| Africatime
Lundi 27 Février 2017
(BBC 22/02/17)
Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a prononcé mardi son premier discours sur l'état de la nation devant les parlementaires de son pays. Le premier discours du nouveau président ghanéen devant le Parlement a essentiellement été axé sur l'économie du pays en proie ces derniers temps à d'énormes difficultés. Le président a souligné une série de priorités. Il a notamment exprimé son engagement à réduire les impôts et de stimuler la croissance du secteur privé. Nana Akouffo Ado a d'entrée de jeu déclaré que l'économie nationale était "dans une mauvaise passe". Le président du Ghana a rassuré les députés que cela ne va pas freiner son élan pour créer des emplois, réduire le déficit budgétaire...
(La Tribune 21/02/17)
Les difficultés du moment que traverse le Ghana, notamment à la suite de l'effondrement des prix du pétrole et du gaz, ne semblent pas pas déstabiliser la tradition de forte gouvernance dont bénéficie le pays. Et plusieurs facteurs augurent d'une bonne reprise de l'économie ghanéenne en 2017-2018, analyse Lahcen Haddad, député marocain, ancien ministre, expert en géostratégie. Le roi du Maroc s'est rendu en visite au Ghana la semaine dernière, pour la première fois depuis son intronisation, il y a maintenant plus de dix-sept ans. Même si le Ghana et le Maroc ont eu des parcours historiques plus ou moins différents, eu égard à leurs choix politiques et aux destinées coloniales et post-coloniales différentes, les deux pays partagent pas mal...
(La Tribune 20/02/17)
Le fonds souverain marocain, ITHMAR Capital, et le fonds souverain ghanéen, le Ghana Infrastructure Investment Fund (GIIF) ont signé un accord de partenariat stratégique, le 17 février 2017 à Accra. Plusieurs secteurs sont concernés. Pour la première étape de sa nouvelle tournée africaine, le Roi Mohammed VI a voulu marquer son retour au sein de l'UA depuis le Ghana. Conformément à la stratégie déployée par le souverain marocain, cette signature "concrétise la volonté de l'Etat marocain et de l'Etat Ghanéen...
(Financial Afrik 20/02/17)
A peine quelques semaines après la réintégration du Royaume à l’Union Africaine que le Roi Mohammed VI reprend la route pour une tournée dans plusieurs pays du continent. Première étape, le Ghana. Accompagné de ses ministres, le roi a présidé ce vendredi 17 février la cérémonie de signature de 25 accords gouvernementaux et de partenariat public-privé dans différents domaines de coopération entre le Maroc et le Ghana. Des accords concernent l’investissement, l’évasion fiscale, l’agriculture, l’industrie, l’environnement, l’assurance et la réassurance, les énergies renouvelables, la coopération scientifique et technique...
(APA 17/02/17)
La visite que vient d'entamer ce jeudi le Roi Mohammed VI au Ghana traduit parfaitement l'engagement du Maroc d’élargir le cercle de coopération avec les pays de l’Afrique subsaharienne en donnant un sens concret au partenariat Sud-Sud. Ce déplacement royal, qui intervient juste après le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), s’inscrit dans le cadre de la politique du Royaume basée sur la coopération avec les pays africains et le renforcement des liens fraternels unissant le Souverain...
(Huffingtonpost 17/02/17)
Tournée africaine – Le roi Mohammed VI est arrivé ce jeudi après-midi à Accra pour une visite officielle en République du Ghana, dans le cadre d’une tournée qui mènera le souverain dans plusieurs pays africains. Le roi a été accueilli par le vice-président de la République du Ghana, Mahamudu Bawumia, à sa descente d’avion à l’aéroport international Kotoka à Accra. Le souverain était accompagné du prince Moulay Ismail et d'une délégation officielle, incluant son conseiller Fouad Ali El Himma, le...
