Samedi 16 Décembre 2017
(AFP 24/11/17)
Le président français Emmanuel Macron effectue de lundi à jeudi sa première tournée en Afrique - Burkina Faso, Côte d'Ivoire et Ghana - pour promouvoir une politique africaine recentrée sur l'entrepreneuriat, la jeunesse et l'éducation, avec l'ambition d'améliorer l'image de la France, a indiqué vendredi l'Elysée. "La France en Afrique n’est pas attendue partout, la vision pas forcément bonne, notre influence est en recul. C’est autour de ces paramètres que nous voulons formuler un projet", "au delà de l'aide au développement", selon l'Elysée. Première étape, le Burkina Faso où il prononce mardi son principal discours devant 800 étudiants à l'université de Ouagadougou.
(APA 24/11/17)
APA-Accra (Ghana) - La reine du Danemark, Margrethe II, effectue actuellement une visite d’Etat de trois jours au Ghana à l’invitation de la présidente du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Le président Akufo-Addo a reçu jeudi la reine Margrethe II au siège du gouvernement à Accra, appelé ‘Flagstaff House’, après qu’elle a eu droit aux honneurs notamment des salves de canon et de la musique traditionnelle. Le ministre danois des Affaires étrangères, Anders Samuelsen, et le ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale du Ghana, ainsi que des dignitaires danois et ghanéens étaient également présents à la cérémonie. La visite devrait consolider les relations de longue date entre les deux pays.
(APA 24/11/17)
APA-Accra (Ghana) - Le Centre de promotion des investissements du Ghana (GIPC) a annoncé qu’il était en train d’atteindre progressivement son objectif d’enregistrer des investissements directs étrangers (IDE) de l’ordre de 5 milliards de dollars à la fin de 2017, a appris APA sur place. Cette évolution représentera une augmentation de 108% par rapport aux 2,4 milliards de dollars d’IDE enregistrés l’an dernier. Le Directeur général du GIPC, Yoofi Grant, qui a confié cette information au Business and Financial Times à Accra, a indiqué que le rapport du GIPC pour le troisième trimestre laissait apparaitre que près de 3,4 milliards de dollars d’IDE avaient été enregistrés entre janvier et septembre de cette année. Cela signifie que si les choses évoluent...
(AFP 24/11/17)
Plus de 500 victimes de traite des être humains, dont près de la moitié sont des mineurs, ont été secourus et 40 trafiquants présumés arrêtés lors d'une vaste opération de police dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé Interpol jeudi. L'opération Epervier, menée simultanément au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal entre le 6 et le 10 novembre, a permis l'arrestation de 40 trafiquants présumés qui seront poursuivis pour "traite d'êtres humains", "travail forcé" et "exploitation d'enfants". "Ils sont accusés d'avoir forcé les victimes à s'adonner à des activités allant de la mendicité à la prostitution", explique Interpol sans préciser si la majorité était destinée à rester sur le sol africain ou à partir en...
(Xinhua 22/11/17)
Le Ghana organisera un exercice militaire de simulation impliquant plusieurs agences afin d'évaluer la préparation et la capacité du pays dans la lutte contre le terrorisme, a rapporté mardi à Accra un haut responsable de sécurité. Le Commissaire de police George Asiamah, également directeur pour la lutte contre le terrorisme au sein du ministère de la Sécurité nationale, a rapporté que cet exercice, prévu le 25 novembre, servirait de répétition pour affuter les capacités des agences de sécurité à réagir à des attentats terroristes et à restaurer la situation après de telles attaques. Le Ghana n'a pas connu directement d'attentat sur son sol, a rappelé M. Asiamah, cependant les tendances régionales et mondiales et les incidents récents dans les pays...
(Agence Ecofin 22/11/17)
Kwesi Appiah (photo), l’entraîneur de l’équipe nationale de football du Ghana, les Black Stars, a annoncé son intention de construire une usine de production d’équipements solaires, dans la localité d’Ashaiman, dans la région du Grand Accra. Il sera accompagné des partenaires commerciaux Appiah-Karim Company Ltd et Palmer Group Company, respectivement basés aux USA et en Allemagne, précise Ghana Web. D’une valeur de 14,5 millions d’euros, l’installation produira notamment des panneaux solaires pour le marché local et permettra la création d’au moins 500 emplois directs pour les jeunes d’Ashaiman. Selon notre source, le projet bénéficie déjà du soutien du gouvernement allemand. Cependant, aucun calendrier n’a été annoncé dans ce cadre. Albert Boakye Okyere, le responsable des services municipaux d’Ashaiman, a salué...
