartenant à la Congrégation des frères du Sacré-Coeur, a été inculpé en France pour des viols et agressions sexuelles sur mineur commis en Afrique, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Frère Albert a été arrêté par la police mardi dans la maison de retraite où il résidait près du Puy-en-Velay, dans le centre de la France. Inculpé jeudi pour "viols et agressions sexuelles sur mineur de (moins de) 15 ans" par un juge d'instruction du tribunal de Clermont-Ferrand, il a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire. "Ce n'est pas un récidiviste. Il a reconnu une partie des faits qui lui étaient reprochés. Il y a eu chez lui une prise de conscience de...
(Sud Ouest 11/09/17)
Le religieux est accusé d’avoir violé plusieurs enfants lorsqu’il dirigeait une équipe de football en Guinée. Le père Albert, un prêtre de 74 ans soupçonné d’actes de pédophilie sur une quarantaine d’enfants en Guinée, a été mis en examen jeudi pour viol sur mineurs, relate Le Parisien. Le septuagénaire, interpellé à maison de retraite du Puy-en-Velay, où il vit désormais, a été laissé libre sous contrôle judiciaire. De l’argent à ses victimes pour qu’elles se taisent Les faits qui lui sont reprochés se sont déroulés entre 1992 et 2002, lorsqu’il officiait en tant que directeur dans une école de Conakry en Guinée, et qu’il s’occupait parallèlement d’une équipe de football composée de jeunes adolescents âgés de 12 à 14 ans...
(AFP 07/09/17)
L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a procédé mardi au rapatriement volontaire par avion de 132 migrants guinéens de Libye, a annoncé mercredi l'organisme onusien à Conakry. Ce vol est le septième organisée par l'OIM depuis le début de l'année pour des migrants guinéens en provenance de Libye. Les six premiers avaient rapatriés 727 personnes. Il s'ajoute aux retours d'autres ressortissants guinéens en provenance du Bénin, du Cameroun, d'Égypte, du Maroc ou encore du Niger ayant également échoué dans leur parcours migratoire. Parmi les 132 passagers arrivés mardi à Conakry, il y avait 10 femmes, un bébé, trois enfants --dont un mineur non-accompagné...
(Afrique sur 7 07/09/17)
Pour éviter que certains migrants ne meurent encore dans les eaux meurtrières de la Méditerranée ou que d’autres migrants ne soient l’objet de la maltraitance des passeurs véreux, les autorités libyennes ont affrété un avion pour ramener calmement plus d’une centaine de migrants guinéens dans leur pays d’origine. La Guinée s’apprête à accueillir ces migrants guinéens rapatriés de la Libye Ils sont au total 132 ressortissants guinéens à avoir été ramenés en Guinée, après un séjour difficile en Libye où ils appelaient finalement la mort de tous leurs vœux. En dépit des conditions invivables dans lesquelles ils se trouvaient, ces migrants rêvaient toujours de poursuivre leur périple vers les rives occidentales. Saisie du dossier, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM)...

Pages

(Xinhua 26/08/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Les recettes d'exportation de l'or au premier semestre de l'année 2017 se chiffre à plus de 470 millions de dollars, selon un communiqué du ministère des Mines et de la Géologie publié vendredi soir. Ce montant issu des exportations de l'or en Guinée pour le compte de l'année 2017 dépasse de loin le montant perçu pour toute l'année 2016 et qui se chiffre à 304 millions de dollars. Pour avoir des données réelles issues des activités d'exportations de l'or en Guinée, le gouvernement guinéen a engagée depuis mai 2016, un processus de réconciliation entre les quantités d'or exporté et les recettes en dollar rapatriées en contrepartie dans le pays. Cette dynamique a été poursuivie en 2017 par...
(Financial Afrik 23/08/17)
Alors que la Guinée à l’instar de la Sierra Léone meurtrie par le drame de Freetown, vient d’enregistrer 9 victimes à cause de l’éboulement d’une décharge publique sur des habitations en banlieue de Conakry, le président Condé a, le même jour, limogé son ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Économie Maritime et celui des affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger. Ce mini remaniement aux allures d’avertissement aux membres de son gouvernement est un parfait contre-pied dont lui seul a le secret. Si certains hommes politiques comme le député uninominal de l’UFDG Ousmane Gaoual a vivement réagi sur les réseaux sociaux pour critiquer ce décret, estimant que les seuls qu’il fallait limoger hier soir, ce sont les ministres de...
(Aminata 21/08/17)
Malgré sa forte potentialité maritime, la Guinée est souvent confrontée très souvent à des pénuries de poissons sur le marché. C’est du moins le constat alarmant déploré par bon nombre de femmes. La recherche de poisson de qualité dans les marchés guinéens relève d’un vrai parcours de combattant pour bon nombre de femmes. Malgré leur rareté, ces quelques poissons trouvés dans les marchés de la capitale sont vendus au double ou triple de leur prix habituel. Madame Diané Aiba, ménagère et résidente au quartier de Koloma, soutient qu’à chaque saison pluvieuse, les poissons deviennent très chers dans les marchés. Ne sachant plus à quel saint se vouer elle craint que cette autre denrée ne soit inaccessible pour le guinéen moyen...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(La Tribune 18/08/17)
Le Fonds monétaire international qui vient de boucler une mission d’évaluation de deux semaines en Guinée Conakry salue les performances économiques de ce pays d'Afrique de l'ouest. Optimiste par rapport aux perspectives économiques du pays, le FMI prévoit un nouvel accord de prêt pour la Guinée d’Alpha Condé. L'activité économique rebondit en Guinée. C'est la conclusion du bureau d'évaluation indépendante du Fonds monétaire international au terme d'une mission de deux semaines du 31 juillet au 15 août dans le pays de l'Afrique de l'ouest. Les perspectives économiques du pays sont bonnes, a annoncé le FMI indiquant que la croissance réelle de la Guinée est attendue à 6,7% en 2017.
(Financial Afrik 18/08/17)
Un groupe de travail interministériel vient d’être mis en place ce mercredi 16 août 2017 à Conakry entre les ministères des Mines et de la géologie, celui de l’Économie et des finances et celui du budget. Objectif, assurer une coordination efficace et un échange d’informations entre ces différents départements pour arriver à un meilleur suivi des recettes issues des activités extractives afin de mobiliser, accroître et sécuriser les recettes de l’État. Au delà, il s’agit aussi d’améliorer la conformité des sociétés minières avec leurs obligations fiscales et celle des comptoirs d’achat et d’exploitation d’or et de diamants. Cette Task force interministérielle « Mines et Revenus » baptisée TFMR est, d’après les officiels du ministère des Mines, un projet pilote de...
(Agence Ecofin 17/08/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie chinoise Chinalco prévoit d’investir 500 millions $ pour développer un projet de bauxite dans la région de Boffa en Guinée. L’information a été annoncée par le ministre guinéen des mines Abdoulaye Magassouba, qui a récemment effectué un voyage dans l’empire du milieu. Le projet devrait porter, apprend-on, sur les réserves abandonnées à Boffa par le géant minier BHP Billiton. L’exploitation desdites réserves devrait commencer en 2018. Si ce projet d’investissement devient effectif, Chinalco élargira son empreinte dans le secteur minier guinéen, puisqu’elle qui est déjà présente sur le fer de Simandou.
