Jeudi 22 Juin 2017

Guinée : la Société minière de Boké inaugure deux monuments à Conakry

Guinée : la Société minière de Boké inaugure deux monuments à Conakry
(Aminata 17/06/17)

La cérémonie d’inauguration des œuvres monumentales en aluminium de Stephen Cipre pour marquer l’année du livre en Guinée, s’est déroulée ce vendredi 16 juin 2017, à Conakry, au pont du 8 novembre.

Présent à la cérémonie d’inauguration, le Président du Conseil d’administration de la société minière de Boké (SMB), Fadi Wazni, dira : » le don des oeuvres en collaboration avec l’artiste Stephen Cipre se sont des oeuvres qui ont des significations très important par leurs constructions. Et cette signification est pour nous la fondation une toute autre signification est cachée derrière ces statuts. Il s’agit de la matière première qui a été utilisée en l’aluminium et qui provient de la bauxite de Guinée. Une matière de la terre avec la technique et la technologie a été transformée en métal qui peut permettre à la création des industries. C’est le stade ultime de l’accomplissement de l’homme. »

Dans cette même logique, le premier responsable de la société minière de Boké (SMB), a précisé que la création d’une œuvre d’art donne de l’émotion et de l’espoir, de l’émotion par la technique de l’espoir par le message. Raison pour laquelle, la culture du livre libère l’émancipation.

Selon lui, Il s’agit de transmettre ce message aux enfants de redoubler l’effort dans la connaissance et dans l’accomplissement personnel et individuel. Avec la connaissance on se libère avec l’ignorance on s’asservit. Essayons de nous libérer par la connaissance c’est le message fort à toute la jeunesse de Guinée.

Ensuite, il a renchéri: «en ce jour le type de signification est merveilleux, pendant ce mois de l’enfant africaine, 40 ans après le massacre des enfants Sud-Africains au temps du régime de l’apartheid, pour n’est pas que ces événements tragiques arrive en Afrique. Car, dit-il, par la connaissance nous devenons plus vertueux et plus tolérante. Transmettre de l’émotion et de la sensibilité à nos compatriotes pour comprendre que dans l’art, il y a le dépassement et de l’accomplissement de soit », conclu-t-il.

Zeze enema Guilavogui pour Aminata.com

Commentaires facebook