Samedi 24 Février 2018

Guinée

(Jeune Afrique 24/02/18)
L’éditorial récemment consacré par François Soudan aux élections communales en Guinée a suscité chez certains de vives réactions. Le parti de Cellou Dallein Diallo nous a adressé cette mise au point, que nous publions volontiers. Par Souleymane Bah, Secrétaire national chargé de l’information et de la communication de l’UFDG Le 12 février, Jeune Afrique publiait, sous la signature de François Soudan, un article intitulé « Élections en Guinée : la rue contre les urnes », dans lequel mon parti, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), et son président, Cellou Dalein Diallo, étaient violemment mis en cause. Selon l’article, l’UFDG, parti d’une communauté, a à sa disposition les jeunes des « gangs de l’Axe »,...
(Agence Ecofin 24/02/18)
Le projet de construction de la ligne d’interconnexion électrique reliant la Guinée et le Mali a été inauguré hier. Selon Mamady Kakoro, le chef du projet : « L’objectif de la ligne de transmission est de permettre la déserte d’énergie sur le plan national (en Guinée ndlr). Le deuxième objectif est de transformer le potentiel hydroélectrique de la Guinée en pays producteur et exportateur de l’énergie aux pays de la CEDEAO.» L’infrastructure s’étendra sur 714 km dont 590 km en Guinée et 124 km au Mali et reliera les localités de N’Zérékoré et Sanankoroba dans les deux pays. Elle permettra de connecter au réseau électrique, 201 localités d’au moins 1 000 habitants dans les deux pays dont 80 au Mali...
(APA 23/02/18)
APA Conakry (Guinée) - L'opposition guinéenne a annoncé, ce vendredi à Conakry, le début d'une série de manifestations politiques à partir de la semaine prochaine, pour exiger la publication des "vrais résultats" issus des élections locales du dimanche 4 février 2018. Réunis autour du principal opposant Guinéen, Cellou Dalein Diallo, le porte-parole de circonstance de l'opposition, Dr Faya Millimouno, et leader du Bloc Libéral, a soutenu que les élections locales ont été entachées de plusieurs cas de fraudes partout en Guinée. C'est pourquoi, martèle-t-il, l'opposition guinéenne réclame la publication des vrais résultats du scrutin. "Pour obtenir cela, l'opposition guinéenne va entamer une série de manifestations commençant...
(RFI 23/02/18)
La Céni a annoncé les tout derniers résultats définitifs des élections communales du 4 février dernier : trois communes manquantes à Macenta ainsi que les communes urbaines de Kouroussa et Pita notamment. Le taux de participation général s’élève à 53,72% et le taux de bulletins nuls à 7,01 %. La longue série des 342 résultats s’achève donc après avoir été distribuée au compte-goutte pendant plus de deux semaines. Mais pour l’opposition le combat n’est pas terminé, bien au contraire. La quasi totalité de ses recours ayant été rejetés, l'opposition dénonce une justice « partiale ».
(RFI 23/02/18)
Les quatre chefs d'Etats membres du groupe de travail sur la monnaie unique de la Cédéao ont adopté, le 21 février à Accra, une nouvelle feuille de route afin d'accélérer la mise en oeuvre de cette monnaie. La date de lancement est fixée à 2020. Le principe étant que les pays qui sont prêts pourront démarrer en attendant d'être rejoints par les autres. Dès cette année, un institut monétaire commun à l'espace Cédéao devrait voir le jour. Mais au-delà de...
(BBC 22/02/18)
En Guinée, le bras de fer entre le gouvernement et l'aile dissidente du syndicat des enseignants se poursuit. Les autorités ont décidé de suspendre les salaires des enseignants en grève. Ces derniers haussent le ton. Un gendarme a été tué au cours de heurts survenus lundi entre manifestants et forces de l'ordre, dans la banlieue de Conakry, en marge de protestations liées aux résultats des élections locales du 4 février et à la poursuite de la grève des enseignants. Les circonstances de sa mort restent floues. La victime était en mission de maintien de l'ordre dans la zone, où des manifestations ont éclaté tôt le matin pour protester contre les résultats...
(AFP 21/02/18)
Le parti du président guinéen Alpha Condé, le RPG, a remporté les élections locales du 4 février, devant le principal parti de l'opposition, l'UFDG de l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, qui remporte toutefois la capitale Conakry, selon des résultats quasi définitifs disponibles mercredi. L'Union des forces Républicaines (UFR) d'un autre ancien Premier ministre, Sidya Touré, arrivée en troisième position, ainsi que les candidats de listes "indépendantes", qui effectuent une percée remarquée, auront un rôle charnière dans les négociations pour la formation de majorités municipales qui vont s'engager.
(RFI 21/02/18)
En Guinée, la commission électorale a dévoilé en toute discrétion ses (presque) derniers résultats dans la nuit du 19 au 20 février. Même s’il reste encore au moins trois circonscriptions à annoncer, plus de deux semaines après le scrutin, les résultats très attendus de deux communes urbaines ont été enfin proclamés. Après la proclamation tard dans la nuit du 19 février des résultats des grandes communes urbaines de Ratoma et Dubréka, la commission électorale assure avoir rendu public la quasi-totalité...
(RFI 21/02/18)
En Guinée, alors que la quasi-totalité des résultats pour les élections municipales ont été proclamés, les négociations politiques ont commencé en coulisse. Car si le scrutin communal a permis d'attribuer les sièges aux différentes formations politiques, les conseillers municipaux devront maintenant élire les maires des 342 communes. Même si le RPG arrive en tête dans une majorité de villes, l'UFDG, le principal parti d'opposition, pourrait concurrencer le parti présidentiel dans certaines localités, grâce à des alliances. Même si officiellement aucune...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(AFP 20/02/18)
Un gendarme a été tué au cours de heurts lundi entre manifestants et forces de l'ordre dans la banlieue de Conakry, où se combinaient des protestations liées aux résultats des élections locales du 4 février et la poursuite d'une grève des enseignants. "Un gendarme est mort dans des troubles au niveau de Koloma (banlieue de Conakry), il a reçu un projectile à la tête", a déclaré le porte-parole de la gendarmerie, le colonel Mamadou Alpha Barry. "Les circonstances de sa mort restent floues. La victime était en mission de maintien de l'ordre dans la zone, où des manifestations ont éclaté tôt le matin pour protester...
(Xinhua 20/02/18)
L'agent de sécurité adjudant-chef Nf'amara Yansané, a succombé lundi par suite des blessures lors des heurts entre manifestants et forces de l'ordre dans la commune de Ratoma, en banlieue de Conakry, capitale guinéenne. L'information a été conformée par le porte-parole de la gendarmerie nationale, Mamadou Alpha Barry, joint au téléphone par les médias locaux. Déployé très tôt ce matin pour rétablir l'ordre sur l'axe routier "le prince" considéré comme fiel de l'opposition, le véhicule du gendarme a été pris à...
(RFI 20/02/18)
En Guinée plus deux semaines après le scrutin, on ne connaît toujours pas les résultats définitifs complets des élections communales du 4 février dernier. Marqué par l’abstention, les irrégularités et des violences post-électorales, ce vote tant attendu a déçu beaucoup d’espoirs. Treize ans que les Guinéens n’avaient pas trempé leur doigt dans l’encre pour élire leurs maires. L’enjeu était d’importance : donner une nouvelle légitimité à des représentants locaux « périmés » depuis des années ou nommés à la suite...
(RFI 19/02/18)
En Guinée, quinze jours après le scrutin, la quasi-totalité des résultats des élections locales a été révélée par la commission électorale. Quelques circonscriptions, dont Ratoma, l'une des plus grandes communes de la capitale Conakry, sont toujours attendues et pourraient être proclamées en début de semaine. Pour le reste et dans la majorité des villes du pays, la mouvance présidentielle domine mais se retrouve au coude-à-coude avec l'opposition dans quelques villes. Dans son fief traditionnel de Haute-Guinée tout comme dans la région forestière, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG)...
