Dans le monde | Africatime
Mardi 28 Février 2017

Dans le monde

(AFP)

Un rapport officiel publié mardi en Israël accuse le Premier ministre Benjamin Netanyahu et ses généraux d'avoir mal préparé l'armée à la menace "stratégique" des tunnels de guerre du mouvement palestinien Hamas lors du conflit à Gaza en 2014.

“Les responsables politiques et militaires et les services de renseignements étaient informés de la menace représentée par les tunnels et l'avait même qualifiée de 'stratégique'", indique un rapport des services du contrôleur de l'Etat Yossef Shapira, chargé de surveiller l'action du gouvernement.

(AFP)

Huit mois après le vote pour le Brexit, le parti anti-immigrés et europhobe Ukip peine à trouver une raison d'être, plongeant même dans le psychodrame, avec son ex-dirigeant Nigel Farage qui essaie d'écarter son unique député.

Avec la perspective de la sortie de l'Union européenne, l'United Kingdom Independent Party devrait nager en plein bonheur. Mais mardi, il était au bord de l'implosion en raison du conflit entre son seul représentant au Parlement, Douglas Carswell, et son ex-patron tout puissant Nigel Farage, dernière crise en date de l'après-référendum.

(AFP)

Un policier afghan gagné à la cause des talibans a retourné son arme contre ses collègues, tuant onze d'entre eux à un point de contrôle dans le Helmand, ont indiqué mardi des responsables de cette province instable du sud.

L'incident est intervenu tard lundi, alors que les policiers dormaient dans leur baraquement à Lashkar Gah, capitale du Helmand, la province du pavot où les insurgés sont très implantés.

(AFP)

Une perquisition était en cours mardi au domicile de l'une des principales journalistes d'opposition à Moscou, Zoya Svetova, a indiqué son mari Viktor Dziadko à l'AFP.

"Une dizaine de personnes participent à la perquisition", a-t-il précisé au cours d'une courte conversation au téléphone.

Membre de la Commission officielle de surveillance des prisons pendant plusieurs années, Zoya Svetova, 57 ans, a écrit de nombreux articles dénonçant les mauvais traitements et des cas de tortures dans les lieux de détention, sur la base de témoignages de prisonniers.

(AFP)

Le plus grand procès de suspects soupçonnés d'être impliqués dans le coup d'Etat avorté du 15 juillet s'est ouvert mardi près d'Ankara, dans une salle d'audience construite spécialement.

Pas moins de 330 accusés, la plupart membres d'une école d'officiers militaires, risquent chacun plusieurs peines de prison à vie pour des liens présumés avec la tentative de putsch menée l'été dernier par une faction dissidente de l'armée et imputée par Ankara au prédicateur islamiste Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis.

(AFP)

Après une année faste, l'AfD, parti populiste anti-migrants qui ambitionne un résultat historique aux législatives allemandes, semble connaître un sérieux trou d'air, miné par une guerre des chefs et une dispersion du vote anti-Angela Merkel.

Galvanisée par une série de succès lors de scrutins régionaux en 2016, l'Alternative pour l'Allemagne s'est donné pour objectif, à l'occasion des législatives du 24 septembre, de devenir le premier parti de droite dure à faire son entrée à la chambre des députés depuis 1945.

(AFP)

Un tribunal lituanien a condamné mardi deux hommes accusés d'espionnage au profit de la Russie, un citoyen russe à dix ans et demi de prison et un ancien militaire lituanien à cinq ans.

Ce dernier, un ex-capitaine de l'armée lituanienne qui avait servi à la base aérienne de Siauliai (nord), avait admis avoir fourni au Russe des informations sur la défense du pays, la surveillance aérienne de la zone par l'Otan et des opérations en Afghanistan, a indiqué le tribunal.

Le citoyen russe a plaidé non coupable.

(AFP)

Attirés par la rumeur d'une distribution de nourriture dans cette zone du nord du Soudan du Sud frappée par la famine, des milliers de déplacés ont émergé ce week-end des marais où ils s'étaient réfugiés pour échapper à la guerre.

Depuis des mois, Bol Mol, ancien agent de sécurité sur un champ pétrolier âgé de 45 ans, s'épuise à maintenir en vie sa famille, en pêchant au harpon pendant que ses trois épouses ramassent des nénuphars comme nourriture.

