Samedi 24 Février 2018
(RFI 02/04/14)
Près de 80 dirigeants africains et européens se retrouvent à Bruxelles pour le sommet Union européenne - Afrique, ce mercredi 2 avril. La présidente de transition centrafricaine sera présente, tout comme le président français ainsi que le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Un sommet avec un objectif affirmé : relancer le partenariat économique entre les deux continents. « Nous ne sommes pas venus mendier à Bruxelles… mais explorer avec nos partenaires les pistes pour vite nous développer et eux, mieux résister à la crise », affirme un chef d’Etat africain. Le président du Conseil européen répond quant à lui par un proverbe « si tu veux aller vite, vas tout seul… si tu veux aller loin, allons ensemble. »...
(Xinhua 01/04/14)
La Communauté économique des États d’ Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a de nouveau refusé de signer l’Accord de partenariat économique (APE) proposé par l’Union européenne (UE), ont rapporté lundi à Accra les médias locaux. Cette information est rapportée par un communiqué publié à l’ issue de la 44ème Réunion ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO organisée samedi dernier à Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire. Certains chefs d’État, et en particulier celui du Nigeria, ont soulevé des préoccupations concernant certains points techniques de cet accord, obligeant les chefs d’État et de gouvernement à remettre à plus tard la signature de cet accord, selon ce communiqué. Les dirigeants d’Afrique de l’Ouest ont néanmoins réaffirmé leur fort...
(Afriquinfos 01/04/14)
ACCRA - La Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a de nouveau refusé de signer l'Accord de partenariat économique (APE) proposé par l'Union européenne (UE), ont rapporté lundi à Accra les médias locaux. Cette information est rapportée par un communiqué publié à l' issue de la 44ème Réunion ordinaire des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO organisée samedi dernier à Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d'Ivoire. Certains chefs d'État, et en particulier celui du Nigeria, ont soulevé des préoccupations concernant certains points techniques de cet accord...
(L'Intelligent d'Abidjan 01/04/14)
Le tarif extérieur commun (TEC) consiste à appliquer les mêmes droits et taxes aux marchandises entrant dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), indépendamment de leurs points d’entrée et de leur destination. Depuis le 1er janvier 2000, le TEC est en vigueur au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). En plus des huit pays de l’UEMOA, le TEC sera étendu à l’espace CEDEAO à partir de janvier 2015. L’information a été donnée lors du 44e sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, à Yamoussoukro, qui s’est achevé le samedi 29 mars 2014. Les modalités d’application du TEC ont été expliquées par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré...
(AFP 01/04/14)
BRUXELLES, 1 avril 2014 (AFP) - Plus de 80 dirigeants africains et européens se retrouvent mercredi et jeudi à Bruxelles pour tenter de relancer leur partenariat, plombé par l'instabilité en Afrique et en perte de vitesse face à la concurrence chinoise. L'urgence en Centrafrique, où les violences ont repris, et la lutte contre l'immigration irrégulière venue du continent africain, doivent dominer l'agenda du 4e sommet UE-Afrique organisé sur le thème "Investir pour les personnes dans la prospérité et la paix". Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, doit y participer.
(AIP 31/03/14)
Yamoussoukro – Le nouveau président de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, John Dramani Mahama compte poursuivre les actions de son prédécesseur, Alassane Ouattara, notamment par le renforcement de la stabilité, de la sécurité et de l’intégration régionales, ainsi que la construction d’infrastructures communautaires. Dans son discours d’orientation et de clôture de la 44ème session ordinaire tenue de vendredi à samedi à Yamoussoukro, le Président ghanéen, désigné la veille par ses pairs pour assurer la présidence de la Conférence, s’est réjoui de la confiance ainsi placée en lui par ses « aînés ».
(Xinhua 31/03/14)
ABIDJAN, 29 mars (Xinhua) -- Le président du Ghana, John Dramani Mahama, a été élu président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) à l'issue d'un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement qui a clos ses portes samedi à Yamoussoukro (centre, 230 km d'Abidjan). "Hier (vendredi), les chefs d'Etat se sont concertés et ont décidé de porter à la tête de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement le président ghanéen John Dramani Mahama", a déclaré officiellement samedi le président sortant Alassane Ouattara lors de la cérémonie de clôture du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement ouvert vendredi. Le président sortant a ensuite procédé à la transmission du commandement en invitant...
