Samedi 23 Septembre 2017

Bah Oury : ‘’les divergences entre Dalein et moi datent d’avant la présidentielle de 2010’’

Bah Oury : ‘’les divergences entre Dalein et moi datent d’avant la présidentielle de 2010’’
(Vision Guinée 19/05/17)
Bah Oury

Il ne cesse de critiquer la gouvernance de Cellou Dalein Dialllo à la tête de l’UFDG. Bah Oury, puisque c’est de lui qu’il s’agit a remué un peu plus le couteau dans la plaie. Pour lui, la polémique sur les 5 milliards de francs guinéens au titre de budget annuel pour le chef de file de l’opposition réconforte encore sa position.

Selon l’ancien ministre de la réconciliation nationale, depuis son arrivée à l’UFDG, Cellou Dalein Diallo gère le patrimoine du parti comme ses biens personnels. Il estime que l’actuel chef de file de l’opposition n’a pas le sens du partage.

‘’Les divergences avec Cellou et moi datent avant l’élection présidentielle de 2010. A l’époque, le doyen Bah Mamadou et moi-même voulions d’une véritable institution politique qui allait contribuer
à faire avancer la Guinée dans le cadre de la gouvernance tant démocratique que sur le plan économique’’, explique Bah Oury en indiquant que c’était l’une des conditions pour l’arrivée de Cellou Dalein Diallo à l’UFDG.

Malheureusement, déplore-t-il, ‘’dès son installation, il a montré une certaine façon unilatérale de gérer les choses. D’abord, il a installé son Quartier général à CBG qui l’appartient. Pour montrer comment il conçoit les choses, même le doyen Bah Mamadou, qui était le président d’honneur de l’UFDG, n’a pas eu droit symboliquement à un bureau dans le QG de celui qui dit être le président de l’UFDG. C’est pour vous dire le sens du partage n’existe pas à ce niveau-là’’.

‘’Moi-même premier vice-président de l’UFDG, c’est lorsque ses proches ont constaté que quand je suis à CBG, je n’ai pas d’espace pour recevoir des invités, qu’ils ont dit à Aliou Condé de me céder son bureau pour récevoir les gens’’, raconte l’exclu de l’UFDG, assurant qu’il fait ce témoignage pour prouver que ‘’le sens du partage, l’esprit d’équipe et une vision pour faire de l’UFDG, une institution démocratique gouvernée de la manière la plus transparente n’ont jamais fait l’objet des soucis de Cellou Dalein Diallo’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

Commentaires facebook