Samedi 27 Mai 2017

Au Ghana, Standard Chartered Bank multiplie son bénéfice net par plus de 3!

Au Ghana, Standard Chartered Bank multiplie son bénéfice net par plus de 3!
(Agence Ecofin 15/03/17)

Malgré un contexte assez complexe pour le marché bancaire au Ghana, la filiale locale du groupe Standard Chartered Bank est parvenue à réaliser un bénéfice net de 224,5 millions de cedis (49, 3 millions $) au terme de l'année s'achevant le 31 décembre 2016, soit près de 3,4 fois les 66,14 millions de cédis de l'année 2015.

Alors que les analystes avertissaient contre un risque de baisse des revenus des banques qui, craignant la hausse des créances douteuses, ont choisi de rationner le crédit, Standard Chartered a su maintenir une bonne dynamique de ses revenus, malgré une très légère augmentation de l'encours des crédits accordés à l'économie (+ 43 millions de cédis).

Ses revenus nets d'intérêts ont bondi à 460,2 millions de cédis, fortement soutenus par la hausse des intérêts perçus, et une baisse des charges d'intérêts. Les revenus net de commission ont eux aussi augmenté, se hissant à 80,2 millions de cédis et les revenus de trading qui sont restés positifs, quoiqu'en légère baisse comparés à ceux de 2015.

Mieux que la hausse de ses revenus, la banque a surtout bénéficié d'une baisse des ajustements de pertes, sur les actifs financiers. Ils ont été de -81 millions de cédis en 2016, contre -212,78 millions de cédis pour la même période en 2015. Enfin, la banque a réussi à maitriser ses charges opérationnelles, les faisant passer de 227,2 millions de cedis, à 194,11 millions en 2016.

Même si son ratio de créances douteuses a augmenté à 43% de l'encours global des crédits qu’elle a accordés à l'économie, Stanchart Ghana a amélioré sa trésorerie l'augmentant de 446,5 millions de cedis entre janvier et décembre 2016. Mais cela reste assez faible comparé au surplus de trésorerie de 1,16 milliard de cedis dégagé en 2015.

Idriss Linge

Commentaires facebook