Samedi 20 Janvier 2018

Guinée

(RFI 13/01/18)
On vient de l'apprendre hier, vendredi 12 janvier, deux inculpés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 en Guinée ont bénéficié d'un non-lieu décidé par le pool des juges d'instructions. L'information a été révélée par nos confrères de « Jeune Afrique ». Il s'agit du général Mathurin Bangoura, aujourd'hui gouverneur de Conakry, membre influent de la junte au pouvoir au moment des faits, et de Bienvenue Lamah, capitaine de gendarmerie, soupçonné d'avoir été à l'époque responsable d'une milice qui aurait participé au massacre. Les avocats des parties ...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Les coupures d’électricité intempestives que subissent les citoyens africains font également transpirer les chefs d’État. Ce mercredi, un président a vu sa parole coupée, tandis qu’un autre se voyait obligé de s’exprimer crûment… La problématique des délestages électriques est à ce point récurrente que Youssou Ndour, à l’approche de sa candidature avortée à une présidentielle, avait consacré au sujet une adaptation wolof et satirique du titre des Beatles «Ob-la-di, Ob-la-da». Face à des programmes d’investissements énergétiques généralement dépassés avant d’être opérationnels, c’est sans envie de rire que l’Africain moyen doit régulièrement se résigner à la pénombre.
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont 37 au pouvoir, a annoncé sa démission le 21 novembre 2017. Mais après l’intérim d’Emmerson Mnangagwa, la prochaine élection présidentielle sera-t-elle libre et transparente ? Rien ne permet de l’affirmer. Au Cameroun, Paul Biya, 84 ans, devrait quant à lui rempiler...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts en monnaies locales et en devises fortes. « Ce fonds sera géré par Lion’s Head Global Partners depuis ses bureaux situés à Nairobi, Lagos et Londres, en se focalisant, dans un premier temps, sur l’Afrique de l’Est, ainsi que sur...
(Jeune Afrique 11/01/18)
Le verdict est tombé mardi dans le procès de l’affaire Mohamed Koula Diallo, du nom du journaliste tué en février 2016 lors d’affrontements entre militant de l’UFDG à la Minière, dans la banlieue de Conakry. Les accusés en fuite ont été condamnés à de lourdes peines, tandis que les deux accusés présents ont été relaxés. « Le tribunal après en avoir délibéré (…) retient monsieur « Tchiân’guël » dans les liens de la culpabilité et le condamne par défaut à la réclusion criminelle à perpétuité, décerne mandat d’arrêt contre lui ; retient Alphadio et Amadou Saïdou Barry dans les liens de la culpabilité, les déclare coupables de coups et blessures volontaires, les condamne par défaut à deux ans de prison...
(BBC 11/01/18)
‘’Les Guinéens veulent le courant, mais ils ne veulent pas payer’’. C’est la réaction du président guinéen, Alpha Condé, face aux difficultés d’approvisionnement en électricité dans le pays. Il s'est rendu sur le site du projet hydroélectrique de Souapeti pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de ce barrage. Cette visite intervient dans un contexte de crise d'électricité accrue, certaines zones du pays n'ayant le courant que 4 heures par jour. Des coupures qui ont causé une série de manifestations dans la capitale Conakry ces derniers jours. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42644061
(Dw-World 11/01/18)
La Guinée redécouvre les coupures d’électricité à cause du manque de fonds de l’Etat. Ces délestages ont des conséquences négatives sur l'activité économique des petites et moyennes entreprises. Actuellement l’Etat guinéen doit plus de 300 milliards de francs guinéens, soit environ 27 millions d'euros, au principal fournisseur de carburant "Star Oil". La construction du barrage de Kaleta avait amélioré la situation mais le gouvernement n’a plus assez d'argent pour acheter suffisamment de carburant et alimenter les groupes électrogènes durant la période d’étiage. Après quelques années de stabilité dans la fourniture d’électricité en Guinée, les ménages et les petits métiers replongent de plus belle dans l’obscurité. Depuis des semaines, certains quartiers de Conakry sont quasiment privés de courant. Depuis la semaine...
(BBC 11/01/18)
Le verdict du procès de l'assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo est tombé mardi. Selon ce verdict, l'ex-responsable de la communication de l'UFDG, parti de l'opposion, Souleymane Thianguel Bah, est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Il a été jugé et condamné par contumace pour complicité d'assassinat du journaliste de Guinée7, un site d'information guinéen. Un mandat d'arrêt a été émis contre lui, puisqu'il est à l'étranger. Le procureur avait requis la prison à perpétuité contre Algassimou Keita et Amadou Sow, tous deux membres de la garde rapprochée du chef de fil de l'opposition pour l'assassinat du journaliste Mohamed koula Diallo. Le juge n'a pas suivi le procureur, qui avait acquitté les deux gardes du corps de Cellou Dalein...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Afrique subsaharienne devrait connaître une augmentation de sa croissance en 2018, à hauteur de 3,2% contre 2,4% l’année précédente, indique la banque mondiale dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les plus gros contributeurs de cette croissance devraient être le Ghana (8,3%), l’Éthiopie (8,2%), et la Côte d’Ivoire (7,2%). Cette dynamique devrait être impulsée par une multiplication des investissements, surtout dans le secteur des infrastructures. Quant aux économies des principaux exportateurs d’hydrocarbures et de produits miniers de la région, l’institution de Bretton Woods prévoit une timide amélioration. Alors que le Nigéria affichera une croissance estimée à 2,5% (contre 1% en 2017), l’Angola et l’Afrique du Sud observeront des taux respectifs de 1,6% et 1,1%. Les prévisions pour l’Afrique du...
(La Tribune 10/01/18)
Malgré le bras de fer qui perdure depuis deux ans entre patronat et salariés du secteur bancaire, les banques ont réalisé l'année dernière un résultat net de 291 milliards de francs guinéens contre 273 milliards de francs guinéens en 2016. Le secteur bancaire guinéen se porte bien. D'après le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), Lounceny Nabé, le secteur a réalisé un résultat net bénéficiaire de 291 milliards de francs guinéens contre 273 milliards de francs guinéens en 2016. Le responsable qui s'exprimait dans le cadre d'une réunion avec ses collaborateurs en fin de semaine dernière a souligné qu'au cours de l'année dernière, toutes les banques qui exercent sur le marché guinéen sont en règle...
(APA 10/01/18)
APA-Rabat (Maroc) - Le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens à l’étranger, président du Conseil exécutif de l’Union Africaine, M. Mamady Touré, a appelé, mardi à Rabat, à la nécessité de mettre en place une stratégie « viable » et « commune » pour palier à la problématique de l’immigration irrégulière et assurer un avenir meilleur à la jeunesse africaine. « Il est important d’élaborer une approche globale, inclusive et concertée prenant en compte la sécurité des migrants légaux, la libre circulation des personnes et les obligations humanitaires nécessaires dans la gestion des flux migratoires et dans l’élaboration de stratégies de développement dans les pays africains »...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(Vision Guinée 09/01/18)
S’adressant la semaine dernière à des diplomates à Sékhoutouréyah, le président de la République a déclaré que l’année 2018 est ‘’extrêmement importante’’ pour la Guinée. ‘’Beaucoup de défis nous restent à relever. L’année 2018 est extrêmement importante pour la Guinée à plusieurs titres. Nous avons signé un accord avec la Chine sur 20 milliards de dollars et un très bon résultat avec le groupe consultatif’’, indique Alpha Condé. Il se demande ‘’comment allons-nous concrètement faire pour que tous ces fonds promis soient effectivement consommés pour le bien-être du peuple de Guinée ?’’ Il estime que ‘’cela est un grand défi quand nous connaissons les insuffisances de notre administration dans la réalisation des projets bancables, mais aussi à la corruption et...
(Vision Guinée 09/01/18)
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a entamé la distribution des cartes d’électeurs le samedi 6 janvier 2017. Le principal parti d’opposition évoque des difficultés sur le terrain. ‘’La distribution des cartes a officiellement démarré samedi sur toute l’entendue du territoire national. Mais il faut signaler qu’il y a des difficultés par endroits notamment au sujet de la rémunération des membres de commission administrative de distribution des cartes électorales, la rémunération est petite qui est 8000 francs guinéens par jour soit 240.000 GNF pour les 30 jours’’, estime Cellou Baldé, député uninominal de Labé. Le secrétaire national de l’UFDG chargé des affaires électorales affirme qu’il ‘’y a aussi des endroits où les cartes d’électeurs ne sont pas arrivées’’. Il précise...
(Vision Guinée 09/01/18)
La capitale Conakry broie le noir depuis des semaines. Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) croit savoir les raisons de la reprise des délestages électriques. ‘’C’est dû à la mauvaise gouvernance (…). Alpha Condé a décidé de donner la fourniture du courant à ses amis mauritaniens, K énergie, Mory Diané. Le prix est fixé à l’avance. EDG et le ministère de l’Energie n’ont pas participé à la négociation. Aujourd’hui, l’EDG est obligée d’acheter le Kilowatt heure à 3 000 francs guinéens’’, dévoile Cellou Dalein Diallo. Selon l’ancien Premier ministre, ‘’aucun guinéen ne peut acheter le Kilowatt heure à 3000 GNF. Donc EDG facture 1000 GNF et les autres lui vendent le même Kilowatt heure à 3000...
(Vision Guinée 09/01/18)
Le 13 janvier prochain seront célébrées en différé à Kankan les festivités marquant le 59e anniversaire de l’indépendance de la Guinée. Le Nabaya fait sa grande toilette en attendant l’arrivée du chef de l’Etat dans la localité. Pour redorer l’image de Kankan, les forces de défense et de sécurité ont été mises à contribution. En masse, les hommes en uniforme, armés de balais, râteaux ou encore de coupe-coupes, ont investi la ville pour déclarer la guerre contre les tas d’immondices. Le colonel Mohamed Diané, commandant de la 3e région militaire, a fait savoir que cet acte ne concerne pas seulement les militaires, mais l’ensemble des services de sécurité et de défense.