(Agence Ecofin 19/02/18)
Le Ghana accueillera, ce mercredi, une rencontre de 4 chefs d’Etat de l’espace Cedeao, dans le cadre de l’accélération du processus de création d’une monnaie unique, indique un communiqué de l’organisation régionale. Cette rencontre réunira la « task force présidentielle » composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger). Elle devrait permettre l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la...
(RFI 17/02/18)
C'est peut-être un pas important de franchi dans la lutte contre l'impunité en Guinée. Le ministre de l'Unité nationale et de la Citoyenneté a affirmé mercredi sa volonté de faire toute la lumière sur la mort de deux jeunes lors de manifestations post électorales à Conakry. Une volonté bien accueillie par l'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme (OGDH) et du citoyen qui ne demande ni plus ni moins que le respect de la loi. C’est un signe positif...
(AFP 16/02/18)
Le gouvernement guinéen, confronté depuis le début de la semaine à une grève des enseignants ayant entraîné la mort de deux jeunes manifestants, a appelé jeudi au "réalisme" le leader syndical dissident Aboubacar Soumah, qui de son côté s'est défendu d'être un "rigolo". "Soyons réalistes", a déclaré jeudi à un petit groupe de journalistes le ministre et porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara, en reprochant aux grévistes de réclamer des augmentations de salaire trop élevées et sans distinction entre "les enseignants du primaire ou du collège". "Cela ne se passe jamais comme ça. La revendication est posée d'une manière telle qu'il nous est impossible d'y répondre", a-t-il ajouté, alors que le mouvement...
(APA 15/02/18)
APA-Conakry (Guinée) - Le parti au pouvoir en Guinée, le RPG Arc-en-ciel, et le principal parti d’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), sont sortis du lot, selon les premières tendances des élections locales du 4 février 2018. En attendant le dernier lot des résultats partiels définitifs du scrutin, le parti présidentiel et son rival ont fait le plein dans leur fief respectif et un peu partout en Guinée. Dans certaines communes urbaines, le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG ont obtenu le même nombre de sièges, notamment à Kindia, 17 sièges chacun, et à Matoto, 14 sièges chacun.
(Jeune Afrique 15/02/18)
Face à l’escalade de violence suite aux élections communales du 4 février, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, a prévenu : « Nous établirons la liste de tous ceux qui appellent à la haine ethnique. S’il y a des problèmes, ils répondront devant la Cour pénale internationale »... Alors que, ce lundi encore, les violences qui secouent la Guinée depuis le scrutin du 4 février – auxquelles se sont désormais greffées les manifestations d’enseignants...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, alors que les tensions post-électorales se poursuivent après la mort de deux jeunes, l'un tué par balles et l'autre fauché par un véhicule dans un quartier d'opposition ce lundi, le ministre de l'Unité nationale et de la citoyenneté hausse le ton, promet que justice sera rendue et souhaite que la liste des personnes décédées pendant les manifestations ne s'allonge plus. Après avoir reçu les deux familles endeuillées hier mardi, Gassama Diaby a rencontré le bâtonnier du barreau de...

Pages

(AFP 20/02/18)
Un gendarme a été tué au cours de heurts lundi entre manifestants et forces de l'ordre dans la banlieue de Conakry, où se combinaient des protestations liées aux résultats des élections locales du 4 février et la poursuite d'une grève des enseignants. "Un gendarme est mort dans des troubles au niveau de Koloma (banlieue de Conakry), il a reçu un projectile à la tête", a déclaré le porte-parole de la gendarmerie, le colonel Mamadou Alpha Barry. "Les circonstances de sa mort restent floues. La victime était en mission de maintien de l'ordre dans la zone, où des manifestations ont éclaté tôt le matin pour protester...
(RFI 17/02/18)
C'est peut-être un pas important de franchi dans la lutte contre l'impunité en Guinée. Le ministre de l'Unité nationale et de la Citoyenneté a affirmé mercredi sa volonté de faire toute la lumière sur la mort de deux jeunes lors de manifestations post électorales à Conakry. Une volonté bien accueillie par l'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme (OGDH) et du citoyen qui ne demande ni plus ni moins que le respect de la loi. C’est un signe positif. Une vraie volonté de la part du ministre. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180217-guinee-ogdh-salue-le-courage-ministre...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, alors que les tensions post-électorales se poursuivent après la mort de deux jeunes, l'un tué par balles et l'autre fauché par un véhicule dans un quartier d'opposition ce lundi, le ministre de l'Unité nationale et de la citoyenneté hausse le ton, promet que justice sera rendue et souhaite que la liste des personnes décédées pendant les manifestations ne s'allonge plus. Après avoir reçu les deux familles endeuillées hier mardi, Gassama Diaby a rencontré le bâtonnier du barreau de...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, mardi c'était le deuxième jour de perturbation dans les établissements scolaires. Après les mouvements meurtriers de février et de novembre dernier, le syndicat d'enseignants SLEG a de nouveau appelé à la grève depuis lundi. À cette crise scolaire s'ajoutent les tensions post-électorales qui se poursuivent. Pour mémoire, deux jeunes ont été tués lundi dans un quartier d'opposition. Conséquence, peu d'élèves et peu de professeurs dans les écoles ce mardi. Des écoles qui tournaient au ralenti. Dans la cour...
(RFI 13/02/18)
Encore des violences et des victimes en Guinée où deux jeunes gens ont été tués ce lundi lors d'une descente des forces de l'ordre dans un quartier réputé favorable à l'opposition. Outre ces deux morts, les violences ont fait plusieurs blessés. Encore deux jeunes arrachés à l’affection de leur famille dans des heurts entre forces de l’ordre et manifestants dans les rues de Conakry. Deux nouvelles victimes qui allongent la liste des jeunes tombés sous les balles des forces de...
(APA 13/02/18)
APA-Conakry (Guinée) - Les écoles publiques et privées du pays sont paralysées, depuis ce lundi, sur une bonne partie du territoire national, suite à un mouvement de grève générale déclenchée par le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). A Conakry comme dans les grandes villes du pays, l’appel du syndicat est suivi à la lettre. Le corps enseignant est resté à la maison, et les écoles sont pour la plupart fermées ou sans enseignants. De même, les...
(RFI 12/02/18)
Enseignant, chroniqueur au journal satirique Le Lynx et écrivain, Williams Sassine (1944-1997) est sans doute l'un des plus grands écrivains guinéens. Né dans un milieu modeste à Kankan, victime de la répression puis exilé pendant plus de 20 ans sous le régime de Sékou Touré, l'auteur du « Zehero n'est pas n'importe qui » a parcouru l'Afrique de l'Ouest avant de revenir dans son pays natal. Un peu plus de 20 ans après son décès, un prix littéraire portant son...
(RFI 09/02/18)
En Guinée, les violences post-électorales continuent à l'approche de l'annonce des résultats définitifs pour les élections communales. Jeudi 8 février, des heurts entre militants de partis politiques rivaux ont éclaté autour du domicile de Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition. Depuis dimanche, déjà sept personnes sont décédées dans des affrontements, manifestations ou des incendies. Pour sécuriser le scrutin, une unité spéciale a été créée. En face du haut commandement de la gendarmerie, gardé par des militaires armés, il faut montrer patte blanche ...
