| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(RFI 23/03/17)
Pour la première fois en Gambie, l'Union européenne déploie une mission d'observation des élections. Une chose impensable sous l'ancien régime de Yahya Jammeh. Depuis ce mardi, et sur invitation de la Commission électorale indépendante (IEC), 14 premiers observateurs ont été répartis dans le pays pour scruter le déroulement de la campagne et des élections législatives du 6 avril prochain. En tout, ils seront une cinquantaine d'experts électoraux, présents en Gambie le jour J. C'est l'heure du grand départ pour les 14 observateurs européens.
(RFI 20/03/17)
En Gambie, le procès d’anciens membres des services secrets de Yahya Jammeh devrait s’ouvrir ce lundi 20 mars. Parmi les accusés, Yankuba Badjie, l’ancien chef de la National Intelligence Agency (NIA), un nom qui a fait trembler les Gambiens pendant les 20 dernières années. Un procès déjà reporté deux fois pour laisser plus de temps à l’accusation de produire des preuves. Les neuf suspects sont poursuivis par l’Etat gambien pour le meurtre de Solo Sandeng, un opposant politique mort en détention en avril 2016. Cet ancien responsable de l’UDP, le Parti démocrate unifié, le principal parti d’opposition sous...
(La Tribune 17/03/17)
Hésitant, parfois même mal à l'aise, à la limite nonchalant, Adama Barrow s’est prêté au jeu des questions dans une interview exclusive accordée à la chaîne TV5 Monde. En marge de sa tournée européenne entamée ce mercredi 15 mars par la France, le président gambien veut montrer la nouvelle Gambie post-Jammeh après une crise post-électorale qui aura tenu le monde entier en haleine. Au-delà de ce culte de l’image, que va chercher Adama Barrow en Europe ? Soixante-douze heures pour...
(RFI 17/03/17)
C'est le retour de bonnes relations entre la Gambie et l'Union européenne. La situation n'était pas au beau fixe, surtout après l'expulsion en juin 2015 de la représentante de l'UE à Banjul. Le président Adama Barrow est actuellement en tournée en Europe, il était ce jeudi à Bruxelles. Le chef de l'Etat gambien a également rencontré le président de la Commission européenne, du Conseil européen et la chef de la diplomatie européenne. Objectif : relancer la coopération économique. Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota L'Union européenne a confirmé le déblocage de 75 millions d'euros...
(Le Monde 17/03/17)
Invité par François Hollande en janvier, le nouveau président gambien effectue, depuis la mi-mars, son premier voyage officiel en dehors du continent africain. « S’il vous plaît, levez-vous pour accueillir le président de la Gambie, Adama Barrow ! » C’est la tête basse qu’un monsieur rond vêtu d’un grand boubou blanc se fraie lentement un chemin parmi les hommes de la sécurité. En guise de salut, l’homme lève la main gauche vers l’assemblée comble de l’amphithéâtre Boutmy de l’université de...
(Jeune Afrique 16/03/17)
C'est le message qu'a voulu adresser Adama Barrow aux étudiants africains présents en nombre ce mercredi à Sciences Po, à Paris. Le premier chef de l'État gambien démocratiquement élu après 22 ans de règne de Yahya Jammeh y donnait une conférence au terme de sa visite officielle en France. L’un des rares moments où Adama Barrow laisse échapper un large et franc sourire ce mercredi 15 mars, c’est lorsqu’Omar Jabang, un étudiant au costume soigné, l’interpelle. Il se présente de...
(Jeune Afrique 16/03/17)
Après avoir négocié le départ de Yahya Jammeh, Mohamed Ould Abdelaziz attendait plus d’égards de la part de son homologue gambien. Il a rappelé son ambassadeur à Banjul. Médiateur de la dernière chance, il a œuvré avec Alpha Condé pour convaincre Yahya Jammeh de finalement quitter le pouvoir – et la Gambie. Mohamed Ould Abdelaziz n’a donc pas apprécié l’accueil timide qui lui a été réservé le 18 février, lors de la cérémonie d’investiture de son successeur, Adama Barrow. L’idylle...