(Guinée News 09/01/18)
Plusieurs structures sanitaires du pays, des hôpitaux régionaux aux postes de santé, viennent de bénéficier des équipements médicaux. Le Dr Abdourahamane Diallo, ministre de la Santé et de l’hygiène, a procédé au lancement de la distribution de ces équipements le dimanche 7 janvier à Manéah (Coyah), à l’entrepôt de la pharmacie centrale de Guinée. Ce sont des kits composés de mobiliers général, médical et des équipements techniques parmi lesquels on peut citer, entre autres, des lits d’hospitalisation, des défibrillateurs, des aspirateurs chirurgicaux à pédale, des aspirateurs électriques, des chariots brancards pour un coût global de 59 milliards GNF financés par le budget national. «Cette distribution d’équipements médicaux vers les structures sanitaires est une grande première. A la suite de l’épidémie...
(La Tribune 08/01/18)
Une délégation italienne conduite par le ministre italien des affaires étrangères et de la coopération internationale Engeliono Alfamo séjourne actuellement en Guinée. Avec les autorités guinéennes, elle évoquera la reprise des relations diplomatiques et de coopération entre les deux pays, restées suspendues depuis plus d'une décennie. La Guinée et l'Italie envisagent sérieusement une reprise de leurs relations diplomatiques et de coopération dans plusieurs secteurs du développement, après plus de 10 ans de suspension.
(Guinée News 08/01/18)
A Conakry, la dernière pluie de l’année passée était tombée le 4 décembre, du jamais vu à Conakry et à Dubréka, le fief de Kaléta. Si les coupures électriques commencent en même temps que la saison sèche, quelle est en réalité la capacité de rétention de Kaléta ? Qu’est devenu Garafiri ? On voit bien que les barrages, l’obsessionnelle compulsive de Alpha Condé laisse à redire, il faut se tourner vers le solaire ou l’éolienne. Qu’à tout cela ne tienne, le vrai problème de EDG réside par le peu de rentabilité dans la gestion catastrophique. Quand VEOLIA est entrée dans la tanière, une mise en garde lui avait été signifiée, EDG est un trou. Depuis l’indépendance de la Guinée, l’ENERGIE...
(La Tribune 06/01/18)
Soucieux de redynamiser son secteur minier, l'Etat guinéen vient d'approuvé un investissement de la société chinoise TBEA Group, portant sur un montant de 2,89 milliards de dollars. Ce financement servira à la mise sur pied d'une chaîne de production intégrée, de la bauxite à l'aluminium. Une bonne nouvelle pour le secteur minier guinéen, puisque le gouvernement vient d'approuver un accord de financement de près de 2,89 milliards de dollars avec l'entreprise chinoise TBEA Group. D'après le communiqué officiel sanctionnant la signature de l'accord, ce financement devrait permettre de développer une chaîne de production intégrée de la bauxite et d'aluminium. L'initiative devrait déboucher sur la toute première transformation de la bauxite et d'aluminium en Guinée. Ainsi selon l'accord, la société chinoise...

Pages

(Le Monde 26/12/17)
S’il reste très difficile pour ces jeunes Africaines d’accéder aux études supérieures – 30 % d’entre elles accèdent à l’université –, la politique volontariste de Conakry en faveur de l’égalité hommes-femmes encourage le changement. Rabiatou a 25 ans, un large sourire, un métier, et une conviction chevillée au corps : elle est une exception dans son pays. A sa naissance, dans la province de ­Lélouma, dans le nord de la Guinée, cette petite fille, qui est la sixième de sa fratrie, n’avait quasiment aucune chance de se retrouver, dix-huit ans après, en licence de journalisme à plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la capitale du pays, Conakry. Il aura fallu toute la force de ses parents, notamment de sa...
(Autre média 19/12/17)
La Guinée, à l’instar des autres pays, a célébré ce 18 décembre 2017, la journée internationale des migrants. Plusieurs hauts cadres et représentants des institutions internationales étaient au rendez-vous. A l’occasion, il a été confirmé qu’en la matière, la Guinée est dans la zone rouge, dans la mesure où elle occupe le rang peu enviable de deuxième pays de la région avec le plus grand nombre de migrants. Pour preuve, a-t-on révélé, en ce moment même, plus de 4000 migrants guinéens attendent d’être rapatriés de la Libye. Selon la cheffe de mission de l’OIM Guinée, Fatou Diallo N’Diaye, la célébration de cette journée est particulière. Pour elle, ce n’est pas une journée où il faut faire un cocktail, mais plus...
(RFI 18/12/17)
En Guinée, le dépôt des candidatures pour les élections communales est lancé. Chaque candidat doit constituer un dossier qu'il doit déposer dans les Commissions électorales communales indépendantes (Céci). Attendu depuis 7 ans, le scrutin aura lieu le 4 février 2018. Une élection ouverte aux partis politiques, mais aussi aux indépendants. A la Commission électorale pour la commune de Kaloum, trois commissaires accueillent les futurs candidats. Dans son bureau, le rapporteur Moussa Diakité distribue les documents à remplir. « Il y a d’abord la déclaration collective. Vous avez la déclaration de candidature », explique-t-il. Une fois collectées, les données sont ensuite informatisées. Actes de naissance, casiers judiciaires, reçus bancaires, certificats de résidence etc… La liste des documents à fournir est fastidieuse,...
(RFI 16/12/17)
La quiétude et la sérénité ont laissé place à la peur chez les commerçants guinéens qui n'ont plus la sécurité escomptée pour faire prospérer leurs affaires. Régulièrement victimes de vandalisme et de casses, ils font face depuis un certain temps à des enlèvements. Un phénomène nouveau. Les commerçants guinéens ont perdu le sommeil et à juste raison. Depuis quelques années, leurs magasins sont régulièrement la cible de pillages à l’occasion des manifestations politiques, sans jamais être indemnisés. Plus grave, ils sont maintenant victimes d’un harcèlement de type nouveau.
(Jeune Afrique 16/12/17)
Ils sont trois. Trois parmi tant d’autres, plus de 300 au total. Issa, Mamadou et Abdou* viennent de Conakry, en Guinée, ont tenté leur chance pour passer en Europe via le Mali puis l’Algérie ou la Libye, avant de finalement renoncer et de rentrer chez eux, pour « ne pas mourir ». Depuis quelques jours, ils sont de retour à Agadez, le corps et l’esprit meurtri. Reportage. Ils ne se connaissaient pas à Conakry. Pourtant, tous trois auraient pu faire un bout de chemin ensemble. La vingtaine, ils partagent une passion pour le football et une histoire commune : celle d’avoir emprunté la route de la Méditerranée...
(APA 13/12/17)
APA-Conakry (Guinée) - L'autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de Guinée a entamé une vaste campagne de fermeture des radios et télévisions privées non en règle vis-à-vis de l'Etat depuis 2009, sur ordre de la haute autorité, a-t-on constaté mardi à Conakry. Elles sont au total une quarantaine de radios et télévisions privées concernées par cette mesure. Selon l'ARPT, ces médias doivent au trésor plus de six (6) milliards de francs guinéens d'arriérés accumulés, globalement, depuis 2009, soit près de 400 millions de CFA. Par deux fois, le président guinéen, Alpha Conde, a réitéré sa menace de fermer toutes les radios non en règle vis-à-vis de l'Etat. Il l'a dit devant la presse francophone à Conakry, l'a répété...
(Agence Ecofin 13/12/17)
« Ces derniers mois, on assiste vraiment à un resserrement du Gouvernement autour des médias. Il y a eu les suspensions musclées de certains medias, l’arrestation, les violences contre les journalistes. Il y a une plainte déposée contre les personnes qui se sont rendues responsables de ces violences, on espère que les juridictions guinéennes pourront rendre justice », a déclaré Clea Kahn-Sriber, la responsable du Bureau Afrique de Reporters Sans Frontières (RSF), dans une interview accordée, hier, à Africa Guinée. Face à cette situation, RSF s’est rapproché du président guinéen pour tenter d’arranger les choses. « Notre secrétaire général était présent en Guinée, le mois dernier, dans le cadre des assises de l’Union de la presse francophone (UPF) ; à...
(Vision Guinée 12/12/17)
S’inscrivant dans le cadre de la Stratégie Nationale d’Actions Prioritaires de la réforme du secteur de la Justice engagée par le gouvernement guinéen, le projet « Partenaires pour l’accès à la justice en Guinée : L’opérationnalisation des maisons de justice » consiste à rapprocher la justice des justiciables à travers l’éducation des citoyens sur leurs droits légaux et fournir des services juridiques de base. En prélude à l’installation des maisons de justice dans les communes urbaines de Kindia, Kankan et Labé, une enquête de perception auprès des citoyens et un sondage sur les connaissances et les besoins des citoyens en matière de droit et d’accès à la justice sont en cours. « C’est une étude qui nous permettra de baser...
(AFP 11/12/17)
Un étudiant ivoirien a été tué par balle suite à une probable bavure policière à Conakry, lors de manifestations d'élèves qui ont secoué la Guinée la semaine dernière, a annoncé lundi à Abidjan le ministère ivoirien de l'Education nationale. "Junior Yobouet Yao, 23 ans, étudiant en 6e année à la faculté de médecine de Conakry a été atteint d'une balle à la tête, alors qu'il dormait dans sa chambre", a précisé le ministère à l'AFP. "Des policiers à bord d'un pick-up ont tiré en direction d'un bâtiment abritant des étudiants ivoiriens", a expliqué de son côté Clémentine Yobouet Aka, principale de Collège et mère de la victime. "La balle a traversé la vitre du bâtiment et a atteint à la...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(RFI 06/12/17)
Lundi et mardi, des délégations guinéenne et malienne se sont rencontrées à Kankan, en Guinée, suite aux incidents meurtriers de la fin novembre au cours desquels des orpailleurs situés de part et d'autre de la frontière s'étaient affrontés, causant notamment la mort de gendarmes maliens. Les deux villages de Balandougou en Guinée (sous-préfecture de la préfecture de Kankan) et Gnaouléni au Mali (commune de Benkadi et du cercle de Kangaba dans la région de Koulikoro) revendiquent la paternité d'un site d'orpaillage. Les deux pays travaillent sur un projet de traité bilatéral sur la gestion de cette frontière. Pendant deux jours, les délégations guinéenne et malienne, conduites par les ministres de l'Administration du territoire de ces deux pays, se sont rencontrées...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(RFI 05/12/17)
La grève déclenchée par une partie du syndicat de l'Education en Guinée ne faiblit pas malgré la détermination du gouvernement à minimiser son impact. Ce lundi encore, dans plusieurs villes du pays le mouvement a été suivi, mais c'est surtout à Conakry qu’il est le plus développé. Par centaines dans plusieurs quartiers de la capitale, les jeunes scolaires sont descendus dans les rues, scandant des slogans hostiles au président guinéen et à son régime. Dans les rues de Kaloum, le quartier administratif et des affaires, ils étaient nombreux à arpenter les rues - sous le regard intéressé de la population - jusqu’à quelques pas du palais..
