Mercredi 18 Octobre 2017

Dans le monde

(AFP)

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, recommande de renforcer la mission de paix Minusca en Centrafrique de 900 Casques bleus en raison d'un nouveau "cycle de violences", dans un rapport transmis mardi aux membres du Conseil de sécurité.

"Il est tragique que la détérioration de la situation sécuritaire au cours des derniers mois, notamment dans le sud-est, mette le pays à nouveau dans un cycle de violences en dépit des efforts multiples pour éviter une aggravation du conflit", souligne le secrétaire général dans ce document.

(AFP)

Après un vif échange avec Bob Corker il y a quelques jours, Donald Trump s'en est pris avec virulence à un autre sénateur républicain, John McCain, au risque de s'aliéner des voix cruciales dans son propre camp.

La relation n'était certes déjà pas au beau fixe entre le promoteur immobilier de New York arrivé au pouvoir sans la moindre expérience du pouvoir et le vieux routier du Sénat, féru de politique étrangère et de stratégie militaire. Mais mardi, la tension est montée d'un cran.

(AFP)

La crise humanitaire se poursuit en Méditerranée, où des milliers de migrants de plus en plus jeunes continuent de risquer leur vie chaque mois, notamment pour fuir la Libye devenue un "enfer" pour eux, a souligné mardi une ONG qui les secourt en mer.

Depuis février 2016 et la première mission de l'Aquarius, le bateau avec lequel l'ONG SOS Méditerranée recueille les migrants qui tentent de gagner l'Europe sur des bateaux de fortune, "rien n'a changé en Méditerranée", a expliqué Francis Vallat, président de l'ONG en France, lors d'une conférence de presse à Paris.

(AFP)

Israël a décidé mardi de donner suite aux projets de construction d'au total 1.292 logements en Cisjordanie, dans une nouvelle poussée de la colonisation de la part du gouvernement de Benjamin Netanyahu en territoire palestinien occupé.

L'Administration civile, autorité israélienne faisant office de gouvernement en Cisjordanie occupée, a donné son approbation à ces plans, a indiqué à l'AFP l'organisation israélienne anti-colonisation la Paix maintenant.

(AFP)

Un nouveau bras de fer politique s'engage au Venezuela : les gouverneurs élus dimanche doivent prêter serment devant la toute puissante Assemblée constituante, condition imposée par le président socialiste Nicolas Maduro mais rejetée par l’opposition, qui ne reconnait pas cette instance.

La prestation de serment des gouverneurs, prévue initialement mardi à 19H00 GMT, a été reportée à mercredi, Nicolas Maduro devant les recevoir mardi soir.

(AFP)

Les incendies qui ont ravagé le centre et le nord du Portugal dimanche et lundi ont fait 41 morts , a annoncé mardi la protection civile en révisant le bilan de la catastrophe à la hausse.

"On est passé de 37 à 41 morts", a déclaré à l'AFP la porte-parole Patricia Gaspar. Le nombre des blessés s'élève à 71, dont 16 dans un état grave.

lf/pmr/fjb

(AFP)

Toujours plus riches: les Américains les plus fortunés se sont encore enrichis cette année, à quelques exceptions près dont le président Donald Trump, qui a vu sa fortune fondre de quelque 600 millions de dollars, selon un nouveau classement mardi du magazine Forbes.

(AFP)

La crise humanitaire est "plus grave que jamais" à Raqa, ville du nord de la Syrie d'où vient d'être chassé le groupe jihadiste Etat islamique (EI), a mis en garde mardi l'ONG Save the Children.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par les Etats-Unis, ont annoncé mardi avoir repris le "contrôle total" de Raqa.

L'ancienne place forte des jihadistes est tombée au terme de plusieurs mois de combats meurtriers et de bombardements ravageurs, qui ont entraîné la fuite de centaines de milliers de civils.

(AFP)

Avec l'unique main qui lui reste, Hazem Kobane dresse le drapeau jaune des Forces démocratiques syriennes sur le rond-point de Raqa où le groupe Etat islamique (EI) procédait aux décapitations et autres atrocités quand il était maître de cette ville syrienne.

"Ca, c'est le moment qu'on attendait", affirme ce combattant de 23 ans en accrochant minutieusement le drapeau triangulaire avec sa main droite sur la clôture de métal du rond-point.