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(Vision Guinée 16/08/17)
A l’arrêt depuis le 1er octobre 2016, le train Conakry Express a repris les rails le mardi 16 aout 2017. Cette reprise est marquée par une hausse des tarifs de transport à bord dudit train. Comme le confirme Badra Yora, directeur de la Société nationale des chemins de fer de Guinée, désormais chargée de la gestion de Conakry Express. ‘’On a fait une légère augmentation. Du terminus Petit bateau jusqu’à Kagbelen, le tarif était de 4500 francs guinéens. On a rehaussé à 7000 francs’’, indique-t-il. ‘’Donc on n’a ajouté que 2000 francs. Ce qui ne fatigue pas les gens’’, affirme-t-il, précisant que ‘’ce tarif est au-dessous de tous les modes de transport urbains’’. Mis en circulation en 2010, le train...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Le milliardaire israélien Beny Steinmetz, bien connu en Guinée pour des affaires de corruption présumée dans le cadre du dossier Simandou, a été interpellé par la police israélienne avec plusieurs hommes d’affaires. Il est soupçonné de blanchiment d'argent. Cofondateur du groupe de société minières BSGR (Beny Steinmetz Group Resources), il aurait participé à de fausses transactions immobilières sur la base de faux documents, afin de blanchir des capitaux. En Guinée, M. Steinmetz est soupçonné par le gouvernement d’avoir versé de fortes sommes (des dizaines de millions $) à des fonctionnaires afin d’obtenir leurs soutiens dans le développement de ses licences minières. De son côté, M. Steinmetz nie ces faits et accuse en retour le gouvernement de Guinée...
(Xinhua 11/08/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Les représentants de plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine sont réunis à Conakry pour réfléchir sur les possibilités de mise en place d'une intégration numérique dans l'espace CEDEAO (Communauté économique des pays de l'Afrique de l'Ouest). Les délégués venus du Burkina Fasso, de la Côte D'Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Togo, de la Serra Léone et de la Guinée doivent se concerter pendant deux jours sur l'ensemble des paramètres pouvant aboutir à la création d'un marché intégré des télécommunications. Entre la Guinée et le Sénégal, cette volonté des autorités politiques a atteint des résultats encourageants et probants, car on enregistre de nos jours plus de 60% de réduction des coûts téléphoniques à l'émission et une réduction...
(Financial Afrik 11/08/17)
Face aux dommages causés par la surexploitation minière, tous les pays ne sont pas égaux. Alors que la Zambie a décidé d’améliorer sa législation pour protéger l’environnement, la Guinée continue de courir après les retombées économiques d’une exploitation déréglementée et dangereuse. Érosion des sols, déboisement de forêts, eaux contaminées, air pollué… En janvier 2016, la Malaisie annonce qu’elle suspend officiellement sa production de bauxite (le minerai naturel qui permet la fabrication d’aluminium). Dépassé par la surexploitation des entreprises chinoises sur son sol, Kuala Lumpur a préféré mettre fin au désastre. En Afrique, la Zambie et la Guinée, respectivement productrices de cuivre et de bauxite, commencent à être confrontées aux mêmes problèmes économiques, sociaux et environnementaux. Mais le gouvernement zambien s’efforce...
(Autre média 10/08/17)
Désormais toute société minière qui désire s’installer en Guinée doit nécessairement s’engager á transformer le minerai sur place pour favoriser un décollage économique rapide. C’est l’ambition affichée par les autorités à tous les niveaux. La Guinée est l’un des pays les plus riches d’Afrique, il est détenteur de 2/3 des réserves mondiales en bauxite (minerai d’aluminium), estimées à plus de 20 milliards de tonnes avec des teneurs de 42 à 60 % en aluminium et deuxième exportateur dans le monde. Il possède le plus grand gisement de minerai de Fer non exploité dans le monde á travers le Simandou. La gouvernance minière des autorités actuelles en Guinée est axée sur la transformation locale, pour permettre à la Guinée, de devenir...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(Xinhua 09/08/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Le forage d'un puits pour la recherche du pétrole dans les eaux guinéennes va coûter plus de 46 millions de dollars américains, a annoncé mardi à la télévision nationale, le directeur général de l'officie national des pétroles (ONAP) Diakaria Koulibaly. La plateforme de forage dénommée "pacific Scirocco" dans les eaux territoriales guinéennes va débuter officiellement les travaux de forages du puits pétrolier "Fatala", dans une synergie d'action entre la Guinée et son partenaire américain à l'occurrence la société américain dénommée Hyperdinamics.
(Conakry Infos 09/08/17)
Dans le cadre des objectifs fixés par le Gouvernement, le Ministère du Budget, organise la Première Réunion Annuelle des Etablissements Publics à caractère Administratifs (EPA). Pour une meilleure organisation de ces journées prévues du 4 au 6 Septembre prochain, le Ministre Docteur Mohamed Lamine Doumbouya a rencontré ce lundi les responsables des EPA pour une réunion d’information. En introduction, le Président du Comité d’Organisation est revenu sur l’état d’avancement des travaux préparatoires. Abraham Bouré dira qu’un comité d’organisation de 13 membres travaille pour l’atteinte des objectifs visés. C’est en cela précisera-t-il, qu’une mission s’est rendue au Burkina Faso pour s’approprier de son expérience sur la tenue des Assemblées Générales des établissements publics de l’Etat. Une expérience riche de 17 ans...
(Financial Afrik 09/08/17)
L’annonce a été faite ce mardi 08 Juillet 2017 par la Direction Générale de l’office national des pétroles (ONAP) qui fait suite selon cet organisme à l’arrivée de la plateforme de forage dénommée Pacific Scirocco dans les eaux territoriales guinéennes le 21 mai 2017. C’est le moment de vérité pourrait-on dire, car après plusieurs années de recherches et d’exploration, les hypothèses des Géologues sur les indices de pétrole dans le sous-sol guinéen sont sur le point d’être confirmés ou informés. Les partenaires Hyperdynamics et Sapetro après avoir investi plusieurs millions de dollars retiennent leur souffle. Pour le Directeur Général de l’Office National des Pétroles (ONAP), c’est un évènement économique majeur pour la Guinée. Diakaria Koulibaly, a dit espérer une découverte...
(Jeune Afrique 08/08/17)
L'Indice annuelle de gouvernance des ressources naturelles, publié le 13 juillet par l'ONG américaine Natural Resource Governance Institute, classe la Guinée 63e sur 89 pays dans le monde. Ce que Conakry, estimant la notation lacunaire, a vivement contesté. Au point de ramener l'organisation new yorkaise à de meilleurs sentiments après un déplacement de deux de ses représentations dans la capitale guinéenne début août. Rendu public le 13 juillet, la dernière mouture du rapport de l’ONG américaine NRGI n’est pas bien passée à Conakry. Le gouvernement de la Guinée n’a en effet pas bien digéré les notes qui lui ont été attribuées sur les points que l’organisation américaine...
(Autre média 04/08/17)
Le président de la Guinée a récemment dit que son pays est « en train de devenir le premier producteur mondial » de bauxite dont il détient la moitié des réserves mondiales. Qu’en est-il réellement ? «Nous sommes en train de devenir le premier producteur mondial de bauxite. Nous faisions à peine 20 millions de tonnes de bauxite. Nous avons la moitié des réserves mondiales de bauxite », a affirmé Alpha Condé, dans un entretien à la BBC, le 30 juin 2017. Le chef de l’Etat guinéen répondait à une question relative à l’évolution économique de son pays à son arrivée au pouvoir et aujourd’hui. Mais ses propos sur la production et les réserves de bauxite de la Guinée sont-ils...