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(AFP 04/12/17)
Des milliers de collégiens et lycéens guinéens sont descendus lundi dans les rues de Conakry pour réclamer le retour en classe des enseignants en grève depuis plusieurs semaines, alors que les syndicats menacent de déclencher une "grève générale" sur l'ensemble du territoire. Dans le quartier central de Kaloum, les élèves du secondaire sont sortis des écoles, brandissant cartables et cahiers et chantant des slogans tels que "Nous voulons nos profs" ou "Sans nos profs, pas de cours", a constaté un correspondant de l'AFP. Lancé le 13 novembre, la grève des enseignants a déjà fait deux victimes: des adolescents de 15 et 17 ans tués par balles lors d'affrontements avec les forces de l'ordre. Le leader des grévistes, Aboubacar Soumah, a...
(RFI 04/12/17)
Au sommet UA-UE d'Abidjan, il a beaucoup été question d'émigration et d'opportunités d'emploi et d'avenir pour la jeunesse lors des sessions plénières ou à huis clos. Mais la sécurité et la lutte antiterroriste n'ont pas été oubliées. Ainsi lors d'une rencontre en tête à tête entre les chefs d'Etat français et ivoirien, il a été décidé de créer un centre d'excellence pour la formation des forces anti-terroristes. Il s'agit d'ENVR : des écoles nationales à vocation régionale. Il en existe dejà 14 en Afrique, dans dix pays, comme par exemple le CPASDD à Ouidah, au Bénin, spécialisé dans le déminage ou bien à Libreville, au Gabon, l'école de formation de cadres de l'armée. Avec cette future structure, qui devrait voir...
(APA 04/12/17)
APA-Conakry (Guinée) - Patrimoine vestimentaire de la communauté peuhle, une des ethnies majoritaires de la Moyenne Guinée (ex Foutah théocratique ou Foutah Djallon), le bonnet « Pouto » ou « Poutoorou» est de nos jours porté par presque tous les Guinéens, avec le secret espoir de jouir de la respectabilité que conférait jadis ce couvre-chef. Avant l’ère coloniale, le port du « Pouto » était au Foutah Djallon réservé exclusivement aux privilégiés tels les rois, les érudits, les notables et, à la limite, les nantis. Porté lors des grandes cérémonies religieuses, festives ou sociales, le « Pouto » procurait à son propriétaire respect, admiration et considération. « Au temps de mon père, il était rare de voir un porteur de...
(BBC 30/11/17)
Suite à un différend au sujet de la paternité d'une zone minière, des affrontements entre Guinéens et Maliens à la frontière des deux pays, ont fait 22 victimes lundi. De nombreux blessées sont à déplorer. Selon les autorités de la Guinée et du Mali, il est impossible dans l'immédiat d'établir le bilan définitif de ces affrontements, qui ne sont pas une première dans cette zone riche en or à cheval sur le nord-est de la Guinée et le sud-ouest du Mali. D'après un communiqué des Forces armées maliennes (Fama), "quatre membres de la gendarmerie, dont l'adjoint au commandant de compagnie de Kati" (près de Bamako) ont trouvé la mort lors d'une opération de sécurisation des populations sur le site d'exploitation...
(APA 30/11/17)
4 Gendarmes ont été tués au village de Niaouléni non loin de la frontière entre le mali et la Guinée a appris APA dans un communiqué diffusé mercredi par l’armée malienne. ‘’Quatre personnels de la Gendarmerie Nationale, dont l’adjoint au commandant de compagnie de Kati, ont trouvé la mort le lundi 27 novembre 2017 lors d’une opération de sécurisation des populations sur le site d’exploitation minière de Niaouleni. Cette localité est située dans le cercle de Kangaba, à la frontière guinéenne,’’ a indiqué l’armée dans un communiqué.
(AFP 29/11/17)
Six personnes ont été tuées et de "nombreuses" autres blessées lors d'affrontements en début de semaine entre orpailleurs à la frontière entre le Mali et la Guinée, a indiqué mercredi une source sécuritaire guinéenne. Les deux pays se sont rejeté la responsabilité de ces affrontements, qui ne sont pas une première dans cette zone riche en or du nord-est de la Guinée et du sud-ouest du Mali. "Ce sont des orpailleurs maliens, épaulés par des chasseurs et des gendarmes maliens, qui ont attaqué lundi des orpailleurs guinéens sur une mine d'or du village de Faranokho", a indiqué mercredi à l'AFP une source sécuritaire guinéenne s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. Cette "attaque surprise" a fait "deux blessés côté guinéen". Les...

Pages

(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(La Tribune 06/12/17)
Le consortium franco-sino-singapourien se lance dans le secteur minier en Guinée Conakry. SMB-Winning vient d’annoncer un investissement de 3 milliards de dollars pour l’exploitation de la bauxite en Guinée lequel pays recèle dans son sous-sol la moitié des réserves mondiales connues de ce minerai. Disponible en grande quantité et réputée d'excellente qualité grâce à sa forte teneur en alumine, la bauxite guinéenne n'a jamais cessé d'attiser la convoitise des compagnies minières. En effet, la liste des multinationales qui s'allient à la Compagnie des bauxites de Guinée exploitant le minerai dans le pays, vient de se rallonger. Après l'Émirati d'EGA, le Français d'AMR et les Chinois Henan International Mining et China Power Investment, c'est autour du consortium SMB-Winning de se lancer...
(Agence Ecofin 05/12/17)
Le consortium SMB-Winning va lancer dès 2018 les études de faisabilité en vue de construire une raffinerie d’alumine et une ligne de chemin de fer qui devraient voir le jour à l’horizon 2022. Le consortium SMB-Winning, acteur majeur du secteur de la bauxite, a présenté au Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée, son projet de construction d’une raffinerie d’alumine en Guinée, ainsi que d’une ligne de chemin de fer destinée à désenclaver le corridor de Boffa et à acheminer la bauxite vers la raffinerie et le port de Dapilon. L’investissement total prévu pour ce double projet est estimé à 3 milliards de dollars (USD). La phase d’études de faisabilité et d’impact social et environnemental commencera dès 2018...
(RFI 04/12/17)
Ils étaient au départ une vingtaine de jeunes actifs urbains guinéens. En un an, une plateforme regroupe aujourd’hui plus de 300 agripreneurs (contraction d’agriculteurs et d’entrepreneurs). Pour être agripreneur guinéen, rien de plus simple : il suffit de frapper à la porte de l’incubateur de startup Jatropha Hub à Conakry, qui a vu naître cette plateforme. Elle met en relation des exploitants agricoles déjà installés ou en cours d’installation avec des propriétaires terriens, des investisseurs, des formateurs… Déjà une dizaine de projets actifs ont été lancés. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171203-le-developpement-agripreneurs-guinee
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(Jeune Afrique 28/11/17)
Après Ebola et la chute des cours des matières premières, le pays renoue avec la croissance. Agriculture, nouvelles infrastructures et accroissement de la transformation locale, Conakry veut voir loin. À Conakry, le gouvernement guinéen a tenu pour la deuxième fois, du 9 au 11 novembre, son Forum international sur l’efficacité des politiques publiques et la transparence budgétaire. Est-ce le signe d’un changement positif en matière de gestion des comptes publics du pays ? Une certitude, en tout cas : aujourd’hui, les autorités travaillent en étroite collaboration avec le FMI et la Banque mondiale, qui, même s’ils exigent davantage de transparence et de rigueur, reconnaissent tout de même les progrès accomplis. Ainsi, passés les chocs occasionnés par la crise sanitaire d’Ebola en 2014...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Thème principal des 46e assises de la presse francophone, organisées en Guinée, le journalisme d’investigation est en train de disparaitre, selon les professionnels de la presse. « Nous sommes à une époque où l'information est gratuite et où on a perdu de vue l'importance du travail journalistique », explique Romaine Jean, rédactrice en chef du magazine TV à Radiotélévision Suisse (RTS). « L'investigation soutient la transparence, le devoir de recoupement de l'information par le journaliste. C'est cela le journalisme », renchérit Alpha Condé, le président de la république de Guinée. Pourtant, le constat est clair. La disparition progressive de l’intérêt pour l’investigation entraine les journalistes et les médias, plus préoccupés par la manne financière des budgets publicitaires, vers une paupérisation...
(RFI 27/11/17)
Mi-novembre la Guinée est venue présenter à Paris son plan de développement économique et social et a reçu 21 milliards de dollars de promesses d’investissements. Depuis plusieurs années, la Guinée fait de gros efforts pour assainir le climat des affaires. Mais l’administration reste le point noir. Manque d’efficacité et corruption, des maux que les secteurs privé et public tentent de combattre. Mariama Dialo Sy est femme d’affaires, elle dirige une demi-douzaine d’entreprises dans le tourisme. Et si ses rapports avec l’administration s’améliorent, ils demeurent complexes. « Nous aimerions au niveau du secteur privé qu'il y ait plus de concertation avant de prendre certaines décisions. Parce que ça nous tombe dessus comme ça et après il faut se bagarrer pour que...
