Mercredi 26 Juillet 2017
(Agence Ecofin 04/07/17)
L’entreprise de communication NMJ Ghana, qui organise les Golden Movie Awards Africa (GMAA), a annoncé, lors d’une cérémonie, organisée le 22 juin à Accra, les nominés de l'édition 2017 de l’évènement. A cette occasion, Mimi Andani (photo), la directrice du GMAA, a félicité le jury, dirigé par l'actrice ghanéenne Grace Omaboe, pour son travail. Mimi Andani a également annoncé, lors de la cérémonie, que le GMAA a noué un partenariat avec la société de gestion de contenu audiovisuel African Movie Channel (AMC). En application de ce partenariat, AMC fera diffuser l’édition 2017 du GMAA sur plusieurs chaînes de télévision dans 17 pays africains: le Nigeria, la Tanzanie, l'Ouganda, le Malawi, le Rwanda, l'Afrique du Sud,...
(AFP 08/06/17)
L'Inde a son "Bollywood", le Nigeria son "Nollywood": au Ghana c'est Kumawood qui fait son cinéma, dans la région centrale de Kumasi, où quelques milliers d'euros et quelques jours suffisent pour produire un film à rebondissements et plein d'hémoglobine. A environ cinq heures de route d'Accra, la capitale côtière, le coeur culturel du Ghana accueille une industrie cinématographique en plein essor et à bas coûts. D'après le producteur local James Aboagye, Kumawood est née d'un défi lancé il y a presque 10 ans, lorsque ses confrères basés à Accra se moquaient de Kumasi, affirmant qu'il n'y avait pas de vrais cinéastes là-bas, alors que le petit pays d'Afrique de l'Ouest produit des films depuis les années 50. "À l'époque, le...
(RFI 07/04/17)
Alors que le cinéma africain est en crise - problèmes de financement, faiblesse de production, difficultés de diffusion -, les séries africaines, elles, sont en plein essor. Les chaînes de télévision du continent sont de plus en plus à la recherche de contenus de qualité, et qui parlent à leur public. Certaines naissent sur le Web, et font figure de modèles : c’est le cas d’An African City, série ghanéenne à succès, inspirée de la série américaine Sex & the...
(Africa Top sports 31/03/17)
L’actrice et productrice Yvonne Okoro n’a peut-être pas remporté de prix lors de la cinquième édition de « Africa Magic Viewer’s Choice Awards » tenue au Nigeria mais elle garde le moral. Après avoir été nommée dans six catégories pour son film « Ghana Must Go », on aurait prévu qu’elle ramènerait au moins deux prix pour rendre honneur au Ghana. En parlant à la presse vendredi dernier, la belle actrice a dit qu’elle est reconnaissante envers Dieu. Yvonne a...
(RFI 28/02/17)
Le 25e Fespaco - festival panafricain de cinéma et de production audiovisuelle - en est à son deuxième jour de compétition. Ce lundi 27 février, entre en lice, pour la plus haute récompense, l’Etalon d’or de Yennenga, un film d’un réalisateur déjà primé au Fespaco. Il s’agit de « Praising the Lord Plus One », de Kwaw Ansah. A 76 ans, le réalisateur ghanéen est le doyen de la compétition. Il a déjà remporté le grand prix, l’étalon de Yennenga,...
(APA 22/02/17)
Le Tchadien Issa Serge Coélo et la Ghanéenne Yaba Badoe ont été désignés respectivement présidents du jury court métrage et série télévisuelle et du jury documentaire et films d’écoles du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Diplômé de l’école supérieure de réalisation audiovisuelle de Paris, Issa Serge Coélo a une dizaine d’œuvres (documentaires et fictions) à son actif. Ce réalisateur-producteur tchadien a siégé plusieurs fois dans les jurys des festivals internationaux. Sa société « Parenthèse...
