Vendredi 26 Mai 2017
(Xinhua 05/04/17)
La ministre ghanéenne des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchway, effectue une visite à Cotonou, en vue du renforcement de la coopération bilatérale entre son pays et le Bénin, a appris mardi Xinhua, de source diplomatique dans la capitale économique béninoise. Selon cette source, proche du ministère béninois des Affaires étrangères et de la coopération, la cheffe de la diplomatie ghanéenne est porteuse d'un message du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, à son homologue béninois, Patrice Talon. Ainsi, explique la même source, au cours de son séjour au Bénin, Mme Shirley Ayorkor Botchway, va rencontrer son homologue béninois, Aurelien Agbénonci et le chef de l'Etat béninois en vue de discuter des sujets liés au renforcement de la coopération entre les deux pays...
(Africa Top Success 05/04/17)
Le Ghana accueille ce jour, la fille de la Reine Elizabeth II d’Angleterre. Cette visite de 48 heures permettra à la princesse Anne de renforcer les relations entre le Royaume-Uni et le Ghana. Pour la troisième depuis la dernière en 2011, la fille de la Reine Elizabeth II d’Angleterre est de nouveau hôte de peuple ghanéen. Dans un communiqué émanant de la haute commission britannique au Ghana, la Princesse » célébrera une amitié unique entre le Royaume-Uni et le Ghana, en commémorant le 60e anniversaire de l’indépendance « . Lors de son séjour, la princesse Anna va rencontrer un certain nombre de dignitaires, notamment le roi des Ashanti, Otumfuo Nana Osei Tutu II, au Palais royal de Kumasi et l’ancien...
(Fifa 05/04/17)
La Fédération ghanéenne de football a fait savoir ce 4 avril qu’elle avait confié les rênes des Black Stars pour deux ans à Kwesi Appiah, une vieille connaissance des supporters ghanéens. Le technicien de 56 ans prendra ses fonctions le 1er mai. Il succèdera à Avram Grant, qui a démissionné après la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2017. Appiah se prépare donc à remplir un deuxième mandat à la tête de son pays d’origine, après avoir mené les Black Stars en phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. L’élimination du Ghana à l’issue de la phase de groupes avait mis un terme prématuré à son parcours. Sa mission consistera à mener les Black...
(RFI 05/04/17)
Le Ghana a un nouveau sélectionneur, et il n’est pas novice dans cette fonction. Pour remplacer Avram Grant, parti en février après la CAN 2017, la Fédération ghanéenne de football (GFA) a nommé ce mardi 4 avril James Kwesi Appiah. Ce dernier était en concurrence avec l’Allemand Winfried Schäfer, ancien sélectionneur du Cameroun, et le Français Willy Sagnol, ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux. Appiah a paraphé un contrat de deux ans. Il fut déjà en poste pendant près de deux ans et demi. Il succéda à Goran Stevanovic après la CAN 2012 et conduit les Black Stars jusqu’à la quatrième place de la CAN 2013. Il fut remercié en septembre 2014, peu après la Coupe du monde au Brésil où...
(Ouest-France 05/04/17)
Le Ghanéen Kwesi Appiah a été préféré à l’ancien entraîneur des Girondins. La fédération ghanéenne de football a annoncé ce mardi que Kwesi Appiah était le nouveau sélectionneur de la sélection nationale pour les deux ans à venir. Il succède à Avram Grant, parti après la CAN 2017. Willy Sagnol, qui faisait partie de la short-list comprenant trois ultimes noms selon L’Équipe, ne prendra donc pas place sur le banc des Black Stars. Le week-end dernier, des journalistes africains francophones avaient publié une tribune dans laquelle ils s’indignaient de la candidature de l’ancien entraîneur bordelais pour ce poste. Dans ce texte particulièrement sévère, ils dénonçaient "les tentatives de ce mercenaire du football de vouloir revenir sur les lieux de son...
(AFP 04/04/17)
Le technicien ghanéen James Kwesi Appiah a été nommé pour deux ans sélectionneur des "Black Stars", l'équipe nationale du Ghana, a-ton appris mardi de source officielle. Agé de 56 ans, James Kwesi Appiah, qui avait déjà dirigé la sélection nationale de 2012 à 2014, prendra ses fonctions à partir du 1er mai. Il avait été remplacé par l'Israélien Avram Grant après la contre-performance des Black Stars au Mondial-2014 au Brésil, où ils avaient été éliminés dès le 1er tour. Il succèdera à Grant, parti en février après la CAN-2017 au Gabon, où le Ghana avait terminé à la 4e place.
(Xinhua 04/04/17)
Le président toglais, Faure Gnassingbé a reçu lundi à Lomé la ministre des Affaires Étrangère du Ghana, Shirley Ayorkor Botchway, pour échanger des points de vue sur la gestion de leurs frontières communes. Mme Botchway qui a transmis un message du président ghanéen Nana Akufo Addo à son homologue togolais, a indiqué que le président du Ghana l'a envoyée à Lomé pour "exprimer combien son pays tient à continuer et à consolider ses relations de coopération avec le Togo". S'agissant de la gestion des frontières, elle a dit avoir évoqué la situation de la frontière de Noépé (sud) avec le président togolais, une frontière qui sera bientôt ouverte. "Nous savons tous comment nous sommes attachés aux objectifs de la CEDEAO...