(Agence Ecofin 25/11/17)
La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de l’IFC (International Finance Corporation), la branche de la...
(Agence Ecofin 24/11/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale s’engage à débloquer 2,35 milliards $ pour soutenir le plan national de développement économique et social (PNDES) en Guinée. L’annonce a été faite, la semaine dernière, à l’issue de la réunion du groupe consultatif qui s’est tenue à Paris, les 16 et 17 novembre 2017. La rencontre qui visait à lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du PNDES, a été couronnée de succès. Plus de 20 milliards $ d’engagements ont été faits, pour un besoin initial de 4,5 milliards $. Dans le détail, les engagements de la Banque comprennent une enveloppe de 1,6 milliard $ de l’Association internationale de développement (IDA) et 750 millions $ de l’IFC (International Finance Corporation), la...
(Jeune Afrique 24/11/17)
Jadis fleuron de la production horticole de Guinée, la filière ananas tente de se relancer et de regagner des parts sur le marché européen. Reportage. Friguiagbé, préfecture de Kindia, à 135 km de Conakry. Nous sommes sur les terres d’Alseni Soumah, un parmi le millier de producteurs privés affiliés à la Fédération des planteurs de la filière fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG) dont les terres sont disséminées entre les préfectures de Kindia, Forécariah, Coyah, Dubreka, Boffa et Boké, en Guinée Maritime. Ses trois hectares d’ananas en phase de maturation sont, par endroits, recouverts de paille pour les protéger du soleil. Une technique qui s’est imposée afin de répondre aux normes d’exportation. Des plantations comme celle-là, il en existe des centaines...
(Le Point 23/11/17)
Alors que la Guinée vient d'obtenir 21 milliards de dollars de financement pour son développement, tous les regards sont braqués sur la mise en œuvre de ses engagements. La ministre du Plan explique. La Guinée, comme le Tchad ou le Burkina Faso avant lui cette année, la Côte d'Ivoire en 2016 ou encore le Niger dans les prochaines semaines, a ressorti de ses cartons son PNDES : comprenez son Plan national de développement économique et social. Comme ses États voisins, le pays d'Alpha Condé a choisi Paris, la capitale française, pour rassembler ses partenaires publics et privés venus aussi bien des États-Unis que de la Chine ou encore de la Russie et de l'Inde. L'objectif est de financer les grands...
(APA 18/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - La Commission européenne a annoncé, dans un communiqué transmis vendredi à APA, l’octroi d’un appui de 400 millions d'euros au Plan national de développement économique et social (PNDES) de la Guinée présenté à Paris lors du Groupe consultatif. Cette annonce intervient, alors que la Guinée cherche auprès de ses partenaires financiers des fonds estimés à 13,6 milliards de dollars pour financer son PNDES qui va de 2016 à 2020. Selon le communiqué, la Commissaire chargée de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica a rappelé, en signant l’octroi de financement, qu’il y a trois ans, la Guinée était frappée par l’épidémie Ebola.
(La Tribune 18/11/17)
Suite à la présentation du Plan national de développement économique et social de la Guinée ce jeudi 16 novembre 2017 à Paris lors du Groupe consultatif, l'Union européenne a décidé de mettre à la disposition du pays une enveloppe de 400 millions d'euros. Cet appui ira entre autres, à la consolidation de l'Etat de droit, le secteur de la santé, la création d'emploi, à la dynamisation du potentiel économique de la Guinée. Pour son développement socio-économique, la Guinée croit dur comme fer à son Plan national de développement économique et social de la Guinée (PNDES). Visiblement séduite par la présentation du PNDES ce jeudi 16 novembre 2017 à Paris devant le Groupe consultatif, l'Union Européenne a annoncé qu'elle accorderait au...
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le groupe consultatif organisé à Paris par le gouvernement guinéen en vue de lever le financement nécessaire à la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 a été couronné d’un franc succès, a-t-on appris ce jeudi, d’un communiqué gouvernemental. D’un besoin de financement initial de 4,5 milliards $, le gouvernement guinéen a récolté plus de 20 milliards $ d’engagements de la part de l’ensemble des bailleurs de fonds, partenaires techniques et financiers ainsi que les pays amis. Soit plus de quatre fois l’objectif initial. Selon le communiqué, la Banque mondiale s’engage à soutenir le PNDES, à hauteur de 1,6 milliard $, à travers sa branche consacrée aux pays en développement, l’Association internationale de Développement...
(AFP 17/11/17)
Le gouvernement guinéen a annoncé jeudi avoir levé plus de 20 milliards de dollars d'engagements pour financer un plan quinquennal de développement au cours d'une rencontre à Paris avec les partenaires publics et privés de la Guinée qui se poursuit vendredi. "Je tiens à remercier les investisseurs et bailleurs qui nous font confiance aujourd'hui: la Guinée leur garantit un développement qui profitera non seulement à toute la population guinéenne mais également à toute la grande région de l'Afrique de l'Ouest", a réagi le président guinéen Alpha Condé dans un communiqué annonçant que l'objectif initial a été largement dépassé. "Nous voulons montrer qu'il y a une nouvelle Guinée, les progrès qui ont été faits sont très mal connus", avait lancé Alpha...
(RFI 17/11/17)
Plus de 300 investisseurs publics et privés sont réunis à Paris jeudi et vendredi pour aider la Guinée à financer son plan de développement national. La Guinée a besoin de 13 milliards de dollars ces trois prochaines années pour financer ses grands travaux et rendre le pays plus attractif. D'ores et déjà, les bailleurs de fonds internationaux ont mis sur la table près de 5,5 milliards de dollars, et la France va contribuer à hauteur de 600 millions de dollars. « Pour attirer des mouches, il faut du miel » : voilà en substance la philosophie d'Alpha Condé, venu à Paris convaincre les investisseurs de financer le Programme national de développement économique et social guinéen. Un plan qui comporte une...
(Jeune Afrique 17/11/17)
12,6 milliards de dollars d'engagements fermes ont été pris durant les deux jours de discussions entre le gouvernement guinéen et ses partenaires à Paris. Avec les appuis du FMI et de l'IFC, ainsi que les 6 milliards promis par la Chine dans un autre cadre, les financements dépasseront les 20 milliards de dollars, quand la Guinée en espérait 14,6. L’objectif d’Alpha Condé, venu à Paris avec dix de ses ministres les 16 et 17 novembre pour rencontrer les partenaires bilatéraux et multilatéraux de la Guinée, était de lever 14,6 milliards de dollars, le montant prévisionnel du Plan national de développement économique et social (PNDES) pour la période 2016-2020. 12,6 milliards de dollars d’engagements fermes – dont 7 milliards de dollars...

Pages

(Autre média 08/09/17)
Le Syli Espoir de Guinée prendra part du 9 au 24 septembre à la première édition du tournoi de l’Union des fédérations Ouest-africaines de football (UFOA), dont le pays hôte est le Ghana avec seize pays en lice. Deux sites sont retenus : Takoradi et Cape Coast. Premier adversaire du Syli, la Guinée Bissau. En marge d’une conférence de presse qu’il a tenue à Conakry, le coach de l’équipe nationale des 23 ans, Hamidou Camara, a dévoilé la liste des 18 retenus. La taille du lion est revenue au Hotoya AC avec six éléments. Autrefois appelé Tournoi Gnassingbe Eyadema, le tournoi UFOA regroupe les pays des deux zones de la CEDEAO. Il est ouvert à tout joueur détenteur d’un passeport...
(Star Africa 05/09/17)
Après avoir repris confiance en venant à bout de la Libye à Conaky, la Guinée se fait de nouveau distancer après sa défaite ce mardi à l’occasion de la quatrième journée des éliminatoires du groupe E du Mondial 2018. Triste défaite pour les hommes de Lappé, qui ont chuté à Monastir ( Tunisie ), face à la Libye sur le score de un but à zéro, inscrit par Ahmed Hamoud à la 36′. Un revers qui bloque le compteur du Syli National à 3 points après 4 rencontres, même nombre d’unités que la Libye. Ce groupe E est pour le moment mené par la Tunisie qui compte 9 points, soit 3 de plus que la RD Congo, qui reçoit mardi...
(RFI 31/08/17)
L'enfant du pays revient en superstar. Le footballeur Naby Keita est à Conakry. Il joue ce jeudi 31 août 2017 en équipe nationale contre la Libye, un match de qualification pour la Coupe du monde. Le jeune Guinéen de 22 ans a été vendu 52 millions d'euros à Liverpool, le record pour un joueur africain. Avec ses coéquipiers du Syli national, ils étaient réunis dans un grand hôtel de la capitale mercredi. C'est un Syli national nouvelle génération. L'équipe au grand complet est attablée au restaurant d'un hôtel de Conakry. Au centre : le jeune Naby Keita, qui à 22 ans est devenu l'idole des jeunes sur les terrains de football de Guinée. La tête sur les épaules et la...
(Jeune Afrique 29/08/17)
Liverpool a officialisé mardi 29 août le transfert du milieu de terrain guinéen du RB Leipzig Naby Keita, qui jouera sur la pelouse des Reds à partir de juillet 2018. Pour s’offrir l’international guinéen Naby Keita, Liverpool aurait déboursé un montant avoisinant 52 millions d’euros, selon la presse anglaise. Ce qui en ferait le joueur africain (né en Afrique et évoluant pour une sélection du continent) le plus cher de l’histoire. Auteur de huit buts et sept passes décisives, Naby Keita a fait trembler la Bundesliga cette saison en permettant au RB Leipzig de se hisser à la seconde place du championnat. D’où les réticences de son club à le laisser partir maintenant, alors qu’il s’apprête à jouer pour la...
