Vendredi 15 Décembre 2017
(AFP 14/12/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) va consacrer un sommet extraordinaire début 2018 à la confirmation de l'adhésion du Maroc, a indiqué jeudi un haut responsable gouvernemental à Rabat. "Après concertation avec le Maroc et discussions avec les Etats membres ces derniers jours, on s’oriente vers un sommet extraordinaire en début d'année prochaine, exclusivement consacré à la question", a indiqué à l'AFP ce responsable marocain qui a requis l'anonymat. Il n'a pas été possible d'obtenir des informations à ce sujet à Abuja, où les travaux préparatoires du sommet ont commencé cette semaine.
(Jeune Afrique 11/12/17)
Les médias francophones, dont on connaît la propension au nombrilisme, y ont à peine prêté attention, quand ils ne l’ont pas tout simplement passé à la trappe. Une indifférence équivalente au peu d’intérêt manifesté par les Ghanéens lors de la visite éclair chez eux, le 30 novembre, d’un chef d’État français quasi inconnu à Accra et qui tranche avec l’engouement démesuré suscité par les apparitions charismatiques de « Jupiter » à Ouagadougou et à Abidjan. Pourtant, le discours de neuf minutes chrono qu’a improvisé en anglais le président du Ghana, Nana Akufo-Addo (voir ci-dessous, à 10′ et à 20′), devant son hôte de quelques heures valait le détour et mérite qu’on y revienne. Cet avocat formé à l’université d’Oxford, fils...
(Le Point 04/12/17)
En réponse au discours du président Macron à Accra dont nous vous proposons la rediffusion, le président ghanéen a fait une allocution très « Nouvelle Afrique ». « Le Point Afrique » vous propose d'en partager le sens et la portée. Le discours du président Macron à Ouagadougou a beaucoup fait parler par son caractère inédit, autant du point de vue du public direct en prise avec le président français que par le ton et le contenu des échanges. Si...
(Le Monde 04/12/17)
Lors de cette dernière étape de sa tournée africaine, le chef de l’Etat a notamment déploré que « l’Europe » soit « derrière la Chine » au Ghana. Ultime étape de la tournée africaine d’Emmanuel Macron, la courte visite au Ghana de jeudi 30 novembre a été pensée comme un passage obligé. L’Elysée insiste sur le fait que les vieux schémas coloniaux d’Afrique francophone, anglophone ou lusophone doivent désormais être dépassés, que la francophonie doit être « moins défensive » et constituer « un facteur d’intégration ». Coincé entre trois pays francophones, présidé par Nana Akufo-Addo, francophile revendiqué, à la différence de certains de ses prédécesseurs...
(APA 04/12/17)
APA-Accra (Ghana) - Le président Nana Akufo Addo du Ghana a accueilli jeudi trois dirigeants européens à la Flagstaff House, le siège du gouvernement à Accra pour discuter de leurs relations bilatérales. Il s’agit du président français Emmanuel Macron, du Premier ministre néerlandais Mark Rhutte et du président estonien Khersty Kaljulaid, qui ont profité du Sommet Afrique-Union européenne organisé en Côte d'Ivoire pour visiter le Ghana. Le président français Macron a été le premier à être accueilli par le dirigeant...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Les présidents ghanéen et français, Nana Akufo-Addo et Emmanuel Macron, ont souhaité ensemble jeudi que les jeunes africains restent et réussissent en Afrique, plutôt que de "croire à un Eldorado en Europe", pour le Français, ou "mendier l'aide" des pays riches pour le Ghanéen. Emmanuel Macron a conclu jeudi au Ghana sa tournée africaine, pour la toute première visite jamais effectuée par un président français dans ce pays anglophone démocratique, qui fête le 60e anniversaire de son indépendance. Elu début 2017, Nana Akufo-Addo, qui parle couramment le français et qui se dit "francophile"...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(AFP 29/11/17)
Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a dénoncé le manque de solidarité au sein de l'Union africaine (UA), et en particulier de la Libye, à propos des migrants vendus comme esclaves, un scandale qui sera au coeur d'un sommet Europe-Afrique mercredi à Abidjan. M. Akufo-Addo a condamné des pratiques qu'il a qualifiées de "violations graves et scandaleuses des droits humains", dans un post sur son compte Twitter mardi soir. Les images furtives d'une vente aux enchères nocturne de jeunes Africains dans la région de Tripoli en Libye...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(AFP 27/11/17)
Décidé à redresser l'image et l'influence française en Afrique, Emmanuel Macron entame lundi sa première tournée sur le continent -Burkina Faso, Côte d'Ivoire et Ghana- pour moderniser les relations franco-africaines, recentrées sur l'entrepreneuriat, la jeunesse et l'éducation. Il devra convaincre une jeunesse africaine de plus en plus hostile à la présence française sur le continent, sur fond de menace terroriste persistante au Sahel que les troupes françaises installées dans la région ont du mal à combattre et de flux migratoire croissant que l'Europe veut endiguer. Pour montrer qu'il appartient à une nouvelle génération, éloignée du passé colonial...
