Dimanche 22 Avril 2018

Guinée : le groupe chinois TBEA finance une chaîne de production de la bauxite et d'aluminium

Guinée : le groupe chinois TBEA finance une chaîne de production de la bauxite et d'aluminium
(La Tribune 06/01/18)

Soucieux de redynamiser son secteur minier, l'Etat guinéen vient d'approuvé un investissement de la société chinoise TBEA Group, portant sur un montant de 2,89 milliards de dollars. Ce financement servira à la mise sur pied d'une chaîne de production intégrée, de la bauxite à l'aluminium.

Une bonne nouvelle pour le secteur minier guinéen, puisque le gouvernement vient d'approuver un accord de financement de près de 2,89 milliards de dollars avec l'entreprise chinoise TBEA Group. D'après le communiqué officiel sanctionnant la signature de l'accord, ce financement devrait permettre de développer une chaîne de production intégrée de la bauxite et d'aluminium. L'initiative devrait déboucher sur la toute première transformation de la bauxite et d'aluminium en Guinée.

Ainsi selon l'accord, la société chinoise devra exploiter et valoriser les gisements de bauxite situés sur le bloc Santou nord et des périmètres de recherche de ressources additionnelles situées dans les préfectures de Boffa, Télimelé et Boké. Le ministre guinéen des Mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba, a expliqué que selon le chronogramme de l'accord, TBEA Group devra «progressivement» construire et exploiter une mine de bauxite d'une capacité initiale de 10 millions de tonnes par an et une raffinerie d'aluminium d'un million de tonnes par an.

Le groupe chinois devra également mettre en place une fonderie d'aluminium de 200 000 tonnes par an, une centrale thermique avec une capacité initiale de 75 mégawatts, ainsi que la centrale hydroélectrique d'Amaria d'une capacité de 300 mégawatts.

Selon le ministre, la date de démarrage de la production de bauxite a été fixée au 30 juin 2019, tandis que la production de l'alumine est prévue au 30 juin 2021. Quant à la fonderie, sa mise en service est attendue dans un délai de 7 ans et demi, à compter de l'entrée en vigueur de la convention de base signée. «Nous en sommes capables et nous avons 'intention de réaliser l'accord conclu par les deux chefs d'Etat pendant la visite en Chine en 2016. Nous avons déjà commencé quelques travaux sur place qui apporteraient des avantages économiques à la Guinée», a assuré la vice-présidente de TBEA group, Wu Wei.

Il faut noter que TBEA Group est une société privée chinoise spécialisée dans l'exploitation minière, la production industrielle (aluminium et produits dérivés) et la production d'électricité et d'équipements électriques. Le groupe est coté à la bourse de Shanghai.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/entreprises/industrie/2018-01-04/guinee-le-...

Commentaires facebook