(RFI 29/08/17)
Naby Keita jouera pour Liverpool à partir de juillet 2018, a confirmé le club anglais de football, ce 29 août 2017. Les « Reds » et le club allemand Red Bull Leipzig ont trouvé un accord pour le transfert du Guinéen âgé de 22 ans. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais la presse britannique évoque une somme de 51,9 millions d’euros environ. Ce qui fera du milieu de terrain le joueur africain le plus cher de l’histoire. Liverpool aime décidément les joueurs africains. Après Sadio Mané en juin 2016 et Mohamed Salah en juin 2017, le club anglais a battu un nouveau record pour le transfert d’un footballeur du continent, ce 29 août 2017. Les «...
(AFP 28/08/17)
Le milieu international guinéen de Leipzig Naby Keita s'est engagé à Liverpool, où il arrivera l'été prochain, pour un transfert record pour le club anglais à plus de 50 millions d'euros, ont annoncé plusieurs médias britanniques lundi. Selon la BBC et The Times, Liverpool a accepté de payer une clause libératoire de 48 millions de livres, soit 51,9 millions d'euros, pour le transfert de ce joueur de 22 ans. S'ajoutent des bonus, dont les montants n'ont pas été révélés. Selon les médias, Keita a passé lundi la visite médicale au centre d'entraînement du club anglais, qu'il rejoindra officiellement le 1er juillet 2018. Interrogé par l'AFP, le club n'a pas confirmé l'information à ce stade. Jusque-là, le joueur le plus cher...
(Financial Afrik 25/08/17)
Orange Guinée a paraphé ce mercredi 23 Août 2017 à Conakry un contrat de sponsoring de 8 milliards de Franc GNF (soit 750 000 euros) avec la fédération Guinéenne de football (FEGUIFOOT) qui s’échelonne sur trois ans (2017, 2018, 2019) renouvelable. Brelotte Ba, directeur général d’Orange Guinée, et l’homme d’affaires Antonio Souaré, PDG de GBM et président de la fédération Guinéenne de football, ont apposé, mercredi après-midi, leurs signatures sur ce nouveau bail de trois ans entre l’opérateur leader de la téléphonie en Guinée et la Feguifoot. Selon les contours de ce contrat, la fédération guinéenne de football s’engage à concéder des droits promotionnels à la société de téléphonie Orange sur l’équipe nationale des U17, celle des U20, l’équipe nationale...
(Jeune Afrique 25/08/17)
Mercredi soir, la Guinée s’est qualifiée pour le CHAN 2018 en écrasant le Sénégal à Conakry (5-0, 1-3 à l’aller). Lappé Bangoura, le sélectionneur du Sily National local, a accepté de raconter cette étonnante performance. Jeune Afrique : La Guinée ne partait pas avec les faveurs des pronostics après sa défaite à Dakar le 15 août (1-3)… Lappé Bangoura : C’était logique. Les Sénégalais avaient deux buts d’avance, c’est une bonne équipe. Mais déjà, à Dakar, nous aurions pu espérer mieux. On avait perdu au bout de deux ou trois minutes Sekou Camara, notre buteur. On était revenu à 1-1, mais notre gardien avait commis deux erreurs, et le Sénégal en a profité pour inscrire deux buts. Mais je sentais...
(APA 24/08/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli local de Guinée a pulvérisé les Lionceaux du Sénégal (5-0), ce mercredi à Conakry, obtenant du coup son ticket de qualification pour la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu au Kenya en 2018. Sékou Amadou Camara (8’), le buteur du Horoya AC, Mohamed N’diaye (35’), le joueur du FC Séquence et Ibrahima Sory Sankhon, le milieu du Horoya AC (38’), ont marqué avant la pause. Le Syli aurait mené par 4-0, n’eut été le penalty raté par Sankhon dès la deuxième minute. A la reprise, Sékou Amadou Camara a réalisé le doublé (56’ et 72’) avant de sortir. C’est son troisième but de la partie et le huitième depuis le début des...
(BBC 24/08/17)
Le Sénégal ne participera pas à l'édition 2018 du Championnat d'Afrique des Nations au Kenya. Le Syli national a mis fin aux espoirs de qualification du Sénégal grâce à une large victoire. Si les Lions s'étaient imposés 3-1 au match aller du dernier tour de qualification de la compétition, ils se sont effondrés à Conakry 0-5. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/sports-41033523
(Africa Top sports 24/08/17)
La République démocratique du Congo était opposée à la Guinée ce mercredi pour le compte de la dernière journée de la phase de groupes de l’ Afrobasket Dames 2017. Les deux nations sont à la recherche de leur première victoire du tournoi. Et c’est la RDC qui a inscrit son pour premier succès dans cette FIBA Women’s AfroBasket 2017 en s’imposant face aux Guinéennes (37-84). En effet, le Syli féminin de Guinée ne disputera pas les quarts de finale de l’ Afrobasket Dames 2017, qui se dispute au stade Salématou Maiga de Bamako. Déjà éliminée dans la course pour le second tour de la compétition, la Guinée s’est une fois de plus inclinée face la RDC, ce mercredi. Opposé aux...
(AFP 23/08/17)
Le match retour des qualifications du Championnat d'Afrique des nations 2018 entre la Guinée et le Sénégal, prévu mardi à Conakry, a été reporté à mercredi en raison de fortes pluies qui s'abattent sur la capitale guinéenne, a annoncé la Fédération guinéenne. De fortes pluies tombent depuis lundi sur la capitale guinéenne et ont rendu la pelouse du Stade du 28 septembre impraticable, selon la même source. A l'aller, le Sénégal l'avait emporté 3 à 1. La phase finale de la 5e édition du CHAN, réunissant des joueurs évoluant sur le continent de 16 pays, se déroulera au Kenya du 11 janvier au 2 février.
(Guinee7 21/08/17)
Depuis sa tendre enfance, il a vécu le football et cela jusqu’au dernier souffle de sa vie. Lui qui a passé sa vie derrière le cuir rond et les grands de cette discipline n’est plus. Il a rendu l’âme cette semaine. Lui, c’est Amadou Diallo qui a marqué les esprits du football depuis des lustres. Beaucoup se souviennent de lui et se souviendront de lui durant de très longues années. Tout en présentant toutes nos condoléances à la famille du football mondial et celle de la Guinée en particulier, nous invitons à lire ce témoignage de son neveu et protégé, Amadou Kaba. « Amadou Diallo était un passionné de football depuis toute son enfance. Il a suivi le Hafia FC...
(APA 18/08/17)
APA-Bamako (Mali) - Le Sénégal a largement battu la République de Guinée par 150 à 39, en match d’ouverture vendredi matin, en match d’ouverture de l’Afrobasket féminin disputé vendredi matin à Bamako. A la fin de la première période, les Lionnes du Sénégal, championnes en titre, menaient par 53 à 17. C’est écart s’est agrandi dans la deuxième période avec une équipe de Guinée dépassée par les évènements et des Lionnes décidées à s’imposer par le plus large des scores. Score final 150-39. Dans la journée, cinq autres matchs sont prévus pour la première journée de cet Afrobasket, une compétition qui regroupe 12 équipes. Le Sénégal est dans la poule A avec le Nigeria, l’Egypte, le Mozambique et la République...
(AFP 18/08/17)
La Fédération internationale de football (Fifa) a sanctionné la Guinée suite aux incidents qui ont émaillé le match face à la RD Congo, de la 2e journée des qualifications du Mondial-2018, a-t-on appris jeudi de source officielle. La Guinée se voit infliger une amende de 10 000 francs suisses (8860 euros), et le stade du 28 septembre à Conakry est sous la menace d'une suspension en cas de nouveaux dérapages pour le prochain match prévu le 31 août contre la Libye pour la 3e journée des qualifications (Groupe A) du Mondial-2018. Lors du match Guinée-RD Congo (NDRL: défaite de la Guinée 1-2) le 13 novembre dernier, le public a manifesté son mécontentement par des jets de projectiles sur les joueurs...
(Vision Guinée 17/08/17)
Début aout à Ouagadougou, le président de la Confédération africaine de football (CAF) a mis les points sur les i. Pas question d’attribuer de gré à gré les compétitions de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Ahmad Ahmad dira qu’il faut des appels d’offre en faisant référence à l’organisation de la CAN 2023 attribuée à la Guinée. A Conakry, le président de la Fédération guinéenne de football se veut plus que rassurant. A la présidence de la République jeudi où il a introduit la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, auprès du chef de l’Etat, Antonio Souaré que la CAN 2023 aura lieu en Guinée. ‘’Je peux vous affirmer qu’il n’y a pas d’inquiétudes quant à l’organisation de la...
(Le Jour Guinée 16/08/17)
La secrétaire générale de la FIFA est arrivée le 14 aout dernier à Conakry en provenance d’Abidjan. Ancienne représentante du PAM, Fatma Samoura, a été accueillie à l’aéroport par Mamadou Antonio Souaré, le président de la Féguifoot. A sa descente d'avion, elle a déclaré: "L’objectif de ma visite en Guinée, c’est d’abord répondre à une invitation de la part du président Antonio Souaré. Et également renouveler mes amitiés au monde du football guinéen. Mais surtout retrouver mes racines puisque j’ai servi en Guinée comme représentante du PAM en 2009-2010. Et surtout, c’est le pays d’origine de mon mari ". Mme Samoura aoute qu’elle n’est pas étrangère en Guinée. "Je suis également venue pour voir les amies qui ne sont pas...
(APA 14/08/17)
APA-Conakry (Guinée) - La secrétaire générale de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samoura, est attendue ce lundi à Conakry pour une visite de trois jours, à l’invitation du président de la fédération guinéenne de football, Antonio Souaré. C’est la première visite de la Sénégalaise en Guinée depuis sa nomination au sein de la FIFA. Selon l’agenda établi, peu après son arrivée à l’aéroport de Conakry, elle s’adressera sur place à la presse, avant de rallier son hôtel. Au deuxième jour de sa visite, la SG de la FIFA sera reçue en audience par le président de la république...