(RFI 08/02/18)
Depuis le scrutin de dimanche dernier, les violences post-électorales continuent. Le bilan provisoire est de sept morts. Alors que le chef de file de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, dénonce toujours des fraudes qui auraient eu lieu le jour du vote et lors du décompte des voix, les autorités appellent au calme. Dans la capitale, des barricades sont élevées dans plusieurs quartiers de la capitale, bloquant la circulation et les activités. La Céni est responsable de ça parce qu'elle ne veut...
(RFI 06/02/18)
Le 6 février est l’occasion pour tous les acteurs, que ce soient les associations ou les Etats, de se mobiliser pour les quelques 200 millions de femmes excisées et ou infibulées. En Europe, on estime le nombre à un demi-million de femmes excisées dont 60 000 en France. 3 millions de filles sont victimes chaque année, de ces pratiques d’un autre temps, très répandues parce que largement tolérées dans de nombreux pays comme en République de Guinée. Bien qu’interdite, la...
(Le Point 06/02/18)
Toutes les fois où il a tenté d'évoquer, avec pudeur et retenue, le sujet de l'excision avec certains hommes de sa communauté, Fara Djiba, 32 ans, a toujours reçu la même réponse : « Mais c'est un problème de femme, quitte là... » Traduction : « Ne parle pas d'un sujet – le corps de la femme – qui ne te concerne pas. » Cela n'a pas pour autant empêché ce jeune homme volontaire et engagé depuis sa plus tendre...
(RFI 06/02/18)
La Journée mondiale contre les mutilations sexuelles est célébrée ce mardi 6 février. L’occasion pour tous les acteurs, que ce soient les associations ou les États, de se mobiliser pour les quelque 200 millions de femmes excisées et/ou infibulées. Trois millions de filles sont victimes, chaque année, de ces mutilations, très répandues parce que largement tolérées dans de nombreux pays. En Côte d'Ivoire, on estime que 30 à 40 % des femmes sont excisées. Une pratique illégale qui est punie...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, la campagne électorale des élections locales est terminée depuis vendredi 2 février. C'était donc ce samedi 3 février, le dernier jour de préparatif avant l'ouverture des bureaux de vote dimanche matin. A la Cépi, la Commission électorale préfectorale indépendante de Boké, c'est la course contre la montre pour acheminer le matériel électoral. C'est la cohue, dès 10 heures ce samedi dans la cour de la Commission préfectorale indépendante. Chacun cherche à interpeller le responsable. Comme Diallo Mamadou Oumar,...
(RFI 05/02/18)
En Guinée, quelque six millions d'électeurs sont appelés aux urnes, après une longue attente. Les dernières élections locales remontent à 2005 et celles qui devaient se tenir il y a huit ans ont connu plusieurs reports. Pas moins de 30 000 candidats briguent les sièges de conseillers municipaux des 342 mairies que compte la Guinée. A Conakry, depuis les premières heures de la matinée, les Guinéens ont commencé à rallier, en colonnes et à pied, les bureaux, la circulation étant...
(APA 03/02/18)
APA Rabat (Maroc) - Au total quinze (15) femmes actives du Réseau des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’Assainissement membres de l’Association Africaines de l’Eau (AAE), ont suivi du 29 janvier au 2 février 2018 un atelier de formation au profit des femmes africaines actives dans le domaine de l’eau. Cette formation a été organisée par l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et l’Institut International de l’Eau et de l’Assainissement (IIEA) relevant de l’Office National de l’Electricité et de...
(Le Monde 02/02/18)
Choisir de ne pas investir dans une éducation de qualité pour toutes les filles et tous les garçons du monde serait en réalité une économie très coûteuse. Une récente étude menée par l’organisation que je dirige, l’ONG One, montre que, chaque jour, dans les pays en développement, on pourrait éviter le décès de 2 800 personnes si on améliorait l’accès à une éducation de qualité. De plus, offrir le même niveau d’éducation aux filles et aux garçons pourrait rapporter plus...
(Aminata 30/01/18)
Dans un communiqué en date de ce lundi 29 janvier 2018, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) informe l’opinion nationale et internationale de l’ingérence avérée de l’administration scolaire dans les affaires syndicales, notamment le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation Ibrahima Kalil Konaté (K au carré). Les responsables du SLECG mettent en garde les autorités que toute sanction prise à l’encontre d’un responsable syndical congressiste ou non à quelque niveau que ce soit, entrainerait ipso...
(RFI 30/01/18)
En Guinée, un tribunal criminel condamne à quinze ans de réclusion un jeune homme pour vol à main armé, et ce malgré la torture qu'il affirme avoir subi au moment de son arrestation. En 2016, Diogo Sow est arrêté par la brigade anti-criminalité à son domicile en compagnie de sa conjointe. Ils sont alors interrogés violemment, battus, ligotés, humiliés pendant plusieurs jours, témoigne-t-il. Torturés, insistent ses avocats. Au moment des faits, une vidéo révélant ces maltraitances avait fait le tour...
(Guinee7 26/01/18)
Ce jeudi 25 janvier 2018, du pont 8 novembre au camp Boiro, les rescapés du régime Sékou Touré, veuves, fils, filles, petits-fils, petites filles, arrières petits-enfants et innombrables victimes collatérales, parents, amis, sympathisants, et défenseurs des droits humains, tous habillés en rouge, ont marché pour rappeler les exactions de l’époque. Durant le parcours, les marcheurs scandaient : « Plus jamais le Camp Boiro !» « Nous réclamons justice et la réhabilitation de nos martyrs !» « A bas Sékou Touré...
(Guinee7 25/01/18)
En prélude de la commémoration du 47ème anniversaire de la nuit des pendaisons du 25 janvier 1971, l’Association des Victimes du Camp Boiro (AVCB) a tenu une conférence de presse, ce mardi 23 janvier 2018, à la Maison de la presse, à Colèah, au cours de laquelle les victimes ont encore demandé justice. « Le 25 janvier 1971, des cadres connus pour leur probité morale et politique furent pendus à Conakry, en plein centre-ville, Barry 3, Baldé Ousmane, Magassouba Moriba...

Pages

(Agence Ecofin 24/02/18)
Le projet de construction de la ligne d’interconnexion électrique reliant la Guinée et le Mali a été inauguré hier. Selon Mamady Kakoro, le chef du projet : « L’objectif de la ligne de transmission est de permettre la déserte d’énergie sur le plan national (en Guinée ndlr). Le deuxième objectif est de transformer le potentiel hydroélectrique de la Guinée en pays producteur et exportateur de l’énergie aux pays de la CEDEAO.» L’infrastructure s’étendra sur 714 km dont 590 km en Guinée et 124 km au Mali et reliera les localités de N’Zérékoré et Sanankoroba dans les deux pays. Elle permettra de connecter au réseau électrique, 201 localités d’au moins 1 000 habitants dans les deux...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...
(Xinhua 20/02/18)
L'agent de sécurité adjudant-chef Nf'amara Yansané, a succombé lundi par suite des blessures lors des heurts entre manifestants et forces de l'ordre dans la commune de Ratoma, en banlieue de Conakry, capitale guinéenne. L'information a été conformée par le porte-parole de la gendarmerie nationale, Mamadou Alpha Barry, joint au téléphone par les médias locaux. Déployé très tôt ce matin pour rétablir l'ordre sur l'axe routier "le prince" considéré comme fiel de l'opposition, le véhicule du gendarme a été pris à...
(Agence Ecofin 19/02/18)
Le Ghana accueillera, ce mercredi, une rencontre de 4 chefs d’Etat de l’espace Cedeao, dans le cadre de l’accélération du processus de création d’une monnaie unique, indique un communiqué de l’organisation régionale. Cette rencontre réunira la « task force présidentielle » composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger). Elle devrait permettre l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la...
