Dimanche 25 Juin 2017

Le Ghana souhaite se coordonner avec la Côte d’Ivoire pour faire remonter le prix du cacao

Le Ghana souhaite se coordonner avec la Côte d’Ivoire pour faire remonter le prix du cacao
(Afrik.com 18/05/17)
Le Ghana souhaite se coordonner avec la Côte d’Ivoire pour faire remonter le prix du cacao

Le Ghana attend des actions concrètes de la Côte d’Ivoire afin de travailler à l’établissement d’une plate-forme commune entre les deux pays pour le contrôle des prix du cacao.

S’adressant au Parlement de la CEDEAO, le député ghanéen d’Effutu, Alexander Afenyo-Markin a précisé qu’il invitait invitation la Côte d’Ivoire à se coordonner avec le Ghana pour avoir plus de poids et d’impact sur les marchés pour influer sur le prix du cacao.

"... si la Côte d’Ivoire est prête à accepter une invitation du Ghana pour partager une plate-forme commune de contrôle des prix (...) Je suis donc certain que, si la Côte d’Ivoire est en mesure de répondre positivement à une telle invitation au Ghana, les deux pays peuvent avoir une meilleure situation qu’auparavant", a déclaré Alexander Afenyo-Markin.

Le Ghana et la Côte d’Ivoire ont pris des mesures pour faire face à la volatilité des prix du cacao, en avril 2017, en acceptant de coordonner leurs stratégies de production lors d’une réunion du Conseil du cacao et du café à Abidjan.

Le Ghana Cocoa Board (COCOBOD) et le Coffee and Cocoa Council of Ivory Coast ont signé un accord à cet égard mais sans aucun effet pour l’instant.

Le Ghana et la Côte d’Ivoire sont les plus grands producteurs de cacao dans le monde, représentant plus de 60 pour cent de la part mondiale. Au cours de l’année de production 2015/2016, Côte d’Ivoire a produit 1,7 million de tonnes métriques de cacao, le Ghana produisant environ 840 000 tonnes.

Commentaires facebook