(Jeune Afrique 17/02/17)
La première tournée africaine du roi Mohammed VI, post réintégration de l’Union Africaine, a démarré le 16 février au Ghana et devrait se poursuivre dans quatre autres pays. Le Sahara occidental et les relations économiques restent les principaux dossiers portés par le Maroc. Après avoir assisté au sommet de l’Union Africaine, tenu à Addis-Abeba les 30 et 31 janvier derniers, Mohammed VI reprend son bâton de pèlerin pour entamer une nouvelle tournée sur le continent. « C’est la démonstration que...
(L'Equipe 16/02/17)
Selon nos informations, Willy Sagnol est en négociations très avancées pour devenir le nouveau sélectionneur du Ghana. Demi-finaliste de la CAN 2017, le Ghana est à la recherche d'un sélectionneur depuis le départ d'Avram Grant. Les Black Stars, qui cherchent en priorité un technicien jeune, s'intéressent de très près à Willy Sagnol (39 ans). Libre depuis son limogeage de Bordeaux, en mars, l'ancien international (58 sélections) a même effectué un voyage au Ghana ces derniers jours, notamment pour visiter une...
(Ouest-France 15/02/17)
Le Ghana célèbre cette année le soixantième anniversaire de son indépendance, proclamée le 6 mars 1957. Début avril, à Accra, la capitale, le Bagad de Lann-Bihoué participera aux manifestations marquant le soixantième anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la République du Ghana. Ancienne colonie britannique de l’Afrique occidentale, le Ghana était alors connu sous le nom de Gold Coast (la Côte de l’Or). Ce fut aussi le nom du vicariat apostolique (province catholique) confié aux missionnaires de Lyon...
(L'Equipe 13/02/17)
Sam Arday, premier sélectionneur africain médaillé olympique, est décédé dimanche à l'âge de 71 ans. Le Ghanéen Sam Arday, premier sélectionneur africain médaillé olympique, est décédé dimanche des suites d'une courte maladie à l'âge de 71 ans, a-t-on appris lundi de source officielle. Samuel Hemans Arday, plus connu sous le nom de Sam Arday, a été le premier coach à mener une équipe africaine sur un podium olympique lors du tournoi de football des JO de Barcelone en 1992. Le...
(RFI 13/02/17)
Directeur technique de l’académie Feyenoord, devenue il y a trois ans académie Wafa au Ghana, Sam Arday est décédé dimanche 12 février après une courte maladie. L’entraîneur ghanéen était âgé de 71 ans et fut en 1992 le premier entraîneur africain à remporter une médaille olympique (bronze) aux Jeux de Barcelone en Espagne avec l'équipe espoir de football du Ghana. En 1995, avec les Black starlets, il a gagné la coupe du monde des u-17 en Equateur. Il a eu...
(RFI 10/02/17)
Le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo veut récupérer plus de 200 voitures de luxe du parc de la présidence qui ont disparu. Des véhicules attribués à de hauts responsables sous le mandat du précédent président John Dramani Maham. L'entourage de ce dernier crie à la calomnie. A en croire la nouvelle équipe au pouvoir, les garages du palais présidentiel ghanéen sont quasiment vides. Il manquerait 200 véhicules de luxe sur les trois cent de la flotte présidentielle. Parmi les véhicules manquants, 74 Toyota Land cruiser, une voiture qui vaut 30 000 euros hors taxes.
(La Tribune 10/02/17)
La Commission européenne vient d’approuver la décision d’intégrer trois nouveaux pays ouest-africains sur la liste des pays éligibles à son fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique. Lancé en 2015 à l’occasion du Sommet de La valette, ce fonds qui a déjà accordé des financements à plusieurs pays du sahel et de la corne de l’Afrique, est destiné à prévenir la migration irrégulière et à faciliter les retours des migrants. La Côte d'Ivoire, le Ghana et la Guinée sont désormais inscrits sur...
