| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(RFI 23/03/17)
Après Wroclaw en Pologne, Conakry se prépare à reprendre le flambeau. Dans un mois, jour pour jour, la première ville guinéenne deviendra la capitale mondiale du livre désignée par l'Unesco, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Pour l’instant, les préparatifs démarrent timidement. Quelques affiches éparses dans la ville, quelques évènements au programme. Parmi ces évènements : le concours des petits champions de la lecture.
(Jeune Afrique 10/03/17)
Élue par l’Unesco Capitale mondiale du livre 2017, Conakry va vivre pendant toute une année au rythme de la lecture, de la culture et de l’ouverture. Coup d’envoi le 23 avril. «Hé ! Le compte à rebours est lancé ! À J – 100 de Conakry Capitale mondiale du livre, je lance un flambeau à ce beau public pour que cette année soit magique ! » slamait Fatoumata Lamarana Diallo, du collectif J’art-icule, sur la scène du Petit Musée, le 11 janvier dernier. « Cet événement marquera le top départ de la renaissance de la culture guinéenne », résume, enthousiaste, Sansy Kaba Diakité, commissaire général de Conakry Capitale mondiale...
(Jeune Afrique 10/03/17)
Historien reconnu, intellectuel au service de la mémoire africaine et auteur de l'Histoire générale de l'Afrique, Djibril Tamsir Niane règne toujours sur les livres de sa bibliothèque, située dans le quartier de La Minière. Il habite toujours la même maison, dans le quartier La Minière, derrière sa bibliothèque. Le célèbre historien, qui a célébré ses 85 ans en janvier, est tel un vieux capitaine qui jamais ne quittera son navire. « J’ai moi-même sauvé des flammes des ouvrages rares et...
(Jeune Afrique 10/03/17)
Dynamique, accessible et populaire selon les uns. Démagogue et pas assez impliqué selon les autres. En tout cas, le ministre de la Culture et des Sports, Siaka Barry, fait parler de lui. Élancé, élégant, le sourire charmeur, la petite quarantaine… Douze mois après son entrée au gouvernement, le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique a commencé l’année en recevant le prix du Meilleur Ministre lors des Rétrospective People Awards de la Radio télévision guinéenne (RTG) et...
(Jeune Afrique 10/03/17)
Après avoir accumulé les récompenses en 2016, Soul Bang’s sort un troisième album : Cosmopolite. Un mélange des rythmes, des sons et des générations plutôt réussi. Le duo formé par Souleymane Bangoura, alias Soul Bang’s, 24 ans, et son manager, Mouctar Telly Diallo, 26 ans, confirme qu’« aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Vainqueur en 2015 du concours Impulse It (qui récompense à Paris les musiciens afro-caribéens), sacré meilleur artiste francophone aux African Entertainment...
(Jeune Afrique 09/03/17)
La créatrice du centre culturel Le Petit Musée a plus d'une corde à son arc. Réalisatrice, comédienne, peintre, elle a été désigné vice-commissaire de l'événement de cette année : Conakry Capitale mondiale du livre. Quand elle parle de son pays, elle dit « notre Guinée ». Avec parfois une pointe de nostalgie, cette brisure de l’éternelle exilée qui, lorsqu’elle était enfant, a dû quitter sa terre natale pour fuir au Sénégal le régime de Sékou Touré. Ce qui la privera...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Du Théâtre de poche au Bar bleu en passant par sa galerie et sa cour foisonnantes, le centre culturel privé fait la part belle à l’art contemporain et au spectacle vivant. Lorsqu’on entre au Petit Musée, on a l’impression de pénétrer dans une grotte secrète. Le décor de faux rochers peints en bleu, créé par l’artiste sud-africain Prince Malatsi, en fait un lieu unique, à mi-chemin entre le conte de fées et le film fantastique. Tel un labyrinthe, il happe...
(Jeune Afrique 20/02/17)
Selon les avocats du reggaeman guinéen Elie Kamano, leur client a été déféré lundi matin devant le Tribunal de première instance de Mafanco, en banlieue de Conakry. Il a obtenu la libération conditionnelle mais doit se présenter devant le juge mercredi. Le reggaeman guinéen Elie Kamano a été appréhendé dimanche 19 février aux environs de 13h, « sans convocation », explique son épouse. Avant de préciser que son mari a été interpellé de force quand il a exigé le document...
(RFI 18/02/17)
Lorsque la Guinée accède à l’indépendance, les fanfares chantent les louanges du premier président, Ahmed Sékou Touré. Les musiciens sont alors des fonctionnaires et participent à la révolution socialiste chère au chef de l’État. Cinquante ans plus tard, les orchestres nationaux et régionaux ont quasiment disparu, mais certains artistes, comme Maître Barry, marquent toujours la scène guinéenne. En bord de mer, dans un maquis de la capitale, les guitares d’Afro Groove entonnent des tubes internationaux. Les airs de Petit pays...
(RFI 15/02/17)
L'élection de Miss Guinée de samedi soir fait polémique. Les tenues portées par les candidates ont été jugées par certains extravagantes. Lundi 13 février, le ministère de la Culture a suspendu son partenariat avec le comité d'organisation. Sur Facebook, un premier internaute écrit : « Le concept des Miss est contraire à notre culture ». « Pourquoi crier au feu pour un défilé en maillot de bain ? Nous avons d'autres urgences », répond un second. « Les Miss sont...
