Mercredi 18 Avril 2018

Guinée

(RFI 09/03/18)
Depuis près d'un mois, les écoles guinéennes sont fermées pour cause de grève des enseignants. Ce jeudi 8 mars, le président Alpha Condé venu présider la Journée internationale des droits des femmes au Palais du peuple, siège de l'Assemblée nationale à Conakry, a été hué par des centaines de femmes aux cris de « nos enfants à l'école ». Il s'est finalement adressé à un public clairsemé, puisque la majorité des femmes avaient quitté la salle pour boycotter son discours qui leur était pourtant destiné. Je vais dire d’abord aux élèves et à la jeunesse de Guinée que la jeunesse a toujours raison. Croyez-moi, d’abord en tant que professeur, ensuite en tant que président, ce n’est pas de gaieté de...
(Agence Ecofin 09/03/18)
La valeur globale des transactions de monnaie mobile en Afrique subsaharienne a atteint 19,9 milliards de dollars en 2017, soit une progression de 14,4% par rapport à 2016, selon un rapport de l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA). Intitulé «Etat de l’industrie de la monnaie mobile» (State of the Industry Report on Mobile Money), ce rapport révèle que ce chiffre cache cependant de fortes disparités entre les sous-régions. L’Afrique de l’Est reste en effet la locomotive de l’industrie du mobile money au sud du Sahara, avec 13,2 milliards de dollars de transactions durant l’année écoulée (+10,5% par rapport à 2016), devant l’Afrique de l’Ouest qui a enregistré 5,3 milliards de dollars de transactions (+15,2 %). Viennent ensuite l’Afrique...
(AFP 08/03/18)
Plusieurs milliers de femmes en blanc, qui se font appeler "les Amazones", ont marché mercredi dans les rues de Conakry pour dénoncer les violences policières meurtrières lors de manifestations politiques en Guinée sous la présidence d'Alpha Condé. Répondant à l'appel des femmes de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le principal parti d'opposition, les manifestantes ont défilé pendant plusieurs heures dans la banlieue, sur le principal axe de la capitale. Vêtues de blanc, couleur du deuil en Guinée, elles arboraient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "Trop de morts, l'Etat dort encore" ou "Alpha rime avec crime", en référence au président Condé, élu en 2010 et réélu en 2015. "Mon fils est le 90e jeune tué par les...
(BBC 08/03/18)
Des milliers de guinéennes vêtues de blanc ont marché dans les rues de Conakry, la capitale de la Guinée, pour dénoncer les violences policières meurtrières lors des manifestations politiques. Selon les organisatrices, dix mille femmes ont participé à la manifestation organisée par des femmes du principal parti d'opposition, l'UFDG. Les manifestantes sont parties en cortège du rond-point Hamdallaye-Concasseur, dans la banlieue de la capitale, occupant la chaussée. Elles devaient se disperser dans le quartier de Bambéto, quelque trois kilomètres plus loin. Guinée : l'activiste Kémi Séba refoulé Les Guinéennes, vêtues de blanc, couleur du deuil, et portant pour certaines un foulard rouge sur la tête pour marquer leur détermination, arboraient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "Trop de morts,...
(RFI 08/03/18)
Elles étaient des milliers de femmes à battre le pavé dans les rues de Conakry mercredi 7 mars pour exiger justice pour leurs enfants victimes des violences policières depuis l'arrivée du président Alpha Condé au pouvoir en Guinée. Lundi, on a enterré la 90e victime du régime de M. Alpha Condé Tout de blanc et rouge vêtue, les Amazones ont marché dans une ambiance carnavalesque Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180307-marche-blanche-conakry-justice-nos-en...
(AFP 07/03/18)
Plusieurs milliers de femmes vêtues de blanc --10.000 selon les organisatrices-- ont participé mercredi à Conakry à une marche pour dénoncer les violences policières meurtrières lors des manifestations politiques en Guinée, a constaté un journaliste de l'AFP. Répondant à l'appel des femmes du principal parti d'opposition, l'UFDG, les manifestantes sont parties en cortège du rond-point Hamdallaye-Concasseur, dans la banlieue de la capitale, occupant la chaussée. Elles devaient se disperser dans le quartier de Bambéto, quelque trois kilomètres plus loin. Les Guinéennes, vêtues de blanc, couleur du deuil, et portant pour certaines un foulard rouge sur la tête pour marquer leur détermination...
(AFP 07/03/18)
"J'essaie de reprendre mes forces", souffle Jacques, jeune migrant guinéen, les yeux rougis et un pâle sourire creusant ses pommettes émaciées de survivant. Il a derrière lui des mois d'odyssée, avec d'autres Guinéens et Ivoiriens, dont le nombre explose dans les Alpes françaises. A 16 ans, il vient de frôler la mort en gravissant pendant deux jours le col de l'Echelle (Alpes) pour arracher son entrée en France dans des conditions dantesques. "Il y avait beaucoup de neige et à un certain moment, je ne savais plus si j'étais parmi les morts ou les vivants", raconte-t-il à l'AFP depuis le matelas où il se repose au "Refuge solidaire", centre d'accueil associatif à Briançon (est), à la frontière italienne. Parti avec...
(RFI 07/03/18)
Un tirage au sort pour remplacer trois conseillers à la Cour constitutionnelle de Guinée a failli se terminer en pugilat entre les membres de la cour. Des conseillers qui ne veulent pas se soumettre à cet exercice constitutionnel s'en sont pris au président de l'institution, annonçant même sa destitution. Les spécialistes et commentateurs politiques estiment que les ennuis de Kèlèfa Sall, le président de la Cour, ont commencé lors de l’investiture du président Alpha Condé en décembre 2015 et son fameux discours dont voici un extrait: « Monsieur le président de la république, gardez-vous de succomber à la mélodie des sirènes révisionnistes, car si le peuple de Guinée vous a donné et renouvelé sa confiance, il demeure cependant légitimement vigilant...
(APA 06/03/18)
APA-Conakry (Guinée) - Le Chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, dont le pays est confronté à une grève qui perdure depuis quatre semaines dans les écoles, a demandé aux enseignants d'observer une «trêve sociale» pour éviter une paralysie de l’économie nationale. Dans une allocution télévisée, lundi soir, le président Condé a regretté la série de grèves dans le système éducatif guinéen avant de se dire conscient des conséquences néfastes de ces mouvements d'humeur pour les élèves, les parents et les enseignants et l’Etat. «Ma responsabilité première en tant que chef de l’Etat est d’être à l’écoute de tous les Guinéens et de trouver des solutions aux problèmes en vue de mettre fin à toutes les incompréhensions», a-t-il dit. Partant de...
(RFI 06/03/18)
Réinsérer les jeunes guinéens dans l’agriculture pour lutter contre le chômage, l’exode rural et l’émigration, c’est le pari du PJDD, le Partenariat des jeunes pour le développement durable. Dans la commune de Dubreka en bordure de la capitale Conakry, ce qui a commencé par une petite initiative personnelle prend aujourd’hui de l’ampleur pour se transformer en véritable coopérative agricole et de plus en plus de jeunes tentent l’aventure. Bawa, préfecture de Dubreka, au pied de la Montagne du « chien qui fume », 65 hectares consacrés à l’agriculture durable. Ouseynatou Diallo est institutrice mais là, elle repique des poivrons : « Mon travail d'institutrice je ne le fais que les jours ouvrables, les week-ends, je suis là. Ca me permet...
(Agence Ecofin 06/03/18)
L’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) a octroyé 2,4 milliards $ à l’initiative américaine Power Africa. L’organisation fédérale qui promeut les investissements privés des entreprises américaines à l’étranger, a soutenu le programme à travers des prêts, des garanties et des assurances contre les risques politiques dans des projets devant permettre la mise en place de 1660 MW de centrales électriques. Ces projets sont répartis dans neuf pays, à savoir: le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, le Togo et la Zambie. « Le succès de cette initiative montre l’efficacité de la coopération américaine et le rôle de la finance du développement dans la canalisation des ressources du secteur privé, dans la construction de...
(Jeune Afrique 05/03/18)
L’Ocde vient de rendre un rapport sur les flux illicites dans la région. Trafics de drogue, de pétrole, d’or, ou encore pêche illégale coûteraient 40 milliards d’euros par an au continent. Une fois refermé le rapport sur « L’Économie du commerce illicite en Afrique de l’Ouest », publié le 20 février par l’Ocde, on ne peut qu’être sidéré par l’emprise de cet argent « noir » et par les dégâts qu’il inflige aux pays de la Cedeao. Fruit de l’actualisation d’études antérieures conduites avec l’aide de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies, de la BAD, de la Banque mondiale, du Nepad et du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest, ce rapport passe en...
(AFP 04/03/18)
Les femmes du principal parti d'opposition au président guinéen Alpha Condé ont appelé samedi les hommes à "ne pas sortir" de chez eux mercredi prochain, pendant qu'elles organiseront une "marche blanche" pour que cessent les violences policières à l'origine de la mort de nombreux manifestants. "La première condition que l'on demande aux hommes: que personne ne sorte ce jour-là", a déclaré la députée Mariama Tata Bah lors d'un congrès de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo. La Guinée est confrontée depuis le début du mois à des manifestations qui ont fait au moins une douzaine de morts...
(AFP 04/03/18)
Le militant de la cause noire Kémi Séba, Français d'origine béninoise, a été refoulé vendredi à son arrivée en Guinée où il comptait tenir des conférences, a-t-on appris samedi de source sécuritaire et auprès de ses proches. "Il nous a été ordonné de ne pas recevoir sur le sol guinéen cet artiste dont j'ignore même le nom. Il paraît qu'il s’appelle Seba ou Keba", a expliqué à l'AFP un responsable des forces de sécurité. "Il n’a pas été autorisé à venir ici en Guinée organiser des conférence ou des discours publics qui dérangent", a-t-il ajouté. Début septembre, Kémi Séba, plusieurs fois condamné en France pour incitation à la haine raciale, avait été expulsé du Sénégal, où il résidait, vers la...
