Samedi 19 Août 2017

Ghana: l’exécutif envisage une loi visant à maintenir le déficit fiscal à 5% du PIB

Ghana: l’exécutif envisage une loi visant à maintenir le déficit fiscal à 5% du PIB
(Agence Ecofin 08/08/17)

Le Ghana envisage l’adoption d’une loi qui limitera le déficit fiscal du pays à 5% du produit intérieur brut (PIB) au maximum. Selon le ministre d’Etat Yaw Osafo-Maafo, ce texte baptisé « loi de la responsabilité fiscale » permettra de sanctionner les responsables publics qui dépasseraient les plafonds fixés pour les dépenses.

«Nous proposons un texte qui contiendra le déficit fiscal dans une fourchette allant de 3 à 5% du PIB. Toute transgression de cette zone sera considérée comme une infraction. Le but visé par cette loi est de remettre l’économie sur pied et de rendre tout retour en arrière, par quelque gouvernement que ce soit, impossible.», a déclaré le responsable.

Il faut noter que cette mesure intervient alors que l’exécutif vise à ramener le déficit de 9,3% en 2016 à 6,3% du PIB, cette année.

Le Ghana suit actuellement un programme de trois ans imposé par le FMI afin de permettre à son économie, lourdement grevée par des niveaux élevés de déficit fiscal et de dette publique, de retrouver des couleurs.

Aaron Akinocho

Commentaires facebook