Mardi 21 Novembre 2017
(Afriquinfos 19/03/14)
SAN JOSE (© 2014 Afriquinfos) - Alors que les phases de poules se terminent, le Ghana a validé son ticket pour les quarts de final. La Zambie est quant à elle éliminée. Les phases de poules du Mondial U17 féminin ne sont toujours pas terminées que certaines équipes ont déjà validé leur ticket pour les quarts de final. Le Ghana en fait partie grâce à une deuxième victoire consécutive contre l’Allemagne par 1-0. Les Black Maidens sont donc assurés de poursuivre l’aventure après le match nul du Canada face à la Corée du Nord. Avec 4 points d’avance sur le 2ème du groupe, le Ghana représentera donc l’Afrique au prochain tour. Déception cependant pour la Zambie qui enchaîne une seconde...
(Africa Top sports 19/03/14)
Deuxième journée de phases de poules du Mondial féminin des moins de 17 ans et déjà les premiers qualifiés pour les quarts de finale. Bonne nouvelle pour l’Afrique qui est assurée d’avoir au moins un représentant au prochain tour. Il s’agit du Ghana qui validé son second succès en autant de matchs. Mardi, les Black Maidens se sont imposées devant l’Allemagne 1-0. Gladys Amfobea a inscrit l’unique but de la partie et assuré une qualification en quarts pour son équipe. Le Ghana est actuel leader du groupe B avec 6 points devant le Canada (2 points) auteur d’un match nul 1-1 avec la Corée du Nord. Le Nigéria demain contre la Colombie ! Déception en revanche pour la Zambie. Déjà...
(Xinhua 19/03/14)
ABIDJAN, (Xinhua) -- L'Union européenne s'est engagée à soutenir à hauteur de 6,5 milliards d'euros (environ 4263 milliards F CFA) un programme de financement du développement en Afrique de l'Ouest en attendant la conclusion d'un accord de partenariat économique avec les 16 pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Selon un communiqué publié mardi, une réunion du Conseil des affaires étrangères de l'UE a adopté l'appui financier de 6,5 milliards d'euros au titre du Programme de l'accord de partenariat économique pour le développement (PAPED) en faveur de l'Afrique de l'Ouest pour la période 2015-2020.
(Le Soleil 19/03/14)
L’Union européenne, dans un communiqué, déclare avoir octroyé un nouveau soutien d’au moins 6,5 milliards d’euros, soit environ 4.263 milliards de FCfa au Programme de l’accord de partenariat économique pour le développement (Paped) en faveur de l’Afrique de l’Ouest pour la période 2015-2020. Dans le financement du Programme de l’accord de partenariat économique pour le développement (Paped), l’Union européenne (Ue) accorde une enveloppe de 6,5 milliards d’euros, soit environ 4.263 milliards de FCfa aux pays de l’Afrique de l’Ouest pour la période 2015-2020. Cela fait suite aux conclusions adoptées le 17 mars par le Conseil des affaires étrangères. Ces fonds, précise le communiqué, amélioreront considérablement les flux commerciaux et d’investissement vers les pays d’Afrique de l’Ouest, contribuant ainsi au développement,...
(Direct Info 19/03/14)
La prime de participation des joueurs des Black Stars à la Coupe du monde 2014 de football au Brésil est fixée à 75.000 dollars US, a indiqué le ministre ghanéen des Sports, Elvis Afriyie Ankrah. Outre cette prime qui sera payée à chacun des 23 joueurs sélectionnés pour le mondial-2014 prévu du 12 juin au 13 juillet, Afriyie Ankrah a ajouté que les bonus en cas de victoire dans un match sont maintenus au même taux qu’à la dernière édition du mondial 2010 en Afrique du Sud. Le bonus payé à chaque joueur en 2010 était de 15.000 dollars. La décision du ministère des Sports va à l’opposé de la doléance soumise par les joueurs, lesquels ont demandé une prime...
(Pana 19/03/14)
Le Ghana va affronter ce mardi l'Allemagne à la Coupe du monde de football féminin des moins de 17 ans qui se joue au Costa Rica, en match comptant pour la deuxième journée du Groupe B qui pourrait propulser les Ouest-Africaines au second tour en cas de victoire. Les Ghanéennes ont remporté leur premier match (2-0) contre la Corée du Nord dimanche et une victoire contre l'Allemagne les placerait définitivement en tête de leur groupe avec six points. Cependant, le Ghana doit se méfier des Allemandes qui après avoir été menées 2-0 en première mi-temps sont revenues au score pour terminer par un match nul 2-2 avec le Canada. Les Ghanéennes doivent donc jouer serré face à une équipe allemande...
(Jeune Afrique 19/03/14)
Airtel, MTN, Vodaphone, Ooredoo, Orange, STC, Zain et Vodaphone ont annoncé leur volonté de partager leurs infrastructures de réseaux en Afrique et au Moyen Orient pour étendre leurs services aux zones reculées. Au-delà des motifs affichés, cette annonce révèle aussi les difficultés que connaissent les opérateurs télécoms sur le continent. L'association GSM (GSMA), réunissant près de 800 opérateurs télécoms dans le monde, annonce que huit de ses membres, parmi les acteurs les plus importants des marchés d'Afrique et du Moyen Orient, ont prévu de développer le partage de leurs infrastructures de réseaux.