(La Tribune 16/03/17)
Après l’épisode du feuilleton de la crise post- électorale de la présidentielle hitchcockienne, les billes de la démocratie se rappellent aux 1,8 million de Gambiens. Sur le site de la Commission électorale indépendante (IEC), le compte-à-rebours il reste encore quelques dizaines de jours de campagne avant que les électeurs ne glissent leur bille dans les bidons pour choisir leurs députés. Un test de légitimité pour Adama Barrow qui souhaite s’assurer une majorité confortable pour gouverner. Pourra-t-il compter sur ses alliés...
(RFI 16/03/17)
Le chef de l’Etat français François Hollande a rencontré mercredi 15 mars ses homologues ivoirien et gambien. Le président de ce dernier pays, Adama Barrow, effectuait d’ailleurs sa première visite officielle hors d’Afrique. Au menu de ces rencontres : la coopération économique et militaire principalement. Les deux présidents se sont presque croisés mercredi dans la cour de l’Elysée. François Hollande a reçu le Gambien Adama Barrow et l’Ivoirien Alassane Ouattara, qui avait un ultime message pour son homologue. « Il...
(RFI 15/03/17)
Une autre élection se prépare, les législatives en Gambie qui se tiendront dans 3 semaines. Il s'agit du premier scrutin post Yahya Jammeh. La Commission électorale a validé 239 candidatures et la campagne s'est ouverte ce mercredi 15 mars. Si 53 députés s'apprêtent à siéger à l’Assemblée, 48 postes sont ouverts au scrutin, le président Barrow nomme en effet 5 parlementaires. 48 postes donc et 239 candidats. L’ancienne majorité, devenue opposition, de Yahya Jammeh, va participer à cette élection. Les candidatures de 29 membres de l’APRC, l’Alliance pour la réorientation et la construction, ont été validées...
(RFI 14/03/17)
Le président gambien Adama Barrow effectue une visite officielle en France, puis en Europe. Il arrive ce mardi 14 mars à 9h et passe 48h en France. Une visite pour parler coopération économique : ce mardi, le président gambien doit s'entretenir avec le ministre de l'Economie et du budget, avec le directeur de l'Agence française de développement et avec le ministre des Affaires étrangères. Fin janvier, les diplomates européens avaient de manière unanime salué un « changement démocratique pacifique » lorsque Adama Barrow avait pu regagner Banjul en tant que président élu. Adama Barrow va s'entretenir avec François Hollande, qui se félicitait dans une lettre de l'ouverture...
(RFI 14/03/17)
«Nous sommes inséparables car nous partageons les mêmes valeurs, le même mode de vie. Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes une famille." Le 18 février, dans le stade de Bakau, à Banjul, le président sénégalais, Macky Sall, est l’unique VIP à s’exprimer à la tribune. En signe de gratitude, son jeune « frère », Adama Barrow, a fait de lui son invité d’honneur pour cette cérémonie d’investiture en terre gambienne. « Nous sommes le même peuple », martèle en écho le chef d’État nouvellement élu. Au terme d’une longue période glaciaire, la relation sénégalo-gambienne connaît un brusque réchauffement climatique.
(RFI 13/03/17)
En Gambie, les premières élections de l'après-Yahya Jammeh se tiennent dans un peu moins d'un mois. Il s'agit de renouveler les membres de l'Assemblée nationale, élus pour un mandat de 5 ans. L'APRC, formation de l'ancien président gambien Yahya Jammeh aujourd'hui en exil, a présenté des candidats. Mais ces élections laissent surtout entrevoir des divisions au sein de la majorité présidentielle, qui pourrait aller aux élections en ordre dispersé. Les dernières élections législatives de 2012 avaient été boycottées par une large partie de l'opposition de l'époque, permettant au parti de Yahya Jammeh de remporter l'écrasante majorité des sièges. Depuis l'exil de l'ancien président, plusieurs manifestations se sont tenues...