(AFP)

Plusieurs milliers d'Ukrainiens ont manifesté mardi devant le Parlement pour réclamer la création d'une cour spéciale chargée des affaires de corruption, pour amplifier la lutte contre ce mal qui reste endémique malgré les promesses des nouvelles autorités pro-occidentales.

Les manifestants se sont réunis à l'appel de plusieurs mouvements réformistes dont le Mouvement de nouvelles forces de Mikheïl Saakachvili, ex-président géorgien devenu opposant au président Petro Porochenko qui l'a déchu de sa nationalité ukrainienne.

(AFP)

La Cour européenne des droits de l'Homme a sanctionné mardi la Russie pour avoir reconnu coupable en 2014 l'opposant politique Aleksey Navalny de détournement de près de 400.000 euros au détriment d'une filiale russe d'Yves Rocher, sans lui accorder un procès équitable.

"Les décisions rendues par les juridictions internes ont été arbitraires et manifestement déraisonnables", ont estimé les juges de la CEDH. Ils ont toutefois déclaré irrecevable la plainte pour "poursuite politique" déposée par Navalny et son frère dans les mêmes griefs.

(AFP)

La pluie et des vents plus calmes aidaient mardi les pompiers à maîtriser les violents feux de forêt qui ont fait 37 morts au Portugal, où une personne était toujours portée disparue, et quatre en Espagne.

Les incendies ont fait 37 morts dans le centre et le nord du Portugal, frappé pour la deuxième fois en quatre mois, mais six des sept personnes portées disparues la veille ont été retrouvées saines et sauves, a annoncé une porte-parole de la protection civile, qui a également recensé 71 blessés, dont 16 graves.

(AFP)

Une délégation parlementaire libyenne a annoncé la "suspension" de sa participation aux pourparlers entamés dimanche à Tunis sous l'égide de l'ONU, tandis que des "consultations internes" devaient se poursuivre mardi.

Les pourparlers de Tunis réunissent d'un côté des représentants du Parlement élu en 2014 et basé dans l'est du pays, de l'autre des membres du Conseil d'Etat basé à Tripoli et formé en grande partie par des ex-membres du Congrès général national (CGN, ex-Parlement) issu des élections de 2012.

(AFP)

Quelque 245.000 foyers et commerces étaient privés d'électricité et 20.000 d'eau courante en Irlande, au lendemain du passage de la tempête post-tropicale Ophelia, qui a coûté la vie à trois personnes.

Ces coupures touchent essentiellement le sud et l'ouest de l'Irlande. La compagnie Irish Water a prévenu d'un risque de coupure d'eau pour 360.000 personnes supplémentaires si le courant n'est pas rapidement rétabli dans certaines zones où des pompes et des usines de traitement des eaux sont à l'arrêt malgré un retour à un ciel bleu et à la normale dans la majorité du pays.

(AFP)

582.000 Rohingyas ont fui la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh voisin depuis le 25 août, a annoncé mardi l'ONU, qui s'inquiète de la situation de milliers de personnes bloquées à la frontière.

Ce chiffre est en augmentation de 45.000 réfugiés par rapport au chiffre de 537.000 fourni au cours du week-end, a précisé le Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

(AFP)

Le mouvement islamiste Hamas a prévenu mardi le président Mahmoud Abbas qu'il mettait en danger un accord de réconciliation entre groupes palestiniens en tardant à lever des sanctions prises pour forcer la main du Hamas.

"Le maintien des mesures punitives prises à l'encontre de notre peuple à Gaza un mois après la dissolution du comité administratif altère le climat général de réconciliation", a dit un porte-parole du Hamas, Abdellatif al-Qanoue, dans un communiqué cité par les médias du mouvement.

(AFP)

Chargé de piloter la deuxième économie mondiale, le Premier ministre chinois Li Keqiang a vu son autorité se dissoudre, ses promesses d'ouverture et de réformes n'ayant pas résisté à la centralisation de l’État-parti sous la présidence de Xi Jinping et à l'envolée de la dette du pays.

En 2013, peu après son entrée en fonction, Li Keqiang enthousiasmait les dirigeants d'affaires à l'édition chinoise du Forum économique mondial: il promettait un traitement "équitable" aux firmes étrangères, un rôle accru au marché et des réformes structurelles en faveur du privé.