(APA 03/03/18)
En plus du Ghana, du Burkina Faso, du Mali , du Togo et du Bénin où elle exporte déjà l'électricité, la Côte d'Ivoire va fournir bientôt de l'électricité à la Sierra-Leone, au Libéria et à la Guinée, a annoncé, vendredi à Bingerville ( banlieue Est d'Abidjan), Emmanuel Kouadio, Secrétaire général de la Compagnie ivoirienne d'électricité ( CIE). M. Kouadio s'exprimait, au nom de la direction générale de cette compagnie à la clôture de « Africa digital communication days ( ADICOM DAYS) », un événement qui a réuni pendant deux jours, les acteurs de la communication digitale ( blogueurs, influenceurs, médias, marques...) autour du thème '' social média, Brand content, influence marketing: comment optimiser le retour sur investissement de sa communication...
(RFI 03/03/18)
Paul Put a été désigné sélectionneur de l’équipe de Guinée, ce 2 mars 2018 à Conakry. Vice-champion d’Afrique 2013 avec le Burkina Faso, il succède au Guinéen Kanfory Lappé Bangoura. Il devra notamment qualifier le « Sily National » pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. Le Belge doit encore signer un contrat dont la durée n'a pas été précisée. La Fédération guinéenne de football (Féguifoot) a désigné Paul Put sélectionneur de son équipe nationale A, ce 2 mars 2018 à Conakry, après avoir reçu plus de 100 candidatures (dont une vingtaine non prises en compte envoyées car hors-délais). L’heureux élu devait entre autre accepter de vivre en Guinée, participer au développement du football guinéen, parler français et disposer d’une...
(APA 02/03/18)
APA-Conakry (Guinée) - L'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principal parti de l’opposition) de l'ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo a déposé, jeudi, auprès de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) des griefs qu'il a relevés lors des élections locales du 4 février dernier dans neuf circonscriptions électorales sur les 342 que compte le pays. Il s'agit de quatre des cinq communes de Conakry, notamment Ratoma, Dixinn, Matam et Matoto, de deux communes de la Basse Guinée, Dubreka et Kindia, deux communes rurales de Dabola en Haute Guinée et une de Dalaba en moyenne Guinée. Au cours d’une rencontre, la délégation de l'UFDG a remis à la CENI la liste de tous les bureaux de vote mis en cause...
(La Tribune 02/03/18)
Le projet de développement de la mine de bauxite de la société Guinea Alumina Corporation à Boké est désormais achevé à plus de 37%. Les premières exportations du minerai sont prévues au cours de la deuxième moitié de 2019. La Guinée pourrait bientôt profiter de la production de la mine de bauxite à Boké dans le corridor nord-ouest. Mardi dernier, le management de Guinea Alumina Corporation (GAC S.A.), filiale d'Emirates Global Aluminium (EGA), a indiqué que son projet de développement de la mine était achevé à plus de 37%. Sur le volet export, la GAC prévoit de livrer les premières tonnes de bauxite au cours de la deuxième moitié de 2019. «GAC est un projet de croissance stratégique pour notre...
(APA 02/03/18)
APA-Conakry (Guinée)- Le président de la Fédération guinéenne de football, Antonio Souaré, a annoncé, vendredi à Conakry, le choix du technicien belge, Paul Put, démissionnaire au Kenya, pour prendre les rênes du Syli national de Guinée. Ex coach de la Gambie, du Burkina Faso, de la Jordanie et du Kenya, le Belge, la soixantaine, remplace le Guinéen Kanfory Lappe Bangoura, limogé en plein championnat d'Afrique des nations (CHAN). Selon le patron du football Guinéen, ils étaient 86 postulants à la tête de l’équipe nationale de football. Après dépouillement, les techniciens guinéens ont retenu dans un premier temps 23 profils, puis six, enfin Paul Put. Les critères retenus, toujours selon M. Souaré, c'est la prétention salariale, le fait d'accepter d'habiter en...
(RFI 01/03/18)
En Guinée, après plus de deux semaines d'une grève qui paralyse le secteur de l'éducation, des négociations se sont ouvertes le 28 février au palais du peuple de Conakry. De part et d'autre du médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, siègent les représentants du gouvernement et le bureau exécutifs du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) principal syndicat d'enseignants, sous l'oeil des autorités religieuses. A l'issue de cette première journée, les syndicalistes semblent mener la danse. Première victoire : la reconnaissance d'Aboubacar Soumah...

Pages

(APA 04/01/18)
APA- Conakry (Guinée) - L'ancienne gloire du football guinéen, Naby Laye Camara alias Papa Camara, est décédée ce jeudi matin à l’âge 65 ans des suites d’une longue maladie qui avait nécessité son hospitalisation dans une clinique de Conakry. Joueur très talentueux doté d’une technique hors pair, il fut l'auteur du but qui permit au Hafia de remporter la finale retour de la Coupe d'Afrique des clubs champions, disputée à Conakry en 1977 face au Hearst Of Oak du Ghana (3-2). Ce sacre continental était le troisième remporté par Papa Camara avec le Hafia après ceux gagnés en 1972 et en 1975. Outre ces trois coupes, Papa Camara fut finaliste avec l'équipe nationale de Guinée de la coupe d'Afrique des...
(AFP 02/01/18)
L'enquête sur le massacre de septembre 2009 dans un stade de Conakry est terminée et les prévenus renvoyés devant un tribunal criminel, a affirmé le ministre guinéen de la Justice, Cheick Sako. "Je suis heureux de vous annoncer que l'instruction judiciaire sur le massacre du stade de Conakry en 2009 est terminée ce 29 décembre 2017. (Elle) a pris presque sept ans", a déclaré vendredi soir à la presse M. Sako. "L'ordonnance de renvoi devant le tribunal criminel a été prise en même temps ce vendredi, ouvrant la voie à un procès", a-t-il ajouté. Il a annoncé avoir déjà pris un arrêté créant un comité de pilotage en vue de la "préparation matérielle du procès à venir". Pour "une affaire...
(RFI 02/01/18)
Il y a un peu plus de huit ans en Guinée, des soldats massacraient plus de 150 opposants dans un stade de Conakry, la capitale. L'instruction judiciaire ouverte à cet effet vient officiellement de prendre fin ce vendredi 29 décembre 2017. L'instruction judiciaire dans le massacre des 150 opposants dans un stade de Conakry en Guinée le 28 septembre 2009 aura duré sept ans. Pendant ces longues années, plus de 500 personnes, témoins et victimes, ont été entendues par le juge d’instruction. « Je suis heureux de vous annoncer que cette instruction a pris fin aujourd’hui, a annoncé le ministre guinéen de la Justice, Maître Cheick Sako, lors d'une conférence de presse ce 29 décembre. L'ordonnance de renvoi devant le...
(APA 02/01/18)
APA-Conakry (Guinée) - La presse électronique guinéenne a décortiqué le discours de vœu du nouvel an du chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, sept ans après son élection. « Nouvel an 2018 : Le président Alpha Condé s’adresse à la Nation », titre Guinéenews, tout en saluant le « bilan économique prometteur » de la Guinée en 2017. « Notre économie a progressé de 10 points dans le classement du doing business, elle est également classée par la Banque Mondiale, parmi les cinq pays qui se distinguent sur le plan de la compétitivité. Avec un taux de croissance économique de plus de 6%, un déficit budgétaire contenu, le taux d’inflation est aujourd’hui passé de 21 % à 8%. Cette année,...
(Afrique sur 7 28/12/17)
Après près de 5 ans d’investigations et de reports, le procès d'Aissatou Boiro, ex-directrice nationale du Trésor public de Guinée tuée par balles, s’est ouvert ce mardi 26 décembre. Cette audience n'aura duré que quelques minutes avant que la Justice guinéenne ne renvoie l’affaire au 19 février prochain. La date du 9 novembre 2012 fut un jour particulièrement dramatique à Conakry, la capitale guinéenne. Car l'ancienne directrice nationale du Trésor public, Mme Aïssatou Boiro, a été assassinée ce jour-là par des individus encagoulés, alors qu'elle rentrait du boulot. Un "crime crapuleux" qui a ému toute la Guinée, si bien que le Chef de l’État, son excellence M. Alpha Condé a décrété une journée de deuil national le 13 novembre 2012...
(RFI 27/12/17)
Cela fait 5 ans que la famille Boiro attendait justice pour leur proche Aïssatou Boiro, assassinée le 9 novembre 2012. La directrice nationale du Trésor public de Guinée avait été tuée de deux balles dans la poitrine à bord de sa voiture par des inconnus armés ce soir-là, peu avant 21h. Le procès qui s'est ouvert mardi 26 décembre a été renvoyé au 19 février 2018. Après une première audience, ce procès a repris ce mardi 26 décembre avec une nouvelle composition puisque l’ancienne équipe avait beaucoup tâtonné avec les règles de procédures et a été dessaisie.
(AfricaNews 27/12/17)
La justice guinéenne a renvoyé mardi, l’affaire Aïssatou Boiro au 19 février prochain. La soif de vérité de son époux en passe d‘être étanchée, car le professeur Ibrahima Boiro, enseignant de biologie à l’université de Conakry, a fourni de gros efforts pour obtenir ce procès. Aïssatou Boiro, c’est la directrice nationale du Trésor guinéen qui a été tuée de deux balles dans la poitrine dans sa propre voiture ce soir du 9 novembre 2012 à Conakry, capitale de la Guinée. Un assassinat qui a ému toute la Guinée ou presque, si bien que le Chef de l’Etat, Alpha Condé avait décrété une journée de deuil national le 13 novembre 2012. Née en 1954 à Conakry, Aïssatou Boiro a été nommée...
(Le Monde 26/12/17)
S’il reste très difficile pour ces jeunes Africaines d’accéder aux études supérieures – 30 % d’entre elles accèdent à l’université –, la politique volontariste de Conakry en faveur de l’égalité hommes-femmes encourage le changement. Rabiatou a 25 ans, un large sourire, un métier, et une conviction chevillée au corps : elle est une exception dans son pays. A sa naissance, dans la province de ­Lélouma, dans le nord de la Guinée, cette petite fille, qui est la sixième de sa fratrie, n’avait quasiment aucune chance de se retrouver, dix-huit ans après, en licence de journalisme à plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la capitale du pays, Conakry. Il aura fallu toute la force de ses parents, notamment de sa...
