Mardi 22 Août 2017
(RFI 22/08/17)
Les conducteurs de taxis gambiens sont en colère. Mais avec le changement de régime, ils osent désormais l'exprimer, via une grève. A l’origine de ce mouvement social : la décision du ministère des Transports de leur imposer une baisse des tarifs, entrée en vigueur ce lundi 21 août, qui a un effet direct sur leurs marges. Depuis lundi, le trajet type à Banjul est passé de 8 à 7 dalasis (13 à 15 centimes d’euros). Le ministère gambien des Transports justifie cet ajustement tarifaire par la baisse récente du coût du carburant.
(BBC 21/08/17)
Cette mesure tombe trois jours après une rencontre entre les ministres de l'intérieur des deux pays à Dakar. Jusqu'à l'expulsion, vers la Casamance de 69 ressortissants sénégalais vivant en Gambie, les relations entre Banjul et Dakar étaient en parfaite harmonie. L'expulsion a eu lieu après un contrôle inopiné où des Sénégalais, sans papiers, ont été appréhendés par les services de l'immigration de Banjul et sa banlieue. Mercredi dernier, le ministre gambien de l'intérieur, Mai Ahmad Fatty était en discussion...
(BBC 21/08/17)
Cette mesure tombe trois jours après une rencontre entre les ministres de l'intérieur des deux pays à Dakar. Jusqu'à l'expulsion, vers la Casamance de 69 ressortissants sénégalais vivant en Gambie, les relations entre Banjul et Dakar étaient en parfaite harmonie. L'expulsion a eu lieu après un contrôle inopiné où des Sénégalais, sans papiers, ont été appréhendés par les services de l'immigration de Banjul et sa banlieue. Mercredi dernier, le ministre gambien de l'intérieur, Mai Ahmad Fatty était en discussion, à...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et...
(RFI 18/08/17)
Depuis une semaine, une commission d'enquête mise en place par le gouvernement gambien décortique publiquement tous les comptes en banques relatifs aux affaires de Yahya Jammeh et de ses proches. Son but est d'établir si l'ancien président a pioché dans des fonds publics au cours de ses 22 ans au pouvoir. La commission, mise en place par le nouveau gouvernement, a déjà pu entendre plusieurs directeurs de banques privées, un représentant de la Banque centrale, et le comptable général du pays dans un hôtel proche de Banjul. Des auditions qui révèlent une utilisation de fonds publics pour le moins surprenante. La commission n'a pour l'instant qu'à peine effleuré la surface d'un système financier...
(RFI 17/08/17)
A Gunjur, en Gambie, des villageois ont décidé de déposer plainte contre une pêcherie industrielle chinoise. Installée depuis le mois de septembre, elle produit de la farine alimentaire pour animaux et déverse ses déchets dans le littoral. Une situation que les habitants ne supportent plus. La couleur de l’eau a viré au rouge sang. Depuis que Golden Lead, une entreprise chinoise, s’est installée à Gunjur, un village au sud de Banjul, les habitants n’en peuvent plus. « Nous avons porté plainte au civil contre Golden Lead pour réclamer...
(La Tribune 17/08/17)
Suspense levé au Kenya ! Dans un pays au bord du précipice de la répétition de la très meurtrière crise post-électorale de 2007, Raila Odinga annonce un recours devant la cour suprême pour contester la réélection d’Uhuru Kenyatta. Bien avant le baroud d’honneur de ce vétéran de 72 ans qui joue sa dernière carte après avoir perdu quatre présidentielles, d’autres opposants africains ont rejeté le résultat sorti des urnes. Voici quelques-unes de leurs stratégies. A quelques exceptions près, rarement sur...
(RFI 16/08/17)
Un bras de fer se joue depuis plusieurs jours en Gambie entre le gouvernement et MGI, une compagnie de télécommunications privée basée en Suisse. En 2014, Yahya Jammeh avait mis en place un partenariat entre MGI et la compagnie nationale de télécommunications Gamtel pour gérer le réseau international du pays. Un contrat qui devait durer jusqu'en 2019, mais très cher selon le nouveau gouvernement qui a décidé de le rompre. Sauf que cette décision met en danger, par ricochet, la...
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller...
(RFI 12/08/17)
Entre les mois de mars et mai de cette année, le nouveau gouvernement gambien a effectué un audit au sein de ses fonctionnaires, et également, chose inédite, au sein de ses forces de sécurité. Ce type d'exercice n'est pas une première pour le pays, mais il est utile pour le ministre des Finances afin de repérer les travailleurs fantômes pour pouvoir réduire les dépenses inutiles. C'était aussi l'une des attentes de la Banque mondiale en échange de son aide financière. Le résultat, dévoilé par le ministère de l'Information, prouve qu'un tel audit...
(RFI 11/08/17)
La commission d'enquête autour des affaires de Yahya Jammeh a commencé ses auditions publiques, jeudi 10 août, en Gambie. Créée par le nouveau gouvernement, elle s'est installée dans un hôtel près de Banjul pour les trois prochains mois au minimum. Avant de s'exiler en Guinée équatoriale, l'ancien président aurait détourné près de 50 millions d’euros. La commission poursuit deux buts : établir si des fonds publics ont été détournés durant son mandat et analyser comment les très...
