Lundi 18 Décembre 2017

Ghana : Airtel et Tigo ont enfin obtenu l’approbation du régulateur télécom pour fusionner

Ghana : Airtel et Tigo ont enfin obtenu l’approbation du régulateur télécom pour fusionner
(Agence Ecofin 06/10/17)

Les filiales ghanéennes des groupes télécoms Millicom International Cellular (MIC) et Bharti Airtel ont enfin obtenu l’approbation de l’Autorité nationale des communications (NCA) du Ghana pour fusionner leurs activités télécoms. C’est cette décision qui bloquait encore le partenariat des deux compagnies depuis sept mois. Tigo Ghana et Airtel Ghana s’étaient entendu pour une participation égale dans la nouvelle entité.

Selon les conditions du régulateur télécoms, la nouvelle société formée par les deux opérateurs devra entre autres, lui présenter un plan d’intégration du réseau pour s’assurer de la distribution efficace et équitable de l’accès au spectre de fréquence. Ce plan d’intégration réseau devra indiquer comment les deux sociétés ont l’intention de renoncer à une partie de leur allocation totale de spectre.

Cette opération qui se fera par étape, pour éviter les perturbations sur le réseau, ne devra pas excéder une période de 18 mois. Il a aussi été convenu que le gouvernement prendra une participation dans le nouvel opérateur télécoms.

Le régulateur télécom a autorisé la nouvelle société formée de Tigo et Airtel à conserver toutes les ressources de numérotation détenues par les deux opérateurs. Elle a également demandé à Tigo et Airtel de lui soumettre un plan pour informer les clients des changements et des mesures connexes dans les 30 jours qui suivront la fusion. L'entité fusionnée aura une licence 3G valide jusqu'au 25 janvier 2024, alors que leur licence 2G sera valide jusqu'au 30 octobre 2021.

Commentaires facebook