| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(Xinhua 28/03/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Le gouvernement guinéen et la Banque africaine de développement (BAD) comptent renforcer leur coopération économique en matière d'investissements dans les grands projets de développement. Une mission de la BAD conduite par Abdel Majid Millouki séjourne actuellement en Guinée dans le but de rencontrer les ministres dont les portefeuilles bénéficieront des fonds de la banque. Selon Mama Kanny Diallo, ministre du Plan et de la Coopération internationale, l'éventail des projets financés par la BAD concerne neuf opérations axées sur six projets pour un montant total de 191 millions de dollars répartis entre les secteurs de l'énergie (53%), des transports (27%), de la gouvernance (11%) et du social (9%). Toutefois, Mme Diallo a noté...
(Agence Ecofin 28/03/17)
(Agence Ecofin) - Dès demain, 29 mars 2017, jusqu’au 29 juin 2017, le gouvernement guinéen lance la commercialisation des vignettes automobiles. Pour cette année, l’une des solutions de paiement adoptées par l’Etat, pour le règlement sur l’ensemble du territoire national de cette taxe unique sur les véhicules, est le service financier mobile Orange Money. Le ministère du Budget l’a annoncé, le 25 mars dernier, dans un communiqué. Pour ce qui est des paiements en espèces, au préalable réalisés au niveau des impôts, ils seront désormais effectués auprès des agences de la United Bank of Africa (UBA). Sur son compte twitter, le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya, a publié quelques informations pratiques à l’intention des usagers qui choisiront de régler...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000 dollars (près de 300 millions de FCFA) de la Banque mondiale en vue de financer un projet relatif à la surveillance des industries extractives dans les pays membres dudit Conseil. Piloté par le Comité régional de renforcement institutionnel, organe exécutif du Crefiaf, l'initiative concerne huit institutions supérieures de contrôle...
(Jeune Afrique 27/03/17)
À la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) depuis début 2016, l’ancien ministre béninois du Développement estime que le Maroc et la Tunisie peuvent être des partenaires privilégiés de cette zone sans en devenir pour autant membres à part entière. Jeune Afrique : Confirmez-vous que, comme le Maroc, la Tunisie a fait une demande d’adhésion à la Cedeao ? Marcel Alain de Souza : Oui. C’est d’abord le ministre tunisien de la Coopération internationale...
(APA 25/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La campagne agricole 2016 a été satisfaisante dans les pays membres du Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), a affirmé vendredi à Dakar, Mouhamadou Hamadoun, coordonnateur du Programme régional de sécurité alimentaire de cette organisation, soulignant que ce sont plus de 67 millions de tonnes qui ont été produites. "La campagne agricole a été satisfaisante. En novembre 2016, nous estimions la production céréalière à 66 millions de tonnes. Mais, le bilan...
(Vision Guinée 24/03/17)
Le président de la République tient à la coopération sino-guinéenne. Alpha Condé veut d’ailleurs que les choses s’accélèrent entre les deux pays bien que ses partenaires chinois veulent aller étape par étape. Mercredi, le numéro un guinéen a reçu en audience le vice-premier ministre République populaire de Chine, porteur d’un message du président Xi Jinping. ‘’Lors de ma visite d’Etat en Chine en octobre 2016, nous avons décidé d’élever le niveau de coopération stratégique entre la Chine et la Guinée’’,...
(Financial Afrik 23/03/17)
Malado Kaba, la Ministre guinéenne de l’Economie et des Finances en présence des cadres de son département a reçu en audience lundi 20 Mars 2017 le Président-Directeur Général du groupe SUNU Assurance Pathé Dione présentement en séjour à Conakry. Cette visite de courtoisie du PDG de SUNU visait à réitérer à Malado Kaba la volonté de son groupe à accompagner le Gouvernement Guinéen dans ses vastes chantiers de développement. Profitant de la réunion rotative du conseil d’Administration des filiales du...
(La Tribune 21/03/17)
D'après le Fonds monétaire international, l'économie guinéenne fait des progrès considérables. Les perspectives sont bonnes à moyen terme avec une croissance prévisionnelle moyenne de 5% sur la période 2017-2020. Cette progression ne couvre pourtant pas tous les pans de l'économie laissant le secteur tertiaire à la traîne. L'économie guinéenne est en regain d'énergie. Elle se redresse, c'est ce qu'a constaté la représentation du Fonds monétaire internationale (FMI) en Guinée. A en croire les chiffres de cette représentation, les perspectives économiques pour le pays à moyen terme, sont très bonnes avec une moyenne de croissance par rapport au PIB prévue de 5% entre 2017 et 2020.
(Agence Ecofin 21/03/17)
Le Guinean Young Professionals’ Club (GYPC), un club de jeunes professionnels guinéens impliqués pour l’amélioration du climat des affaires en République de Guinée, a tenu sa première conférence annuelle intitulée « Emerging Guinea : Comment relever les défis de l’investissement local », le 16 mars 2017 à l’Hôtel Noom Conakry (République de Guinée). Cette première édition de la conférence annuelle du GYPC, qui a vocation à devenir l’événement phare de débats et d’échanges en République de Guinée, avait notamment comme...
(Guinee7 20/03/17)
Au cours de l’émission INSIDE dont il est l’invité cette semaine, le Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, est, de façon pédagogique, revenu sur quelques-unes des réformes en cours dans son département. Ces réformes touchent, entre autres, la refonte du cadastre minier, l’obtention du permis minier et s’étend jusqu’à l’élaboration, en cours, d’une Politique nationale de contenu local du secteur minier. Ainsi durant cette émission, on a pu noter l’importance capitale que revêt l’adoption de ce dernier...
