| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(Commod Africa 10/04/17)
Grâce à une pluviométrie favorable, le Ghana s'acheminerait vers une récolte de cacao qui excèderait l'objectif des 800 000 t, a souligné vendredi le patron du Cocobod, Joseph Boahen Aidoo à Reuters. En effet, du 1er octobre, démarrage de la campagne, au 23 mars, les achats de fèves ont totalisé 691 149 t, soit une augmentation de 4% par rapport à la même période l'année dernière. Pour la prochaine campagne 2017/18, qui démarrera le 1er octobre, le Ghana entend ainsi lever $ 1,3 milliard en septembre auprès de banques internationales, dans le cadre de l'habituel prêt syndiqué, ce qui correspond à une récolte de 850 000 t. Pour atteindre ces objectifs, le Ghana va renfoncer ses contrôles aux frontières afin...
(Agence Ecofin 07/04/17)
Mercredi, la GOIL (Ghana Oil Company) a mis en service une installation de stockage de 13,5 millions de litres de carburant marin au port de Takoradi. Ceci, pour soutenir les activités en amont de l’industrie pétrolière et gazière locale en facilitant l’approvisionnement en combustibles de la chaine de production en mer. D’un coût global de 15 millions de dollars et entièrement financée sur fonds propres, l’installation de stockage comporte trois réservoirs, et est entre autres équipée de vannes motorisées et de systèmes de commande automatique pour le transport des produits vers la clientèle.
(Ouest-France 07/04/17)
Ancienne colonie britannique de l’Afrique occidentale, le Ghana a acquis son indépendance le 6 mars 1957. La France participe aux manifestations marquant ce 60e anniversaire, en célébrant, pour sa part, soixante années de relations diplomatiques très suivies avec la jeune République du Ghana. Dans le cadre de cette célébration, le Bagad de Lann-Bihoué donne, cette semaine, trois concerts à Accra, la capitale ghanéenne. « Le partenariat entre la France et le Ghana est global, a rappelé François Pujolas, ambassadeur de France à Accra, il couvre les questions politiques, économiques, mais s’appuie aussi sur le développement de nos échanges culturels et artistiques. » Biniou breton et rap ghanéen C’est au bagad de Lann-Bihoué qu’est revenu l’honneur de mettre en scène ces échanges culturels...
(Autre média 07/04/17)
Delta Drone, via sa filiale sud-africaine RocketMine, étend ses activités en Afrique en se développant au Ghana. La société a signé des contrats annuels avec deux des principaux sites de producteurs d'or du pays, pour un montant cumulé de plus de 200.000 dollars. Ce contrat concerne des missions quasi quotidiennes de relevés de stocks et de cartographie au moyen de drones sur deux sites qui représentent ensemble plus de la moitié de la production d'or du Ghana. Afin d'exécuter ce contrat dans les meilleures conditions, une filiale de droit ghanéen, domiciliée à Accra (capitale du pays) a été créée sous la dénomination Rocketmine Ghana. Cette filiale est détenue à 100% par le Groupe Delta Drone.
(RFI 07/04/17)
Alors que le cinéma africain est en crise - problèmes de financement, faiblesse de production, difficultés de diffusion -, les séries africaines, elles, sont en plein essor. Les chaînes de télévision du continent sont de plus en plus à la recherche de contenus de qualité, et qui parlent à leur public. Certaines naissent sur le Web, et font figure de modèles : c’est le cas d’An African City, série ghanéenne à succès, inspirée de la série américaine Sex & the City, qui raconte le parcours de cinq jeunes femmes belles et brillantes, de retour au pays après des années passées à l’étranger. Après une première saison en 2014, puis une deuxième en 2016, une troisième est en préparation. An African...
(Agence Ecofin 06/04/17)
La République de Corée du sud accordera un prêt concessionnel de 200 millions de dollars au Ghana pour financer cinq projets de développement. Le financement sera décaissé par le fonds coréen de coopération pour le développement (EDCF) entre 2017 et 2019. Le prêt est assorti d’une période de grâce de 10 ans et est remboursable sur une période de 25 ans, avec un taux d’intérêt de 0,5%. Selon le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta, ce faible taux d’intérêt est en phase avec la stratégie de son gouvernement de réduire les paiements d’intérêts. L’EDCF finance déjà deux projets de développement au Ghana. Le premier, d’un montant évalué à 55 millions de dollars et financé par EximBank de Corée, porte sur...
(Agence Ecofin 06/04/17)
Au Ghana, la compagnie minière Golden Star Resources a publié une mise à jour opérationnelle de ses projets aurifères. D’importants progrès ont été réalisés sur les projets souterrains Prestea et Wassa, ainsi que sur le gisement Mampon. Parmi les points marquants, notons qu’à Prestea, la société a commencé le développement de la première excavation à West Reef. Le projet hébergerait 490 000 onces d’or et devrait entrer en phase de production commerciale mi-2017. En outre, l’exploitation minière a commencé à Mampon, le minerai extrait, devant être traité conjointement avec le minerai de Prestea. Le gisement héberge environ 45 000 onces d’or. A Wassa, la société a également commencé l’exploitation minière notamment à la zone de haute teneur B Shoot. Elle...
