Jeudi 29 Juin 2017
(RFI 23/06/17)
Le port de Banjul a accueilli un nouveau ferry mercredi 21 juin : le Kunta Kinteh rejoint ses deux vieux compagnons pour faire la navette entre les villes de Banjul et Barra. Il s'agit de la principale route qui relie le sud de la Gambie à la partie nord du Sénégal, traversant le fleuve Gambie. Le ferry a été construit par la société néerlandaise Damen et peut accueillir jusqu'à 2 000 personnes, alors que jusque-là les deux bateaux existants ne pouvaient pas transporter plus de 600 personnes chacun. Environ 3 millions de personnes (plus que l'entière population gambienne) effectuent la traversée par an, selon le ministère des Transports. Alors, ce nouveau ferry devrait réduire le...
(RFI 20/06/17)
Une délégation d'experts des Nations unies vient de passer une semaine en Gambie, après avoir été sollicitée puis invitée par le gouvernement, pour travailler autour des disparitions forcées ou involontaires. Les cinq experts onusiens, venus de différentes régions du monde, ont rencontré le président Adama Barrow, des membres de son gouvernement, des élus, des familles de victimes, et des ONG. Créé en 1980 par la commission des droits de l'homme de l'ONU, le groupe de travail a pour but d'aider les familles de victimes à élucider les disparitions de leurs proches, et sert de canal de communication avec les gouvernements.
(BBC 20/06/17)
C'est une marque de vêtements qui suit les dernières tendances de la mode. Jekkah, en wolof signifie être élégant. Un phrase qui résume l'esprit de cette marque de vêtements urbains née il y a 5 ans. Jekkah, c'est aussi la rencontre de deux mondes : la Gambie et l'Angleterre comme nous explique l'un des co-fondateurs de la marque. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/40334444
(RFI 16/06/17)
En Gambie, le Daily Observer, l'un des plus anciens quotidiens à la ligne éditoriale très pro-Yahya Jammeh, a été temporairement fermé, ce mercredi. Une décision prise par l'administration fiscale pour des arriérés de près de 330000 euros non payés aux impôts. Un flou a toujours existé autour du propriétaire du journal: l'homme d'affaires Amadou Samba l'avait acheté en 1999, mais depuis, la publication était contrôlée directement par le bureau de l'ancien président Yahya Jammeh. Le journal, tiré tous les jours...
(RFI 16/06/17)
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est en visite en Afrique de l’Ouest. Après la Guinée Conakry la veille, et avant la Mauritanie vendredi, le ministre français était ce jeudi au Sénégal. Jean-Yves Le Drian a tenu un point presse à la résidence de l’ambassadeur de France avec son homologue Mankeur Ndiaye. Les deux hommes ont évoqué des menaces qui pèseraient sur la Gambie sans donner de détails.
(La Tribune 16/06/17)
Les coupures de courant intempestives qui exaspèrent les gambiens ces derniers jours vont peut-être cesser. Le Sénégal a décidé de fournir de l’électricité à la Gambie, « un pays ami », par le biais de la Société nationale d'électricité (Senelec) qui a levé récemment 2000 milliards de Fcfa pour améliorer la fourniture d'électricité au Sénégal. Le Sénégal concrétise son soutien à la Gambie. Alors que le pays est plongé dans le noir, les populations, exaspérées par les coupures d'eau et...
(Le Monde 14/06/17)
En janvier, l’envoi d’un contingent de 4 000 soldats de l’organisation ouest-africaine avait aidé à contraindre l’autocrate Yahya Jammeh à quitter le pouvoir. En Janvier, les forces de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Micega) étaient intervenues pour contraindre Yahya Jammeh à rendre les clés d’un palais présidentiel qu’il ne voulait plus quitter en dépit de sa défaite électorale. Six mois après avoir chassé l’autocrate gambien, les vivats de la foule ont peu à peu cédé la place...
(RFI 13/06/17)
Ce mardi, c'est la journée internationale de sensibilisation à l'albinisme. En Afrique subsaharienne, les cas d'albinisme sont particulièrement nombreux. Les albinos africains sont souvent victimes de superstitions et de fantasmes autour de leur maladie : dans certains pays, des parties de leur corps sont recherchées pour leurs propriétés magiques. Mais en Gambie, la sensibilisation effectuée par les associations commence à porter ses fruits: le statut des albinos gambiens s'est nettement amélioré ces dernières années. Dans le quartier de Tallinding, Nabiya veille sur ses sept enfants.
(RFI 12/06/17)
Un membre des services de renseignements gambiens est détenu par la police depuis samedi 10 juin. Il s'agit du conseiller juridique de l'agence la State Intelligence Services, anciennement NIA, National Intelligence Agency. Considéré comme un «—lanceur d'alerte—» par la presse gambienne, et un «—renégat—» par son agence, Bubacarr Badjie a été arrêté pour avoir écrit et diffusé un rapport dans lequel il critique les dérives de l'organisation. Incompétence des agents, pratiques douteuses, un texte regroupant les différentes critiques a été envoyé à l'office du président et a fuité dans la presse...
(RFI 12/06/17)
Yahya Jammeh a quitté le pays, mais ses 22 années à la tête de la Gambie ont laissé des traces. Notamment du côté de ceux qui ont cru en ses pouvoirs de guérison du VIH et du sida. En Gambie, le virus touche environ 2% de la population. Il n’existe pas aujourd’hui de moyen de guérir du sida, seulement des traitements permettant de ralentir considérablement la maladie. Mais l’ancien président, qui s’est attribué les titres de «professeur» et «docteur» sans...