(Agence Ecofin 10/02/18)
Les consommateurs de services Internet de Guinée pourront bientôt accéder à une connectivité plus rapide et à des coûts bien meilleurs. Cette amélioration de leur expérience de consommation et de leur pouvoir d’achat, découlera du point d’échange Internet national dont le pays est maintenant doté. Le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, Moustapha Mamy Diaby (photo), qui l’a révélé le 8 février 2018, a ajouté que l’infrastructure sera officiellement mise en service dans quelques jours. Le patron du secteur des TIC et télécoms s’exprimait sur le sujet lors du conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat, Alpha Condé.
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès...
(Jeune Afrique 02/02/18)
S’il s’est engagé à racheter les parts de Rio Tinto sur le mont Simandou, le groupe chinois ralentit le mouvement. En attendant des jours meilleurs sur le marché du fer… Le numéro un mondial de la production d’aluminium prend son temps. Bien qu’annoncé en octobre 2016, l’accord que Chinalco a conclu avec Rio Tinto (dont il est le premier actionnaire avec 13,1 % du capital) pour reprendre ses parts dans le mégagisement de fer guinéen du Simandou n’était toujours pas...
(Agence Ecofin 02/02/18)
La Guinéenne des Mines (GDM), compagnie d’exploitation de bauxite en Guinée, a annoncé qu’elle a expédié jeudi les premières tonnes du minerai produit à son projet situé dans la région de Boké. La première cargaison de 174 000 tonnes a été chargée sur des navires appartenant au Singapourien Winning Shipping et au Chinois Shadong Weiqiao, au port de Dapilon. Selon les détails rapportés par Reuters, la société prévoit d’exporter 2 à 4 millions de tonnes de bauxite, cette année. «Nous...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui...
(Xinhua 31/01/18)
En quatre ans, plus de 24.900 entreprises de toutes catégories ont été crées en Guinée, dont la plupart sont des entreprises individuelles (72%), selon un rapport de l'Agence pour la promotion de l'investissement privé (APIP), publié mardi. Ces données statistiques de l'APIP indiquent que les hommes ont occupé une place de choix dans la création des entreprises avec 84% contre 16% pour les femmes. Au point de vu de l'origine des entrepreneurs, les Guinéens occupent la première place (91%) contre...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(Xinhua 31/01/18)
Dakar abrite depuis lundi le 1er forum sur l'infrastructure de qualité de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en présence de responsables de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), de l'Union européenne et de la CEDEAO, a constaté Xinhua dans la capitale sénégalaise. L'ambition de ce forum est de rassembler tous les acteurs nationaux et régionaux de la qualité ainsi que les partenaires techniques et financiers pour consolider les bases d'infrastructures de qualité...
(Agence Ecofin 30/01/18)
Dans le cadre du projet chinois visant à apporter la télévision par satellite à 10 000 villages africains, la République populaire de Chine a signé un accord avec la Guinée-Bissau pour installer les infrastructures nécessaires à la réception des chaînes par satellite. Dans ce cadre, StarTimes va fournir gratuitement des antennes paraboliques aux habitants des villages et leur facturer l'équivalent d'un abonnement de 1 dollar par mois. «Avant d'entrer sur ce marché, les frais moyens d'un bouquet de télévision par...
(Le Point 29/01/18)
L'exploitation de la bauxite est devenue le carburant de l'économie guinéenne, mais les défis pour faire du secteur minier un pilier du développement sont encore nombreux. « En 2010, on ne produisait que 93 000 tonnes de bauxite, 7 % de la réserve internationale. Aujourd'hui, nous sommes en train de devenir le premier producteur mondial. Voilà la réalité. » Le 13 janvier, alors qu'il célèbre l'indépendance de la Guinée, le président Alpha Condé est très en verve : il se...
(RFI 24/01/18)
En Guinée, selon la Banque mondiale, en 2014, 27% de la population avait accès à l’électricité. Certes, depuis la mise en service du barrage hydroélectrique de Kaléta en 2015, la desserte en électricité s’est nettement améliorée. Mais en saison sèche, le niveau d’eau baisse et les turbines ne fonctionnent plus à plein régime. Situé en amont de Kaléta, le barrage de Souapiti permettra de stocker des réserves d’eau pour faire fonctionner en permanence les centrales hydroélectriques. Cet ouvrage est actuellement...
(La Tribune 22/01/18)
La Guinée a procédé vendredi à la pose de la première pierre du barrage hydroélectrique de Amaria à Dubreka. L'ouvrage qui sera aménagé sur le Konkouré est doté d'une capacité de production de 300 mégawatts et est entièrement financée par la société chinoise TBEA. Les autorités guinéennes ont lancé ce vendredi 19 janvier 2018 le démarrage des travaux de construction du barrage hydroélectrique d'Amaria dans la préfecture du Dubreka en Guinée maritime, près de la capitale, Conakry. Entièrement pris en charge par la société chinoise TBEA, avec des travaux d'une durée de 4 ans, le projet sera, à terme...
(Agence Ecofin 19/01/18)
Des start-up d’Afrique du Sud, du Botswana, de Namibie, de Tanzanie et de Zambie seront financées à hauteur de 8,7 millions d’euros (10,6 millions $) par le gouvernement finlandais. Ces fonds seront accordés dans le cadre du Southern Africa Innovation Support (SAIS), un programme qui soutient le développement des entreprises innovantes en Afrique australe. Les start-up, qui bénéficieront de ces financements jusqu’en 2021, sont recrutées dans divers secteurs tels que la téléphonie mobile, la cyber-sécurité et les technologies de la...
(Agence Ecofin 17/01/18)
L’énergéticien français Engie, à travers sa branche Afrique, vient d’acquérir les compagnies énergétiques Afric Power et Tieri, spécialisées dans les services énergétiques. Les organisations qui sont présentes en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali et au Niger proposent des services d’assemblage d’armoires électriques, de mécanismes automatisés de contrôle ainsi que d’installation, de maintenance et de couverture de garantie d’équipements électriques. Elles disposent déjà d’une base clientèle solide dans divers domaines tels que l’agro-industrie, l’agroalimentaire, les mines, les entreprises de...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts...
(Dw-World 11/01/18)
La Guinée redécouvre les coupures d’électricité à cause du manque de fonds de l’Etat. Ces délestages ont des conséquences négatives sur l'activité économique des petites et moyennes entreprises. Actuellement l’Etat guinéen doit plus de 300 milliards de francs guinéens, soit environ 27 millions d'euros, au principal fournisseur de carburant "Star Oil". La construction du barrage de Kaleta avait amélioré la situation mais le gouvernement n’a plus assez d'argent pour acheter suffisamment de carburant et alimenter les groupes électrogènes durant la...

Pages

(AFP 19/01/18)
Le sélectionneur Kanfory Lappé Bangoura a été démis de ses fonctions, après la défaite (1-3) de la Guinée mercredi à Casablanca face au Maroc, lors de la 2e journée (groupe A), du CHAN-2018, a indiqué jeudi la Fédération guinéenne de football(Feguifoot). La décision a été prise mercredi à Casablanca à l’issue d’une réunion entre la Féguifoot fédération guinéenne et le ministère des sports. La défaite face au Maroc est synonyme d'élimination dès le 1er tour pour la Guinée, déjà battue (1-2) par le Soudan lors de la 1re journée. Kanfory Lappé Bangoura, en poste depuis juillet 2016 avait en charge la sélection...
(APA 18/01/18)
APA-Conakry (Guinée) - L’entraineur du Syli local de Guinée, Kanfory Lappé Bangoura, a été démis de ses fonctions, peu après la deuxième défaite consécutive de ses poulains au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football, qui se joue au Maroc. Considérée comme l’un des favoris du tournoi, pour avoir terminé quatrième lors de la précédente édition au Rwanda en 2016, la Guinée a été battu (1-3), mercredi à Casablanca, par le Maroc, pays hôte. Cette défaite est venue s’ajouter au revers subi en match d’ouverture du CHAN contre le Soudan (1-2). En attendant la troisième sortie contre la Mauritanie, les autorités guinéennes ont anticipé la destitution du coach Lappé Bangoura, au cours d’une réunion extraordinaire tenue dans un hôtel de...
