Samedi 21 Octobre 2017
(Libération 21/10/17)
Un réchauffement de 2°C d’ici à 2050 ferait plonger la production d’arabica de 90 %, tandis que le cacao disparaîtrait d’Afrique de l’Ouest. Jusqu’au début des années 2000, on jouait à se faire peur : café et cacao allaient disparaître de notre consommation à brève échéance. Des prédictions sur fond d’études plus ou moins fiables, lancées par les grands groupes industriels et quelques détaillants de luxe pour tester l’opinion en vue d’une possible augmentation des coûts. A l’époque, on croyait que des nouveaux marchés tels l’Inde ou la Chine allaient soudain craquer pour ces produits «exotiques», attirant des dizaines de millions de nouveaux consommateurs potentiels. La crise financière de 2008 est passée par là et...
(La Tribune 19/10/17)
Alassane Ouattara n’est pas reparti bredouille de sa visite de 48 heures au Ghana. Avant de quitter Accra, le président ivoirien range dans sa mallette présidentielle, l’Accord de partenariat stratégique signé avec son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo, qui efface le tumultueux épisode de différend maritime. Désormais unies dans la coopération, Yamoussoukro et Accra ont scellé un mariage de raison. La raison plutôt que le cœur. Cela pourrait être le nouveau leitmotiv entre Yamoussoukro et Accra. Les deux pays ouest-africains ont décidé d'approfondir leur intégration plutôt que de regarder le tumulte de leur relations parfois conflictuelles.
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le...
(Jeune Afrique 17/10/17)
Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara est arrivé lundi à Accra pour une visite de deux jours à son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo. Après le récent verdict rendu par le Tribunal international du droit de la mer en faveur du Ghana, les deux chefs d'État ont eu à cœur de placer cette rencontre sous le signe de l'amitié. Au premier jour de sa « visite d’amitié et de travail » ce lundi 16 octobre 2017 à Accra, la capitale du...
(RFI 09/10/17)
Au Ghana, selon un bilan officiel, sept personnes ont été tuées et plus de 130 blessées par un incendie et une série d'explosions survenues dans la nuit de samedi à ce dimanche 8 octobre, dans la capitale Accra. Une enquête est en cours, mais selon les premiers éléments, un incendie s'est déclenché vers 19h30 à bord d'un camion transportant du gaz naturel dans le quartier de l'université. Le feu s'est ensuite propagé à deux stations-service proches, y entraînant des explosions...
(RFI 09/10/17)
Après la décision du Tribunal international du droit de la mer, qui a tranché le 23 septembre en faveur du Ghana dans la bataille juridique qui opposait les deux pays au sujet de leurs eaux territoriales, la partie ivoirienne s'interroge : Yamoussoukro a-t-elle vraiment mis tout en œuvre pour défendre ses intérêts ? Emmenée par l’ancien ministre du Pétrole Adama Toungara, la délégation ivoirienne qui s’est rendue le 23 septembre à Hambourg pour entendre le jugement du Tribunal international du...
(Jeune Afrique 09/10/17)
Dans le conflit qui oppose les deux pays ouest-africains, la justice a tranché en faveur du Ghana. Une décision qui permet à la junior britannique de reprendre ses projets d’exploration du gisement TEN. Tim O’Hanlon, le patron Afrique de Tullow Oil, attendait cette décision de justice depuis trois longues années. Le 23 septembre, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM), installé à Hambourg, en Allemagne, a enfin statué sur le différend opposant le Ghana et la Côte d’Ivoire...
(La Tribune 06/10/17)
Jusque-là patron de la filiale ghanéenne de MTN, Ebenezer Asante vient d’être promu au poste de vice-président Afrique australe et de l’Est du groupe panafricain des télécoms. Celui qui vient d’être sacré «Marketing Man» de l’année dans son pays aura désormais sous sa responsabilité neuf implantations de l’opérateur. Ebenezer Asante est désormais le nouveau vice-président Afrique australe et de l'Est de MTN Group, annonce le groupe panafricain de télécoms basé à Johannesburg, dans un communiqué rendu public mercredi 4 octobre...
(La Tribune 05/10/17)
Les opérateurs bancaires ghanéens ont jusqu’à la fin 2018 pour se conformer aux nouvelles règles de gestion de capital. La banque centrale a fixé le surplus que les établissements doivent avoir à 2 milliards de dollars. Un seuil qui pourrait chambouler le paysage bancaire ghanéen en stimulant la concentration du secteur qui compte 34 banques. Les banques ghanéennes doivent faire face à des difficultés pour répondre aux nouvelles règles de gestion de capital qui seront effectives fin 2018. Les établissements...
(RFI 04/10/17)
Dans ce Grand reportage, direction Accra. Dans la capitale du Ghana, du 4 au 14 août 2017, 70 jeunes du continent africain et de la diaspora, vivant en France et en Belgique, se rencontraient. Ils prenaient part à la 7ème édition du Voyage d’Intégration Africaine. Ces V.I.A existent depuis sept ans, au sein du Réseau d’Intégration de la Jeunesse Africaine (RIJA) présent en Afrique de l’Ouest : l’initiative a été impulsée par un prêtre burkinabè, Jean-Paul Sagadou, représentant de la...
(La Tribune 03/10/17)
Après la décision ghanéenne de maintenir les 1.725 dollars/tonnes de cacao versés aux cultivateurs, son voisin ivoirien vient d’annoncer pour sa part le rabaissement des prix de près d’un tiers. Une décision qui risque de faire exploser la contrebande entre les deux pays. Le plus important producteur de cacao au monde, la Côte d'Ivoire, vient d'annoncer la réduction d'un tiers les prix versés aux cultivateurs pour la nouvelle saison. Les agriculteurs recevront dorénavant un prix garanti de 700 francs CFA...
