| Africatime
Vendredi 20 Janvier 2017
(Le Monde 16/01/17)
En 2016, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Par Arnaud Leparmentier et Maryline Baumard Selon Frontex, 93 % des migrants, arrivés en Italie en 2016, venaient d’Afrique. A trop se focaliser sur le Moyen-Orient, on n’a pas vraiment vu venir l’Afrique… En 2016 pourtant, à bas bruit, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Selon une communication de Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes, du 6 janvier, 93 % de ceux qui ont débarqué en Italie l’an dernier, venaient de ce continent. L’année qui vient de s’achever pourrait donc s’imposer...
(Xinhua 11/01/17)
Le président, qui a prêté serment lors d'une cérémonie samedi dernier, a fait cette annonce lors d'une conférence de presse au Palais Flagstaff à Accra. Cette liste comprend des fidèles de longue date et vétérans de la politique du Nouveau parti patriotique, mais aussi d'autres personnes relativement plus nouvelles. L'ex-ministre des Finances, Yaw Osafo-Maafo, qui dirige l'équipe de transition du nouveau gouvernement, a été désigné comme candidat au poste de Senior Minister, poste chargé de superviser les autres ministres. Tous ces ministres désignés devront être soumis à un vote du Parlement après avis du Comité des nominations. Le président Akufo-Addo a appelé le Parlement du Ghana à procéder au plus vite à l'approbation de ces candidats désignés "afin que nous...
(France Inter 10/01/17)
C'est moins grave que « l'homme africain n'est pas entré dans l'histoire », le célèbre discours de Nicolas Sarkozy écrit par Henri Guaino, mais ça reste embarrassant. Le 7 janvier dernier, le nouveau président ghanéen, Nana Akufo Addo, inaugure son mandat présidentiel avec un discours de 30 minutes devant une foule rassemblée à Accra, la capitale. Le moment est solennel. Le discours est somptueux, la foule émerveillée par tant d'éloquence. On applaudit à tout rompre. Mais quelques journalistes commencent à...
(APA 09/01/17)
L’attaché de presse du président ghanéen, Nana Ado Dankwa Akufo-Addo, s'est excusé auprès de ses compatriotes pour avoir plagié certaines parties du discours inaugural du nouveau président qui a été prononcé samedi lors de sa cérémonie d'investiture. Un tôlé général s’est emparé des médias sociaux peu après le discours d’investiture de Nana Addo, l'accusant d’avoir plagié le discours d’investiture de l'ancien président américain, George Walker Bush, en 2001, ainsi qu'une partie des discours d’investiture de l'ancien président Bill Clinton. Certaines...
(APA 30/12/16)
L’arrivée de l’Harmattan au Ghana a entraîné une mauvaise visibilité qui menace les vols à destination du pays. Le quotidien public Daily Graphic a indiqué que le mauvais temps a perturbé les vols domestiques et internationaux du pays. Selon le journal, tous les passagers qui devaient voyager en dehors du pays ou à destination du Ghana, sont bloqués au terminal de départ de l’aéroport international de Kotoka (KIA). Ceux qui ne pouvaient pas attendre que les nuages se dissipent ont...
(Xinhua 24/12/16)
ACCRA, (Xinhua) -- Cinq personnes ont été tuées et 42 autres gravement brûlées jeudi soir suite à une explosion survenue dans une station-service à Accra, la capitale du Ghana, ont annoncé vendredi les autorités. Les cinq personnes tuées étaient des pompistes à la station-service Louis derrière le site d'une foire commerciale. Ils ont aidé à décharger le gaz d'un camion-citerne lors qu'une explosion s'est soudainement produite jeudi entre 18h00 et 19h00, a déclaré aux médias le porte-parole de la police...
(AFP 23/12/16)
Cinq personnes ont été tuées et des dizaines blessées par une explosion et un incendie dans une station-service de la capitale ghanéenne Accra, ont annoncé vendredi la police et les pompiers ghanéens. "La situation est très grave", a déclaré à l'AFP le commandant régional de la police, Yoosa Bonga, au sujet de cet incident qui a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi. "Nous ne pouvons pas encore dire ce qui a provoqué l'incendie, nous avons transporté plusieurs personnes à l'hôpital militaire 37, mais malheureusement...
(APA 23/12/16)
APA-Accra (Ghana) - Cinq personnes ont perdu la vie dans l’explosion, jeudi soir à Accra, d’une station-service dans une zone industrielle. L'explosion a également fait 12 blessés graves. Les résidents de Labadi et ses alentours où se trouve la station d'essence ont du s’enfuir pour sauver leur vie. «J’étais assis en face de la station d'essence et tout d'un coup, j’ai entendu une forte explosion suivie d’une flamme immense qui s’est propagée dans toute la zone», a expliqué à APA...
(AFP 23/12/16)
A Accra, églises à chaque coin de rue, magasins louant Dieu ou Jésus, pasteurs vociférant leurs prêches ou musique gospel rappellent que le Ghana est l'un des pays les plus religieux au monde. Mais quelques athées revendiquent leur "existence", malgré les menaces de mort et leur mise au ban de la société. Les chrétiens représentent 71,2% de la population et les musulmans 17,6% au Ghana, selon un recensement de 2010. En 2012, l'institut de sondage WIN-Gallup International, qui avait conduit...
(APA 23/12/16)
Cinq personnes ont perdu la vie dans l’explosion, jeudi soir à Accra, d’une station-service dans une zone industrielle. L'explosion a également fait 12 blessés graves. Les résidents de Labadi et ses alentours où se trouve la station d'essence ont du s’enfuir pour sauver leur vie. «J’étais assis en face de la station d'essence et tout d'un coup, j’ai entendu une forte explosion suivie d’une flamme immense qui s’est propagée dans toute la zone», a expliqué à APA un témoin. Les...