(BBC 13/03/17)
Le président gambien Adama Barrow est attendu du 14 au 16 mars à Paris puis à Bruxelles. Il s'agira de son premier voyage officiel hors du continent africain. L'invitation avait été lancée par François Hollande lors du sommet Afrique-France qui s'est tenu le 13-14 janvier à Bamako. A Paris, Adama Barrow ira à la rencontre de la diaspora gambienne et s'entretiendra avec Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires étrangères et Jean-Claude Le Drian, ministre de la Défense. Il aura l'occasion de...
(BBC 11/03/17)
Le corps de l'opposant gambien Solo Sandeng, assassiné en avril 2016, a été exhumé le 4 mars, ont annoncé les autorités gambiennes. Sa mort en détention en avril 2016 a été suivie d'une série de manifestations marquées pour la plupart par des arrestations. Solo Sandeng, responsable du Parti démocratique unifié (UDP, alors principale formation de l'opposition au président Jammeh), avait été arrêté le 14 avril 2016 avec plusieurs autres personnes lors d'un rassemblement pour réclamer des réformes politiques. Il est...
(BBC 09/03/17)
En Gambie, l'agression du journaliste Kebba Jeffang, du journal privé Foroyaa, lors d'une conférence de presse à laquelle participaient notamment le ministre des Affaires étrangères, Ousainou Darboe, et celui de l'Intérieur, Mai Fatty, provoque l'émoi des professionnels de la presse. Selon le Syndicat de la presse gambienne, cela rappelle les périodes sombres sous Yahya Jammeh. Les journalistes gambiens demandent des signes évidents de changements au gouvernement d'Adama Barrow. Selon des témoignages et le récit du journaliste, Kebba Jeffang aurait été...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Installé dans une villa de Malabo, en Guinée équatoriale, depuis son départ de Banjul le 21 janvier, Yahya Jammeh a fait connaître quelques-uns de ses projets aux autorités locales. L’ex-président gambien souhaiterait se lancer dans… l’agriculture, et Malabo n’y verrait pas d’inconvénient car « le pays regorge de terres fertiles disponibles », selon un diplomate équato-guinéen. Au lendemain de sa défaite à la présidentielle, déjà, Jammeh avait annoncé son intention de se retirer dans sa ferme de Kanilaï, dans le...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Pour son premier déplacement à l’étranger depuis sa prise de fonctions, Adama Barrow, le président gambien, a effectué une visite officielle de trois jours au Sénégal, du 2 au 4 mars. Un déplacement décidé à la suite du voyage de Macky Sall à Banjul, le 18 février, où le chef de l’État sénégalais avait été l’invité d’honneur de la cérémonie d’investiture de son hôte. « Cela faisait plus de vingt ans que nous n’avions plus de relations normales. La situation...
(RFI 06/03/17)
La Gambie et le Sénégal ont officiellement relancé leurs relations. Après 22 ans de tension durant l’ère Jammeh, la venue d’Adama Barrow en visite officielle durant trois jours a permis d’inscrire dans le marbre ce retour à la normale. Pour marquer l’évènement, des annonces ont donc été faites ce samedi 4 mars. Quatre pages, 14 points. Le communiqué qui scelle définitivement la reprise de relations normalisées a été signé en début d’après-midi par les deux ministres des Affaires étrangères, le...
(Jeune Afrique 03/03/17)
Le nouveau président gambien a débuté jeudi une visite officielle de trois jours au Sénégal. Un choix hautement symbolique pour son premier déplacement à l'étranger en tant que chef d'État. Des drapeaux gambiens avaient été accrochés un peu partout le long de la rue de la République, l’artère du centre-ville de Dakar menant au palais présidentiel. Accueilli vers 12h à l’aéroport Léopold Sedar Senghor par le président Macky Sall et son épouse, Marieme Faye Sall, Adama Barrow (lui aussi accompagné...

Pages