(AFP)

Deux militaires et un jeune ont été tués lundi soir dans de violents heurts à Sokodé, deuxième ville du Togo, après l'arrestation d'un imam proche d'un parti d'opposition, a indiqué le gouvernement.

"Deux militaires en faction au domicile d'une personnalité ont été lynchés et exécutés et leurs armes et munitions ont été emportées. Un jeune a également trouvé la mort et une vingtaine de blessés (a été) enregistrée parmi les civils et les forces de sécurité", a affirmé le gouvernement qui dénonce des "actes à visée terroriste".

(AFP)

En seulement deux semaines, pas moins de 691 entreprises ont transféré leur siège social hors de Catalogne en raison de la crise politique, selon le dernier décompte du registre du commerce mardi.

"Il y a eu plus de départs ces dix derniers jours que sur les neuf premiers mois de 2017 réunis", a précisé la porte-parole du Registre du commerce et des sociétés à l'AFP.

Dans le détail, 219 entreprises ont délocalisé leur siège entre le 2 et le 9 octobre, à commencer par les deux grandes banques catalanes, CaixaBank et Banco Sabadell.

(AFP)

Des migrants portant burkas et hijabs s'en prennent à une retraitée tchèque, donnent un coup de pied à son déambulateur et la laissent étalée par terre, se ruant vers un bâtiment avec le panneau "Prestations sociales".

Le clip de campagne du "Bloc contre l'Islamisation", un parti d'extrême-droite, poursuit: "C'est à vous de choisir: faut-il donner de l'argent à nos enfants et aux retraités ou aux musulmans et aux Africains?"

Le Bloc contre l'Islamisation est l'une des 31 formations politiques en lice pour les législatives tchèques de vendredi et samedi.

(AFP)

Le jeune conservateur Sebastian Kurz, vainqueur des législatives en Autriche, a exigé mardi dans un quotidien israélien un engagement clair contre l'antisémitisme des futurs partenaires du gouvernement qu'il va être appelé à former.

M. Kurz a tenu ces propos dans un entretien accordé au quotidien gratuit Israël Hayom alors que la formation d'une coalition avec le parti d'extrême droite FPÖ, qu'Israël a boycotté et accusé d'antisémitisme, constitue l'hypothèse la plus vraisemblable.

(AFP)

Le président philippin Rodrigo Duterte a proclamé mardi que Marawi avait été "libérée de l'influence des terroristes" alors même qu'aux dires de l'armée, les combats contre des jihadistes fidèles au groupe Etat islamique (EI) se poursuivaient.

Le chef de l'Etat visitait les troupes dans cette grande ville musulmane du sud de l'archipel pour célébrer l'annonce de la mort lundi du chef de l'EI pour le Sud-Est asiatique, Isnilon Hapilon.

(AFP)

Un programme de rénovation visant un restaurant indien historique et apprécié du centre de Londres a provoqué un vif émoi, réunissant artistes, intellectuels et élus contre les promoteurs du projet.

Installé aux premier et deuxième étages d'un immeuble situé sur le Strand, l'avenue qui relie la City à Westminster, The India Club tente de mettre en avant son passé historique pour contrecarrer les plans du propriétaire, le groupe immobilier Marston Properties, qui veut transformer le bâtiment de sept étages en un hôtel haut de gamme.

(AFP)

Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le retrait des forces kurdes, ruinant les espoirs d'indépendance de la région autonome du Kurdistan, en plein marasme économique.

(AFP)

L'armée philippine traquait mardi un jihadiste malaisien considéré comme le successeur du chef du groupe Etat islamique en Asie du Sud-Est, dont la mort a été annoncée lundi par les autorités de Manille.

Après la mort d'Isnilon Hapilon, qui figurait sur la liste américaine des "terroristes les plus recherchés", et celle d'Omar Maute, l'un des chefs du groupe extrémiste du même nom, Mahmoud Ahmad est la cible numéro un des soldats philippins qui tentent de reprendre Marawi, grande ville du sud des Philippines.

(AFP)

A peine le soleil levé sur la mer à Samos, Naween Rahimi, un Afghan de Kaboul, surgit d'une tente et se jette sur le visage les dernières gouttes d'eau d'une bouteille.

