Dimanche 22 Octobre 2017
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en...
(La Tribune 17/10/17)
L’armée gambienne est-elle infiltrée par des soldats acquis à Yahya Jammeh ? Sous le cocon de protection de la mission de la CEDEAO en Gambie, Adama Barrow a en tout cas entamé une purge dans les rangs de l’armée gambienne. Sept hauts gradés ont été radiés de la Grande muette. Leur tort ? Avoir livré des informations sensibles à l’ex-président, aujourd’hui en exil en Guinée équatoriale. Au-delà, ce serait un vaste complot qui met en danger Adama Barrow. Nous sommes le 21 janvier 2017, sur le tarmac de l'aéroport international Yundum de Banjul. Ce jour-là, au pied du Flacon 900 DX qui l'exfiltre vers la Guinée équatoriale, Yahya Jammeh lance à sa dernière audience : «I'll be back, I'll be...
(RFI 10/10/17)
Depuis son arrivée au pouvoir, le nouveau président gambien Adama Barrow a fait du secteur de la sécurité l’une de ses priorités, pour consolider la démocratie. Les soldats qui ont commis des exactions sous Jammeh ont été arrêtés, ou se sont enfuis. Mais, après 22 ans de dictature, reposant en grande partie sur une société très militarisée, il reste encore beaucoup de réformes à mettre en place pour obtenir une armée professionnelle et un pays sécurisé. Il y a dix mois, le 9 décembre dernier, en Gambie, après avoir dans un premier temps accepté sa défaite électorale, l’ancien président Yahya Jammeh...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité...
(RFI 03/10/17)
Le gouvernement gambien a commencé la construction d’un centre de conférences en bord de mer, à quelques kilomètres de Banjul, en vue notamment d’accueillir la conférence de l’Organisation de la coopération islamique de 2019. Ce centre ne coûtera presque rien à la Gambie puisqu’il est construit grâce à une aide de la Chine (de plus de 40 millions d’euros). Mais il va s’établir sur une petite partie de la forêt de Bijilo. Un espace aussi appelé « parc des singes...
(BBC 25/09/17)
La population gambienne peine à avoir de l'eau et de l'électricité pendant au moins 5 heures, par jour. Une pénurie qui s'explique par le fait que, depuis neuf mois, les machines de la société nationale de production et de distribution, NAWEC, sont en panne. Le week-end, les autorités gambiennes ont avoué leur impuissance à rétablir la fourniture régulière en eau et électricité. Conséquence: un prolongement des délestages et des coupures d'eau, jusqu' en décembre prochain. La colère monte dans la...
(RFI 25/09/17)
La Gambie a beau être l’un des plus petits pays d’Afrique, ses ressortissants sont sur-représentés sur la route de la migration vers l’Italie. Même si les chiffres sont en légère baisse en 2016, c’est le pays qui a le plus fort taux de migrants qui traversent la Méditerranée. L’équivalent de 0,5% de sa population atteint chaque année les côtes italiennes, en suivant la route du « back way » (qui traverse plusieurs pays en passant par le désert libyen pour...
(RFI 12/09/17)
En Gambie, le secteur du pétrole cherche de nouveaux investisseurs. Jusqu’à présent, la compagnie britannique African Petroleum, fondée par l’homme d’affaires australo-roumain Frank Timis, avait la main sur les contrats. Elle détenait des licences d’exploration pour deux blocs offshore, les blocs A1 et 14. Octroyées par le gouvernement, ces licences sont essentielles pour envisager la production de l'or noir. Mais le nouveau pouvoir d’Adama Barrow a refusé le renouvellement de ces licences à la compagnie britannique, afin d'ouvrir le marché...
(BBC 05/09/17)
L'idée est née en 2016, dans une cellule de prison libyenne, selon le président de l'Association des jeunes gambiens contre l'émigration clandestine Karomo Keita. Si Karamo Keita a décidé de créer son association, c'est parce que selon lui, il y a un besoin de rassembler les rapatriés de l'émigration clandestine au service de l'émergence d'une nouvelle conscience gambienne sur le mirage de l'eldorado européen. Depuis le début de l'année, plus de 5 400 Gambiens ont atteint les rives de l'Italie après avoir traversé la Libye, selon l'Organisation internationale pour les migrations.
(RFI 04/09/17)
La Cour suprême kényane a décidé d'annuler les dernières élections présidentielles, pour cause d’irrégularités. L’événement a un écho particulier en Gambie, où les dernières élections présidentielles ont elles aussi été mouvementées : en décembre dernier, le président sortant Yahya Jammeh, après 22 ans au pouvoir, a perdu le vote face à son concurrent Adama Barrow. Pour les acteurs du changement en Gambie, ces élections surprenantes sont le signe que la politique est à un tournant en Afrique. Depuis l’annonce fracassante de la Cour suprême vendredi 1er septembre, de nombreux...
(RFI 04/09/17)
Au sud-ouest de Banjul, dans le district du Sud-Kombo, le village de Tanji vit tourné vers la mer. Il s'agit d'une des plus importantes zones de pêche du pays et toute son économie est liée à cette activité. Les eaux de Tanji regorgent de ressources et le poisson qui y est pêché alimente les marchés de tout le pays, mais aussi du Sénégal, du Nigeria ou de l'Europe. Dans un pays où la pauvreté touche la moitié de la population,...