(Agence Ecofin 04/08/17)
(Agence Ecofin) - L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de Guinée a réussi à éviter une bataille judiciaire entre les consommateurs et l’opérateur de téléphonie mobile Orange Guinée, au sujet des nouveaux forfaits Internet dévoilés par la société télécoms en juillet 2016. Le régulateur télécoms indique que grâce à une médiation de plusieurs mois, il a réussi à convaincre l’Union des consommateurs de Guinée (UCG), qui avait assigné Orange Guinée en justice, en réparation de présumés dommages causés aux consommateurs par son augmentation de prix, d’accepter un arrangement à l’amiable avec l’opérateur télécoms. Selon l’ARPT, cet arrangement se traduira, entre autres, par des dépôts de crédit de communication sur les lignes téléphoniques des clients qui avaient acheté des...

Pages

(Guinée News 26/07/16)
Aux jeux olympiques de Rio de Janeiro (Brésil), qui s'ouvre dans moins de deux semaines, la Guinée sera représentée par cinq athlètes. Deux nageurs dont une fille, deux athlètes et un judoka, défendront le tricolore (Rouge-Jaune-Vert). Ce n'est pas encore officiel, mais une source proche du Comité national olympique a indiqué à Guineenews que l'athlète Mohamed Lamine Dansoko pourrait être le porte-drapeau de Guinée. Outre les cinq athlètes, la délégation guinéenne sera aussi composée de 14 autres membres (encadreurs, membres du Comité Olympique National…). « Au départ c'était 17 personnes, mais le Premier ministre a demandé de réduire la délégation à 14 membres », nous a indiqué Attephe Chaloub, secrétaire général du Comité national olympique. Les Jeux Olympiques de 2017...
(APA 25/07/16)
APA-Conakry (Guinée) - Le ministère guinée des sports souhaite la mise en place du Comité National d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 (COCAN 2023), en tant que pays choisi pour abriter la compétition, a appris APA, lundi de source sportive. Cette requête soumise au gouvernement guinéen se justifie par le souci d’être dans « les délais lors de l’évaluation périodique des instances internationales du football », notamment la Confédération Africaine de Football (CAF), souligne-t-on. Le département des Sports, a dans son argumentaire, rappelé que la Guinée ayant été admise à l’organisation de la coupe d’Afrique des nations, édition 2023, pour « la réalisation de cette opération d’envergure, la mise en place d’un comité national d’organisation s’avère être une...
(Afrik.com 25/07/16)
A l’issue de la manche retour du 3e et dernier tour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 20 ans, les huit qualifiés pour la phase finale sont connus. Le Cameroun, la Guinée et le Mali se sont saisis des derniers billets, dimanche. Hiérarchie respectée ce dimanche en clôture du 3e et dernier tour retour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 20 ans. Dos au mur après le 0-0 de l’aller, le Mali et la Guinée ont validé leur billet pour la phase finale de la compétition en compagnie du Cameroun. Les Lionceaux avaient fait le plus dur à l’aller en s’imposant 3-0 et se qualifient malgré leur défaite 1-0 face à la Libye concédée...
(Autre média 25/07/16)
En match retour du troisième et dernier tour des éliminatoires de la CAN réservée aux joueurs âgés de moins de 20 ans (U-20), le Syli national junior de Guinée mène 2-0 avant la pause devant son homologue de la Gambie ce dimanche 24 juillet au stade du 28 septembre. Le coup d'envoi a été donné par le général Ibrahima Baldé, patron de la gendarmerie, en compagnie du président du comité de normalisation, Mohamed Nabé, et de son secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry. S3830054 Après le coup d'envoi, les guinéens ont marqué par deux fois à chaque mi-temps.
(RFI 16/07/16)
Fraîchement nommé sélectionneur de la Guinée, Lappé Bangoura s’est exprimé sur RFI pour évoquer les conditions de sa nomination et ses projets. Le technicien guinéen, qui va garder une partie du staff technique de son prédécesseur, Luis Fernandez, entend insuffler un mental de gagneur à ses joueurs. Premier test: le 30 août en match amical contre l’Egypte. RFI : Lappé Bangoura, il y avait une liste de plusieurs noms pour prendre la sélection guinéenne. Qu’est-ce qui a, selon vous, fait pencher la décision en votre faveur ? Lappé Bangoura : Je crois que ma motivation a beaucoup attiré l’attention de la fédération. Ma motivation s’articulait sur trois éléments : ma volonté sans cesse d’aider le football guinéen. Sans moyens, j’ai...
(Guineeconakry.info 15/07/16)
Suite à l’appel lancé par les membres du comité de normalisation de la première instance du football guinéen (FEGUIFOOT), recherchant un nouveau coach pour l’équipe guinéenne sénior, après le départ fulgurant de Luis Fernandez, c’est l’ex sélectionneur du club ‘’ FC Horoya’’, Mohamed Kanfory Lappé Bangoura, qui a été choisi comme sélectionneur du Syli National parmi 43 postulants. Invité de l’émission ‘’ Espace Expression’’ de la radio privée ‘’ Espace FM’’ de ce jeudi, 14 juillet 2016, partenaire de GCI, le nouvel entraineur de l’équipe guinéenne, Mohamed Kanfory Lappé Bangoura a réagi face au choix qui a porte sur sa personne parmi tant d’autres postulants étrangers. Dans sa sortie, le nouveau coach du Syli national a indiqué au micro de...
(AFP 14/07/16)
Le Guinéen Mohamed Kanfory Bangoura, dit Lappé, a été choisi pour remplacer le Français Luis Fernandez comme sélectionneur national de Guinée, un poste qui était convoité par l'Allemand Gernot Rohr et le Belge Paul Put, a annoncé l'organe national dirigeant du football. "Le choix est tombé sur Mohamed Kanfory Bangoura", a indiqué lors d'une conférence de presse tard mercredi soir Ibrahima Blasco Barry, un responsable du Comité de normalisation du football guinéen, l'organe qui assure la période transitoire avant les élections des instances fédérales en février 2017.
(AFP 08/07/16)
La Guinée a dévoilé jeudi une liste de cinq candidats au poste de sélectionneur national, dont l'Allemand Gernot Rohr et le Belge Paul Put, en lice pour succéder au Français Luis Fernandez, démissionnaire en mai après un peu plus d'un an de mandature. Le Comité de normalisation du football guinéen, qui assure la période transitoire avant les élections des instances fédérales en février 2017, avait lancé le 20 juin le processus de recrutement, qui a été clôturé dix jours plus tard avec au total 43 candidatures reçues. Après une série de réunions autour des dossiers, la liste initiale a été réduite jeudi à cinq noms, répondant à plusieurs critères. Parmi ceux-ci avoir "une très bonne expérience du football africain, notamment...