( 31/03/14)
Le président ghanéen John Dramani Mahama a été élu président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) . "Je suis très heureux de vous dire qu'hier (vendredi), mes pairs ont décidé de porter à la tête de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO mon frère et ami John Dramani Mahama, président de la République du Ghana", a déclaré Alassane Ouattara, le président sortant de l'organisation, chef de l'Eat ivoirien. Ouattara s'exprimait à la clôture du 44e sommet ordinaire de la CEDEAO, qui s'est tenu vendredi et samedi à Yamoussoukro (Côte d'Ivoire). Pendant un an, Mahama va diriger cette organisation de 15 pays ouest-africains réunissant environ 300 millions d’habitants anglophones, francophones...
(Agence Ecofin 31/03/14)
(Agence Ecofin) - C’est par son compte Twitter que le président John Dramani Mahama a annoncé son élection à la présidence de la Cédéao lors de la 44ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat de la Communauté, qui prend fin ce samedi, à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. Alassane Ouattara, âgé et encore convalescent, n’avait pas souhaité prolonger son bail à la tête de l’institution régionale. John Dramani Mahama faisait figure de favori en face d’Ellen Johnson Sirleaf, handicapée par le manque d’infrastructures du Libéria pour abriter les rencontres de la CEDEAO et Yahya Jammeh, jugé trop marginal. Quant à Macky Sall, francophone, il lui était difficile de succéder à un autre francophone, selon la tradition de l’institution.
(APA 31/03/14)
Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a souhaité, samedi, un "mandat fructueux" à son successeur à la présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Ghanéen John Dramani Mahama, l’assurant de sa "disponibilité" dans la conduite de sa mission. "Vous comprenez l’émotion qui est la mienne au moment où s’achèvent les travaux de la 44è session des Chefs d’Etat de la CEDEAO. Je voudrais féliciter le Président John Dramani Mahama que les chefs d’Etat ont porté à la tête de notre organisation", a déclaré le Président Alassane Ouattara. " Je souhaite que votre mandat soit fructueux pour notre sous-région. Vous pouvez compter sur notre disponibilité pour la conduite de votre mandat" a poursuivi M...
(Fraternité Matin 31/03/14)
La conférence des Chefs d’État a invité toutes les banques centrales de la Cedeao à s'impliquer fortement dans le processus de l’union monétaire (monnaie unique). C'était le samedi 29 mars, à Yamoussoukro, lors de la cérémonie de clôture du 44e sommet de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). Ainsi, les banques centrales sont invitées à s'inscrire dans les actions d'harmonisation des cadres de politiques monétaires, de réglementations bancaires et de réformes des secteurs financiers. Pour conforter les bonnes perspectives économiques de la région, la conférence a exhorté les États membres à poursuivre les efforts qu’ils déploient en vue de la mise en place de cadres macroéconomiques stables...
(Pana 31/03/14)
L'Afrique de l'Ouest va rester la Communauté économique régionale (CER) africaine la plus dynamique en 2014 avec des prévisions d'un taux de croissance économique de 7,1 pour cent, comparé à 6,3 pour cent l'année précédente, selon le rapport annuel 2013 présenté par le président de la Commission de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Kadré Désiré Ouédraogo, au sommet des chefs d'Etat de la région à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, ce vendredi. Après une croissance régionale de 6,6 pour cent en 2012, six des 15 Etats membres de la CEDEAO ont enregistré des taux de croissance supérieurs à la moyenne de 6,3 pour cent en 2013, avec la Sierra Leone qui vient en tête de ce classement...
(Xinhua 31/03/14)
BRUXELLES - La Commission européenne a annoncé vendredi une aide d'urgence de 500.000 euros à la lutte contre l'épidémie Ebola en Guinée et dans les pays voisins. Elle a aussi envoyé un expert en Guinée pour aider à évaluer la situation. Mme Kristalina Georgieva, Commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a exprimé une "profonde préoccupation" sur la propagation du virus, qui peut tuer jusqu'à 90% des personnes atteintes. Selon la Commission européenne, l'UE suit le développement de l'épidémie de près par le biais de son Centre européen de prévention et contrôle des maladies (ECDC). Elle travaille également en collaboration avec ses partenaires internationaux, notamment l'Organisation mondiale de la santé (OMS)...
(Pana 31/03/14)
Les flux financiers illicites font perdre à l’Afrique plus de 50 milliards de dollars américains par an, révèle le rapport du Groupe de haut niveau chargé de la question des flux financiers illicites en provenance d’Afrique rendu public ce dimanche à la 7ème réunion des ministres africains de l’Economie, des Finances et de la Planification démarrée samedi à Abuja. Selon le rapport de ce groupe dirigé par l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, 'Lutter efficacement contre – et réduire – les flux financiers illicites en provenance d’Afrique qui drainent le continent de 50 milliards de dollars américains chaque année exige un engagement politique et un leadership forts tant en Afrique que dans le reste du monde'. 'Sans l’impact des flux financiers...
