Samedi 24 Juin 2017

Ghana: crise entre deux hauts responsables du NPP

Ghana: crise entre deux hauts responsables du NPP
(Afrique sur 7 12/05/17)

Deux hauts responsables du New Patriotic Party (NPP), parti au pouvoir, vivent une crise qui risque de gêner la bonne marche du parti du Président Nana Akufo-Addo. Le Conseil national du NPP a décidé de régler le différend entre ces responsables de premiers rangs du parti.

Le Conseil national du NPP a décidé de mettre fin au différend qui pollue les relations entre Mme Otiko Afisa Djaba et M. Bugri Naabu, deux hauts responsables du parti au pouvoir, le New Patriotic Party, respectivement Ministre des affaires sociales et de l’enfance, et le président régional du parti au nord du pays.

La Ministre se plaint des dessous de table que recevrait M. Naabu, président régional du parti au nord du Ghana, et de l’obligation d’offrir du travail à la fonction publique dans laquelle ces présents le plongeaient avec toutes les invectives que ce type de comportement attire sur leur parti commun.

Pour dame Otiko, les responsables de parti, surtout d’un parti comme le NPP qui vient fraîchement d’accéder à nouveau au pouvoir, il ne serait pas bienséant d’avoir des brebis galeuses comme M. Naabu accusé de recevoir des chèvres et des vaches contre des places à la fonction publique.

Comme droit de réponse, l’infortuné et accusé président régional Naabu, crie haut et fort dans toutes les instances du parti au manque de respect dont il vient d’être victime de la part de la Ministre Otiko. Pour lui, un parti civilisé comme le NPP est régi par des règles de fonctionnement. Il déplore simplement le fait que dame Otiko ne l’ait pas consulté avant de fixer une rencontre avec les femmes de la région dont il est le premier responsable.

L’alibi évoqué par la Ministre d’avoir reçu des chèvres et des vaches comme un corrompu juste pour monnayer des places à la fonction publique, ne tient pas la route. Pour Naabu,la Ministre ferait mieux de respecter le mode de fonctionnement de leur commun parti.

Au regard des tensions vives entre les deux hauts responsables du NPP, le Conseil national a décidé d’aplanir les différends en convoquant une rencontre qui devra ramener la paix. Au dernières nouvelles, dame Otiko aurait déjà présenté ses excuses pour l’euphorie de la colère qui l’a animée face à M. Naabu.

Commentaires facebook