Mercredi 18 Octobre 2017
(RFI 27/12/13)
En période de fêtes et de bombances on a parfois une pensée distante pour tous ceux qui ne mangent pas à leur faim dans le monde, à commencer par les Africains, l’Afrique où une personne sur cinq reste sous-alimentée. Mais si, au lieu d’être un problème, la nourriture devenait la solution pour l’Afrique ? C’est la conviction du mouvement italien Slow Food. L’association fondée par Carlo Petrini compte aujourd’hui plus de 100 000 membres dans le monde et milite pour un modèle de développement différent centré sur l’alimentation et la valorisation des produits traditionnels. Reportage.
(Agence Ecofin 26/12/13)
1,2 millions d’hectolitres de boissons alcoolisées et 500 000 hectolitres de boissons gazeuses. Telles seront les nouvelles capacités de production du brasseur ghanéen Accra Brewery Ltd (ABL), une fois qu’il aura mené à terme son projet d’investissement. Financé par la société sud-africaine SAB Miller, dont l’ABL est une filiale, ce projet verra la construction de deux lignes de conditionnements, d’un complexe de bureaux et d’infrastructures, telles qu’une unité de traitement des effluents, ou encore un réservoir de stockage d'eau afin d’éviter les désagréments causés par les pénuries d’eau dans la capitale ghanéenne. Estimé à 100 millions de dollars, cet investissement qui doublera la capacité de production d’ABL est considéré par les dirigeants de la société comme « une nécessité pour...
(Les Afriques 26/12/13)
A la veille de l’année nouvelle, Les Afriques brosse un tableau des agendas politique, économique et sécuritaire du continent. Entre échéances électorales, une menace terroriste qui fait tache d’huile et des régimes foncièrement axés sur l’émergence, … l’Afrique se trouve plus que jamais centre de gravité du monde. Avec des taux de croissance à deux chiffres par endroits, le reste du monde va continuer de se focaliser sur l’Afrique. Dans de pays, tels que le Ghana, la Côte d’Ivoire, à l’ouest, ou encore le Kenya et l’Ethiopie à l’Est, ou le Botswana, l’Angola et la Namibie au sud, sans omettre le Mozambique et ses immenses réserves de gaz, le développement est bien amorcé, à travers le continent. Le investisseurs locaux...
(Air Journal 24/12/13)
Le gouvernement ghanéen a décidé de s’ associer aux acteurs du secteur privé et aux investisseurs de l’industrie de l’aviation pour créer une nouvelle compagnie aérienne nationale, remplaçant les défuntes Ghana Airways et Ghana International Airlines. Treize compagnies privées ont présenté à ce jour des propositions au gouvernement ghanéen pour s’associer à lui afin de relancer la compagnie aérienne nationale, a indiqué la ministre ghanéenne des Transports, Dzifa Ativor, citée par l’agence de presse chinoise Xinhua. La ministre ghanéenne a déclaré que sur les 13 compagnies, il n’en reste plus que six qui attendent la confirmation finale de la Banque mondiale pour passer à l’étape supérieure. Elle a ajouté que la sélection d’un investisseur se basera sur la capacité de...
(AFP 23/12/13)
NEW YORK, 23 décembre 2013 (AFP) - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a annoncé lundi la nomination de deux envoyés spéciaux sur le changement climatique, le Ghanéen John Kufuor et le Norvégien Jens Stoltenberg. M. Kufuor a été président du Ghana de 2001 à 2009 et M. Stoltenberg a été Premier ministre de Norvège à deux reprises, de 2000 à 2001 et de 2005 à 2013. La mission des deux hommes sera de prendre contact avec les chefs d'Etat et de gouvernement mondiaux "afin de mobiliser la volonté politique et les énergies" et d'assurer le succès du sommet sur le climat que l'ONU accueillera le 23 septembre 2014 à New York, indique un communiqué des Nations unies. L'ONU...
( 23/12/13)
Abidjan, 22 décembre 2013 (IRIN) – La peur des représailles empêche les milliers d’Ivoiriens qui ont trouvé refuge au Ghana et au Togo après les violences survenues au lendemain des élections présidentielles de 2010-2011 de rentrer en Côte d’Ivoire. Sur les 12 500 Ivoiriens qui se sont enfuis au Ghana et au Togo, seuls 710 sont rentrés chez eux, selon le Service d’aide aux réfugiés et aux apatrides (SAARA) de la Côte d’Ivoire. En revanche, un nombre croissant d’Ivoiriens qui s’étaient enfuis au Liberia durant les violences sont revenus dans le pays au cours des derniers mois. Bon nombre de ceux qui ont trouvé refuge au Ghana sont originaires d’Abidjan, la capitale commerciale de la Côte d’Ivoire, ou d’autres grandes...
