Lundi 26 Juin 2017

A quel souci répondrait la hausse de l’Eurobond prévu pour le mois de septembre prochain ?

Le Ghana a revu à la hausse le montant du nouvel eurobond qu’il compte émettre en septembre prochain, à 1,5 milliard de dollars contre un milliard de dollars prévu initialement, a annoncé le vice-ministre des Finances, Cassiel Ato Forson (photo), le 21 juillet.

M. Forson n’a pas précisé les raisons du redimensionnement de cet eurobond qui servira à financer le budget et à rembourser une partie de la dette extérieure du pays.

Un haut responsable gouvernemental a, cependant, révélé dans ce cadre à l’agence Reuters que la révision à la hausse du montant de l’eurobond a été approuvée par le Fonds monétaire international (FMI), lequel vient d’accorder au Ghana une assistance de 918 millions de dollars destinée à soutenir le plan de réformes économiques à moyen terme du gouvernement.

Le Ghana avait déjà émis avec succès en septembre 2014 un eurobond d’un milliard de dollars à un taux de 8,125 %, soit une performance pour ce pays d’Afrique de l’Ouest dont la monnaie, le cedi, a fortement chuté par rapport au dollar.

Le PIB du Ghana a crû de quelque 7 % en moyenne par an au cours de la décennie passée, grâce notamment à d'importantes exportations d'or, de cacao et aussi de pétrole que le pays a commencé à produire en 2010. Mais la croissance devrait ralentir en 2015 vu que le gouvernement peine à contenir l'inflation, le déficit budgétaire et le ratio dette-/PIB.

Commentaires facebook