(Guinee Actu 09/08/17)
Depuis l'élection du nouveau Président de la CAF, les pays organisateurs des CAN 2021 et 2023, qui sont respectivement la Côte d'Ivoire et la Guinée, sont régulièrement la cible des pays de l'Afrique Australe et du centre. Ils reprochent au Président de la CAF d'alors, le camerounais Issa Hayatou, d'avoir violé le règlement intérieur de l'institution, dans le cadre de l'attribution de l'organisation de la CAN par ces 2 pays. Ces cris de cœur des pays de la COSAFA et notamment de leur Président, le zimbabwéen, Phillip Chiyangwa, à l'origine de la polémique, semblent avoir une résonance chez le patron du football continental. En séjour à Ouagadougou en début de la semaine dernière, le malgache qui trône aux destinées du...
(AFP 04/08/17)
Le match aller sénégal-Guinée du 2e et dernier tour des qualifications au Championnat d'Afrique des nations 2018 (CHAN-2018)réservé aux joueurs locaux, a été reporté au 15 août, a indiqué vendredi la Fédération guinéenne de football (Feguifoot). La décision a été prise jeudi par la Confédération Africaine de football (CAF) "à la demande de la partie sénégalaise" précise la même source. Le match était initialement prévu le 12 août à Pikine (banlieue de Dakar), date à laquelle doit également se tenir l'assemblée générale élective de la Fédération sénégalaise de football (FSF). Le match retour sera disputé le 22 août à Conakry. La phase finale de la 5e édition du CHAN, aura lieu au Kenya du 11 janvier au 2 février 2018.

Pages

(Le Jour Guinée 30/05/17)
Le monde de la culture est en deuil. Le célèbre humoriste El hadj Lanfia Kouyaté communément appelé ‘’Sara’’ est décédé. Il a rendu l’âme dans la nuit de ce lundi, 29 mai 2017 à son domicile au quartier Missira dans la commune urbaine de Kankan. De suite d’une longue maladie. Agée de 85 ans, Lanfia Kouyaté dit Sara été l’un des plus grands humoristes du pays. Le défunt Sara avait l’art d’exister en faisant rire même ceux qui ne comprenaient pas sa langue de communication, le maninka. « Cet homme a égayé plusieurs générations de guinéens par son humour et son art de la parole. Lors de ma dernière visite à son chevet à Kankan, j'ai trouvé un vieillard rongé...
(La Tribune 26/05/17)
La capitale guinéenne sera pour un an la capitale mondiale du livre. Pour assurer l'infrastructure et le bon déroulement de «Conakry, capitale mondiale du livre», les autorités guinéennes et leurs partenaires dans l'organisation ont mobilisé pas moins de 3,9 milliards de francs CFA. Lancée le 23 avril dernier, cette année du livre à Conakry prendra fin le 22 avril 2018. C'est officiel. Les activités de «Conakry, capitale mondiale du livre» coûteront à la Guinée la rondelette somme de 60 milliards de francs guinéens, soit environ 3,9 milliards de francs CFA. D'après le ministre de la Culture et des sports, Siaka Barry, la Guinée n'assumera pas seule ce budget. Elle prendra en charge les 50% de ce budget et s'appuiera sur...
(Guinee7 26/05/17)
Le concert organisé ce Jeudi, par la CIS communication, dénommée “la Guinée au cœur de l’UA, s’est mal terminé, avec la casse d’une centaine de sièges par les spectateurs, qui exprimaient ainsi leur ras–le-bol, face à la violence exercée par les bodyguards. C’est après la prestation d’une dizaine d’artistes nationaux et internationaux comme, DJ Oudy, Adama DAHICO de la Côte d’ivoire, que la casse a commencé. En effet, des spectateurs ne supportaient plus la brutalité exercée sur eux par des forces de l’ordre quand ils approchaient des artistes pour des selfies notamment. En plus la salle ne pouvait contenir tous les spectateurs venus nombreux à ce concert gratuit qui s’est arrêté suite à cet incident. Il a fallu l’intervention des...
(Guinee7 24/05/17)
Le ministre de la Culture et des sports a levé un coin du voile sur les activités de Conakry, ‘’capitale mondiale du livre’’, notamment pour ce qui est du budget de cet événement. Il a indiqué que la bibliothèque nationale fait partie des infrastructures prévues dans le cadre de cette célébration. Tout en révélant que les voyages officiels organisés par le comité ont coûté 1 milliard de FG. Pour Siaka Barry le budget de cette activité s’élève à près de 60 milliards de francs guinéens. L’Etat guinéen et les partenaires techniques et financiers seront les principaux pourvoyeurs de ce budget. « Le gouvernement reste le pourvoyeur de la moitié de ce budget, soit 50% qui donc totalise 30 milliards et...
(Guinee7 23/05/17)
La star de la musique urbaine de Guinée, voix lead du groupe Banlieuz’art, Abdoulaye Aziz Bangoura dit Marcus a comparu ce lundi 22 Mai 2017 devant le tribunal de première instance de Dixinn pour répondre des accusations de viol et séquestration sur Fatoumata Diarraye Barry. L’artiste devant la barre a respecté la consigne de son avocat et s’est tu. En effet, Me Amadou Kourouma, a relevé que la plainte ne mentionne pas le nom de son client. Il a du coup demandé une liberté provisoire pour son client tout en rappelant qu’‘‘une procédure marche sur deux branches : il y a la forme et le fond. Souvent quand la forme n’est pas respectée ça joue sur le fond du dossier...
(RFI 22/05/17)
La Guinée compte dans sa bibliothèque plusieurs grands ouvrages et grands écrivains. Mémoire d’une peau, de Williams Sassine, Poèmes africains de Fodéba Keita et bien sûr L’Enfant noir de Camara Laye. Ce roman autobiographique, publié en 1953 a reçu le prix Charles Veillon en 1954.
(Jeune Afrique 08/05/17)
Capitale mondiale du livre 2017, Conakry est la première ville africaine francophone à accueillir l’événement. La société civile entend en profiter pour défendre un projet de développement. Au milieu des livres, rangés selon un classement approximatif, Sansy Kaba Diakité est chez lui. La librairie de L’Harmattan Guinée, maison d’édition dont il est le directeur fondateur, est située dans une petite rue de Kaloum, l’une des cinq communes de Conakry. Dans les rayons qui s’élèvent jusqu’au plafond trônent L’Avenir de l’industrie minière en Guinée, d’Ibrahima Soumah, Sékou Touré, président de la Guinée, d’André Lewin, ou encore le recueil Ébola, réunissant les quinze textes des lauréats du Prix du jeune écrivain 2015. Celui qui est aussi le commissaire général de Conakry, capitale...
(RFI 02/05/17)
Les éditions Ganndal à Conakry ont reçu le 3 avril 2017 le prestigieux prix du meilleur éditeur jeunesse en Afrique au salon de Bologne, en Italie. Cette maison d'édition, âgée de 25 ans, a lancé il y a quelques années une collection en direction des adolescents. Son quatrième titre, entièrement fabriqué à Conakry, est paru le 13 avril dernier. A l'heure où l'Unesco a décerné à Conakry le titre de «Capitale mondiale du livre», Ganndal est l'une des rares maisons d'éditions guinéennes visibles sur la scène internationale. Rencontre avec sa directrice littéraire, Marie-Paule Huet. RFI: Vous publiez le quatrième roman de votre collection Gos & Gars. C’est une collection que vous avez lancée pour la jeunesse. Est-ce que c’est un...
(RFI 27/04/17)
Conakry est pour un an la capitale mondiale du livre. A cette occasion, quelques entrepreneurs ou spécialistes sont venus de l'étranger pour valoriser le livre numérique. En Guinée, le livre papier n'est pas ou peu développé. Le numérique est-il la solution pour attirer les jeunes générations vers la lecture ? Reportage. Devant le tableau numérique, quelques chaises et une borne conteuse d'histoire. En appuyant sur le bouton de son choix, un conte de une, trois ou cinq minutes sort comme un ticket de caisse en version papier. « L'avantage de tous ces outils, c'est que grâce au numérique, on va pouvoir être toujours mis à jour avec les dernières éditions qui existent, et non pas – comme je vois souvent...
(Le Monde 26/04/17)
La Française Elisabeth Degon ressuscite la destinée singulière de cette figure des lettres africaines dans une biographie très documentée. Non, décidément, Williams Sassine « n’était pas n’importe qui ». Romancier, dramaturge, journaliste, cette figure de la littérature africaine n’aura jamais mâché ses mots et aura été fidèle à son engagement jusque dans la mort. Décédé à l’aube du 9 février 1997 devant sa machine à écrire alors qu’il s’apprêtait à taper l’une de ses « chroniques assassines » pour le journal satyrique Le Lynx auquel il collaborait depuis cinq ans, l’écrivain guinéen aura passé sa vie à défendre les gens de peu, les gens de rien, ceux à qui les politiques auront volé les indépendances en usurpant le pouvoir et...
(Afrique Expansion 25/04/17)
Alpha Condé prend en main la réforme de l’Union africaine. Le président en exercice de l’institution panafricaine a reçu ce lundi 24 avril ses homologues rwandais Paul Kagamé et tchadien Idriss Deby Itno pour évoquer le dossier. Par la rédaction Comment réussir la réforme institutionnelle de l’UA engagée depuis juillet 2016 à Kigali au Rwanda? C’est justement pour répondre efficacement à cette question que le président de la Guinée et président en exercice de l’UA a réuni ce lundi ses homologues rwandais Paul Kagamé et tchadien Idriss Deby à Conakry la capitale de la Guinée. Pour rappel, en juillet dernier lors du 27e sommet de l’UA à Kigali, au Rwanda, les chefs d’Etat et de gouvernement africains avaient chargé Paul...
(RFI 24/04/17)
A partir de ce 23 avril, la capitale guinéenne sera pour un an « capitale mondiale du livre ». Cet évènement s'accompagne de projets visant à développer la construction de médiathèques dans chaque quartier de la ville. Conakry compte bien prouver qu'au même titre que Madrid, Montréal, Buenos Aires ou encore Bangkok avant elle, la capitale guinéenne peut devenir un temple du livre pendant un an. Dix-septième ville choisie depuis 2001, Conakry succède ainsi à Wroclaw, en Pologne. Cela représente douze mois de rendez-vous culturels, de représentations théâtrales, de ballets et d'ateliers prêts à accueillir les Guinéens afin de célébrer l'art littéraire dans toutes ses déclinaisons. Créer une « culture du livre » Chaque mois, des ouvrages, films, pièces, auteurs,...