(Afrik.com 08/07/16)
Après avoir publié une liste de 15 noms en début de semaine, la Fédération guinéenne a dévoilé ce jeudi l’identité des 5 finalistes pour le poste de sélectionneur du Syli National. L’intérimaire Mohamed Kanfory Bangoura, Paul Put, Gernot Rohr, Jean Marc Nobilo et Bernard Simondi sont les heureux élus. Ils étaient 15, ils ne sont plus que 5 ! Comme convenu, le comité de normalisation de la Fédération guinéenne a réduit ce jeudi la liste des candidats au poste de sélectionneur du Syli National et dévoilé le nom des cinq finalistes pour reprendre en main la Guinée. Le local Mohamed Kanfory Bangoura, les anciens sélectionneurs du Burkina Faso, Paul Put et Gernot Rohr et les Français Jean Marc Nobilo et...
(APA 05/07/16)
APA-Conakry (Guinée) - Quinze candidats ont été présélectionnés pour remplacer le Français Luis Fernandez comme sélectionneur du Syli national. Au terme de la cérémonie du dépouillement, le comité de normalisation du football guinéen et la direction technique nationale ont présélectionné quinze noms sur les 43 en lice. Ils sont au total, deux guinéens, neuf français, un sénégalais, un belge, un allemand, un Suisse en course. Les deux guinéens sont d’abord Bangoura Mohamed Kanfory, qui assure l’intérim de Luis Fernandez. Ancien coach de la plupart des grands clubs du pays, il a conduit le Syli local en demi- finale du précédent championnat d’Afrique des nations (CHAN) au Rwanda. Ensuite, il y a l’ancien capitaine et défenseur du Syli national de Guinée,...
(Afrik.com 05/07/16)
Le comité de normalisation de la Fédération guinéenne a dévoilé lundi la liste des 15 candidats encore en lice pour le poste de sélectionneur du Syli National. Pourtant en fonction au TP Mazembe, Hubert Velud y figure en compagnie de l’intérimaire Mohamed Kanfory Bangoura ou encore de Gernot Rohr. Lancé il y a 15 jours, l’appel à candidatures pour le poste de sélectionneur de la Guinée a rencontré un certain succès. D’après la presse locale, le comité de normalisation de la Fédération guinéenne a ainsi reçu 43 candidatures pour succéder à Luis Fernandez, parti en mai. Avec l’appui de la direction technique nationale, l’instance a déjà fait le tri parmi les postulants. En prenant en compte la capacité à communiquer,...
(APA 01/07/16)
APA-Conakry (Guinée) - Une trentaine de candidatures ont été enregistrés pour remplacer le technicien français Luis Fernandez, à la tête du Syli national de Guinée, à la veille du début des éliminatoires de la prochaine Coupe du monde de football. Selon une source crédible, le comité de normalisation du football guinéen, qui gère la transition avant les nouvelles élections, a enregistré au moins trente candidats à l'expiration du délai de dépôt des candidatures fixée au jeudi 30 juin 2016 à minuit. Parmi les postulants, il y a des entraîneurs locaux, des Africains et des techniciens européens. Il y a, par exemple, l'ancien international français, Bernard Casoni, champion d’Europe des clubs avec l'Olympique de Marseille en 1993, qui a aussi dirigé...
(Autre média 27/06/16)
Qualifié pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de handball, le Syli féminin connaît à présent ses adversaires à cinq mois du début du tournoi, qui se jouera à Luanda en Angola. A l’issue du tirage au sort, qui a eu lieu samedi à Luanda, capitale de l’Angola, les dix formations africaines en course ont été reparties dans deux poules de cinq équipes chacune (Photo crédit). Dans le groupe A, l’Angola sera aux prises avec la RDC, le Cameroun, le Sénégal et la Côte D’ivoire. A1 Dans la Poule B, le Syli féminin de Guinée est logée avec la Tunisie, championne d’Afrique, plus deux autres pays arabes, notamment l’Algérie et l’Egypte, ainsi que le Congo. Lors de la précédente édition,...
(RFI 25/06/16)
Les équipes de Tunisie, de Libye, de RD Congo et de Guinée seront à la lutte pour une place en phase finale de la Coupe du monde 2018. Tunisiens et Congolais sont favoris du groupe A de ces éliminatoires. D’un côté, deux pays qui ont déjà disputé la Coupe du monde : la RD Congo (1974) et la Tunisie (1978, 1998, 2002 et 2006). Et de l’autre, la Libye et la Guinée, qui rêvent d’une grande première. Le groupe A des éliminatoires africaines du Mondial 2018 semble donc a priori déséquilibré. Les Congolais, troisièmes de la CAN 2015 et vainqueurs du CHAN 2016, seront favoris, face à des Tunisiens qui peinent à trouver leurs marques avec Henryk Kasperczak comme entraîneur...
(Afrik.com 21/06/16)
Un mois après le départ de Luis Fernandez et la nomination de Kanfory Lappé Bangoura comme intérimaire, la Fédération guinéenne a lancé lundi un appel à candidatures pour le poste de sélectionneur. Après l’échec dans les éliminatoires de la CAN 2017, l’objectif du lauréat sera de qualifier le Syli National pour le Mondial 2018. La Fédération guinéenne (FGF) a tranché. Après le départ de Luis Fernandez du poste de sélectionneur le mois dernier, l’instance a décidé que l’intérimaire Kanfory Lappé Bangoura ne resterait pas sur le banc du Syli National sur le long terme. En effet, en concertation avec le ministère des Sports, la FGF a lancé lundi un appel à candidatures pour le poste de sélectionneur. D’après le document,...
(APA 21/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - La Guinée est en quête un entraîneur de haut niveau pour succéder à Luis Fernandez, a-t-on appris mardi, de sources sportives. A cet effet, les autorités sportives guinéennes ont lancé le processus de recrutement d'un entraîneur de haut niveau, qui jouera le rôle d'entraîneur-sélectionneur du Syli national A de Guinée. Parmi les six tâches qui lui seront assignées, le nouveau coach s’occupera entre autres de l'organisation des entraînements, de la préparation tactique, technique et physique des joueurs, de la bonne tenue des joueurs sur le terrain et hors du terrain et de rendre compte à son employeur. Parmi ses missions essentielles, il assurera la qualification de la Guinée aux différentes compétitions majeures, notamment la coupe du monde...
(APA 16/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - Les deux ténors de la ligue 1 professionnelle de football de Guinée, le Horoya AC, le champion en titre et son grand rival, l’AS Kaloum, le vice-champion, sont en tête du classement général, à six journées de la fin du championnat. Jusque-là seul leader de la Ligue 1 avec une légère avance, le Horoya AC s’est fait rattraper par l’AS Kaloum, qui mettait la pression derrière avec l’autre ténor le Fello Stars. En match comptant pour la seizième journée, le Horoya AC a pris sa revanche en dominant le Hafia FC, la légende du football guinéen (2- 1), pourtant vainqueur à l’aller. Dans la deuxième rencontre, l’AS Kaloum a fait d’une bouchée le FC Soumba de Dubréka,...
(Autre média 14/06/16)
Les footballeurs guinéens des moins de 20 ans (U20) ont obtenu, non sans peine, leur ticket de qualification pour le 3ème et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de leur catégorie. Les Juniors Guinéens ont certes été battus, hier dimanche 12 juin 2016, à domicile par les ivoiriens, mais ils avaient fait l’essentiel au match aller, disputé le 21 mai dernier à Abidjan. La rencontre de ce dimanche a été remportée par les éléphanteaux sur le score étriqué de 1 à 0. La première mi-temps n’a pas été attrayante entre les deux formations qui n’auront eu que peu d’occasions à se mettre sous la dent. Mais en seconde période, ce sont les visiteurs qui vont se...
