Samedi 25 Novembre 2017
(AFP 24/11/17)
Plus de 500 victimes de traite des être humains, dont près de la moitié sont des mineurs, ont été secourus et 40 trafiquants présumés arrêtés lors d'une vaste opération de police dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé Interpol jeudi. L'opération Epervier, menée simultanément au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Sénégal entre le 6 et le 10 novembre, a permis l'arrestation de 40 trafiquants présumés qui seront poursuivis pour "traite d'êtres humains", "travail forcé" et "exploitation d'enfants". "Ils sont accusés d'avoir forcé les victimes à s'adonner à des activités allant de la mendicité à la prostitution", explique Interpol sans préciser si la majorité était destinée à rester sur le sol...
(RFI 10/11/17)
A Banjul s'est ouvert jeudi 9 novembre le procès au civil d'une société chinoise accusée de polluer un village gambien. Gunjur se situe à 50 kilomètres au sud de la capitale. Et depuis un peu plus d'un an, une entreprise chinoise qui transforme du poisson en farine animale s'est installée au bord de la mer. Depuis, les habitants se plaignent de maladies lorsqu'ils vont se baigner et observent l'environnement se dégrader. L'Agence nationale pour l'environnement avait lancé des poursuites en juin dernier. Mais un règlement à l'amiable entre l'usine chinoise et le gouvernement gambien a conduit au retrait de la plainte. Les habitants de Gunjur, eux, ne souhaitent pas en rester là. Deux groupes de défense de l'environnement poursuivent désormais...
(Le Monde 07/11/17)
Quand l’Europe renvoie la crise migratoire de l’autre côté de la Méditerranée (5). Les départs ne sont pas toujours dus à l’absence de perspective économique. La figure du migrant est devenue un modèle. Lorsque la nouvelle de la mort de Sleiman Danso est arrivée dans son village natal au centre de la Gambie, la réponse ne fut pas celle que l’on pouvait attendre. Bien sûr, il y eut des pleurs pour la disparition d’un enfant du village qui avait courageusement traversé la Méditerranée, avait trouvé un petit boulot en Italie et envoyait chaque mois de l’argent aux siens.
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale...
(APA 25/10/17)
APA-Banjul (Gambie) – Le mauvais approvisionnement en électricité que connait actuellement la Gambie devrait prendre fin en décembre prochain grâce à l’installation de générateurs de nouvelle génération à Kotu, localité située à 15 kilomètres de Banjul, la capitale, a annoncé un ingénieur de la Compagnie nationale de l’eau et d’électricité (NAWEC). Selon Momodou Dem, un nouveau générateur de 11 mégawatts, acheté par l’ancien régime de Yahya Jammeh, est sur le point d’être installé en attendant d’autres qui le seront incessamment...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans...
(Xinhua 11/10/17)
Toutes les régions de la Gambie seront représentées à la Commission de vérité, de réparation et de réconciliation (CRTR), a déclaré le procureur général et ministre de la Justice Aboubacarr Tambadou. La TRRC devrait tenter de réconcilier les Gambiens après deux décennies de violations des droits humains dans le pays, selon lui. Le ministre de la Justice a affirmé lors d'un point de presse lundi à Banjul, que les membres de la commission doivent être des ressortissants gambiens ayant les...
(APA 06/10/17)
La communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) fait partie des institutions nominées pour le prix Nobel de la paix, pour son rôle dans la résolution de la crise politique en Gambie sans effusion de sang en début de cette année. Le comité du Nobel dévoilera le récipiendaire du prestigieux prix ce vendredi. Le prix Nobel de la paix est l'une des plus prestigieuses distinctions au monde qui récompense les contributions individuelles ou collectives pour un monde plus...
(RFI 03/10/17)
Le gouvernement gambien a commencé la construction d’un centre de conférences en bord de mer, à quelques kilomètres de Banjul, en vue notamment d’accueillir la conférence de l’Organisation de la coopération islamique de 2019. Ce centre ne coûtera presque rien à la Gambie puisqu’il est construit grâce à une aide de la Chine (de plus de 40 millions d’euros). Mais il va s’établir sur une petite partie de la forêt de Bijilo. Un espace aussi appelé « parc des singes...
(Autre média 27/09/17)
L’étau se resserre davantage autour de Yaya Jammeh. Selon les informations de Libération, Alhagie Mor Jobe, un ancien membre de sa garde rapprochée, est interrogé? sous le régime de la garde a? vue depuis quelques jours a? Banjul. Jobe qui était en mission au Darfour a été? cueilli a? son retour en Gambie. Des sources croient savoir qu’il est impliqué? jusqu’au cou dans certaines opérations secrètes de la défunte NIA, les ténébreux services spéciaux de l’ex-homme fort de Banjul. Lire...