(APA 18/01/18)
APA-Casablanca (Maroc) - Les Lions de l'Atlas se sont imposés 3-1 face à la Guinée, mercredi à Casablanca pour le compte de la 2e journée du CHAN 2018 (groupe A), qui se déroule sur terre marocaine. L'équipe marocaine n'a pas été aussi brillante que lors du match d'ouverture, mais les Lions de l'Atlas ont assuré l'essentiel en battant 3-1 la Guinée qui a montré pas mal de belles choses. Si les locaux n'ont pas été aussi tranchants que face à...
(AFP 05/01/18)
L'ancien international guinéen Papa Camara est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 65 ans à Conakry des suites d'une longue maladie, a-t-on appris de source officielle. Papa Camara, de son vrai nom Naby Laye Camara, milieu de terrain élancé, élégant, habile technicien, a été l'un des meilleurs joueurs guinéens des années 1970. Il s'est distingué avec son club du Hafia FC de Conakry, premier club dans l'histoire du football africain à remporter trois Ligue des...
(APA 30/12/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli local de Guinée procède aux derniers réglages avant de rallier le Maroc où se disputera du 13 janvier au 4 février 2018 le championnat d’Afrique des nations (CHAN). Quatrième lors de la précédente édition au Rwanda en 2016, la Guinée se fixe comme objectif, cette année, de disputer la finale et de soulever le trophée, espèrent les autorités. Cependant, pour permettre au sélectionneur, Kanfory Lappé Bangoura, de mieux se préparer, la ligue professionnelle de football...
(APA 17/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - L'ancien secrétaire général de la Fédération guinéenne de football, Ibrahima Blasco Barry, et l’ex comptable de l’instance, Aboubacar Morthon Soumah, sont placés en garde à vue à la maison centrale de Conakry, dans le cadre de l’enquête sur le détournement des fonds de la FIFA, alloués à la Guinée. Depuis deux jours, tous les numéros de téléphone de Blasco Barry sont injoignables. Interrogé, un de ses proches a confirmé la mise en garde à vue de M...
(Vision Guinée 10/11/17)
L’ambassadeur des États-Unis en Guinée, Dennis Hankins et son conseiller économique, John R. Stark ont été reçus, ce jeudi 09 novembre 2017, par le président de la Fédération guinéenne de football, Antonio Souaré, président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, entouré de ses collaborateurs. Le président Antonio Souaré a remercié le diplomate américain d’avoir fait ce déplacement vers lui et fait un long exposé détaillé sur le football guinéen, en général, et les enjeux de l’organisation...
(APA 08/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le milieu international guinéen, Naby Keita, qui évolue à Leipzig en division 1 allemande, est sommé de payer 415 000 euros d’amende pour avoir tenté de faire authentifier en Allemagne un faux permis de conduire guinéen. Les faits remontent en décembre 2016 et en janvier 2017, quand le jeune guinéen de 22 ans, un des trente nominés du Ballon d’Or Africain 2017, aurait tenté d’avoir un nouveau permis de conduire en Allemagne, en présentant des faux papiers...
(APA 07/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a réitéré sa volonté ce lundi à Conakry, d’accompagner la Guinée à organiser la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2023. « On a aussi réaffirmé au président Alpha Condé notre volonté d’accompagner la Guinée à organiser la CAN 2023 », a affirmé le président Ahmad au cours de sa conférence de presse, ajoutant que la Guinée est une grande nation de football. Pourtant, peu après...
(APA 06/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le Syli national de Guinée, en route pour Kinshasa, est confronté à une série de défections alors qu’il est en regroupement de quatre jours au Maroc. Dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, la Guinée défie le 11 novembre 2017 les Léopards de la RD Congo à Kinshasa. Parmi les 22 joueurs convoqués par le sélectionneur national, Kanfory Lappé Bangoura, quatre seront absents du voyage. Il s’agit du capitaine...
(APA 06/11/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le milieu international guinéen, Naby Keita, qui évolue à Leipzig en division 1 allemande, est dans le viseur de la justice allemande pour avoir tenté de faire authentifier en Allemagne un faux permis de conduire guinéen, a appris APA samedi de sources sportives. Selon la presse allemande, le joueur guinéen de 22 ans et nominé pour le ballon d'Or africain 2017, aurait tenté par deux fois d'obtenir un permis allemand en présentant de faux permis guinéens. Interrogé,...
(AFP 28/10/17)
Le Horoya AC a remporté la Supercoupe de Guinée en battant le Hafia FC 1 à 0, vendredi, au stade du 28 septembre à Conakry. Le but victorieux a été marqué dès la 3e minute par l'attaquant nigérian Siméon Bolaji Sakin.0 Le Horoya AC, champion en titre, avait été battu par le Hafia FC en finale de la Coupe nationale.
(Jeune Afrique 26/10/17)
Le Horoya AC, un des trois clubs les plus titrés de Guinée, a ouvert au début du mois d’octobre une boutique de produits dérivés à Conakry. Une première dans le pays, alors que le merchandising reste très confidentiel en Afrique subsaharienne. Depuis qu’il a accédé à la présidence du Horoya Athletic Club (HAC), Antonio Souaré n’est pas seulement obnubilé par la conquête de titres nationaux, en attendant de devenir un poids lourd du football africain. L’homme d’affaires, qui est également...
(APA 20/10/17)
APA-Conakry (Guinée) - La nouvelle équipe dirigeante du football guinéen a publié le rapport d’audit de gestion des ressources financières allouées par la FIFA à la Guinée, sous l’ère Salifou Camara « Super V » emporté en mars 2016 par une fronde. Au lendemain de son élection, le nouveau président de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT), Antonio Souaré, a engagé un cabinet d’audit chargé de faire la lumière sur la destination des fonds alloués par la FIFA à l’ancienne...
(Xinhua 16/10/17)
Des dirigeants de l'actuelle fédération guinéenne de football (Féguiffot) sont accusés de malversation financière des fonds destinés à la promotion et au développement du football guinéen. Selon les résultats d'un audit commandité par l'actuelle équipe dirigeante de la Féguifoot et la FIFA, les montants qui ont détournés par lesdits responsables au cours de leur gestion sont estimés à plus de 20 milliards de francs guinéens (GNF, deux millions de dollars). A présent, trois noms sont cités dans le rapport d'audit...
(AFP 10/10/17)
Un policier a été blessé au stade du 28-septembre à Conakry par des jets de projectiles après la défaite (1-4) samedi de la Guinée face à la Tunisie lors de la 5e journées des qualifications au Mondial-2018, a-t-on appris dimanche de source officielle. A la fin du match, des supporteurs ont manifesté leur mécontentement en direction des joueurs guinéens, qui ont quitté le terrain sous forte escorte des forces de l'ordre. Un policier a été touché à la tête et...
(AFP 27/09/17)
Le Hafia FC a remporté la 58e édition de la Coupe de Guinée, la 4e de son histoire, en battant le Horoya AC (0-0, 4-1 tab) lors de la finale disputée mardi au stade du 28 septembre à Conakry. Le Hafia FC, ancienne gloire du football africain avec trois sacres en Ligue des champions (1972, 1975, 1977), prive ainsi le Horoya AC d'un doublé Coupe-Championnat cette saison.
