| Africatime
Samedi 25 Février 2017
(Le Défi Média 22/02/17)
Le président du Ghana, Nana Akuffo-Ado, qui était l’invité d’honneur aux célébrations des 49 ans de l’Indépendance le 12 mars, ne pourra venir chez nous. Il a décliné l’invitation du gouvernement mauricien car il doit rencontrer la reine d’Angleterre le 13 mars. Il sera remplacé par son vice-président, Mahamudu Bawumia. Le comité organisateur doit maintenant finaliser le programme officiel. La fête culturelle se tiendra dans l’après-midi au Champ-de-Mars.
(Afrique sur 7 21/02/17)
Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo a fait remplacer l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Ghana, répondant au nom de Jon Benjamin par le nouvel ambassadeur Iain Walker. L’ex diplomate était un inconditionnel internaute qui ne manquait pas de s’oublier sur la toile au lieu de se réserver comme le lui impose sa fonction. C’est désormais chose faite, le Président Akufo-Addo a fait remplacer M. Jon Benjamin, ex-Ambassadeur du Royaume-Uni au Ghana, par son successeur M. Iain Walker, le nouveau Haut-Commissaire fraîchement nommé au Ghana par ses pairs britanniques. L’on reprochait à l’ancien locataire de l’Ambassade du Royaume-Uni au Ghana, Jon Benjamin, sa trop grande présence sur les réseaux sociaux au lieu de s’astreindre au droit de réserve qu’implique la...
(MAP 20/02/17)
Le roi Mohammed VI et le président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, se sont prononcés pour un véritable partenariat économique entre le Maroc et le Ghana, qui englobe les initiatives des secteurs public et privé. Voici le texte intégral du Communiqué conjoint ayant sanctionné la visite officielle effectuée par le roi Mohammed VI en République du Ghana. « 1. A l'invitation de son Excellence Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana, Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, a effectué une visite officielle en République du Ghana du 16 au 18 février 2017. 2.
(La Tribune 20/02/17)
Le fonds souverain marocain, ITHMAR Capital, et le fonds souverain ghanéen, le Ghana Infrastructure Investment Fund (GIIF) ont signé un accord de partenariat stratégique, le 17 février 2017 à Accra. Plusieurs secteurs sont concernés. Pour la première étape de sa nouvelle tournée africaine, le Roi Mohammed VI a voulu marquer son retour au sein de l'UA depuis le Ghana. Conformément à la stratégie déployée par le souverain marocain, cette signature "concrétise la volonté de l'Etat marocain et de l'Etat Ghanéen...
(AFP 17/02/17)
Le roi du Maroc Mohammed VI entame jeudi une tournée africaine par une visite au Ghana, deux semaines après le retour du royaume au sein de l'Union africaine (UA), a-t-on appris de source officielle. "Cette visite s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales qui lient notre pays aux Etats du continent", a indiqué l'agence de presse MAP, citant un communiqué du ministère de la maison royale, du protocole et de la chancellerie. Le communiqué annonce qu'après le Ghana,...
(APA 17/02/17)
La visite que vient d'entamer ce jeudi le Roi Mohammed VI au Ghana traduit parfaitement l'engagement du Maroc d’élargir le cercle de coopération avec les pays de l’Afrique subsaharienne en donnant un sens concret au partenariat Sud-Sud. Ce déplacement royal, qui intervient juste après le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), s’inscrit dans le cadre de la politique du Royaume basée sur la coopération avec les pays africains et le renforcement des liens fraternels unissant le Souverain...
(Huffingtonpost 17/02/17)
Tournée africaine – Le roi Mohammed VI est arrivé ce jeudi après-midi à Accra pour une visite officielle en République du Ghana, dans le cadre d’une tournée qui mènera le souverain dans plusieurs pays africains. Le roi a été accueilli par le vice-président de la République du Ghana, Mahamudu Bawumia, à sa descente d’avion à l’aéroport international Kotoka à Accra. Le souverain était accompagné du prince Moulay Ismail et d'une délégation officielle, incluant son conseiller Fouad Ali El Himma, le...
(Autre média 17/02/17)
L'ancien footballeur libérien, devenu sénateur, George Oppong Weah a été reçu en audience au Palais de la présidence ghanéenne, Flagstaff House. Cette audience intervient après la visite surprise effectuée par Didier Drogba à Nana Akufo-Addo. Avec George Oppong Weah à Flagstaff House, les échanges ont porté sur les prochaines élections au Libéria, les relations bilatérales entre les deux peuples. Il s'agit d'une visite de courtoisie rendue mardi dernier. C'était l'occasion pour Georges Weah de féliciter le président Addo pour son...
(MAP 17/02/17)
Accra – La République du Ghana, première étape d’une tournée Royale qui mènera SM le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays africains frères, est un pays d’Afrique de l’Ouest situé au bord du Golfe de Guinée, sa capitale est Accra. Le pays partage ses frontières avec la Côte d’Ivoire à l’ouest, le Burkina Faso au nord et le Togo à l’est. Le Ghana qui portait le nom colonial de Côte-de-l’Or, a été renommé à l’indépendance, en 1957, par le premier...
(Jeune Afrique 17/02/17)
La première tournée africaine du roi Mohammed VI, post réintégration de l’Union Africaine, a démarré le 16 février au Ghana et devrait se poursuivre dans quatre autres pays. Le Sahara occidental et les relations économiques restent les principaux dossiers portés par le Maroc. Après avoir assisté au sommet de l’Union Africaine, tenu à Addis-Abeba les 30 et 31 janvier derniers, Mohammed VI reprend son bâton de pèlerin pour entamer une nouvelle tournée sur le continent. « C’est la démonstration que...