(Autre média 19/12/17)
La Guinée, à l’instar des autres pays, a célébré ce 18 décembre 2017, la journée internationale des migrants. Plusieurs hauts cadres et représentants des institutions internationales étaient au rendez-vous. A l’occasion, il a été confirmé qu’en la matière, la Guinée est dans la zone rouge, dans la mesure où elle occupe le rang peu enviable de deuxième pays de la région avec le plus grand nombre de migrants. Pour preuve, a-t-on révélé, en ce moment même, plus de 4000 migrants guinéens attendent d’être rapatriés de la Libye. Selon la cheffe de mission de l’OIM Guinée, Fatou Diallo N’Diaye, la célébration de cette journée est particulière. Pour elle, ce n’est pas une journée où il faut faire un cocktail, mais plus...
(RFI 18/12/17)
En Guinée, le dépôt des candidatures pour les élections communales est lancé. Chaque candidat doit constituer un dossier qu'il doit déposer dans les Commissions électorales communales indépendantes (Céci). Attendu depuis 7 ans, le scrutin aura lieu le 4 février 2018. Une élection ouverte aux partis politiques, mais aussi aux indépendants. A la Commission électorale pour la commune de Kaloum, trois commissaires accueillent les futurs candidats. Dans son bureau, le rapporteur Moussa Diakité distribue les documents à remplir. « Il y a d’abord la déclaration collective. Vous avez la déclaration de candidature », explique-t-il. Une fois collectées, les données sont ensuite informatisées. Actes de naissance, casiers judiciaires, reçus bancaires, certificats de résidence etc… La liste des documents à fournir est fastidieuse,...
(RFI 16/12/17)
La quiétude et la sérénité ont laissé place à la peur chez les commerçants guinéens qui n'ont plus la sécurité escomptée pour faire prospérer leurs affaires. Régulièrement victimes de vandalisme et de casses, ils font face depuis un certain temps à des enlèvements. Un phénomène nouveau. Les commerçants guinéens ont perdu le sommeil et à juste raison. Depuis quelques années, leurs magasins sont régulièrement la cible de pillages à l’occasion des manifestations politiques, sans jamais être indemnisés. Plus grave, ils sont maintenant victimes d’un harcèlement de type nouveau.
(Jeune Afrique 16/12/17)
Ils sont trois. Trois parmi tant d’autres, plus de 300 au total. Issa, Mamadou et Abdou* viennent de Conakry, en Guinée, ont tenté leur chance pour passer en Europe via le Mali puis l’Algérie ou la Libye, avant de finalement renoncer et de rentrer chez eux, pour « ne pas mourir ». Depuis quelques jours, ils sont de retour à Agadez, le corps et l’esprit meurtri. Reportage. Ils ne se connaissaient pas à Conakry. Pourtant, tous trois auraient pu faire un bout de chemin ensemble. La vingtaine, ils partagent une passion pour le football et une histoire commune : celle d’avoir emprunté la route de la Méditerranée...
(APA 13/12/17)
APA-Conakry (Guinée) - L'autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de Guinée a entamé une vaste campagne de fermeture des radios et télévisions privées non en règle vis-à-vis de l'Etat depuis 2009, sur ordre de la haute autorité, a-t-on constaté mardi à Conakry. Elles sont au total une quarantaine de radios et télévisions privées concernées par cette mesure. Selon l'ARPT, ces médias doivent au trésor plus de six (6) milliards de francs guinéens d'arriérés accumulés, globalement, depuis 2009, soit près de 400 millions de CFA. Par deux fois, le président guinéen, Alpha Conde, a réitéré sa menace de fermer toutes les radios non en règle vis-à-vis de l'Etat. Il l'a dit devant la presse francophone à Conakry, l'a répété...
(Agence Ecofin 13/12/17)
« Ces derniers mois, on assiste vraiment à un resserrement du Gouvernement autour des médias. Il y a eu les suspensions musclées de certains medias, l’arrestation, les violences contre les journalistes. Il y a une plainte déposée contre les personnes qui se sont rendues responsables de ces violences, on espère que les juridictions guinéennes pourront rendre justice », a déclaré Clea Kahn-Sriber, la responsable du Bureau Afrique de Reporters Sans Frontières (RSF), dans une interview accordée, hier, à Africa Guinée. Face à cette situation, RSF s’est rapproché du président guinéen pour tenter d’arranger les choses. « Notre secrétaire général était présent en Guinée, le mois dernier, dans le cadre des assises de l’Union de la presse francophone (UPF) ; à...
(Vision Guinée 12/12/17)
S’inscrivant dans le cadre de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires de la réforme du secteur de la Justice engagée par le gouvernement guinéen, le projet « Partenaires pour l’accès à la justice en Guinée : L’opérationnalisation des maisons de justice » consiste à rapprocher la justice des justiciables à travers l’éducation des citoyens sur leurs droits légaux et fournir des services juridiques de base. En prélude à l’installation des maisons de justice dans les communes urbaines de Kindia, Kankan et Labé, une enquête de perception auprès des citoyens et un sondage sur les connaissances et les besoins des citoyens en matière de droit et d’accès à la justice sont en cours. « C’est une étude qui nous permettra de baser...
(AFP 11/12/17)
Un étudiant ivoirien a été tué par balle suite à une probable bavure policière à Conakry, lors de manifestations d'élèves qui ont secoué la Guinée la semaine dernière, a annoncé lundi à Abidjan le ministère ivoirien de l'Education nationale. "Junior Yobouet Yao, 23 ans, étudiant en 6e année à la faculté de médecine de Conakry a été atteint d'une balle à la tête, alors qu'il dormait dans sa chambre", a précisé le ministère à l'AFP. "Des policiers à bord d'un pick-up ont tiré en direction d'un bâtiment abritant des étudiants ivoiriens", a expliqué de son côté Clémentine Yobouet Aka, principale de Collège et mère de la victime. "La balle a traversé la vitre du bâtiment et a atteint à la...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(RFI 06/12/17)
Lundi et mardi, des délégations guinéenne et malienne se sont rencontrées à Kankan, en Guinée, suite aux incidents meurtriers de la fin novembre au cours desquels des orpailleurs situés de part et d'autre de la frontière s'étaient affrontés, causant notamment la mort de gendarmes maliens. Les deux villages de Balandougou en Guinée (sous-préfecture de la préfecture de Kankan) et Gnaouléni au Mali (commune de Benkadi et du cercle de Kangaba dans la région de Koulikoro) revendiquent la paternité d'un site d'orpaillage. Les deux pays travaillent sur un projet de traité bilatéral sur la gestion de cette frontière. Pendant deux jours, les délégations guinéenne et malienne, conduites par les ministres de l'Administration du territoire de ces deux pays, se sont rencontrées...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(RFI 05/12/17)
La grève déclenchée par une partie du syndicat de l'Education en Guinée ne faiblit pas malgré la détermination du gouvernement à minimiser son impact. Ce lundi encore, dans plusieurs villes du pays le mouvement a été suivi, mais c'est surtout à Conakry qu’il est le plus développé. Par centaines dans plusieurs quartiers de la capitale, les jeunes scolaires sont descendus dans les rues, scandant des slogans hostiles au président guinéen et à son régime. Dans les rues de Kaloum, le quartier administratif et des affaires, ils étaient nombreux à arpenter les rues - sous le regard intéressé de la population - jusqu’à quelques pas du palais..

Pages

(La Tribune 06/12/17)
Le consortium franco-sino-singapourien se lance dans le secteur minier en Guinée Conakry. SMB-Winning vient d’annoncer un investissement de 3 milliards de dollars pour l’exploitation de la bauxite en Guinée lequel pays recèle dans son sous-sol la moitié des réserves mondiales connues de ce minerai. Disponible en grande quantité et réputée d'excellente qualité grâce à sa forte teneur en alumine, la bauxite guinéenne n'a jamais cessé d'attiser la convoitise des compagnies minières. En effet, la liste des multinationales qui s'allient à la Compagnie des bauxites de Guinée exploitant le minerai dans le pays, vient de se rallonger. Après l'Émirati d'EGA, le Français d'AMR et les Chinois Henan International Mining et China Power Investment, c'est autour du consortium SMB-Winning de se lancer...
(Agence Ecofin 05/12/17)
Le consortium SMB-Winning va lancer dès 2018 les études de faisabilité en vue de construire une raffinerie d’alumine et une ligne de chemin de fer qui devraient voir le jour à l’horizon 2022. Le consortium SMB-Winning, acteur majeur du secteur de la bauxite, a présenté au Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée, son projet de construction d’une raffinerie d’alumine en Guinée, ainsi que d’une ligne de chemin de fer destinée à désenclaver le corridor de Boffa et à acheminer la bauxite vers la raffinerie et le port de Dapilon. L’investissement total prévu pour ce double projet est estimé à 3 milliards de dollars (USD). La phase d’études de faisabilité et d’impact social et environnemental commencera dès 2018...
(RFI 04/12/17)
Ils étaient au départ une vingtaine de jeunes actifs urbains guinéens. En un an, une plateforme regroupe aujourd’hui plus de 300 agripreneurs (contraction d’agriculteurs et d’entrepreneurs). Pour être agripreneur guinéen, rien de plus simple : il suffit de frapper à la porte de l’incubateur de startup Jatropha Hub à Conakry, qui a vu naître cette plateforme. Elle met en relation des exploitants agricoles déjà installés ou en cours d’installation avec des propriétaires terriens, des investisseurs, des formateurs… Déjà une dizaine de projets actifs ont été lancés. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171203-le-developpement-agripreneurs-guinee
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Après Ebola et la chute des cours des matières premières, le pays renoue avec la croissance. Agriculture, nouvelles infrastructures et accroissement de la transformation locale, Conakry veut voir loin. À Conakry, le gouvernement guinéen a tenu pour la deuxième fois, du 9 au 11 novembre, son Forum international sur l’efficacité des politiques publiques et la transparence budgétaire. Est-ce le signe d’un changement positif en matière de gestion des comptes publics du pays ? Une certitude, en tout cas : aujourd’hui, les autorités travaillent en étroite collaboration avec le FMI et la Banque mondiale, qui, même s’ils exigent davantage de transparence et de rigueur, reconnaissent tout de même les progrès accomplis. Ainsi, passés les chocs occasionnés par la crise sanitaire d’Ebola en 2014...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Thème principal des 46e assises de la presse francophone, organisées en Guinée, le journalisme d’investigation est en train de disparaitre, selon les professionnels de la presse. « Nous sommes à une époque où l'information est gratuite et où on a perdu de vue l'importance du travail journalistique », explique Romaine Jean, rédactrice en chef du magazine TV à Radiotélévision Suisse (RTS). « L'investigation soutient la transparence, le devoir de recoupement de l'information par le journaliste. C'est cela le journalisme », renchérit Alpha Condé, le président de la république de Guinée. Pourtant, le constat est clair. La disparition progressive de l’intérêt pour l’investigation entraine les journalistes et les médias, plus préoccupés par la manne financière des budgets publicitaires, vers une paupérisation...