(Xinhua 13/06/16)
CONAKRY, (Xinhua) -- L'équipe guinéenne s'est qualifiée dimanche pour la 3ème phase du tour des éliminatoires de la CAN réservée aux joueurs de moins de 20 ans (U-20), malgré sa défaite face à son homologue ivoirien. Sur son stade du 28 septembre à Conakry, l'équipe guinéenne a été battue par les éléphanteaux de la Côte d'Ivoire avec un score d'un but à zéro (1-0) en match retour de l'éliminatoire des coupes d'Afrique des moins de 20 ans dont les phases finales sont prévues en Zambie en 2017. Pour le compte du match allé joué à Abidjan récemment entre l'équipe junior de la Guinée et celle de la Côte d'Ivoire, les Guinéens avaient gagné sur le score de deux buts à...
(Afrik.com 10/06/16)
La FIFA et la CAF ont dévoilé jeudi la composition des 4 pots qui vont être utilisés pour le tirage au sort de la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2018. Si la Tunisie réalise un bond qui lui permettra d’éviter un cador, le Cameroun et la Guinée ont chuté au classement FIFA et pourraient bien tomber dans un groupe très relevé... Il était attendu, le voilà désormais officiel. Comme indiqué, la FIFA et la CAF ont dévoilé ce jeudi un classement spécial pour l’Afrique. C’est cette hiérarchie, qui actualise le classement FIFA de mai en tenant compte des résultats de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017 disputée ce week-end, qui va servir de base pour...

Pages

(Conakry Infos 20/02/15)
La 4e édition du festival national de caricature et de bandes dessinées de Guinée dénommé ‘’Bulles d’encre’’ a ouvert ses portes jeudi 19 février au Centre culturel franco-guinéen de Conakry (CCFG), a constaté Conakryinfos. Initié par l’Association guinéenne des journalistes dessinateurs de presse (AGJD), ce salon de trois jours prendra fin le samedi 21 février 2015. Ce festival constitue également un espace de rencontres, d’échanges entre les acteurs du dessin de presse et les fans. Il est aussi le lieu pour échanger des informations sur le rôle essentiel et l’importance de la presse satirique en Afrique. Le festival ‘’Bulles d’encre’’ se veut être le chantre de l’information croquée sous l’angle humoristique pour offrir de la bonne humeur aux fans guinéens...
(APA 07/01/15)
Le ministre guinéen de la Culture et du Patrimoine historique, Dr Ahmed Tidjane Cissé, alité en France depuis plus de six mois, est décédé à Paris à l’âge de 73 ans, a appris APA mardi soir de source officielle. Contacté, un haut responsable gouvernemental a confirmé la triste nouvelle ajoutant que son collègue était alité à Paris depuis des mois pour des soins intensifs. Originaire de la Basse Guinée, Dr Cissé était un homme de culture très connu des Guinéens. Il était à la fois écrivain, poète, dramaturge, comédien et animateur de la rubrique « la chronique Assassine » dans le journal satirique Le Lynx. Il avait été également élu député à l’Assemblée nationale de Guinée deux fois et membre...
(APA 30/12/14)
APA-Conakry (Guinée) - L'année 2014 a été tristement marquée en Guinée sur le plan culturel par deux drames survenus à Conakry, l'un en janvier sur la plage de Lamabanyi faisant six morts et l'autre en juillet 2014 sur la plage de Rogbané à Taouyah faisant une trentaine de victimes. Selon la plupart des artistes et opérateurs culturels guinéens, l'année 2014 en Guinée a été tout, sauf radieuse. Une année de drames pour les uns et une année de ralentissement des activités culturelles voire de reports de spectacles pour les autres. Dans l'un ou l'autre cas, l'opinion publique retient que l'année 2014 a tristement débuté en Guinée par le drame survenu le 1er janvier 2014 à la plage de Lambanyi dans...
(Afrique Actualité 30/12/14)
Le rêve est devenu réalité pour cette jeune fille. Elle a su confirmer son talent samedi soir au Grand hôtel de l'indépendance de Conakry, en remportant la couronne de la plus belle femme du pays pour l'année 2015. A seulement 18 ans, Mama Aissata Diallo décroche le titre de Miss Guinée 2015 devant Safiatou Diallo et Yero Bah, 1ère et 2èmedauphines. Organisé par le Comité Miss Guinée (COMIGUI), le concours Miss Guinée 2015 a été lancé le 23 août dernier à Conakry. Le comité a d'abord sillonné les différentes villes du pays pour dénicher les beautés de chacune des 8 régions administratives. Plusieurs fois reportée à cause de l'épidémie d'Ebola, la phase finale a réuni 12 ambassadrices de la beauté...
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire. Ce programme, qui sera mis en oeuvre pendant sept ans, vise non seulement à développer un marché régional unifié des biens et services culturels, promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi...
(Guineeconakry.info 29/10/14)
C’est en janvier 2015, comme pour commencer l’année en beauté que le célébrissime écrivain guinéen, Tierno Monènembo va sortir son nouveau roman au titre paradoxal de : ‘’Les coqs cubains chantent à minuit’’. Comme à la Saint Sylvestre, ils vont peut-être réveillonner avec nous, ces gallinacées latinos américains, omnivores de rythmes et d’ambiance ‘’caliente’’. De sa plume enchantée, le romancier remonte et démonte les relations entre Cuba et l’Afrique, au fil d’une histoire qui retient de bout en bout. Avec des personnages sympas, des belles, des salauds, des innocents, des sacrés ‘’ambianceurs’’ impénitents, qui vous feront découvrir toute la beauté et la complexité de la vie insulaire. La Havane et bien d’autres villes sont revisitées, et les inoubliables voix de...
(Guineeconakry.info 22/10/14)
‘’ Nous avons remarqué que la justice guinéenne n’est pas prête à faire son boulot’’, tel est l’un des constats dénoncés par le porte-parole de l’ensemble des artistes de la musique urbaine, Marcus du célèbre groupe du rap ‘’Les Banlieuz’arts’’, lors d’une conférence de presse tenue, ce mardi 21 octobre 2014 à la Maison de la presse à Linsèbounyi. Une manière pour ces artistes de la musique urbaine guinéenne de stigmatiser le retard du procès des détenus du drame de Rogbanè par la justice, notamment, avec Malick Kébé de l’Agence guinéenne des spectacles, Moussa M’Baye et Inesta responsable de la sécurité civile.
(APA 16/10/14)
APA-Conakry (Guinée) - Quatre stars de la musique africaine ont, à l’initiative de Mory Kanté, composé deux singles dans le cadre de la lutte contre Ebola, une épidémie qui a fait plus de 3 000 décès en Afrique de l'Ouest. Selon Mory Kanté, l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly et les Maliens Salif Keita et Oumou Sangaré ont notamment participé à la composition des titres, sans compter d'autres musiciens résidents en France. Rencontré à l'Aéroport international Mohamed V de Casablanca, en provenance de Paris, Mory Kanté promet des tournées au plan international après la sortie des singles dans le marché du disque pour sensibiliser, d'une part, et appeler à la mobilisation autour de la fièvre Ebola, d'autre part. Mory Kanté, fort de...
