Jeudi 22 Février 2018

Ghana : 2018, l’année de la reprise et de l'émancipation du FMI selon le président Akufo-Addo

Ghana : 2018, l’année de la reprise et de l'émancipation du FMI selon le président Akufo-Addo
(La Tribune 18/01/18)
Nana Akufo-Addo, le Président ghanéen

L’année 2018 devrait être celle du redémarrage économique pour le Ghana, selon le président Nana Akufo-Addo. Accra vient d’annoncer la fin prochaine du recours à l’aide financière du FMI, l’assainissement des finances publiques, le renforcement de la lutte contre la corruption ou encore une reprise en main des contrats accordés dans l’exploration pétrolière.

L'économie ghanéenne serait en « voie de rétablissement » selon le président, Nana Akufo-Addo. Le Ghana qui est l'un des plus importants exportateurs de produits de base ouest-africain s'apprêterait à se sevrer du renflouement international, grâce à une discipline budgétaire soutenue et à la lutte contre la corruption revendiquées par l'exécutif.
Dernière année du programme du FMI

Au pouvoir depuis un an, l'ancien opposant s'est montré confiant quant aux résultats des efforts entrepris par son gouvernement en 2017 pour stabiliser l'économie, notamment en remboursant un dette conséquente tout en déployant des infrastructures comme des écoles et des routes. Le Ghana a également dû faire face à une chute des cours du cacao, l'un de ses principaux postes d'exportation.

En plus des fèves de cacao, Accra compte également sur les exportations d'or et de pétrole pour ses rentrées en devises. L'année qui vient de démarrer représente par ailleurs le dernier exercice d'un accord de crédit 918 millions de dollars conclu en 2015 entre ce petit pays d'Afrique de l'ouest et le FMI. Cette ligne de crédit était destinée à faciliter aux autorités ghanéennes la réduction du déficit, la dette publique et l'inflation.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/economie/strategies/2018-01-18/ghana-2018-l...

Commentaires facebook