Mercredi 22 Novembre 2017
(Agence Ecofin 06/10/17)
Les banques et institutions financières opérant au Ghana, s’inquiètent du retard accusé par le gouvernement, sur le lancement d’un emprunt obligataire de 2,5 milliards $, destinés à rembourser les avances qu’elles ont faites au secteur de l’énergie, il y a quelques années. Le gouvernement leur avait indiqué avoir recruté Fidelity Bank et la filiale locale du groupe britannique Standard Chartered Bank, comme arrangeurs de l’opération annoncée pour le mois de septembre 2016. Rendu en octobre, le ministère des finances n’a toujours pas donné de raison au délai supplémentaire que connaît ce projet. « La dette du secteur énergétique est un problème majeur. 2,5 milliards $ c’est important. Tant qu’ils ne seront pas remboursés, cela rendra les banques moins liquides et...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Les filiales ghanéennes des groupes télécoms Millicom International Cellular (MIC) et Bharti Airtel ont enfin obtenu l’approbation de l’Autorité nationale des communications (NCA) du Ghana pour fusionner leurs activités télécoms. C’est cette décision qui bloquait encore le partenariat des deux compagnies depuis sept mois. Tigo Ghana et Airtel Ghana s’étaient entendu pour une participation égale dans la nouvelle entité. Selon les conditions du régulateur télécoms, la nouvelle société formée par les deux opérateurs devra entre autres, lui présenter un plan d’intégration du réseau pour s’assurer de la distribution efficace et équitable de l’accès au spectre de fréquence.
(La Tribune 06/10/17)
Jusque-là patron de la filiale ghanéenne de MTN, Ebenezer Asante vient d’être promu au poste de vice-président Afrique australe et de l’Est du groupe panafricain des télécoms. Celui qui vient d’être sacré «Marketing Man» de l’année dans son pays aura désormais sous sa responsabilité neuf implantations de l’opérateur. Ebenezer Asante est désormais le nouveau vice-président Afrique australe et de l'Est de MTN Group, annonce le groupe panafricain de télécoms basé à Johannesburg, dans un communiqué rendu public mercredi 4 octobre. Jusque-là directeur général de la filiale ghanéenne, il conservera ce poste tout en couvrant les sous régions est et sud. Le groupe explique cette orientation: «L'inclusion du Ghana dans la zone Afrique australe et de l'Est rééquilibre la charge de...
(APA 06/10/17)
La communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) fait partie des institutions nominées pour le prix Nobel de la paix, pour son rôle dans la résolution de la crise politique en Gambie sans effusion de sang en début de cette année. Le comité du Nobel dévoilera le récipiendaire du prestigieux prix ce vendredi. Le prix Nobel de la paix est l'une des plus prestigieuses distinctions au monde qui récompense les contributions individuelles ou collectives pour un monde plus pacifique. La Cedeao a été fortement impliquée dans la résolution de la crise politique en Gambie, lorsque l’ex-président Yahya Jammeh a refusé de céder le pouvoir après avoir perdu la présidentielle de décembre 2016 devant l’actuel chef d’Etat, Adama Barrow...
(La Tribune 05/10/17)
Les opérateurs bancaires ghanéens ont jusqu’à la fin 2018 pour se conformer aux nouvelles règles de gestion de capital. La banque centrale a fixé le surplus que les établissements doivent avoir à 2 milliards de dollars. Un seuil qui pourrait chambouler le paysage bancaire ghanéen en stimulant la concentration du secteur qui compte 34 banques. Les banques ghanéennes doivent faire face à des difficultés pour répondre aux nouvelles règles de gestion de capital qui seront effectives fin 2018. Les établissements bancaires devront réunir quelques 9 milliards de cédis (2 milliards de dollars) sur le marché de l'Equity et de la dette. Une situation qui pourrait contraindre les 34 banques présentes dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest à envisager des...