(Vision Guinée 02/10/14)
Sous le thème ‘’l’Union fait la nation’’, la sixième édition du Festival du rire international de Conakry (Fric) a été lancée mardi dans la salle de spectacle du centre culturel franco-guinéen. Ce Festival a lieu tous les ans depuis 2008 et se veut innovant autour de l’humour. Même s’il manque pour l’instant de soutien, l’ambition de l’organisateur Kevin Boua est d’inscrire le Festival du Rire International de Conakry dans la durée pour le rendre incontournable aux yeux des guinéens à nous faire sourire de tout ce qui nous angoisse. Depuis 2008 à Conakry, le vent du Fric souffle du rire pour remplir de joie les cœurs du grand public. Après la cérémonie d’ouverture au centre culturel franco-guinéen, du 24 octobre...
(Afrique Actualité 26/09/14)
Assis dans son magasin situé à Taouyah en banlieue de la capitale guinéenne, l'artisan attend des clients qui ne viennent presque pas. Sculpteur depuis 1985, M. Kéita ne se démoralise pas, malgré le faible rendement de son métier. Dans ce bazar, on trouve de l'ancienneté et des arts contemporains. Parmi les arts modernes, ''il y a un chasseur et une danseuse abstraite''. ''Les œuvres anciennes sont constituées des colons qui représentent le temps de la colonisation (vêtus en bleu et blanc, NDLR). Il y a des masques Banda, des dents, des masques Condé (communauté de la haute Guinée, ndlr). Il y a le bronze, le nimba (qui symbolise la Guinée)'', explique Mamadou Kéita. Les prix des œuvres varient selon leur...
(Afrique Actualité 10/09/14)
La plus belle et le plus beau lycéen 2014 de Guinée ont été élus à Conakry, devant plus d’un millier des spectateurs. Au compte de la 9ème édition du Miss & Master Börö national, organisée par la structure Cis'Com, le jury constitué de 7 membres, a choisi comme miss, Safiata Emma Diakité, candidate de Conakry, élève en terminale sciences sociales au lycée Hadja Habibatou Tounkara. Agée de 17 ans, elle mesure 1,67m et pèse 50 kg. Dans la catégorie Master, Emanuel Zoumanigui, élève en 2e sciences sociales, âgé de 21 ans, 1,82m, 69 kg, a été considéré comme le plus beau mec du lycée cette année. Pour conquérir la couronne, 42 candidats ont été retenus, soit 20 candidates et 22...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Jeune Afrique 05/09/14)
Avec son troisième album, Sia Tolno revêt sa tenue de combat et dénonce sur un afrobeat endiablé le machisme ambiant et les maux qui gangrènent le continent. Ne cherchez pas à mettre la Guinéenne Sia Tolno dans une case, elle déjouera tous vos pronostics ! Après avoir visité les musiques mandingues et la soul, elle s'attaque avec son troisième album, African Woman, à l'afrobeat, une incursion rare pour une chanteuse africaine. Elle livre ici une ode aux femmes africaines, bien éloignée de ce que pouvait chanter Fela Anikulapo Kuti en 1972 sur le tube panafricain "Lady". Il y fustigeait en effet les effets néfastes de l'occidentalisation sur les Africaines. Il pensait que le féminisme alors en vigueur allait irrémédiablement les...
(Afrique Actualité 18/08/14)
La culture s'enrichit. Un livre d'une pièce de théâtre intitulé ''L'emblème'', a été dédicacé ce weekend à Conakry. L'emblème est l'œuvre d'un jeune Guinéen, Ibrahima Fofana. Dans cet ouvrage de 36 pages, l'auteur exprime sa vision de la société africaine. Il la décrit avec humour en dédramatisant certaines douleurs du passé des peuples du continent noir. ''J'ai voulu raconter l'histoire d'un pays à un moment donné, mais, tout en me moquant, tout en rigolant avec cette histoire pour la rendre moins douloureuse, plus acceptable, pour me moquer de ce que moi-même j'ai été victime,'' explique Ibrahima Fofana. Paru aux éditions ''Edi livre'', le bouquin qui a été rédigé depuis des années, dormait dans les tiroirs. ''Dans un premier temps, l'écriture...
(AFP 09/08/14)
Le comédien, chorégraphe et metteur en scène africain de renom Souleymane Koly, décédé il y a une semaine à Conakry, a été inhumé vendredi dans sa région natale de N'Zérékoré, dans le sud de la Guinée, ont rapporté les médias guinéens. Son inhumation est intervenue à six jours de son 70e anniversaire et au second jour d'obsèques nationales organisées en hommage de la grande figure de la culture qu'il fut, célèbre notamment pour ses créations mêlant théâtre, musique et danse, selon un journaliste de l'AFP. Le premier jour d'hommage avait rassemblé jeudi à Conakry le Premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana, plusieurs ministres, des artistes et des proches de Souleymane Koly Kourouma - son nom complet. Sa fille Saran Koly...
(BBC 08/08/14)
L’inhumation de Souleymane Koly Kourouma, homme de culture et fondateur de l’ensemble Kotéba d'Abidjan aura lieu ce vendredi à Kpara près de N’Zérékoré, région sud-est de la Guinée. Le chorégraphe, metteur en scène, dramaturge, producteur guinéen et conseiller principal chargé du développement culturel à l’international au Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique est décédé le 1er août à l’Hôpital Sino-Guinéen de Conakry après un malaise cardiaque, la veille de ses 70 ans. Artiste polyvalent, Souleymane Koly Kourouma est une figure de proue de la culture dont les créations mêlant souvent théâtre, musique et danse ont été célébrées en Afrique et à travers le monde. Le premier ministre guinéen Mohamed Saïd Fofana (G) et d’autres ministres prient lors d’une...
(Afrique Actualité 08/08/14)
L'homme de culture est rentré en Guinée pour répondre à l'appel de son ami, Ahmed Tidjani Cissé, ministre de la Culture et du Patrimoine historique. Il l'avait nommé au poste de conseiller spécial chargé du développement culturel. Souleymane Koly Kourouma, plus connu sous le nom de Souleymane Koly, est de ceux qui ont consacré leur vie à la promotion des valeurs culturelles du continent africain. Il était chorégraphe, danseur, auteur, metteur en scène et producteur. Il a fondé et dirigeait, depuis 1974, l'une des compagnies les plus populaires d'Afrique de l'ouest: ''l'Ensemble Kotéba d'Abidjan''. Un vibrant hommage lui a été rendu , au palais du Peuple à Conakry, par ses parents, amis, fans, membres du gouvernement et plusieurs artistes et...
(APA 04/08/14)
Le porte-parole du Gouvernement guinéen, Damantang Albert CAMARA a rendu hommage à Souleymane Koly Kourouma, homme de culture décédé le 1er août 2015 à Conakry, soulignant que le défunt a fait rayonner la culture guinéenne au niveau international. La Guinée, cite un communiqué officiel, « reste reconnaissante vis-à-vis de ce fils engagé qui a décidé de revenir servir son pays après avoir fait rayonner la culture guinéenne au niveau international ». En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement guinéen a adressé ses « sincères condoléances » à la famille éplorée, au monde des arts et de la culture, ainsi qu’au peuple de Guinée. Fondateur de la célèbre troupe KOTEBA et Conseiller du ministre de la Culture, Koly Kourouma s’apprêtait à réorganiser...