(RFI 27/11/17)
Mi-novembre la Guinée est venue présenter à Paris son plan de développement économique et social et a reçu 21 milliards de dollars de promesses d’investissements. Depuis plusieurs années, la Guinée fait de gros efforts pour assainir le climat des affaires. Mais l’administration reste le point noir. Manque d’efficacité et corruption, des maux que les secteurs privé et public tentent de combattre. Mariama Dialo Sy est femme d’affaires, elle dirige une demi-douzaine d’entreprises dans le tourisme. Et si ses rapports avec l’administration s’améliorent, ils demeurent complexes. « Nous aimerions au niveau du secteur privé qu'il y ait plus de concertation avant de prendre certaines décisions. Parce que ça nous tombe dessus comme ça et après il faut se bagarrer pour que...
(Agence Ecofin 25/11/17)
La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de l’IFC (International Finance Corporation), la branche de la...
(Agence Ecofin 24/11/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de l’IFC (International Finance Corporation), la...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là, il en existe des centaines...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins, le pays d'Alpha Condé a choisi Paris, la capitale française, pour rassembler ses partenaires publics et privés venus aussi bien des États-Unis que de la Chine ou encore de la Russie et de l'Inde. L'objectif est de financer les grands...
(APA 18/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - La Commission européenne a annoncé, dans un communiqué transmis vendredi à APA, l’octroi d’un appui de 400 millions d'euros au Plan national de développement économique et social (PNDES) de la Guinée présenté à Paris lors du Groupe consultatif. Cette annonce intervient, alors que la Guinée cherche auprès de ses partenaires financiers des fonds estimés à 13,6 milliards de dollars pour financer son PNDES qui va de 2016 à 2020. Selon le communiqué, la Commissaire chargée de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica a rappelé, en signant l’octroi de financement, qu’il y a trois ans, la Guinée était frappée par l’épidémie Ebola.
(La Tribune 18/11/17)
Suite à la présentation du Plan national de développement économique et social de la Guinée ce jeudi 16 novembre 2017 à Paris lors du Groupe consultatif, l'Union européenne a décidé de mettre à la disposition du pays une enveloppe de 400 millions d'euros. Cet appui ira entre autres, à la consolidation de l'Etat de droit, le secteur de la santé, la création d'emploi, à la dynamisation du potentiel économique de la Guinée. Pour son développement socio-économique, la Guinée croit dur comme fer à son Plan national de développement économique et social de la Guinée (PNDES). Visiblement séduite par la présentation du PNDES ce jeudi 16 novembre 2017 à Paris devant le Groupe consultatif, l'Union Européenne a annoncé qu'elle accorderait au...
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le groupe consultatif organisé à Paris par le gouvernement guinéen en vue de lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 a été couronné d’un franc succès, a-t-on appris ce jeudi, d’un communiqué gouvernemental. D’un besoin de financement initial de 4,5 milliards $, le gouvernement guinéen a récolté plus de 20 milliards $ d’engagements de la part de l’ensemble des bailleurs de fonds, partenaires techniques et financiers ainsi que les pays amis. Soit plus de quatre fois l’objectif initial. Selon le communiqué, la Banque mondiale s’engage à soutenir le PNDES, à hauteur de 1,6 milliard $, à travers sa branche consacrée aux pays en développement, l’Association internationale de Développement...
(AFP 17/11/17)
Le gouvernement guinéen a annoncé jeudi avoir levé plus de 20 milliards de dollars d'engagements pour financer un plan quinquennal de développement au cours d'une rencontre à Paris avec les partenaires publics et privés de la Guinée qui se poursuit vendredi. "Je tiens à remercier les investisseurs et bailleurs qui nous font confiance aujourd'hui: la Guinée leur garantit un développement qui profitera non seulement à toute la population guinéenne mais également à toute la grande région de l'Afrique de l'Ouest", a réagi le président guinéen Alpha Condé dans un communiqué annonçant que l'objectif initial a été largement dépassé. "Nous voulons montrer qu'il y a une nouvelle Guinée, les progrès qui ont été faits sont très mal connus", avait lancé Alpha...
(RFI 17/11/17)
Plus de 300 investisseurs publics et privés sont réunis à Paris jeudi et vendredi pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà, les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 5,5 milliards de dollars, et la France va contribuer à hauteur de 600 millions de dollars. « Pour attirer des mouches, il faut du miel » : voilà en substance la philosophie d'Alpha Condé, venu à Paris convaincre les investisseurs de financer le Programme national de développement économique et social guinéen. Un plan qui comporte une...
(Jeune Afrique 17/11/17)
12,6 milliards de dollars d'engagements fermes ont été pris durant les deux jours de discussions entre le gouvernement guinéen et ses partenaires à Paris. Avec les appuis du FMI et de l'IFC, ainsi que les 6 milliards promis par la Chine dans un autre cadre, les financements dépasseront les 20 milliards de dollars, quand la Guinée en espérait 14,6. L’objectif d’Alpha Condé, venu à Paris avec dix de ses ministres les 16 et 17 novembre pour rencontrer les partenaires bilatéraux et multilatéraux de la Guinée, était de lever 14,6 milliards de dollars, le montant prévisionnel du Plan national de développement économique et social (PNDES) pour la période 2016-2020. 12,6 milliards de dollars d’engagements fermes – dont 7 milliards de dollars...
(RFI 17/11/17)
Plus de trois cents investisseurs publics et privés sont réunis à Paris ces jeudi 16 et vendredi 17 novembre, pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 4,5 milliards de dollars, la France va contribuer à hauteur de 500 millions d'euros sur trois ans. Alpha Condé accompagné d'hommes d'affaires guinéens est venu présenter les réformes engagées depuis 2010. La Guinée veut devenir un pays émergent et pour cela elle s'est lancée dans un plan de modernisation et de...

Pages

(APA 27/05/17)
APA-Conakry (Guinée) - Les supporteurs guinéens ont exprimé leur déception suite à la lourde défaite de l’équipe nationale junior de football qui a pris de l’eau ce vendredi en Corée du Sud, face à l’Argentine (5-0), pour la troisième et dernière journée de la phase des poules de la Coupe du monde des moins de 20 ans (U20). Battu en ouverture par la Corée du Sud, le pays hôte, (3-0) et auteur d’un nul face à l’Angleterre (1-1), les poulains de Mandiou Diallo se devaient de battre l’Argentine (3-0) et espérer une défaite de l’Angleterre (4-0) au moins, pour espérer se qualifier au tour suivant. Opposés à l’Argentine, ce vendredi à Jeanju, les Guinéens ont encaissé deux buts avant d’aller...
(APA 26/05/17)
APA - Dakar (Sénégal) – La Guinée est éliminée de la Coupe du monde des moins de 20 ans, après avoir été atomisée par l’Argentine 5-0, vendredi à Jeju, en Corée du Sud, pour le compte de la 3ème et dernière journée du groupe A de la compétition. Avec deux revers (0-3 face à la Corée du Sud et 0-5 contre l’Argentine) et un match nul contre l’Angleterre (1-1), le «Syli national» juniors termine à la 4ème et dernière place de son groupe, derrière Angleterre (1ère, 7 pts), la Corée du Sud (2e, 6 pts) et l’Argentine (3e, 3 pts). Des quatre représentants africains, seule la Zambie a assuré sa qualification pour les 8es de finale. Le Sénégal (1 victoire...
(APA 23/05/17)
APA-Conakry (Guinée) - L’équipe nationale junior de Guinée et son homologue de l’Angleterre se sont quittées dos-à-dos (1-1), mardi en Corée du Sud, en match comptant pour la phase de groupes de la coupe du Coupe du Monde. Largement battus en match d’ouverture (0-3) par le pays hôte, la Corée du Sud, les jeunes guinéens devaient éviter une nouvelle défaite synonyme d’élimination. Les Anglais ont marqué par Cook (53’) et les Guinéens ont égalisé par Tomori, qui a marqué contre son propre camp, suite à une incompréhension avec son gardien (59’). Pour sa prochaine sortie, le Syli U20 est obligé de s’imposer face à l’Argentine, battue en ouverture par l’Angleterre (0-3), s’il veut espérer se qualifier pour le tour suivant.
(APA 23/05/17)
Les quatre représentants africains ont connu un début contrasté à la 20èmeédition de la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se dispute depuis samedi en Corée du Sud avec deux victoires et deux défaites. La championne d’Afrique en titre, la Zambie, et le vice-champion, le Sénégal, ont réussi leur entrée en lice en dominant respectivement le Portugal (2-1) et l’Arabie Saoudite (2-0). Avec ce succès, la Zambie prend la tête du groupe C, devant l’Iran qui s’imposé face à Costa Rica sur le score étriqué de 1-0. Idem pour le Sénégal qui prend les commandes du groupe F où l’Equateur et les Etats-Unis se sont neutralisés (3-3) dans l’autre match. En revanche, la Guinée, de retour au...
(RFI 22/05/17)
Les équipes du Ghana, de la Guinée, du Mali et du Niger représenteront l’Afrique en Coupe du monde des moins de 17 ans, en octobre en Inde. Elles se sont en effet qualifiées pour le Mondial U17 en atteignant les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations cadets, au Gabon. Le Niger va disputer pour la toute première fois la Coupe du monde des moins de 17 ans. Les Nigériens font en effet partie des quatre équipes qui représenteront l’Afrique en octobre prochain en Inde. Comme le Ghana et la Guinée dans le groupe A, et comme le Mali dans le groupe B, le Niger a validé son billet pour le Mondial U17 grâce à sa qualification pour les demi-finales...