(RFI 03/08/17)
Le monde fête la journée de la capoeira ce jeudi 3 août. Mélange de sport et d’art, la pratique est inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco. C’est au Brésil qu'elle est née, devenant une tradition nationale. Mais ses origines sont métissées : la capoeira est liée à la traite d’esclaves africains, qui ont créé cette danse de combat en s’inspirant des luttes traditionnelles. Et aujourd’hui, la discipline s’exporte et s’implante notamment en Afrique. En Gambie, par exemple. En Gambie, les adeptes de la capoeira sont de plus...
(RFI 29/07/17)
En Gambie, cela fait six mois que l’ancien président Yahya Jammeh a été forcé de quitter le pays, laissant le vainqueur de l’élection de décembre, Adama Barrow, accéder au pouvoir et mettre fin à 22 ans de dictature. Très discret, le président, ancien agent immobilier, s’est tenu à l’écart des médias depuis son investiture. Mais ces six mois au pouvoir sont l’occasion de faire le point sur les premières mesures mises en place pour la « Nouvelle Gambie ». Il...
(BBC 29/07/17)
En Gambie, plus de quatre mois après l'exhumation d'une douzaine de corps de victimes supposées du régime de Yahya Jammeh, les enquêtes sur les circonstances de leurs décès sont au point mort. Une situation préoccupante pour les familles de ces personnes dont l'inhumation des restes dépend des réponses sur les causes du blocage. Le gouvernement gambien évoque un manque de laboratoire scientifique et d'un personnel qualifié pour mener des enquêtes aussi complexes. Selon les chiffres du ministère gambien de l'Intérieur,...
(La Tribune 28/07/17)
Le Parlement gambien a adopté ce mercredi 26 juillet la modification constitutionnelle faisant supprimer la limite d’âge pour les candidats à la présidence. La mesure va particulièrement bénéficier à l’actuel chef de la diplomatie gambienne Ousseinou Darboe, président du parti du chef d’Etat Adama Barrow et opposant historique de l’ancien président Yahya Jammeh. C'est une mesure législative taillée sur mesure ! Les députés gambiens ont adopté mercredi dernier, une modification constitutionnelle qui supprime désormais la limite d'âge pour les candidats à la présidence.
(Dw-World 28/07/17)
Le président Adama Barrow incite les exilés à rentrer au pays pour participer au développement du pays. C'est un appel qu'il lance notamment dans une interview accordée à la Deutsche Welle. Il promet la justice pour tous. Un peu plus de six mois maintenant que le président Adama Barrow est au pouvoir, un premier bilan de son action révèle une certaine déception dans la population gambienne. Beaucoup de jeunes Gambiens continuent d'ailleurs de prendre la route de l'exil. Adama Barrow...
(La Tribune 28/07/17)
En Gambie, le parlement a adopté mercredi une modification de la Constitution qui supprime la limite d'âge pour les candidats à la présidence de la République. Les députés ont aussi fait passer l'âge de la retraite des juges de la Cour suprême de 65 à 75 ans. L'opposant historique Oussaino Darboe, 69 ans, est le chef du parti au pouvoir dans lequel milite le président Adama Barrow. La suppression de la limite d'âge a donc des relents de calculs politiques...
(RFI 25/07/17)
Le président gambien Adama Barrow s’est exprimé lundi 24 juillet devant une Assemblée nationale pleine à craquer. Une clause de la Constitution gambienne veut qu’une fois par an, le président s’adresse à l’unique chambre du Parlement. Un discours qui marque l’ouverture de la session parlementaire. Et l’occasion de faire le point sur les réformes en cours. Economie, armée, libération de prisonniers politiques (500 au total), le président a fait le tour des mesures en train d’être mises en place. Mais le moment était avant tout symbolique, car c’est la première fois, au cours de la seconde République, que le traditionnel discours n’est...
(RFI 25/07/17)
La Gambie post-Yahya Jammeh entend bien aujourd’hui s’ouvrir sur le monde et développer son commerce extérieur. Et le pays a beau être entouré par le Sénégal, il peut compter sur un atout majeur : son ouverture sur l’Atlantique. Le nouveau gouvernement espère faire du port de Banjul un moteur de son économie. Mais des travaux de modernisation vont être nécessaires pour que ce port, construit en 1972 et à 100% public, puisse rivaliser avec les autres ports de la région...
(RFI 24/07/17)
Le 1er décembre 2016, Yahya Jammeh, au pouvoir en Gambie depuis 22 ans, perd les élections présidentielles. Il quittera le pays le 21 janvier, après avoir tenté de s’accrocher au pouvoir. Un bouleversement politique pour le petit pays, rendu possible grâce à la mobilisation de nombreux Gambiens, exaspérés par les années de dictature. Et pour rassembler et fédérer toutes ces voix, les réseaux sociaux ont servi de catalyseur. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170724-gambie-reseaux-sociaux-presidentiell...

Pages