(BBC 16/12/16)
Le transfert au Ghana de Mahmud Oumar et Mouhamed Bin Afef, deux anciens prisonniers de Guantanamo, continue de faire polémique.Image copyrightFIGARO. La Cour Suprême prononcera, probablement un verdict sur cette affaire le 10 janvier prochain, date à la laquelle a été renvoyée le jugement. Le transfert au Ghana de Mahmud Oumar et Mouhamed Bin Afef, deux anciens prisonniers de Guantanamo, continue de faire polémique. Ces derniers pourraient être expulsés si la plainte déposée par deux citoyens ghanéens contre le procureur général et le ministère de la justice pour "caution d'admission...
(AFP 09/12/16)
Le résultat officiel de l'élection présidentielle ne sera pas publié avant samedi, a indiqué jeudi soir la commission électorale ghanéenne. Les résultat des certaines circonscription sont néanmoins déjà connus et montrent que le président John Dramani Mahama et son principal opposant, Nana Akufo-Addo, sont au coude à coude. Vendredi 08 décembre, en fin de matinée, les résultats de 69 circonscriptions – il y en a 275 au total – ont été publiés par la Commission électorale ghanéenne, chargée de veiller au déroulement du scrutin, sur son compte Twitter. Le soir-même de l’élection présidentielle...
(AFP 09/12/16)
Le candidat de l'opposition à la présidentielle ghanéenne, Nana Akufo-Addon, qui s'est déclaré confiant dans sa victoire, maintenait vendredi son avance selon plusieurs médias locaux mais la commission électorale, toujours occupée au décompte des voix, n'a publié aucun résultat officiel. Le leader du Nouveau parti patriotique (NPP), qui se présentait pour la troisième fois au poste présidentiel a prononcé jeudi soir un discours triomphant, dans lequel il se disait "confiant d'avoir remporté une victoire historique" contre son rival John Dramani Mahama, en course pour un second mandat. Vendredi matin, plusieurs médias locaux confirmaient cette tendance, bien que la Commission en charge de dépouiller les votes, n'a pour l'instant laissé deviner aucune tendance.
(Jeune Afrique 09/12/16)
Au Ghana, tous les regards sont tournés vers la Commission électorale. Elle a annoncé jeudi 8 décembre qu’elle pourrait mettre encore 72 heures avant de proclamer les résultats de la présidentielle de mercredi. Dans un pays où l’on connaît très rapidement le nom du vainqueur, beaucoup de Ghanéens s’expliquent mal ce qui se passe. A Accra, la Commission électorale a des allures de forteresse : des camions à eau et des blindés sont postés à l’entrée, les policiers de faction...
(BBC 08/12/16)
La Commission électorale du Ghana a déclaré sur Twitter avoir été victime d'une cyberattaque, alors que le décompte des voix des scrutins de mardi se poursuit. Des hackers auraient attaqué le site internet de la GEC et de faux résultats ont été publiés sur les réseaux sociaux. La commission annonce que son site est à nouveau en service et exhorte les populations à ne pas prendre en compte ces résultats fictifs. Plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur nouveau président de la République. Ce scrutin est présenté par les analystes comme l’un des plus indécis depuis le renouveau démocratique du pays. Alternance ou continuité ? La dizaine d’électeurs venue très tôt au centre de vote de la Bawaleschie primary school à Accra se garde bien d’afficher un soutien à l’un des sept candidats en lice pour ce scrutin dont les...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Comme en 2012, John Dramani Mahama, le président sortant, a Nana Akufo-Addo comme principal challenger, le 7 décembre. D’après les sondages, les deux candidats sont au coude-à-coude. Qui sera le prochain président du Ghana à l’issue de l’élection du 7 décembre ? Difficile à dire. Seule certitude pour l’instant : c’est un remake de celle de 2012, du moins en ce qui concerne les protagonistes. Comme il y a quatre ans, ce scrutin à deux tours oppose surtout le président John Dramani...
(RFI 08/12/16)
Quelque 15,7 millions d'électeurs ont été appelés aux urnes aujourd'hui au Ghana, un pays qui passe pour être un phare de la démocratie en Afrique de l'Ouest. L'alternance politique y est bien réelle depuis une vingtaine d’années. Mais le scrutin suscite, encore et toujours, des appréhensions, d'autant plus que le Nouveau parti patriotique, relégué dans l'opposition depuis huit ans, se verrait bien à la Flagstaff House, la présidence ghanéenne. Dans la capitale du Ghana, personne ne se hasarde à faire...
(Jeune Afrique 07/12/16)
Les électeurs ghanéens sont appelés à se présenter aux urnes mercredi 7 décembre afin d'élire le successeur du président John Dramani Mahama, lui-même en course pour un second mandat. Le scrutin devrait certes se jouer entre le président sortant John Dramani Mahama, dont le bilan économique fait débat, et son principal rival, Nana Akufo-Addo, cependant les autres candidats ont une carte à jouer. Tour d’horizon des prétendants. John Dramani Mahama, le président sortant À 58 ans, Mahama briguera mercredi un...
(BBC 07/12/16)
C'est un peu plus de 15 millions d'électeurs qui sont attendus mercredi dans les 28 992 centres de vote repartis sur l'ensemble du territoire ghanéen. Ils vont départager sept candidats dont le président sortant John Mahama et son principal concurrent Nana Akufo Addo de l'opposition. Les bureaux de vote ouvrent à 07 heures (GMT) et fermeront à 17 heures. Pour les autorités du pays, la sécurité aux alentours des bureaux de vote est importante. Soixante-quatre milles agents, forces de l'ordre...

Pages