| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(AfricaNews 06/03/17)
Une baisse du déficit situé à 8,7 % du PIB l’année passée qui s’inscrit dans une série de mesures visant d’après les autorités, je cite, “à stimuler le rythme de la création d’emplois et accélérer la croissance en encourageant le secteur privé”. Également dans le viseur d’Accra, le retour de l’inflation à 11,2 % en décembre prochain, contre les 13,3% enregistrés en début d’année. Depuis 2015, le Ghana bénéficie d’un soutien financier de 918 millions de dollars dans le cadre d’un programme mis en place par le Fonds monétaire international, qui devrait s’achever l’année prochaine. D’après les perspectives de la Banque africaine de développement (BAD)...
(La Tribune 06/03/17)
Les autorités ghanéennes comptent réduire le déficit budgétaire du pays à 6,5 % du PIB en 2017 contre 8,7% l'année écoulée. En pleine crise économique, cette annonce a été faite à l'Assemblée nationale en fin de cette semaine par le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta. Les nouveaux dirigeants du Ghana ont du pain sur la planche pour redresser l'économie de ce pays qui peine depuis un certain temps, à sortir la tête de l'eau sur le plan croissance économique. Le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta a annoncé en fin de semaine que le Ghana compte réduire le déficit budgétaire du pays à 6,5 % du PIB en 2017 contre 8,7% l'an dernier. « Le gouvernement entrevoit ensuite ramener l'inflation...
(France TV Info 06/03/17)
Pendant plus de 55 ans, le Ghana fut une colonie britannique. Comme le montre ce document video de l'INA, on a célébré en 1957 la naissance de ce 93è Etat indépendant au milieu d'une liesse extraordinaire où des traditions d'origine purement africaine se mêlaient à d'autres qui l'étaient moins comme, par exemple, l'élection d'une Miss Ghana. Le Ghana fait désormais partie du Commonwealth C'est ainsi que l'ancienne Côte de l'Or britannique est devenue le Ghana. La duchesse de Kent était venue assister au nom de la reine d'Angleterre, qui ajoute désormais à ses titres celui de "Reine du Ghana", à la transformation de l'ancienne colonie en dominion de l'Empire britannique. Nouvel Etat indépendant, le Ghana a alors pris place en...
(Radio Vatican 06/03/17)
Du 3 au 6 mars 2017, de nombreuses célébrations et festivités sont organisées au Ghana pour commémorer deux dates importantes : les 40 ans des relations diplomatiques entre le Ghana et le Saint-Siège, établies le 14 juin 1976 à Accra, et les 60 ans de son indépendance, le Ghana étant la première colonie d’Afrique de l’Ouest à quitter le giron britannique le 6 mars 1957. Ce samedi 4 mars, le Ghana est aussi consacré au Sacré Cœur de Jésus pour la deuxième fois de son histoire au cours d’une cérémonie œcuménique et interreligieuse présidée par le cardinal Giuseppe Bertello, président du Gouvernorat de la Cité du Vatican. Il est l’envoyé spécial du Pape François, qui tenait à être représenté lors...
(Jeune Afrique 04/03/17)
Le vol inaugural d’Air France entre les deux capitales arrive à point nommé pour le pays qui souhaite développer ses échanges avec ses voisins francophones. Bien loin des giboulées parisiennes, c’est dans un ciel particulièrement serein et une chaleur torride qu’ont atterri ce mardi 28 février à la nuit tombée les premiers passagers du vol Paris-Accra d’Air France. Sur les pistes de l’aéroport de Kotoka où est donné un cocktail de bienvenue, entouré des personnels locaux de KLM en gilets jaunes (la compagnie hollandaise fusionnée à Air France dessert le Ghana depuis 1960), de la ministre des Transports ghanéenne, Cecilia Abena Dapaah, et de l’ambassadeur de France, François Pujolas, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM, qui accomplit là son premier voyage...
(Agence Ecofin 04/03/17)
Ce jeudi, le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta, a annoncé au parlement dans un discours sur le budget annuel que le gouvernement envisage de réduire le déficit budgétaire du pays à 6,5 % du PIB en 2017 contre 8,7% l'an dernier. Le gouvernement entrevoit ensuite ramener l'inflation à 11,2% en décembre prochain contre 13,3% en janvier de cette année. Il prévoit également une croissance du PIB de 6,3% en 2017, a déclaré Ofori-Atta. « Le budget va stimuler le rythme de la création d'emplois et accélérer la croissance en encourageant le secteur privé », a déclaré Ofori-Atta. « Nous allons passer de la gestion économique axée sur la fiscalité à celle axée sur la production, ce qui réduira substantiellement...
(Agence Ecofin 04/03/17)
Faire d’un pays qui consacre environ 1 milliard $ en importations alimentaires par an, le futur grenier du continent africain. C’est le lourd défi que s’est fixé le gouvernement ghanéen. D’après Afriyie Akoto, ministre ghanéen de l’alimentation et de l’agriculture qui a annoncé la nouvelle le mercredi dernier, cet objectif sera réalisé à travers la nouvelle initiative agricole que lancera l’exécutif le mois prochain. D’un coût d’environ 560 millions de cédis ghanéens (120 millions $), ce projet s’accentuera sur l’augmentation de la productivité agricole et s’étendra sur 4 ans. Dans sa phase pilote qui sera lancée dans deux mois, le programme ciblera 200 000 producteurs locaux et concernera 5 cultures que sont le soja, le sorgho, le maïs, le riz...
