Samedi 18 Novembre 2017

Guinée : rentrée parlementaire 2017

Guinée : rentrée parlementaire 2017
(Xinhua 06/04/17)

CONAKRY, (Xinhua) -- La première session 2017, communément appelée session des lois de l'Assemblée nationale de Guinée, s'est ouverte mercredi à l'hémicycle guinéen en présence des membres du gouvernement, des corps diplomatiques et d'autres invités de marque.

Cette session parlementaire intervient au moment où le pays s'inscrit dans la logique d'une véritable relance des activités, pour améliorer l'indice de croissance au niveau national.

Au cours de cette session, les députés vont examiner plusieurs projets de loi, ainsi que des accords de coopération bi et multilatéraux entre la Guinée et certains pays amis et institutions de financières.

Dans son discours pour l'ouverture de cette session, Saloum Cissé, vice-président de l'Assemblée nationale assumant l'intérim en l'absence du président en déplacement au Bénin, a rappelé le rôle des députés dans un Etat de droit et dans la promotion d'une nation démocratique.

M. Cissé a noté que parmi les projets de loi et accords de coopération à débattre se trouvent le projet de loi portant sur le règlement intérieur de l'Assemblée nationale, le projet de loi organique portant sur le Haut conseil des collectivités locales, ainsi que le projet de loi portant sur le Code forestier de la République de Guinée.

Concernant les accords de coopération, il a cité l'accord entre la Guinée et la France sur la protection des investissements, signé en juillet 2007 à Conakry.

Le vice-président de l'Assemblée a également évoqué les accords initiaux de prêts entre la Guinée et le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds d'appui à la transition (FAT) d'un montant de plus de 14 millions de dollars, ainsi qu'un accord de prêt signé entre la Guinée et la FAD pour l'aménagement des routes dans l'Union du fleuve Mano, qui regroupe la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et la Côte d'Ivoire, pays observateur.

Les députés guinéens examineront et adopteront également l'initiative indienne pour développer l'énergie solaire, Alliance solaire, que la Guinée a rejoint en novembre 2016.

A l'occasion de cette rentrée parlementaire, l'opposition du pays représentée par plus d'une quarantaine de députés a déploré le non-respect des accords politiques signés avec le gouvernement guinéen.

Le porte-parole de l'opposition, Aboubacar Sylla, député de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principale force politique de l'opposition) a appelé le gouvernement à faire preuve de responsabilité pour l'application des accords signés entre les hommes politiques.

Toutefois, il n'a pas manqué de souligner que si le pouvoir en place reste intransigeant sur la mise en oeuvre des accords politiques, l'opposition usera de toutes les pressions nécessaires pour se faire entendre.

Commentaires facebook