(AFP 29/03/14)
YAMOUSSOUKRO, 29 mars 2014 (AFP) - Le président ghanéen John Dramani Mahama, 55 ans, a été élu à la tête de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao), qui rassemble quinze Etats, a annoncé samedi à Yamoussoukro son prédécesseur, l'Ivoirien Alassane Ouattara. "Je suis très heureux de vous dire qu'hier, mes pairs (...) ont décidé de porter à la tête de la conférence des chefs d'Etats et de gouvernement de la Cédéao, mon frère et ami John Dramani Mahama, président de la République du Ghana", a déclaré M. Ouattara lors d'un discours de clôture du 44e sommet ordinaire de la Cédéao. M. Mahama, né le 29 novembre 1958 dans le nord du Ghana, est arrivé au pouvoir en...
(RFI 29/03/14)
Deuxième et dernier jour ce samedi du 44e sommet ordinaire de la Cédéao qui se tient à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. Après deux ans de mandats à la tête de l’organisation ouest-africaine, le président ivoirien Alassane Ouattara va laisser la place à un autre chef d’État. Dès l’ouverture du sommet de Yamoussoukro ce vendredi, la Cédéao s’est félicitée du succès obtenu au Mali. Les 15 États-membres de l’organisation ouest-africaine ont désormais les yeux tournés vers la Guinée-Bissau, engagée dans une sortie de crise avec les élections générales du 13 avril prochain.
(RFI 29/03/14)
En Côte d’Ivoire, plusieurs chefs d’Etats sont réunis à Yamoussoukro à l'occasion du 44e sommet de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest, la Cédéao. Un sommet qui a débuté par un appel à la Communauté internationale pour lutter contre le virus Ebola. C’est par un communiqué envoyé à la presse ce vendredi que le Conseil de médiation et de sécurité de la Cédéao a lancé un appel à la communauté internationale. Un appel pour solliciter de l'aide afin de faire face à l’épidémie d'Ebola, qui touche particulièrement la Guinée. Pour lutter contre l'éventuelle propagation du virus de la fièvre hémorragique dans la plupart des pays membres, le Conseil de médiation et de sécurité estime que le combat contre...
(Agence Ecofin 29/03/14)
L’agence de notation spécialisée dans les assurances A.M. Best Company a estimé, dans un rapport publié le 24 mars, que les pays d’Afrique subsaharienne enregistrant une croissance économique rapide présentent des «opportunités immenses» pour les assureurs et les réassureurs, citant en particulier le Kenya, le Nigeria et le Ghana. «Il existe des opportunités immenses pour les assureurs et les réassureurs sur les marchés africains clés, en particulier les marchés subsahariens qui connaissent une croissance rapide comme le Kenya, le Nigeria et le Ghana», a souligné Edem Kuenyehia, directeur associé à la division développement commercial et...
(Xinhua 29/03/14)
BRUXELLES, (Xinhua) -- L'Afrique a représenté 9% des échanges de biens de l'Union européenne (UE) l'année dernière, tandis que le commerce entre l'Afrique et l'UE était déficitaire de 15 milliards d'euros au détriment de cette dernière, a indiqué vendredi Eurostat, Office statistique de l'UE, à la veille du quatrième sommet UE-Afrique qui se tiendra mercredi et jeudi à Bruxelles. Les exportations de l'UE vers l'Afrique se sont élargies au record de 153 milliards d'euros en 2013, tandis que les importations ont connu une légère baisse pour passer à 168 milliards. Le déficit commercial de l'UE avec l'Afrique, qui avait atteint le pic de 41 milliards d'euros en 2008, s'est établi à 15 milliards en 2013. Parmi les Etats membres de...
(Agence Ecofin 28/03/14)
(Agence Ecofin) - La Fondation Rockefeller, basée au Etats-Unis, a annoncé une subvention de 3,8 millions de dollars destinée au gouvernement ghanéen, pour la mise en place d’infrastructures de TIC de niveau mondial susceptibles d’attirer des entreprises au Ghana. L’objectif est de créer 10.000 emplois numériques directs et indirects pour les jeunes. La Fondation Rockefeller est en partenariat avec la Banque mondiale qui a déjà offert 5 millions de dollars dans le cadre du projet e-Ghana. La subvention de 3,8 millions de dollars rentre dans le cadre de l’initiative pour l’emploi en Afrique, lancée en 2013 par la fondation.

Pages