Vendredi 15 Décembre 2017
(Agence Ecofin 14/12/17)
Au Ghana, 80% des potentialités en hydrocarbures demeurent inexploitées, malgré les 14 contrats pétroliers en cours de développement à travers tout le territoire national. C’est la conclusion d’un rapport du Centre africain pour les politiques énergétiques (ACEP), publié cette semaine. Un constat alarmant, selon Benjamin Boakye (photo), le directeur exécutif de l’ACEP qui a profité pour indiquer que les zones occupées du bassin occidental constitue environ 20% des 36 000 km2 d'offshore et 103 600 km de terres émergées. Par conséquent, il a souligné qu’une grande partie des bassins du pays « nécessite une activité accrue et des promotions pour attirer les investissements.», rapporte Prime News Ghana. Le responsable a ensuite recommandé un ajustement du...
(Agence Ecofin 14/12/17)
La filiale au Ghana du groupe nigérian Access Bank a franchi une nouvelle étape dans le processus visant à s’aligner sur les nouvelles exigences de la banque centrale, portant sur le relèvement du niveau de capital minimal par les banques commerciales. Les actionnaires de la banque ont approuvé un programme de mobilisation des ressources d’une valeur de 450 millions de cédis ghanéens (100 millions $). Une partie de l’opération se déroulera via un emprunt obligataire de 150 millions de cédis. L’autre partie s’effectuera via une augmentation de capital par émission des actions d’une valeur de 300 millions de cedis. Rappelons que la Banque centrale du Ghana avait décidé en septembre 2017 de l’augmentation du capital minimum des banques commerciales du...
(Agence Ecofin 13/12/17)
Le 12 décembre 2017, sur le marché de Londres, les transformateurs et autres chocolatiers se sont très peu bousculés pour signer des contrats d’achat de fèves, comptant pour le mois de décembre courant, rapporte l’agence britannique Reuters. Alors que la date butoir pour la signature desdits contrats expirait ce jour-là, et en dépit des «remises spectaculaires» proposées par les vendeurs, les acheteurs se sont montrés réticents à signer des contrats, craignant de recevoir des fèves de qualité approximative, en provenance...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs...
(Agence Ecofin 12/12/17)
La compagnie ferroviaire russe Geoservice Ltd a annoncé son intention d’investir 12,5 milliards $ dans le projet de modernisation et d’expansion du réseau de chemin de fer au Ghana. C’est qu’a confié son PDG, Sergey Kamnev au journal Business & Financial Times, en marge d’une rencontre organisée par le ministère ghanéen du développement ferroviaire et des transports. L’objectif des autorités ghanéennes était de présenter une série de projets ferroviaires aux investisseurs afin de partager des idées sur la façon de...
(Agence Ecofin 12/12/17)
L’opérateur de téléphonie mobile MTN Ghana a obtenu une facilité de prêt syndiqué de 510 millions de Cédis (113 679 000 dollars US) auprès de neuf banques locales. 345 millions de Cédis (76 900 500 dollars US) de ce montant seront utilisés pour financer les dépenses en capital de l’entreprise, tandis que les 165 millions de Cédis (36 778 500 dollars US) restants, serviront à couvrir ses besoins en fonds de roulement. Le prêt a été organisé par Ecobank Ghana...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Au Ghana, les abonnés de MTN pourront désormais accéder aux chaînes de Kwesé TV via leurs smartphones. L’opérateur de télécommunication et le fournisseur de télévision payante ont annoncé un récent accord de partenariat permettant au premier, de diffuser les chaînes du second via internet. Les abonnés MTN Ghana peuvent désormais s’abonner aux services de la filiale d’Econet et suivre ses chaînes via l’application Kwesé TV App. Les chaînes seront également disponibles directement sur internet grâce au haut débit. Sachant que...
(Agence Ecofin 08/12/17)
100 millions de dollars. C’est le montant que pourrait dépenser le gouvernement ghanéen pour récupérer les terres endommagées par les activités des mineurs illégaux. C’est ce que rapporte Boursenews. Comme le souligne le site d’information, l’opération sera financée par le projet intégré multisectoriel minier (MMIP). Et de préciser que « le projet quinquennal est une initiative du Ministère des Terres visant à lutter contre le ‘’galamsey’’, activité d’exploration illégale de mines ».
(Agence Ecofin 07/12/17)
En Côte d’Ivoire, le Conseil du Café-Cacao (CCC) a écarté l’hypothèse d’un nouveau défaut de paiement des exportateurs de cacao durant l’actuelle saison 2017/2018. Cette probabilité d'insolvabilité a été émise mardi dernier par certains exportateurs mettant en avant, un manque de financement de la part des banques et porte sur un volume de cacao compris entre 150 000 tonnes et 250 000 tonnes. « Le CCC rassure tous les opérateurs du secteur du café et du cacao que la saison...