(Pana 18/03/14)
L'alimentation douteuse en gaz du Nigeria et la réparation des centrales de production causent une nouvelle crise énergétique au Ghana - Une alimentation douteuse en gaz de la conduite Ouest africaine (Sigle anglais WAGP) du Nigeria et des réparations de maintenance des centrales de production dans l'Ouest du Ghana, ont drastiquement réduit la production d’énergie ayant conduit à un programme de délestage. WAGP qui alimente en gaz une centrale de production privée, Sunon Asogli, produisant environ 220 mégawatts, s'est virtuellement asséché, obligeant l'entreprise à arrêter sa production encore une fois à cause d'une alimentation irrégulière et très en baisse.
(Le Point 18/03/14)
Selon "Afrik Foot", durant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, chaque joueur du Ghana avait touché 75 000 dollars avec primes. Selon Afrik Foot, durant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, chaque joueur du Ghana avait touché 75 000 dollars avec primes. "Il en sera de même en 2014 au Brésil", selon Elvis Afriyie-Ankrah, ministre des Sports ghanéen. S'exprimant sur Puissance FM, il a indiqué que le Ghana doit donc maintenir le chiffre de 2010 "parce que nous allons tous surmonter ces défis". Les Black Stars auront aussi droit à des bonus selon les résultats obtenus durant la compétition.
(Africa Top sports 18/03/14)
« Le cabinet a approuvé le déblocage de 10 500 000 Cédis Ghanéen pour la Fédération Ghanéenne de Football pour financer la participation du Ghana dans la phase de groupes de la Coupe du monde 2014 au Brésil. Un montant supplémentaire de 14 177 025 Cédis a également été prévu pour couvrir les dépenses de l’équipe quand ils se qualifient pour les phases ultérieures de la concurrence. » C’est ce qu’annonce le gouvernement ghanéen ce lundi. Ce dernier a également confié être prêt à débourser jusqu’à 24 677 025 Cédis (près de 9 millions d’Euros) pour accompagner les Black Stars au Brésil en Juin prochain. La préparation des Black Stars pour le Brésil passe aussi par là. Asamoah Gyan et...
(Afriquinfos 18/03/14)
ACCRA - Le gouvernement ghanéen a décidé de diviser par deux le budget de l’équipe du Ghana pour la prochaine Coupe du Monde au Brésil. Le gouvernement a octroyé 9.6 millions de dollars à lasélection ghanéenne. Environ 10 millions de dollars seront donc supprimé par cette Coupe du Monde, soit une réduction par 2 par rapport au mondial en Afrique du Sud en 2010, où 19 millions de dollars avait été fourni à cette équipe. La totalité des 9.6 millions de dollars seront attribués à l’équipe seulement si elle arrive en finale de la Coupe du Monde. Performance très compliqué pour cette équipe du Ghana au vu du groupe compliqué dans lesquels ils sont tombés (Portugal, Allemagne, Etats-Unis).
(AIP 18/03/14)
Abidjan - Le ministre de l’Agriculture, Coulibaly Sangavowa a déclaré, lundi, que l’Alliance globale pour la résilience eu Sahel et en Afrique de l’ouest (AGIR) « est une initiative dont la finalité est d’éradiquer la faim et la malnutrition au Sahel et en Afrique de l’ouest ». Le ministre a fait cette déclaration à Grand-Bassam, lors de l’atelier de lancement du processus ‘Dialogue inclusif pour la formulation des priorités résiliences de la Côte d’Ivoire’. Pour lui, cette alliance permet « non seulement de s’attaquer aux causes conjecturelles mais surtout structurelles des crises alimentaires et nutritionnelles afin de mettre définitivement fin aux cycles de la faim et de la malnutrition ». Pour atteindre cet objectif, ajoute le ministre, l’initiative AGIR s’appuie...
(Pana 18/03/14)
Les émissaires de l'Algérie, du Malawi et de l'Afrique du Sud ont rendu compte à l'Union africaine (UA) des préparatifs en vue des élections présidentielles dans leurs pays respectifs dans ce qui semble être un changement d'approche dans le suivi des progrès politiques en Afrique. Le Conseil de paix et de sécurité de l'UA (CPS) a annoncé lundi qu'il a tenu récemment sa 424ème session pour discuter des préparatifs pour la tenue des élections présidentielles dans quatre pays. “Le Conseil a encouragé la Commission de l'UA à déployer des mission d'observation dans le court comme dans le long terme dans les pays où auront lieu ces élections et à mobiliser les ressources nécessaires pour cette fin”, indique lundi un communiqué...