(RFI 30/09/17)
Nous fêtons le centenaire de la naissance de Jean Rouch, aux sons des archives sonores inédites enregistrées par l’ethnographe-cinéaste, lors de son périple entre Niamey et Accra en 1954. Une aventure partagée avec sa femme Jane et son ami Damouré Zika, jeune pêcheur Sorko, rencontré au Niger en 1941. De cette amitié à la vie à la mort, est né Damouré, l’acteur, l’écrivain, l’alter ego de Jean. Ensemble, ils enregistrent le quotidien des jeunes migrants africains partis en terre promise...
(Financial Afrik 28/09/17)
L’Etat ivoirien a officiellement indiqué ce mercredi qu’il prenait « acte » de la décision du Tribunal international de la mer (TIDM) au sujet du différend maritime qui l’opposait à son voisin ghanéen. Et, conséquence, le pays s’est engagé à respecter la décision de l’instance judiciaire. « Cette décision n’enlève rien à la Côte d’Ivoire d’autant plus que le pays n’avait rien à perdre dans ce dossier », est expliqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné. L’arbitrage du TIDM s’est soldé ce 23 septembre dernier par un verdict en faveur du Ghana, après trois ans de procès. Accra se voit ainsi disposer exclusivement de la zone litigieuse réputée riche en ressources pétrolières.
(Le Point 28/09/17)
AAKS est une marque ghanéenne fondée par Akosua Afriyie Kumi, une jeune femme débordante d'énergie qui est rentrée récemment au pays pour produire localement des sacs à main à base de raphia, c'est-à-dire de feuilles de palmier. Bien pratique pour aller à la plage, faire ses courses, mais pas seulement ! Les sacs AAKS, c'est un design raffiné, aux finitions en cuir, des couleurs vives. Comme chaque année, la mode afro envahit les dossiers et les boutiques d'été, mais en...
(Financial Afrik 27/09/17)
La Banque centrale du Ghana annonce le maintien son taux directeur de référence de 21%. Ceci, interrompt la série de coupes du taux directeur qui a commencé en mars avec une réduction du taux de 200 points de base pour s’établir à 23,5%, par rapport à 25,5% précédemment. La position de la politique a été allégée depuis mars, en accord avec les pressions inflationnistes en baisse depuis le début de l’année, les analystes projetant une autre baisse du taux directeur...
(RFI 27/09/17)
A qui appartiennent les gisements de pétrole offshore que se disputent le Ghana et la Côte d'Ivoire depuis plusieurs années ? Samedi dernier, le Tribunal international du droit de la mer a tranché. Cette cour qui siège à Hambourg, en Allemagne, a statué en faveur du Ghana. Mais sa décision est-elle vraiment équitable ? L'avocat et universitaire ivoirien Cissé Yacouba a été, pour la Côte d'Ivoire, l'un des négociateurs du dossier. Il est aussi membre de la Commission du droit...
(Jeune Afrique 26/09/17)
Directeur du Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS), Auguste Denise Barry, l’ancien ministre burkinabè de l’Administration territoriale et de la Sécurité, a organisé le premier colloque international de ce think tank du 5 au 7 septembre à Ouaga 2000, sur le thème « Perspectives sécuritaires dans la bande sahélo-saharienne ». Avec, en guest-star, Jerry Rawlings. L’ex-chef de l’État ghanéen, d’ordinaire très discret, a prononcé un discours enflammé sur la lutte anticorruption. Dans le centre de conférences, plusieurs centaines d’invités, mais aucune trace du président...
(La Tribune 25/09/17)
Le Tribunal international du droit de la mer, basé à Hambourg en Allemagne a tranché en faveur du Ghana dans son différend sur la délimitation de sa frontière maritime avec la Côte d’Ivoire. La zone litigieuse, riche en pétrole offshore, reste donc ghanéenne. Le verdict devrait amorcer l’accélération de l’exploitation de l’or noir dans le pays. Et certains s’en frottent déjà les mains. Sur la table des juges du Tribunal International du droit de la mer(TIDM), un différend maritime porté...
(RFI 24/09/17)
C’est la fin du litige maritime qui opposait le Ghana à la Côte d’Ivoire, depuis 4 ans, sur fond d'enjeu pétrolier. Le Tribunal maritime international du droit de la mer (TIDM) a tranché, ce samedi 23 septembre, en faveur d'Accra. Les deux voisins ouest-africains se disputaient une zone maritime riche en pétrole. Les juges ont estimé, à l'unanimité, que le Ghana n'a pas violé la souveraineté de la Côte d'ivoire en menant des activités pétrolières dans la zone disputée. C'est...
(La Tribune 22/09/17)
Kwame Nkrumah doit-il s’approprier la gloire de la fondation du Ghana moderne ou doit-il la partager avec ses compagnons de lutte avec qui il est plus tard entré en bisbilles ? C’est la question qui agite les milieux politiques au Ghana, alors que le pays célébrait, ce 21 septembre, la «Journée du Fondateur» qui coïncide avec la naissance de Kwame Nkrumah. Mais l’introduction d’une loi par Nana Akufo-Addo, le président ghanéen, pour créer deux journées distinctes destinées à célébrer tous les héros de l’indépendance –et pas seulement Nkrumah- a déclenché une vive polémique et même un débat aux allures de leçon d'Histoire.

Pages