(La Tribune 06/12/17)
Le Ghana s’apprête à lever 750 millions de dollars pour remplacer 400.000 hectares de cacaoyers. Un financement qui devrait être bouclé début 2018 entre des banques locales et internationales et qui devrait mettre fin à l’épidémie de "pousse de cacao gonflée". Le Ghana Cocoa Bord (régulateur du marché) s'apprête à lever 750 millions de dollars de prêts pour financer le remplacement de la moitié des arbres qui produisent la récolte du pays. Un remplacement justifié soit par l'âge, soit par...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Au Ghana, l’exécutif lancera sa dernière émission d’obligations en faveur de son secteur énergétique, d'ici à la fin du premier trimestre 2018. L’annonce a été faite, hier, par le président Nana Akufo-Addo (photo). Cette opération devrait permettre au gouvernement de lever 5,3 milliards de cédis, soit environ 112 millions $ afin d’apurer les dettes de ses compagnies énergétiques. Elle succédera ainsi à la première émission d’obligations, effectuée en novembre dernier, qui a permis de collecter 4,7 milliards de cédis (105...
(La Tribune 06/12/17)
Accra devra bientôt récolter quelques 1,16 milliard de dollars suite à la cession réussie d’obligations à long terme. Une opération qui s’inscrit dans les efforts du gouvernement ghanéen de restructurer sa dette publique qui a dépassé les 30 milliards de dollars en septembre dernier, soit 68,8% du PIB. Le Ghana vient d'annoncer la cession d'obligations à long terme valorisés à 1,16 milliard de dollars (5,29 milliards de cédis). Une cession dont la majeure partie est constituée de réouvertures d'émissions obligataires...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Le Conseil ghanéen du cacao (Cocobod) a l’intention de contracter un prêt d’une valeur de 750 millions $, au profit d’un projet de réhabilitation du verger cacaoyer, rapporte Bloomberg. L’enveloppe sera mobilisée d’ici début 2018 auprès des banques locales et internationales et servira à financer l’arrachage de quelques 400 000 hectares de verger cacaoyer sur les 5 à 8 prochaines années. « Alors qu’environ un cinquième du verger ghanéen est affecté par le swollen shoot du cacaoyer, une maladie virale...
(Agence Ecofin 04/12/17)
La ministre ghanéenne des Communications, Ursula Owusu Ekuful (photo), a interpellé les compagnies télécoms opérant au Ghana sur la nécessité de partager leurs infrastructures afin d’améliorer l’accès des populations au haut débit. Elle a incité les opérateurs télécoms à élaborer à cet effet, un code de partage qui protègera les intérêts de chacun tout en garantissant une saine concurrence et une meilleure expérience des consommateurs. La ministre s’exprimait sur le sujet le 30 novembre 2017 à l'ouverture du Broadband Ghana...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le...
(La Tribune 30/11/17)
Plus de 200 opérateurs d’une vingtaine de pays ont déjà confirmé leur participation à la 4e édition du salon Agrofood et plastprintpack West Africa qui se tient du 5 et 7 décembre à Accra. Les organisateurs s’attendent à une participation record cette année. La capitale ghanéenne accueille, du 5 au 7 décembre, la 4e édition du salon Agrofood et plastprintpack West Africa. Organisée au centre international de conférences d'Accra par l'allemand Fairtrade, cette grand-messe «s'annonce cette année avec une affluence...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens"...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Entre 2015 et 2017, l’interdiction de l’Union européenne (UE) imposée aux importations de légumes en provenance du Ghana a coûté environ 36 millions $ à l'industrie horticole. C’est ce qu’a annoncé la semaine dernière, le ministère ghanéen de l'alimentation et de l'agriculture. Ce ban appliqué à partir d’octobre 2015, après détection d’organismes nuisibles dans les lots à destination de l’UE frappait entre autres, les piments, les potirons, les aubergines et les courges amères. L’interdiction est intervenue à un moment où,...
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque centrale du Ghana vient d’abaisser son principal taux directeur de 100 points de base (1%), à 20%, citant la baisse des prix à la consommation et la reprise de la croissance économique. L’information a été donnée par son gouverneur, Ernest Addison (photo). « Les indicateurs de l'activité économique et de la confiance des entreprises et des consommateurs restent positifs. L’inflation devrait rester modérée, en réponse aux mesures prises pour atteindre l'objectif d'inflation à moyen terme.», explique le dirigeant...

Pages