(Guinée News 26/09/17)
Le sélectionneur du Syli national, Lappé Bangoura, a dévoilé sa liste pour le match Guinée-Tunisie le 7 octobre prochain à Conakry (stade du 28 septembre). Le Syli qui n’a plus rien à gagner dans cette poule A des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, veut sauver l’honneur à Conakry. Et pour y parvenir Lappé mise sur 23 joueurs dont des nouveaux par rapport aux 22 convoqués pour la double confrontation contre la Lybie, le 31 août et le...
(AFP 19/09/17)
L’arbitre fédéral guinéen Etienne Farah Kamano est décédé dimanche d'un arrêt cardiaque lors de tests physiques, a-t-on appris lundi de source officielle. Etienne Kamano s'est écroulé après dix tours de piste effectués au stade du 28 septembre à Conakry et n'a pu être ranimé malgré les premiers soins des médecins sur place et son transport d'urgence en ambulance vers un hôpital local. Les tests physiques pour les arbitres sont organisés tous les ans par la Fédération guinéenne de football (Féguifoot)...
(Vision Guinée 14/09/17)
Le tête-à-tête d’avant déjeuner et réunion de la Commission du Statut du Joueur, entre le Président de la Fédération guinéenne de Football, Antonio Souaré et le Directeur Développement pour l’Afrique et les Caraïbes de la FIFA, Véron Mosengo-Omba vient de prendre fin. Il a duré 2 heures et a porté sur la libération des fonds alloués à la Fédération guinéenne de Football par la FIFA dans le cadre de la subvention annuelle au fonctionnement et à l’investissement et la perception...

Pages

(APA 01/02/18)
APA-Conakry (Guinée) - Le « Podha » est un genre musical local qui fait sensation en Guinée depuis fin 2009. Inspirée du folklore du Foutah Djallon, une des quatre régions de la Guinée, la rythmique est basée sur l’accordéon, d’où l’appellation de Podha (du peulh, instrument à tirer). Patrimoine musical du Foutah Djallon où, au temps colonial, il était joué pour les adultes et les mariés, le Podha berce aujourd’hui tous les Guinéens. Surtout les jeunes, lassés d’écouter les sonorités étrangères. A Conakry, le Podha est apprécié dans les boîtes de nuit de la banlieue comme dans celles des quartiers périphériques de la capitale : « Kaporo » derrière l’Ambassade des USA, « Chez les...
(Le Monde 23/11/17)
Loin des artistes torturés chouchous des médias, le Guinéen a autoproduit un nouvel album généreux, « Fé Toki », qu’il présente sur la scène du New Morning, à Paris. C’est un petit mot glissé dans le livret qui accompagne son second album, Fé Toki (« point de vue », en soussou), sorti le 22 septembre et qu’il doit présenter sur la scène du New Morning, à Paris, vendredi 24 novembre : « Aujourd’hui, alors que la différence fait peur, j’ai tenté d’exprimer à ma façon combien la vérité est relative. En acceptant de vivre ensemble, nous pouvons nous influencer positivement car nous avons tous du bon à donner. Ensemble, cultivons ce que nous avons de meilleur. » C’est vrai, Moh...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Il y a quelques jours, le bureau sous-régional ouest africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA) a créé, en collaboration avec la Cedeao et l’Uemoa, un Réseau de journalistes spécialisés sur les questions de développement économique, social et environnemental. Présenté à l’occasion d’une rencontre tenue à Dakar, du 28 au 29 septembre 2017, ce réseau a pour objectif de favoriser la collaboration entre les médias de la sous-région pour informer efficacement les populations des Etats membres...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Olivier Rogez, grand reporter à RFI a sorti son premier roman, "L'ivresse du Sergent Dida". Une fiction dont le personnage principal n’est pas sans rappeler le capitaine Moussa Dadis Camara, qui dirigea la Guinée en 2009. Un pays africain, un despote mourant, un jeune militaire avide de pouvoir. Voilà les ingrédients du cocktail explosif concocté par Olivier Rogez. Pour son premier roman, le grand reporter de RFI utilise la fiction pour mieux dépeindre une réalité qu’il a eu maintes fois...
(Guinee7 13/09/17)
Depuis le 7 Septembre, le Centre culturel franco-guinéen (CCFG) abrite l’exposition des œuvres de Sékou Oumar Thiam, artiste plasticien guinéen qui s’est résolument inscrit dans le créneau très osé de l’art contemporain. En effet, ce genre est très peu abordé par les artistes guinéens ; le public en lui-même n’est pas encore très porté sur cette forme d’expression et les lieux d’exposition manquent à Conakry. Dire donc que c’est courageux de la part de ce jeune artiste d’aller dans cette...
(Jeune Afrique 11/09/17)
Né en Guinée, ce dandy noir dirige le studio créatif de Louboutin, la griffe de chaussures de luxe à l’iconique semelle rouge. Le trentenaire en impose sur la terrasse du Café Marly, face à la pyramide du Louvre. Son arrivée au sein de ce très chic établissement, situé à quelques encablures des bureaux de l’enseigne Louboutin, où il travaille depuis dix ans, a fait tourner quelques têtes. Et son look, qu’il décrit lui-même comme « classique » mais toujours agrémenté...
(Jeune Afrique 30/08/17)
Ancien prisonnier, ex-ministre et dernièrement cheville ouvrière de "Conakry, Capitale mondiale du livre de l'Unesco", l'auteur guinéen Lamine Kamara a récemment publié un roman, "Mariame Waraba ou le destin d'une femme", écrit en prison il y a plusieurs décennies. « Auteur, ancien ministre, j’ai commencé à gauche avant que des gens de gauche ne me mettent en prison et que je revoie un peu mon jugement… » Lamine Kamara a le sens des présentations. À 78 ans, cet ancien ministre...
(Le Monde 29/08/17)
Entretien avec Olivier Rogez, auteur de « L’Ivresse du sergent Dida », inspiré aussi bien du dictateur guinéen Dadis Camara que de Thomas Sankara, figure visionnaire et libératrice du peuple burkinabé. Grand reporter à Radio France internationale (RFI) dès 1990, Olivier Rogez couvre l’actualité africaine depuis près de vingt ans. Avec L’Ivresse du sergent Dida, qui doit paraître jeudi 31 août aux éditions du Passage, il signe son premier roman. Une fiction réussie à l’écriture tantôt efficace tantôt poétique, tout...
(Jeune Afrique 23/08/17)
Si le théâtre a toujours été l’un des principaux rouages de la machine culturelle en Guinée, ce sont désormais de véritables as du stand-up qui sillonnent les scènes du pays. En première ligne, le collectif Serials Rieurs, mené par l’humoriste et comédien Pedro Sow. Depuis sa création en 2013, cette troupe a produit près d’une trentaine de spectacles autour de sujets de société, politiques ou d’actualité. Plusieurs membres se sont lancés en solo, parmi lesquels Oumar Manet, Mamadou Thug, Zebal...
(RFI 14/08/17)
Conakry et la Guinée vivent au rythme d'une musique qui fait un tabac dans les cafés, les restaurants et les grandes surfaces, qui ne se privent pas de la diffuser. Maïmouna Seck, grâce à son «tour tour», est devenue l'espace d'une chanson l'artiste la plus populaire du pays. Mais sa chanson est largement commentée, notamment par les femmes... C'est une chanson peule, au rythme endiablé qui donne envie de danser à tous les Guinéens, toute catégories sociales confondues. Mais son contenu fait réagir les femmes: c'est l'histoire d'un homme qui se partage entre sa femme légitime...
(APA 31/07/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le célèbre groupe de chanteurs nigérians, P Square, composé des frères jumeaux Peter et Paul Okoye, est attendu prochainement à Conakry pour un concert à l’intention de la jeunesse guinéenne, après une brève visite en Guinée. [Img : Le groupe nigérian P Square attendu à Conakry pour un concert] Initialement annoncée en novembre 2014, puis reportée en raison de la propagation de l’épidémie d’Ebola en Guinée, la venue de P Square a été confirmée par le manager...
