Mardi 19 Septembre 2017

Le chanteur Élie Kamano arrêté pour une marche contre un troisième mandat du président Alpha Condé

Le chanteur Élie Kamano arrêté pour une marche contre un troisième mandat du président Alpha Condé
(Conakry Infos 17/07/17)
Arrestation du reggeaman Élie Kamano

Le reggeaman Élie Kamano et certains compagnons ont été arrêtés lundi au Carrefour Tannerie à Matoto par des agents de la gendarmerie nationale postés à cet endroit stratégique de la capitale guinéenne.

Le chanteur et ses amis ont été interpellés alors qu’ils voulaient faire « marche pacifique » pour protester contre un troisième mandat en 2020 du président Alpha Condé au pouvoir depuis 2010.

Après l’arrestation leaders de la manifestation, les autres membres du groupe ont été dispersés par des jets de gaz lacrymogène, perturbant ainsi la circulation autour du Carrefour Tannerie à Matoto, dans la haute banlieue de Conakry.

Selon une proche du Gouvernorat de Conakry, malgré un battage médiatique autour de l’évènement, la manifestation d’Élie Kamano et ses camarades n’a pas obtenu d’autorisation.

Après son arrestation, Élie Kamano a été conduit à la direction des investigations judiciaires à Matam, où il est détenu en attendant la suite à donner à son interpellation.

Chanteur engagé, Elie Kamano qui s’est déjà déclaré candidat aux élections communales dans la commune de Matoto ne cesse de s’opposer farouche à toute idée d’un troisième mandat du président Alpha Condé.

Mohamed Sylla

Commentaires facebook