(RFI 24/04/17)
Troisième ville africaine après Alexandrie en Egypte et Port-Harcourt au Nigeria, Conakry deviendra le 23 avril la Capitale mondiale du livre. Des évènements devraient être organisés jusqu’en avril 2018. Une chance pour les organisateurs, un défi pour les professionnels du livre et de l’édition. En effet, plus de la moitié de la population guinéenne ne sait ni lire ni écrire.
(La Tribune 15/04/17)
A l'occasion de la journée mondiale du livre et du droit de l'auteur, l'Unesco attribue le titre de capitale mondiale du livre à Conakry. La capitale guinéenne gardera le titre jusqu'à l'année prochaine grâce à l'importance que donne la Guinée aux jeunes et à l'alphabétisation. A partir du 23 avril, Conakry deviendra la Capitale mondiale du livre pour 2017 et pour une année. En effet, la capitale Guinéenne sera à l'honneur lors de la célébration de la journée mondiale du livre et du droit d'auteur qui se tiendra au siège de l'UNESCO. Elle a été choisie par l'organisation internationale et ses partenaires « à la lumière de la qualité et de la diversité de son programme » en particulier «...
(RFI 23/03/17)
Après Wroclaw en Pologne, Conakry se prépare à reprendre le flambeau. Dans un mois, jour pour jour, la première ville guinéenne deviendra la capitale mondiale du livre désignée par l'Unesco, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Pour l’instant, les préparatifs démarrent timidement. Quelques affiches éparses dans la ville, quelques évènements au programme. Parmi ces évènements : le concours des petits champions de la lecture.
(Jeune Afrique 10/03/17)
Élue par l’Unesco Capitale mondiale du livre 2017, Conakry va vivre pendant toute une année au rythme de la lecture, de la culture et de l’ouverture. Coup d’envoi le 23 avril. «Hé ! Le compte à rebours est lancé ! À J – 100 de Conakry Capitale mondiale du livre, je lance un flambeau à ce beau public pour que cette année soit magique ! » slamait Fatoumata Lamarana Diallo, du collectif J’art-icule, sur la scène du Petit Musée, le 11 janvier dernier. « Cet événement marquera le top départ de la renaissance de la culture guinéenne », résume, enthousiaste, Sansy Kaba Diakité, commissaire général de Conakry Capitale mondiale...
(Jeune Afrique 10/03/17)
Historien reconnu, intellectuel au service de la mémoire africaine et auteur de l'Histoire générale de l'Afrique, Djibril Tamsir Niane règne toujours sur les livres de sa bibliothèque, située dans le quartier de La Minière. Il habite toujours la même maison, dans le quartier La Minière, derrière sa bibliothèque. Le célèbre historien, qui a célébré ses 85 ans en janvier, est tel un vieux capitaine qui jamais ne quittera son navire. « J’ai moi-même sauvé des flammes des ouvrages rares et mes bandes d’enregistrement », raconte-t-il. En effet, le bâtiment a été détruit par un incendie en 2012. Mais, grâce à la volonté du président Alpha Condé et à des financements du ministère de la Culture, la bibliothèque du professeur Djibril...
(Jeune Afrique 10/03/17)
Dynamique, accessible et populaire selon les uns. Démagogue et pas assez impliqué selon les autres. En tout cas, le ministre de la Culture et des Sports, Siaka Barry, fait parler de lui. Élancé, élégant, le sourire charmeur, la petite quarantaine… Douze mois après son entrée au gouvernement, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique a commencé l’année en recevant le prix du Meilleur Ministre lors des Rétrospective People Awards de la Radio télévision guinéenne (RTG) et celui de Ministre de l’année 2016, décerné par l’Institut guinéen de sondage d’opinion (Igso), à la mi-janvier. « Comme beaucoup de Guinéens, je viens du ghetto, je ne l’ai pas oublié, et je dédie mon prix à la jeunesse de...
(Jeune Afrique 10/03/17)
Après avoir accumulé les récompenses en 2016, Soul Bang’s sort un troisième album : Cosmopolite. Un mélange des rythmes, des sons et des générations plutôt réussi. Le duo formé par Souleymane Bangoura, alias Soul Bang’s, 24 ans, et son manager, Mouctar Telly Diallo, 26 ans, confirme qu’« aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Vainqueur en 2015 du concours Impulse It (qui récompense à Paris les musiciens afro-caribéens), sacré meilleur artiste francophone aux African Entertainment Awards (États-Unis) et lauréat du prix Découvertes RFI (en France) fin 2016, couronné meilleur artiste guinéen de l’année par l’émission Rétrospective People, en janvier… Soul Bang’s collectionne les trophées. Et il ne compte pas s’arrêter là. Souleymane Bangoura n’a que...
(Jeune Afrique 09/03/17)
La créatrice du centre culturel Le Petit Musée a plus d'une corde à son arc. Réalisatrice, comédienne, peintre, elle a été désigné vice-commissaire de l'événement de cette année : Conakry Capitale mondiale du livre. Quand elle parle de son pays, elle dit « notre Guinée ». Avec parfois une pointe de nostalgie, cette brisure de l’éternelle exilée qui, lorsqu’elle était enfant, a dû quitter sa terre natale pour fuir au Sénégal le régime de Sékou Touré. Ce qui la privera de son père, emprisonné pour conspiration en novembre 1961, juste avant sa naissance. « J’avais trois ou quatre ans lorsque je l’ai vu pour la première fois, se souvient Fifi Tamsir Niane. Il m’en reste une sensation de force, de...

Pages

(Jeune Afrique 02/01/18)
La directrice générale de Guinea Alumina Corporation (GAC), Diallo Aissata Beavogui concentre toute son énergie pour voir l'usine de Kamsar entrée en fonction en 2019 pour transformer le bauxite. Quand Conakry fait la promotion des réformes économiques entreprises en faveur des investissements en Guinée, les autorités n’oublient pas de citer le projet d’Emirates Global Aluminium (EGA). À Kamsar, le groupe dubaïote s’est engagé à construire une usine pour transformer la bauxite en alumine. Pour l’heure, Diallo Aissata Beavogui, directrice générale de Guinea Alumina Corporation (GAC), filiale d’EGA, travaille d’arrache-pied pour construire les infrastructures nécessaires à l’entrée en production de la mine en 2019. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/502396/economie/mines-diallo-aissata-bea...
(Afrique sur 7 28/12/17)
Après près de 5 ans d’investigations et de reports, le procès d'Aissatou Boiro, ex-directrice nationale du Trésor public de Guinée tuée par balles, s’est ouvert ce mardi 26 décembre. Cette audience n'aura duré que quelques minutes avant que la Justice guinéenne ne renvoie l’affaire au 19 février prochain. La date du 9 novembre 2012 fut un jour particulièrement dramatique à Conakry, la capitale guinéenne. Car l'ancienne directrice nationale du Trésor public, Mme Aïssatou Boiro, a été assassinée ce jour-là par des individus encagoulés, alors qu'elle rentrait du boulot. Un "crime crapuleux" qui a ému toute la Guinée, si bien que le Chef de l’État, son excellence M. Alpha Condé a décrété une journée de deuil national le 13 novembre 2012...
(RFI 27/12/17)
Cela fait 5 ans que la famille Boiro attendait justice pour leur proche Aïssatou Boiro, assassinée le 9 novembre 2012. La directrice nationale du Trésor public de Guinée avait été tuée de deux balles dans la poitrine à bord de sa voiture par des inconnus armés ce soir-là, peu avant 21h. Le procès qui s'est ouvert mardi 26 décembre a été renvoyé au 19 février 2018. Après une première audience, ce procès a repris ce mardi 26 décembre avec une nouvelle composition puisque l’ancienne équipe avait beaucoup tâtonné avec les règles de procédures et a été dessaisie.
(BBC 26/12/17)
En Guinée les élections locales sont prévues pour le 4 février prochain. La date de clôture du dépôt des candidatures est fixée au 26 décembre. Ce délai avait déjà été prolongé d'une semaine. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a obtenu de l'Administration l'allègement de la procédure d'acquisition de certains documents nécessaires pour les dossiers de candidature comme les casiers judiciaires et les actes de naissance. Malgré ces mesures, il y a encore des circonscriptions qui n'ont enregistré aucun dossier de candidature. Etienne Soropogui est le directeur des opérations de la CENI. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-42476642
(Le Monde 26/12/17)
S’il reste très difficile pour ces jeunes Africaines d’accéder aux études supérieures – 30 % d’entre elles accèdent à l’université –, la politique volontariste de Conakry en faveur de l’égalité hommes-femmes encourage le changement. Rabiatou a 25 ans, un large sourire, un métier, et une conviction chevillée au corps : elle est une exception dans son pays. A sa naissance, dans la province de ­Lélouma, dans le nord de la Guinée, cette petite fille, qui est la sixième de sa fratrie, n’avait quasiment aucune chance de se retrouver, dix-huit ans après, en licence de journalisme à plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la capitale du pays, Conakry. Il aura fallu toute la force de ses parents, notamment de sa...
(RFI 22/12/17)
Après plus de dix ans de reports successifs des scrutins locaux, la Guinée va finalement élire ses maires début février. Des élus qui remplaceront les délégations spéciales à la tête des communes installées depuis l'arrivée au pouvoir du président Alpha Condé. Ce scrutin sera très disputé parce que, pour une fois, les candidatures indépendantes sont autorisées. Les Guinéens, après 12 ans d’attente, iront aux urnes le 4 février prochain pour élire enfin les conseillers municipaux dans 342 circonscriptions électorales que compte le pays. C’est à cela que s’attelle désormais la Commission électorale nationale indépendante de Me Salifou Kébé : « Aujourd’hui, je suis pratiquement en train de finaliser mes impressions de cartes d’électeurs et les listes électorales, donc je peux...