(Xinhua 23/12/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Davantage de partenariats publics-privés dans la coopération sino-africaine a été suggéré par un opérateur économique sénégalais, Abdou Aziz Sabaly, qui vient de conduire en Chine une délégation de représentants de chambres de commerces africaines. "Si nous considérons que l'Afrique a besoin d'investissements notamment dans les infrastructures, il faudrait que les Etats né gocient des partenariats publics-privés avec les dirigeants chinois mais aussi avec les privés", a-t-il estimé dans une interview à Xinhua. Selon M. Sabaly, chef du service de documentation de la chambre de commerce de Dakar, les investissements et le commerce "sont des axes importants qui doivent prendre la place de l'aide au développement". Il a fait remarquer à cet égard qu'un tel partenariat a démarr...
(République du Togo 23/12/13)
Le Togo et le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugies multiplient les initiatives pour régler le sort des réfugiés installés au Togo. 17.746 Ghanéens vivraient ainsi dans le nord du pays depuis près de 30 ans. Mais y a aussi l’avenir de plusieurs centaines de Togolais qui avaient fui le pays après l’élection présidentielle de 2005.Des responsables de la sécurité du Togo des deux pays se sont retrouvés vendredi à Lomé pour en discuter. A leurs côtés, les représentants du HCR. ‘Il est aujourd’hui du devoir de nos deux Etats de trouver des solutions pérennes pour mettre fin aux calvaires que vivent nos compatriotes de part et d’autre des frontières’, a déclaré le ministre de la Sécurité et de...
(République du Togo 21/12/13)
Le Togo et le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugies multiplient les initiatives pour régler le sort des réfugiés installés au Togo. 17.746 Ghanéens vivraient ainsi dans le nord du pays depuis près de 30 ans. Mais y a aussi l’avenir de plusieurs centaines de Togolais qui avaient fui le pays après l’élection présidentielle de 2005. Des responsables de la sécurité du Togo des deux pays se sont retrouvés vendredi à Lomé pour en discuter. A leurs côtés, les représentants du HCR. ‘Il est aujourd’hui du devoir de nos deux Etats de trouver des solutions pérennes pour mettre fin aux calvaires que vivent nos compatriotes de part et d’autre des frontières’, a déclaré le ministre de la Sécurité et...
(Ici Lomé 21/12/13)
Togo - Les délégations des réfugiés togolais vivant au Ghana et ceux du Ghana en terre togolaise, ont tenu une rencontre d’échange le vendredi 20 décembre 2013 à Lomé. Cette rencontre initiée par le Haut Commissariat des Refugiés (HCR), va proposer des solutions idoines et pérennes pour le retour ou pour la naturalisation volontaire des réfugiés. Certains évènements douloureux ont conduit les populations de part et d’autres des frontières à se réfugier ou à sédentariser dans chacun de nos pays. Selon M. MBILY Michel, Président de la Commission Nationale pour les Réfugiés, à ce jour, il y a plus de trois mille Togolais au Ghana et plus de dix sept mille cinq cent réfugiés Ghanéens vivant au Togo. Les chefs...
(Le Nouveau Réveil 21/12/13)
Mettre en place un réseau régional des commissions nationales, faire le bilan annuel des actions, réviser les défis, identifier, planifier les activités prioritaires pour l’année 2014. Tel est l’objectif de l’importante réunion des commissions nationales de lutte contre les armes légères et de petits calibres (Alpc) des Etats membres de la Cedeao, qui s’est ouvert, le mardi 11 décembre dernier, au Plateau. Gl Désiré Adjoussou, président de la Commission ivoirienne (ComNat Alpc), a insisté sur les difficultés rencontrées. «Les mouvements transnationaux des armes et des combattants, la porosité, je dirai même l’inexistence de nos frontières, les différents passifs de nos crises armées internes, favorisent une prolifération sans précédent dans plusieurs de nos Etats», a-t-il expliqué avant de préconiser le renforcement...
(Jeune Afrique 20/12/13)
Quelle est la région du monde où les PME paient le plus de taxes ? Réponse : l'Afrique. Multinationales, acteurs informels et particuliers, eux, contribuent très peu à l'effort collectif. Le système fiscal est à revoir de fond en comble. Le rapport est édifiant. Il s'intitule "Paying Taxes 2014", a été publié fin novembre par PwC (ex-PricewaterhouseCoopers) et porte sur les impôts payés par les petites et moyennes entreprises (PME) dans 189 pays. Le cabinet international de conseil et d'audit, en partenariat avec la Banque mondiale, a passé au crible le taux global d'imposition auquel sont soumises ces sociétés, le nombre d'heures qu'elles consacrent à l'acquittement de ces taxes, mais aussi le nombre de paiements qu'elles réalisent au cours d'une...
(APA 20/12/13)
La 71ème session ordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a pris fin, hier, à Abidjan en consacrant les progrès réalisés dans la sous-région par l’enregistrement d’une forte croissance économique en 2013, à 6,3 % et des prévisions de 7,1 % en 2014. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), selon le président de la Commission, Désiré Kadré Ouédraogo, demeure « la première communauté économique régionale » avec la plus forte croissance économique pour l'année finissante, à 6,3 % et des prévisions atteignant 7,1 % l'année prochaine. « Ce taux de croissance notable tient à la vigueur affichée par les économies nationales en 2013 avec sept Etats enregistrant...
