Guinée : 3 journalistes bannis de l’exercice de la profession par la Haute autorité de la communication | Africatime
Jeudi 27 Avril 2017

Guinée : 3 journalistes bannis de l’exercice de la profession par la Haute autorité de la communication

Guinée : 3 journalistes bannis de l’exercice de la profession par la Haute autorité de la communication
(Agence Ecofin 19/04/17)

(Agence Ecofin) - Il n’y aura pas de carte professionnelle de presse pour 3 journalistes, patrons de presse. Il s’agit d’Ibrahima Sory Bangoura, directeur de la publication du journal La Logique et du site web d’information Guinée Futur ; d’Alsény Maciré Fofana, éditeur du journal de la Nouvelle Ere et d’Agossou Don de Dieu Martial, patron du journal La Nouvelle.

Ils sont sanctionnés par la Haute autorité de la communication (Hac). L’instance de régulation leur a non seulement refusé la carte de presse, mais elle les a aussi bannis de l’exercice de la profession de journaliste. La Hac « déplore vivement que des journalistes s’adonnent à des pratiques qui déshonorent et discréditent toute la corporation ».

Les 3 journalistes sont accusés d’avoir produit de faux documents dans leur dossier de demande de la carte de presse. Ils ont chacun produit un extrait de casier judiciaire et un certificat de non-poursuite judiciaire avec la mention « néant ». Pourtant, les 3 journalistes avaient été condamnés, en avril 2016, à 6 mois de prison avec sursis pour escroquerie et chantage à l’endroit d’un directeur général d’entreprise.

L’enquête commanditée auprès du ministère de la Justice a révélé que Alsény Maciré Fofana et Agossou Don de Dieu Martial ont produit de faux documents. Quant à Ibrahima Sory Bangoura, il s’est fait établir un document authentique, mais de manière frauduleuse.

Commentaires facebook