(Jeune Afrique 16/05/17)
Ce 15 mai, le milieu de terrain guinéen Ibrahima Traoré a prolongé son contrat avec le club allemand jusqu'en 2021. L’international de 29 ans était sous contrat jusqu’à fin 2018. En trois saisons avec le club rhénan, il a joué 87 matches et marqué 13 buts. Né en France, c’est en Allemagne qu’Ibrahima Traoré s’est construit une réputation. « Avec sa vitesse et son dribble, Ibo nous apporte des qualités qui font la différence, a déclaré le directeur sportif Max Eberl en annonçant la prolongation du contrat. Le fait qu’il prolonge un contrat avec un club pour la première fois de sa carrière montre à quel point il se sent bien chez nous. Il a évolué pour devenir une personnalité...
(APA 16/05/17)
La Guinée et le Ghana ont effectué une entrée en lice fracassante dans la 12ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans en atomisant respectivement le pays hôte, le Gabon (5-1), et le Cameroun (4-0), lors de la 1ère journée disputée dimanche à Port-Gentil, au Gabon. Avec ces larges succès, Guinéens et Ghanéens réalisent une très bonne affaire, puisqu’une nouvelle victoire lors de la 2ème journée du groupe A, mercredi, face respectivement aux Camerounais et aux Gabonais, pourrait les propulser en demi-finales, synonyme de qualification à la Coupe du monde de la catégorie en Inde au mois d’octobre de cette année. Le groupe B entre en lice ce lundi. Le tenant du titre, le...
(APA 11/05/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le sélectionneur du Syli national cadet de Guinée, Souleymane Camara « Abedi », a dévoilé la liste des 21 joueurs retenus pour la Coupe d’Afrique des nations, réservée aux joueurs de moins de 17 ans, et dont la phase finale se jouera au Gabon du 14 au 28 mai prochain. Excepté le milieu de terrain, Ibrahima Camara, qui évolue en Belgique et Gerrard Sella Bangoura, qui joue à Saint-Etienne en France, tout le reste du groupe évolue en Guinée. Les uns évoluent dans l’académie Titi Camara comme le gardien Mohamed Camara, par exemple, d’autres dans les académies des trois principaux clubs du pays, notamment le Horoya AC de Conakry, l’AS Kaloum et le Hafia FC de Conakry...
(Fifa 02/05/17)
La Guinée a vécu un véritable cauchemar entre 2014 et 2016 avec la propagation sur ses terres du virus Ébola, qui a causé la mort de plus de 2 500 personnes. L’épidémie a eu un impact énorme aux niveaux économique. Sur le plan sportif, les sélections et les clubs guinéens ont été contraints de recevoir leurs adversaires à l’étranger jusqu’à ce que la propagation du virus soit maîtrisée, au cours de l’année 2016. Les Guinéens n’oublieront jamais ce qu’ils ont vécu, mais l’amour du football les a poussés à continuer à pratiquer ce sport, malgré les circonstances. Ainsi, la sélection U-20 est parvenue à se qualifier pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017. "A...
(RFI 22/04/17)
Philip Chiyangwa, président du Conseil des associations de football en Afrique australe (Cosafa) et figure montante du foot africain, veut remettre en cause l’attribution des trois prochaines Coupes d’Afrique des nations. Si le Cameroun (2019) et la Côte d’Ivoire (2021) ne devraient pas être trop inquiétés, la Guinée a en revanche du souci à se faire pour sa CAN 2023. Explications. La CAN 2023 aura-t-elle lieu en Guinée, comme cela a été décidé en septembre 2014 par la Confédération africaine de football (CAF) ? A l’heure actuelle, rien ne permet de dire que la 34e phase finale de Coupe d’Afrique des nations se déroulera ailleurs. D'autant qu'un stade est déjà quasiment prêt et que les autorités locales travaillent depuis septembre...
(APA 19/04/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Comité Exécutif de FIBA Afrique a attribué les deux Wild Cards pour le FIBA AfroBasket 2017 aux sélections nationales de la Guinée et du Rwanda, a-t-on appris mardi auprès de la fédération guinéenne de basketball. Officiellement 16 pays sont appelés à prendre part à la phase finale de l’Afrobasket, Le Congo- Brazzaville, qui devait abriter le tournoi du 19 au 30 août prochain s est desisté .Si quatorze équipes ont arraché leur ticket de qualification en mouillant le maillot sur le terrain, les deux autres places restantes seront désignées via des invitations « Wild- Card ». En conséquence, le Rwanda et la Guinée rejoignent le Congo (pays hôte), la RD Congo, le Nigeria, champion en titre,...
(APA 18/04/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le président de la fédération guinéenne de football, Antonio Souaré, a offert cent mille dollars à son club, le Horoya AC de Conakry, qui a arraché une qualification historique à la phase des poules de la Coupe de la Confédération. Vainqueur à l’aller à domicile (2-0), le club de Matam était mené 2- 0 à la pause face aux marocains de l’Ittihad de Tanger, en barrage retour de la coupe de la CAF. Il a fallu attendre la deuxième explication, ce samedi à Tanger, pour voir le HAC prendre son destin en main en inscrivant coup sur coup deux superbes buts précieux. Bien que réduit à dix, après l’expulsion de son défenseur, Ibrahima Aminata Condé, le HAC...
(Vision Guinée 06/04/17)
Arrivé ce mercredi 05 avril 2017 au petit matin à Zurich, le calendrier du Président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) ne comporte aucune pose dans la capitale mondiale du football. Quelques minutes seulement après son l’installation, le Président Antonio Souaré et son Premier vice-président, Amadou Diaby se sont rendus au siège de la Fédération internationale de football association (Fifa) où ils étaient attendus par le Directeur Développement Afrique -Caraïbes, Veron Mosengo-Omba pour une séance de travail. Les échanges, très fructueux, ont permis au Président Antonio Souaré de cerner tous les contours et dans ses moindres détails, les domaines d’interventions et les perspectives qu’offre la FIFA au football guinéen. Après la réunion, jeudi 06 avril, de la Commission du...
(AFP 30/03/17)
L'attaquant guinéen du RB Leipzig Naby Keita, victime d'un malaise circulatoire le 11 mars après un match, assure avoir totalement récupéré et sera à la disposition de son équipe samedi pour le match de Bundesliga contre Darmstadt. "J'ai complètement récupéré (...) Je peux et j'aimerais bien sûr être titulaire samedi, mais c'est l'entraîneur (Ralph Hasenhüttl) qui décidera", déclare le joueur de 22 ans dans une interview par e-mail accordée jeudi à l'agence sportive SID, filiale de l'AFP. Les examens n'ayant rien révélé sur l'origine de son "collapsus circulatoire" avec perte de connaissance dans les vestiaires après le match contre Wolfsburg (0-1), Keita, l'une des grandes révélations de la saison en Bundesliga, en est réduit aux spéculations: "Je n'avais pas très...
(Vision Guinée 30/03/17)
Le nouveau patron du football guinéen, Antonio Souaré continue son offensive diplomatique. Un mois seulement après son élection, il peut déjà compter sur trois Accords de Partenariat. Après le Royaume du Maroc, bientôt la France et pour conclure une première sortie largement positive du Syli national (2-2 face aux Panthères du Gabon au Havre le 24 mars et 2-1 contre les Lions Indomptables du Cameroun Champions d’Afrique en titre à Molenbeck), le tout nouveau Président de la Fédération Guinéenne de Football, Mamadou Antonio Souaré, en compagnie de son premier vice-président, Amadou Diaby et de son Secrétaire Général, Ibrahima Barry Blasco a été reçu ce mercredi 29 mars par le Président de l’Union Royale Belge des Sociétés de Football, François De...
(L'Equipe 25/03/17)
En reconstruction après le fiasco de la CAN 2017, le Gabon a seulement pu arracher le nul en Guinée lors d'un amical (2-2). Organisateur de la CAN il y a deux mois, mais éliminé dès la phase de groupes, le Gabon est en phase de reconstruction. Ce vendredi, il a arraché un nul en Guinée, après un joli match (2-2). Le Bordelais Kamano a ouvert le score pour les locaux. Juste avant la pause, Bouanga (Tours) a égalisé grâce à une faute de main du gardien Aziz Keita. Le Toulousain Sylla a redonné l'avantage au Syli National, d'une pichenette astucieuse à la 87e. Mais Bouanga, encore lui, a déposé un coup franc sur la tête de l'ancien Auxerrois Ndong (89e).
(Gabon Actu 23/03/17)
Les Panthères du Gabon joueront contre la Guinée Conakry en match amical international au stade Océane du Havre, une commune française du nord-ouest de la France, ce vendredi 24 mars 2017 à 20 heures. Ce match amical intervient un mois après le fiasco de la CAN 2017 pour le Gabon éliminé à domicile dès le premier tour. Incapable de forcer le verrou camerounais (0-0), le Gabon a piteusement quitté sa CAN dès la phase de groupes. Une première pour un pays organisateur depuis 23 ans dans l’histoire de ce prestigieux tournoi continental. La ministre gabonaise des sports, Nicole Asselé sera dans les gradins pour soutenir les Panthères du Gabon. Lazard Moukoubidi
(APA 15/03/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli national junior de Guinée a hérité d’un groupe relevé au terme du tirage au sort de la Coupe du monde réservée aux moins de 20 ans (U20), que la Corée du Sud abritera du 20 mai au 11 juin prochains. Troisièmes lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) de sa catégorie en Zambie, après une trentaine d’années d’absence, l’équipe nationale junior de Guinée défiera le pays hôte de la Coupe du monde, la Corée du Sud, le 20 mai prochain en match d’ouverture. Pour espérer atteindre les huitièmes de finale, les poulains du coach Mandjou Diallo, tenteront d’évincer deux gros morceaux du tournoi, notamment l’Argentine et l’Angleterre. Quant aux Chipolopolos Juniors de la...