(AFP)

Le très actif patron du sport palestinien Jibril Rajoub s'est vu refuser lundi l'entrée en Egypte où il devait assister à une conférence, dont la délégation palestinienne s'est ensuite retirée en signe de protestation, ont indiqué mardi des responsables palestiniens et égyptiens.

"J'étais attendu à l'aéroport par le ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports et j'ai été surpris de me voir refuser l'entrée en Egypte", a dit à l'AFP M. Rajoub, haut cadre du Fatah du président Mahmoud Abbas et ancien des services de sécurité, connu pour son franc-parler.

(AFP)

Une photo de la proche conseillère du président américain, Kellyanne Conway, agenouillée sur un sofa dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux.

Sur cette photo prise par un photographe de l'AFP, Kellyanne Conway est agenouillée avec désinvolture sur le sofa, gardant ses chaussures, au moment où le président prend la pose pour une photo avec des dirigeants de lycées et d'universités historiquement noirs.

(AFP)

Le chef de l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda a averti, dans une vidéo, que la série d'attentats perpétrés ce week-end à Homs était un message aux dirigeants de l'opposition pour qu'ils "s'effacent".

Dans une rare vidéo rendue publique lundi soir, le chef de Fateh al-Cham a revendiqué une nouvelle fois la responsabilité de ces attaques qui ont tué des dizaines de personnes dont le chef de la sécurité militaire à Homs et un proche du président Bachar al-Assad.

(AFP)

Pendant des décennies, des dizaines de milliers d'enfants anglais, issus de familles pauvres, ont été envoyés à l'autre bout du monde pour y vivre "une vie meilleure" mais nombre d'entre eux y furent victimes d'esclavage et viols, selon une enquête publique ouverte lundi.

(AFP)

Un policier afghan gagné à la cause des talibans a retourné son arme contre ses collègues, tuant onze d'entre eux à un point de contrôle dans le Helmand, ont indiqué mardi des responsables de cette province instable du sud.

L'incident est intervenu tard lundi, alors que les policiers dormaient dans leur baraquement à Lashkar Gah, capitale du Helmand, la province du pavot où les insurgés sont très implantés.

(AFP)

Edouard Okouniev vit depuis six ans dans les rues de Saint-Pétersbourg en Russie. Mais il a beau se targuer d'être un sans-abri "expérimenté", il n'est jamais certain de surmonter l'épreuve de l'hiver dans cette ville russe soumise à des températures de congélateur.

"Comment survivre dans la rue par moins 25 degrés ?", explique à l'AFP cet homme de 43 ans, qui dit s'être retrouvé à la rue "après une dispute familiale". "C'est impossible sans l'aide de braves gens", confie-t-il.

(AFP)

L'héritier de l'empire Samsung et quatre autres cadres dirigeants ont été officiellement inculpés mardi pour corruption dans le scandale à tiroirs qui secoue la Corée du Sud depuis des mois, un nouveau choc pour le premier fabricant mondial de smartphones.

Cette inculpation signifie de manière quasi certaine que Lee Jae-Yong sera renvoyé, avec ses quatre collègues, devant un tribunal, ce qui ajoute aux inquiétudes pour le mastodonte qui cherche à se remettre d'une humiliante opération de rappel planétaire.

(AFP)

La société américaine SpaceX a conclu un contrat pour envoyer deux passagers payants autour de la Lune fin 2018, ce qui marquera, en cas de succès, le premier vol au-delà de l'orbite terrestre depuis la fin des missions américaines Apollo au début des années 70.

"Nous sommes très heureux d'annoncer que SpaceX a été sollicitée par deux personnes privées pour effectuer un vol autour de la Lune à la fin de l'année prochaine", a annoncé lundi la société fondée et dirigée par le milliardaire Elon Musk, sans préciser leur nom.

(AFP)

Ils ont des vedettes ultra-rapides, des millions de dollars et le soutien des populations locales: les islamistes philippins qui viennent de décapiter un otage allemand s'illustrent encore une fois comme l'une des principales menaces de l'archipel.

Le groupe Abou Sayyaf, dont les bastions sont des îles de l'extrême-sud, ne compterait que quelques centaines de combattants armés. Mais après une série d'enlèvements sans précédent, les autorités en appellent à l'étranger pour le confronter en mer.