(RFI 04/08/14)
Le metteur en scène guinéen Souleymane Koly est décédé ce vendredi 1er août, à 70 ans, d'une crise cardiaque à son domicile de Lambandji, dans la banlieue de Conakry. Réalisateur, chorégraphe, musicien et scénariste, Souleymane Koly fut, entre autres, le fondateur de l'Ensemble le Kotéba d'Abidjan, et du groupe les « 3 GO », l’une des compagnies théâtrales les plus connues d’Afrique. Pendant plus de quarante ans, Souleymane Koly a participé à la formation de beaucoup d'artistes ouest-africains. Le chanteur guinéen Kabi Kouyaté fut l'un de ses élèves : « J’ai décidé de quitter la France pour me rendre à Abidjan, pour rester à côté de ce monsieur. Il était étonné : "Toi, tu décides de quitter ici pour aller...

Pages

(RFI 29/09/17)
Des ONG de défense des droits de l'homme se sont retrouvées jeudi 28 septembre 2017 à Conakry pour le 8e anniversaire des tragiques événements survenus le 28 septembre 2009 dans un stade de la capitale guinéenne. Ce jour-là, 157 opposants avaient été massacrés par des soldats de la junte au pouvoir. Une dizaine de personnes haut placées ont été inculpées mais le procès tarde à venir. Si le procès des meurtriers du 28 septembre 2009 tarde à venir, c’est qu’on se camouffle, selon les victimes, derrière une commission rogatoire - qui a toutes les chances de ne pas réussir sa mission d’interroger à Paris le général Sékouba Konaté...
(Jeune Afrique 29/09/17)
Pour Alpha Condé, le développement des infrastructures passe par l’empire du Milieu. Usant de son statut de président de l’Union africaine et d’une invitation à participer à ce titre au sommet des Brics (Brésil-Russie-Inde-Chine-Afrique du Sud) qui avait lieu du 3 au 5 septembre à Xiamen, dans le sud-est de la Chine, le chef de l’État guinéen en a profité pour approfondir ses liens avec Xi Jinping, dont il avait attentivement lu la biographie ainsi que le recueil de discours et de textes La Gouvernance de la Chine, lequel l’a reçu longuement. Mais aussi pour missionner son ministre du Partenariat public-privé, Ibrahima Kassory Fofana, chargé de négocier, en marge des rencontres des chefs d’État, un accord de prêt pour la...
(France TV Info 28/09/17)
Le 28 septembre 2009, 157 Guinéens qui manifestaient pacifiquement se font massacrer dans un stade de Conakry. Des dizaines de femmes sauvagement violées, des opposants portés disparus. 8 ans après, pas le moindre procès. Les familles des victimes réclament toujours justice. Retour sur cette journée de triste mémoire. Ce 28 septembre 2009, le stade de Conakry est plein à craquer. Des milliers d’opposants se sont rassemblés pour dire non à la candidature du chef de la junte militaire guinéenne, le capitaine Moussa Dadis Camara, qui a pris le pouvoir par les armes en décembre 2008. Il veut se présenter à l'élection présidentielle. La veille, il a interdit toute manifestation dans la capitale. La répression menée par ses hommes est brutale...
(RFI 28/09/17)
En Guinée, cela fait tout juste huit ans, ce jeudi 28 septembre 2017, que plus de 150 personnes ont été massacrées et plus de 100 femmes violées dans un stade de Conakry. C'était en 2009. Ce massacre et ces viols avaient été perpétrés par des éléments des forces de sécurité guinéennes. Depuis, une enquête a été ouverte. En 2010, elle a connu des avancées notables, mais elle n'est toujours pas finalisée. C'est ce que déplorent plusieurs associations de défense des droits de l'homme, comme Amnesty ou Human Rights Watch, ainsi que l'Association des victimes, parents et amis du 28 septembre 2009. Le problème aujourd’hui, c’est que l’enquête est toujours en cours. Il semble donc difficile de pouvoir envisager un procès...
(Jeune Afrique 28/09/17)
À l'occasion de la commémoration des huit ans du massacre du 28 septembre 2009, un groupe de victimes porte plainte contre Sékouba Konaté, ministre de la Défense nationale au moment des faits puis président par intérim de la Transition militaire entre décembre 2009 et décembre 2010. Après l’arrestation à Dakar de Aboubacar Toumba Diakité, extradé dans la foulée, et l’inculpation de Moussa Dadis Camara, Sékouba Konaté est le seul acteur majeur de la Transition militaire au pouvoir en Guinée entre décembre 2008 et décembre 2010, à être passé entre les mailles de la justice. Son audition « imminente » par le pool de juges chargé d’instruire le dossier du massacre du 28 septembre avait été annoncée en juillet 2015 par...
(RFI 28/09/17)
Une marche funèbre a eu lieu à Conakry le 27 septembre en hommage aux deux jeunes tués la semaine dernière pendant une manifestation. De la morgue en centre-ville jusqu'au cimetière de Bambetto en banlieue de la capitale guinéenne où les deux manifestants ont été enterrés, les leaders de l'opposition et une partie de leurs sympathisants dénoncent l'utilisation quasi systématique des armes à feu pendant les manifestations. Au son de l'ambulance qui transporte les corps des manifestants décédés la semaine dernière, la foule réclame justice pour les deux derniers décès en date et pour tous les autres. « A cette manifestation, deux jeunes ont été assassinés par balle tout simplement parce qu’on s’est levé pour dire qu’on veut avoir la sécurité,...
(BBC 28/09/17)
Les parents des victimes du massacre du 28 septembre 2009 dans un stade de la capitale Conakry commémorent ce jeudi le 8ème anniversaire de cette tragédie. L'association des victimes et des parents des victimes, AVIPA, dit attendre toujours que justice soit rendue. Les trois juges guinéens en charge de l'instruction du dossier disent avoir entendu 440 personnes. Le capitaine Moussa Dadis Camara, président de la junte militaire qui assurait la transition au moment des faits reste maintenu en exil au Burkina Faso alors qu'il souhaite revenir en Guinée pour livrer sa version des faits. Pour l'AVIPA, cette situation est l'un des éléments qui prouve qu'il manque de volonté politique pour conduire à terme ce dossier. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41424410
(AFP 27/09/17)
À l'arrêt depuis plus d'une semaine, les deux principales entreprises minières de bauxite ont pu reprendre mardi leurs activités dans la région de Boké, où des manifestations violentes se succèdent pour réclamer un meilleur accès à l'électricité, à l'eau et au marché de l'emploi, rapporte Reuters. Cette reprise de l’activité des entreprises minières de bauxite intervient alors que les autorités tentent de négocier une sortie de la crise qui paralyse l’activité économique de la zone depuis plus d’une semaine, rapporte Reuters.
(RFI 27/09/17)
Malgré l'annonce lundi 25 septembre d'une date pour les prochaines élections locales fixées au 4 février 2018, l'opposition guinéenne a décidé de maintenir ses marches de protestation, dont celle de ce mercredi 27 septembre qui sera une marche funèbre, suite à la mort de deux manifestants mercredi dernier. La date du 4 février a été proposée par la Commission électorale à l’issue de trois jours de réunion entre commissaires, partis politiques et société civile.
(Jeune Afrique 27/09/17)
Le 20 septembre, en marge de l’Assemblée générale de l'ONU, Donald Trump a reçu à dîner quelques chefs d’État africains, accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères. À cette table, il n’y avait que trois dirigeants francophones, Alassane Ouattara, Macky Sall et Alpha Condé. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/476586/politique/alassane-ouattara-macky...