(Jeune Afrique 08/02/17)
Ghanéenne née en 1989, Yaa Gyasi a connu un succès foudroyant aux États-Unis avec son premier roman, "No Home". Phénomène littéraire de l’année 2016 aux États-Unis, No Home avait été acheté pour plus de 3 millions de dollars à Londres, en 2015, par l’éditeur new-yorkais Knopf. Porté par le talent d’écriture d’une jeune auteure qui entend bien s’inscrire dans l’histoire littéraire américaine, No Home est un lacis complexe de récits entrecroisés, enjambant sans cesse l’Atlantique entre l’Amérique et le Ghana...
(Xinhua 01/02/17)
ACCRA -- Les feux d'artifice et spectacles à part, la chose la plus remarquable concernant la Fête du Printemps de cette année célébrée cette semaine à l'Université du Ghana était la multitude de mets traditionnels chinois au programme. Les internautes chinois appellent leur pays un pays de gourmands pour de bonnes raisons. La cuisine traditionnelle du pays est devenue une attraction majeure lors de la célébration organisée par l'Institut Confucius à l'université du Ghana pour inaugurer le Nouvel An lunaire...
(AFP 04/01/17)
Un père Noël juché sur des échasses de quatre mètres agite un drapeau du Ghana, croisant un homme déguisé en gorille, tandis qu'un faux Barack Obama marche au loin, au son de la fanfare, célébrant l'arrivée de la nouvelle année au carnaval de Winneba, dans le sud du pays. A l'origine, satire acerbe de la vie coloniale, le Winneba Fancy Dress Festival, un bal masqué géant, est organisé chaque année depuis l'indépendance du Ghana, dans la petite ville de pêcheurs,...
(Le Point 08/11/16)
La dernière édition de la Fashion Week d'Accra a confirmé son attrait auprès des stylistes de l'Afrique de l'Est et la bonne santé de ce secteur dans le pays. À l'ombre du Nigeria, le Ghana a su se faire une place. Après que de nombreux acteurs ghanéens, comme Jackie Appiah, Juliet Ibrahim ou Joseph van Vicker, ont profité du boom de Nollywood, le Ghana a structuré sa propre industrie cinématographique appelée Ghallywood. L'histoire se répète avec son industrie de la...
(AFP 10/10/16)
Une top-modèle arpente le podium de la Fashion week d'Accra sous les basses de la musique et les flashs des cameras, qui se concentrent moins sur sa mini-jupe en tissu panthère que sur son haut transparent et moulant: une nouvelle mode bien osée dans ce pays conservateur d'Afrique de l'Ouest. "Montrer sa poitrine! Ca, c'est pas vraiment ghanéen!", confie une spectatrice, étonnée, à sa voisine. Les célébrités américaines Kim Kardashian ou Rihanna ont poussé la nudité et la transparence jusqu'à...
(Autre média 10/10/16)
Le très célèbre acteur de Nollywood, le Ghanéen Majid Michel n’est plus un homme du monde. Il est désormais serviteur de Dieu. Celui qu’on soupçonnait d’exercer l’emploi pastoral à temps partiel, vient de consacrer sa vie entièrement à l’Eternel de gloire. L’acteur prêche. Il a été repéré la semaine dernière à l’église Zoe Chapel International à Tabora, Accra en pleine séance de délivrance et de prière pour la congrégation. Le très célèbre acteur de Nollywood, le Ghanéen Majid Michel n’est...
(Autre média 07/10/16)
Promouvoir l’excellence et le talent artistique de l’Afrique francophone, est l‘objectif du concours Ghana francophone challenge qui réunit pour sa première édition, seize (16) candidats dont quatre (4) jeunes artistes guinéens, apprend-on. Organisé par l’Alliance française et Chop Atieke et se déroulant du 5 octobre au 1 décembre 2016, la compétition connaîtra la participation de quatre (4) futures étoiles de la musique guinéenne dont les noms sont Fangamou Michel Foulby a.k.a “Foul By Zion”, Fofana Aboubacar “Eby Zion”, Mamadou Saidou...