(APA 15/03/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Horoya AC de Conakry (HAC) chez les dames et le SLAC chez les hommes ont remporté, mardi soir, la coupe de basketball de Guinée. Chez les dames, le HAC a raflé le trophée en battant le Centre Fédéral (55-30) en finale tandis que du côté des garçons le Horoya AC est tombé sous la suprématie du SLAC (75-68). Ces deux finales se sont jouées dans l’enceinte du Palais des sports du Stade du 28 Septembre de Conakry devant le secrétaire du Comité Olympique de Guinée et de l’ensemble des membres du comité de la Fédération guinéenne de basketball.
(APA 13/03/17)
APA-Conakry (Guinée) - L’équipe nationale de football de Guinée des moins de 20 ans (U20), a arraché la troisième place de la coupe d’Afrique des nations (CAN) de sa catégorie, grâce à sa victoire obtenue ce dimanche face à l’Afrique du Sud (2- 1). Ce sont pourtant les Sud-africains, qui ont été les premiers à ouvrir le score par Jordan (6’). Mohamet a égalisé en marquant contre son propre camp avant la pause. A la reprise, les poulains de Mandjou Diallo ont corsé le score par Naby Bangoura sur penalty (85’). La Zambie, le Sénégal, la Guinée et l’Afrique du Sud représenteront l’Afrique à la coupe du monde des juniors (U-20), dont la phase finale se disputera en Corée du...

Pages

(Le Parisien 14/11/16)
Huit heures, ce dimanche, Michel Bélikian s’envole pour Conakry, la capitale de la Guinée, en Afrique. Dans quelques heures, le président de l’association Guinée-ô, basée à Gouvieux, débutera son séjour d’un mois à Conakry, pour réceptionner les 90 000 livres collectés dans 14 établissements scolaires de l’Oise. Fin novembre, ils seront distribués aux écoles de la capitale guinéenne. Alors que la ville a été désignée capitale mondiale du livre en 2017, Guinée-ô s’est mis en ordre de marche, « pour renforcer l’éducation de la jeunesse guinéenne », à travers le livre. « Après la réforme scolaire, les ouvrages n’étant plus adaptés aux nouveaux programmes en France, c’était l’occasion de les donner à une population particulièrement jeune en Guinée, estime Michel...
(Guinée News 07/11/16)
« Il n’existe pas de loi anticorruption jusqu’à ce jour dans ce pays, 58 ans après notre indépendance. N’importe qui peut voler comme il veut sans être inquiété. L’idée de la campagne est de créer, de susciter un débat autour de la question de corruption en Guinée et de se mobiliser pour adopter une loi dont le brouillon est disponible et court de tiroir en tiroir. La corruption est devenue monnaie courante. Elle est devenue banale et il faut attirer l’attention des gens sur cela et les alerter pour leur dire qu’il existe une loi anticorruption. » Il y a moins d’une semaine, une vidéo postée sur les réseaux sociaux intéresse plus d’un curieux (voir ci-dessous). Touchant près de 120.000...
(RFI 05/11/16)
Soul Bang's, artiste guinéen, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2016. Très imprégné des rythmes traditionnels de son pays, il n'en a pas moins investi la musique urbaine et en particulier le r'n'b. Les artistes haïtien, Atis Constant et guinéen Kandia Kora, sont arrivés respectivement en deuxième et troisième position du vote du jury présidé par le rappeur français Kery James. Soul Bang's est un auteur-compositeur-interprète âgé de 24 ans. Il fit donc ses débuts vers l'âge de 11 ans, en intégrant un groupe de rap du nom de Micromega. Après cette expérience collective, le jeune homme cherche sa voie et son propre style. Il apprend à jouer de plusieurs instruments tels le piano et la guitare. Finalement en...
(Vision Guinée 04/11/16)
Selon une dépêche de Radio France Internationale (RFI), le chanteur guinéen Soul Bangs est le lauréat de l’édition 2016 du prix Découvertes RFI. Le jury présidé par le rappeur français Kerry Jamais a désigné ce 4 novembre Soul Bang’s lauréat du prix Découvertes RFI devant le haïtien Atis Constant et le guinéen Kandia Kora, un autre finaliste du concours organisé par la Radio mondiale. ‘’Très imprégné des rythmes traditionnels de son pays, Soul Bang’s n’en a pas moins investi la musique urbaine et en particulier le RnB. les artistes haïtien, Atis Constant et guinéen Kandia Kora sont arrivés respectivement en deuxième et troisième position du vote du jury président par le rappeur français Kerry James’’, lit-on sur le site de...
(Guinee7 28/10/16)
Nous sommes pile à deux mois de l’évènement Conakry, capitale mondiale du livre. Selon nos informations, jusque-là aucun copeck n’est encore disponible pour l’évènement dont le budget s’élève à 60 milliards de GNF. C’est justement ce budget qui poserait problème. Le ministère du Budget parle de ‘‘contraintes’’ liées au fait que ‘‘les recettes ne suivent pas la cadence des dépenses’’. En un mot ou en mille, pour le moment, pas de ressources disponibles pour le l’évènement. Au ministère de la Culture, du Patrimoine historique et des Sports, on dissimule mal le mécontentement lié au manque de décaissement à deux mois de l’évènement. ‘‘On a pris un engagement international. La fierté nationale est en jeu. On aurait dû dire il y...
(Aminata 27/10/16)
Le comité Miss Guinée Monde en appui avec le ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique, a animé une conférence ce mercredi 26 octobre. Elle vise pour le lancement de la première édition du concours Miss Guinée Monde prévu en été 2017 à Conakry. La naissance de ce projet culturel s’est déroulée en présence du ministre du tourisme et de l’hôtellerie, la ministre de l’action sociale et de la promotion féminine et le secrétaire général de ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique. Selon la présidente de l’ONG Miss Guinée Monde, Ary Sidibé, ce projet consiste à regrouper à Conakry 12 reines de la beauté guinéenne de la diaspora. Premier objectif de cette initiative...
(AFP 26/10/16)
De nombreux artistes traditionnels guinéens étaient en transe mardi au siège de l'Assemblée nationale, à l'occasion des obsèques du roi des griots, Ibrahima Kouyaté, connu sous le nom de M'bady Kouyaté. Presque tous de blanc vêtus, ils se roulaient par terre, pleurant la disparition d'un des plus grands artistes de la Guinée, appelé roi des "djély" (griots en langue mandingue), ont rapporté des correspondants de l'AFP. M'bady Kouyaté, décédé la semaine dernière à l'âge de 82 ans, laisse quatre femmes et de nombreux enfants. Le défunt avait créé une école de kora, harpe-luth à 21 cordes de la tradition mandingue.
(RFI 26/10/16)
La Guinée pleure le roi des griots et maître de la kora : Ibrahima Kouyaté, connu sous le nom de M'bady Kouyaté. Grand communicateur et membre fondateur de la plupart des grands ensembles instrumentaux de Guinée, le djély (griot en langue mandingue) est décédé à l’âge de 82 ans le week-end dernier. Ses obsèques, qui se sont tenus mardi 24 octobre, ont mobilisé foule d'artistes et d'homme culture. Des pleurs et de l’émotion. Tout y était dans la salle des congrès du Palais du peuple à Conakry. Très célèbre, Ibrahima Kouyaté, connu sous le nom de M’bady Kouyaté, membre de la célèbre institution Djély Tomba de Guinée, s’est éteint. A l’occasion de ses obsèques, les artistes et les hommes de...
(Autre média 07/10/16)
Promouvoir l’excellence et le talent artistique de l’Afrique francophone, est l‘objectif du concours Ghana francophone challenge qui réunit pour sa première édition, seize (16) candidats dont quatre (4) jeunes artistes guinéens, apprend-on. Organisé par l’Alliance française et Chop Atieke et se déroulant du 5 octobre au 1 décembre 2016, la compétition connaîtra la participation de quatre (4) futures étoiles de la musique guinéenne dont les noms sont Fangamou Michel Foulby a.k.a “Foul By Zion”, Fofana Aboubacar “Eby Zion”, Mamadou Saidou Nourdine Diallo connu sous le sobriquet de “Green Flow” et Mohamed Fodé Lamine Barry “Smiley face”. Pour cette première manche en cours, Foul By Zion originaire de Lola a présenté le morceau ‘paix et unité”, Eby Zion le fils de...
(RFI 26/09/16)
« Je suis très heureux de ce prix et content de savoir que mon écriture sera entendue par des millions de gens et surtout en Guinée » a réagi l’heureux lauréat guinéen Hakim Bah, 29 ans. Le Prix RFI Théâtre a été décerné ce dimanche 25 septembre dans le cadre des Francophonies en Limousin, à Limoges. Le jury, présidé par l’écrivain Laurent Gaudé, a salué « un texte audacieux et d’une grande maîtrise ». Convulsions est la réinterprétation contemporaine d’un mythe grec qui passe de la mise à mort d’un demi-frère jusqu’à la violence inhérente de l'US Green Card Lottery, la fameuse porte d’entrée aux États-Unis pour les désespérés du monde entier. Sous son chapeau gris, style écrivain assumé, se...
(Jeune Afrique 20/09/16)
Dimanche 18 septembre, le Franco-Guinéen et précurseur de l'Afro-trap, MHD, se produisait sur l'esplanade du Palais du peuple à Conakry. Le concert de "l'enfant du pays" a tourné court pour des raisons de sécurité. Venus nombreux pour voir leur compatriote sur scène, beaucoup sont repartis du Palais du peuple de Conakry déçus et en colère. Plus grave, certains ont même été blessés ou sont tombés en syncope. Le très attendu Mohamed Sylla, alias MHD, n’aura chanté que deux morceaux avant de jeter le micro, en réaction à la mauvaise organisation du concert. Des excuses au public « MHD s’est rendu compte que le public débordait vers le podium. C’est ainsi qu’il a jugé utile d’arrêter le concert pour éviter qu’il...