(Jeune Afrique 27/09/17)
« Elijah » accuse un religieux français, le frère Albert, de l’avoir violé quand il était mineur. Il livre son témoignage à Jeune Afrique. Nous l’appellerons « Elijah ». Mineur au moment des viols dont il dit avoir été victime, il a été auditionné fin mars par le service de sécurité de l’ambassade de France à Conakry. Une commission rogatoire doit arriver prochainement de Paris pour qu’Elijah soit à nouveau auditionné, cette fois par la justice française. Celui qu’il accuse, le frère Albert de la Congrégation des frères du Sacré-Cœur, a reconnu une partie des faits qui lui sont reprochés et a été mis en examen le 7 septembre pour des viols et agressions sexuelles commis en Guinée entre 1992...
(RFI 26/09/17)
En Guinée, les prochaines élections locales devraient se tenir en février 2018. C’est la date proposée par la Commission électorale ce lundi 25 septembre à l’issue de 3 jours de réunion entre commissaires, partis politiques et société civile. Le mandat des maires est échu depuis 7 ans. Ce scrutin est donc très attendu en Guinée et est l’une des principales revendications de l’opposition. C’est avec optimisme que le président de la Commission électorale propose la date du 4 février 2018 pour les élections locales.
(RFI 26/09/17)
La tension reste toujours vive en Guinée dans les zones minières de l'ouest du pays. Les barricades sont toujours présentes à Boké où la population est en colère devant le manque d'eau et d'électricité. Les autorités régionales ont bien tenté une réunion de conciliation à Kolaboui, une localité carrefour et passage obligé pour rejoindre les sites miniers, mais chacun campe sur ses positions. Au terme de l’ultimatum donné par les citoyens de Kolaboui afin que l’Etat trouve une solution pérenne à la crise d’eau et d’électricité qui frappe leur localité, les manifestants avaient très tôt lundi matin réoccupé les rues et le chemin de fer. Mais ils ont été vite délogés par les doyens de la localité qui ont demandé...
(RFI 23/09/17)
C'est un ouf de soulagement qu'ont manifesté les multinationales, exploitants miniers et les transporteurs routiers après la levée des barricades érigées par les manifestants à Kolaboui, localité hautement stratégique pour l'économie nationale. Si Kolaboui tousse, c’est toute la région, poumon économique du pays, qui s’enrhume. Lieu de passage obligé pour les liaisons entre Kamsar, sur la côte, où se trouve le centre industriel de la Compagnie des bauxites de Guinée (CBG), et le plateau de Sangaredi, qui abrite l'une des plus grandes réserves de bauxite du monde. C’est pourquoi quel que soit le régime au pouvoir à Conakry, il ne saurait tolérer le blocage de cette localité qui est un important nœud...
(RFI 23/09/17)
Ce vendredi 22 septembre, cela fait déjà dix jours que les habitants de Boké, dans le nord-ouest du pays, protestent contre l'absence d'électricité et d'eau, notamment. Des violences qui ont déjà fait deux morts et des dizaines de blessés. Jeudi, les manifestants, en majorité des jeunes, s'en sont pris à des bâtiments publics de la ville voisine de Kolaboui. Les manifestants se sont en fait attaqués à des symboles de l'Etat. Les manifestants s'en sont pris aux symboles de l'Etat et aux symboles de l'activité minière. Des édifices publics comme la sous-préfecture, la mairie, ou encore le poste de gendarmerie ont été incendiés. Des attaques ont été menées contre des infrastructures militaires et des centres de santé. Dans un communiqué,...
(Le Monde 22/09/17)
Dans la région du Fouta-Djalon, la confrérie soufie des tidjanes est confrontée à la montée d’un islam rigoriste émanant des pays du golfe Arabo-Persique. Une querelle de minarets ébranle Labé. L’ancienne capitale du défunt royaume théocratique du Fouta-Djalon, en Guinée, est le théâtre d’une sourde lutte d’influences religieuses, « bras ballants » contre « bras croisés ». Les premiers, musulmans malékites priant les bras le long du corps et réunis dans la confrérie soufie des tidjanes, détenaient sans trop de partage le pouvoir terrestre, avec ses marchés et ses troupeaux de bœufs, l’administration aussi, mais également le domaine spirituel et religieux. Depuis quelques années toutefois, ce vieil ordre vacille sous les assauts d’un concurrent chassant sur les terres d’islam et...
(La Tribune 22/09/17)
Le mandat des maires actuels est arrivé à échéance depuis sept ans. Pourtant, ils continuent d’occuper leurs sièges dans l’attente presque chimérique de l’organisation des élections locales et communales qui peinent à être organisées depuis 2005 malgré un accord politique et la réforme du code des collectivités locales. L’opposition guinéenne a décidé de manifester ce mercredi, une manifestation monstre pour réclamer la tenue du scrutin. Douze ans que les Guinéens attendent de mettre de nouveaux noms sur les visages de leurs maires. Plus pour leurs délégués de quartier et leurs chefs de district qui n'ont pas été renouvelés depuis les années 80 ! La pression de la rue pour exiger la tenues des locales Une situation qui a poussé l'opposition...
(BBC 21/09/17)
En Guinée, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté mercredi à Conakry pour exiger la tenue des élections locales. Ils ont répondu à l'appel de l'opposition qui exige l'organisation d'élections locales qui n'ont plus lieu depuis 12 ans. Les principaux leaders de l'opposition étaient en tête du cortège. Les manifestants portaient mercredi des pancartes et des banderoles sur lesquelles on pouvait notamment lire "Nous voulons des élections communales maintenant" ou encore "Alpha Condé est un incapable". Cette marche s'est achevée par un meeting sur l'esplanade du Stade du 28 septembre, le principal terrain sportif de Guinée. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/41347946
(BBC 21/09/17)
Le président guinéen et président en exercice de l'Union Africaine (UA), Alpha Condé, a appelé ses pairs à « réparer les injustices » faites à l'Afrique dans un discours prononcé du haut de la tribune de l'Assemblée générale ordinaire des Nations unies. S'adressant à ses homologues, le chef de l'Etat guinéen a tout d'abord rappelé l'éveil de l'Afrique "jadis subjuguée, corvéable et malléable à dessein, et marginalisée". Alpha Condé a également évoqué un continent africain déterminé à s'affranchir de son passé et "à prendre son destin en main avec la ferme détermination d'être l'acteur principal de son développement et de jouer pleinement son rôle dans la gestion des affaires internationales". Selon le président de l'UA, "le développement durable, de la...
(BBC 21/09/17)
En Guinée, un voleur arrêté samedi par les forces de sécurité, n'a pas tari d'éloges sur la police qu'il a vivement félicitée. Boubacar Diallo, étudiant à l'Institut Supérieur de Technologie de Mamou, et son présumé complice Thierno Amadou Sow, mécanicien, ont avoué sans ambages avoir volé la somme de 50 millions de GNF dans une boutique de téléphonie à Mamou, dans le nord-ouest de la Guinée. Devant la presse, l'étudiant présumé voleur a plaidé pour l'octroi de moyens à la police. "La direction nationale de la police judiciaire doit être félicitée. Je voulais aussi dire que la DPJ mérite d'être équipée parce qu'ils ont des agents qui sont bien formés. Franchement", a indiqué Diallo face aux journalistes quelques minutes après...

Pages