| Africatime
Jeudi 23 Février 2017
(Agence Ecofin 23/02/17)
Au Ghana, plusieurs compagnies disposant d’un permis d’achat de cacao auprès des producteurs locaux, se plaignent des difficultés qu’elles rencontrent, en raison du retard dans le paiement de leur avance devant leur permettre de remplir leur contrat d’approvisionnement auprès de l’Office national de cacao du Ghana (Cocobod). Ce retard a eu pour effet de plomber les activités des compagnies sur le terrain. « La dernière fois que nous avons reçu une avance, c’était le 27 janvier. Depuis lors, plus rien. Cette situation paralyse nos activités dans la mesure où c’est notre fonds de roulement qui est bloqué », s’est plaint, à Reuters, un responsable de compagnie ayant requis l’anonymat.
(Agence Ecofin 23/02/17)
La compagnie minière Perseus Mining a effectué une nouvelle mise à jour de son plan, à la mine d’or Edikan, au Ghana, suite à une révision des réserves et ressources minérales du projet. Selon cette mise à jour qui prendra effet à partir de juillet 2017, la mine produira annuellement 214 000 onces d’or sur la durée de vie restante de 6,5 ans, avec 240 000 oz/an sur les cinq premières années. Le nouveau plan estime à 1 388 000 onces la production aurifère pour la durée de vie restante de la mine, ce qui est inférieur aux prévisions de l’ancien plan pour la même période. La compagnie a toutefois déclaré que les nouvelles prévisions étaient plus fiables que les...
(Agence Ecofin 22/02/17)
Le président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a révélé mardi que son gouvernement avait hérité d’une dette de 2,4 milliards de dollars dans le secteur de l’énergie. Dans un discours prononcé devant les parlementaires et diffusé en direct à la télévision nationale, le président Akufo-Addo a déclaré que sur ce montant, 100 millions de dollars devront être payés au secteur bancaire. “Nous avons hérité d’une économie et d’un secteur énergétique lourdement endettés”, une déclaration qui a été contestée avec véhémence par les députés de l’opposition. Le chef de l'Etat a annoncé que malgré les nombreuses difficultés rencontrées par le Programme du Ghana dans...
(BBC 22/02/17)
Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a prononcé mardi son premier discours sur l'état de la nation devant les parlementaires de son pays. Le premier discours du nouveau président ghanéen devant le Parlement a essentiellement été axé sur l'économie du pays en proie ces derniers temps à d'énormes difficultés. Le président a souligné une série de priorités. Il a notamment exprimé son engagement à réduire les impôts et de stimuler la croissance du secteur privé. Nana Akouffo Ado a d'entrée...
(Agence Ecofin 22/02/17)
« Nous avons hérité d’un secteur énergétique lourdement endetté, avec une dette nette s’élevant à 2,4 milliards $ en décembre 2016. Le plus alarmant est que 800 millions $ de cette somme est due aux banques locales menaçant leur stabilité et celui de l’ensemble du secteur financier », s’est inquiété Nana Akufo-Addo (photo), le nouveau président ghanéen, lors d’une adresse à la Nation. Cette situation est, selon le chef de l’Etat, le résultat des efforts du précédent régime pour réduire...
(Commod Africa 22/02/17)
Après son adhésion à l’Union africaine fin janvier, le Maroc poursuit avec intensité ses tournées sur le continent africain. La première étape de sa nouvelle tournée africaine du roi Mohammed VI était le Ghana. Quelques 25 accords ont été signés entre les deux pays le 17 février dernier dans les secteurs de l’agroalimentaire, des télécommunications et bancaire. Plus précisément en ce qui concerne l’agriculture, un accord de « soutiens aux petits agriculteurs » a été signé entre les ministres de...
(La Tribune 21/02/17)
Les difficultés du moment que traverse le Ghana, notamment à la suite de l'effondrement des prix du pétrole et du gaz, ne semblent pas pas déstabiliser la tradition de forte gouvernance dont bénéficie le pays. Et plusieurs facteurs augurent d'une bonne reprise de l'économie ghanéenne en 2017-2018, analyse Lahcen Haddad, député marocain, ancien ministre, expert en géostratégie. Le roi du Maroc s'est rendu en visite au Ghana la semaine dernière, pour la première fois depuis son intronisation, il y a...
(Agence Ecofin 21/02/17)
Le niveau d'exposition des filiales au Cameroun, Sénégal et au Ghana du groupe bancaire nigérian United Bank for Africa à des pools d'emprunteurs et épargnants restreints est assez élevé, a fait savoir vendredi 17 février, l'agence de notation Fitch Ratings, indiquant que cela constituait un risque considérable pour ces banques. « Les économies des trois pays sont assez sous-développées, les secteurs bancaires y opèrent avec de grandes concentrations à notre avis, et les normes prudentielles bien qu'elles se soient améliorées,...
(APA 20/02/17)
Le Maroc et le Ghana sont déterminés à renforcer davantage la coopération sur un ensemble de questions d'intérêt commun, se prononçant pour un « véritable partenariat économique », qui allie les initiatives des secteurs public et privé. Img : Rabat et Accra déterminés à renforcer leur coopération sur un ensemble de questions d’intérêt commun Le communiqué conjoint ayant sanctionné la visite officielle effectuée par le Roi Mohammed VI en République du Ghana, souligne que les deux chefs d'Etat ont passé...
