Vendredi 22 Septembre 2017
(APA 22/09/17)
Le président gambien Adama Barrow a rencontré son homologue de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema à New York, lors d’une réunion au cours de laquelle l’ex-président Yahya Jammeh a été au centre des discussions, ont déclaré des sources gouvernementales à Banjul qui ont préféré garder l’anonymat. M. Jammeh vit en exil à Mongomo, en Guinée équatoriale, depuis qu’il a perdu l’élection présidentielle face à Barrow en décembre dernier. Le chef de l’Etat gambien a rencontré Nguema mardi lors d’une réunion à huis clos, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Les sources du gouvernement ont suggéré que Barrow s’était approché de Nguema pour lui faire part de ses préoccupations concernant les...
(Leral 22/09/17)
Des organisations féminines de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Sénégal se sont réunies mercredi et jeudi à Ziguinchor (sud), pour mettre en place "un cadre d’échanges permanent" chargé de promouvoir la paix et la sécurité dans les trois pays, a constaté l’agence de presse sénégalaise. "Le but de ces forums que nous avons tenus hier et aujourd’hui, pour marquer la journée du 21 septembre dédiée à la paix, est surtout de travailler ensemble à la paix et à la sécurité dans l’espace de la Sénégambie méridionale", a expliqué Ndèye Marie Thiam, la coordonnatrice de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance. Des autorités administratives, des personnalités politiques, des représentants du Mouvement des forces démocratiques de la...
(Africa Presse 12/09/17)
Du nouveau et pas des moindres dans le dossier judiciaire de l’opposant Gambien Solo Sandeng tué sous le régime de Yaya Jammeh. Après l’identification de la sépulture par les agents de NIA, le juge en charge du dossier veut identifier les restes de l’opposant à Dakar. Ainsi la dépouille, du moins ce qu’il en reste, sera acheminé à Dakar pour un examen médico-légal, informe « l’As ». Les juges doivent attendre confirmation des médecins Dakarois sur l’identité des restes de...
(Africa Presse 06/09/17)
Le Caporal-chef Mustapha Sanneh a été arrêté vendredi en Gambie. Il est poursuivi pour participation présumée à la préparation d’une mutinerie au sein de l’armée gambienne. Une enquête est ouverte contre une vingtaine d’autres militaires soupçonnés d’agir pour le compte de l’ex-Président gambien Yaya Jammeh. Mustapha Sanneh serait le septième soldat tombé pour les mêmes motifs.
(Autre média 06/09/17)
Les Sénégalais expulsés de la Gambie sont des enfants qui erraient dans ce pays voisin, sans aucun document par devers eux. L’expulsion de 69 Sénégalais par les services de sécurité de la Gambie que des opposants au régime du président Barrow tentent d’exploiter à des fins politiques a fait réagir les autorités de ce pays. Selon le surintendant adjoint, Mamanding S. Dibba, porte parile du département de l’immigration, « ceux qui sont expulsés de la Gambie sont des mendiants »...
(BBC 05/09/17)
L'idée est née en 2016, dans une cellule de prison libyenne, selon le président de l'Association des jeunes gambiens contre l'émigration clandestine Karomo Keita. Si Karamo Keita a décidé de créer son association, c'est parce que selon lui, il y a un besoin de rassembler les rapatriés de l'émigration clandestine au service de l'émergence d'une nouvelle conscience gambienne sur le mirage de l'eldorado européen. Depuis le début de l'année, plus de 5 400 Gambiens ont atteint les rives de l'Italie après avoir traversé la Libye, selon l'Organisation internationale pour les migrations.
(AFP 04/09/17)
Après avoir été dépouillé de ses vêtements, battu, réduit en esclavage et finalement renvoyé en Gambie, Karamo Keita est sûr d'une chose: aucun jeune ne devrait vivre l'enfer qu'il a connu en Libye lors de son voyage avorté vers l'Europe. De retour à Banjul depuis quelques mois, Karamo Keita a fondé, avec d'autres migrants, victimes comme lui de terribles abus pendant leur périple à travers le Sahara, une association pour réclamer aux nouvelles autorités la création d'emplois en Gambie. Surtout,...
(RFI 04/09/17)
Au sud-ouest de Banjul, dans le district du Sud-Kombo, le village de Tanji vit tourné vers la mer. Il s'agit d'une des plus importantes zones de pêche du pays et toute son économie est liée à cette activité. Les eaux de Tanji regorgent de ressources et le poisson qui y est pêché alimente les marchés de tout le pays, mais aussi du Sénégal, du Nigeria ou de l'Europe. Dans un pays où la pauvreté touche la moitié de la population,...
(BBC 04/09/17)
Un militaire accusé de faire partie d'un groupe de soldats présumés conspirateurs et sur le point de fomenter une mutinerie a été arrêté. C'est vendredi que le caporal-chef Mustapha Sanneh a été mis aux arrêts pour participation présumée à la préparation d'une mutinerie au sein de l'armée gambienne. Moustapha Manneh serait le septième soldat de l'armée à être arrêté entre juillet et fin août, selon des sources militaires. Une enquête est en cours et concerne une vingtaine d'autres militaires accusés...
(RFI 04/09/17)
Depuis un mois, des voitures bleues électriques parcourent Banjul et sa région. Ce sont les véhicules de « Teranga », un site Internet qui propose aux Gambiens d’aller acheter les produits à leur place et les livrer là où ils le souhaitent. Un service unique pour deux raisons : jusqu’à présent, la livraison à domicile n’existait pratiquement pas en Gambie. Et le site offre la possibilité aux Gambiens établis hors du pays d’envoyer des produits à leur famille restée sur...
