Vendredi 18 Août 2017
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller à la monnaie unique en 2020 », a martelé Marcel de Souza, président de la commission de la Communauté économique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au sortir de sa rencontre ce lundi 14...
(Ici Lomé 14/08/17)
Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a reçu en audience en fin de semaine dernière, le ministre du Commerce et de l’Industrie du Ghana, Alan Kyerematen qui a pris part à Lomé au 16ème Forum de l’AGOA. L’officiel ghanéen a profité de sa visite au chef de l’Etat, pour féliciter le Togo pour la « réussite » du Forum de l’AGOA qui selon lui, va désormais « booster les relations commerciales entre les Etats-Unis d’Amérique et les pays d’Afrique Subsaharienne ». Les deux personnalités ont également abordé la question du renforcement des échanges commerciaux entre le Togo et le Ghana, a appris l’Agence de presse Afreepress. Cette rencontre est une opportunité pour le Togo et le reste du continent pour...
(Xinhua 12/08/17)
L'Institut chinois de l'énergie atomique (CIAE) a achevé la conversion du réacteur nucléaire du Ghana, auparavant un réacteur à uranium hautement enrichi (UHE), en réacteur à uranium faiblement enrichi (UFE). Lors d'une cérémonie célébrant l'achèvement des travaux jeudi à Accra, l'ambassadeur chinois au Ghana, Sun Baohong, a observé que ce projet ouvrait une nouvelle porte à la coopération bilatérale entre les deux pays. En réponse à l'Initiative mondiale de réduction des menaces (GTRI) des États-Unis, l'Agence internationale de l'énergie atomique...
(Xinhua 02/08/17)
Le Togo a rendu effective l'ouverture en permanence de sa frontière terrestre avec le Ghana à partir du 31 juillet, selon un communiqué gouvernemental. "La frontière terrestre entre les deux Etats qui n'était ouverte que pendant une durée limitée de jour et de nuit sera rouverte, à compter de ce jour, en permanence (24h/24) pour faciliter la libre circulation des personnes et les échanges entre nos deux Etats", affirme le communiqué du ministère togolais de l'Administration territoriale, de la Décentralisation...
(Jeune Afrique 02/08/17)
Le gouvernement togolais a annoncé lundi l’ouverture permanente du poste-frontière de Kodjoviakopé, jusqu'alors fermé tous les jours entre 22 heures et 6 heures du matin. Une décision prise par les présidents Faure Gnassingbé et Nana Akufo-Addo pour « faciliter la libre circulation des personnes et les échanges » entre le Togo et le Ghana. La décision prise le 31 juillet par Faure Gnassingbé et Nana Akufo-Addo d’ouvrir 24 heures sur 24 la frontière terrestre entre leurs deux pays est la conséquence d’un « net réchauffement » des relations Togo-Ghana, comme le souligne le communiqué du ministre togolais de l’Administration territoriale. Pendant de nombreuses années, le régime togolais de feu Gnassingbé Eyadema a accusé son homologue...
(APA 02/08/17)
Pour favoriser la meilleure circulation des personnes et des biens, le Ghana et le Togo ont convenu d’ouvrir leurs frontières terrestres 24h/24. La décision est entrée en vigueur ce mardi 1er août. L’ouverture des frontières terrestres entre le Ghana et le Togo fait suite à la dernière visite du président ghanéen, Nana Akufo-Addo début mai au Togo, et des travaux de la commission mixte de coopération des deux pays récemment à Accra. Selon le ministre togolais des Affaires étrangères, la...
(Autre média 01/08/17)
ACCRA- Le Ghana et la Guinée veulent davantage renforcer leur relation de coopération. C’est dans ce cadre que le Président Alpha Condé pourrait dans les prochains mois effectuer une visite dans le pays de Kwamé Nkourouma dirigé actuellement par Nana Akufo Addo, a appris Africaguinee.com de sources diplomatiques. Cette visite sera mise à profit pour renforcer davantage les relations de coopération entre les deux pays notamment dans le domaine éducatif. Le diplomate guinéen basé à Accra est à pieds d’œuvre depuis un certain temps dans le cadre des préparatifs de cette visite du Président Alpha Condé qui pourrait intervenir avant la fin de l’année 2017.
(La Tribune 31/07/17)
Le Togo et le Ghana ont convenu de nouveaux accords de coopération visant à renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays. Il s’agit de l’opérationnalisation et la gestion du poste de contrôle juxtaposé de Noépé-Akanu et l’engagement pris par les deux parties d’ouvrir leurs frontières terrestres, 24h/24 et 7 j/7. L’initiative qui répond aux exigences de la CEDEAO, dont le président togolais assure actuellement la présidence, permettra d'assurer la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO,...
(République du Togo 29/07/17)
A l’issue de la commission mixte qui s’est tenue à Accra les 26 et 27 juillet, le Togo et le Ghana ont signé deux accords de coopération. Le premier porte sur l’opérationnalisation et la gestion du poste de contrôle juxtaposé de Noépé-Akanu (30km à l’est de Lomé). Le poste s’étend sur 17 hectares. Il a été financé pour 7 milliards de Fcfa par l’Union européenne. Il est composé de parking pour les poids lourds, d’un bureau des douanes, des services...
(Ici Lomé 29/07/17)
Le jeudi dernier, a eu lieu à Accra, la 4e session de la Commission de coopération mixte Togo-Ghana. A la fin des travaux, les deux parties ont signé des accords économique et sécuritaire. Et promis l'ouverture prochaine de leurs frontières 24H/24. La 4è session de la Commission de coopération mixte Togo-Ghana s’est réunie ce jeudi dans la capitale ghanéenne. Au menu, Lomé et Accra ont revisité leurs relations bilatérales et décidé de les renforcer davantage. Il s’est agi concrètement, selon...