(Autre média 17/02/17)
Au lendemain du retour triomphal du Royaume au sein de la famille institutionnelle africaine, le déplacement Royal au Ghana confirme encore une fois l’engagement inébranlable du Maroc à s’ouvrir sur l’ensemble des pays du continent. La volonté politique, au plus haut niveau, de rattraper le temps perdu et d’aller de l’avant sur la voie du renforcement du partenariat bilatéral, aura pour conséquence la consolidation et l’enrichissement du cadre juridique régissant les relations entre Rabat et Accra. Ce cadre qui reste,...
(AfricaNews 16/02/17)
Dans le cadre de sa tournée africaine, le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, est arrivé au Ghana ce mercredi pour rencontrer le président Nana Akuffo-Addo. En provenance de la Gambie, le ministre britannique est arrivé à Accra dans l’après-midi. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens commerciaux entre les deux pays. « Nous espérons avoir une amitié plus étroite à l’avenir. Et nous voulons surtout nous assurer que les entreprises britanniques s’implantent ici en plus...
(Pana 16/02/17)
Accra, Ghana - Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a déclaré mercredi, que son pays approfondira ses liens avec le Ghana en assurant davantage d'investissements de la part des entreprises britanniques. S'exprimant devant des journalistes après des entretiens privés avec le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, à la Maison Flagstaff à Accra, il a déclaré : 'Nous espérons avoir une amitié encore plus profonde à l'avenir. En particulier, nous souhaitons que les entreprises britanniques viennent nombreux au Ghana...
(Afrique sur 7 16/02/17)
Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo a reçu la visite du roi Togbui Agokoli IV du Togo pour sceller les origines ancestrales du peuple Ewê auquel appartiennent les deux rois, tant du Togo que du Ghana. C’est avec une grande joie que le Président ghanéen a accueilli son frère togolais. Heureux d’accueillir son « frère » Ewê du Togo, le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo s’est réjoui de la visite de son homologue roi Togbui Agokoli IV. Togbui Agokoli IV...
(Afrique sur 7 13/02/17)
Le footballeur international ivoirien, Didier Drogba, est allé rendre visite au Président du Ghana, Akufo-Addo, à son Palais présidentiel. C’est une visite surprise que l’icône du football ivoirien avait bien voulu faire au Président nouvellement élu du pays voisin de sa Côte d’Ivoire. C’est avec une joie immense que le Président du Ghana, Akufo-Addo a traduit ses mots après la visite surprise de courtoisie que lui a faite l’international footballeur ivoirien de renom, Didier Drogba. La visite de Drogba est...
(RFI 10/02/17)
Le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo veut récupérer plus de 200 voitures de luxe du parc de la présidence qui ont disparu. Des véhicules attribués à de hauts responsables sous le mandat du précédent président John Dramani Maham. L'entourage de ce dernier crie à la calomnie. A en croire la nouvelle équipe au pouvoir, les garages du palais présidentiel ghanéen sont quasiment vides. Il manquerait 200 véhicules de luxe sur les trois cent de la flotte présidentielle. Parmi les véhicules manquants, 74 Toyota Land cruiser, une voiture qui vaut 30 000 euros hors taxes.
(BBC 10/02/17)
Le nouveau gouvernement ghanéen affirme avoir trouvé moins de deux cents véhicules dans le parc automobile de l'Etat. Le porte-parole du président Nana Akouffo-Addo, Eugene Arhin, indique que le résultat d'un audit commandité par la nouvelle administration a révélé que la majorité des véhicules n'avait pas été rendue par les membres de la précédente administration. Réagissant sur la BBC, l'ancien ministre de la communication du gouvernement Mahama, Omane Boamah, a dit que ces allégations étaient fausses. Pour M. Boamah, il...
(France TV Info 09/02/17)
Depuis le 6 février 2017, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM) entend les arguments du Ghana et de la Côte d’Ivoire pour délimiter la frontière maritime des deux pays. L’enjeu est de taille car il s’agit de se partager d’importantes zones d’exploitation pétrolière. Une réserve estimée à deux milliards de barils de pétrole. Voilà ce que pourrait renfermer la zone revendiquée par les deux pays. En 2010, le Ghana, plus en avance que son voisin sur l’exploitation pétrolière, avait commencé à exploiter le secteur. Mais en avril 2015, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM) ordonnait l’arrêt provisoire de l’exploitation dans la zone...
(AFP 07/02/17)
Une série d'audiences publiques destinées à délimiter la frontière maritime entre le Ghana et la Côte d'Ivoire s'est ouverte lundi à Hambourg (nord de l'Allemagne) devant le Tribunal international du droit de la mer (TIDM). Les débats, qui ont commencé à 09H00 GMT avec le premier tour de plaidoiries du Ghana, se poursuivront jusqu'au 16 février, selon le calendrier publié par le TIDM. Un décision est attendue "en cours d'année", a précisé à l'AFP un porte-parole du tribunal, sans toutefois...
(Afrique sur 7 07/02/17)
Le conflit frontalier qui oppose la Côte d’Ivoire au Ghana est en passe de trouver un dénouement les jours à venir. Le Tribunal international du droit maritime d’Hambourg saisi du dossier s’active pour vider ce contentieux maritime à forte odeur pétrolière. Le conflit né de l’exploitation du gisement pétrolier situé à la frontière ivoiro-ghanéenne continue de faire des vagues. Dans l’optique de délimiter une frontière maritime formelle entre la Côte d’Ivoire et son voisin ghanéen, les autorités ivoiriennes avaient saisi...

Pages