(BBC 10/02/17)
Le nouveau gouvernement ghanéen affirme avoir trouvé moins de deux cents véhicules dans le parc automobile de l'Etat. Le porte-parole du président Nana Akouffo-Addo, Eugene Arhin, indique que le résultat d'un audit commandité par la nouvelle administration a révélé que la majorité des véhicules n'avait pas été rendue par les membres de la précédente administration. Réagissant sur la BBC, l'ancien ministre de la communication du gouvernement Mahama, Omane Boamah, a dit que ces allégations étaient fausses. Pour M. Boamah, il...
(France TV Info 09/02/17)
Depuis le 6 février 2017, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM) entend les arguments du Ghana et de la Côte d’Ivoire pour délimiter la frontière maritime des deux pays. L’enjeu est de taille car il s’agit de se partager d’importantes zones d’exploitation pétrolière. Une réserve estimée à deux milliards de barils de pétrole. Voilà ce que pourrait renfermer la zone revendiquée par les deux pays. En 2010, le Ghana, plus en avance que son voisin sur l’exploitation pétrolière, avait commencé à exploiter le secteur. Mais en avril 2015, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM) ordonnait l’arrêt provisoire de l’exploitation dans la zone...
(Jeune Afrique 08/02/17)
Avec d’excellentes prévisions de production mais une consommation en berne, l’or brun a vu son cours dégringoler de 25 %. Une très mauvaise nouvelle pour les pays producteurs. En 2016, le cacao fut l’une des rares matières premières agricoles dont le cours s’est bien maintenu. Une tendance haussière liée à de mauvaises récoltes intermédiaires en Côte d’Ivoire et au Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux (environ 60 % des volumes à eux seuls), qui s’est arrêtée net en octobre. À...
(RFI 08/02/17)
Avram Grant, sélectionneur de l’équipe du Ghana depuis novembre 2014, a annoncé qu’il quittera ses fonctions à expiration de son contrat, fin février. L’Israélien, qui a conduit les Ghanéens en finale de la CAN 2015 puis à la 4e place de la CAN 2017, part sur un bilan contesté. Avram Grant a quitté le Ghana de la même manière qu’il est arrivé en Afrique, en novembre 2014 : avec placidité, malgré le scepticisme qui l'accompagne. L’entraîneur israélien a en effet...
(Jeune Afrique 08/02/17)
Ghanéenne née en 1989, Yaa Gyasi a connu un succès foudroyant aux États-Unis avec son premier roman, "No Home". Phénomène littéraire de l’année 2016 aux États-Unis, No Home avait été acheté pour plus de 3 millions de dollars à Londres, en 2015, par l’éditeur new-yorkais Knopf. Porté par le talent d’écriture d’une jeune auteure qui entend bien s’inscrire dans l’histoire littéraire américaine, No Home est un lacis complexe de récits entrecroisés, enjambant sans cesse l’Atlantique entre l’Amérique et le Ghana...
(BBC 07/02/17)
Le Tribunal international du droit maritime a entamé lundi la première audience à Hambourg, Allemagne, en pour délimiter la frontière maritime Ghana-Côte d'Ivoire. Le litige qui oppose ces deux pays concerne le tracé de leur frontière maritime. Les audiences vont se poursuivre jusqu'au 16 février prochain. Le Ghana et la Côte d'Ivoire, ne s'entendent pas sur le tracé de leur frontière maritime et les deux voisins souhaitent exploiter un gisement de pétrole offshore situé dans cette zone. Accra souligne que...
(Afrique sur 7 07/02/17)
Le conflit frontalier qui oppose la Côte d’Ivoire au Ghana est en passe de trouver un dénouement les jours à venir. Le Tribunal international du droit maritime d’Hambourg saisi du dossier s’active pour vider ce contentieux maritime à forte odeur pétrolière. Le conflit né de l’exploitation du gisement pétrolier situé à la frontière ivoiro-ghanéenne continue de faire des vagues. Dans l’optique de délimiter une frontière maritime formelle entre la Côte d’Ivoire et son voisin ghanéen, les autorités ivoiriennes avaient saisi...

Pages