Samedi 16 Décembre 2017

Ghana : la vente d’obligations rapporte plus d'un milliard de dollars aux caisses de l’Etat

Ghana : la vente d’obligations rapporte plus d'un milliard de dollars aux caisses de l’Etat
(La Tribune 06/12/17)

Accra devra bientôt récolter quelques 1,16 milliard de dollars suite à la cession réussie d’obligations à long terme. Une opération qui s’inscrit dans les efforts du gouvernement ghanéen de restructurer sa dette publique qui a dépassé les 30 milliards de dollars en septembre dernier, soit 68,8% du PIB.

Le Ghana vient d'annoncer la cession d'obligations à long terme valorisés à 1,16 milliard de dollars (5,29 milliards de cédis). Une cession dont la majeure partie est constituée de réouvertures d'émissions obligataires précédemment proposées. Cette opération vise à restructurer la dette publique d'un des principaux exportateurs de matières premières du continent.
Pack d'obligations

Accra est en effet embourbée dans des déficits budgétaires, l'inflation et l'instabilité de sa monnaie l'ayant obligé à recourir à une ligne de crédit d'un peu plus d'un milliard de dollars auprès du Fonds monétaire international. Cette nouvelle opération est en partie constituée d'obligations d'une durée de 5 ans, avec un rendement de 17,6%, en plus d'obligations déjà proposées sur le marché avec des maturités allant de 7, 10 et 15 ans, selon Barclays Bank et Stanbic Bank.

L'administration de Nana Akufo-Addo, tente tant bien que mal de rééquilibrer les finances du pays depuis son entrée en fonction en janvier 2018. Le gouvernement doit ainsi faire face à un peu plus de 30 milliards de dollars de dette publique, soit 68,6% du PIB enregistrée à la fin du mois de septembre. Le gros de la vente d'obligations qui a eu lieu le 29 novembre dernier était constituée de bons du Trésor restructurés en obligations à long terme.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/finances/bourse/2017-12-02/ghana-la-vente-d...

Commentaires facebook