(Financial Afrik 20/02/17)
A peine quelques semaines après la réintégration du Royaume à l’Union Africaine que le Roi Mohammed VI reprend la route pour une tournée dans plusieurs pays du continent. Première étape, le Ghana. Accompagné de ses ministres, le roi a présidé ce vendredi 17 février la cérémonie de signature de 25 accords gouvernementaux et de partenariat public-privé dans différents domaines de coopération entre le Maroc et le Ghana. Des accords concernent l’investissement, l’évasion fiscale, l’agriculture, l’industrie, l’environnement, l’assurance et la réassurance, les énergies renouvelables, la coopération scientifique et technique...
(AfricaNews 20/02/17)
Les audiences sur le conflit maritime qui oppose la Côte d’Ivoire au Ghana ont pris fin ce vendredi. Verdict attendu fin septembre 2017. Devant le Tribunal international du droit de la mer (TIDM), à Hambourg (Allemagne) les avocats des parties ghanéennes et ivoiriennes ont joué leur va-tout. Dans ce conflit où chaque partie veut obtenir de la Cour le droit d’exploiter un gisement offshore qui traverse leur frontière maritime, les requérants ont préféré émettre quelques solutions. Ainsi, le Ghana a...
(APA 18/02/17)
Le Maroc et le Ghana ont signé, ce vendredi à Accra, 25 accords de coopération dans divers domaines lors d’une cérémonie présidée par le Roi Mohammed VI et le chef d'Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo. Ces accords s’inscrivent dans le cadre du renforcement des liens de partenariat et de coopération avec des pays du continent et reflètent l’engagement sans faille du Roi Mohammed VI pour la consolidation d’une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, au service des intérêts des peuples africains frères. Ils portent sur la promotion et la protection réciproques des investissements...
(Agence Ecofin 18/02/17)
En marge de la visite officielle du Roi du Maroc Mohammed VI au Ghana, qui a vu la conclusion de pas moins de 24 accords bilatéraux aujourd’hui, la place financière marocaine de Casablanca Finance City Authority (CFCA) ( http://www.casablancafinancecity.com/ ), a conclu un Memorandum Of Understanding (MoU) avec l’organisme ghanéen en charge de la promotion des investissements, le Ghana Investments Promotion Center (GIPC). Le mémorandum, paraphé par les responsable des deux entités, porte sur « la promotion des opportunités d’investissement...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et...
(Agence Ecofin 17/02/17)
(Agence Ecofin) - Le Fonds monétaire international (FMI) pourrait envisager une prorogation de son plan d’aide triennal en faveur du Ghana au-delà d’avril 2018 si le nouveau gouvernement ghanéen le souhaite, a rapporté l’agence Reuters le 16 février, citant un dirigeant de l’institution. «La prorogation du plan d’aide peut être envisagée si les autorités ghanéennes le demandent et si elle est nécessaire pour atteindre les objectifs économiques fixés», a déclaré à Reuters la directrice des opérations du FMI au Ghana,...
(Agence Ecofin 17/02/17)
(Agence Ecofin) - Nana Akufo-Addo (photo), le nouveau président du Ghana, place ses espoirs dans les ressources en hydrocarbures dont regorge son pays pour financer les projets de développement déclinés sur les quatre prochaines années. Il l’a fait savoir mercredi dernier dans la capitale, Accra, lors de la cérémonie de présentation de vœux du corps diplomatique. Pour le dirigeant, les réserves nationales de pétrole et de gaz (Jubilee, TEN et Sankofa) constituent une valeur ajoutée importante pour l’économie et donnent...
(Agence Ecofin 16/02/17)
(Agence Ecofin) - ARM-Harith Infrastructure Fund (ARMHIF) a investi dans la société de production indépendante d’énergie Amandi. Ce nouvel apport de fonds permettra à l’énergéticien de débuter la construction de la centrale à cycle combiné Amandi implantée à Aboadze, au Ghana. Dans un communiqué, Amandi Energy Limited a affirmé que la centrale en construction à Aboadze était la seule infrastructure énergétique à grande échelle entièrement financée par des investisseurs qui soit parvenu à une mobilisation financière en 2016. « Les...
(Agence Ecofin 14/02/17)
(Agence Ecofin) - Le Ghana a revu à la baisse ses prévisions concernant la production de cacao pour la campagne 2016-2017. Le pays table désormais sur une récolte de 800 000 tonnes de fèves, soit entre 50 000 et 100 000 tonnes de moins que prévu précédemment. « Je pense qu’il serait plus sûr de dire que nous allons produire 800 000 tonnes cette année », indique Joseph Aidoo, le nouveau directeur général du Cocoa Marketing board (Cocobod) dans une...
(Autre média 14/02/17)
Le Ghana a connu ces dernières années des performances notables en termes de croissance économique et de réduction de la pauvreté. Mais il y a une ombre au tableau : d’importantes disparités de développement séparent le Sud et le Nord du pays. En effet, les trois régions du nord concentrent près de 60 % des populations les plus pauvres. Les tendances économiques et démographiques indiquent que la pauvreté pourrait être éradiquée d’ici à 2030 dans le sud du pays, tandis...
(Commod Africa 13/02/17)
Blow Group a mis sur le marché ghanéen les premières nouilles instantanées. «Si vous regardez toutes les autres marques sur le marché, elles sont tous importés, nous avons donc décidé de faire un produit de nouilles instantanées fabriqué localement avec une qualité internationale» a indiqué Emmanuel Quist, directeur des marques à Blow Chem Industry Ltd. Appelées Yum-mie, ces nouilles proposées avec six saveurs : poulet, poulet poivre, poulet oignon, bœuf poivre, Jollof, boeuf et soupe légère. Blow Group fabrique déjà...

Pages