(Leral 03/03/17)
La Côte d’Ivoire, le Ghana et la Guinée ont été déclarés éligibles au fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique de l’Union européenne (UE), un fonds destiné à prévenir la migration irrégulière et à faciliter le retour des migrants. “La Côte d’Ivoire, le Ghana et la Guinée sont désormais inscrits sur la liste des pays éligibles au fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne”, indique une note d’information de l’UE. Selon la note d’information, c’est sur la base des flux de migration irrégulière observés dans les derniers mois et des besoins exprimés, que le conseil d’administration du fonds fiduciaire a donné en décembre dernier une opinion favorable à l’élargissement à ces pays. En décembre dernier, le gouvernement ivoirien avait fait état de près...
(Agence Ecofin 03/03/17)
La Social Media Week de Lagos s’est ouverte depuis le 27 février 2017 au Nigeria. Chris Cox, le directeur de produit de Facebook y prend part. En prospection pour l’entreprise, il y a rencontré les tech entrepreneurs, les développeurs et les créateurs de contenus locaux pour échanger avec eux sur le futur des médias dans le pays. Pour Chris Cox, grâce à l'explosion de la vidéo mobile et de la vidéo en direct qui donne aux gens une nouvelle façon de partager leur histoire et leur perspective avec le monde, Facebook peut aider les conteurs du Nigeria, les musiciens, les cinéastes, les romanciers à transmettre leurs histoires au reste du monde. « Avec 8,6 millions de personnes au Nigéria utilisant...
(Financial Afrik 02/03/17)
Le Ministre ghanéen Ken Ofori-Atta présentera le budget 2017 ce jeudi 02 Mars. Ce budget informera sur la stratégie de relance envisagée par le gouvernement en réponse aux dépenses imprévues de l’administration précédente. Les fonds manquants s’évaluent à 7 milliards de cedis (1.5 milliard de dollars). « Le nouveau gouvernement fait clairement face au dilemme de dissiper les craintes des investisseurs tout en trouvant des fonds pour promouvoir le secteur privé », a déclaré Simon Quijano-Evans, stratège des marchés émergents à Legal & General Group Plc rapporté par Bloomberg. En face du fort déficit budgétaire de 10.2% du PIB que connait Accra, il y a les promesses de campagnes du président Nana Akufo-Addo, qui garantit l’école secondaire gratuite, ainsi que...
(Agence Ecofin 02/03/17)
Le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta (photo), présentera le budget de 2017 ce jeudi après la découverte, le mois dernier, d'environ 7 milliards de cedis (1,6 milliard de dollars) de dépenses non comptabilisées par le gouvernement précédent. La nouvelle avait pris de court tous les marchés, affaiblissant le cedi et augmentant le rendement des obligations ghanéennes. Le cedi est tombé à des niveaux record tout au long de février. Sa valeur actuelle est de 4,71 contre le dollar sur le marché des changes, établissant sa baisse cette année à 13 %. Avec des investisseurs plus que jamais méfiants des finances du Ghana, le nouveau gouvernement est confronté à un dilemme. En effet, élu sur les bases des promesses électorales...
(Agence Ecofin 01/03/17)
Les opérateurs de téléphonie mobile Tigo Ghana et Airtel Ghana seraient parvenus à un accord pour leur fusion en une seule entité télécoms plus forte. D’après la plateforme web ghanéenne Citi Fm Online qui cite une source proche du dossier, la participation de chaque opérateur dans la nouvelle société télécoms en gestation n’a pas été dévoilée. Selon le journal indien Economic Times, qui avait dévoilé le premier les intentions de Bharti Airtel au Ghana, chaque opérateur devait détenir la moitié de la joint-venture. Tigo et Airtel étaient en négociation sur leur fusion depuis le début de cette année pour faire face à la rude concurrence qui prévaut actuellement sur le marché télécoms ghanéen que se disputent six opérateurs télécoms. Au...
(Autre média 01/03/17)
L’audience entre Infantino et le président Addo s’est tenue en présence du président de la Fédération ghanéenne de football Kwasi Nyantakyi et d'autres fonctionnaires. Le dirigeant ghanéen a promis de soutenir les efforts de la FIFA au Ghana pour la mise en œuvre des réformes du football entrepris par l’instance dirigeante du football mondial. Nana Addo a par ailleurs déploré la baisse du niveau du football dans le pays et a affirmé la volonté de son gouvernement de soutenir les initiatives pour que le football ghanéen retrouve son lustre d’antan. Pour sa part, M. Infantino a promis d'augmenter la subvention annuelle aux fédérations africaines en le faisant passer de 27 à 97 millions de dollars. Il a également réaffirmé son...