(Guinée News 21/07/17)
La 8ème édition des jeux de la Francophonie se tiendra du 21 au 30 juillet 2017 en Côte d’Ivoire, à Abidjan. La délégation guinéenne a effectué le déplacement ce 20 juillet 2017, a-t-on appris de bonnes sources. Représentée dans cinq disciplines sportives à savoir le football, le cyclisme, le basket-ball, l’athlétisme et le judo, la Guinée participera également à l’épreuve des arts de la scène. Dans la catégorie chanson, c’est l’artiste King Mafoudia qui portera le drapeau guinéen dont sa...
(Conakry Infos 17/07/17)
Le reggeaman Élie Kamano et certains compagnons ont été arrêtés lundi au Carrefour Tannerie à Matoto par des agents de la gendarmerie nationale postés à cet endroit stratégique de la capitale guinéenne. Le chanteur et ses amis ont été interpellés alors qu’ils voulaient faire « marche pacifique » pour protester contre un troisième mandat en 2020 du président Alpha Condé au pouvoir depuis 2010. Après l’arrestation leaders de la manifestation, les autres membres du groupe ont été dispersés par des...
(Guinee7 17/07/17)
Le ministère public a requis ce lundi 17 juillet, 10 ans de réclusion criminelle contre Abdoulaye Aziz Bangoura alias Marcus, leader du groupe Banlieuz’art et un certain Koulako Kourouma. Tous accusés de viol et séquestration sur la personne de Fatoumata Diaraye Barry. Le procureur a, en outre placé, Marcus, jusque-là libre, sous mandat d’arrêt. Il base ses réquisitoires sur la disposition 268 du code pénale qui réprime les faits de viol sur mineur. Réagissant au réquisitoire du procureur, Me Kourouma,...
(Vision Guinée 17/07/17)
Le reggaeman Elie Kamano, accompagné de plusieurs autres activistes, est descendu dans la rue ce lundi 17 juillet. Le chanteur tenait à organiser sa marche en dépit du courrier du gouverneur de la ville de Conakry lui notifiant la non-autorisation de la protestation. Lundi matin, l’artiste a bravé la décision du général Mathurin Bangoura en descendant dans la rue. Selon Mohamed Lamine Kaba du parti FIDEL qui fait partie des manifestants, Elie Kamano a été mis aux arrêtés par des...
(Jeune Afrique 23/06/17)
L'écrivain guinéen Tierno Monénembo a été distingué jeudi 22 juin 2017 par l'Académie française, qui lui a décerné le prestigieux Grand prix de la francophonie. Le Grand prix de la francophonie a été décerné jeudi 22 juin à Tierno Monénembo, auteur guinéen engagé, pour l’ensemble de son œuvre. Le romancier est notamment l’auteur du Terroriste noir. Son dixième roman paru en 2012 fait le récit de la vie d’Addi Bâ, un Peul de Guinée, héros de la Résistance française, membre...
(Guinee7 23/06/17)
C’est devant une foule inconsolable que la levée des corps du groupe Force Tranquille, à sa tête Yamoussa Dioumessy, a eu lieu ce vendredi 23 juin 2017 à la morgue du Centre hospitalo-universitaire de Ignace Deen. Ce, en présence de Siaka Barry, ministre de la Culture, du Sport et du Patrimoine historique et de Jean Baptiste Williams, directeur national de la Culture. ‘‘C’est toute la jeunesse guinéenne qui est en deuil, toute la jeunesse guinéenne est meurtrie dans sa chaire,...
(APA 23/06/17)
APA-Conakry (Guinée) - Le jeune artiste guinéen de RNB, Dioumessy, et cinq de ses compagnons sont morts dans un accident de circulation survenu mercredi soir à Kouroussa, ville située au centre du pays, alors qu’ils partaient en concert à Kankan. Selon des témoins, le drame s’est produit lorsqu’un gros camion est entré en collision avec le véhicule transportant Dioumessy, ses musiciens, son manager et quatre collègues. Aux dernières nouvelles, le chauffeur du camion est dans les mains des gendarmes pour...
(Guinée News 19/06/17)
A la faveur du mandat “Conakry, capitale mondiale du livre”, deux monuments d’aluminium ont été inaugurés le vendredi 16 juin des deux côtés du pont du 8 novembre (Conakry) par le commissariat général dudit événement et par le gouvernement guinéen, a constaté sur place Guinéenews©. Sur le premier monument de six tonnes et demi sur six mètres le premier appelé “I have a dream”, l’on découvre l’effigie d’Alpha Condé, la statue Nimba et un livre ouvert avec des citations de...
(Jeune Afrique 15/06/17)
Il ya 74 ans, le tirailleur d'origine guinéenne Addi Bâ Mamadou, surnommé " le terroriste noir" par les naizis, était exécuté à Epinal. Le film « Nos patriotes » retrace une partie de sa vie. Le 18 décembre 1943, un certain Addi Bâ Mamadou, « le terroriste noir », comme le surnommaient les nazis et leurs alliés, était exécuté à Épinal. Malgré un parcours hors norme, le résistant d’origine guinéenne tombait dans l’oubli. Et ce n’est qu’aux alentours des années...

Pages

(Jeune Afrique 24/02/18)
L’éditorial récemment consacré par François Soudan aux élections communales en Guinée a suscité chez certains de vives réactions. Le parti de Cellou Dallein Diallo nous a adressé cette mise au point, que nous publions volontiers. Par Souleymane Bah, Secrétaire national chargé de l’information et de la communication de l’UFDG Le 12 février, Jeune Afrique publiait, sous la signature de François Soudan, un article intitulé « Élections en Guinée : la rue contre les urnes », dans lequel mon parti, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), et son président, Cellou Dalein Diallo, étaient violemment mis en cause. Selon l’article, l’UFDG, parti d’une communauté, a à sa disposition les jeunes des « gangs de l’Axe »,...
(RFI 23/02/18)
La Céni a annoncé les tout derniers résultats définitifs des élections communales du 4 février dernier : trois communes manquantes à Macenta ainsi que les communes urbaines de Kouroussa et Pita notamment. Le taux de participation général s’élève à 53,72% et le taux de bulletins nuls à 7,01 %. La longue série des 342 résultats s’achève donc après avoir été distribuée au compte-goutte pendant plus de deux semaines. Mais pour l’opposition le combat n’est pas terminé, bien au contraire. La quasi totalité de ses recours ayant été rejetés, l'opposition dénonce une justice « partiale ».
(RFI 23/02/18)
Les quatre chefs d'Etats membres du groupe de travail sur la monnaie unique de la Cédéao ont adopté, le 21 février à Accra, une nouvelle feuille de route afin d'accélérer la mise en oeuvre de cette monnaie. La date de lancement est fixée à 2020. Le principe étant que les pays qui sont prêts pourront démarrer en attendant d'être rejoints par les autres. Dès cette année, un institut monétaire commun à l'espace Cédéao devrait voir le jour. Mais au-delà de...
(BBC 22/02/18)
En Guinée, le bras de fer entre le gouvernement et l'aile dissidente du syndicat des enseignants se poursuit. Les autorités ont décidé de suspendre les salaires des enseignants en grève. Ces derniers haussent le ton. Un gendarme a été tué au cours de heurts survenus lundi entre manifestants et forces de l'ordre, dans la banlieue de Conakry, en marge de protestations liées aux résultats des élections locales du 4 février et à la poursuite de la grève des enseignants. Les circonstances de sa mort restent floues. La victime était en mission de maintien de l'ordre dans la zone, où des manifestations ont éclaté tôt le matin pour protester contre les résultats...