(AFP)

L'héritier de l'empire Samsung Lee Jae-Yong et quatre autres cadres dirigeants du premier fabricant mondial de smartphones ont été officiellement inculpés mardi pour corruption dans le cadre du vaste scandale à rebondissements qui secoue la Corée du Sud depuis des mois, ont annoncé les enquêteurs.

(AFP)

Des moniteurs tout jeunes qui n'ont jamais skié et des stations qui poussent comme des champignons sous une neige artificielle: la Chine se met aux sports d'hiver, pour le plus grand plaisir de sa nouvelle classe moyenne.

(AFP)

Donald Trump prononce mardi soir son premier discours au Congrès américain, qui est dominé par ses alliés républicains mais dont l'indépendance et la lenteur d'action pourraient frustrer les projets de réformes de l'impatient président.

Comme ses prédécesseurs à la même période de l'année, le président des Etats-Unis s'exprimera à 21h00 (02h00 GMT) au Capitole, dans l'hémicycle de la Chambre des représentants, où siègeront également les sénateurs, les ministres, des juges de la Cour suprême et d'autres notables de la république.

(AFP)

Le prestigieux défilé des écoles de samba du carnaval de Rio de Janeiro a une nouvelle fois été terni tôt mardi, par un accident grave avec un char, le deuxième de ce type en deux jours.

Onze personnes ont été blessées, et neuf ont été hospitalisés, dont deux dans un état grave, après l'effondrement d'une plateforme sous le poids des danseurs, ont indiqué les autorités sanitaires. Huit personnes en état de choc ont aussi été prises en charge par les services de santé.

(AFP)

Deux femmes vont être inculpées pour l'assassinat à Kuala Lumpur de Kim Jong-Nam, demi-frère tombé en disgrâce du dirigeant de la Corée du Nord, a annoncé mardi le procureur général de Malaisie.

Séoul, qui accuse Pyongyang d'avoir planifié l'assassinat, a réclamé par ailleurs la suspension des "droits et privilèges" de la Corée du Nord à l'ONU et son exclusion de la Conférence du désarmement.

(AFP)

Quand Alexandra Koutas a été choisie pour défiler à la récente Fashion Week de Kiev, ce n'est pas simplement un rêve d'enfance qui est devenu réalité: cela a été une victoire pour tous les handicapés d'Ukraine.

Du haut d'un trône en bois porté par quatre hommes, Alexandra Koutas a salué l'assistance d'un geste souverain, devenant ainsi la première mannequin à défiler en Ukraine pour un événement aussi médiatisé.

"J'avais envie de défiler pour montrer qu'une fille dans une chaise roulante peut être perçue comme une professionnelle de grande classe", explique-t-elle à l'AFP.

(AFP)

En remportant le plus prestigieux des Oscars, "Moonlight" a redonné espoir et fierté au quartier de Miami où se déroule le film, marqué par la pauvreté, la violence et la drogue.

"Beaucoup de gens pensent que notre communauté est mal famée, mais ce n'est pas vrai", affirme Natalie Joy Baldie, directrice artistique du Performing and Visual Arts Center au lycée Miami Northwestern Senior.

C'est dans cet établissement situé dans le quartier réputé dangereux de Liberty City que le réalisateur du film Barry Jenkins a étudié avant d'y recruter plusieurs élèves pour son film.

(AFP)

Le Conseil de sécurité des Nations unies va être mardi le théâtre d'un nouveau bras de fer entre les Etats-Unis et la Russie, en profond désaccord sur l'imposition de sanctions à la Syrie pour avoir utilisé des armes chimiques.

Le Conseil se réunit pour voter sur un projet de résolution qui imposerait des sanctions à 11 responsables syriens et à 10 entités, en lien avec l'utilisation d'armes chimiques à trois reprises en 2014 et 2015.

Mais Moscou a déjà prévenu: il mettra son veto à la résolution, comme il l'a déjà fait à six reprises pour protéger son allié syrien.

(AFP)

La fête a repris ses droits lundi au carnaval de Rio, avec la seconde soirée de défilé des écoles de samba, au lendemain d'un accident avec un char qui a fait une vingtaine de blessés.

Selon le dernier bulletin médical des autorités sanitaires municipales, trois femmes sont encore hospitalisées, l'une d'elles en état grave, placée sous respiration artificielle.

(AFP)

La société américaine SpaceX a conclu un contrat avec deux personnes privées pour un vol autour de la Lune prévu à la fin de 2018, une première depuis la fin des missions américaines Apollo au début des années 70 .