(Jeune Afrique 14/02/17)
L'élection de miss Guinée 2017, qui s'est déroulée ce samedi à Conakry, n'en finit pas de faire parler d'elle. En cause : les tenues jugées trop légères avec lesquelles les candidates ont défilé. Ce lundi, le ministre de la Culture a rompu sa convention de partenariat avec l'organisateur de l'élection. « Jusqu’à l’élaboration d’un nouveau cahier des charges et d’un code d’éthique et de déontologie par une commission qui sera érigée à cet effet, toute organisation ayant pour objet les...
(BBC 14/02/17)
Le concours miss Guinée a été organisé le samedi passé devant des personnalités notamment le ministre de la culture et le Premier ministre. Mais des images de jeunes filles en tenues jugées trop légères a provoqué des réactions un peu partout notamment sur les réseaux sociaux. Le ministre de la Culture Siaka Barry a rompu le contrat avec le comité d'organisation de l'évènement. "La convention de Partenariat entre le Ministère de la Culture et le Comité Miss-Guinée (COMIGUI) portant sur...
(Afrique Actualité 13/02/17)
Présentée par le comité Miss Guinée (COMIGUI), Asmaou Diallo remporte le titre de Miss Guinée 2017. Elle succède donc à Safiatou Diallo, Miss Guinée 2016. Asmaou termine grande gagnante de ce prestigieux concours de beauté devant Bah Fatoumata Diariou, 1ère dauphine et Marie Angel Camara, 2ème dauphine. Elle décroche le titre de reine de beauté nationale face à 23 candidates. Qui est Asmaou Diallo ? Agée de 24 ans la jeune fille de 1, 73m est diplômée en finances. Asmaou...
(APA 13/02/17)
APA-Conakry (Guinée) - Asmaou Diallo a été élue Miss Guinée 2017 devant onze candidates qui étaient en lice pour la grande finale organisée durant le week-end à Conakry, en présence notamment du Premier ministre Mamadou Youla. Diplômée en finance, la lauréate a eu pour première dauphine Fatoumata Diariou Bah, et pour deuxième dauphine Marie Angel Camara. La nouvelle ambassadrice de la beauté guinéenne succède à Safiatou Diallo, élue Miss Guinée en 2016.
(APA 03/02/17)
APA-Conakry (Guinée) - Un colloque portant sur « les enjeux de l’édition en Guinée à l’ère du numérique » s’est ouvert, vendredi, au siège de la Commission nationale de l’UNESCO de Guinée, à Conakry, en marge des festivités de l’évènement culturel intitulé : « Conakry, capitale mondiale du livre ». D’une durée de 48h, le colloque réunit des éditeurs, des libraires, des écrivains, des bibliothécaires, des imprimeurs, des bouquinistes et plusieurs autorités guinéennes. L’objectif, selon le Commissaire général de Conakry...
(Conakry Infos 25/01/17)
Le rappeur Franco-congolais Maitre Gims arrivera jeudi 26 janvier prochain pour un grand concert prévu le samedi 28 janvier 2017 au stade Nongo, dans la haute banlieue de Conakry. Ancien membre du groupe Sexion d’Assaut, Maitre Gims sera en compagnie des ses invites en provenance de la France. Après le groupe Sexion d’Assaut en grand complet, Black M en février 2016, c’est au tour de Maître Gims de se produire en solo à Conakry dans un concert organisé par les...
(Jeune Afrique 12/01/17)
Les obsèques du réalisateur guinéen Cheick Fantamady Camara, mort le 7 janvier au matin à l’âge de 57 ans après avoir longtemps combattu la maladie, auront lieu lundi 16 janvier, à Paris, au cimetière du Père Lachaise, où un dernier hommage lui sera rendu au crématorium à partir de 13h15. Le plus connu des cinéastes guinéens contemporains avait réussi à se faire un nom parmi les grands du cinéma africain en 2007 avec son premier long métrage Il va pleuvoir...
(Agence Ecofin 12/01/17)
(Agence Ecofin) - L’enseigne CanalOlympia a été lancée ce 11 janvier 2017 à Conakry, la capitale de la Guinée. Le groupe Canal+ a ainsi ouvert sur le continent africain sa 2ème salle cinéma-spectacles, après la première qui avait été inaugurée à Yaoundé au Cameroun le 14 juin 2016. Après Conakry, 3 autres salles CanalOlympia seront ouvertes dans les tout prochains jours, le 18 janvier à Douala au Cameroun, le 1er février à Niamey au Niger, et le 25 février à...
(Vision Guinée 11/01/17)
Dotée d’équipements de projection et de sonorisation numériques modernes, la salle CanalOlympia Kaloum du groupe Vivendi a été inaugurée mardi 10 janvier en présence du président de la République et de membres du gouvernement. D’une capacité de 300 places, elle est la toute première d’un réseau de salles de cinéma et de spectacle que Vivendi ouvrira dans différents pays de l’Afrique de l’Ouest et du centre au cours des prochains mois. Corinne Bach, présidente de CanalOlympia et vice-présidente de Vivendi...
(RFI 10/01/17)
Le réalisateur guinéen, auteur de plusieurs films remarqués et engagés, était l'un des cinéastes les plus prometteurs du continent africain. Il est mort ce samedi à Paris à l'âge de 57 ans. Cheick Fantamady Camara était l’auteur de deux longs métrages remarqués : «Il va pleuvoir sur Conakry», prix RFI du public au Fespaco en 2007, et «Morbayassa», sorti il y a deux ans. Cheick Fantamady Camara disait : « Le cinéma que j'aime, c'est le cinéma divertissant et engagé...

Pages