Présidentielle en Guinée: les grands perdants du scrutin | Africatime
Mercredi 26 Avril 2017

Présidentielle en Guinée: les grands perdants du scrutin

Présidentielle en Guinée: les grands perdants du scrutin

L’élection présidentielle 2015 est terminée en Guinée, place désormais aux recours devant la Cour constitutionnelle. Les principaux candidats Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré ont d'ores et déjà annoncé qu'ils ne déposeraient pas de recours, alors que Lansana Kouyaté et Faya Millimono ont eux annoncé leur pourvoi. Sidya Touré et Lansana Kouyaté sont néanmoins les grands perdants de ce scrutin présidentiel.

En qualifiant dés le lendemain du vote, le scrutin présidentiel de « comédie électorale », Sidya Touré ignorait ce qui l’attendait, lui et son parti, l’Union des forces républicaines.

Des 13% en 2010, qu’il avait déjà énergiquement contestés en son temps et n’avait pas digérés, le leader de l’UFR s’est retrouvé juste avec la moitié de son score d’antan.

L’autre grand perdant de cette élection contesté s’appelle Lansana Kouyaté. Le leader du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) ne sait même pas où il a eu le plus de voix, dans quelle région et quelle préfecture il a été battu. Il ne fait pas de cette défaite, avec à peine 1% des suffrages, une préoccupation majeure. Cette « gigantesque fraude était dirigée contre moi et mon parti » explique-t-il lors d’une conférence de presse qu’il a animé à son domicile.

Article(s) de presse

Partager

Commentaires facebook