(Agence Ecofin 05/10/17)
La filiale ghanéenne de l’Ecossais Sparrows Group a formé une coentreprise avec l’ingénieur local Hydra Group pour fournir des services de maintenance, d’ingénierie de grue dans la chaîne de production de gaz et de pétrole au large. L’annonce a été faite, mercredi, sur le site internet de la compagnie, et traduit la volonté de Sparrows de se positionner sur les marchés ayant une forte croissance sur le continent. Ces dernières années, Sparrows a fait de gros progrès sur le marché africain, notamment sur les marchés angolais, congolais et nigérian. En juillet, son partenaire SPIE Oil & Gas Services et lui ont remporté un contrat de maintenance, d’inspection et de tests de cinq grues du FPU Likouf sur le projet pétrolier...
(RFI 04/10/17)
Dans ce Grand reportage, direction Accra. Dans la capitale du Ghana, du 4 au 14 août 2017, 70 jeunes du continent africain et de la diaspora, vivant en France et en Belgique, se rencontraient. Ils prenaient part à la 7ème édition du Voyage d’Intégration Africaine. Ces V.I.A existent depuis sept ans, au sein du Réseau d’Intégration de la Jeunesse Africaine (RIJA) présent en Afrique de l’Ouest : l’initiative a été impulsée par un prêtre burkinabè, Jean-Paul Sagadou, représentant de la communauté assomptionniste de Ouagadougou. A travers ce réseau, il souhaite moins encourager l’aspect religieux que l’unité africaine pour les jeunes, à travers la valorisation des valeurs culturelles, le dialogue et la découverte des pays africains. Après le Burkina Faso, le...
(La Tribune 03/10/17)
Après la décision ghanéenne de maintenir les 1.725 dollars/tonnes de cacao versés aux cultivateurs, son voisin ivoirien vient d’annoncer pour sa part le rabaissement des prix de près d’un tiers. Une décision qui risque de faire exploser la contrebande entre les deux pays. Le plus important producteur de cacao au monde, la Côte d'Ivoire, vient d'annoncer la réduction d'un tiers les prix versés aux cultivateurs pour la nouvelle saison. Les agriculteurs recevront dorénavant un prix garanti de 700 francs CFA (1,23 dollars)/kg pour la plus importante des deux récoltes annuelles, qui débutera ce mois-ci. La présidence à la rescousse Il y'a un an le régulateur, à savoir le Conseil du Café-Cacao, versait 1.100 francs CFA/kg, un prix qui a été...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Au Ghana, la date de démarrage de la campagne cacaoyère 2017/2018 a été fixée au 13 octobre par le Conseil ghanéen du cacao (Cocobod). Habituellement, la campagne intervenait la première semaine du même mois. D’après Reuters qui cite deux sources proches du régulateur, ce retard s’explique par l’attente du versement du prêt syndiqué de 1,3 milliard $ contracté le 20 septembre dernier pour préfinancer l’acquisition de 850 000 tonnes de fèves auprès des producteurs. Une première tranche de cette enveloppe devrait arriver cette semaine selon le média. Pour cette nouvelle campagne, le Ghana a choisi de maintenir le prix à son niveau de l’année dernière, soit 7 600 cédis, défiant ainsi son voisin ivoirien qui plaidait pour une révision à...
(La Tribune 02/10/17)
Accra vient de retarder le début de la nouvelle saison du cacao, qui ne devrait débuter qu’après la réception de la première tranche d’un prêt syndiqué de 1,3 milliard de dollars. Un budget qui servira à la rémunération des cultivateurs de cacao ghanéens. Le Ghana vient d'annoncer son intention de retarder le début de la nouvelle saison du cacao, tant qu'Accra ne recevra pas les produits d'un prêt syndiqué de 1,3 milliard de dollars. Une enveloppe destinée à payer les agriculteurs selon le régulateur du secteur. Cette décision devrait repousser les opérations d'acquisition de la plus importante des 2 récoltes annuelles qui ne devrait débuter qu'à la mi-octobre. Priorité aux cultivateurs En attendant la réception effective du prêt, le comité...
