Samedi 27 Mai 2017
(AFP 31/10/13)
Quarante-six étrangers ont été encore arrêtés la semaine dernière au Ghana pour exploitation minière illégale d'or, dont 43 Chinois, deux Indiens et un Américain, a indiqué jeudi à l'AFP un responsable de l'immigration.Quarante-six étrangers ont été encore arrêtés la semaine dernière au Ghana pour exploitation minière illégale d'or, dont 43 Chinois, deux Indiens et un Américain, a indiqué jeudi à l'AFP un responsable de l'immigration. Cette dernière opération, qui a duré sept jours, contre l'exploitation illégale des mines d'or dans le centre du pays, porte le nombre des arrestations à plus de 600 depuis le mois de juin, la plupart des personnes arrêtées étant des Chinois. Des tirs ont été effectués pendant les arrestations, mais il n'y a pas eu...
(Africa Top sports 31/10/13)
Le barrage retour de qualification pour la Coupe du monde au Brésil entre l’Egypte et le Ghana se jouera bien au Caire en Egypte, ainsi en a décidé mercredi la Fifa en réponse à la feuille de route soumise le 28 octobre dernier par la Fédération égyptienne de football. L’instance a indiqué qu’elle avait été convaincue par l’Egypte en ce qui concerne la sécurité des deux équipes. Suffisant pour que le match se déroule dans une bonne atmosphère? Le Ghana craignait le pire Le Ghana avait demandé la délocalisation de la rencontre, craignant la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays depuis février 2012 et aggravée depuis le renversement du Président Mohamed Morsi. Une inquiétude tout à fait légitime au...
(Afrik.com 31/10/13)
En dépit des réticences du Ghana, la FIFA a indiqué que le barrage retour à la Coupe du monde 2014, qui va opposer l’Egypte aux Black Stars, va bien se dérouler au Caire. La Fédération ghanéenne n’aura finalement pas eu gain de cause. Malgré deux courriers envoyés à la FIFA, les Black Stars ont vu l’instance mondiale du football maintenir sa décision de jouer le match retour de barrage à la Coupe du monde 2014 sur le sol égyptien. Si le Ghana avait évoqué des raisons de sécurité pour que cette rencontre soit délocalisée, l’Egypte a fourni à la CAF et à la FIFA des garanties pour que ce match se tienne bien au Caire. Le barrage est donc maintenu...
(Agence Ecofin 31/10/13)
(Agence Ecofin) - Les éleveurs ghanéens veulent voir les œufs produits dans le pays au menu dans les cantines scolaires. C’est l’appel récemment lancé par l’association ghanéenne des éleveurs à l’endroit du gouvernement. Les éleveurs veulent ainsi participer au programme d'alimentation scolaire du Ghana, une initiative issue d’un partenariat entre les gouvernements ghanéen et néerlandais, lancé en 2005. Ledit programme qui a pour but la réduction de la pauvreté et l’amélioration de la sécurité alimentaire au Ghana, vise aussi un accroissement de la scolarisation. Suite aux objections soulevées ces derniers mois quant à la qualité des repas servis dans le cadre du programme, spécialement leur valeur nutritive, les éleveurs ghanéens se proposent de fournir au gouvernement des œufs ainsi les...
(Agence Ecofin 31/10/13)
(Agence Ecofin) - Castle Minerals Ltd a annoncé, le 28 octobre, avoir identifié 13 objectifs d’envergure devant être des « formations massives de sulfures » dans la concession Bundi dans le nord-ouest du Ghana. Les objectifs ont été détectés par un sondage géophysique héliporté et sont, pour la plupart, adjacents à des minéralisations aurifères et de sulfure de zinc mises en évidence au mois de mars dernier. « Cette découverte est un développement positif pour la concession Bundi et accroît, de façon significative, le potentiel de zones de minéralisation aurifère et de zinc sur place », commente Mike Ivey, directeur général de Castle. Castle Minerals Ltd listée sur ASX dispose, au Ghana, de six projets aurifères couvrant plus de 12...
(Xinhua 31/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- L'ONU a dénoncé mercredi les inégalités croissantes de revenus en Afrique, soulignant que l'expansion économique ne bénéficiait toujours pars à de larges segments de la population. "Les chiffres montrent que le fossé entre riches et pauvres se creuse alors même que le continent connaît des taux de croissance économique élevés", a déclaré le vice-directeur pour l'Afrique du Programme des Nations unies pour le Développement ( PNUD), Gerd Trogemann, en marge du Séminaire de l'économie inclusive du G20. Cet événement de deux jours a rassemblé plus de 200 participants pour discuter des moyens d'intensifier les modèles de croissance économique inclusive en Afrique. L'Afrique comporte toujours un secteur informel très important dont la contribution à l'économie n'est pas correctement...