(AFP 15/09/16)
Des décennies durant, les Ballets africains ont fait la gloire de la Guinée à l'étranger. Aujourd'hui vieillissantes et se sentant abandonnées, les vedettes de cette légendaire troupe de danseurs, acrobates et musiciens s'obstinent à former la relève. "Les Ballets africains représentent la plus grande institution culturelle, pas de la Guinée seulement, mais comme leur nom l'indique, de toute l'Afrique" dont ils ont fait "la fierté sur toutes les scènes du monde", résume Jean Baptiste Williams dit Jeannot, ex-journaliste devenu directeur national de la Culture en Guinée. La troupe a été créée au début des années 1950 à Paris par trois amis: le poète guinéen Fodéba Keïta, son compatriote guitariste Facelli Kanté et le chanteur camerounais Albert Mouangue. En 1958, elle...
(Guineeconakry.info 07/09/16)
Certains artistes frustrés dénoncent sur les réseaux sociaux, d’avoir été injustement écartés de cette 15ème édition du Festival National des Arts et de la Culture, par certains hauts cadres du ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique. Le secrétaire général dudit département, Isto Keira, invité de l’émission ‘’Grandes Gueules’’ de la radio privée ‘’Espace FM’’, de ce mardi, 6 septembre 2016, n’ a pas manqué d’expliquer que tous les groupes artistiques venus des quatre coins de la Guinée, dans le cadre de ce festival, ont été retenus comme les meilleurs, suite à une phase préliminaire préalablement organisée dans toutes les quatre capitales des régions naturelles du pays. Certains artistes frustrés dénoncent sur les réseaux sociaux, d’avoir été...
(Conakrylive.info 06/09/16)
Le président de la république a présidé lundi 05 septembre au palais du peuple l’ouverture des portes du 15ème festival national des Arts et de la Culture (FENAC), initié par le ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique. Programmé du 5 au 10 septembre 2016, le festival a démarré par un carnaval géant et coloré dirigé par le ministre Siaka Barry en personne, parti de la place des martyrs à Kaloum pour le palais du peuple et placé sous le signe de la consolidation de la paix. Cette 15ème édition a connu la participation de toutes les régions administratives de la guinée, de toutes les communes de Conakry, la prestation des artistes sur scène, les 30 fédérations...
(Guineeconakry.info 06/09/16)
Le monde de la culture était en ébullition ce lundi, 5 septembre 2016. La 15ème édition du Festival national des arts et de la culture (FENAC), a officiellement démarré ce jour, au Palais du peuple de Conakry. Sous la présidence de chef de l’Etat Alpha Condé et en présence du ministre de la culture Siaka Barry, de nombreux hommes de culture et de plusieurs invités de marques. Organisé par le ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique, ce festival qui réunit 2 200 artistes et sportifs, selon les organisateurs, va se dérouler sur cinq jours et va réunir « l’ensemble » du gotha de la culture nationale. Placé sous le signe de la « consolidation de la...
(Guinee7 05/09/16)
La capitale de la République de Guinée, Conakry, a été nommée Capitale mondiale du livre pour l’année 2017 par un Comité international d’experts le 30 juin au Siège de l’UNESCO à Paris. Cette distinction soutient et met sur la scène internationale, l’État guinéen, les jeunes et adultes guinéens ainsi que les opérations économiques qui œuvrent pour la croissance du pays. Le lancement se tient le 23 avril 2017 au Palais des Nations et les activités de cet honneur se poursuivront durant 12 mois. Projecteurs sur Conakry Le comité de sélection a distingué Conakry « à la lumière de la qualité et la diversité de son programme » en particulier « pour l’attention accordée à l’implication des communautés » ainsi que...
(AFP 31/08/16)
Un jeune rappeur guinéen soupçonné d'un viol dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux, en détention depuis novembre, a été remis en liberté provisoire pour raisons médicales, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Tamsir Touré, 17 ans, avait été arrêté en Côte d'Ivoire où il avait fui après la diffusion en octobre de la vidéo montrant ce qui était apparemment le viol d'une jeune fille sous la menace d'un couteau, des images qui avaient provoqué le mois suivant une manifestation de femmes dans la capitale guinéenne contre l'impunité des auteurs de violences sexuelles. Rapatrié, il avait été incarcéré à Conakry. Sa défense a présenté le 2 août une demande de remise en liberté provisoire pour raisons de...
(Conakry Infos 25/08/16)
A près 10 mois de détention à la maison centrale Conakry, le rappeur Tamsir Touré a bénéficié cette semaine, d’une remise en liberté provisoire en attendant son procès au tribunal pour enfant du tribunal de première instance de Kaloum, a-t-on appris d’une source judiciaire. Il aurait été libéré pour des raisons de santé à la suite d’une ordonnance du juge du tribunal pour enfant de Kaloum, N’Faly Sylla. Aussitôt sorti de la prison, Tamsir Touré a été immédiatement admis au CHU d’Ignace Deen pour suivre des soins après des pépins de santé contractés dans sa cellule de la maison centrale de Conakry. Le rappeur a été libéré avec plusieurs conditions auxquelles, il est contraint de se soumettre pour continuer à...
(Xinhua 22/08/16)
CONAKRY, (Xinhua) -- Le Festival national des Arts et de la Culture prévu du 5 au 10 septembre 2016 à Conakry, connaîtra la participation de 3.200 artistes, a-t-on appris auprès du département de la Culture ce samedi. Le but de cet événement est "d'encourager la créativité et de stimuler la culture de l'excellence", a indiqué le secrétaire général du ministère des Sports et du Patrimoine culturel, Fodéba Isto Kéira, l'une des chevilles ouvrières dans l'organisation de cet événement culturel d'envergure, dans une déclaration faite ce samedi. Le thème retenu pour ce Festival national des Arts et de la Culture est "la consolidation de la paix". Un thème qui selon Fodéba Isto Kéira colle à l'actualité, vu que le pays a...
(RFI 01/08/16)
La chanteuse guinéenne Sayon Bamba était de passage en juin à Marseille, sa ville d'adoption. Elle y a notamment donné un concert remarqué au cours du festival Africa Fête. L'ancienne chanteuse des Amazones de Guinée est retournée à Conakry où elle prépare pour la rentrée une comédie musicale sur l'épopée Mandingue.

Pages

(RFI 17/02/18)
C'est peut-être un pas important de franchi dans la lutte contre l'impunité en Guinée. Le ministre de l'Unité nationale et de la Citoyenneté a affirmé mercredi sa volonté de faire toute la lumière sur la mort de deux jeunes lors de manifestations post électorales à Conakry. Une volonté bien accueillie par l'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme (OGDH) et du citoyen qui ne demande ni plus ni moins que le respect de la loi. C’est un signe positif. Une vraie volonté de la part du ministre. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180217-guinee-ogdh-salue-le-courage-ministre...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Face à l’escalade de violence suite aux élections communales du 4 février, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, a prévenu : « Nous établirons la liste de tous ceux qui appellent à la haine ethnique. S’il y a des problèmes, ils répondront devant la Cour pénale internationale »... Alors que, ce lundi encore, les violences qui secouent la Guinée depuis le scrutin du 4 février – auxquelles se sont désormais greffées les manifestations d’enseignants – ont fait deux morts supplémentaires à Conakry, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté s’est lancé dans une tournée dans les états-majors des partis politiques. Appelant au calme, il s’est aussi fait menaçant : d’un bord ou...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, alors que les tensions post-électorales se poursuivent après la mort de deux jeunes, l'un tué par balles et l'autre fauché par un véhicule dans un quartier d'opposition ce lundi, le ministre de l'Unité nationale et de la citoyenneté hausse le ton, promet que justice sera rendue et souhaite que la liste des personnes décédées pendant les manifestations ne s'allonge plus. Après avoir reçu les deux familles endeuillées hier mardi, Gassama Diaby a rencontré le bâtonnier du barreau de Conakry qui a constitué un pool d'avocats pour défendre ces familles. C'est une première en Guinée. Le ministre est déterminé «à aller, dit-il, au bout de la démarche». « On ne laissera rien passer ! Il appartient à l’Etat d’assumer...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, mardi c'était le deuxième jour de perturbation dans les établissements scolaires. Après les mouvements meurtriers de février et de novembre dernier, le syndicat d'enseignants SLEG a de nouveau appelé à la grève depuis lundi. À cette crise scolaire s'ajoutent les tensions post-électorales qui se poursuivent. Pour mémoire, deux jeunes ont été tués lundi dans un quartier d'opposition. Conséquence, peu d'élèves et peu de professeurs dans les écoles ce mardi. Des écoles qui tournaient au ralenti. Dans la cour du lycée Donka, seuls quelques enseignants sont assis sous le préau. Le chargé des cours d'économie fait partie des 9 professeurs présents sur 17 programmés. «Pour le moment, je suis là et j'attends...» Quelques élèves révisent mais les salles de...
(RFI 13/02/18)
Encore des violences et des victimes en Guinée où deux jeunes gens ont été tués ce lundi lors d'une descente des forces de l'ordre dans un quartier réputé favorable à l'opposition. Outre ces deux morts, les violences ont fait plusieurs blessés. Encore deux jeunes arrachés à l’affection de leur famille dans des heurts entre forces de l’ordre et manifestants dans les rues de Conakry. Deux nouvelles victimes qui allongent la liste des jeunes tombés sous les balles des forces de l’ordre dans ce quartier favorable à l’opposition, relançant du coup le débat sur l’utilisation des armes à feu dans le maintien d’ordre en Guinée. Le porte-parole de la police Boubacar Kassé dans une communication sur les médias d’état a révèlé...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Une fois encore, la Guinée est en proie à une vague de violences postélectorales, aux lendemains du scrutin du 4 février dernier. Comment faut-il comprendre ces poussées récurrentes ? Quater repetita. 2010, 2013, 2015, 2018 : une fois encore, une fois de plus, les violences, pourtant très localisées, qui ponctuent chaque rendez-vous des Guinéens avec les urnes ont joué le rôle du fromager cachant la forêt d’une démocratie élective certes balbutiante – même pas huit ans d’âge ! – et imparfaite à l’aune des parangons occidentaux, mais suffisamment prometteuse pour qu’on se garde de jugements hâtifs. Une fois encore, une fois de plus, en cette semaine du 5 février, lendemain des premières élections locales réellement démocratiques depuis l’indépendance, les jeunes chômeurs,...