(AFP 06/10/16)
Les autorités du Ghana ont annoncé leur intention de "relocaliser" une statue du Mahatma Gandhi, offerte par l'Inde il y quelques mois à l'université d'Accra, après la publication d'une pétition dénonçant le "racisme" du leader de l'indépendance indienne. La statue avait été inaugurée en juin sur le campus par le président indien Pranab Mukherjee comme un symbole de l'étroitesse des relations entre le Ghana et l'Inde. Mais en septembre, un groupe de professeurs a lancé une pétition demandant son retrait en raison du caractère "raciste" de Gandhi et exigeant que l'université mette en avant des personnalités africaines.
(AfricaNews 07/09/16)
Mais Bright Kpoha, est un artiste du Ghana qui s’illustre dans une nouvelle méthode. Très à l’aise avec le crayon, ses beaux dessins montrent qu’il est extrêmement talentueux. Mais comment fait-il pour obtenir des portraits aussi étonnants? Il combine son art avec celui de la gymnastique ! D’un côté et de l’autre, il fait, avec son crayon à la main un travail impressionnant. ...C'est incroyable, je l'admire beaucoup... Même la ville est à l’arrêt… afin que des curieux assistent à...
(AFP 23/08/16)
Une célébrité ghanéenne qui apprend le pidgin, l'anglais créole, à un diplomate anglais: la peinture satirique, suspendue sur un vieux fort symbole du passé esclavagiste du Ghana, fait partie des centaines d'oeuvres exposées le weekend dernier en plein coeur d'Accra. La caricature géante, signée de l'artiste contemporain ghanéen Bright Ackwerh, fait référence à une polémique, provoquée par un tweet du consul britannique basé à Accra posté en avril dernier, où il critiquait l'accent créole très marqué d'une présentatrice de télévision...
(RFI 22/08/16)
Dans la capitale du Ghana, le festival multiculturel « chale wote » a investi depuis une semaine Accra et samedi soir, la fête battait son plein dans le quartier de Jamestown avec un carnaval coloré. Reportage sur cette manifestation d'art de la rue qui est un hommage à la tradition et à la créativité sous toutes ses formes. C’est l’effervescence dans la rue principale qui porte le nom du défunt président Professeur Atta Mills, au milieu des anciens comptoirs anglais...
(Le Point 11/08/16)
Chez les Ga, les cercueils des proches que l'on inhume sont customisés à l'image des cérémonies d'enterrement : hauts en couleur. Des cercueils en forme de piment, de voiture ou de bouteille de Coca-Cola gisent dans la cour de l'atelier Kane Kwei à Teshie, une ville du littoral ghanéen, à une quarantaine de kilomètres d'Accra. Ici, Cedi Anang et son fils Eric Adjetey Anang perpétuent l'héritage de leur aïeul, Seth Kane Kwei. Ils construisent des cercueils figuratifs ou Abebu Adekai...
(Africa News Agency 05/07/16)
Le wek-end dernier, toutes les attentions à Accra, la capitale ghanéenne étaient tournées vers la place Black Star pour la troisième édition du Ghana Carnaval. Le concept, qui a commencé comme une initiative privée avec le soutien du Ministère ghanéen du Tourisme, est devenu un événement majeur, attendu avec impatience chaque année. De nombreux artistes venus des 4 coins du pays et au-delà, ont pris part à la fête de 3 jours. Les troupes culturelles des différentes régions du pays y ont également pris part, pour présenter leurs danses. Alors que pendant les journées il y avait des expositions culturelles, les soirées étaient marquées par des concerts...
(L'Intelligent d'Abidjan 03/06/16)
Le Président du Ghana, John Dramani Mahama a été fait, dans le cadre de sa visite en Côte d’Ivoire, citoyen d’honneur de la ville d’Abidjan. A cette même occasion, il a reçu des mains du gouverneur du District d’Abidjan, Beugré Mambé, la clé dudit district. Et ce, en présence du ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire, Mabri Toikeuse, des chefs coutumiers et des diplomates le mercredi 1er juin 2016 à la salle Felix Houphouët-Boigny du District Autonome d’Abidjan...

Pages