Dimanche 19 Novembre 2017

Access Bank Ghana préfère gagner des parts de marché plutôt que d’avaler des concurrents

Access Bank Ghana préfère gagner des parts de marché plutôt que d’avaler des concurrents
(Agence Ecofin 02/11/17)

Le groupe nigérian Access Bank privilégiera une croissance organique de sa filiale ghanéenne, plutôt qu'un reforcement de ses positions par l'acquisition d'un établissement financier concurrent, a-t-on appris de Reuters qui cite le directeur général de cette institution.

Herbert Wigwe se prononçait dans une conférence téléphonique avec les investisseurs, sur la stratégie de sa banque, face à la décision prise par la banque centrale du Ghana, de porter le capital minimum requis, de 120 millions de cédis à 400 millions de Cédis (92 millions $).

« Nous n'avons aucun intérêt à faire quelque forme d’acquisition au Ghana. Nous pensons qu'il sera plus sûr et mieux pour nous de croître organiquement », a-t-il fait savoir en réponse à des analystes

La nouveau seuil de capital minimum imposé par la banque centrale ghanéenne a poussé plusieurs analystes à prédire une vague de fusions et acquisitions dans le secteur, car le délai donné pour se conformer à la nouvelle régulation (18 mois) est trop court. Par ailleurs il ressort aussi, que l'épargne locale aura du mal à assorber un besoin de recapitalisation estimé à près de 2 milliards $.

Chez Access Bank,dont la filiale ne souffre pas de ce défi, on estime qu'au bout du processus, les clients auront l'occasion de choisir leurs banques en fonction de cette capacité à se conformer à cette nouvelle contrainte, et que les banques survivantes, s'offriront ainsi des parts supplémentaires de marché.

Idriss Linge

Commentaires facebook