Près de 300 Syriens, Irakiens, Afghans et Africains de divers pays vivent dans ce camp improvisé situé sur une colline plantée d'oliviers, sur cette île grecque par ailleurs idyllique.

(AFP)

Deux attaques longues de plusieurs heures ont fait 71 morts et 170 blessés mardi en Afghanistan dans une région troublée à la frontière pakistanaise. Des opérations présentées par les talibans comme une riposte à de récents raids américains.

Au moins 41 personnes dont vingt civils ont été tuées et près de 160 blessées au total, dont 110 civils à Gardez, capitale de la province de Paktiya (sud-est), dans l'attaque ciblant un vaste complexe de la police, selon le vice-ministre de l'Intérieur, le général Murad Ali Murad.

(AFP)

Le réseau extrémiste Haqqani, accusé d'avoir retenu en otage une famille nord-américaine pendant cinq années, est un groupe allié des talibans, qui combat à leur côté les forces de l'Otan en Afghanistan.

Mené par Sirajuddin Haqqani, qui est aussi l'adjoint du chef des talibans afghans, le groupe insurgé est tenu pour responsable de plusieurs attentats sanglants en Afghanistan ces dernières années.

(AFP)

Des blessés de l'attentat survenu samedi à Mogadiscio, le plus meurtrier jamais perpétré en Somalie, ont été transportés en Turquie lundi pour y être soignés, a constaté un photographe de l'AFP.

L'avion militaire turc transportant 35 Somaliens blessés a atterri dans un aéroport d'Ankara, où des ambulances se tenaient prêtes à évacuer les victimes vers l'hôpital.

(AFP)

A 80 ans, Guadalupe Vazquez attend patiemment que des secouristes récupèrent dans son appartement, en partie détruit lors du séisme du 19 septembre, les photos de ses filles que l'on aperçoit depuis la rue.

Cette femme menue, ancienne alpiniste, vivait dans un immeuble habité en majorité par des personnes âgées, dans le quartier Narvarte à Mexico. Comme ses voisins, elle dépend aujourd'hui de jeunes volontaires pour tenter de récupérer quelques souvenirs avant la destruction de l'immeuble qui menace à tout moment de s'écrouler.

(AFP)

Tabassage, humiliations et menaces de mort: un militant homosexuel russe a raconté lundi, une première à visage découvert, l'enfer des violences policières en Tchétchénie, république du Caucase russe très conservatrice.

Si des victimes ont déjà parlé à des médias sous couvert d'anonymat ou après avoir fui la Russie, Maxime Lapounov est devenu le premier à s'exprimer publiquement et à déposer une plainte depuis les révélations en mars dans la presse russe sur les persécutions subies par les homosexuels dans cette région à majorité musulmane.

(AFP)

Israël a approuvé lundi la construction de 31 logements pour colons juifs à Hébron, une première depuis 2002 dans une ville offrant l'un des visages les plus frappants de l'occupation et de la colonisation israéliennes en Cisjordanie.

L'autorité israélienne faisant office de gouvernement en Cisjordanie, territoire occupé depuis 50 ans par l'armée israélienne, a accepté une demande de permis de construire pour 31 logements dans le centre d'Hébron, a indiqué à l'AFP l'organisation israélienne anticolonisation La Paix maintenant.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a nié lundi les accusations de harcèlement sexuel portées contre lui pendant la campagne présidentielle de 2016, en les qualifiant de "fausses informations".

(AFP)

Le Portugal était ravagé lundi par des incendies meurtriers, pour la seconde fois en quatre mois. Voici les causes de ces catastrophes, d'après un rapport d'une commission d'experts indépendants publié jeudi dernier.

Les douze experts avaient été chargée par le parlement d'analyser l'immense feu de forêt qui avait ravagé en juin la région de Pedrogao Grande (centre), tuant 64 personnes. Lundi, le bilan s'élevait à 32 morts et 15 blessés grave.

- Des pompiers volontaires peu formés -

(AFP)

#MoiAussi, #balancetonporc, #quellavoltache (cette fois où)... La parole se libère dans le monde entier à coups de mots-dièse sur Twitter pour dénoncer les agressions sexuelles.