(Agence Ecofin 20/11/17)
Selon Ken Ofori-Atta (photo), le ministre ghanéen des finances, le gouvernement envisage d’enregistrer des recettes de 669,4 millions de dollars issues de la commercialisation de son pétrole et de son gaz naturel. Ce montant représente une augmentation de 29,74% des recettes inscrites dans le budget 2017 qui étaient de 515 millions de dollars. En effet, Accra anticipe une amélioration du volume de pétrole à l’exportation en 2018. Celui-ci sera de 53,25 millions de barils. Selon les responsables en charge du secteur, la production s’améliorera sur les trois champs majeurs du pays à savoir : Jubilee, Tweneboa Enyera et Ntomme (TEN) et Sankofa Gye Nyame (SGN). Il faut souligner que les revenus pétroliers de 2018 sont calculés sur la base d’un...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Agence Ecofin 18/11/17)
Le Ghana exportera désormais en direction du Burkina Faso, 100 MW d’électricité, a annoncé Boakye Agyarko (photo), le ministre ghanéen de l’électricité. Le responsable a également annoncé que les travaux de construction de la ligne de transmission partant de Bolgatanga au Ghana et reliant les deux pays ont déjà démarré. « Nous fournissions déjà une petite quantité d’énergie au Burkina Faso depuis 2003 (0,5 MW). Nous avons fait passer cette quantité à 9,2 MW, en 2013. Mais maintenant que le Burkina Faso a entamé la mise en œuvre de son agenda de développement et a des besoins énergétiques accrus, nous avons conclu un accord afin de lui fournir 100 MW d’énergie.», a affirmé le responsable. Il a également appelé les...
(Le Monde 18/11/17)
Selon l’ONU, quelque 650 personnes ont franchi la frontière afin d’échapper aux militaires à l’extrême nord du Togo. Le flux est mince mais il ne tarit pas. En l’espace d’une journée, jeudi 9 novembre, environ 200 Togolais supplémentaires ont trouvé asile à Chereponi, au Ghana. Selon le dernier recensement du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ils seraient désormais 650 à avoir emprunté des chemins de traverse depuis Mango, dans l’extrême nord du Togo, afin d’échapper à la répression en cours. Depuis le mois d’août, le Togo est secoué par des manifestations qui mobilisent dans tout le pays des dizaines de milliers de personnes demandant le départ du président, Faure Gnassingbé, et qui ont fait plus d’une quinzaine...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Un émissaire du président ghanéen a rencontré mardi, à Lomé, les principaux leaders politiques togolais. Une rencontre qui a permis aux acteurs de dessiner les contours du dialogue annoncé entre pouvoir et opposition. L’arrivée à Lomé, le 14 novembre, du ministre ghanéen de la Sécurité a été tenue secrète jusqu’au dernier moment. Pour rencontrer Albert Kan-Dapaah, des représentants du parti au pouvoir et une délégation de la coalition formée par 14 partis politiques de l’opposition, à l’origine du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois, se sont succédé dans un grand hôtel de la capitale au cours de ce qu’on pourrait appeler une réunion préparatoire au dialogue.
(Agence Ecofin 16/11/17)
Au Ghana, le gouvernement prévoit un budget haussier (+14,5%) de 62 milliards de cedis (13,74 milliards $), a-t-on appris lors d’une présentation de la loi des finances ce mercredi. Ce montant représente l'équivalent de 25,7% du PIB ghanéen. Les mesures phares de ce budget, citées par Reuters sont entre autres : une réduction de 13% des tarifs d’électricité pour les ménages et 21% pour l'industrie. Accra table sur une croissance économique de 6,8% pour l’année prochaine après avoir revu au cours de cette année, ses prévisions pour 2017 où l’économie devrait progresser désormais de 7,9%.
(APA 16/11/17)
APA-Accra (Ghana) - Le gouvernement du Ghana a annoncé son intention de faire du pays la destination des services financiers en Afrique, a appris APA mercredi sur place. Le ministre des Finances du Ghana, Ken Ofori-Atta, a fait part de cette ambition lorsqu'il présentait, au Parlement, le Budget 2018 expliquant que le pays se préparait progressivement à devenir la destination privilégiée des institutions financières internationales dans l'objectif de devenir le centre des services financiers d’Afrique. Il a également fait remarquer que pour ce faire, un groupe de travail sera mis sur pied pour fournir une direction stratégique au pays pour l'aider à développer son économie et justifier la position de devenir la destination préférée des services financiers sur le continent...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Rencontre avec la nouvelle ambassadrice du Ghana, Anna Bossman de passage à Paris. Élégamment vêtue d’un ensemble en wax jaune et turquoise, Anna Bossman, 59 ans, arrive détendue au siège de Jeune Afrique, à Paris. Quelques jours auparavant, le 13 octobre, elle présentait ses lettres de créance au président français, Emmanuel Macron, à l’Élysée, devenant ainsi officiellement le nouvel ambassadeur du Ghana en France. L’élection du directeur général de l’Unesco, se souvient-elle, se tenait le même jour, à moins de 5 km de là. Un scrutin tendu et serré, finalement remporté par la Française Audrey Azoulay face aux candidats qatari et égyptien.
