Vendredi 17 Novembre 2017

Le Ghana lèvera 2 milliards $ pour payer la dette de son secteur électrique

Le Ghana lèvera 2 milliards $ pour payer la dette de son secteur électrique
(Agence Ecofin 07/09/17)

Le gouvernement ghanéen s’apprête à lever, d’ici la fin du mois de septembre 2017, 10 milliards de cedis (environ 2,26 milliards $) pour apurer les dettes contractées par son secteur énergétique. C’est ce qu’a annoncé Ken Ofori Atta, le ministre ghanéen des finances.

« Nous travaillons d’arrache-pied pour cela. Des tournées ont déjà été faites en Angleterre notamment, il y a environ un mois. Nous avons également organisé des rencontres, ici au Ghana, afin d’effectuer des travaux de structuration. Nous espérons être en mesure, d’ici la fin septembre, de lever ces fonds.», a-t-il confié.

Les sommes dues par le secteur s’élèvent en effet à plus de 2 milliards $. Ce montant comprend 1,2 milliard $ dus aux fournisseurs de combustibles et aux banques commerciales par la Volta River Authority et plus de 1 milliard $ dus par d’autres acteurs du secteur tels que Ghana Gas, GRIDCo, Asogli et NEDCo.

Fidelity Bank et la Standard Chartered Bank ont été choisies en mai dernier pour conduire cette levée de fonds.

Les banques créancières, quant à elles, se disent confiantes en la capacité de cette opération à remettre le secteur sur pied. « Le gouvernement lève des fonds aussi bien sur le marché interne que celui international, afin de payer ses dettes et d’injecter des liquidités dans les banques. Cells-ci auront, dès lors, la capacité de soutenir le gouvernement, mais aussi le secteur privé. Ce sera un excellent levier de croissance.», a commenté Henry Oroh, le directeur exécutif de la Zenith Bank.

Gwladys Johnson

Commentaires facebook