(APA 20/03/17)
La Banque mondiale a retenu de débloquer durant trois ans une enveloppe 57 milliards de dollars en faveur de l’Afrique subsaharienne, a annoncé le président de l’institution financière dans un communiqué reçu lundi à APA. Selon le communiqué émanant du bureau de la Banque mondiale au Mali, Jim Yong Kim a fait cette annonce, peu après avoir ‘’reçu les ministres des finances du G20 et les gouverneurs des banques centrales.’’ L’enveloppe sera disponible dans la période allant ‘’du 1er juillet...
(Guinee7 17/03/17)
Les services de Antonio Souaré, PDG du Groupe Business Marketing (GBM), en guise de réponse à notre article qui pose le problème fondamental de la fiabilité de ses avions et de la crédibilité de son partenaire, Alain Regourd, a balancé dans la presse deux ‘‘lettres de félicitation’’ de Camair-Co et d’Air France, tout en promettant ‘‘la publication d’un reportage digne d’une véritable enquête exhaustive’’. Il est des poissons qui refusent d’être noyés ! Ces deux lettres de compagnies aériennes peuvent-elles...
(Financial Afrik 15/03/17)
Moderniser et rentabiliser la filiale rizicole mais aussi concrétiser le programme présidentiel de relance des cultures d’exportation ou de rentes, tel est l’objectif de la banque mondiale en Guinée Conakry. C’est pour matérialiser cet objectif que l’institution de Bretton Woods a accordé un prêt de 23 millions de dollars à ce pays. Signé lundi 13 mars en présence du représentent du bureau de la Banque mondiale en Guinée, Rachid B. Radji et le ministre guinéen de l’Economie et des Finances,...
(Xinhua 15/03/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- La Banque mondiale a accordé un prêt de 23 millions de dollars au gouvernement guinéen pour soutenir le programme de productivité agricole dans le pays. Le protocole d'accord a été signé lundi, entre le représentent du bureau de la Banque mondiale en Guinée Rachid B. Radji et le ministre guinéen de l'Economie et des Finances Mme Maladio Kaba. Le prêt sera essentiellement orienté vers la modernisation et la rentabilité de la filière de riz dans le pays...
(Agence Ecofin 14/03/17)
(Agence Ecofin) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé qu’il achètera 1 166 tonnes de riz pour les cantines des écoles guinéennes. Evaluée à 5,6 milliards de francs guinéens (800 000 dollars), cette opération a le double avantage de venir en aide aux écoles guinéennes et aux femmes étuveuses de Guinée. En effet, le PAM achètera la céréale à des groupements de femmes étuveuses guinéennes afin d’augmenter leurs revenus sur la production du riz local. Selon le gouvernement guinéen,...
(Agence Ecofin 13/03/17)
Face à une Europe bunkerisée, en panne de croissance et de perspectives, le Maghreb semble aujourd’hui davantage tenté de traverser le Sahara que la Méditerranée. Dans 7 mois, la Tunisie deviendra le 20eme pays de la COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa). Elle s’intégrera dans un marché africain de 625 millions d’habitants qui, depuis le 10 juin 2015, rassemble également la SADC (Southern African Development Community) et l’EAC (East African Community) pour un PIB supérieur à 1000 milliards...
(Jeune Afrique 10/03/17)
La crise sanitaire passée, deux nouveaux établissements haut de gamme ont ouvert dans la capitale fin 2016. En 2013 ouvrait le Palm Camayenne, premier cinq-étoiles du pays (propriété de l’État, entièrement rénové par le groupe espagnol Unicon, qui en assure la gestion). L’année suivante, ce fut le tour du Millenium, également situé à Dixinn, sur la corniche Nord. Fin 2016, deux nouveaux établissements ont ouvert leurs portes : le Sheraton Grand Conakry, dans le quartier de Kipé, et le Noom Hotel, à Kaloum. Alors que le tourisme d’agrément est encore à l’état embryonnaire, que le pays se relève à peine de l’épidémie d’Ebola...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Satisfait des réformes structurelles adoptées et d'une économie en meilleure forme, le FMI va continuer à accompagner la Guinée vers la croissance. Pour le FMI, l’économie guinéenne se redresse, les perspectives à moyen terme sont bonnes, avec une moyenne de croissance prévue de 5 % sur la période 2017-2020, grâce aux investissements miniers, à l’essor de la production alimentaire et à l’amélioration des services d’électricité. L’institution constate aussi que les réformes structurelles progressent et, en particulier, que les autorités guinéennes...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Entre 2010 et le premier semestre de 2016, les fonds de capital-investissement (private equity) ont injecté 5,4 milliards de dollars (5 milliards d’euros) dans des entreprises en Afrique de l’Ouest. Mais aucun de ces investissements n’a été réalisé en Guinée, alors même que les entrepreneurs du pays peinent à financer leurs activités et n’ont d’autre choix que de s’autofinancer ou de recourir aux prêts bancaires. Certes, ces solutions permettent à bon nombre d’entreprises de concrétiser leurs projets. Mais elles sont souvent onéreuses ou insuffisantes pour pérenniser leur développement. Les fonds de capital-investissement apparaissent donc comme une alternative complémentaire à ces formes classiques de financement, puisque les entreprises s’y associant bénéficient non seulement...
(Jeune Afrique 09/03/17)
L’une des priorités du gouvernement est de redynamiser les filières agricoles, qui, contrairement à celles des mines, redistribuent énormément et font vivre 80 % de la population du pays. Objectif : atteindre l’autosuffisance alimentaire d’ici à 2020 et, à moyen terme, devenir une puissance agro-industrielle. Avec plus de 6 millions d’hectares de terres arables et une pluviométrie de 1 200 à 4 000 mm/an, le potentiel est là… Pour doper la production, en particulier celle des petites exploitations familiales, le groupe marocain OCP...

Pages