(Autre média 26/09/17)
En marge de la dernière Assemblée générale de l’Onu à New York, le Président gambien, Adama Barrow, a rencontré son homologue équato-guinéen, Teodore Obiang Nguema. Au menu : Yaya Jammeh. D’après l’agence de presse Apa, reprise par Les Échos, Barrow a dit à son interlocuteurs sa préoccupation face aux rumeurs prêtant à son prédécesseur, forcé de quitter le pouvoir en janvier dernier, l’intention de déstabiliser la Gambie. D’après des sources de l’Apa, le Président gambien aurait demandé au chef de l’État équato-guinéen de conseiller à Jammeh de se tenir tranquille.
(BBC 25/09/17)
La population gambienne peine à avoir de l'eau et de l'électricité pendant au moins 5 heures, par jour. Une pénurie qui s'explique par le fait que, depuis neuf mois, les machines de la société nationale de production et de distribution, NAWEC, sont en panne. Le week-end, les autorités gambiennes ont avoué leur impuissance à rétablir la fourniture régulière en eau et électricité. Conséquence: un prolongement des délestages et des coupures d'eau, jusqu' en décembre prochain. La colère monte dans la...
(RFI 25/09/17)
La Gambie a beau être l’un des plus petits pays d’Afrique, ses ressortissants sont sur-représentés sur la route de la migration vers l’Italie. Même si les chiffres sont en légère baisse en 2016, c’est le pays qui a le plus fort taux de migrants qui traversent la Méditerranée. L’équivalent de 0,5% de sa population atteint chaque année les côtes italiennes, en suivant la route du « back way » (qui traverse plusieurs pays en passant par le désert libyen pour...
(APA 22/09/17)
Le président gambien Adama Barrow a rencontré son homologue de Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema à New York, lors d’une réunion au cours de laquelle l’ex-président Yahya Jammeh a été au centre des discussions, ont déclaré des sources gouvernementales à Banjul qui ont préféré garder l’anonymat. M. Jammeh vit en exil à Mongomo, en Guinée équatoriale, depuis qu’il a perdu l’élection présidentielle face à Barrow en décembre dernier. Le chef de l’Etat gambien a rencontré Nguema mardi lors d’une réunion...
(Leral 22/09/17)
Des organisations féminines de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Sénégal se sont réunies mercredi et jeudi à Ziguinchor (sud), pour mettre en place "un cadre d’échanges permanent" chargé de promouvoir la paix et la sécurité dans les trois pays, a constaté l’agence de presse sénégalaise. "Le but de ces forums que nous avons tenus hier et aujourd’hui, pour marquer la journée du 21 septembre dédiée à la paix, est surtout de travailler ensemble à la paix et à...
(Africa Presse 12/09/17)
Du nouveau et pas des moindres dans le dossier judiciaire de l’opposant Gambien Solo Sandeng tué sous le régime de Yaya Jammeh. Après l’identification de la sépulture par les agents de NIA, le juge en charge du dossier veut identifier les restes de l’opposant à Dakar. Ainsi la dépouille, du moins ce qu’il en reste, sera acheminé à Dakar pour un examen médico-légal, informe « l’As ». Les juges doivent attendre confirmation des médecins Dakarois sur l’identité des restes de...
(Africa Presse 06/09/17)
Le Caporal-chef Mustapha Sanneh a été arrêté vendredi en Gambie. Il est poursuivi pour participation présumée à la préparation d’une mutinerie au sein de l’armée gambienne. Une enquête est ouverte contre une vingtaine d’autres militaires soupçonnés d’agir pour le compte de l’ex-Président gambien Yaya Jammeh. Mustapha Sanneh serait le septième soldat tombé pour les mêmes motifs.
(Autre média 06/09/17)
Les Sénégalais expulsés de la Gambie sont des enfants qui erraient dans ce pays voisin, sans aucun document par devers eux. L’expulsion de 69 Sénégalais par les services de sécurité de la Gambie que des opposants au régime du président Barrow tentent d’exploiter à des fins politiques a fait réagir les autorités de ce pays. Selon le surintendant adjoint, Mamanding S. Dibba, porte parile du département de l’immigration, « ceux qui sont expulsés de la Gambie sont des mendiants »...
(BBC 05/09/17)
L'idée est née en 2016, dans une cellule de prison libyenne, selon le président de l'Association des jeunes gambiens contre l'émigration clandestine Karomo Keita. Si Karamo Keita a décidé de créer son association, c'est parce que selon lui, il y a un besoin de rassembler les rapatriés de l'émigration clandestine au service de l'émergence d'une nouvelle conscience gambienne sur le mirage de l'eldorado européen. Depuis le début de l'année, plus de 5 400 Gambiens ont atteint les rives de l'Italie après avoir traversé la Libye, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Pages