(RFI 12/06/17)
L’équipe du Bénin a pris les 3 points de la victoire face à la Gambie, ce 11 juin 2017 à Cotonou, en éliminatoires de la CAN 2019. Une victoire 1-0 des Béninois avant d’aller jouer au Togo, avant mars 2018. Cette victoire-là ne restera pas dans les annales du football béninois. Mais elle était indispensable aux « Ecureuils » dans la course à la qualification pour la CAN 2019. Placée dans le groupe D avec l’Algérie et le Togo, la...
(La Tribune 10/06/17)
Depuis le retour au calme politique, la Gambie s’active pour relancer la machine économique mise aux arrêts pendant plusieurs mois dans le sillon de la dernière présidentielle. Après les récents projets et investissements annoncés, la finance islamique se profile comme un autre pourvoyeur crucial pour l’économie locale. 5 millions de dollars. C'est le montant que vient de recevoir la Banque arabe islamique de Gambie (Agib Bank) de la société islamique pour le développement du secteur privé (SID) dans le cadre d'accords de financements, indique un communiqué de cette dernière rendu public...
(RFI 09/06/17)
La crise de l’électricité s’intensifie en Gambie en plein ramadan. Les coupures sont de plus en plus nombreuses dans les quartiers autour de Banjul. Ce n’est pas une nouveauté, mais depuis le début de la semaine, des foyers sont dans le noir pendant des journées entières. Une crise qui touche aussi l’eau courante pour certains foyers qui en sont privés pendant plusieurs heures. La fourniture d’eau et d’électricité dans le pays est assurée par NAWEC (National Water and Electricity Compagny), une entreprise étatique, au bord de la faillite.
(Jeune Afrique 07/06/17)
Le départ de l’autocrate gambien et les bons rapports que Dakar et Banjul entretiennent depuis l’arrivée au pouvoir de son successeur Adama Barrow permettent d’envisager la fin d’un conflit vieux de trente-cinq ans. D’imposants piliers en béton commencent à émerger au milieu des flots. Sur chaque rive du fleuve Gambie, des dizaines d’ouvriers s’activent sous les grues, dans un bruyant vacarme mécanique. En ce milieu de journée, le soleil est écrasant et la chaleur étouffante, mais pas de quoi ralentir...
(La Tribune 06/06/17)
Adama Barrow obtient le prolongement du cocon de sécurité de la CEDEAO. A Monrovia, ce dimanche 4 juin, les chefs d’Etat ouest-africains ont donné carte blanche à une prolongation de la Micega, la force déployée en Gambie depuis la crise post-électorale et qui a contraint Yahya Jammeh à l’exil. Cette force essentiellement formée de soldats sénégalais fait face à une hostilité belliqueuse des soutiens de l’ancien président notamment dans son village de Kanilaï. Une haute tension qui épargne Adama Barrow,...
(BBC 06/06/17)
A Kanilai, le village natal de l'ancien président Yahya Jammeh, des manifestations ont fait un mort et cinq blessés. 22 personnes ont été arrêtées selon le ministre de l'Intérieur Mai Fatty qui a écourté un voyage officiel pour revenir dans son pays. Dans sa déclaration radio télévisée, le ministre gambien de l'Intérieur a indiqué que 22 personnes ont été interpellées, ajoutant que d'autres suspects, dont le chef de village de Kanilai, sont activement recherchés. Les autorités gambiennes reprochent à ces...
(RFI 03/06/17)
Un affrontement s'est déroulé, ce vendredi 2 juin, à Kanilai, en Gambie, entre les habitants et les forces de l'ordre. Située à l'Est de Banjul, Kanilai est la ville natale de Yahya Jammeh, et le fief de ses plus fidèles supporters. C'est dans cette région que l'APRC, le parti de l'ancien président, a gagné ses seuls sièges lors des dernières élections législatives, et tient encore ses meetings. Et, depuis le départ du dictateur, les forces de la Micega, la mission de la Cédéao en Gambie, sécurisent la ville et ses alentours. Une situation insupportable pour les fidèles de l'ancien président.
(Le Temps.ch 03/06/17)
Ancien ministre de l’Intérieur de la Gambie, bras droit et homme de confiance de l’ancien dictateur Yahya Jammeh, Ousman Sonko est aujourd’hui emprisonné à Berne et accusé de crimes contre l’humanité. Enquête. En mai dernier, le Ministère public de la Confédération a obtenu la prolongation de la détention provisoire de l’ancien ministre de l’Intérieur gambien Ousman Sonko pour trois mois supplémentaires. Mais qui est vraiment Ousman Sonko? Un homme de l’ombre. Absent des cérémonies officielles. Déférent envers «Son Excellence le...
(RFI 01/06/17)
Le nouveau président Adama Barrow vient de lever l’interdiction des jeux d’argent. Depuis 2015, casinos, loteries et paris sportifs étaient interdits, sur ordre de l'ancien président Yahya Jammeh qui considérait ces activités comme favorisant la cupidité et l'avarice et qui disait s'inquiéter pour les plus jeunes, très attirés par ces jeux. La levée de cette interdiction permet aujourd'hui à des établissements d'ouvrir à nouveau leurs portes, et offre une nouvelle source de revenu à l'Etat, qui collecte 10% des gains. Ce centre de paris sportifs n'a même pas attendu d'avoir fini les travaux pour rouvrir.
(La Tribune de Genève 30/05/17)
Justice internationale La nation africaine revit après le départ de son ex-président. En partie grâce à des interventions au sein du canton. Un petit pays d’Afrique vit une transition historique. En Gambie, une enclave au sein du Sénégal quatre fois plus petite que la Suisse, la population semble revivre depuis l’élection d’un nouveau président il y a une centaine de jours. Adama Barrow, un ancien garde du corps, a été contre toute attente élu en décembre face à Yahya Jammeh,...

Pages