Jeudi 18 Janvier 2018

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur

Le succès du Tramadol en Afrique de l'Ouest, un dangereux antidouleur
(RFI 10/01/18)

Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années.
Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose.

Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (Grip), Antonin Tisseron relève qu’il y a plusieurs raisons pour expliquer l’attrait de cette substance auprès des populations.

A commencer par son prix. « C’est un produit qui est vraiment peu coûteux, donc un produit de base qui est disponible en grandes quantités dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et qui coûte vraiment rien. »

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180110-tramadol-consommation-danger-saisie-n...

Commentaires facebook