(Xinhua 02/10/17)
Un forum des Premières Dames de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), sur l'éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l'Ouest et la protection des droits de l'enfant, se tiendra le 5 octobre prochain à Niamey, capitale nigérienne, a-t-on appris dimanche à Cotonou de source officielle. Ce forum permettra de faire un plaidoyer pour le renforcement du partage d'expériences pour l'élimination des mutilations génitales féminines en Afrique de l'Ouest, et de formuler une recommandation sur l'intégration de la lutte contre ces pratiques au Cadre législatif protégeant les droits des femmes et des filles dans les Etats membres de la CEDEAO. Cette même rencontre contribuera au renforcement de l'engagement politique des Premières Dames sur les solutions...
(Agence Ecofin 02/10/17)
Il y a quelques jours, le bureau sous-régional ouest africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (BSR-AO/CEA) a créé, en collaboration avec la Cedeao et l’Uemoa, un Réseau de journalistes spécialisés sur les questions de développement économique, social et environnemental. Présenté à l’occasion d’une rencontre tenue à Dakar, du 28 au 29 septembre 2017, ce réseau a pour objectif de favoriser la collaboration entre les médias de la sous-région pour informer efficacement les populations des Etats membres des efforts consentis par ceux-ci pour transformer leurs économies. Pour Dimitri Sanga (photo), le Directeur du BSR-AO/CEA, « l’institution parle un langage qui n’est compris que des décideurs politiques et spécialistes des questions de politiques publiques. Les spécialistes des médias...
(AFP 01/10/17)
"Tous les matins, après mon café, je me sens prêt à attaquer ma journée", raconte Kofi Afadi, agriculteur ghanéen de 80 ans, avant de partir s'occuper de ses plantations de café, dans un pays qui a renoué très récemment avec ce type de culture. "Dès qu'on en manque, je suis la personne la plus malheureuse des environs !", dit-il. Si des millions de personnes à travers le globe boivent un café matinal, cette habitude n'est pas si fréquente dans les petits villages d'Afrique de l'Ouest. Mais dans la région de la Volta, dans l'est du Ghana, les planteurs de cacao ont ressuscité la culture du café autrefois courante dans le pays. Dans ces montagnes verdoyantes, les plantations de café, introduites...
(RFI 30/09/17)
Nous fêtons le centenaire de la naissance de Jean Rouch, aux sons des archives sonores inédites enregistrées par l’ethnographe-cinéaste, lors de son périple entre Niamey et Accra en 1954. Une aventure partagée avec sa femme Jane et son ami Damouré Zika, jeune pêcheur Sorko, rencontré au Niger en 1941. De cette amitié à la vie à la mort, est né Damouré, l’acteur, l’écrivain, l’alter ego de Jean. Ensemble, ils enregistrent le quotidien des jeunes migrants africains partis en terre promise : la Gold Coast. Une aventure pionnière car Jean Rouch s’intéresse à l’effervescence et aux dynamiques de l’Afrique moderne et de ses « villes-monde », comme à l’émancipation de la colonie britannique en documentant par le son, le film et...
