Dimanche 17 Décembre 2017
(Le Point 13/12/17)
« Honnêtement, on est dans le pétrin », lâche dans un entretien exclusif à l'AFP Kofi Annan, qui est également président du Groupe de sages (« Elders » en anglais) créé en 2007 par Nelson Mandela et qui rassemble des personnalités publiques reconnues travaillant aux problèmes mondiaux semblant insurmontables. Plusieurs d'entre eux étaient à Paris à l'occasion du Sommet sur le climat et ont été interrogés lors d'un entretien lundi soir après leur rencontre avec le président français Emmanuel Macron. Avec M. Annan, l'ancien secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, l'ancien médiateur de l'ONU pour la Syrie Lakhdar Brahimi, l'ancienne présidente d'Irlande Mary Robinson et l'ancienne Première ministre norvégienne Gro Harlem Brundtland ont livré leur...
(Jeune Afrique 11/12/17)
Les médias francophones, dont on connaît la propension au nombrilisme, y ont à peine prêté attention, quand ils ne l’ont pas tout simplement passé à la trappe. Une indifférence équivalente au peu d’intérêt manifesté par les Ghanéens lors de la visite éclair chez eux, le 30 novembre, d’un chef d’État français quasi inconnu à Accra et qui tranche avec l’engouement démesuré suscité par les apparitions charismatiques de « Jupiter » à Ouagadougou et à Abidjan. Pourtant, le discours de neuf minutes chrono qu’a improvisé en anglais le président du Ghana, Nana Akufo-Addo (voir ci-dessous, à 10′ et à 20′), devant son hôte de quelques heures valait le détour et mérite qu’on y revienne. Cet avocat formé à l’université d’Oxford, fils...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la...
(La Tribune 06/12/17)
Le Ghana s’apprête à lever 750 millions de dollars pour remplacer 400.000 hectares de cacaoyers. Un financement qui devrait être bouclé début 2018 entre des banques locales et internationales et qui devrait mettre fin à l’épidémie de "pousse de cacao gonflée". Le Ghana Cocoa Bord (régulateur du marché) s'apprête à lever 750 millions de dollars de prêts pour financer le remplacement de la moitié des arbres qui produisent la récolte du pays. Un remplacement justifié soit par l'âge, soit par...
(La Tribune 06/12/17)
Accra devra bientôt récolter quelques 1,16 milliard de dollars suite à la cession réussie d’obligations à long terme. Une opération qui s’inscrit dans les efforts du gouvernement ghanéen de restructurer sa dette publique qui a dépassé les 30 milliards de dollars en septembre dernier, soit 68,8% du PIB. Le Ghana vient d'annoncer la cession d'obligations à long terme valorisés à 1,16 milliard de dollars (5,29 milliards de cédis). Une cession dont la majeure partie est constituée de réouvertures d'émissions obligataires...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire...
(Le Point 04/12/17)
En réponse au discours du président Macron à Accra dont nous vous proposons la rediffusion, le président ghanéen a fait une allocution très « Nouvelle Afrique ». « Le Point Afrique » vous propose d'en partager le sens et la portée. Le discours du président Macron à Ouagadougou a beaucoup fait parler par son caractère inédit, autant du point de vue du public direct en prise avec le président français que par le ton et le contenu des échanges. Si...
(Le Monde 04/12/17)
Lors de cette dernière étape de sa tournée africaine, le chef de l’Etat a notamment déploré que « l’Europe » soit « derrière la Chine » au Ghana. Ultime étape de la tournée africaine d’Emmanuel Macron, la courte visite au Ghana de jeudi 30 novembre a été pensée comme un passage obligé. L’Elysée insiste sur le fait que les vieux schémas coloniaux d’Afrique francophone, anglophone ou lusophone doivent désormais être dépassés, que la francophonie doit être « moins défensive » et constituer « un facteur d’intégration ». Coincé entre trois pays francophones, présidé par Nana Akufo-Addo, francophile revendiqué, à la différence de certains de ses prédécesseurs...
(La Tribune 30/11/17)
Plus de 200 opérateurs d’une vingtaine de pays ont déjà confirmé leur participation à la 4e édition du salon Agrofood et plastprintpack West Africa qui se tient du 5 et 7 décembre à Accra. Les organisateurs s’attendent à une participation record cette année. La capitale ghanéenne accueille, du 5 au 7 décembre, la 4e édition du salon Agrofood et plastprintpack West Africa. Organisée au centre international de conférences d'Accra par l'allemand Fairtrade, cette grand-messe «s'annonce cette année avec une affluence...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région...