(RFI 12/02/18)
En Guinée, l'intégralité des résultats des élections municipales est toujours attendue. Depuis vendredi, chaque soir et/ou à la mi-journée, la commission électorale convoque les journalistes pour annoncer des résultats, une vingtaine de circonscriptions sont dévoilées à chaque convocation. Il manque toujours les résultats pour environ 250 communes. Au fur et à mesure des annonces, la salle de la commission électorale se retrouve toujours un peu plus vide. Les fauteuils réservés pour les ambassades, les partenaires internationaux et les représentants des partis politiques sont vacants...
(Jeune Afrique 12/02/18)
La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a débuté vendredi soir la proclamation officielle des résultats des élections communales tenues le 4 février. Ces résultats très partiels, qui ne concernent que seize circonscriptions, consacrent l’avance du RPG Arc-en-ciel, au pouvoir, et son principal challenger : l’Union des forces démocratiques de Guinée. Les Guinéens devront s’armer de patience. Cinq jours après le scrutin local du 4 février, nombre d’entre eux étaient déçus en constatant que la totalité des résultats n’étaient pas encore disponibles. Au contraire, ce sont des résultats très partiels qui ont été proclamés, symboliquement, dans la soirée, par le président de la Ceni, Amadou Salif Kébé, essentiellement entouré des commissaires et autres collaborateurs de l’institution électorale. Nombre de sièges, notamment...
(RFI 12/02/18)
Enseignant, chroniqueur au journal satirique Le Lynx et écrivain, Williams Sassine (1944-1997) est sans doute l'un des plus grands écrivains guinéens. Né dans un milieu modeste à Kankan, victime de la répression puis exilé pendant plus de 20 ans sous le régime de Sékou Touré, l'auteur du « Zehero n'est pas n'importe qui » a parcouru l'Afrique de l'Ouest avant de revenir dans son pays natal. Un peu plus de 20 ans après son décès, un prix littéraire portant son nom est organisé à Conakry, signe que sa mémoire et son œuvre restent une source d'inspiration pour les jeunes auteurs. Reportage vendredi 9 février à Conakry pour la remise du prix Williams Sassine 1ère édition. « On a tellement de...
(RFI 09/02/18)
En Guinée, les violences post-électorales continuent à l'approche de l'annonce des résultats définitifs pour les élections communales. Jeudi 8 février, des heurts entre militants de partis politiques rivaux ont éclaté autour du domicile de Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition. Depuis dimanche, déjà sept personnes sont décédées dans des affrontements, manifestations ou des incendies. Pour sécuriser le scrutin, une unité spéciale a été créée. En face du haut commandement de la gendarmerie, gardé par des militaires armés, il faut montrer patte blanche ...
(RFI 08/02/18)
Depuis le scrutin de dimanche dernier, les violences post-électorales continuent. Le bilan provisoire est de sept morts. Alors que le chef de file de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, dénonce toujours des fraudes qui auraient eu lieu le jour du vote et lors du décompte des voix, les autorités appellent au calme. Dans la capitale, des barricades sont élevées dans plusieurs quartiers de la capitale, bloquant la circulation et les activités. La Céni est responsable de ça parce qu'elle ne veut pas dire la vérité. Si c'est comme ça, je ne voterai plus Sur la route Le Prince, l'un des principaux axes de la capitale, des pneus brûlent et paralysent la circulation Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180208-guinee-conakry-barricades-ras-le-bol-...
(RFI 07/02/18)
Alors que les Guinéens attendent toujours les résultats des élections communales de dimanche, les incidents violents se multiplient dans le pays. Un incendie volontaire a notamment entrainé la mort de cinq enfants mardi 6 février. Le gouvernement et le parti au pouvoir appellent au calme. C’est un véritable cri du cœur poussé par le ministre de l'Administration du territoire, Boureima Condé, au moment d’annoncer la mort de cinq enfants dans un incendie volontaire dans le centre de la Guinée. « Notre pays entre dans une sphère de violences inouïes, a-t-il dénoncé. Des agitateurs politiques n’ont trouvé ni plus ni moins que de venir asperger d’essence les maisons d’autres citoyens à Kalinko (préfecture de Dinguiraye, ndlr). Cinq nourrissons guinéens ont péri...
(Jeune Afrique 06/02/18)
Contestation des résultats par l’opposition, faible participation, délai de publication des résultats… Au lendemain des premières élections locales depuis 2005, le climat est tendu en Guinée. Amadou Salif Kébé, président de la Commission électorale indépendante, revient pour Jeune Afrique sur les principaux points de crispation et assure, malgré les nombreuses critiques, que les élections se sont globalement bien déroulées. Alors que l’opposition proteste violemment contre le déroulement du scrutin de dimanche – des élections locales plusieurs fois repoussées -, le président de la Ceni a appelé les différentes parties au calme, dans l’attente de la publication effective des résultats officiels, qu’il promet pour ce vendredi. Amadou Salif Kébé se dit « serein » et relativise les accusations de fraude, tout...
(RFI 06/02/18)
Quarante-huit heures après le vote, les Guinéens sont dans l'expectative. L'attente des résultats est la plus dure épreuve pour les candidats et leurs supporteurs. En attendant, des votes multiples par procurations font polémiques dans les états-majors politiques. Pendant et après le vote, des partis politiques ont dénoncé une fraude à grande échelle, notamment l’utilisation des procurations sélectivement distribuées. Autorisée par la loi guinéenne, la procuration est aujourd’hui un sujet à polémique. « Vous savez que le vote par procuration est bien encadré par la loi, mais en tant que juriste, je vous dirais que cette loi est mauvaise parce qu'elle ouvre une vanne qui permet à plusieurs autorités de délivrer la procuration. », admet le président de la Céni, l'avocat...
(RFI 06/02/18)
Le 6 février est l’occasion pour tous les acteurs, que ce soient les associations ou les Etats, de se mobiliser pour les quelques 200 millions de femmes excisées et ou infibulées. En Europe, on estime le nombre à un demi-million de femmes excisées dont 60 000 en France. 3 millions de filles sont victimes chaque année, de ces pratiques d’un autre temps, très répandues parce que largement tolérées dans de nombreux pays comme en République de Guinée. Bien qu’interdite, la pratique des mutilations génitales féminines en Guinée concerne 97 % des filles et des femmes âgées de 15 à 49 ans. Autant dire qu’elle concerne toutes les ethnies, les religions et les milieux socioprofessionnels. Christine Beynis, infirmière en Guinée puis...
(Le Point 06/02/18)
Toutes les fois où il a tenté d'évoquer, avec pudeur et retenue, le sujet de l'excision avec certains hommes de sa communauté, Fara Djiba, 32 ans, a toujours reçu la même réponse : « Mais c'est un problème de femme, quitte là... » Traduction : « Ne parle pas d'un sujet – le corps de la femme – qui ne te concerne pas. » Cela n'a pas pour autant empêché ce jeune homme volontaire et engagé depuis sa plus tendre enfance de s'attaquer à l'un des tabous les plus persistants. Mais voilà qu'en Guinée, alors que les campagnes de sensibilisation se suivent depuis des décennies, la prévalence des MGF (mutilations génitales fémininies) est toujours aussi forte. 97 % des femmes...
(RFI 06/02/18)
La Journée mondiale contre les mutilations sexuelles est célébrée ce mardi 6 février. L’occasion pour tous les acteurs, que ce soient les associations ou les États, de se mobiliser pour les quelque 200 millions de femmes excisées et/ou infibulées. Trois millions de filles sont victimes, chaque année, de ces mutilations, très répandues parce que largement tolérées dans de nombreux pays. En Côte d'Ivoire, on estime que 30 à 40 % des femmes sont excisées. Une pratique illégale qui est punie par la loi mais qui perdure pourtant. Les enfants sont souvent excisés dès la naissance mais cette pratique est tellement ancrée dans les esprits que les jeunes filles pour certaines d'entre elles vont jusqu'à se faire exciser pour être dans...
(RFI 05/02/18)
Des responsables de l'opposition en Guinée ont dénoncé des fraudes massives lors des élections locales de dimanche. Ils accusent notamment le pouvoir d'utiliser des votes par procuration pour bourrer les urnes et se proclamer vainqueur du scrutin. Six millions de Guinéens étaient appelés à voter pour ces élections locales, les premières depuis 2005. Fraudes massives, manipulations de votes, votes abusifs par procuration... L'opposition avait tous les arguments, vrais ou faux, pour dénoncer le comportement de certains chefs de quartier ou des administrateurs territoriaux. Jacques Gbonimy, au nom de la Céni, se défend : « Dans certaines préfectures, les on-dit disaient que le vote était prolongé jusqu'à 20h. La Céni n'a pas pris une telle décision. Le vote s'est bien déroulé...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, la campagne électorale des élections locales est terminée depuis vendredi 2 février. C'était donc ce samedi 3 février, le dernier jour de préparatif avant l'ouverture des bureaux de vote dimanche matin. A la Cépi, la Commission électorale préfectorale indépendante de Boké, c'est la course contre la montre pour acheminer le matériel électoral. C'est la cohue, dès 10 heures ce samedi dans la cour de la Commission préfectorale indépendante. Chacun cherche à interpeller le responsable. Comme Diallo Mamadou Oumar, président d'un bureau de vote. « Nous devons aller là-bas très tôt parce que la route n’est pas tellement praticable, explique-t-il. Nous allons certainement utiliser une moto car c’est le moyen de transport le plus accessible. Donc nous sommes là...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, quelque six millions d'électeurs sont appelés aux urnes, après une longue attente. Les dernières élections locales remontent à 2005 et celles qui devaient se tenir il y a huit ans ont connu plusieurs reports. Pas moins de 30 000 candidats briguent les sièges de conseillers municipaux des 342 mairies que compte la Guinée. A Conakry, depuis les premières heures de la matinée, les Guinéens ont commencé à rallier, en colonnes et à pied, les bureaux, la circulation étant interdite en ce jour de vote. Le vote se déroule globalement sans problèmes, avec une forte affluence par endroits. Il n’y a pas d’incidents majeurs, juste quelques motifs d’irritation comme par exemple à Lambanyi, au collège Hamas où des électeurs...

Pages