(Jeune Afrique 18/03/14)
Interrogé en marge de la deuxième édition du Africa CEO Forum, qui se tient du lundi 17 mars au mercredi 19 mars à Genève, le président de la Banque africaine de développement est revenu sur les grands enjeux de ce forum qu'elle co-organise. La deuxième edition du Africa CEO Forum s'est ouverte le lundi 17 mars à Genève. Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement, co-organisatrice avec le Groupe Jeune Afrique et Rainbow Unlimited du forum, a répondu à nos questions. La Banque africaine de développement co-organise le Africa CEO Forum. Avec quels objectifs ? Je suis parmi ceux qui pensent qu'il y a trop de conférences où l'on parle de tout et toujours entre les mêmes personnes...
(Xinhua 18/03/14)
NAIROBI, (Xinhua) -- Des scientifiques ont appelé lundi les agriculteurs africains à rechercher l'intensification des cultures et à utiliser des engrais biologiques qui sont considérés comme une solution à long terme aux pénuries alimentaires récurrentes que connaît le continent. Les experts du Centre international pour l'agroforesterie ( ICRAF), basé à Nairobi, ont déclaré que l'intensification, consistant à faire pousser davantage de nourriture sur une même superficie, était la clé pour accroître la production alimentaire en Afrique et répondre aux besoins d'une population en croissance permanente. "La production de cultures alimentaires en Afrique est sérieusement freinée par la dégradation de la fertilité des sols et des ressources en termes d'eau et de biodiversité", a déclaré Sammy Carsan, scientifique de l'ICRAF spécialisé...
(Sud Quotidien 18/03/14)
Le 15ième sommet de la Francophonie, c’est dans quelques mois. En perspective de cette rencontre internationale prévue en novembre prochain, le ministère de l’Environnement et du Développement durable déroule un vaste programme pour intégrer le développement durable dans le programme du sommet. La première étape de ce programme a démarré avec un atelier de formation des experts sur la grille d’évaluation du développement durable de la Francophonie: «Outils d’analyse et de mise en œuvre dans le contexte de l’agenda du développement post-2015» organisé à Dakar du 17 au 20 mars 2014. Intégrer la problématique du développement durable dans les décisions qui seront prises par les chefs d’Etat et de gouvernements au 15ème sommet de la Francophonie, prévu en novembre 2014...
(Agence Ecofin 17/03/14)
(Agence Ecofin) - Fan Milk réduira ses investissements au Ghana en raison de la pénurie d’électricité qui sévit actuellement dans le pays. « Les problèmes d'électricité que nous avons connus ont eu un impact sur nos agents, qui n'ont pas été en mesure de stocker les produits dans les conditions optimales.» a déclaré Jesper Bjorn Jeppesen, directeur général de la société, qui indique qu’en conséquence, la société n’injectera que 15 millions de cedis dans ses activités cette année. Le dirigeant explique aussi qu’en dépit des pénuries d'eau, de la baisse de confiance enregistrée chez les consommateurs, des coûts élevés des matières premières et d’une inflation qui a atteint un taux 14%, Fan Milk n’augmentera pas pour le moment, le prix...
(Pana 17/03/14)
Le président de la CAF, Issa Hayatou, a regretté la mort de l' arbitre ghanéen, Kwame Andoh-KYEI, survenue lors d'un incident au cours d'un match de ligue joué dans la partie ouest du Ghana. Le président de la CAF a qualifié la disparition tragique de l'arbitre ' d'événement triste et regrettable'. Dans un message adressé au président de la Fédération ghanéenne de Football (GFA), M. Kwesi Nyantakyi, M. Hayatou a écrit: ' Je voudrais exprimer ma grande tristesse après avoir appris la mort prématurée de l'arbitre, Kwame Andoh-Kye. En mon nom et au nom du comité exécutif de la CAF et de toute la communauté footballistique...
(BFM TV 17/03/14)
La société privée eleni, premier promoteur d'échange de marchandises en Afrique, a annoncé aujourd'hui la formation d'un consortium d'investissement public et privé pour financer la création de la bourse des marchandises au Ghana. Les partenaires du consortium d'investissement comprennent des institutions financières de haut niveau au Ghana, les sociétés limitées Data Bank Agrifund Manager, Ecobank Ghana, UT Bank Ghana, ainsi qu'IFC, 8 Miles Fund et Eleni, avec une minorité de partie prenante par le gouvernement du Ghana. Les partenaires du consortium et le gouvernement du Ghana ont conjointement signé une lettre d'intention dans le but de compléter le processus d'investissement en avril 2014 et lancer la bourse des produits au Ghana sur une période de 12 mois jusqu'au début de...
(Enquête 17/03/14)
Les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui ont en commun le franc CFA partagent visiblement le même destin en matière de taux de croissance. Une étude comparative entre les deux moteurs de cette zone économique, Sénégal et Côte d'Ivoire, avec les anglophones Nigeria et Ghana, deux pays de la sous-région disposant chacun de sa monnaie, révèle quelques certitudes. De faibles taux d’inflation ne sont pas une garantie de croissance économique supérieure à celles de pays ayant des taux d’inflation plus élevés. Une conclusion illustrée par un graphique conçu à partir des données de l’annuaire statistique de la Banque africaine de développement (BAD, 2009-2013), et contenue dans une présentation faite par Demba Moussa Dembélé président de l'Arcade lors...

Pages