(APA 19/12/13)
La 71ème session ordinaire du Conseil des ministres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a pris fin, mardi, à Abidjan en consacrant les progrès réalisés dans la sous-région par l’enregistrement d’une forte croissance économique en 2013, à 6,3% et des prévisions de 7,1% en 2014. L'organisation ouest-africaine, selon le Président de la Commission, Désiré Kadré Ouédraogo, demeure ‘'la première communauté économique régionale'' avec la plus forte croissance économique pour l'année finissante, à 6,3% et des prévisions atteignant 7,1% l'année prochaine. ‘'Ce taux de croissance notable tient à la vigueur affichée par les économies nationales en 2013 avec sept Etats enregistrant des taux de croissance supérieurs à la moyenne régionale de 6,3%, à savoir la Gambie...
(Xinhua 19/12/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua ) -- Le Conseil de sécurité des Nations unies a appelé mercredi à des efforts complets et intégrés dans la lutte contre le trafic de drogue et d'autres crimes organisés en Afrique de l'Ouest et dans la région du Sahel. Dans une déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité a exprimé sa "préoccupation croissante" sur les menaces graves de trafic de drogue et la criminalité transnationale organisée qui portent atteinte à la paix et la stabilité en Afrique de l'Ouest et dans la région du Sahel, ainsi que sur les liens entre le trafic de drogues et d'autres crimes que sont le trafic d'armes et la traite des êtres humains , le terrorisme et la violence...
(Xinhua 19/12/13)
L'Union européenne (UE) a annoncé qu'elle verserait 12,5 millions d'euros pour soutenir la gestion des opérations de maintien de la paix sous commandement africain, indique un communiqué publié mercredi à Gaborone par la délégation de l'UE au Botswana. Concrètement, ces fonds serviront à soutenir l'établissement d'un « Système de commandement, de contrôle, de communications et d'information » sur une période de deux ans, selon le communiqué. Ce système fournira des services de transmission sécurisée de données informatiques, vocales et vidéos par communication satellite entre l'Union africaine et les différentes organisations régionales ou subrégionales et missions de maintien de la paix dé ployées au niveau national. « Notre nouveau système de soutien aidera nos partenaires africains à mettre en place les...
(Xinhua 18/12/13)
ATHENES, (Xinhua) -- Un cargo grec a été attaqué par des pirates au large des côtes d'Afrique de l'Ouest et deux membres de l'équipage ont été enlevés, ont annoncé les autorités grecques mardi. Les deux personnes capturées sont le capitaine ukrainien et l'ingénieur grec de l'Althea battant pavillon des îles Marshall, d'après le ministère grec de la Marine marchande. Dix-huit membres de l'équipage se trouvaient à bord quand le pétrolier a été attaqué par une douzaine d'hommes armés alors qu'il naviguait entre le Nigeria et la Guinée, d'après les premières informations. Aucun blessé n'a été rapporté. Les hommes armés sont partis avec des effets personnels de l'équipage, mais pas le pétrole transporté par le navire. Aucune demande de rançon n'a...
(Le Jour Guinée 17/12/13)
Le Pr Alpha Condé, président de la République, a nommé un nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Ghana. SEM Kaba Arafan Kabinet était auparavant conseiller à l’ambassade de la République de Guinée à la représentation permanente auprès de l’office des Nation Unies à Genève. L’annonce a été faite lundi 16 décembre par les médias d’Etat. A Noter qu’un autre décret, lu sur les mêmes antennes, rappelle le Dr Diaré Mamadi, désormais ex ambassadeur de la République de Guinée à Pekin, République populaire révolutionnaire de Chine. Amadou Kendessa Diallo
(Xinhua 16/12/13)
Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine a exprimé son inquiétude sur la détérioration de la situation en République centrafricaine, notamment les derniers incidents survenus à Bangui, capitale du pays, et les tensions et les affrontements intercommunautraires et inter-religieux. Lors de sa 408e réunion tenue vendredi à Addis Abeba, le Coneil a décidé d'autoriser une augmentation temporaire de la force de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA) jusqu'à 6 000 personnes en uniformes, ce qui fera l'objet d'un examen dans un délai de trois mois, à la lumière de l'évolution de la situation et des besoins sur le terrain et sur la base d'un rapport qui sera présenté par le président de la Commission...
(Xinhua 14/12/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Hervé Ladsous, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, a fait vendredi le bilan des activités de son département au cours d'une année "très active", passant en revue les situations en République démocratique du Congo (RDC), au Mali, au Soudan, au Soudan du Sud, en Syrie et en République centrafricaine. Il a parlé des améliorations constatées dans la conduite des opérations de maintien de la paix par l'ONU, notamment en termes de qualité et de réduction des coûts, selon un communiqué de l'ONU. M. Ladsous a insisté sur la nécessité de poursuivre ces efforts en mettant l'accent sur la qualité des services fournis, la formation des Casques bleus et les partenariats...

Pages