Dimanche 19 Novembre 2017

Ghana : le Cocobod lance des reformes pour assainir ses finances

Ghana : le Cocobod lance des reformes pour assainir ses finances
(Agence Ecofin 03/11/17)

Le Conseil ghanéen du cacao a initié des reformes afin d’apurer ses dettes s’élevant à environ 19,6 milliards de cédis (4,45 milliards $). C’est ce qu’a indiqué à Reuters, Joseph Aidoo, directeur exécutif de l’institution depuis février dernier.

D’après le dirigeant, ce lourd passif hérité de la précédente équipe est le résultat conjugué de dépenses non maitrisées, ainsi que la mauvaise utilisation des prêts syndiqués. « Concernant la gestion des prêts, un retrait de 400 millions $ a été effectué le 20 décembre 2016, période où le Congrès démocratique national (NDC) [alors parti au pouvoir, ndlr] a perdu les élections présidentielles.», affirme M. Aidoo.

Par ailleurs, indique le responsable, l’enveloppe de 1,8 milliard $ contractée pour des achats de 850 000 tonnes de cacao durant la saison 2016/2017, a été épuisée dès janvier avec seulement 587 125 tonnes de cacao acquis.

« Dans de nombreuses circonstances, le gouvernement a puisé dans les comptes du Cocobod pour le financement d’activités ne relevant pas du cadre de ses actions. 25 millions $ sous couvert de droits d’exportation visant à régler des dettes ont ainsi été transférés à une entreprise de construction en janvier dernier.», ajoute l’officiel.

Pour rappel, le secteur du cacao contribue à hauteur de 7% à la formation du PIB et génère 30 % des recettes d’exportation du Ghana.

Espoir Olodo

Commentaires facebook