"Nous sommes très heureux d'annoncer que SpaceX a été sollicitée par deux personnes privées pour effectuer un vol autour de la Lune à la fin de l'année prochaine", a annoncé lundi la société américaine fondée et dirigée par le milliardaire Elon Musk.

"Ils ont déjà versé un dépôt important pour une mission autour de la Lune", ajoute SpaceX.

(AFP)

Il fut le refuge des homosexuels à l'époque où un simple baiser pouvait conduire en prison : un demi-siècle après la décriminalisation partielle de l'homosexualité en Angleterre, Londres propose de replonger dans l'histoire du quartier Soho.

Les visites, qui seront proposées au public du 2 au 26 mars, sont une plongée dans ce paradis des noceurs et des homosexuels londoniens. Au coeur de la balade, six étapes retraçant l'histoire gay du quartier de 1918 à 1967, année où l'homosexualité fut autorisée - pour les plus de 21 ans - en Angleterre et au pays de Galles.

(AFP)

Un des chefs de l'opposition au Kirghizstan passera deux mois en prison avant d'être jugé pour corruption, ont annoncé lundi les services de sécurité kirghizes.

Omourbek Tekebaïev, qui est à la tête du parti socialiste Ata-Meken, avait été arrêté dimanche matin à son arrivée à l'aéroport de Bichkek, la capitale, une interpellation qui a provoqué deux jours de manifestations de protestation dans ce pays d'Asie centrale qui connaît un regain de tension à neuf mois de l'élection présidentielle.

(AFP)

"Réveille-toi, nous avons gagné !". Khaled et Fadi s'étaient assoupis en regardant en direct d'Istanbul la cérémonie des Oscars au cours de laquelle le documentaire sur les secouristes des zones rebelles en Syrie, qu'ils ont filmé, a été primé.

(AFP)

Peut-on vivre sans les réseaux sociaux ? La Cour suprême des Etats-Unis a examiné lundi cette question d'actualité au sujet d'une loi très répressive de la Caroline de Nord, qui interdit aux délinquants sexuels toute utilisation d'un site permettant des interactions humaines.

Ce débat prend sa source dans un événement anecdotique plutôt heureux: un beau jour d'avril 2010, un certain Lester Packingham, résident de cet Etat de l'est du pays, apprend qu'un procès-verbal qu'il a contesté est annulé par les autorités routières.

(AFP)

Les mesures prises par Donald Trump contre les immigrés clandestins inquiètent les agriculteurs américains qui utilisent une main d'oeuvre en grande majorité étrangère acceptant des bas salaires.

"On ne peut pas trouver de gens du coin qui veulent se salir et traire les vaches", explique à l'AFP Eric Ooms, qui est à la tête d'une exploitation de 450 vaches laitières à Valatie, à deux heures de route au nord de New York.

Dans une région où le taux de chômage tourne autour des 4%, le salaire qu'il propose, à partir de 10,50 dollars de l'heure, n'attire pas les Américains.

(AFP)

Les rebelles prorusses ont menacé lundi de saisir les entreprises ukrainiennes se trouvant dans les territoires sous leur contrôle si Kiev ne parvient pas à mettre un terme au blocage en cours des livraisons de charbon par les nationalistes.

Des militants nationalistes empêchent depuis près d'un mois les livraisons de charbon à partir des régions séparatistes vers le reste de l'Ukraine, au risque de pénuries d'électricité, exigeant la fin du commerce avec les séparatistes.

(AFP)

Plus de cinq milliards de personnes devraient détenir un téléphone portable à la fin de l'année, selon une étude réalisée par l'Association mondiale des opérateurs (GSMA), publiée lundi.

Selon l'Association, qui dévoilait ces chiffres au premier jour du Congrès mondial des télécoms (MWC) qu'elle organise à Barcelone, la barre symbolique devrait être franchie avant la mi-2017.

(AFP)

A l'instar du mur anti-immigration voulu par Donald Trump à la frontière mexicaine, de multiples barrières s'élèvent dans le monde, en réponse à des inquiétudes sécuritaires ou pour endiguer les flux migratoires.

Quelque 70 murs existent de par le monde, contre seulement une dizaine il y a un quart de siècle, à la chute du mur de Berlin, selon la chercheuse Elisabeth Vallet, de l'université de Québec.

- USA-Mexique: de la clôture au mur -