(Agence Ecofin 06/04/17)
Ce mercredi 5 avril 2017, le pétrole a atteint son plus haut niveau depuis un mois. Cette remontée est favorisée par la baisse des stocks américains après deux semaines consécutives de hausse. Ceux-ci ont reculé de 1,83 million de barils tandis que le marché s’attendait à un recul de 150 000 barils. Selon TSA Algérie, le baril de Brent (référence pour le pétrole algérien) a pris 1,14% à 10h30 pour s’établir à 54,84. En Asie aussi, le pétrole a atteint son plus haut niveau en un mois. «Vers 04h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai gagnait 28 cents à 51,31 dollars dans les échanges électroniques en Asie », a rapporté notre source. Si la...
(Financial Afrik 05/04/17)
Le fournisseur de solutions de gestion des risques, Moody’s corporation, a publié mardi 4 avril un rapport sur la baisse des prix du cacao. Dans l’étude, Moody’s analyse les conséquences de la flambée des cours internationaux du cacao. Les principaux producteurs, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont vus leurs économies subir un coup dur après ladite baisse inattendue. « Les principaux producteurs de cacao comme la Côte d’Ivoire et le Ghana pourraient ressentir la chute en raison de la détérioration des déficits du compte courant, des recettes publiques qui pourraient gonfler les déficits budgétaires et ralentir la croissance par la baisse des revenus des ménages » explique le rapport. “La baisse de 30% des prix du cacao exercera une...
(Afrique sur 7 05/04/17)
Mécontents d’une nomination faite par le Président Akufo-Addo du Ghana, les jeunes réunis au sein du mouvement dénommé « Forces invisibles » proche du parti au pouvoir NPP, ont manifesté à l’Est du pays devant le bureau de l’Autorité Nationale de l’Assurance Maladie (NHIA). Les jeunes proches du parti au pouvoir au Ghana, sous l’appellation des « Forces invisibles », ont opposé un niet historique à leur Président Nana Akufo-Addo à cause d’une nomination qu’ils n’agréent point. Ils rejettent la nomination d’un nouveau directeur régional pour l’Autorité de l’Assurance Maladie dans la région qui serait un double étranger, à savoir qu’il n’est pas un autochtone à la région et qu’en plus, il ne fait pas partie du parti NPP, le...
(Xinhua 05/04/17)
La ministre ghanéenne des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchway, effectue une visite à Cotonou, en vue du renforcement de la coopération bilatérale entre son pays et le Bénin, a appris mardi Xinhua, de source diplomatique dans la capitale économique béninoise. Selon cette source, proche du ministère béninois des Affaires étrangères et de la coopération, la cheffe de la diplomatie ghanéenne est porteuse d'un message du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, à son homologue béninois, Patrice Talon. Ainsi, explique la même source, au cours de son séjour au Bénin, Mme Shirley Ayorkor Botchway, va rencontrer son homologue béninois, Aurelien Agbénonci et le chef de l'Etat béninois en vue de discuter des sujets liés au renforcement de la coopération entre les deux pays...
(Africa Top Success 05/04/17)
Le Ghana accueille ce jour, la fille de la Reine Elizabeth II d’Angleterre. Cette visite de 48 heures permettra à la princesse Anne de renforcer les relations entre le Royaume-Uni et le Ghana. Pour la troisième depuis la dernière en 2011, la fille de la Reine Elizabeth II d’Angleterre est de nouveau hôte de peuple ghanéen. Dans un communiqué émanant de la haute commission britannique au Ghana, la Princesse » célébrera une amitié unique entre le Royaume-Uni et le Ghana, en commémorant le 60e anniversaire de l’indépendance « . Lors de son séjour, la princesse Anna va rencontrer un certain nombre de dignitaires, notamment le roi des Ashanti, Otumfuo Nana Osei Tutu II, au Palais royal de Kumasi et l’ancien...
(Fifa 05/04/17)
La Fédération ghanéenne de football a fait savoir ce 4 avril qu’elle avait confié les rênes des Black Stars pour deux ans à Kwesi Appiah, une vieille connaissance des supporters ghanéens. Le technicien de 56 ans prendra ses fonctions le 1er mai. Il succèdera à Avram Grant, qui a démissionné après la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2017. Appiah se prépare donc à remplir un deuxième mandat à la tête de son pays d’origine, après avoir mené les Black Stars en phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. L’élimination du Ghana à l’issue de la phase de groupes avait mis un terme prématuré à son parcours. Sa mission consistera à mener les Black...