(Xinhua 30/10/13)
ABIDJAN - Un forum des affaires sur l'autosuffisance alimentaire s'est ouvert mardi à Abidjan pour échanger sur la politique alimentaire commune dans les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Le forum initié conjointement par le Ghana, la Guinée et la Côte d'Ivoire porte sur la synergie des actions entre les organisations paysannes et le secteur privé en vue d'assurer l'autosuffisance alimentaire en Afrique de l'Ouest. "Il s'agit pour les organisateurs de créer un cadre d'échanges sur la politique alimentaire commune dans l'espace CEDEAO", a déclaré le président du Réseau des organisations paysannes et des producteurs de l'Afrique de l'Ouest (Roppa), Djibo Bagna, à l'ouverture du forum. Il a invité les pouvoirs publics à...
(Les Afriques 29/10/13)
Les chefs d'Etat et de gouvernement d'Afrique de l'ouest se sont réunis pour un sommet extraordinaire en fin de semaine dernière à Dakar. La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao) vient d’adopter un nouveau dispositif pour la mise en application d’un Tarif extérieur commun (TEC) dès janvier 2015. Au cours de ce sommet extraordinaire tenu à Dakar, les sujets économiques ont dominés les débats. Pour le président ivoirien et président en exercice de la Cedeao, Alassane Ouattara, l’adoption du Tarif extérieur commun pour les 15 pays de la communauté permettra de « redynamiser le commerce intracommunautaire », et de préciser, « nous constituons désormais un bloc commercial solide, compétitif, capable d'améliorer la contribution de notre organisation et de...
(Le Monde 29/10/13)
Elu secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) en 2002, l'ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, arrivera en novembre 2014 à la fin de son troisième mandat de quatre ans. Il pourrait en briguer un quatrième et l'obtenir haut la main, tant son bilan est considéré comme positif : la charte de l'OIF ne prévoit pas de limitation. Mais, à 78 ans, le grand homme, au propre comme au figuré, a pris la ferme décision de tirer sa révérence l'an prochain.Jusqu'à présent, une seule candidate s'est déclarée « intéressée » par ce poste : Michaëlle Jean. Elle fut gouverneure générale du Canada de 2005 à 2010, à savoir la représentante de la reine Elizabeth II, chef de l'Etat...
(Xinhua 29/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) a appelé lundi les pays africains en particulier dans la région du Sahel à améliorer l'agriculture. Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, a appelé le continent à se concentrer sur l'irrigation à grande échelle pour améliorer la production agricole. "L'agriculture africaine emploie 65-70% de la population active et représente généralement 30-40% du PIB du continent. Elle représente la seule industrie la plus importante dans la région, et donc sa transformation et sa croissance est essentielle pour réduire la pauvreté dans la région" a déclaré M. Diop dans un communiqué publié à Nairobi. Il a déclaré que plus de 80 millions de personnes vivant dans la région du...
(Xinhua 28/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(Xinhua 28/10/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Dix jours après l'attaque contre un convoi de l'Unité de police de la Mission hybride ONU-UA au Darfour (MINUAD) perpétrée le 13 octobre dans l'ouest du Darfour dans laquelle trois soldats sénégalais ont été tués, deux Casques bleus tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont perdu la vie dans le nord-est du Mali le 23 octobre lors d'un attentat-suicide à la voiture piégée contre un poste de contrôle à Tessalit, ce qui démontre une fois de plus que le personnel des Nations Unies, notamment les forces de maintien de la paix déployées dans les pays et régions déchirés par les conflits, est confronté à une hausse des menaces...
(Xinhua 27/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(AFP 26/10/13)
DAKAR - Les progrès politiques et sécuritaires au Mali les engagent "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré le président sénégalais Macky Sall. Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), réunis en sommet vendredi à Dakar, ont salué les progrès au Mali et exprimé leur volonté de "poursuivre leurs efforts" pour "la paix et la sécurité" dans le Sahel. Les progrès politiques et sécuritaires au Mali engagent les dirigeants ouest-africains "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré l'hôte du sommet, le président sénégalais Macky Sall, lors de la cérémonie d'ouverture. Il s'est réjoui de la...