(BBC 04/09/17)
Un militaire accusé de faire partie d'un groupe de soldats présumés conspirateurs et sur le point de fomenter une mutinerie a été arrêté. C'est vendredi que le caporal-chef Mustapha Sanneh a été mis aux arrêts pour participation présumée à la préparation d'une mutinerie au sein de l'armée gambienne. Moustapha Manneh serait le septième soldat de l'armée à être arrêté entre juillet et fin août, selon des sources militaires. Une enquête est en cours et concerne une vingtaine d'autres militaires accusés...
(RFI 04/09/17)
Depuis un mois, des voitures bleues électriques parcourent Banjul et sa région. Ce sont les véhicules de « Teranga », un site Internet qui propose aux Gambiens d’aller acheter les produits à leur place et les livrer là où ils le souhaitent. Un service unique pour deux raisons : jusqu’à présent, la livraison à domicile n’existait pratiquement pas en Gambie. Et le site offre la possibilité aux Gambiens établis hors du pays d’envoyer des produits à leur famille restée sur...
(BBC 31/08/17)
Les auditions en cours à la commission d'enquête sur la gestion de Yahya Jammeh font des nouvelles révélations. Les banques commerciales se sont souvent substituées au trésor public et à la banque centrale de Gambie ces 22 dernières années. Le pays dispose de 14 banques. ''Cette performance suscite des interrogations pour un pays sous développé'', fait remarquer l'ancien directeur exécutif de la Banque Africaine de Développement (BAD), le Gambien Sidi Sanneh. Selon les témoignages recueillis par la commission d'enquête, les...
(RFI 29/08/17)
L'économie gambienne semble petit à petit sortir de la crise. C'est en tout cas sur un ton optimiste que la Banque centrale gambienne a présenté les résultats de son dernier comité de politique monétaire (MPC : Monetary Policy Committee), vendredi 25 août. Même si le pays est très loin de la stabilité économique, ces derniers mois ont prouvé qu'il s'éloignait très lentement de la zone rouge. « C'est une très belle semaine » a lancé avec soulagement le gouverneur de la Banque centrale, Bakary Jammeh, avant de détailler les bonnes nouvelles pour l'économie gambienne.
(RFI 28/08/17)
En Gambie, on s’apprête à célébrer la Tabaski pour la première fois sans Yahya Jammeh. Pour certains chefs de communauté religieuse, cela change tout : sous Jammeh, les Gambiens avaient pour directive de prier le même jour que les croyants saoudiens, pour être en conformité avec La Mecque. Sauf que certains imams refusent de prier avant de voir la lune apparaitre en Gambie, ce qui pouvait créer un jour de décalage. Pour la première fois cette année, ces « récalcitrants...
(RFI 25/08/17)
En Gambie, la commission vérité, réconciliation et réparation, promesse de campagne de la coalition désormais au pouvoir, commence à prendre forme. Mais pour qu'elle réponde au mieux aux besoins de la population et que la transition soit réussie, le ministère de la Justice s'est lancé dans une consultation nationale. Pendant 10 jours, une équipe composée de membres du ministère (ministre inclus) et de la société civile est partie à la rencontre de citoyens dans tout le pays. Dans chaque ville étape, la parole était offerte aux habitants pour qu'ils expriment toutes demandes et recommandations.
(RFI 24/08/17)
Cela fait deux semaines qu’une commission d’enquête enchaîne les auditions en Gambie pour essayer de retracer les activités financières de l’ancien président Yahya Jammeh et de ses proches. Le but : établir si des fonds publics ont été détournés, lors de ses 22 ans de présidence. En partant de l’ouverture de divers comptes en banque et de transactions effectuées, les trois membres de la commission d’enquête ont mis le doigt sur une affaire intrigante. Le président gambien semblait gérer personnellement le secteur minier, et plus particulièrement celui de l’extraction de minéraux présents dans le sable gambien.
(BBC 23/08/17)
Les blocs offshores gambiens A1 et A4 sont désormais remis sur le marché mondial de l'exploration pétrolière. Selon la porte-parole du Président Adama Barrow, Amie Bojang Sissoho, son pays a le choix entre lancer un appel d'offre ou accorder directement deux nouvelles licences à des investisseurs. ''La licence d'Africa Petroleum est terminée et n'a pas été renouvelée. Leurs anciens blocs sont maintenant disponibles à de nouvelles offres pour que l'Etat gambien décide à qui donner une licence. Seuls FAR et...
(RFI 22/08/17)
Les conducteurs de taxis gambiens sont en colère. Mais avec le changement de régime, ils osent désormais l'exprimer, via une grève. A l’origine de ce mouvement social : la décision du ministère des Transports de leur imposer une baisse des tarifs, entrée en vigueur ce lundi 21 août, qui a un effet direct sur leurs marges. Depuis lundi, le trajet type à Banjul est passé de 8 à 7 dalasis (13 à 15 centimes d’euros). Le ministère gambien des Transports justifie cet ajustement tarifaire par la baisse récente du coût du carburant.

Pages