(Foot Africa365 01/03/17)
Le technicien local Maxwell Konadu a été nommé sélectionneur du Ghana à titre intérimaire, annonce la Fédération ghanéenne.Le Ghana se donne du temps. La Fédération ghanéenne a annoncé mercredi la nomination de Maxwell Konadu au poste de sélectionneur par intérim, le temps de choisir le successeur d’Avram Grant. Déjà utilisé ainsi en 2014 après la démission de Kwesi Appiah, le technicien de 44 ans avait également occupé les fonctions de sélectionneur des moins de 20 ans et des moins de 23 ans par le passé.
(L'Economiste du Maroc 01/03/17)
Le partenariat financier s’intensifie entre le Royaume et ses partenaires du Sud du Sahara. Le groupe Attijariwafa bank a finalisé le 17 février dernier un important mémorandum avec la ghanéenne GCB Bank Ltd, 2e du marché local en termes d’actifs. Ce partenariat vise à renforcer les liens entre les deux institutions financières en termes de correspondent banking. Il s’agira aussi de collaborer davantage dans le «financement de l’investissement, du commerce et, plus généralement, des projets sur le continent africain», comme l’explique une note d’information de la banque marocaine. Ce MOU permettra surtout à celle-ci de prendre position sur ce marché qui figure parmi les plus dynamiques de l’espace Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest). La GCB Bank...
(RFI 28/02/17)
Le 25e Fespaco - festival panafricain de cinéma et de production audiovisuelle - en est à son deuxième jour de compétition. Ce lundi 27 février, entre en lice, pour la plus haute récompense, l’Etalon d’or de Yennenga, un film d’un réalisateur déjà primé au Fespaco. Il s’agit de « Praising the Lord Plus One », de Kwaw Ansah. A 76 ans, le réalisateur ghanéen est le doyen de la compétition. Il a déjà remporté le grand prix, l’étalon de Yennenga, en 1989 avec « Heritage Africa », sa fresque sur la guerre d’indépendance au Ghana. Après une trilogie - « The good old days » - sur l’indépendance du Ghana, Kwaw Ansah choisit un sujet très actuel pour sa nouvelle...
(Agence Ecofin 27/02/17)
Selon des sources médiatiques concordantes, la banque centrale ghanéenne a décidé de suspendre le contrat de gestion d’un milliard $ l'année, qui la lie à Sibton Switch, une entreprise locale qui lui offre une prestation de services de gestion des systèmes de paiement. La reflexion semble maintenant orientée vers une possibilité de confier la tâche au Ghana Interbank Payment and Settlement Systems, l'entité publique, qui gère les systèmes de transactions entre les banques. Elle aurait confié être en mesure de gérer d'autres systèmes, incluant notamment les opérations par mobile mone, qui entrent actuellement dans le portefeuille de Sibton Switch. Les opérateurs de télécommunication auraient aussi émis des réserves sur la pertinence des services de cette société, qui finalement ajoute des...
(Autre média 27/02/17)
L’offensive des trois principales banques marocaines en Afrique est bel et bien maintenue. Attijariwafa bank, BMCE Bank of Africa et GBCP se positionnent ainsi au Ghana. L’offensive des banques marocaines en Afrique se poursuit. Dans son édition du lundi 27 février L’Economiste assure que la dernière en date, Attijariwafa bank, vient de finaliser un important mémorandum avec la Ghanéenne GCB Bank Ltd, deuxième du marché local en termes d’actifs. Le groupe veut ainsi renforcer ses activités de correspondent banking avec son homologue ghanéen. L’objectif est également de coopérer en matière de «financement de l’investissement, du commerce et, plus généralement, des projets sur le continent africain». Ce partenariat va avant tout ouvrir à la banque marocaine la possiblité de se positionner...
(Autre média 27/02/17)
Il s’agit d’une étape importante dans le renforcement de la relation bilatérale entre la France et le Ghana. Cette ouverture est doublement symbolique : elle intervient à quelques jours de la commémoration du soixantième anniversaire de l’indépendance ghanéenne, le 6 mars ; nous célébrons également cette année soixante ans de relations diplomatiques entre nos deux pays au travers, tout au long de l’année 2017, d’une série d’événements économiques et culturels. Les entreprises françaises sont de plus en plus présentes au Ghana, notamment dans les secteurs de l’énergie, des transports et de l’agroalimentaire. Le Ghana est devenu le 7ème pays d’accueil des investissements directs français en Afrique. Les vols directs Paris-Accra vont contribuer à renforcer cette tendance tout en facilitant les...
(Autre média 27/02/17)
Il est un pays où être handicapé peut être « pire que la peine de mort ». Des millions de ghanéens vivent avec un handicap lourd ou léger, physique ou mental, et reçoivent parfois une « aide » qui s’apparente plutôt à de la torture. Au Ghana, la croyance populaire veut que les personnes handicapées le soient par punition divine ou possession démoniaque. Des bébés nés avec un handicap sont empoisonnés puis noyés à la demande de leurs parents, qui ne souhaitent pas subir l’opprobre social causé par le fait d’élever un tel enfant. Ils sont appelés insuba, ou enfants de la rivière, et sont appelés à y retourner pour être ramenés aux dieux de la rivière. Les personnes ayant...

Pages