Vendredi 24 Novembre 2017

Séminaire sur le passage au numérique en Afrique

Séminaire sur le passage au numérique en Afrique
(Gabon Eco 11/09/13)
le ministre algérien de la Communication, Mohamed Saïd.

Les experts de l'Union Africaine de Radiodiffusion (UAR), l’Arab States Broadcasting Union (ASBU), l’Union Africaine des Télécommunications (UAT) et l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) ont organisé un séminaire à Alger (Algérie)du 9 au 10 septembre.La rencontre portait sur l'importance de la mise en place de la télévision et de la radio numériques terrestres en Afrique.Le séminaire qui s'est tenu sur deux jours en Algérie, avait pour thème principal « Pour un passage harmonieux et réussi vers la Télévision et la Radio Numériques Terrestres (TNT et RNT) ». Un moment d'échanges et de débats sur la transition du système analogique vers le numérique en Afrique. Ces assises qui se sont déroulées sous formes d'ateliers avec pour sous-thèmes, "le passage au numérique : l’exemple de l’Algérie", "l’expérience africaine dans le passage au numérique" et "les nouvelles plateformes de contribution et de distribution", ont débouché sur des résultats qui serviront de points d'appui pour le développement du numérique sur tout le continent africain.A l'ouverture de ce séminaire , le ministre algérien de la Communication, Mohamed Saïd a, dans son propos circonstanciel, affirmé l'engagement de son pays dans le processus d'établissement du numérique sur le continent.

« De parson engagement permanent au niveau africain, l'Algérie est disposée à œuvrer de concert avec vous pour gérer la transition vers le numérique. L'importance du thème choisi pour ces assises vient du fait que la transition vers le numérique implique le développement de l'industrie électronique et cinématographique, outre l'ouverture de perspectives prometteuses pour les économies nationales », a-t-il déclaré.

Cette rencontre a donc eu pour but d'évaluer l'état d’avancement des travaux du numérique en effectuant des études comparatives avec les pays qui bénéficient déjà de cette haute technologie pour ensuite envisager de l’étendre à tous les pays du sud.

Les experts des 23 pays africains engagés dans le processus de migration vers le numérique dans le secteur audiovisuel se sont rassemblés pour sortir du système analogique afin d’évoluer vers la technologie de pointe que constitue le numérique.

« La technologie numérique transforme profondément tous les secteurs de la vie économique et son impact sur le secteur de l’audiovisuel constitue un enjeu majeur pour offrir une meilleure qualité de signal, une réception sans interférence ainsi qu’un choix plus large de programmes télévisuels et de nouveaux services », a souligné un expert.

Ce séminaire a été organisé sur une initiative de l'Union Africaine de Radiodiffusion (UAR), présidée par l'Algérie depuis 2010.

Auteur : MAC

Commentaires facebook