La menace chinoise n’entamera pas la résolution du Ghana à combattre les mineurs illégaux - Ministre | Africatime
Vendredi 28 Avril 2017

La menace chinoise n’entamera pas la résolution du Ghana à combattre les mineurs illégaux - Ministre

La menace chinoise n’entamera pas la résolution du Ghana à combattre les mineurs illégaux - Ministre
(Agence Ecofin 12/04/17)

Le ministre de l’Information du Ghana, Mustapha Hamid, a précisé qu’aucune menace du gouvernement chinois n’empêchera le gouvernement ghanéen de réprimer les activités illicites des mineurs, notamment des Chinois, dans le pays.

Selon lui, l’initiative de lutte contre les mineurs illégaux ne compromettrait en rien les relations bilatérales entre la Chine et le Ghana.

Les mineurs chinois illégaux, avec leurs collaborateurs locaux, s'activent dans l'orpaillage le long des lits et des rives des rivières, ce qui entraîne une pollution massive des cours d’eau et des eaux souterraines par le mercure qu’ils utilisent.

La situation a causé la pénurie d'eau dans certaines communautés du pays tandis que les plantations de cacao et d'autres terres agricoles ont été détruites par la recherche du métal précieux.

Le gouvernement du Ghana, en collaboration avec les médias, a lancé la semaine dernière une campagne contre les mines illégales dans le pays.

Cette décision a pris de court les autorités diplomatiques chinoises au Ghana, qui auraient écrit une lettre au ministère des Terres et des ressources naturelles pour se plaindre de l’image négative que les médias pourraient donner de leurs ressortissants impliqués dans cette course effrénée vers l’or.

Les officiels de l’ambassade chinoise ont également exprimé leur vive préoccupation au sujet d’une bande dessinée publiée par l’un des tabloïds qu’ils considèrent comme diffamatoire contre le président chinois et son ambassadeur au Ghana, affirmant que de telles publications médiatiques pourraient affecter les relations entre les deux pays.

S’exprimant mardi sur les ondes de Joy FM à Accra, Mustapha Hamid a déclaré que la campagne contre les mines clandestines sera poursuivie car le gouvernement a fait la preuve de sa ferme détermination à réprimer ces mineurs pour ramener l’ordre dans le secteur minier, ajoutant que cette campagne ne nuirait pas aux relations entre les deux nations.

Commentaires facebook