(Agence Ecofin 16/11/17)
Le 13 novembre, lors d’une rencontre sur le pétrole africain à Accra, Mohamed Amin Adam (photo), le vice-ministre ghanéen de l’Energie a déclaré que le gouvernement a démarré des négociations directes avec Exxon Mobil qui devront mener au démarrage des travaux d’exploration sur le bloc Deepwater Cape Three Point (DCTP). Pour rappel, les deux parties avaient déjà signé en 2015 un mémorandum d’entente pour l’évaluation des ressources de la zone située à une profondeur d’eau variant entre 2 000 et 4 000 mètres. Ces négociations démarrent en l’absence d’appels d’offres comme le prévoit le code pétrolier en vigueur. Selon des explications du responsable, la piste de la négociation directe a été privilégiée en raison du caractère particulier du domaine qui...
(RFI 16/11/17)
Randgold vient de présenter ses résultats pour le troisième trimestre 2017. Ils sont moins bons que ceux du deuxième trimestre, mais la compagnie aurifère espère atteindre ses objectifs de production prévue pour l’année en cours. De passage à Paris en début de semaine, le directeur exécutif de Randgold, Mark Bristow, a réaffirmé son ambition de devenir un acteur majeur du métal jaune dans certains pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Cela fait 20 ans que Rangold Resources exploite l’or au Mali, son premier pays d’implantation en Afrique de l’Ouest. L’année dernière, un contentieux a opposé le groupe à l’administration fiscale. Un bras de fer qui est allé jusqu’à la fermeture des bureaux de la compagnie à Bamako, rouverts après...
(RFI 14/11/17)
Présents au Mondial 2014 au Brésil, l’Algérie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Ghana ne verront pas la Russie l’été prochain. Ces quatre grandes nations du football africain vont devoir rebondir après cette non-qualification. Algérie: Ils ont écrit l’histoire en devenant la première équipe algérienne à jouer un huitième de finale au Brésil lors de la dernière Coupe du monde en 2014 face à l’Allemagne. Les Fennecs avaient réussi un bel exploit et on pensait qu’ils allaient surfer sur la vague. C’est tout le contraire qui s’est passé. Leur parcours lors de ces éliminatoires restera comme un cauchemar, avec une piteuse 4e place du groupe B et deux malheureux points, synonymes de déconfiture. La faute à qui ? A...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Le Ghana a nommé le conseiller financier Fieldstone et l’auditeur PricewaterhouseCoopers pour mener l’opération de cession au secteur privé, d’une partie des actifs des centrales thermiques du pays détenus par l’Etat. Les autorités énergétiques comptent se délester de près de 2 milliards $ d’actifs afin d’alléger la dette de plus de 2,3 milliards $ pesant sur le secteur. Les premières entreprises seront secondées dans cette tâche de gestion de la vente par les consultants Boulders Advisors et Mott Macdonald. Le Ghanéen Bentsi-Enchill, Letsa & Ankomah sera, quant à lui, le conseiller juridique de l’équipe. Les actifs détenus par l’Etat dans la majorité des centrales thermiques seront concernés par cette opération, soit environ 1 325 MW de capacités installées fonctionnant à...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Du 12 au 14 novembre, à Accra, Bloomberg organise l’édition 2017 des Africa Business Media Innovators (ABMI) 2017. Il s’agit d’un évènement organisé par Matt Winkler et Justin Smith, respectivement co-fondateur et PDG de Bloomberg Media. Organisé sous le thème « le nouveau visage des médias et des nouveaux modèles hybrides », l’ABMI17 explore la meilleure façon de maintenir dans sa dynamique un secteur des médias florissant. Durant les 3 jours, les participants proposeront également des moyens pour permettre au journalisme économique et financier de mieux contribuer au développement durable du continent africain. Pour cela, Bloomberg prévoit des présentations de type TED Talk, des sessions de questions-réponses élargies et des interviews avec des visionnaires des médias. Les participants apprendront et...
(AFP 11/11/17)
Le Ghana espère gagner des milliards de dollars de l'exploitation pétrolière pour doper son économie en berne, grâce à une décision de justice qui a tranché en sa faveur dans un différend maritime avec son voisin ivoirien. Accra produit de l'or noir à grande échelle depuis 2010, après la découverte de gisements offshores, considérés comme les plus importants en Afrique de l'Ouest depuis 10 ans. Un tournant qui a permis un regain de croissance propulsant le pays anglophone au rang d'économie émergente, et a éveillé l'intérêt des investisseurs étrangers. Mais l'exploration pétrolière a subi un coup d'arrêt il y a trois ans, quand la Côte d'Ivoire a accusé le Ghana de mener des forages offshore empiétant sur ses eaux territoriales...

Pages