(AFP 24/11/17)
Le président français Emmanuel Macron effectue de lundi à jeudi sa première tournée en Afrique - Burkina Faso, Côte d'Ivoire et Ghana - pour promouvoir une politique africaine recentrée sur l'entrepreneuriat, la jeunesse et l'éducation, avec l'ambition d'améliorer l'image de la France, a indiqué vendredi l'Elysée. "La France en Afrique n’est pas attendue partout, la vision pas forcément bonne, notre influence est en recul. C’est autour de ces paramètres que nous voulons formuler un projet", "au delà de l'aide au développement", selon l'Elysée. Première étape, le Burkina Faso où il prononce mardi son principal discours devant 800 étudiants à l'université de Ouagadougou.
(APA 24/11/17)
APA-Accra (Ghana) - La reine du Danemark, Margrethe II, effectue actuellement une visite d’Etat de trois jours au Ghana à l’invitation de la présidente du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Le président Akufo-Addo a reçu jeudi la reine Margrethe II au siège du gouvernement à Accra, appelé ‘Flagstaff House’, après qu’elle a eu droit aux honneurs notamment des salves de canon et de la musique traditionnelle. Le ministre danois des Affaires étrangères, Anders Samuelsen, et le ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale du Ghana, ainsi que des dignitaires danois et ghanéens étaient également présents à la cérémonie. La visite devrait consolider les relations de longue date entre les deux pays.
(Xinhua 22/11/17)
Le Ghana organisera un exercice militaire de simulation impliquant plusieurs agences afin d'évaluer la préparation et la capacité du pays dans la lutte contre le terrorisme, a rapporté mardi à Accra un haut responsable de sécurité. Le Commissaire de police George Asiamah, également directeur pour la lutte contre le terrorisme au sein du ministère de la Sécurité nationale, a rapporté que cet exercice, prévu le 25 novembre, servirait de répétition pour affuter les capacités des agences de sécurité à réagir...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Le Monde 18/11/17)
Selon l’ONU, quelque 650 personnes ont franchi la frontière afin d’échapper aux militaires à l’extrême nord du Togo. Le flux est mince mais il ne tarit pas. En l’espace d’une journée, jeudi 9 novembre, environ 200 Togolais supplémentaires ont trouvé asile à Chereponi, au Ghana. Selon le dernier recensement du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ils seraient désormais 650 à avoir emprunté des chemins de traverse depuis Mango, dans l’extrême nord du Togo, afin d’échapper à la...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Un émissaire du président ghanéen a rencontré mardi, à Lomé, les principaux leaders politiques togolais. Une rencontre qui a permis aux acteurs de dessiner les contours du dialogue annoncé entre pouvoir et opposition. L’arrivée à Lomé, le 14 novembre, du ministre ghanéen de la Sécurité a été tenue secrète jusqu’au dernier moment. Pour rencontrer Albert Kan-Dapaah, des représentants du parti au pouvoir et une délégation de la coalition formée par 14 partis politiques de l’opposition, à l’origine du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois, se sont succédé dans un grand hôtel de la capitale au cours de ce qu’on pourrait appeler une réunion préparatoire au dialogue.
(Jeune Afrique 16/11/17)
Rencontre avec la nouvelle ambassadrice du Ghana, Anna Bossman de passage à Paris. Élégamment vêtue d’un ensemble en wax jaune et turquoise, Anna Bossman, 59 ans, arrive détendue au siège de Jeune Afrique, à Paris. Quelques jours auparavant, le 13 octobre, elle présentait ses lettres de créance au président français, Emmanuel Macron, à l’Élysée, devenant ainsi officiellement le nouvel ambassadeur du Ghana en France. L’élection du directeur général de l’Unesco, se souvient-elle, se tenait le même jour, à moins de 5 km de là. Un scrutin tendu et serré, finalement remporté par la Française Audrey Azoulay face aux candidats qatari et égyptien.
(Xinhua 07/11/17)
Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a déclaré lundi qu'il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour arrêter le phénomène des groupes d'autodéfense dans le pays. Le président Akufo-Addo a dit qu'il ne marcherait pas sur le chemin d'autres personnes qui ont trouvé commode de fermer les yeux sur les méfaits criminels de leurs partisans et n'ont pris aucune mesure. Au lieu de cela, le président a promis qu'il marcherait sur la voie de la réalisation du principe de...
(APA 06/11/17)
APA-Accra (Ghana) - Le Pool d’énergie ouest-africain (WAPP) a la capacité et le potentiel nécessaire pour créer un marché régional de l’électricité pour le développement sous régional, a déclaré vendredi le président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Le WAPP est une association des entités publiques et privées productrices d’électricité et une agence spécialisée de la CEDEAO. S’exprimant lors de la 12ème Assemblée générale du WAPP tenue à Accra vendredi, le président Akufo Addo a déclaré que l’Afrique de l’Ouest doit...

Pages