(Jeune Afrique 19/12/17)
L’entrée en production du barrage de Souapiti, fin 2019, en Guinée permettra-t-elle de couvrir les besoins du pays et d’alimenter en électricité les États riverains du fleuve Gambie ? De loin, on peut déjà apercevoir l’activité intense rythmant le gigantesque chantier. Des camions-bennes déversent leurs chargements dans les centrales à béton. Des travailleurs guinéens et chinois s’affairent autour des pièces d’une gigantesque grue jaune en montage. Exécuté pour un montant de 1,4 milliard de dollars (1,2 million d’euros) par China International Water and Electric Corporation (CWE)...
(Autre média 19/12/17)
La Guinée, à l’instar des autres pays, a célébré ce 18 décembre 2017, la journée internationale des migrants. Plusieurs hauts cadres et représentants des institutions internationales étaient au rendez-vous. A l’occasion, il a été confirmé qu’en la matière, la Guinée est dans la zone rouge, dans la mesure où elle occupe le rang peu enviable de deuxième pays de la région avec le plus grand nombre de migrants. Pour preuve, a-t-on révélé, en ce moment même, plus de 4000 migrants guinéens attendent d’être rapatriés de la Libye. Selon la cheffe de mission de l’OIM Guinée, Fatou Diallo N’Diaye, la célébration de cette journée est particulière. Pour elle, ce n’est pas une journée où il faut faire un cocktail, mais plus...
(RFI 18/12/17)
En Guinée, le dépôt des candidatures pour les élections communales est lancé. Chaque candidat doit constituer un dossier qu'il doit déposer dans les Commissions électorales communales indépendantes (Céci). Attendu depuis 7 ans, le scrutin aura lieu le 4 février 2018. Une élection ouverte aux partis politiques, mais aussi aux indépendants. A la Commission électorale pour la commune de Kaloum, trois commissaires accueillent les futurs candidats. Dans son bureau, le rapporteur Moussa Diakité distribue les documents à remplir. « Il y a d’abord la déclaration collective. Vous avez la déclaration de candidature », explique-t-il. Une fois collectées, les données sont ensuite informatisées.
(Jeune Afrique 18/12/17)
À rebours des autres producteurs mondiaux, Emirates Global Aluminium (EGA) a choisi d’exploiter son propre site pour sécuriser l’approvisionnement de sa future raffinerie dubaïote. À Kamsar, cité portuaire et industrielle, dans la région de Boké dans le nord-ouest de la Guinée, les va-et-vient incessants des bennes et autres tractopelles campent le décor du site en pleine construction de la Guinea Alumina Corporation (GAC), filiale guinéenne d’Emirates Global Aluminium (EGA), un consortium formé par Dubai Aluminium et Emirates Aluminium, cinquième groupe mondial du secteur. Ici, des travaux titanesques réalisés par China Harbour Engineering Company (CHEC) naîtra un port minéralier d’où seront convoyées les 12 millions de tonnes de bauxite qui seront extraites de la mine de Sangaredi, située à quelque cent...
(RFI 18/12/17)
En Guinée, le dépôt des candidatures pour les élections communales est lancé. Chaque candidat doit constituer un dossier qu'il doit déposer dans les Commissions électorales communales indépendantes (Céci). Attendu depuis 7 ans, le scrutin aura lieu le 4 février 2018. Une élection ouverte aux partis politiques, mais aussi aux indépendants. A la Commission électorale pour la commune de Kaloum, trois commissaires accueillent les futurs candidats. Dans son bureau, le rapporteur Moussa Diakité distribue les documents à remplir. « Il y a d’abord la déclaration collective. Vous avez la déclaration de candidature », explique-t-il. Une fois collectées, les données sont ensuite informatisées. Actes de naissance, casiers judiciaires, reçus bancaires, certificats de résidence etc… La liste des documents à fournir est fastidieuse,...
(RFI 16/12/17)
La quiétude et la sérénité ont laissé place à la peur chez les commerçants guinéens qui n'ont plus la sécurité escomptée pour faire prospérer leurs affaires. Régulièrement victimes de vandalisme et de casses, ils font face depuis un certain temps à des enlèvements. Un phénomène nouveau. Les commerçants guinéens ont perdu le sommeil et à juste raison. Depuis quelques années, leurs magasins sont régulièrement la cible de pillages à l’occasion des manifestations politiques, sans jamais être indemnisés. Plus grave, ils sont maintenant victimes d’un harcèlement de type nouveau.
(Jeune Afrique 16/12/17)
Ils sont trois. Trois parmi tant d’autres, plus de 300 au total. Issa, Mamadou et Abdou* viennent de Conakry, en Guinée, ont tenté leur chance pour passer en Europe via le Mali puis l’Algérie ou la Libye, avant de finalement renoncer et de rentrer chez eux, pour « ne pas mourir ». Depuis quelques jours, ils sont de retour à Agadez, le corps et l’esprit meurtri. Reportage. Ils ne se connaissaient pas à Conakry. Pourtant, tous trois auraient pu faire un bout de chemin ensemble. La vingtaine, ils partagent une passion pour le football et une histoire commune : celle d’avoir emprunté la route de la Méditerranée...
(La Tribune 14/12/17)
Le mariage de raison entre l’Alliance minière responsable et la Société minière de Boké pourrait faire de la Guinée l’un des trois plus importants producteurs de la bauxite au niveau mondial. Ce rapprochement permettra au pays de dépasser un seuil de production de 50 millions de tonnes de bauxite d’ici à 2018. L'entreprise Alliance minière responsable (AMR) vient d'annoncer l'entrée en production de son permis d'exploitation du complexe minier de Boké. Situé en République de Guinée, ce site abrite un gisement de la bauxite. AMR a réussi à décrocher l'exploitation de cette mine suite à un accord conclu avec la Société minière de Boké (SMB) en juin dernier. Dépasser la barre des 50 millions de tonnes La SMB est un...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Kagamé, Ouattara, Condé... Plusieurs chefs d'État africains ont assisté à ce forum destiné à favoriser l'investissement dans le continent. Réussites, couacs et... quelques indiscrétions. Après l’Africa Investments Forum & Awards organisé à Paris le 23 novembre, l’Égypte tenait, le week-end dernier, son propre événement dédié aux affaires sur le continent. « Africa 2017, des affaires pour l’Afrique, l’Égypte et le monde » est le slogan sous lequel s’est tenu ce forum continental dans la ville balnéaire de Charm el-Sheikh. Après un galop d’essai en 2016 où il s’était fait représenter par son Premier ministre, le président égyptien, Abdelfattah al-Sissi, peut se targuer d’avoir remporté un premier pari, celui d’avoir su intéresser cette année ses homologues du continent. Le Guinéen Alpha...
(Jeune Afrique 09/12/17)
L'économiste Kako Nubukpo, très critique du Franc CFA, a été suspendu de son poste à l'OIF. Une décision dont le timing interroge, l'ancien ministre togolais n'ayant jamais caché ses prises de position hostiles à cette monnaie. Coutumier des sorties médiatiques incendiaires contre le Franc CFA, l’économiste togolais Kako Nubukpo a été suspendu début décembre, comme l’a révélé Jeune Afrique, du poste de directeur de la Francophonie économique et numérique qu’il occupait depuis 2016 au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Justifiée par l’OIF par « l’incapacité » de l’intéressé à « respecter son droit de réserve », cette décision intervient après la publication le 29 novembre d’une tribune dans le Monde Afrique intitulée « Franc CFA : les...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Le décret présidentiel convoquant les Guinéens aux urnes pour le 4 février 2018 a été publié lundi soir sur les antennes de la télévision nationale. Ce qui met fin à douze ans d’attente, les dernières élections locales remontant en 2005 sous la présidence de Lansana Conté. Hormis la présidentielle de 2015 qu’Alpha Condé a tenu à organiser à la bonne date, aller aux élections a, depuis 2005, été un exercice difficile. La longue maladie de son prédécesseur Lansana Conté, mort en décembre 2008, suivie de l’incertaine transition militaire dirigée par Dadis Camara, puis du général Sékouba Konaté, avant les violentes manifestations de rue de l’opposition dénonçant l’absence de volonté politique sous le premier mandat du président Alpha Condé… Autant de...
(RFI 06/12/17)
Lundi et mardi, des délégations guinéenne et malienne se sont rencontrées à Kankan, en Guinée, suite aux incidents meurtriers de la fin novembre au cours desquels des orpailleurs situés de part et d'autre de la frontière s'étaient affrontés, causant notamment la mort de gendarmes maliens. Les deux villages de Balandougou en Guinée (sous-préfecture de la préfecture de Kankan) et Gnaouléni au Mali (commune de Benkadi et du cercle de Kangaba dans la région de Koulikoro) revendiquent la paternité d'un site d'orpaillage. Les deux pays travaillent sur un projet de traité bilatéral sur la gestion de cette frontière. Pendant deux jours, les délégations guinéenne et malienne, conduites par les ministres de l'Administration du territoire de ces deux pays, se sont rencontrées...
(La Tribune 06/12/17)
Le consortium franco-sino-singapourien se lance dans le secteur minier en Guinée Conakry. SMB-Winning vient d’annoncer un investissement de 3 milliards de dollars pour l’exploitation de la bauxite en Guinée lequel pays recèle dans son sous-sol la moitié des réserves mondiales connues de ce minerai. Disponible en grande quantité et réputée d'excellente qualité grâce à sa forte teneur en alumine, la bauxite guinéenne n'a jamais cessé d'attiser la convoitise des compagnies minières. En effet, la liste des multinationales qui s'allient à la Compagnie des bauxites de Guinée exploitant le minerai dans le pays, vient de se rallonger. Après l'Émirati d'EGA, le Français d'AMR et les Chinois Henan International Mining et China Power Investment, c'est autour du consortium SMB-Winning de se lancer...

Pages