(Agence Ecofin 04/04/17)
Les gouvernements ghanéen et japonais ont signé le 2 avril, un accord de don portant sur une somme totale de 58,4 millions de dollars US, et destiné à financer divers projets ghanéens dans les domaines des transports et des services sanitaires. La plus grande partie de ce financement sera consacrée à des projets routiers majeurs ghanéens. Pour une valeur de 56,6 millions de dollars US, elle permettra notamment de réaliser le projet d’autoroute de Tema et de réhabiliter les axes routiers Yamoransa-Assin Fosu et Assin Fosu-Assin Praso. Ce financement servira également à la construction d’infrastructures de collecte et d’écoulement des eaux usées sur ce dernier axe.
(AfreePress 04/04/17)
Le président de la république Faure Gnassingbé a reçu lundi en audience au nouveau palais de la présidence, le ministre des Affaires Étrangère du Ghana, Shirley Ayorkor Botchway. Mme Botchway est à Lomé pour transmettre un message du président ghanéen, Nana Akufo Addo à son homologue togolais, Faure Gnassingbé, a appris l’Agence de presse Afrepress. A la fin de l'audience, l'émissaire ghanéen a affirmé avoir transmis un « message spécial » au Chef de l'État togolais. « Dès sa prise de pouvoir, compte tenu des relations très importantes qui lient les deux pays, le président du Ghana m’a envoyé ici pour exprimer combien le Ghana tient à continuer et à consolider ses relations de coopération entres nos deux pays »,...
(Agence Ecofin 04/04/17)
Au Ghana, la filiale locale d’United Bank for Africa (UBA) a annoncé un bénéfice avant taxes en hausse de 134% au terme de son exercice 2016. La banque, qui affiche un bénéfice de 210 milliards de cedis, indique également que les dépôts qu’elle a enregistrés ont augmenté de 68%. Pour Abiola Bawuah, la directrice générale d’UBA Ghana, cette performance historique, réalisée dans un contexte macroéconomique défavorable tant au niveau mondial qu’au niveau régional, a été rendue possible par la culture d’entreprise de la compagnie, la qualité des services qu’elle fournit et son efficacité opérationnelle accrue. S’exprimant sur les perspectives de l’année 2017, Mme Bawuah a anticipé pour le Ghana une croissance solide sur laquelle surferait sa banque pour réaliser son...
(APA 04/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Hugo Bross, l’entraineur des « Lions indomptables » du Cameroun, champions d’Afrique en titre, aurait fait acte de candidature pour coacher les « Blacks stars» du Ghana, a-t-on appris de sources autorisées Selon les mêmes sources, le sélectionneur national aurait même passé un entretien avec la Ghana Football Association. Cette information survient après que le technicien belge a tièdement démenti avoir eu des « contacts » avec les dirigeants de la fédération sud-africaine de football pour prendre la direction des « Bafana-Bafana ». Agé de 64 ans, Hugo Bross est actuellement en désaccord avec la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). La semaine dernière, il avait critiqué sévèrement «l’amateurisme » de la fédération devant la presse...
(Agence Ecofin 04/04/17)
Le président de la République du Ghana, Nana Akufo-Addo (photo) a reçu en audience, le 3 avril 2017, une délégation du groupe de télécommunications britannique Vodafone. Lors des échanges avec le chef de l’Etat, Vivek Badrinath, le directeur exécutif de la région Afrique, Moyen-Orient et Asie de Vodafone, a promis que le groupe télécoms accentuera ses investissements au Ghana. L’objectif de Vodafone Group, actionnaire à hauteur de 70% au sein de sa filiale ghanéenne, aux côtés du gouvernement, est de contribuer au développement du secteur télécoms national, à travers le numérique. En février dernier, Vodafone a lancé son initiative SuperNet. La société a déployé la fibre optique dans plusieurs parties du pays pour connecter des domiciles à l’Internet à très...
(Star Africa 04/04/17)
Le sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos, pourrait devenir le prochain sélectionneur de l’équipe nationale du Ghana. Le Belge aurait été auditionné par les dirigeants de la fédération ghanéenne, par Skype. C’est ce que révèle le média Peacefmonline qui a indiqué que le technicien n’a pas se déplacer ce qui a obligé les dirigeants du foot ghanéen à faire un entretien via skype comme c’était le cas avec Kwesi Appiah. Parmi les autres candidats, il y a aussi l’ancien international français et ancien coach des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol. Rappelons que Broos a été un temps annoncé en Afrique du Sud pour succéder à Mashaba, après le sacre du Cameroun en Coupe d’Afrique 2017.