(Le Monde 18/11/17)
Selon l’ONU, quelque 650 personnes ont franchi la frontière afin d’échapper aux militaires à l’extrême nord du Togo. Le flux est mince mais il ne tarit pas. En l’espace d’une journée, jeudi 9 novembre, environ 200 Togolais supplémentaires ont trouvé asile à Chereponi, au Ghana. Selon le dernier recensement du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ils seraient désormais 650 à avoir emprunté des chemins de traverse depuis Mango, dans l’extrême nord du Togo, afin d’échapper à la...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Un émissaire du président ghanéen a rencontré mardi, à Lomé, les principaux leaders politiques togolais. Une rencontre qui a permis aux acteurs de dessiner les contours du dialogue annoncé entre pouvoir et opposition. L’arrivée à Lomé, le 14 novembre, du ministre ghanéen de la Sécurité a été tenue secrète jusqu’au dernier moment. Pour rencontrer Albert Kan-Dapaah, des représentants du parti au pouvoir et une délégation de la coalition formée par 14 partis politiques de l’opposition, à l’origine du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois, se sont succédé dans un grand hôtel de la capitale au cours de ce qu’on pourrait appeler une réunion préparatoire au dialogue.
(Jeune Afrique 16/11/17)
Rencontre avec la nouvelle ambassadrice du Ghana, Anna Bossman de passage à Paris. Élégamment vêtue d’un ensemble en wax jaune et turquoise, Anna Bossman, 59 ans, arrive détendue au siège de Jeune Afrique, à Paris. Quelques jours auparavant, le 13 octobre, elle présentait ses lettres de créance au président français, Emmanuel Macron, à l’Élysée, devenant ainsi officiellement le nouvel ambassadeur du Ghana en France. L’élection du directeur général de l’Unesco, se souvient-elle, se tenait le même jour, à moins de 5 km de là. Un scrutin tendu et serré, finalement remporté par la Française Audrey Azoulay face aux candidats qatari et égyptien.
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or...
(RFI 14/11/17)
Présents au Mondial 2014 au Brésil, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Ghana ne verront pas la Russie l’été prochain. Ces quatre grandes nations du football africain vont devoir rebondir après cette non-qualification. Algérie: Ils ont écrit l’histoire en devenant la première équipe algérienne à jouer un huitième de finale au Brésil lors de la dernière Coupe du monde en 2014 face à l’Allemagne. Les Fennecs avaient réussi un bel exploit et on pensait qu’ils allaient surfer sur...
(La Tribune 10/11/17)
Les autorités ghanéennes et une délégation l'Union européenne viennent d'engager le processus de renforcement de leur coopération. Les nouvelles orientations entre les deux parties devraient permettre un meilleur traitement de la question migratoire, notamment à travers le lancement de programmes socioéconomiques pour contenir les flux migratoires des jeunes. Une nouvelle ère s'ouvre sur la coopération entre l'Union européenne et le Ghana. Réunis dans la capitale ghanéenne Accra en début de semaine, autour de la thématique de «Promotion de la coopération», l'UE et le Ghana s'étaient fixé pour objectif de trouver de nouvelles pistes pour le renforcement de leur coopération, particulièrement sur la question de la migration.
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme...
(La Tribune 30/10/17)
Les airs et les affaires, nouveau terrain de jeu de l’international ghanéen Asamoah Gyan. Le terrible attaquant des Black stars a décidé de se lancer dans le transport aérien. Le joueur de football vient d’obtenir une licence d’autorisation devant lui permettre de faire décoller sa compagnie aérienne, appelée « Baby Jet ». Après l'immobilier et l'événementiel, l'attaquant de l'équipe nationale ghanéenne, se trouve un nouveau terrain de jeu : les airs. Asamoah Gyan, la brillante étoile des Black stars vient d'obtenir une licence d'autorisation du gouvernement ghanéen pour faire décoller sa compagnie aérienne. L'annonce a été faite par le président Akufo-Addo lors du salon aéronautique africain 2017 tenu à l'aéroport international...
(RFI 28/10/17)
Plus de 500 Togolais ont franchi la frontière en direction du Ghana ces dernières semaines pour fuir la crise politique qui secoue actuellement le pays, selon le Haut-commissariat aux réfugiés. Ces personnes ont d'abord été accueillies par les communautés locales frontalières avant d'être regroupées dans un village plus accessible. Le HCR prépare aussi un plan d'action au cas où l'afflux de réfugiés deviendrait encore plus important, comme l'explique Romain Desclous, chargé de communication pour l'Afrique de l’Ouest. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171028-crise-togo-plus-500-personnes-fui-vio...
(La Tribune 25/10/17)
L'office ghanéen du cacao vient de solliciter la banque chinoise Eximbank pour une ligne de crédit de 500 millions de dollars pour booster la filière. Les fonds seront investis notamment dans la construction d'entrepôts de stockage de la production excédentaire. Le Ghana pourrait bientôt retrouver sa place de producteur du cacao à l'échelle mondiale. D'après l'édition du 24 octobre du magazine local Ghanaian Times, l'office ghanéen du cacao (COCOBOD) a sollicité la banque chinoise EximBank pour un prêt de 500...

Pages