(RFI 05/04/17)
Le Ghana a un nouveau sélectionneur, et il n’est pas novice dans cette fonction. Pour remplacer Avram Grant, parti en février après la CAN 2017, la Fédération ghanéenne de football (GFA) a nommé ce mardi 4 avril James Kwesi Appiah. Ce dernier était en concurrence avec l’Allemand Winfried Schäfer, ancien sélectionneur du Cameroun, et le Français Willy Sagnol, ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux. Appiah a paraphé un contrat de deux ans. Il fut déjà en poste pendant près de deux ans et demi. Il succéda à Goran Stevanovic après la CAN 2012 et conduit les Black Stars jusqu’à la quatrième place de la CAN 2013. Il fut remercié en septembre 2014, peu après la Coupe du monde au Brésil où...
(Ouest-France 05/04/17)
Le Ghanéen Kwesi Appiah a été préféré à l’ancien entraîneur des Girondins. La fédération ghanéenne de football a annoncé ce mardi que Kwesi Appiah était le nouveau sélectionneur de la sélection nationale pour les deux ans à venir. Il succède à Avram Grant, parti après la CAN 2017. Willy Sagnol, qui faisait partie de la short-list comprenant trois ultimes noms selon L’Équipe, ne prendra donc pas place sur le banc des Black Stars. Le week-end dernier, des journalistes africains francophones avaient publié une tribune dans laquelle ils s’indignaient de la candidature de l’ancien entraîneur bordelais pour ce poste. Dans ce texte particulièrement sévère, ils dénonçaient "les tentatives de ce mercenaire du football de vouloir revenir sur les lieux de son...
(AFP 04/04/17)
Le technicien ghanéen James Kwesi Appiah a été nommé pour deux ans sélectionneur des "Black Stars", l'équipe nationale du Ghana, a-ton appris mardi de source officielle. Agé de 56 ans, James Kwesi Appiah, qui avait déjà dirigé la sélection nationale de 2012 à 2014, prendra ses fonctions à partir du 1er mai. Il avait été remplacé par l'Israélien Avram Grant après la contre-performance des Black Stars au Mondial-2014 au Brésil, où ils avaient été éliminés dès le 1er tour. Il succèdera à Grant, parti en février après la CAN-2017 au Gabon, où le Ghana avait terminé à la 4e place.
(Xinhua 04/04/17)
Le président toglais, Faure Gnassingbé a reçu lundi à Lomé la ministre des Affaires Étrangère du Ghana, Shirley Ayorkor Botchway, pour échanger des points de vue sur la gestion de leurs frontières communes. Mme Botchway qui a transmis un message du président ghanéen Nana Akufo Addo à son homologue togolais, a indiqué que le président du Ghana l'a envoyée à Lomé pour "exprimer combien son pays tient à continuer et à consolider ses relations de coopération avec le Togo". S'agissant de la gestion des frontières, elle a dit avoir évoqué la situation de la frontière de Noépé (sud) avec le président togolais, une frontière qui sera bientôt ouverte. "Nous savons tous comment nous sommes attachés aux objectifs de la CEDEAO...
(Agence Ecofin 04/04/17)
Les gouvernements ghanéen et japonais ont signé le 2 avril, un accord de don portant sur une somme totale de 58,4 millions de dollars US, et destiné à financer divers projets ghanéens dans les domaines des transports et des services sanitaires. La plus grande partie de ce financement sera consacrée à des projets routiers majeurs ghanéens. Pour une valeur de 56,6 millions de dollars US, elle permettra notamment de réaliser le projet d’autoroute de Tema et de réhabiliter les axes routiers Yamoransa-Assin Fosu et Assin Fosu-Assin Praso. Ce financement servira également à la construction d’infrastructures de collecte et d’écoulement des eaux usées sur ce dernier axe.
(AfreePress 04/04/17)
Le président de la république Faure Gnassingbé a reçu lundi en audience au nouveau palais de la présidence, le ministre des Affaires Étrangère du Ghana, Shirley Ayorkor Botchway. Mme Botchway est à Lomé pour transmettre un message du président ghanéen, Nana Akufo Addo à son homologue togolais, Faure Gnassingbé, a appris l’Agence de presse Afrepress. A la fin de l'audience, l'émissaire ghanéen a affirmé avoir transmis un « message spécial » au Chef de l'État togolais. « Dès sa prise de pouvoir, compte tenu des relations très importantes qui lient les deux pays, le président du Ghana m’a envoyé ici pour exprimer combien le Ghana tient à continuer et à consolider ses relations de coopération entres nos deux pays »,...
(Agence Ecofin 04/04/17)
Au Ghana, la filiale locale d’United Bank for Africa (UBA) a annoncé un bénéfice avant taxes en hausse de 134% au terme de son exercice 2016. La banque, qui affiche un bénéfice de 210 milliards de cedis, indique également que les dépôts qu’elle a enregistrés ont augmenté de 68%. Pour Abiola Bawuah, la directrice générale d’UBA Ghana, cette performance historique, réalisée dans un contexte macroéconomique défavorable tant au niveau mondial qu’au niveau régional, a été rendue possible par la culture d’entreprise de la compagnie, la qualité des services qu’elle fournit et son efficacité opérationnelle accrue. S’exprimant sur les perspectives de l’année 2017, Mme Bawuah a anticipé pour le Ghana une croissance solide sur laquelle surferait sa banque pour réaliser son...

Pages