(Agence Ecofin 03/04/17)
Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a nommé le 30 mars, l'expert en politique monétaire Ernest Addison (photo) au poste de gouverneur de la Banque centrale en remplacement d’Abdul Nashiru Issahakuun qui a démissionné pour des raisons personnelles. « Afin d’éviter un vide au sommet d'une telle institution d'État, le président a nommé le Dr Ernest Kwamina Yedu Addison en tant que gouverneur », a précisé la présidence ghanéenne dans un communiqué. M. Addisson occupait jusque-là le poste d’économiste à la Banque africaine de développement (BAD). Auparavant, il avait dirigé le département de recherches à la Banque centrale du Ghana entre 2003 et 2011. Sa nomination intervient alors que le gouvernement d'Akufo-Addo...
(Agence Ecofin 03/04/17)
La compagnie minière AngloGold Ashanti prévoit de recruter 2 000 travailleurs à sa mine d’or Obuasi et de créer 1 000 emplois indirects. L’information a été révélée vendredi dernier par la société lors d’une audience publique donnée sous les auspices de l’Agence de protection environnementale à Obuasi. L’audience avait pour but de présenter deux projets proposés par la compagnie, celui du réaménagement de la mine et un projet d’infrastructure d’eau et de traitement de résidus. A travers les deux projets actuellement à l’étape d’étude de faisabilité, la société espère «ressusciter et rendre plus profitable» la mine qui a été ralentie ces derniers mois par un certain nombre de problèmes. Frederick Nsarkoh, gestionnaire des projets, a révélé que la mine Obuasi...
(Afrique sur 7 03/04/17)
Nana Akufo-Addo, Président du Ghana, veut mettre fin à l’anarchie qui règne dans le pays à travers des actions gauches perpétrées par des jeunes euphoriques du parti au pouvoir, animés d’un zèle amer, et qui sèment la chienlit dans tout le pays. La mise en garde du Président Akufo-Addo ne s’est pas faite attendre. Le Coordonnateur de la Sécurité régionale, George Agyei a été victime d’une attaque à Kumasi de la part des jeunes du Groupe «Delta Force», une jeunesse proche du parti au pouvoir, le NPP. Informé de cette gaucherie de sa jeunesse, le Président Nana Akufo-Addo est rapidement monté au créneau pour mettre en garde ses jeunes qu’aucune anarchie ne sera tolérée au Ghana, encore moins dans son...
(Agence Ecofin 03/04/17)
Le sud-africain Gold Fields, opérant au Ghana sur les mines de Tarkwa et Damang, a versé un dividende de 5,8 millions $ au ministère des finances pour le compte de l’exercice 2016. Le gouvernement détient en effet un intérêt passif de 10% dans la société. Le ministre des finances, Ken Ofori-Atta (photo), a félicité Gold Fields pour le paiement régulier de dividendes au gouvernement en dépit des problèmes observés dans l’industrie minière et la baisse des prix de l'or, ces dernières années. « Il est important de noter que, pour les six dernières années, Gold Fields a versé plus de 32 millions $ provenant de ses activités à Tarkwa et Damang, et le dividende de cette année porte le total...
(Le Monde 03/04/17)
L’extravagant Ghanéen présente en tournée son album, « 1000 Can Die », produit par le punk rockeur Zea. King Ayisoba n’arrive jamais à pas feutrés. Il porte aux pieds des sabots hollandais. On l’entend venir de loin. Cela lui plaît. « J’en possède beaucoup, car j’en achète à chaque voyage en Hollande », raconte le chanteur ghanéen, actuellement en tournée européenne pour plusieurs mois, et qui fait une escale à La Marbrerie, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), pour présenter son nouvel album, 1000 Can Die. « J’aime ces chaussures, confortables et qui font beaucoup de bruit. Quand je les claque dans les escaliers de la présidence, à Accra [la capitale du Ghana], tout le monde se retourne. Pareil dans le métro parisien...
(APA 02/04/17)
Gold Fields Ghana Ltd. a remis vendredi à Accra, un chèque de 5,8 millions de dollars au gouvernement, représentant son dividende pour l’exercice financier de 2016. Le ministre des Finances du Ghana, Ken Ofori Atta, qui recevait le chèque, a félicité l’entreprise pour sa régularité dans le versement d’un dividende de 10% au gouvernement, malgré les nombreux défis dans le secteur de l’extraction de l’or, en particulier la baisse des prix de l’or sur le marché mondial. Le vice-président exécutif et chef pour l’Afrique de l’ouest de Gold Fields Ghana Ltd., M. Albert Baku, était à la tête de l’équipe qui a remis le chèque au ministre en charge du secteur, a rapporté samedi le Daily Graphics.
(AFP 31/03/17)
En avertissant des lycéennes qu'être trop court vêtues pouvait attirer les violeurs, la nouvelle ministre ghanéenne de l'Egalité des Sexes Otiko Djaba a suscité la polémique et ouvert un débat dans son pays, société encore traditionnelle mais en pleine mutation. En visite la semaine dernière dans une école secondaire de filles de l'est du pays, Mme Djaba a appelé les lycéennes à exiger respect et égalité. Mais les robes courtes peuvent "attirer quelqu'un qui veut vous violer ou vous abuser", les a-t-elle mises en garde, "vous devez assumer la responsabilité de vos choix". Les propos de Mme Djaba - venue gonfler la longue liste de personnalités politiques à travers le monde ayant fait scandale en établissant un lien direct entre...

Pages