(Setal 02/09/17)
Contrairement au Sénégal qui célèbre l’Aid El Kabir demain samedi, la Gambie qui est dans le « ventre » de notre pays a prié aujourd’hui. Il faut rappeler que d’autres pays de la sous-région comme le Mali ont également célébré la Tabaski ce vendredi.
(BBC 31/08/17)
Les auditions en cours à la commission d'enquête sur la gestion de Yahya Jammeh font des nouvelles révélations. Les banques commerciales se sont souvent substituées au trésor public et à la banque centrale de Gambie ces 22 dernières années. Le pays dispose de 14 banques. ''Cette performance suscite des interrogations pour un pays sous développé'', fait remarquer l'ancien directeur exécutif de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Gambien Sidi Sanneh. Selon les témoignages recueillis par la commission d'enquête, les...
(RFI 28/08/17)
En Gambie, on s’apprête à célébrer la Tabaski pour la première fois sans Yahya Jammeh. Pour certains chefs de communauté religieuse, cela change tout : sous Jammeh, les Gambiens avaient pour directive de prier le même jour que les croyants saoudiens, pour être en conformité avec La Mecque. Sauf que certains imams refusent de prier avant de voir la lune apparaitre en Gambie, ce qui pouvait créer un jour de décalage. Pour la première fois cette année, ces « récalcitrants...
(Rewmi 26/08/17)
Après sa défaite à l’élection présidentielle, Yahya Jammeh s’est exilé en Guinée équatoriale. Lors de cet exil, il a fait transférer 142.800 dollars (un peu plus de 85 millions de francs Cfa) au Sénégal. Ce virement, loin d’être le premier, n’a pas laissé dormir les autorités gambiennes sur leurs lauriers. La commission d’enquête chargée de faire la lumière sur la gestion économique du pays sous l’ancien l’Chef de l’Etat, a révélé d’autres virements. Yahya Jammeh ferait partie de ces présidents...
(RFI 25/08/17)
En Gambie, la commission vérité, réconciliation et réparation, promesse de campagne de la coalition désormais au pouvoir, commence à prendre forme. Mais pour qu'elle réponde au mieux aux besoins de la population et que la transition soit réussie, le ministère de la Justice s'est lancé dans une consultation nationale. Pendant 10 jours, une équipe composée de membres du ministère (ministre inclus) et de la société civile est partie à la rencontre de citoyens dans tout le pays. Dans chaque ville étape, la parole était offerte aux habitants pour qu'ils expriment toutes demandes et recommandations.
(Autre média 23/08/17)
Pour le numéro 56 de ses commentaires hebdomadaires “Questekki”, Mamadou Lamine Diallo met la lumière sur les ressources naturelles de la Senegambie pour son premier dossier. Dans la deuxième partie de ses dossiers, le coordonnateur de la coalition gagnante Wattu Senegaal, revient sur les résultats des élections législatives du 30 juillet passé. Pour lui, ” Macky Sall peut se cacher derrière le Conseil constitutionnel, pour faire avaler au peuple tout acte règlementaire ou légal scélérat “. Le processus d’approbation des...
(RFI 22/08/17)
Les conducteurs de taxis gambiens sont en colère. Mais avec le changement de régime, ils osent désormais l'exprimer, via une grève. A l’origine de ce mouvement social : la décision du ministère des Transports de leur imposer une baisse des tarifs, entrée en vigueur ce lundi 21 août, qui a un effet direct sur leurs marges. Depuis lundi, le trajet type à Banjul est passé de 8 à 7 dalasis (13 à 15 centimes d’euros). Le ministère gambien des Transports justifie cet ajustement tarifaire par la baisse récente du coût du carburant.
(BBC 21/08/17)
Cette mesure tombe trois jours après une rencontre entre les ministres de l'intérieur des deux pays à Dakar. Jusqu'à l'expulsion, vers la Casamance de 69 ressortissants sénégalais vivant en Gambie, les relations entre Banjul et Dakar étaient en parfaite harmonie. L'expulsion a eu lieu après un contrôle inopiné où des Sénégalais, sans papiers, ont été appréhendés par les services de l'immigration de Banjul et sa banlieue. Mercredi dernier, le ministre gambien de l'intérieur, Mai Ahmad Fatty était en discussion...
(BBC 21/08/17)
Cette mesure tombe trois jours après une rencontre entre les ministres de l'intérieur des deux pays à Dakar. Jusqu'à l'expulsion, vers la Casamance de 69 ressortissants sénégalais vivant en Gambie, les relations entre Banjul et Dakar étaient en parfaite harmonie. L'expulsion a eu lieu après un contrôle inopiné où des Sénégalais, sans papiers, ont été appréhendés par les services de l'immigration de Banjul et sa banlieue. Mercredi dernier, le ministre gambien de l'intérieur, Mai Ahmad Fatty était en discussion, à...
(RFI 17/08/17)
A Gunjur, en Gambie, des villageois ont décidé de déposer plainte contre une pêcherie industrielle chinoise. Installée depuis le mois de septembre, elle produit de la farine alimentaire pour animaux et déverse ses déchets dans le littoral. Une situation que les habitants ne supportent plus. La couleur de l’eau a viré au rouge sang. Depuis que Golden Lead, une entreprise chinoise, s’est installée à Gunjur, un village au sud de Banjul, les habitants n’en peuvent plus. « Nous avons porté plainte au civil contre Golden Lead pour réclamer...

Pages