(APA 29/09/17)
APA-Accra (Ghana)- La croissance du Produit intérieur brut (PIB) du Ghana a augmenté de 9% au deuxième trimestre de l’année, selon les données publiées par le Service national de statistiques. Cet exploit est attribué à l’augmentation de la production de pétrole durant la même période. Le statisticien par intérim du gouvernement, Baah Wadieh, qui a révélé cette performance lors d’une conférence de presse à Accra, a déclaré : "Le facteur de changement dans la croissance de ce trimestre a été principalement le volet pétrole dans le sous-secteur des mines et des carrières, qui a augmenté de 88%". Cette augmentation est la plus élevée depuis l’année 2014, où le Ghana avait enregistré une croissance de 13,5% du PIB, selon les statistiques...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - Au Ghana, l’Israélien Yam Pro Energy construit actuellement une centrale électrique de 20 MW fonctionnant grâce à l’énergie cinétique produite par les vagues de la mer. Cette information est relayée par Face2Face Africa. La centrale sera composée de flotteurs connectés à des briseurs de vagues installés sur les côtes ghanéennes. Les flotteurs se meuvent selon le mouvement des vagues contre les briseurs, permettant ainsi le fonctionnement de turbines reliées à l’installation et la production de l’énergie. La compagnie a déjà signé un contrat de rachat d’électricité afin de céder sa production à l’Electricity Company of Ghana. Cette énergie sera suffisante pour alimenter 10 000 ménages ghanéens, contribuant ainsi à la réduction du déficit énergétique du pays. Elle...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - SBM Holdings, la deuxième plus grande banque de Maurice veut se renforcer au Kenya. L’institution qui y a obtenu en mai 2017 une licence via l’acquisition de Fidelity Commercial Bank, prévoit de mettre rapidement en place, une entité en charge de courtage, une microfinance et une unité de gestion d’actifs. Le groupe avait été signalé il y a quelques peu par les médias kényans, comme étant une des deux banques présélectionnées pour le rachat de la Chase Bank of Kenya, avec notamment le groupe français Société Générale. SBM semble de moins en moins pressée de boucler ce dossier, maintenant qu’elle a déjà sa licence d’exploitation kényane. Cette initiative d’expansion de SBM Holdings, devrait soutenir sa stratégie, visant...
(Financial Afrik 28/09/17)
L’Etat ivoirien a officiellement indiqué ce mercredi qu’il prenait « acte » de la décision du Tribunal international de la mer (TIDM) au sujet du différend maritime qui l’opposait à son voisin ghanéen. Et, conséquence, le pays s’est engagé à respecter la décision de l’instance judiciaire. « Cette décision n’enlève rien à la Côte d’Ivoire d’autant plus que le pays n’avait rien à perdre dans ce dossier », est expliqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné. L’arbitrage du TIDM s’est soldé ce 23 septembre dernier par un verdict en faveur du Ghana, après trois ans de procès. Accra se voit ainsi disposer exclusivement de la zone litigieuse réputée riche en ressources pétrolières.
(Soir Info 28/09/17)
Le Ghana et la Côte d'Ivoire continuent de renforcer leur coopération en vue de maîtriser les cours mondiaux du cacao. Pour ce faire, les deux pays envisagent de mettre en place un stock régulateur de cette matière première agricole, a annoncé, vendredi 22 septembre 2017, l'agence de presse Reuters. Narcisse Sepy Yessoh, directeur de cabinet au ministère du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des Pme, qui explique le mécanisme, fait remarquer que le Ghana et la Côte d'Ivoire se sont accordés sur la nécessité d'avoir des centres d’entreposage spécialisés qui permettront de stocker le cacao afin de réguler l’approvisionnement du marché et faire grimper les prix. De son côté, précise-t-il, la Côte d’Ivoire installera six dispositifs d’une capacité...
(Le Point 28/09/17)
AAKS est une marque ghanéenne fondée par Akosua Afriyie Kumi, une jeune femme débordante d'énergie qui est rentrée récemment au pays pour produire localement des sacs à main à base de raphia, c'est-à-dire de feuilles de palmier. Bien pratique pour aller à la plage, faire ses courses, mais pas seulement ! Les sacs AAKS, c'est un design raffiné, aux finitions en cuir, des couleurs vives. Comme chaque année, la mode afro envahit les dossiers et les boutiques d'été, mais en voilà une qui est en train de s'imposer durablement dans le paysage des grandes marques internationales. Le raphia fait sensation pour les accessoires Akosua Afriyie Kumi est diplômée de l’université de Londres Kingston où elle a obtenu une licence de...

Pages