(RFI 21/02/18)
En Guinée, la commission électorale a dévoilé en toute discrétion ses (presque) derniers résultats dans la nuit du 19 au 20 février. Même s’il reste encore au moins trois circonscriptions à annoncer, plus de deux semaines après le scrutin, les résultats très attendus de deux communes urbaines ont été enfin proclamés. Après la proclamation tard dans la nuit du 19 février des résultats des grandes communes urbaines de Ratoma et Dubréka, la commission électorale assure avoir rendu public la quasi-totalité...
(RFI 21/02/18)
En Guinée, alors que la quasi-totalité des résultats pour les élections municipales ont été proclamés, les négociations politiques ont commencé en coulisse. Car si le scrutin communal a permis d'attribuer les sièges aux différentes formations politiques, les conseillers municipaux devront maintenant élire les maires des 342 communes. Même si le RPG arrive en tête dans une majorité de villes, l'UFDG, le principal parti d'opposition, pourrait concurrencer le parti présidentiel dans certaines localités, grâce à des alliances. Même si officiellement aucune...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(RFI 20/02/18)
En Guinée plus deux semaines après le scrutin, on ne connaît toujours pas les résultats définitifs complets des élections communales du 4 février dernier. Marqué par l’abstention, les irrégularités et des violences post-électorales, ce vote tant attendu a déçu beaucoup d’espoirs. Treize ans que les Guinéens n’avaient pas trempé leur doigt dans l’encre pour élire leurs maires. L’enjeu était d’importance : donner une nouvelle légitimité à des représentants locaux « périmés » depuis des années ou nommés à la suite...
(RFI 19/02/18)
En Guinée, quinze jours après le scrutin, la quasi-totalité des résultats des élections locales a été révélée par la commission électorale. Quelques circonscriptions, dont Ratoma, l'une des plus grandes communes de la capitale Conakry, sont toujours attendues et pourraient être proclamées en début de semaine. Pour le reste et dans la majorité des villes du pays, la mouvance présidentielle domine mais se retrouve au coude-à-coude avec l'opposition dans quelques villes. Dans son fief traditionnel de Haute-Guinée tout comme dans la région forestière, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG)...
(RFI 17/02/18)
C'est peut-être un pas important de franchi dans la lutte contre l'impunité en Guinée. Le ministre de l'Unité nationale et de la Citoyenneté a affirmé mercredi sa volonté de faire toute la lumière sur la mort de deux jeunes lors de manifestations post électorales à Conakry. Une volonté bien accueillie par l'Organisation guinéenne de défense des droits de l'homme (OGDH) et du citoyen qui ne demande ni plus ni moins que le respect de la loi. C’est un signe positif...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Face à l’escalade de violence suite aux élections communales du 4 février, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, a prévenu : « Nous établirons la liste de tous ceux qui appellent à la haine ethnique. S’il y a des problèmes, ils répondront devant la Cour pénale internationale »... Alors que, ce lundi encore, les violences qui secouent la Guinée depuis le scrutin du 4 février – auxquelles se sont désormais greffées les manifestations d’enseignants...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, alors que les tensions post-électorales se poursuivent après la mort de deux jeunes, l'un tué par balles et l'autre fauché par un véhicule dans un quartier d'opposition ce lundi, le ministre de l'Unité nationale et de la citoyenneté hausse le ton, promet que justice sera rendue et souhaite que la liste des personnes décédées pendant les manifestations ne s'allonge plus. Après avoir reçu les deux familles endeuillées hier mardi, Gassama Diaby a rencontré le bâtonnier du barreau de...
(RFI 14/02/18)
En Guinée, mardi c'était le deuxième jour de perturbation dans les établissements scolaires. Après les mouvements meurtriers de février et de novembre dernier, le syndicat d'enseignants SLEG a de nouveau appelé à la grève depuis lundi. À cette crise scolaire s'ajoutent les tensions post-électorales qui se poursuivent. Pour mémoire, deux jeunes ont été tués lundi dans un quartier d'opposition. Conséquence, peu d'élèves et peu de professeurs dans les écoles ce mardi. Des écoles qui tournaient au ralenti. Dans la cour...
(RFI 13/02/18)
Encore des violences et des victimes en Guinée où deux jeunes gens ont été tués ce lundi lors d'une descente des forces de l'ordre dans un quartier réputé favorable à l'opposition. Outre ces deux morts, les violences ont fait plusieurs blessés. Encore deux jeunes arrachés à l’affection de leur famille dans des heurts entre forces de l’ordre et manifestants dans les rues de Conakry. Deux nouvelles victimes qui allongent la liste des jeunes tombés sous les balles des forces de...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Une fois encore, la Guinée est en proie à une vague de violences postélectorales, aux lendemains du scrutin du 4 février dernier. Comment faut-il comprendre ces poussées récurrentes ? Quater repetita. 2010, 2013, 2015, 2018 : une fois encore, une fois de plus, les violences, pourtant très localisées, qui ponctuent chaque rendez-vous des Guinéens avec les urnes ont joué le rôle du fromager cachant la forêt d’une démocratie élective certes balbutiante – même pas huit ans d’âge ! – et imparfaite...
(RFI 12/02/18)
En Guinée, l'intégralité des résultats des élections municipales est toujours attendue. Depuis vendredi, chaque soir et/ou à la mi-journée, la commission électorale convoque les journalistes pour annoncer des résultats, une vingtaine de circonscriptions sont dévoilées à chaque convocation. Il manque toujours les résultats pour environ 250 communes. Au fur et à mesure des annonces, la salle de la commission électorale se retrouve toujours un peu plus vide. Les fauteuils réservés pour les ambassades, les partenaires internationaux et les représentants des partis politiques sont vacants...
(Jeune Afrique 12/02/18)
La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a débuté vendredi soir la proclamation officielle des résultats des élections communales tenues le 4 février. Ces résultats très partiels, qui ne concernent que seize circonscriptions, consacrent l’avance du RPG Arc-en-ciel, au pouvoir, et son principal challenger : l’Union des forces démocratiques de Guinée. Les Guinéens devront s’armer de patience. Cinq jours après le scrutin local du 4 février, nombre d’entre eux étaient déçus en constatant que la totalité des résultats n’étaient pas encore...
(RFI 12/02/18)
Enseignant, chroniqueur au journal satirique Le Lynx et écrivain, Williams Sassine (1944-1997) est sans doute l'un des plus grands écrivains guinéens. Né dans un milieu modeste à Kankan, victime de la répression puis exilé pendant plus de 20 ans sous le régime de Sékou Touré, l'auteur du « Zehero n'est pas n'importe qui » a parcouru l'Afrique de l'Ouest avant de revenir dans son pays natal. Un peu plus de 20 ans après son décès, un prix littéraire portant son...
(RFI 09/02/18)
En Guinée, les violences post-électorales continuent à l'approche de l'annonce des résultats définitifs pour les élections communales. Jeudi 8 février, des heurts entre militants de partis politiques rivaux ont éclaté autour du domicile de Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition. Depuis dimanche, déjà sept personnes sont décédées dans des affrontements, manifestations ou des incendies. Pour sécuriser le scrutin, une unité spéciale a été créée. En face du haut commandement de la gendarmerie, gardé par des militaires armés, il faut montrer patte blanche ...
(RFI 08/02/18)
Depuis le scrutin de dimanche dernier, les violences post-électorales continuent. Le bilan provisoire est de sept morts. Alors que le chef de file de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, dénonce toujours des fraudes qui auraient eu lieu le jour du vote et lors du décompte des voix, les autorités appellent au calme. Dans la capitale, des barricades sont élevées dans plusieurs quartiers de la capitale, bloquant la circulation et les activités. La Céni est responsable de ça parce qu'elle ne veut...

Pages