Samedi 20 Janvier 2018

84.000 Ghanéens se bousculent pour 500 emplois vacants

84.000 Ghanéens se bousculent pour 500 emplois vacants
(APA 05/01/18)

APA-Accra (Ghana) - Environ 84.000 Ghanéens ont postulé pour seulement 500 emplois vacants annoncés par le Service de l’immigration (GIS), a appris APA jeudi à Accra.

Les demandeurs espèrent que tous leurs dossiers seront étudiés par le Service de l’immigration qui est le seul responsable de l’application des règles et règlements qui régissent les questions frontalières, les entrées et les sorties du pays.

Selon une déclaration publiée jeudi par le département des Affaires publiques du GIS, quelque 47.477 candidats qualifiés ont été présélectionnés à partir de la première phase du processus de sélection et que le nombre sera encore réduit dans la deuxième phase.

Il a ajouté que la phase 2 qui a débuté jeudi et comprend un exercice de contrôle corporel et de documentation, se terminera vendredi avec un test d’aptitude.

En attendant, le chef des Affaires publiques du Service de l’immigration du Ghana, Michael Amoako-Atta, a déclaré à la radio Citi FM que "l’opération de recrutement est aussi transparent que possible et il est à noter qu’aucun individu, ou groupe de personne ne peut aider à faire recruter quelqu’un dans le service de le GIS".

Il a averti que "toute personne qui se présentera comme un agent du GIS et/ou un intermédiaire, doit être immédiatement dénoncée à la police pour qu’elle soit arrêtée et poursuivie en justice".

Cette mise en garde est devenue nécessaire compte tenu des récents incidents survenus dans le pays où des candidats à des postes dans la police et l’armée ont été trompés par des gens qui se faisaient passer pour des intermédiaires capables de leur assurer un enrôlement.

Commentaires facebook