(Xinhua 26/10/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a appelé la communauté internationale à soutenir la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l' Ouest (CEDEAO) dans sa lutte contre le terrorisme et l'insécurité au Sahel. "J'invite une nouvelle fois, la communauté internationale à soutenir la CEDEAO dans sa lutte contre le terrorisme et l'insécurité au Sahel et à intensifier leur action contre les groupes criminels qui écument cette région", a-t-il affirmé à l' ouverture du sommet de cette organisation vendredi à Dakar. M. Ouattara, qui s'exprimait en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO, a souligné que la lutte contre le terrorisme au Sahel "n'est pas terminée" et a demandé aux pays de l'espace CEDEAO de rester...
(Xinhua 26/10/13)
LOME, 25 octobre (Xinhua) -- Le Togo a démarré vendredi une campagne de vaccination gratuite contre la poliomyélite sur toute l'étendue nationale mais synchronisée avec les autres pays de l' Afrique de l'ouest. L'opération de vaccination va durer trois jours et vise, à la fois, à éradiquer le poliovirus sauvage en Afrique de l'ouest et à renforcer l'immunité des enfants de moins de 5 ans. Selon les autorités sanitaires togolaises, cette campagne de vaccination touchera environ 1,843 million d'enfants, soit au moins 95% des enfants de 0 à 59 mois. Par ailleurs, l'opération se déroulera suivant la méthode de porte-à-porte et permettra de recenser des cas de paralysie flasque aigue et de draconculose à travers le pays. Elle intervient quatre...
(AFP 24/10/13)
Les présidents du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Bénin et du Togo sont arrivés mercredi à Dakar, où ils seront rejoints par d'autres dirigeants d'Afrique de l'Ouest pour des sommets de deux organisations de cette région jeudi et vendredi, selon la télévision publique sénégalaise RTS. Le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall a accueilli ses homologues Blaise Compaoré (Burkina Faso), Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Mahamadou Issoufou (Niger), Thomas Boni Yayi (Bénin) et Faure Gnassingbé Eyadema (Togo) à leur descente d'avion, d'après les images diffusées mercredi soir par la RTS. Tous ces dirigeants doivent participer jeudi à un sommet de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), regroupant huit pays d'Afrique de l'Ouest utilisant comme monnaie le franc CFA: Bénin,...
(Xinhua 24/10/13)
ACCRA, 23 octobre (Xinhua) -- L'économie du Ghana a besoin d' ajouter de la valeur à ses principales marchandises d'exportation pour se développer, ont mis en garde les experts. Pour les produits tels que le cacao, l'or et le pétrole brut, ils affirment que, avec de la valeur ajutée et la production, le lien critique sera créé entre ces secteurs de l'économie et les autres. Dans des interviews séparées, les experts ont également demandé à l'Etat de soutenir le secteur manufacturier en intervenant face à la chute des prix des marchandises pour les produits comme l'or, le cacao, le bois et le pétrole, entre autres. Thelma Aku Maclean, analyste à Strategic African Securities ( SAS), groupe de conseil en investissements,...
(AFP 24/10/13)
L'Afrique de l'ouest, rassemblée au sein de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) entend "accélérer" la création d'un marché unifié et d'une monnaie unique d'ici 2020."On a toujours l'habitude de voir la Cédéao sur le front des crises et des questions politiques, mais nous avançons (...) sur l'oeuvre de construction économique de nos pays", a déclaré mercredi le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, avant un sommet, vendredi à Dakar, essentiellement condacré à l'économie.Des questions politiques "peuvent être évoquées mais (...) ce sommet a été convoqué exprès pour des questions d'intégration économique", a souligné M. Ouédraogo devant l'Association de la presse étrangère au Sénégal (APES).Les dirigeants ouest-africains examineront une série de recommandations...
(Xinhua 24/10/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Le sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui se tiendra vendredi à Dakar, devrait accélérer le processus d'intégration économique des 15 pays membres de cette organisation, selon le président de la commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo. Le sommet devrait en effet adopter le Tarif extérieur commun ( TEC), prélude à une union douanière et à des politiques commerciales communes, a indiqué M.Ouédraogo, au cours d'une rencontre avec des journalistes, mercredi à Dakar. Le TEC viendrait ainsi compléter les décisions prises lors du sommet d'Abuja, au Nigeria, les 17 et 18 juillet 2013 et qui portaient sur l'accélération du processus d'intégration communautaire à travers la réalisation...

Pages