(Xinhua 25/07/17)
Le Conseil de sécurité des Nations Unies a pris note lundi avec satisfaction de l'évolution politique positive récente dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, en particulier de la passation pacifique des pouvoirs en Gambie et de la tenue d'élections législatives libres et transparentes le 6 avril 2017. Dans une déclaration de la présidence du Conseil de sécurité adoptée lundi, les membres du Conseil de sécurité encouragent "les partenaires bilatéraux et multilatéraux à appuyer comme il se doit les mesures prises...
(Jeune Afrique 22/07/17)
Le Ghana a annoncé, mardi 18 juillet, qu'il ne comptait pas prolonger le programme d'aide triennal du FMI au-delà d'avril 2018. L’annonce faite par le président Nana Akufo-Addo, élu en décembre 2016, de ne pas prolonger le programme d’aide triennal du Fonds monétaire international (FMI) au-delà d’avril 2018 a de quoi surprendre : le mois dernier, en effet, des officiels du gouvernement avaient déclaré que le Ghana étudiait une requête du Fonds pour étendre ce programme jusqu’en décembre 2018. Nana...
(MAP 22/07/17)
Les mécanismes de coopération entre le Maroc et le Ghana seront renforcés afin d'accompagner la dynamique enclenchée grâce à la dernière visite du roi Mohammed VI à Accra, a souligné, vendredi 21 juillet, à Rabat, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, a déclaré, le 21 juillet à Rabat, que "les mécanismes de coopération entre le Maroc et le Ghana seront renforcés afin d'accompagner la...
(Afrique sur 7 19/07/17)
Le monde entier devait, ce mercredi 19 juillet 2017, connaître le verdict de la Haute Cour de Justice du Ghana sur l’affaire Togoland. Après de nombreux reports, les leaders indépendantistes, qui veulent l’autonomie du Togoland, sont pressés de repartir victorieux de ce procès. Le procès des leaders indépendantistes du Togoland connaîtra un dénouement ce mercredi 19 juillet 2017, dans l’affaire les concernant au Ghana. Accusés d’avoir trahi l’Etat ghanéen, ces indépendantistes ont vu leur procès maintes fois reporté. L’affaire a...
(Burkina24 14/07/17)
Ce mercredi 12 juillet 2017 à Ouagadougou, le ministre d’Etat, ministre de la sécurité, Simon Compaoré a signé un communiqué conjoint avec son homologue Albert Kan Dapaah. La signature de ce communiqué est issue de la visite d’amitié et de travail que le ministre de la sécurité nationale ghanéen a effectuée au Burkina depuis le 11 juillet 2017. « Echanger sur nos intérêts communs et permettre aux deux pays d’être des pays stables en matière sécuritaire » telle est la...
(24 Heures.ch 13/07/17)
Avec le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Doris Leuthard a participé au lancement de la stratégie de coopération 2017-2020. Ce programme vise à poursuivre le renforcement de la compétitivité de l'économie ghanéenne, indique mercredi le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) dans un communiqué. Le Ghana fait preuve de stabilité. Et il figure au nombre des pays prioritaires de la coopération économique du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), précise le DETEC. Chocolat et...
(Présidence 13/07/17)
Le Ministre de la Sécurité du Ghana, Monsieur Albert Kan DAPAAH en visite de travail au Burkina Faso a été reçu en audience par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, dans la soirée du mercredi 12 juillet 2017. Le Ministre ghanéen de la Sécurité, Monsieur Albert Kan DAPAAH et son homologue du Burkina, Monsieur Simon COMPAORE, sont allés rendre compte au Président du Faso, des conclusions de leur concertation. En effet, a confié Monsieur DAPAAH,...
(BBC 13/07/17)
Selon un nouveau rapport d'Amnesty International, plus d'une centaine de détenus dans le quartier des condamnés à mort vivent dans des conditions déplorables à la prison d'Accra. L'organisation de défense des droits de l'homme se dit préoccupée par les conditions déplorables des détenus dans le couloir de la mort. Au Ghana, les établissements pénitentiaires sont souvent surpeuplés, mal entretenus et comptent, dans certains cas, moins d'une dizaine de toilettes pour plus de 100 prisonniers. Amnesty International dit avoir parlé à...
(Jeune Afrique 11/07/17)
En marge du sommet de l’UA, les représentants des États membres de la Cedeao ont ferraillé à huis clos toute la journée du dimanche 2 juillet sur la question du renouvellement (prévu pour février 2018) de la présidence et de tous les commissaires de l’organisation ouest-africaine. Le nombre de ces derniers passant de 15 à 9, les rivalités n’en sont que plus aiguisées… L’actuel président de la Commission, le Béninois Marcel de Souza, a proposé trois options : deux d’entre elles...
(Jeune Afrique 29/06/17)
Certains ministres ghanéens vivent sans salaire depuis plusieurs mois, à en croire les récentes déclarations du ministre de l'Information. Baisse du train de vie de l’État ou anomalie administrative ? En matière de rémunération, il y a des hommes de pouvoir qui ne s’oublient jamais. En 2015, Jacob Zuma suscitait la polémique en obtenant une revalorisation de 5% de son salaire, soit 9 200 euros de plus par année. À l’inverse, il y a ceux qui revendiquent une gestion spartiate de leur quotidien et une solidarité avec les masses laborieuses victimes de la crise économique. En 2015, alors que l’économie de la Russie était plombée par la chute des cours du pétrole...

Pages